16 avril 2015

Spéculation sur les denrées alimentaires

images.jpgLa Jeunesse Socialiste suisse lance une initiative contre la spéculation sur les denrées alimentaires qui crispe les milieux économiques et leurs relais politiques.

Le sujet est relativement complexe et la Suisse joue dans le top trois mondial du négoce des matières premières. La concurrence est rude et le libéralisme qui prévaut dans ce secteur oblige chaque candidat à faire des concessions limite.

Les jeunes socialistes suggèrent que la Suisse aurait intérêt à se profiler sur son segment de prédilection, soit l'anticipation des conflits, la concertation entre les parties, sur un terrain neutre. Proactifs, ils suggèrent d'éviter le prochain scandale dans la foulée du secret bancaire et avant, celui des fonds en déshérence.

L'émission de certificats qui garantiraient le caractère éthique des transactions et donc l'absence de spéculation,  me semble une mesure de transparence qui donne le choix au consommateur, à l'investisseur. Comme pour les labels de fair trade de Max Havelar.

La Déclaration de Berne reste très active sur ce dossier et ne lâche pas sa pression sur le Conseil fédéral. Les récents investissements consentis pour la Genève internationale semblent suggérer que cette voie révolutionnaire n'est pas écartée. Mais nos autorités restent timides. Il manque une MCR au CF.

13:44 Écrit par Pierre JENNI dans Genève, Politique | Lien permanent | Commentaires (1)