16 octobre 2014

La traversée de la rade est-elle définitivement enterrée ?

Traversee_Rade.jpgOn pourrait se poser la question à la lecture des chiffres qui viennent de m'être envoyés par Ptolémée 1er.

Les 5,4 kilomètres de la traversée en tunnel du Lac entre Vengeron et Pallanterie sont devisés par l'Etat à 1,9 milliard, soit 350 millions par kilomètre. A ce prix, la traversée de la rade devait coûter 630 millions.

Les 14,2 kilomètres du trajet entre Le Vengeron et la douane de Thônex-Vallard sont devisés par l'Etat à 2,8 milliards, soit 200 millions par kilomètre. A ce prix, la traversée de la rade devait coûter 360 millions.

Pour moi, c'est rideau. Je suis trop vieux et j'ai donné. Mais la relève va s'y coller car, même après l'entrée en fonction du CEVA, nous mesurerons l'ampleur des dégâts.

La première mesure annoncée par Monsieur Barthassat, c'est la fluidité du U lacustre. Fini les feux au quai Gustave Ador et la suppression de voies.

La suite logique mais inavouable, c'est l'abandon de la création de zones dédiées à la mobilité douce et la piétonisation de l'hypercentre. Et oui, n'en déplaise aux intégristes anti-bagnoles, leur refus de traverser la rade implique que le trafic continue à passer par le centre. Fallait réfléchir avant.

Et comme le confirment les prévisions "Mobilités 2030", la mobilité va exploser de 50% toutes catégories confondues d'ici cette date.

Je ne ferai pas partie de ceux qui se réjouiront lorsque l'histoire nous donnera raison.

Commentaires

En effet. C'est le résultat du non. C'est ce que nous disions. Fini le projet de zones conviviales sur les quais.

De plus le projet développé dans la TdG montre une traversée petit bras, avec une circulation vue à la baisse... Et Genève aura l'argent pour se passer du privé. J'ai quelque peine à comprendre...

Écrit par : hommelibre | 16 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Je trouve normal que Luc Barthassat, en bon PDC, reprend les idées lointaines de Philippe Joye, architecte.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 16 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

C'est bien ce que je disais, enterrée comme un tunnel !!

Écrit par : Corto | 16 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire