12 avril 2016

20.- la pipe

prostitution.jpgMalgré plus de quinze années d'échec avéré de la politique de criminalisation des clients de la prostitution en Suède, les Français ont à leur tour décidé de faire le bien des gens malgré eux.

Ce ne sont pourtant pas les rapports qui manquent. Notamment celui de l'expérience inverse de la Nouvelle Zélande qui confirme les effets encourageants de la dépénalisation du sexe.

Une des premières conséquences pour Genève, c'est un afflux massif des professionnelles du sexe qui, non seulement font pression artificielle sur les tarifs, mais aussi sur les pratiques à risque. Comme vérifié en Suède, la pénalisation oblige les acteurs à se cacher et à fonctionner sans les protections de base.

Indépendamment de ces diverses expériences, on devrait s'interroger sur cette tendance qu'a l'homme à vouloir contrôler la nature au sens large, et la sienne, du moins son caractère animal. Et on devrait aussi objectivement observer ce qui se passe dans nos vies de tous les jours.

Un ami me confiait récemment que ses potes ne s'encombraient pas de maitresses et des galères inhérentes à ces infidélités qui mettaient leur couple en péril. Ils recourent donc, pour la plupart, à des services tarifés, soit sous forme de massages augmentés ou autres petites attentions qui méritent récompense. Car il faut bien le reconnaitre, à partir d'un certain âge et d'un certain nombre d'années de vie conjugale, le désir mutuel s'estompe mais la bête reste vivante. La chimie permet d'ailleurs de prolonger cette force vitale qui participe à une des activités les plus jouissives sur cette Terre.

Je ne me prononcerai pas sur la position des femmes dans cette affaire, incapable que je suis de me mettre à leur place. Mais je m'insurge contre les bien-pensants qui se sentent obligés de décider pour les autres en augmentant considérablement les effets pervers et les risques des femmes qui ont choisi de pratiquer ce métier qui, rappelons-le, reste le plus vieux métier du monde. Mais lorsqu'on écoute les principales concernées, elles rejettent à 98% ces lois liberticides qui ratent leur cible.

Commentaires

Pierre, tu vas en Suède, dans un 5 étoiles, tu te fais livrer le nombre de prostituées que tu veux et en plus des mineures avec paquets de coke, la Suède est l'un des pays où la prostitution la plus crade est partout dans les hautes sphères, ils ont simplement cachés le visible pour encore plus pratiquer ce qui ne se voit pas dans la rue !

Il suffit de prendre des avions ou des bateaux qui relient la Suède et les pays baltes et Pologne pour voir combien de prostituées font des aller et retours !

La loi suédoise est une saleté, elle favorise le proxénétisme à 500%, il suffit de passer par des intermédiaires et aucun problème pour le client, il a payé le proxénète et non la prostituée, c'est exactement le contraire de ce que les politiques prétendent avoir comme objectif. Donc la prostitution de luxe est devenue la règle en Suède et aucun policier n'ose mettre son nez dans les hautes sphères et dans les milieux proches des politiques eux-mêmes, d'autre part, les 90% des politiciens(mâles) suédois sont homos et ce sont des jeunes gamins originaires de pays arabes qu'ils consomment à la pelle !

Il n'y a pas plus hypocrite que le système suédois !

Écrit par : Corto | 12 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Non d'une pipe... Vous en savez des choses Corto! :D

Écrit par : Patoucha | 12 avril 2016

Bien vu Pierre.

Écrit par : norbert maendly | 12 avril 2016

Répondre à ce commentaire

L'argent permet toutes les perversions.. Mais le sexe n'en est pas une. Il est instrumentalisé systématiquement par tous les acteurs qui veulent du pouvoir ( familial, politique, religieux, culturel etc.) Pour moi, pute, c'est un mot valorisant. Donner du plaisir ! C'est formidable !

Écrit par : Martha | 12 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Les putes ce sont tous ces politiciens et faiseurs de morales religieuses.

Je leur dis encore merci lorsque j'avais 17 ans elles m'ont appris à connaître les femmes.

Les pervers vont devenir des agresseurs très violents, la preuve avec l'islam.

Écrit par : Pierre NOËL | 12 avril 2016

Répondre à ce commentaire

"Les putes ce sont tous ces politiciens et faiseurs de morales religieuses."

Tout à fait d'accord! Ils ont recours à allo! call girls....

"Escort Geneve - Agence Élégance, agence escort à Genève, Lausanne & Zurich, Suisse propose services luxueux d'escort girls ✦ Escortes internationales ✦."

LOL

Écrit par : Patoucha | 12 avril 2016

Une commission européenne estime que les évasions "fiscales" qui englobent avant tout, la corruption institutionnelle à haut niveau et le fric sale de la criminalité à 1000 milliards d'euros par an !

La Suisse recèle toujours entre 130 et 140 milles milliards dans ses comptes obscures !

De quoi requinquer la planète une dizaine de fois, de quoi stopper la faim dans le monde seulement avec 1% de ce fric pillé et inutile !

Écrit par : Corto | 12 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Merci mon Amie Patoucha, je ne veux pas mettre en exergue le nombre de putes et de bordels gérés par les membres du vatican à la cité des paperons blancs car le problème grave aujourd'hui est l'islam et ses croyances pourries.

L'hypocrisie n'a pas de limite *L*

Marthe richard a eu tord sur toute la ligne, il fallait tout contrôler par des agents de l'Etat civils et humanitaires de la santé, bien formés et triés sur le volet, éloignés des religions et leurs sbires, tout en préservant les belles dames évidemment mais aussi les hommes.

Aujourd'hui des jeunes étudiantes se livrent au plus vieux métier du monde pour survivre, qui veut donner des leçons? Des sans-couilles ou des couilles molles?

Nos détraqués préfèrent la pédophilie, il est vrai que parmi eux beaucoup sont en état d'arrestation. Le quai d'Orset est un nid de magouille, (voir le journal : "le Progrès d'aujourd'hui) dans tous les domaines, sans compter ce qui est caché par le vatican et les églises réformées de France. Quant à l'Europe ce sont des dizaines de milliers de gamins qui ont eu et ont toujours à faire à ces criminels, mais il ne faut rien dire. Les putes de soeurs pour une partie ne disent rien elles ont profité elles aussi des religieux, et leurs orgies. (pas toutes soyons juste)

Écrit par : Pierre NOËL | 12 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Ceux qui ne comprennent pas que la francia installe la charia, vont avoir encore bien des surprises, comme dans le la réforme du travail dans laquelle figure le droit à la prière etc....

Et les complices des terroristes qui se prennent des peines avec sursis etc. etc. !!

Écrit par : Corto | 12 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Violer un gamin n'est pas un péché dans le même pays où un adulte consentant se fait amendé parce qu'il (elle) vend ses charmes !

ça pue, mais à un point !

Écrit par : Corto | 12 avril 2016

Répondre à ce commentaire

La charia !!!

Écrit par : Corto | 13 avril 2016

Répondre à ce commentaire

M'étant arrêtée à "La pipe" les 20.- (sans fr).... me sont passés sous le nez....Moi qui croyais que moins de 100 balles t'as plus rien...!

Écrit par : Patoucha | 13 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Oui Patoucha, c'est pour ça que beaucoup de nana ne font plus de pipe, les tarifs ont baissés !

Écrit par : Corto | 14 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Il n'y a pas que les tarifs qui ont baissé !

Écrit par : Pierre NOËL | 14 avril 2016

Répondre à ce commentaire

D'où les démonstrations de contorsionnistes exécutés avec brio par les politiciens et leurs laquais de la "con-presse" !

Écrit par : Corto | 14 avril 2016

Répondre à ce commentaire

" Car il faut bien le reconnaitre, à partir d'un certain âge et d'un certain nombre d'années de vie conjugale, le désir mutuel s'estompe mais la bête reste vivante. La chimie permet d'ailleurs de prolonger cette force vitale qui participe à une des activités les plus jouissives sur cette Terre. "

C'est bien triste, Monsieur, d'avoir ce genre de raccourci, même si c'est pour pallier à une débandade sentimentale.

Je ne peux que vous recommander l'excellent ouvrage "Imitation de Jésus-Christ" qui vous permettra d'approcher et surtout d'aborder la prochaine porte avec beaucoup de sérénité et de détachement.

J'espère que feu vos parents ne s'en retourneront pas dans votre tombe, et que votre descendance recevra une réponse appropriée lorsqu'elle vous demandera :

" Dis, Papa, c'est quoi un orgasme ? "

Écrit par : Folle Tepez | 14 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Folle Tepez, merci pour votre visite.
J'avoue que votre message m'échappe largement. Mais il suscite ma curiosité car la mystique occupe une grande place dans ma vie.
Je ne sais si mon père se retournerait dans sa tomble s'il en avait une, (et oui, le curé n'a pas accepté de lui donner les sacrements lors de ses funérailles car les francs-maçons étaient de la partie,) mais je pense que vous bondirez si je vous assure que je suis un fan du tantrisme dans sa version pratique du contrôle de l'éjaculation afin d'utiliser la force sexuelle à des fins d'éveil.
Bref, à message occulte, réponse énigmatique qui ne demande que curiosité pour développement ultérieur.

Écrit par : Pierre Jenni | 14 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Bof, pas besoin de stimulant chimique ni de bénitier, sauf pour ceux qui se sont égarés, disons que le tantrisme catholique n'est pas très reluisant, s'en prendre aux petits garçons ne devrait élever spirituellement, surtout qu'il s'agit de viols pure et simple !

Bizarre cette Folle Tepez !!!

Écrit par : Corto | 14 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Vous ne voyez vraiment pas de qui il s'agit? :D

Écrit par : Patoucha | 22 avril 2016

Et pendant que les magistrats puniront les clients occasionnels de commerce avec des prostituées, l'état français accordera des allocations familiales à plus de 95'000 ménages polygames, dans lesquels un très important pourcentage la femme a été achetée à sa famille sans qu'elle n'ait pas eu le moindre droit de refus.

95'000 ménages polygames, ça représente 310'000 femmes sur le territoires français ou de nationalité française qui sont considérées comme des esclaves sexuelles et autres labeurs.

310'000 femmes françaises ou vivant sur territoire Français sont des esclaves grâce au truchement des allocations, véritable commerce d'esclaves feminines financé par l'état français !!!

Certains musulmans vivent maritalement, parfois avec 8 femmes et cela entièrement financé par l'état français !

C'est fou comme la France tient à protéger l'intégrité feminine !!!!

Écrit par : Corto | 15 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Montpellier : Condamné pour fraudes à la CAF, l’imam salafiste polygame Khattabi ne sera pas expulsé !

Condamné à six mois de prison avec sursis le 13 avril 2016 pour recel de fraudes aux allocations et “travail dissimulé”, son assignation à résidence avait été levée en décembre.

Une de ses femmes a été également condamnée pour se prétendre “parent isolé” , technique bien connue dans les familles polygames pour toucher l’allocation liée. L’imam de la mosquée Aicha est aussi accusé par le juge de travail dissimulé.

Trois mois de prison avec sursis avec mise à l’épreuve ont été également requis contre Nadia Mallem, sa compagne et la mère de quatre de ses enfants, notamment pour avoir mis en avant auprès de la Caisse d’allocations familiales (Caf) une « fausse qualité de parent isolé ». Mme Mallem, âgée de 44 ans, est accusée d’avoir perçu indûment des allocations de parent isolé et des aides au logement. Il est reproché à Mohamed Khattabi, âgé de 54 ans, le « recel » de ces sommes, représentant un préjudice de quelque 20.000 euros pour la Caf de l’Hérault.
L’imam est également accusé de « travail dissimulé » et de « blanchiment », liés à des toilettes mortuaires. Venant témoigner calmement dans une djellaba blanche, appuyé sur une canne, l’imam Khattabi a notamment expliqué qu’il ne vivait pas avec une de ses femmes et de ses enfants vivant à Saint-Georges d’Orques mais lui avait proposé de venir de temps à autre alors qu’elle réside dans un autre quartier. « Elle vient, elle s’installe, elle repart, c’est très irrégulier », a-t-il dit.

Dans cette affaire, la garde à vue de l’imam de la mosquée Aïcha, située dans le sud de Montpellier et d'une de ses compagnes était intervenue moins d’une semaine après l’abrogation le 11 décembre 2015 par le ministère de l’Intérieur de l’assignation à résidence à laquelle le polygame était soumis dans le cadre de l’état d’urgence depuis le 22 novembre.

Écrit par : Corto | 15 avril 2016

Répondre à ce commentaire

"« Elle vient, elle s’installe, elle repart, c’est très irrégulier », a-t-il dit."

Le temps de lui faire un enfant.... !

Écrit par : Patoucha | 23 avril 2016

Écrire un commentaire