25 août 2014

Modifications règlementaires au Collège

IMG_1709.JPGCe soir, comme chaque année à la rentrée, ma fille m'apporte le guide de l'élève et la déclaration signée par elle et par les parents. Mais cette fois, une lettre sans objet l'accompagne, nous informant des nouvelles règles qui entrent en vigueur ce jour. Il n'est nulle part fait mention de cette lettre dans le document signé par les parents.


J'observe d'abord que cette lettre ne m'est pas envoyée, mais donnée à ma fille pour qu'elle me la transmette.

Ensuite je suis mis devant le fait accompli. Personne ne m'a parlé de changements qui devaient intervenir cette année.

Puis je découvre que ces nouvelle règles, qui ont pour mission de lutter contre l'échec scolaire, semblent plutôt procéder d'un souci d'économie avec l'objectif "un jeune = une formation".

Mais ce qui me choque, c'est qu'elles s'appliquent unilatéralement à tous alors que les élèves qui ont déjà accompli quelques années se verront sérieusement handicapés. Tout particulièrement par l'exigence de la moyenne des deux langues s'ils ont choisi l'option de cibler une langue au détriment d'une autre, ce que les anciennes règles permettaient.

Mais aussi la question du redoublement ou de la dérogation qui disparaissent et qui seront abordés différemment par les élèves qui commencent le collège aujourd'hui.

Bref, malgré les bonnes intentions, le DIP communique de manière désastreuse et fera certainement l'objet d'un recours lancé par les parents afin que ces nouvelles règles ne s'appliquent qu'à ceux qui commencent la secondaire maintenant.

Commentaires

Vous connaissez un service de l'Etat qui ne communique pas de manière désastreuse vous cher M. Jenni ?

Quand il communiquent ! Parce plus que souvent ce n'est même pas le cas et il ne répondent même pas.

Il y a trois jours mon avocat a reçu du service juridique de l'un des organismes d'Etat, une lettre citant un article de loi qui n'existe pas LOL

On s'étonnera ensuite que ce pays part à vau l'eau, tellement le niveau d'incompétence a été très largement dépassé à chaque marche des escaliers.

Et ça fait 15 ans que j'en vois passer des comme celles-ci.

Écrit par : Jmemêledetout | 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

Je suis également outrée, deux de mes filles ont eu leur matu et ma petite dernière rentre en troisième.

Je suis d'accord avec tous vos arguments, je trouve inadmissible la façon dont ils ont procédé et j'avais déjà décidé hier soir de ne pas faire signer ces nouvelles règles.

Un collège pour tous et non élitiste !!!

Il faut une mobilisation de tous les parents et une pétition !!!

Écrit par : S.Serafini | 26 août 2014

Etonnant en effet: on ne change pas les règles du jeu en cours de partie.

Et si le but de ce procédé ne visait qu'à tester les capacités de votre fille à exercer le métier de factrice un jour:-) ?

Il y a deux jours, des enseignants romands dénonçaient en termes très vifs dans Le Temps le tsunami de nouvelles directives, consignes, règles et mesures de précautions nouvelles à respecter dès la rentrée scolaire...

http://tinyurl.com/jw9793r

Ne laissons pas la bride sur le cou des bureaucrates embusqués, dans quelque domaine étatique que ce soit.

Écrit par : jaw | 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire