21 mars 2017

Esprit de corps

female-rangers-660x330.jpgLors de mon jogging bihebdomadaire qui consiste en une boucle entre le pont Butin et la passerelle de Loëx, je ne croise pas grand monde.

Hier, je vis au loin une équipe de cinq ou six jeunes tous habillés de gris-vert avec sac à dos. En m'approchant je vis le dreadlocks se retourner. Il m'avait entendu arriver ou avait senti une présence derrière lui. Un second qui portait une écharpe palestinienne a vérifié, j'imagine que le premier avait signalé au groupe mon arrivée.

C'est là que le miracle s'est produit. Lorsque je suis arrivé à leur hauteur, ils se sont immédiatement et spontanément rangés en deux lignes de part et d'autre du petit chemin pour me laisser passer. Je n'ai pu que saluer cet esprit de corps par une exclamation : " quelle discipline de groupe !" qui a décroché un sourire du gars à l'écharpe.

Cette attitude me semble assez rare pour la relever ici. Habituellement j'entends des excuses de la part de ceux que je croise. Je ne sais si elles sont sincères ou feintes, mais j'observe que souvent les gens sont dans leur monde et ne réalisent que tardivement une présence.

Ces jeunes m'ont fait immensément plaisir pour plusieurs raisons. D'abord ils ont pris conscience d'une présence. Ils n'avaient pas de haut-parleur dans les oreilles. Ensuite, au lieu d'imaginer divers scénarios d'interaction, ils ont spontanément laissé le passage. Et tout ça sans hiérarchie, sans chaîne de commandement, sans intention particulière. Juste intuitivement.

L'intuition va devenir LA valeur de l'humanité lorsque nous atteindrons une efficacité presque parfaite grâce aux algorithmes et aux machines. Seuls ceux qui sauront l'écouter se feront une place dans le monde de demain où le travail n'existera plus. Et surtout, tous les systèmes autoritaires qui prétendent éduquer à l'efficacité vont s'effondrer lamentablement.

Du coup, je me félicite de n'avoir pas fait l'armée. J'aurai dû fêter mes vingt ans trois fois pour comprendre l'intuition de l'époque, qui m'a valu six mois en taule avec des prisonniers de droit commun pour suivre mes sentiments alors un peu vagues mais profonds.

14:08 Écrit par Pierre JENNI dans Feeling | Lien permanent | Commentaires (119)

Commentaires

Moi, je l`ai "faite" l`armée et, pour des tas de raisons, ne le regrette pas du tout. A l`époque (ca fait un bail), il n`y avait guere de joggeurs mais des vélos et parfois des cavaliers en goguette. On les laissait volontiers passer quand on crapahutait sur un chemin étroit. Il y avait (et il y a toujours) la-dessus une instruction préalable mais aussi la simple civilité qui est en vérité "intuitive" dans toute société civilisée comme j`ai pu le constater lors de mes voyages.

Écrit par : jean jarogh | 21 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Sentirais-je un brin de nostalgie pour ces merveilleux moments de camaraderie Jean ?
Et qu'est-ce qu'une société civilisée ?

Écrit par : Pierre Jenni | 21 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Affirmatif, un peu de nostalgie. Selon moi une société est d`autant plus civilisée que les regles explicites (lois et reglements) et implicites (us et coutumes) qui régissent le comportement de ses membres sont fonction du bien commun par opposition au bien d`une minorité. De ce fait je considere la société suisse actuelle comme l`une des plus civilisées de cette planete.

Écrit par : jean jarogh | 21 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Si je me réfère à votre définition d'une société civilisée Jean, il vous faudra reconnaitre que la majorité des musulmans, pour ne prendre que cet exemple, valident des lois et des coutumes d'un autre âge.
Je pense que ce qui définit un niveau de civilisation est directement corrélé à l'accès pour le plus grand nombre à une éducation ouverte et sans tabou.
La révolution numérique devrait permettre au plus grand nombre d'accéder à toutes les informations disponibles partout dans le monde et gratuitement.
Tout s'accélère, mais tout prendra encore beaucoup de temps. Il suffit de voir à quel point une des civilisations les plus avancées de la planète, les Etats-Unis d'Amérique, éprouve le besoin de repli et de ralentissement pour assimiler les changements profonds qui se dessinent.

Écrit par : Pierre Jenni | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Je ne prétends pas que les pays musulmans soient en général au meme degré de civilisation que les pays occidentaux et pense meme que, du point de vue civilisationnel, le Coran est devenu un frein plus qu`autre chose. Quant a l`intelligence artificielle, je pense aussi qu`a terme il va contribuer a faire évoluer les sociétés vers encore plus d`égalité. Pour les USA, je ne crois pas que ce soit une civilisation particulierement avancée, les inégalités y étant bien plus criantes que dans la plupart des pays européens.

Écrit par : jean jarogh | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

On peut également simplement s'interroger sur ses priorités dans la vie sachant que nous ne faisons que passer et que si tout tout le temps, nos cellules également... nous dépendons étroitement les uns des autres ce qui implique qu'il nous faut vivre en bonne intelligence les uns avec les autres,
Tout, écrivez-vous, irai donc en évoluant pour le plus grand nombre, quid du reste c'est-à-dire des habituels laissés pour compte?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Myriam, je ne fais que m'émerveiller sur le fait que la technologie devient pratiquement accessible à tous. Je crois savoir que plus de deux-tiers de la population mondiale dispose d'un téléphone portable et d'un accès au réseau. Des projets de drones et de ballons devraient bientôt permettre au monde entier d'être connecté.

Écrit par : Pierre Jenni | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Cher Pierre,

- Je n'ai pu que saluer cet esprit de corps par une exclamation : " quelle discipline de groupe !"
- « Hier, je vis au loin une équipe de cinq ou six jeunes tous habillés de gris-vert avec sac à dos. ...
- « Ces jeunes m'ont fait immensément plaisir pour plusieurs raisons. D'abord ils ont pris conscience d'une présence. Ils n'avaient pas de haut-parleur dans les oreilles. »

Cher Pierre,

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lemmings

Bonne journée!

Écrit par : Chuck Jones | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Ah! Chuck Jones a aussi commenté aujourd'hui ? .........

Écrit par : Patoucha | 22 mars 2017

Selon Wikipédia :
Lemmings est un jeu de réflexion. Le but du jeu est de guider des dizaines de lemmings, minuscules créatures humanoïdes à la robe bleue et aux cheveux verts, dans des niveaux à l'architecture alambiquée. Jusqu'à cent lemmings arrivent à la queue leu leu dans un décor en 2D. Les lemmings ne réfléchissent pas, ils avancent toujours droit devant eux, quel que soit le danger qui se présente, et font demi-tour seulement s'ils rencontrent un obstacle infranchissable. Le joueur contrôle les personnages de manière indirecte, en leur attribuant ponctuellement des aptitudes disponibles en quantité limitée. Il s'agit donc de bien penser l'entreprise pour ne pas voir les lemmings rester bloqués ou mourir à la chaîne.

Chuck, en matière de jeu vidéo, je suis obligé d'avouer ne pas être un lemming mais un pithécanthrope. J'en ai un peu honte parce que je me sens tout de même djeun's, mais je dois sentir intuitivement que si je me lance je risque de devenir accro.

Gag à part, c'est quoi l'idée Chuck ?

Écrit par : Pierre Jenni | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Pascal,
Croyez-vous qu'en France les enfants des écoles, les enfants des masses, et les étrangers précaires auxquels on ne prend même plus la peine d'accorder des profs formés et au courant de ce qu'ils ont à enseigner tout en les plaçant ensuite dès que formés en "bons" quartiers... croyez-vous que ces enfants seront initiés comme allant de soi aux algorithmes?
Pas un jour ne se passe, Pascal, sans que se réalise ce que prévu par ce plan Kalergi dont on doutait si fort: "abêtir progressivement les masses afin de les mieux manipuler".
On a supprimé la peine de mort que l'on remplace peu à peu par la peine de vie... à l'intention des masses, toujours.
Que devraient faire les jeunes pauvres lucides sinon ne plus mettre d'enfants au monde quitte, une fois les produits contraceptifs disparus des commerces... à s'abstenir de toute pénétration condamnant ainsi une planète (par les techniques et robotique prenant ses moyens de vivre, son travail à l'homme comme on dit pas bien "né") déshumanisée.
La politique n'est-ce pas avant tout prévoir?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Je n`ai personnellement pas rencontré beaucoup de lemmings dans l`armée suisse. Si quelqu`un a des tendances lemming dans une armée de milice comme la notre, il les aura tout aussi bien dans le civil.

Écrit par : jean jarogh | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Un soldat est par définition un lemmings, il obéit aux ordres, est affublé d'un uniforme vert dépersonnalisant, on est prêt à le sacrifié au feu ennemi (chair à canon) un peu comme certains fonctionnaires exposés en première ligne...

Écrit par : glg | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Un des aspect étonnant de cette rencontre avec les jeunes c'était justement leur accoutrement gris vert et le sac à dos qui suggéraient le vert de gris.
Comme s'ils voulaient se fondre dans le paysage.

Écrit par : Pierre Jenni | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"... lorsque nous atteindrons une efficacité presque parfaite grâce aux algorithmes et aux machines." L'emprise du règne du machinisme est fulgurante, nous avons de la peine à suivre. Nous admirons tous les prouesses numériques et autres faites quotidiennement par et pour l'humanité. Et nous en profitons immensément. Aujourd'hui toutefois, personne ne peut encore affirmer que l'efficacité sera quasi parfaite grâce aux machines. Nous verrons.
L'homme doit pourtant absolument éviter d'être asservi intellectuellement par la machine qu'il a lui-même créée. On ne pourra pas qualifier d'"efficacité parfaite" l'image de l'homme qui, relié à sa machine, sera déssaisi de ses forces vitales et intelectuelles. L'abérration de cet immense progrès serait que l'homme délègue aux machines le soin de régler ses rapports et ses relations avec le monde. Ce qui sera déterminant c'est que le progrès ne fasse pas perdre l'identité des gens et ne les déshumanise.
Fort heureusement,l'essentiel comme la capacité d'écoute, la force d'un regard digne, la caresse positive ou un sourire reconstructeur sont irremplaçables et ne pourront jamais être effectués par des machines, même ultra performantes.

Écrit par : aerdna | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

aerdna, je comprends vos réserves mais reste optimiste. Non pas parce que les machines ne seront "jamais" capables d'écouter, sourire ou caresser, mais plutôt par la beauté de la complexité qui fait de nous des êtres imparfaits et donc dignes de vivre.
Car un monde parfait n'a pas de raison d'être. Il perd son moteur et ne peut plus avancer.
Je persiste à penser que la machine sera autrement plus efficace que nous, si elle ne l'est pas déjà. Mais je la vois mal devenir intuitive, même si elle a déjà réussi à bluffer au poker.

Écrit par : Pierre Jenni | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Pardon, non Pascal mais
Pierre Jenni, auquel s'adressait mon commentaire plus haut.

Un monde parfait n'a pas sa raison d'être voire ne saurait l'être mais oubliant l'aspect humain comme acceptant sans scrupule que les techniques volent son travail à l'homme, celui qui n'a rien d'autre que le fruit de son travail pour survivre, est révoltant.
Parlons un instant terre, humus, humilité (qui ne signifie donc pas aplatissement!)
Une personne en deuil au lendemain de l'enterrement d'un proche ouvrit une fenêtre et fut comme enveloppée par un souffle de présence chaude venant de la terre d'un talus, la terre ressentie terre mère ou Gaïa.

Pensant à quelqu'un nous l'imaginions.
Aujourd'hui un portable immédiatement saisi coupe cette démarche et ce ressenti.
Ne sommes-nous pas en train de nous amputer de valeurs telles que la clairvoyance, l'intuition, la prémonition ou la télépathie?
"Branchés" automatiquement, automatisés... "machinés", "outillés"?
Il faut appeler de nos vœux que des groupes refusant l'automatisation de l'humanité sacrifient une part de richesses ou réussites mondaines non exemptes de l'habituelle vanité dénoncée jusque dans les textes les plus anciens.
Encore pardon, Pierre Jenni, nouvelles lunettes un brin dérangeantes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Myriam, l'idée c'est de faire avec plutôt que contre. Le génie humain est insatiable et la technologie va son chemin. A nous d'en faire bon usage.

Écrit par : Pierre Jenni | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

M. Jenni, c'est vrai le monde de demain sera fascinant. Mais nos vies ou celles de nos enfants vont bien changer.
Juste pour votre information, les robots faisant preuve d'intuition existent déjà. Récemment, un algorithme a été dévelppé permettant de créer une sorte de carte qui représente beaucoup de façons différentes dont le robot pourrait réagir intuitivement et rapidement face à une situation donnée. Il commencera par ex. intuitivement à boiter en cas de dommage à son "pied". cC n'est que le début, mais ça promet... d'autant plus lorsqu'on apprend que les robots de demain vont non seulement comprendre, interpréter et utiliser les émotions des humains, mais encore savoir en simuler eux-mêmes par la voix et le langage corporel !

Écrit par : aerdna | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre, certes, il ne faut pas être contre mais il arrive que l'on essaie et voie ce que cela donne.
Ainsi, en période de féminisme en Suisse romande des années septante discutant avec un prêtre à propos du refus, "une fois pour toutes" du pape d'accorder le service du sacerdoce aux femmes il déclara que "on pourrait au moins essayer"... mais on ne peut nier qu'il y a, en France, mais pas seulement! une détresse intense chez les moins bien nantis avec plus que moindre lueur d'espoir ce qui explique le succès de Mme Le Pen.
On a appris que les robots pourraient un jour se retourner contre l'homme et prendre... la direction des opérations.

Un roman de science fiction, je ne sais plus lequel, présente un pape désormais robot ouvragé par les hommes mais on pourrait également se demander si nous-même ne serions pas, de l'œuvre de ce que nous nommons Dieu, des robots! la loi biblique étant en fait une loi à l'intention des robots vis-à-de Dieu notre inventeur comme vis-à-vis des autres robots.
Et robots humains extrêmement avancés par rapport à nos connaissances actuelles parfaitement en mesure de se reproduire...!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Cher Pierre,

- « L'intuition va devenir LA valeur de l'humanité lorsque nous atteindrons une efficacité presque parfaite grâce aux algorithmes et aux machines. »


"L'intuition" ... presque parfaite ... de qui ?

Les "algorithmes" ... presque parfaits ... de qui ?

Les "machines" ... presque parfaites ... de qui ?


https://s1.postimg.org/n6vbjdy8f/lemming.gif


Et quels seraient les critères de calcul de cette "efficacité" ?


Suggérez vous que toute l'humanité va accorder la même valeur à cette "valeur de humanité" ?

Ou que toute l'humanité a la même idée de "l'intuition" ou de "l'humanité" que vous ?

Et ceux qui n'ont pas la même intuition ... et qui refuseront de se soumettre aux mêmes seigneurs "algorithmes" et "machines" ...

https://www.youtube.com/watch?v=IEOMchDJOus

Écrit par : Chuck Jones | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Sacré Chuck ! Des commentaires tout en énigmes. Intéressant.
Je précise un peu ma pensée.
L'évolution de la technologie est vraiment spectaculaire et exponentielle. Nous ne faisons que commencer à prendre la mesure d'internet qui a déjà 25 ans que déjà se profile l'intelligence artificielle au potentiel difficile à évaluer. Aujourd'hui déjà une machine peut se répliquer, se réparer et se programmer. Demain, la plupart des jobs auront disparu, comme le relève très justement Jean et nous pourrions nous réjouir de cette échéance pour de nombreuses raisons que j'évoquerai dans un autre billet.
Nous pouvons donc parler d'efficacité de la machine. Le dernier exemple en date est un logiciel de lecture des radiographies qui obtient des résultats de 30% plus exacts que le diagnostique d'un radiologue.
Alors non Myriam, les soins seront aussi mieux assurés par les machines dans un avenir pas si lointain.
Chuck, il vous faut faire l'effort de considérer l'intuition dont je parle ici comme une qualité humaine inaccessible à la machine et aux algorithmes qui ne sauraient introduire l'imperfection dans sa programmation, sauf lorsqu'il s'agit de comprendre l'erreur humaine. Nous en avons un bon exemple avec la seule partie de Go que Deep Blue a perdue lorsque notre champion s'est résigné à faire un move contre-nature qui a décontenancé le programme. Mais la machine ne s'y laissera plus prendre à l'avenir puisqu'elle a analysé cette stratégie un peu désespérée de Lee Sedol.

L'imperfection fait partie de la perfection de la création à laquelle elle donne le mouvement.

Écrit par : Pierre Jenni | 23 mars 2017

- « Juste pour votre information, les robots faisant preuve d'intuition existent déjà » (aerdna)

Tout dépend de ce que l'on croit être "l'intuition", et ce que l'on croit constitue une preuve de sa manifestation.

Écrit par : Chuck Jones | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

L'homme et le robot sont appelés à travailler ensemble en toutes sortes de domaines et les soins à la personne seront assurés par des humains,
Il n'est pas encore arrivé le temps du non travail salarié.
Mais notre cerveau, sans parler d'intelligence artificielle, notre cerveau se termine-t-il au néo cortex (reptilien, limbique, néo cortes) ou est-il en mesure de passer à une éventuelle étape après le néo cortex?
Les personnes qui vivent des expériences de synchronicité (réelles, sans explication rationnelle) ne sont-elles pas en phase de mutation?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

- « les soins à la personne seront assurés par des humains, »

Pour les personnes les plus riches.

Pour les moins riches, les soignants humains c'est beaucoup trop cher. A cause des charges sociales, qui coûtent tellement cher à ceux qui paient des impôts. Surtout à ceux qui paient le plus d'impôts. Ca sera donc des soignants ... robots.

Et pour ceux qui n'ont pas argent ... il y a bien un préposé aux soins à la personne, mais comme on peut le voir, y'a du monde, alors le temps d'attente est un peu long.

https://s24.postimg.org/g75z89lat/Soignant.jpg

Écrit par : Chuck Jones | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Justement, les robots, a terme, signifient aussi la fin du mercantilisme primaire et destructif a l`origine de la plupart des maux de l`humanité. Remplacant le travail humain, les machines "intelligentes" rendront caduque le systeme actuel dans lequel la consommation est financée par le revenu du travail humain qui sert a fabriquer les produits de consommation-piege-a-cons. Probable qu`au siecle prochain il n`y aura que des "emplois" créatifs et l`on ne "travaillera" plus pour un salaire mais pour le plaisir ("emploi" et "travail" seront des concepts périmés), les robots se chargeant de fabriquer tout ce dont on aura besoin avec des ressources appartenant en commun a l`humanité. Énergie et matériaux seront d`ailleurs largement disponibles des lors que les robots pourront les extraire dans le milieu extra-planétaire (par exemple la ceinture d`astéroides), ce qui permettra de faire de la Terre un paradis écologique. Tout cela peut paraitre utopique mais, a bine y réfléchir, seule une dictature orwellienne pourrait en empécher l`avénement, ce qui me parait difficilement réalisable au niveau planétaire.

Écrit par : jean jarogh | 23 mars 2017

Ce qui me ferait marrer, c`est que les machines intelligentes finissent par avoir leur propre syndicat une fois qu`on aura réussi a les doter d`une sorte de conscience de soi... mais bon, d`ici-la on a encore le temps de voir venir.

Écrit par : jean jarogh | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce lien Jean.
Je pense que la formation au sens large est déjà en retard sur l'évolution. Celui qui sort de l'école aujourd'hui n'a déjà pratiquement plus besoin de ce qu'il y a appris. Le concept de formation continue devrait se transformer en accès permanent et gratuit aux Moocs et autres plateformes en lignes qui permettront à chacun de se diriger dans le domaine de son choix en connaissance des débouchés sur le marché en temps réel. Tout le reste c'est du remplissage et du temps perdu. Combien de surdiplômés doivent déjà se résigner à conduire un bus ou un taxi parce que le marché n'est plus en adéquation avec les diverses formations ? Pourquoi les plus hautes instances politiques de divers pays encouragent l'apprentissage "à la Suisse" avec immersion dans le monde du travail ? Répondre à ces interrogations c'est commencer à prendre la mesure du décalage entre l'évolution numérique et les outils de formation.

Écrit par : Pierre Jenni | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

C`est vrai, mais considérant la traditionnelle lenteur des instances politiques un peu partout et aussi l`accélération des changements en cours, on n`a pas a se plaindre a Geneve par rapport a plein d`autres endroits dans le monde. Il est devenu casse-gueule de confier les leviers de la politique a des quasi-retraités qui peinent a comprendre que le monde change (il n`y a qu`a voir l`UDC).

Écrit par : jean jarogh | 23 mars 2017

Je ne serais pas aussi péremptoire envers les formations conservatrices qui font preuve d'une certaine sagesse en reculant.
Pour le moment nous assistons à des exemples du pire que puisse produire les espaces de non droit dans lesquels s'engouffrent des sociétés comme Uber, Airbnb et tous ces esclavagistes des temps modernes qui profitent d'une évolution mal maitrisée.
En ce sens je considère que l'essor des mouvements populistes est sain pour autant qu'il soit momentané.
Je m'inquiète en revanche d'un très probable effondrement du système monétaire qui devrait nous propulser dans l'ère suivante sans y être préparés. Et ceci à très court terme.

Écrit par : Pierre Jenni | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

- « Le concept de formation continue devrait se transformer en accès permanent et gratuit aux Moocs et autres plateformes en lignes qui permettront à chacun de se diriger dans le domaine de son choix en connaissance des débouchés sur le marché en temps réel. » (Pierre)

Pour y faire quoi ?

Apprendre aux autres comment cuisiner ? A peindre ? Ou comment masser les membres de leur famille, leurs amis et leurs voisins ?

Écrit par : Chuck Jones | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Chuck, faudra absolument m'expliquer le lien de la vidéo sur les dommages collatéraux comme on les appelle. Je suis incapable de la visionner jusqu'au bout.
Est-ce si difficile de parler clair, de dire les choses simplement. Ou bien le but est-il de rappeler à ceux qui vous lisent que tout est relatif et même peut-être dérisoire ?

Écrit par : Pierre Jenni | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Non Chuck, pas apprendre aux autres, car on enseigne le mieux ce qu'on a le plus besoin d'apprendre (Messie récalcitrant de Richard Bach), mais apprendre des autres ce qui nous branche pour optimiser le quotidien de chacun.

Écrit par : Pierre Jenni | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

En fait l`idée, dans le texte de mr Dugerdil, est que les formations professionnelles auront a se centrer sur les domaines dans lesquels l`humain surpasse la machine intelligente et devront etre des formations continues pour tenter de conserver l`avantage par rapport a une intelligence artificielle appelée probablement a se perfectionner.

Écrit par : jean jarogh | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

- « En fait l`idée, dans le texte de mr Dugerdil, est que les formations professionnelles auront a se centrer sur les domaines dans lesquels l`humain surpasse la machine intelligente et devront etre des formations continues pour tenter de conserver l`avantage par rapport a une intelligence artificielle appelée probablement a se perfectionner. »

Un avantage de quelle nature, Monsieur Jarogh ?

Écrit par : Chuck Jones | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Philippe Dugerdil cite la créativité, la résolution de problèmes complexes, la compréhension des comportements humains, l’apprentissage par analogie et la capacité d’abstraction. J`y ajouterais le sens de l`esthétique, l`empathie et l`heuristique.

Écrit par : jean jarogh | 23 mars 2017

- « Chuck, faudra absolument m'expliquer le lien de la vidéo sur les dommages collatéraux comme on les appelle. »

Pierre, vous avez évoqué ... "l'intuition" ici ...

« L'intuition va devenir LA valeur de l'humanité lorsque nous atteindrons une efficacité presque parfaite grâce aux algorithmes et aux machines. »

Pourriez vous s'il vous plaît m'expliquer "l'intuition" de "l'intelligence artificielle" de la machine d'où la video a été "shootée" ?

Vous avez bien compris que cette video est l'enregistrement de ce qu'on appelle ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cin%C3%A9mitrailleuse

"Elle est mise en action avec l'armement de bord de l'appareil et cadrée de façon à enregistrer le résultat du tir. Son utilisation permet ainsi de valider la destruction, ou les dommages subis par l'objectif, ce qui, outre l'établissement de palmarès de victoires des pilotes, donne la possibilité de produire des statistiques fiables quant aux pertes enregistrées par l'ennemi."

Ce qui permet de mesurer ... l'efficacité du "robot" ayant produit le résultat que vous pouvez voir.

Mais peut-être ne nous comprenons nous pas sur le sens du mot ... "intuition" ? Ou d'un autre mot ?

Écrit par : Chuck Jones | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

A seconde réflexion, permettez moi un petit test, deux petites questions de rien du tout ...

- Pensez vous que la scène de la vidéo que vous avez entrevue est tirée ...

a) d'un jeu vidéo ?
b) d'une série TV ?
c) d'un robot ?

- Et pensez vous que la scène de la vidéo que vous avez entrevue est ...

a) une mise en scène ?
b) un montage d'images synthétiques (générees artificiellement par ordinateur) ?
c) un enregistrement d'une scène qui s'est réellement déroulée ?

Écrit par : Chuck Jones | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Ah ! J'ai oublié une question ...

Si vous n'arrivez pas à vous faire une opinion pour répondre aux questions ci-dessus ...

Préféreriez vous que ces images soient déclarées recevables comme pièces à conviction par ...

a) un être humain ?
b) un robot à intelligence artificielle ?

Et enfin, s'il fallait censurer ces images, qui semblent pour le moins ... vous perturber, ... préféreriez vous que ce soit par ...

a) un être humain ?
b) un robot à intelligence artificielle ?

Et quels autres types d'images faudrait-il selon vous censurer ?

Et enfin, enfin, que pensez vous d'un robot à la si belle intelligence artificielle, pour élever des ... enfants ?

Écrit par : Chuck Jones | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Chuck, ou Monsieur Jones, soit vous me prenez pour un demeuré soit vous avez envie de jouer.
Cette scène, ou du moins un extrait, a fait le buzz pendant des mois. La machine est un simple enregistreur qui relate rigoureusement ce qui s'est passé dans la cabine de ce chopper assassin. On entend les types se marrer.
Savez-vous Chuck que certains pilotes de drones armés sont en thérapie comme ceux qui sont revenus du Vietnam. Le syndrome de stress post traumatique n'est pas moins violent lorsqu'on tue à distance.

Est-ce une tentative de démontrer que l'intuition ne serait que la manifestation chez l'homme de pulsions primaires ?

Écrit par : Pierre Jenni | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre,

- « On entend les types se marrer. »

Ce qui vous suggère quoi ?

Ont-ils agi ... sur ordre ? En situation de légitime défense ? Dans un moment de ... d'errance ? Pour d'autres raisons qui vous paraîssent ... raisonnable ou intuitives ?


- « Est-ce une tentative de démontrer que l'intuition ne serait que la manifestation chez l'homme de pulsions primaires ? »

Euh ... Pierre, pardonnez moi s'il vous plaît d'insister, ... vous avez parlé ... d'intuition.

Quelle est votre idée de cette ... "intuition" ... qui devrait ... "devenir LA valeur de l'humanité" ?

Écrit par : Chuck Jones | 23 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Je pense comprendre vos réserves sur la notion d'intuition Chuck.
Je vous suggère la lecture de cet article sur Inverse pour clarifier ma pensée.
https://www.inverse.com/article/28934-how-emotions-are-made-lisa-feldman-barrett?utm_source=newsletter&utm_medium=inverse&utm_campaign=photo

Écrit par : Pierre Jenni | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"Chuck, faudra absolument m'expliquer le lien de la vidéo sur les dommages collatéraux comme on les appelle."
Rien n'est plus clair pourtant. Je ne vois en outre aucun "dommage collatéral", mais l'assassinat de sang froid d'un groupe d'hommes désarmés. Ah non, il y en a un qui possède une arme terrible: une caméra.

"Je suis incapable de la visionner jusqu'au bout."
Mauviette! Un robot est bien "supérieur" à vous, puisque lui n'a pas d'état d'âme, vu qu'il n'a pas d'âme. Enfin cela prouve au moins que vous en avez une, d'âme. Votre admiration pour la technique est pathétique. Cette technique maintenant en mesure de détruire la planète d'un coup, ou plus sûrement et plus lentement par le ravage systématique des écosystèmes. Et d'assassiner à distance en toute impunité. Obama est un serial killer à côté duquel les autres ne sont que des amateurs.

Écrit par : Charles | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"Savez-vous Chuck que certains pilotes de drones armés sont en thérapie comme ceux qui sont revenus du Vietnam."
Les chochottes! D'abord incapables de désobéir à un ordre illégal, puis incapables d'assumer leurs actes. À la poubelle de l'histoire!
"certains": combien? %?

Écrit par : Charles | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"Votre admiration pour la technique est pathétique."

Je pense que ce n'est pas la technique qui "est en mesure de détruire la planète", bien au contraire, mais l'usage que certains en font.

Le malaise que j'éprouve au visionnage de cette pièce à conviction accablante provient du sentiment d'être un voyeur sans possibilité d'intervenir. J'ose espérer que ce genre de document serve aux instances telles que la Cour pénale internationale pour dégager les responsabilités des dérives, mais leur large diffusion dans le public ne sert qu'à vendre de l'indignation et attiser le ressentiment tout en banalisant le sujet.

Écrit par : Pierre Jenni | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Vous auriez dû faire l'armée, Jenni. Cela vous aurait permis d'en parler...

Écrit par : Géo | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

... en connaissance de cause ?
Vous avez certainement raison Géo, mais si on ne parlait que de ce qu'on connait, on ne dirait vraisemblablement plus grand chose.
Et puis il y a armée et armée. J'imagine que chez nous, c'est un peu d'exercice et boire des coups, mais ailleurs... j'ose même pas y penser.

Écrit par : Pierre Jenni | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

C`était un peu ca mais aujourd`hui que l`armée suisse compte de plus en plus de recrues venant de cultures ou la violence est valorisée, l`ambiance risque de dégénérer. Il y a peu de temps, on a pu voir des recrues "suisses" originaires du Kosovo qui s`étaient cousu des écussons kosovars sur leur uniforme suisse... j`ose espérer que ce genre d`oiseau n`aura pas la possibilité de grader mais, compte tenu du manque croissant de volontaires, je ne suis pas tres optimiste.

Écrit par : jean jarogh | 24 mars 2017

J'entends déjà Charles me traiter de chochotte.

Écrit par : Pierre Jenni | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Il y a des gens a qui cela ne pose aucun probleme de massacrer des civils dont ils ignorent tout. Lorsque le massacreur appartient au camp des vaincus, on le pend haut et court mais lorsqu`il massacre pour le compte des vainqueurs, on le décore. Ecce Homo. Pour information, selon les psychiatres américains spécialistes de la question, l`armée est l`un des endroits ou l`on trouve le plus de psychopathes.

Écrit par : jean jarogh | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

« l`armée est l`un des endroits ou l`on trouve le plus de psychopathes »

mmh... ils n'ont pas été fourrer leur pif ni chez les préposés aux impôts et les contractuels... où c'est vraiment le fond de la tasse.

Écrit par : petard | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Cher Pierre,

- « Je pense que ce n'est pas la technique qui "est en mesure de détruire la planète", bien au contraire, mais l'usage que certains en font. »

"Technique" ... ou ... "technologie" ?

Mais je m'égare ...

A vrai dire, je ne puis m'empêcher de généraliser selon un de mes paradages favoris ...

... "Aux mêmes maux, les mêmes vices."

... inspiré par la substitution dans votre phrase d'un mot, un seul (bon à vrai dire deux à cause de la religion chrétienne) ...

... "Je pense que ce n'est pas - le Capital - qui "est en mesure de détruire la planète", bien au contraire, mais l'usage que certains en font."


Ce qui mérite peut-être de se poser la question de se demander ... si une révolution de -pouvoir-, voire une guerre de religions (les "humanards" contre "les borgs"), n'est pas en train de naître quelque part, vu l'espoir croissant que certains placent dans des rêves fabriqués industriellement par d'autres, plutôt que de se les fabriquer eux-mêmes au fur et à mesure de leur expérience acquise.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Motivation

Écrit par : Chuck Jones | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"J'entends déjà Charles me traiter de chochotte."
C'est que vous êtes mal entendant. Il ne faut pas être chochotte pour refuser l'armée.

Écrit par : Charles | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

La révolte gronde Chuck ?!
Ma devise serait aujourd'hui de voir le verre à moitié plein et boire le reste.
https://plus.google.com/+PierreJennihey-taxi

Écrit par : Pierre Jenni | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

jarogh@ Il y a des gradés de cette ethnie depuis longtemps à l'armée suisse. L'un d'eux avait été arrêté et condamné pour agressions violentes contre les homosexuels en bande, en vue de les détrousser il y a quelques années. Lieutenant à l'armée...
Les réactionnaires se battent pour la continuation de la coutume de la garde de l'arme à la maison. Vu la tournure qu'a pris le recrutement de l'armée suisse, on peut sérieusement se poser des questions sur la pertinence de ce combat pour la tradition. Les traditions, c'est bien, mais à conditions que chacun en respecte tous les tenants et aboutissants...

Écrit par : Géo | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

A mon avis le probleme n`est pas que le soldat suisse puisse garder le tromblon dans le placard a balai mais qu`il soit vraiment suisse "en dedans". Il y a déja assez de suisses "pure souche" pour qui ca ne signifie pas grand chose. L`attribution de la citoyenneté devrait etre prise d`autant plus au sérieux que le nouveau citoyen recoit avec le passeport (un des plus convoités au monde) la possibilité d`avoir aussi un gros tromblon gratis et la maniere de s`en servir.

Écrit par : jean jarogh | 24 mars 2017

"Je pense que ce n'est pas la technique qui "est en mesure de détruire la planète", bien au contraire, mais l'usage que certains en font."
Parce qu'il existe une technique désincarnée? Une technique en-soi?
Quand la hache de pierre a été inventée, elle a été utilisée pour tuer son voisin.
Quand l'arc et la flèche ont été inventés, ils ont été utilisés pour tuer son voisin.
Quand le canon a été inventé, il a été utilisé pour tuer son voisin.
Quand la bombe atomique a été inventée, elle a été utilisée pour tuer son voisin.
Quand la bombe nucléaire a été inventée...
Et pendant tout ce temps rien n'a été inventé pour soigner les psychopathes qui dirigent et massacrent la planète.

Écrit par : Charles | 24 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Il est vrai que les psychopathes n`ont rien a craindre. La psychiatrie américaine a beau avoir élaboré des techniques de détection des psychopathes, celle-ci ne sont utilisées que par les tribunaux (et encore), jamais préventivement a l`engagement des directeurs de grosses boites, a la promotion d`officiers supérieur ou de juges (le milieu judiciaire est aussi tres infecté selon les spécialistes) et bien-sur encore moins dans le monde politique.

Écrit par : jean jarogh | 24 mars 2017

Attention à l'usage des mots. Si nous abusons, nous les dénaturons.
J'ai plus souvent qu'à mon tour été considéré comme narcissique par des proches. C'est presque devenu un compliment.
Psychopathe, populiste, narcissique, la sémantique est importante pour tenter de se comprendre.

Écrit par : Pierre Jenni | 26 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"Psychopathe" n`est hélas pas un mot vide de sens. En psychiatrie clinique c`est meme assez bien défini. http://www.minddisorders.com/Flu-Inv/Hare-Psychopathy-Checklist.html

Écrit par : jean jarogh | 26 mars 2017

Monsieur Jenni,
Vous semblez encore très naïf. Je suppose que vous n'avez jamais écouté Aaron Russo. Écoutez tout ce qu'il a à nous dire, c'est encore totalement d'actualité:
https://duckduckgo.com/?q=aaron+russo+interview&t=ffsb&ia=videos&iax=1&iai=7gwcQjDhZtI
Écoutez le donc, vous serez plus instruit après, je vous le garantis et vous comprendrez pourquoi les mots que j'emploie ont leur raison. Il nous dit aussi que le technologie sert à nous réduire en esclavage. Cette technologie que vous encensez...

Écrit par : Charles | 27 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Charles, je suis conscient des dangers qui ont toujours imprégné la technologie, mais restons lucides. Personne n'arrêtera le besoin qu'à l'homme de chercher et de découvrir non seulement pour tenter de comprendre l'origine et la finalité de son aventure sur cette planète, mais aussi et surtout pour optimiser son quotidien.
D'ailleurs, si vous êtes honnête, vous reconnaitrez que nous vivons mieux aujourd'hui qu'à n'importe quelle époque précédente grâce à cette évolution technologique principalement.

Mais je crois comprendre vos craintes qui sont liées à la velléité de certains de vouloir imposer un ordre mondial, notamment par la maîtrise de la technologie, comme précédemment par celle des armes qui en sont aussi une manifestation.

J'en parle dans des billets précédents sur la mondialisation et je pense comprendre les envies des deux tendances, celle du repli identitaire sur des nations fortes et celle qui tente par la globalisation des échanges de réduire les conflits. Pour le moment je valide le retrait car j'estime que tout va trop vite par rapport à la capacité de l'humain d'intégrer les révolutions en cours mais aussi et surtout parce que nous voyons principalement les effets pervers d'une mondialisation qui ne fait que creuser dangereusement l'écart entre les nantis et les autres.

Je vous encourage des lectures comme "The seventh sense" de Josua Cooper Ramo ou "The inevitable" de Kevin Kelly ou encore "The Master Switch" de Tim Wu ou encore Conspiracy of Dreamers de P J. G. Behrman et R. Orth. Ces ouvrages vous donneront une vision actualisée des avancées technologiques, les risques et les espoirs.

Encore une fois, ce n'est pas la technologie en elle-même qui est dangereuse, mais l'usage qu'on en fait. Mais rien n'arrêtera cette évolution alors autant la prendre à bras le corps et installer les garde-fous qui permettent d'éviter les dérives. Je reconnais toutefois que certains scénarios sont effrayants.

Écrit par : Pierre Jenni | 27 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Beaucoup l`ignorent en Occident mais l`un des grands buts proclamés des barbus fanatiques de l`État Islamique (avec la réduction des femmes en esclavage) est de bannir la plupart des technologies ultérieures a Mahomet. C`est normal puisque dans une société a technologie minimale l`etre humain est obligé de passer sa vie a cultiver la terre ou élever le bétail afin de se nourrir et n`a donc plus le temps ni l`énergie nécessaires pour réfléchir a sa condition et se libérer du pouvoir des pretres. C`est tout bénéf. pour ces derniers qui prosperent au mieux dans l`obscurantisme. De plus, sans technologie médicale moderne la population est exposée a toutes les infections virales/bactériennes avec un taux de mortalité infantile élevé qui rend la population encore plus soumise a ces pretres qui prétendent lui assurer l`aide de Dieu dans la lutte contre les maladies.

Écrit par : jean jarogh | 27 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Monsieur Jenni,
Si vous voulez que je vous réponde honnêtement, définissez "vivre mieux" et dites-moi qui est ce "nous". Ce "nous" inclut-il les Syriens, les Irakiens, les Yéménites, les chrétiens du Moyen Orient, les Yougoslaves mitraillés avec des munition à l'uranium? Je pourrais nommer d'autres populations comme les Américains qui n'ont pas accès aux soins. Question: la situation des chauffeurs de taxi est-elle meilleure qu'il y a 20 ans, 40 ans, 60 ans? Est-ce mieux de vivre dans un environnement pollué? Est-ce mieux de voir la biodiversité massacrée? Est-ce mieux de se sentir étranger dans son propre pays?
La "technologie en elle-même", cela n'existe pas. Ne vous êtes-vous jamais posé la question pourquoi les deux domaines de la connaissance les plus importants pour la vie de tout individu vivant en société ne font pas l'objet de cours dans l'école obligatoire? Ne vous rendez-vous pas compte qu'il n'y a aucun garde-fou?
La gestapo et la stasi l'ont rêvé, la nsa et la cia l'ont fait. Vous me demandez de lire les ouvrages que vous mentionnez. Avez-vous écouté Aaron Russo? Écoutez-le sur la disparition du cash. C'est ce qui est en train d'être appliqué en France.
Quant aux deux premiers livres:
https://www.amazon.com/Seventh-Sense-Fortune-Survival-Networks/dp/0316285064%3FSubscriptionId%3DAKIAILSHYYTFIVPWUY6Q%26tag%3Dduckduckgo-ffcm-20%26linkCode%3Dxm2%26camp%3D2025%26creative%3D165953%26creativeASIN%3D0316285064
https://www.amazon.de/Inevitable-Understanding-Technological-Forces-Future/dp/0525428089
Et alors? Je n'y apprendrai rien que je ne sache déjà. La résistance serait de s'organiser pour refuser d'être connecté, en tout cas en permanence. Refuser Facebook, Twitter, le portable-gps-espion. Le mot d'ordre de la connectivité est tout tout de suite. Conditionnement et manipulation. Désapprentissage de la patience. Trop facile. Connaissez-vous "pour vivre heureux vivons cachés"?
Vous n'avez jamais lu Nietzsche. C'est son programme qui est en train d'être appliqué. À la lettre. Écoutez Aaron Russo.
Elle est où la place de la nature dans la connectivité?
Il n'y a pas de garde-fous, car des moyens de mise en esclavage et de destruction massive sont mis à la disposition de psychopathes. Et rien n'a été inventé pour les soigner. Votre "technologie" sur ce point capital est totalement impuissante, je dirais même hors-sujet.

Écrit par : Charles | 27 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Il y aurait beaucoup à dire Charles...
Le cash me semble condamné à très court terme. Plus largement le système monétaire, tel que nous l'avons connu, devrait vivre ses derniers instants.
La monnaie est déjà en quelque sorte virtuelle puisqu'elle ne repose que sur de la dette. La transparence a un prix.
Je pourrais vous donner d'innombrables exemples qui valident les bienfaits de la technologie, mais ce serait entrer dans votre logique binaire qui déplace les causes des problèmes sur l'objet au lieu du sujet.
J'ai bien commencé à écouter Aaron Russo. Mais je suis obligé d'avouer que j'ai très vite compris qu'on avait affaire à un complotiste par excellence et ça ce n'est pas ma tasse de thé. La vie est beaucoup plus complexe que ces schémas réducteurs, d'autres forces sont à l'oeuvre et elles ont permis, envers et contre tout, à la race humaine de subsister et se développer depuis près de trois millions d'années. A cette lumière, je pars du principe que nous n'avons pas fait tout faux.
Une autre raison de ma réticence envers ce monsieur, plus relative et discutable j'en conviens, c'est mon impression arbitraire de ses traits, de son expression. S'il est une chose que j'ai développée au fil de mes années au volant d'un taxi, c'est une connaissance intuitive des gens, alimentée par des petits détails comme une démarche, un ton ou une expression. M. Russo ne me donne aucune envie de l'écouter.

Écrit par : Pierre Jenni | 27 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"J'ai bien commencé à écouter Aaron Russo"

"Mise en ligne le 15 janv. 2012

This is very IMPORTANT. The man Aaron Russo is talking about does NOT EXIST. There is no Nicholas Rockefeller in the famous Rockefeller family with close ties to the United States government. Please spead this video around to all the YouTube channels with the "historic" interview Alex Jones had with Aaron Russo. Alex Jones and Aaron Russo did this to simply sell DVDs to guilble people who don't check the facts of what they are listening to.

https://youtu.be/2GfOIPVVRNw

"Mais je suis obligé d'avouer que j'ai très vite compris qu'on avait affaire à un complotiste par excellence et ça ce n'est pas ma tasse de thé."

Mais la sienne Pierre Jenni elle porte aussi l'odeur de Thierry Meyssan.....! Je vous le présente en complotiste: "Billet de Kad: Vol 77: l'avion du Pentagone".

Aaron Russo a ses faveurs parce que complotiste, malgré sa judaïcité. Or, le "juif de très très loin" dixit Johann nous dit ceci sur les juifs:

"tous les Juifs qui travaillaient dans les Tours s'étaient fait porter absents ce jour là....."
" Il est vrai aussi que 4 agents du Mossad célébraient joyeusement l'écroulement des tours en dansant... et en filmant."

Écrit par : Johann | 03/09/2010

Vous aurez compris que Charles n'est que Johann, celui qui ne se gêne pas de vous insulter à longueur de commentaires.

"Et mon métier m'amène bien plus que vous à être au contact de la nature."

Assis dans un parc, son portable sur les genoux, à plonger dans YouTube et les sites à son image vu le nombre de liens qu'il aligne.....

Il ose ce dernier:

"Faut-il s'emmerder chez soi pour en arriver à compter les commentaires!"

MDR MDRRRRR

J'attends de le voir débarquer sous ses autres pseudos - et IP cela va de soi - pour m'insulter, comme il le reconnaît sous Patoucho.

Écrit par : Patoucha | 01 avril 2017

Pour ce qui est de la monnaie virtuelle, c`est pas pour maintenant. La raison: supprimer la monnaie physique rendrait beaucoup plus controlable les transactions illégales effectuées par les organisations criminelles (trafics de drogue, organes, esclaves sexuels, réfugiés..) qui ont d`autant plus les moyens de faire pression sur les décideurs politiques que bien des services secrets recourent aux mafias pour se constituer les caisses noires nécessaires pour leurs opérations clandestines.

Écrit par : jean jarogh | 27 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Un autre anxieux devant l'intelligence artificielle c'est Elon Musk. Sa réponse est l'invention d'ici une demie décennie d'un interface neural qui permette à l'humain de rester en compétition avec la machine par de implants.
https://www.inverse.com/article/29568-elon-musk-neural-lace-five-years?utm_source=newsletter&utm_medium=inverse&utm_campaign=photo

Écrit par : Pierre Jenni | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Musk est un grand reveur bien sympathique. En vérité il ne connait rien au fonctionnement du cerveau qui reste encore mystérieux meme pour les grands spécialistes. La prédiction aujourd`hui de la connection cerveau-ordinateur dans 4-5 ans parait aussi peu fondé factuellement que le contact avec une intelligence extraterrestre dans le meme laps de temps. A moins que Musk soit lui-meme un extraterrestre?

Écrit par : jean jarogh | 28 mars 2017

Jean, je pense que vous sous-estimez la rapidité des changements en cours dans tous les domaines. Jules Vernes passait aussi pour un doux rêveur.
https://www.wired.com/2017/03/biologists-made-logic-gates-dna/?mbid=nl_32717_p2&CNDID=

Écrit par : Pierre Jenni | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Verne n`a jamais fait de prédictions a 4-5 ans et s`est cantonné principalement au domaine du transport (sous-marin, aérien, spatial) ou l`ingénierie est d`un tout autre ordre de complexité que dans celui du cerveau. C`est a la mode de phantasmer sur le cyborg (fusion homme-machine-ordinateur) alors qu`on ignore meme dans les grandes lignes ce que sont les pensées et les émotions.

Écrit par : jean jarogh | 28 mars 2017

" supprimer la monnaie physique rendrait beaucoup plus controlable les transactions illégales effectuées par les organisations criminelles "

En réalité, ceux qui auraient le plus à y perdre, ce seraient les entrepreneurs et commerçants, toutes les professions qui pratiquent le sans-facture ou les 20% de main-à-la-main. Ca représente beaucoup plus de monde, et d'électeurs, que quelques organisations criminelles.

Écrit par : Arlequin | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Il faudra pourtant s'y faire Arlequin car la monnaie physique est condamnée à court terme pour de nombreuses raisons mais principalement parce qu'elle ne repose sur rien d'autre que de la dette.
L'expérience de la suppression des grosses coupures en Inde vous donnent raison dans un premier temps. Mais observez les alternatives qui se mettent en place un peu partout avec les "monnaies" locales, comme le Léman chez nous, ou le VIR qui existe à St Gall depuis plus d'un siècle déjà.

Écrit par : Pierre Jenni | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Une grande partie des ouvrages de SF de Jules Vernes a débouché sur des réalisations concrètes dans le courant du siècle. Tout commence par l'imaginaire qui ne fait que dévoiler des possibles latents.
L'accélération est spectaculaire et nous devrions connaitre bientôt un basculement vertigineux lorsque nos machines ne seront plus binaires mais quantiques.

Écrit par : Pierre Jenni | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"Il faudra pourtant s'y faire Arlequin car la monnaie physique est condamnée à court terme"
Mais dans quel pays vivez-vous donc ? Ici, en Suisse, la plus grosse masse monétaire est constituée par les billets de 1000 francs que les citoyens de ce pays - que vous avez l'air d'ignorer complétement - gardent sous leur matelas pour échapper au fliquage des banques et du fisc...
Avez-vous déjà eu affaire avec votre conseiller UBS new look ? Je le lui ai dit en face : c'est un gestapiste...

Écrit par : Géo | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Je dois vous avouer que la résistance suisse pour les grosses coupures m'interpelle. Serait-ce le moyen de compenser la fin du secret bancaire et continuer à rester ce havre de tranquillité pour tous ceux qui craignent la transparence ?
Maintenant au sujet des matelas, si je puis comprendre qu'on soit réticent à payer des intérêts négatifs, je doute que ces bas de laine restent longtemps sous le crin et les plumes lorsque la monnaie sera dévaluée.
Pourquoi pensez-vous que les plus grands établissements bancaires, Goldman Sachs en première ligne, ont développé un département Bitcoin ?

Écrit par : Pierre Jenni | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Et pourquoi, pensez-vous Géo, est-ce que je reçois au moins une fois par an une proposition d'intérêt pour reprendre mon entreprise de taxi de la part d'un investisseur inconnu via une société française ?

Écrit par : Pierre Jenni | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Taxi? C`est donc pour ca que vous avez autant de bagout.. (blague stupide hehe)

Écrit par : jean jarogh | 28 mars 2017

Curieux Jean ?
Là y'a tout.
https://www.societedesecrivains.com/hey-taxi.html/

Écrit par : Pierre Jenni | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Enfin... quand je dis tout, je me comprends.
http://www.hey-taxi.com/

Écrit par : Pierre Jenni | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Bouquin, miouzic, chanson... chapeau bas! Écouté sur broadjam, c`est pas piqué des hannetons. Dans le genre créatif vous etes un sacré lascar, Pierre!

Écrit par : jean jarogh | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

J'imagine que vous parlez de rascal salé.
Allez, un petit dernier pour la route. Vous me direz si ça overdose. Géo n'a pas tenu deux lignes.
http://www.pierrejenni.ch/

Écrit par : Pierre Jenni | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Visuellement il est tres beau, votre blog. Coté contenu je connais déja un peu vos idées qui rejoignent assez les miennes. Politiquement vous etes donc l`éternel outsider de la politique genevoise sans qui celle-ci ne serait plus vraiment g`neuvoise? Ici en Hongrie il y a aussi un type sympa dans votre genre qui a fondé le "Parti du Chien a Deux Queues"... ca fait rigoler tout le monde mais on se rend compte qu`au-dela du coté bidonnant c`est le seul qui raconte pas trop de salades. Naturellement il se ramasse toujours une pelle aux élections, passqeu les moutons ca n`ose brouter qu`en troupeau.

Écrit par : jean jarogh | 28 mars 2017

Répondre à ce commentaire

- « Visuellement il est tres beau, votre blog. » (jean jarogh)

Oui. Je concours. Il y a de l'inspiration ... et de la composition.


- « Ici en Hongrie il y a aussi un type sympa dans votre genre qui a fondé le "Parti du Chien a Deux Queues" » (jean jarogh)

Ah c'est fou ça dites donc ! Un parti comme ici, dans les blogs de la TdG !

D'ailleurs l'une des têtes s'appelle Toto 1er.

L'autre tête j'ai pas le droit de dire qui c'est, à cause de la censure de la TdG, mais c'est la tête d'une queue vraiment très libre, vous savez.

}-)~>

Écrit par : Chuck Jones | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Le parti a deux queues c`est pour les indigenes qui sont plutot du genre obsédé, Chuck. Pour Geneve faut autre chose.

Écrit par : jean jarogh | 29 mars 2017

MDR

Écrit par : Patoucha | 31 mars 2017

Merci à Jean et Chuck d'avoir poussé la curiosité un peu plus loin.
Je suis obligé de reconnaitre que j'ai fait preuve d'une absurde naïveté en me présentant aux élections pour le Conseil d'Etat. Les printemps arabes m'avaient suggéré que les outils numériques inciteraient les jeunes qui ne se retrouvent dans aucune formation politique à participer aux scrutins.
Ici, à Genf, nous avons eu deux candidats un peu loufoques, dont le prophète qui a tenu trois scrutins si je ne m'abuse. J'ai aussi pêché par manque d'humour, mais je reconnais que c'est pas mon fort. J'y travaille...

Écrit par : Pierre Jenni | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Toute expérience enrichit des lors qu`on n`y laisse pas la peau, Pierre. Cela dit, Geneve est un petit royaume bien pépere et s`y lancer en indépendant dans la politique nécessite minimum 2/3 de conformisme pour maximum 1/3 d`originalité. Faut pas s`en plaindre, c`est signe qu`il n`y a pas trop de galere au niveau du quotidien et que les gens ne sont donc pas vraiment demandeurs de changement.

Écrit par : Jean Jarogh | 29 mars 2017

@ Pierre Jenni

Ces jeunes, Pierre, et vous passez entre eux.
Guy Gilbert, gamin, qui n'était pas toujours sage... à l'occasion se faisait rosser par son père.
Il arrivait qu'il passât, exactement comme vous-même, entre ses frères et sœurs (une quinzaine).

Il devint donc prêtre éducateur des rues et m'invita, nous ne nous connaissons que par correspondance, à l'une de ses conférences.
Arrivée avant le début j'imaginai un "petit prêtre" modeste assis au premier rang en attendant qu'on lui donne le parole.
En fait il arriva avec son équipe et passa un peu comme paradant entre la foule des fidèles d'un côté à sa gauche, de l'autre, à sa droite.

Nos premiers temps d'enfance, de grossesse de mère matrice, d'accouchement avec le fait dès la naissance comme ensuite d'avoir été bercés, "touchés" ou non (travaux Leboyer) nous marquent à vie.

Vous parlez, Pierre, de votre "naïveté" (enfance: encore non particulièrement expérimenté, comme je viens d'expliquer, soit, "absurde", en aucun cas.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Absurde, dans le sens de contraire à la logique, à la raison ou au sens commun.
Mais je vous rassure Myriam, je ne regrette rien.

Écrit par : Pierre Jenni | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

C'est aussi la conclusion à laquelle je suis parvenu Jean.

Écrit par : Pierre Jenni | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Ceci dit, je pense que je remplis les critères du 2/3 1/3. Le système partisan est le seul garant d'une visibilité minimale. Il devrait s'incliner à terme devant une véritable démocratie directe, liquide, qui permettra de se passer des parlements et des commissions. Un dizaine d'années à vue d'oeil.
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mocratie_liquide

Écrit par : Pierre Jenni | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre Jenni

Si vous suivez les travaux du Dr Janov, entre mille autres, très critiqué parce que novateur, vous y verrez un aspect pas forcément absurde du tout.

D'autres travaux sur notre monde matrice
simulation
issu/s de civilisations plus avancées que la nôtre

au départ un ORDINATEUR

à propos du phénomène dit OVNI avec toute la désinformation possible... dénoncée.

Scientifique, uniquement: LE SECRET DES SECRETS Fabrice Bonvin OVNI Le temps présent éditions collection: Mutation en l'occurrence présenté ici son second volume.

En suivant ce livre, entre autres, on ne dira plus forcément, Pierre Jenni, de ne pas "prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages mais bien ceux, simulés, simulation, des ordinateurs... voire ordinateurs simulés comme auto simulés!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Autant j'ai du plaisir à vous lire Myriam, autant je suis obligé d'avouer souvent ne pas parvenir à suivre votre fil de pensée.
Merci de venir hanter ma page et m'obliger à remuer mes méninges.

Écrit par : Pierre Jenni | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre,

Il y a souvent, en mes commentaires, un livre ou deux donnés en référence

Mais je vous invite, à propos de "simulation", notre univers, entre autres, pourrait être de telle "origine"... je vous invite à chercher VISSARION soit Jésus de Sibérie

lequel correspondrait à un "contacté" (contactés: agents de changement) par le phénomène OVNI soit préoccupation "active" en premier écologique au sujet de la planète et de ses habitants, d'une part, agents d'élévation de la conscience", de l'autre:

livres, dont le second cité en premier, abordés en commentaire précédent.

On me fait si souvent la G(..) qu'un simple mot aimable, comme le vôtre, Pierre, même pas d'accord avec moi, ce qui est la moindre des choses, éclaire les heures... à suivre... à venir.
Merci.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Oulahh !

Écrit par : Pierre Jenni | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Profitez!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Chere Myriam, Pierre est trop modeste pour vous le dire mais lui-meme est un agent secret extraterrestre, savez-vous. Quant a moi, je viens carrément d`une autre dimension mais ssht que ca reste entre nous, déja que Mulder et Scully commencent a me lorgner de travers.. (je sais, je devrais pas).

Écrit par : jean jarogh | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Cher jean jarogh,

Moi aussi je viens d'une autre planète, de la lune.
Mon petit frère, lui, était du soleil si bien qu'en souvenir, lui, mort, hélas, comme dans la chanson, parfois...le "soleil a rendez-vous avec la lune"!

Quant au reste, quelqu'un, un jour que je venais de me laver les cheveux me regarda attentivement en me disant qu'"une chose est sûre, ta tête ne passera pas par le trou de la baignoire!

Je ne suis pas franchement étonnée de vos origines extraterrestres qu'il s'agisse de vous-même ou de M. Jenni d'autant plus qu'habitant cette planète... par rapport aux autres planètes... avec pour constituant de la terre... tous et toutes, y compris M. Sarkozy ou M. Trump, tous sommes des extraterrestres!

"Maison!"

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Ita sit.

Écrit par : Jean Jarogh | 29 mars 2017

Monsieur Jenni,
"Le cash me semble condamné à très court terme. Plus largement le système monétaire, tel que nous l'avons connu, devrait vivre ses derniers instants."
Nous en reparlerons dans 20 ou 30 ans.

"La monnaie est déjà en quelque sorte virtuelle puisqu'elle ne repose que sur de la dette. La transparence a un prix."
Justement non, vous pouvez acheter de l'or, du platine, de l'argent...

"Je pourrais vous donner d'innombrables exemples qui valident les bienfaits de la technologie, mais ce serait entrer dans votre logique binaire qui déplace les causes des problèmes sur l'objet au lieu du sujet."
Désolé, mais c'est justement vous qui déplacez les problèmes sur l'objet au lieu du sujet, puisque je dis et je répète qu'il n'y a pas d'objet (technologique) sans sujet (qui le manipule, l'utilise). Et que le problème c'est justement que le sujet n'est pas adapté à l'objet. À savoir qu'on a un psychopathe qui détient une technologie capable de détruire la planète. Et que c'est ce qui est en train d'arriver. Sous nos yeux. Alors binaire vous-même.
Vous êtes semblable à un irresponsable qui confierait un pistolet chargé à un enfant de 3 ans. La technologie donne un pouvoir et il n'y a pas de pouvoir sans abus de pouvoir.

"J'ai bien commencé à écouter Aaron Russo. Mais je suis obligé d'avouer que j'ai très vite compris qu'on avait affaire à un complotiste par excellence et ça ce n'est pas ma tasse de thé."
"complotiste": l'insulte qui catégorise, qui tue, qui ferme le débat. Tout ce qu'il y a de "binaire": il y a les complotistes (bouh! les vilains) et les autres (les gentils). Plus binaire, y a pas. Bref, pour vous tout le monde il est beau, il est gentil, les complots ça n'existe pas, comme de bien entendu. En outre, Aaron Russo témoigne de ce que Nicolas Rockefeller lui a confié avant le 11 septembre. Il se borne à constater. Et vous n'êtes pas capable de comprendre la différence.
Continuez donc à vivre dans votre monde onirique peuplé d'engins technologiques!
Ah, au fait, tous ces engins ont besoin d'électricité. Attention au choc en retour de la fin du pétrole.

"La vie est beaucoup plus complexe que ces schémas réducteurs, d'autres forces sont à l'oeuvre et elles ont permis, envers et contre tout, à la race humaine de subsister et se développer depuis près de trois millions d'années. A cette lumière, je pars du principe que nous n'avons pas fait tout faux."
Quels schémas réducteurs? Straw man. Aucun argument là-dedans. Le passé ne présume pas de l'avenir. L'espèce humaine n'a pas trois millions d'années d'existence. Vous affabulez. Je ne savais pas qu'au cours de son existence l'espèce humaine ait eu à sa disposition la technologie pour se détruire, ni détruire son environnement, hormis au cours des 60 dernières années. Et auparavant nous avons eu plus d'une occasion de voir ce dont l'espèce humaine était capable.

"Une autre raison de ma réticence envers ce monsieur, plus relative et discutable j'en conviens, c'est mon impression arbitraire de ses traits, de son expression. S'il est une chose que j'ai développée au fil de mes années au volant d'un taxi, c'est une connaissance intuitive des gens, alimentée par des petits détails comme une démarche, un ton ou une expression. M. Russo ne me donne aucune envie de l'écouter."
Lamentable. Vous êtes tout simplement lamentable. Et vous avez voulu vous faire élire au gouvernement?! Incroyable! À lire vos préjugés et votre morgue, vous ne donnez pas envie non plus de discuter avec vous.

Écrit par : Charles | 31 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Bravo Charles, vous voila l`heureux auteur du centieme commentaire! 100 commentaires (101 maintenant), c`est pas trop mal pour un écrit "lamentable", trouvez pas?

Écrit par : jean jarogh | 31 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Charles, je comprends vos réticences même si je déplore le ton.
Je suis parfaitement conscient des risques de la technologie. J'irai même plus loin. Comme je le relève sur ma page Google+, mon appel presque désespéré à une invasion extra-terrestre pour voir enfin l'humanité réaliser la valeur de son environnement et s'unir contre un ennemi commun, risque bien de se concrétiser sans aller chercher plus loin.
https://plus.google.com/+PierreJennihey-taxi

Mais vos cris d'orfraie ne changeront rien à la donne. La technologie ira son chemin, envers et contre tout. Un peu comme l'histoire de Frankenstein qui illustre assez bien le besoin irrépressible d'aller toujours plus loin, jusqu'à défier la mort, qui est inscrit dans le génome humain.

Alors, au final, je ne saurais que vous encourager à faire avec, plutôt que contre, et participer aux travaux des bonnes volontés qui tentent de circonscrire, de limiter, les dégâts annoncés.

Écrit par : Pierre Jenni | 31 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Complétement d'accord avec Charles. Et merci à lui de parler d'espèce humaine au lieu de race, indicateur de cuistrerie par excellence...
A placer au même niveau que "sauver la planète"...

Écrit par : Géo | 31 mars 2017

Répondre à ce commentaire

- « Mais vos cris d'orfraie ne changeront rien à la donne. La technologie ira son chemin, envers et contre tout. » (Pierre)

http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/homme-augmente-vs-intelligence-artificielle-ce-que-cache-la-com-d-elon-musk_1893534.html

Écrit par : Chuck Jones | 31 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Là je vous soupçonne de vouloir mettre de l'huile sur le feu Chuck. Je me croyais provocateur, j'ai trouvé mon maître.

Écrit par : Pierre Jenni | 31 mars 2017

Répondre à ce commentaire

Si on est arrivé à 100 commentaires de fil en aiguille (Aïe!), y'a pas de raison qu'avec un peu de bonne volonté, on ne puisse pas arriver à 200 ;-)

Écrit par : Chuck Jones | 31 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"Charles, je comprends vos réticences même si je déplore le ton."
Je sais - je crois - très bien imiter le ton que d'autres - suivez mon regard - ont su employer à mon égard: logique binaire, complotiste par excellence,...
Donc retour à l'envoyeur. Je suis peiné (très peu) que vous ne l'ayez pas compris.

"Je suis parfaitement conscient des risques de la technologie."
Je dois être obtus, j'étais - jusqu'à cette phrase - convaincu du contraire vous concernant. Tellement vous savez être dithyrambique.

"J'irai même plus loin. Comme je le relève sur ma page Google+, mon appel presque désespéré à une invasion extra-terrestre pour voir enfin l'humanité réaliser la valeur de son environnement et s'unir contre un ennemi commun,"
Êtes-vous sain d'esprit? Ou seulement désespéré?
Les extra-terrestres n'existent que dans l'imagination débridée de fous furieux ou d'auteurs de SF.
Et s'ils existaient pourquoi devraient-ils êtres notre "ennemi commun"? L'espèce humaine est tellement stupide qu'elle ne peut concevoir l'"autre" qu'à son image. Il y a plusieurs nouvelles de SF qui traitent de cette question. Les lire devrait rendre plus intelligent. Il faut du moins l'espérer.
Sans compter qu'il y a bien quelques "personnes" qui seraient prêtes à collaborer. Toutes les trahisons sont bonnes du moment qu'elles rapportent de la soupe. (Toute relation avec l'actualité est volontaire.)

"la valeur de son environnement"
Vous n'avez pas compris que l'environnement n'a pas de "valeur", et que c'est le fait de lui en DONNER une qui entraine sa destruction.

"Mais vos cris d'orfraie ne changeront rien à la donne. La technologie ira son chemin, envers et contre tout. Un peu comme l'histoire de Frankenstein qui illustre assez bien le besoin irrépressible d'aller toujours plus loin, jusqu'à défier la mort, qui est inscrit dans le génome humain."
Il n'y a pas de "besoin irrépressible". Seulement une éducation, une culture criminogène née dans le désert et qui nous conduit au désert.
Et encore un qui prétend connaître la nature de l'espèce humaine et son génome!
Quelle forfanterie.

"Alors, au final, je ne saurais que vous encourager à faire avec, plutôt que contre, et participer aux travaux des bonnes volontés qui tentent de circonscrire, de limiter, les dégâts annoncés."
Je ne vous ai pas attendu. Et mon métier m'amène bien plus que vous à être au contact de la nature.

Écrit par : Charles | 31 mars 2017

Répondre à ce commentaire

"l`heureux auteur du centieme commentaire!"
Faut-il s'emmerder chez soi pour en arriver à compter les commentaires!

Écrit par : Charles | 01 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Faire avec la technocratie est également le credo de M. Bayrou mais non sans réserves.

Sans oublier l'aspect Précieuses Ridicules.

Un jeune homme dès son entrée à l'uni. Je notai un premier pas
côté jargon les "ent" se prononçaient désormais "ont".

Pour exemple décidément/décidémont!

hi han/hi hon!

Mais, Pierre, si vous avez une fille ou un fils qui be pourra plus faire carrière sans se faire trafiquer le cerveau, avec brevet, pour augmenter la vitesse d'exécution/rentabilité de l'entreprise serez-vous enchanté

et selon le ressenti de votre fille ou fils ne l'inviterez-vous pas à opter pour un métier un job sain sans atteinte au cerveau?

Avec l'expression de mes sentimONts distingués.

Écrit par : MB | 01 avril 2017

Répondre à ce commentaire

J'insiste, par les techniques on est en mesure de détraquer climat et météo.
Orages, inondations.
Ruines... "techniques"!

Epandages qui diffusent ou répandent dans l'atmosphère des produits comme de la poudre d'aluminium en mesure d'atteindre les êtres vivants dont les humains aussi bien en leurs corps qu'en leurs esprits.

L'allusion d'hier au jargon universitaire se voulait confirmation de l'évangélique "Tout est vanité".

Dans une paroisse les Jeunes Paroissiens étudiants ne souhaitant pas la participation au groupe des jeunes apprentis, n'osant pas le dire ouvertement, ont choisi de parler jargon universitaire afin de décourager les apprentis.
Interrogés en assemblée paroissiale à ce sujet, ils ne l'ont pas nié... pas plus que les pasteurs qui parfaitement au courant avaient laissé faire de tels admirables Jeunes Paroissiens.

Notre époque qui se veut technique avant tout... de plus en plus se détache non seulement de l'éthique mais des relations humaines d'amitié et de partage "hors les murs" de par la puissance infecte du petit ego individuel comme collectif et de "caste"!

L'"agresseur", comme également enseigné par les évangiles, on le constate, ne vient pas que de l'extérieur.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Les implants cérébraux, j`y crois pas trop dans un avenir proche mais Musk pourrait bien avoir raison de se méfier a-priori de l`IA. Il faut éviter de donner le pouvoir de décision a l`IA mais c`est plus vite dit que fait car l`homme prefere toujours la voie du moindre effort, sans parler de la tendance inhérente au systeme économique mercantile (basé sur le profit) de remplacer par la machine tout ce qui peut l`etre, y compris peut-etre bientot le décisionnel stratégique. Le monde est compliqué et souvent dangereux mais sans ca il serait sacrément barbant, pas vrai?

Écrit par : jean jarogh | 01 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Monsieur Jenni,
Au thuriféraire de la technologie:
https://reporterre.net/Les-technologies-bouleversent-le-quotidien-pour-mieux-conserver-le-systeme

Écrit par : Charles | 02 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce lien Charles.
Encore une fois, ce n'est pas la technologie qu'il s'agit d'incriminer mais ce que l'on en fait. Je partage les préoccupations de l'auteur de cet article mais pas du tout ses conclusions.
J'observe d'ailleurs une contradiction dans l'approche lorsqu'elle suggère que tous les candidats à la présidentielle française sont unanimes pour embrasser le progrès technologique.
S'il est un point que les politiques du monde entier partagent, c'est la promesse mensongère du plein emploi et du retour à la croissance qui implique la fuite en avant de l'économie de marché.
Le capitalisme financier est devenu une véritable caricature du libéralisme et si Adam Smith devait revenir parmi nous il n'en croirait pas ses yeux.
Ce n'est donc pas la technologie qui contribue à la dégénérescence de nos existences, mais son usage, sa destination, vers toujours plus de consommation pour alimenter le moteur de l'offre et la demande pour des biens superflus qui pillent la planète de ses ressources et principalement des métaux rares et des matières premières qui vont bientôt faire défaut.

Écrit par : Pierre Jenni | 18 avril 2017

Cher Pierre,

Pour une raison indépendante de ma volonté et à l'insu de mon plein gré de manque de pot, la carte postale que j'essaie d'envoyer à hommelibre me revient toujours en plein dans le clapet de mon PéCé avec l'inscription écrite à l'encre électronique suivante ...

... "Désolé, erreur à l'envoi de ce commentaire"

Ce qui n'est pas la même chose que ... "Parti sans laisser d'adresse", ... ce qui serait stupide puisque hommelibre semble encore bien vivant puisque les petits billets continuent de se multipler comme des petits pains dans sa vitrine de boulangerie à expression artistique de littérature bio-sociologique libre.

Ou est-ce que la boulangerie 'hommelibre' a changé de boulanger ?

Bref ... pour ne point trop vous importuner, puisque vous semblez être copains comme co-blogueurs avec hommelibre, et que vous avez un beau taxi, pourriez vous s'il vous plaît, quand vous irez acheter un petit pain chez lui, ou quand une course vous fera passer tout près tout près de chez lui, déposer cette carte postale, par exemple à votre prochaine visite, s'il vous plaît ?

En vous remerciant par avance pour ce dépannage de secours pas cher pas cher qui me rendra bien service et contribuera à _cultiver_ le contact social entre mon bloggeur préféré et l'un de ses plus grands admirateurs anonymes et virtuels.

Merci ! Et encore une fois, merci, merci, une fois !

--

Boulangerie de l'hommelibre
Partenaire de la Tribune de Genève
Rue des Blogs de la Verité Vraie
Geuunèèèève, Suisssse


Cher hommelibre,

J'aime beaucoup votre nouvelle vitrine.

Beaucoup plus fraîche et moderne que l'ancienne.

C'est une vitrine "Nadine" ou "Hermine" ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tiquette_(code)


J'ai trouvé la théorie de "l’immigration" "pensée en cercles concentriques" dans votre histoire "Migrations : entre le zéro et l’infini" tout à fait fascinante !

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/04/14/migrations-entre-le-zero-et-l-infini-283367.html

Je dois vous dire, j'aime beaucoup et infiniment ... l'infini petit, ... l'infini grand, ... et le milieu entre les deux, ... l'infini zéro, ... ou si vous préférez ... le zéro profond, ... le centre de gravité de l'égalité absolue.

Figurez vous que l'autre jour, en me baladant au bord du lac de l'internet de Geuuunèèèève, j'ai moi-même vu une superbe apparition de la "Pensée en cercles concentriques" et fait une belle photo pour votre collection d'images de pensées éco-ethniques et éco-éthiques de commerce équitable avec les pays producteurs de migrants. J'ai trouvé que c'était une belle image avec des belles pensées particulièrement riches en bonnes idées auto-migrantes nouvelles et fraîchement recyclées.

En espérant que vous ne l'avez pas encore dans votre collection, ou que vous pourrez l'échanger avec une autre belle image si vous l'avez déjà.

Je l'ai appelée ... "Concentré de goûts ... et de couleurs".

Avec l'expression de mon sentiment vibratoire ressenti particulièrement distingué, et l'agrégation de mes respectueuses et sincères considérations.

https://postimg.org/image/gv9efsrmt/


PS: J'ai aussi remarqué que vous avez changé de facteur, ou de secrétaire, ou d'intelligence artificielle, ou de PéCé électronique. Ca serait bien de lui apprendre à dire autre chose que "Désolé, erreur à l'envoi de ce commentaire". Parce qu'on sait pas si c'est un problème de bogues, ou de transport de cartes postales, ou de boîte à lettres, ou d'orthographie, ou de bureaucratie, ou de service après-vente, ou de marketing, ou d'image de marque, ou de programmation, ou d'intelligence.

PSSPSS: Avez vous bien rrreçu ma dernièrrre carrrte postale que je vous ai envoyée de Djakarrrta ? Je vous le demande parrrce que je crrrains qu'elle se soit perrrdue en courrrs de rrroute, ce qui serrrait forrrt fâcheux, vu qu'elle contenait une forrrmule magique pour soigner l'amnésie ...

http://fr.tintin.com/albums/show/id/22/page/0/0/vol-714-pour-sydney

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_714_pour_Sydney

Écrit par : Chucky Jonesy | 17 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Cher Pierre,

Pour une raison indépendante de ma volonté et à l'insu de mon plein gré de manque de pot, la carte postale que j'essaie d'envoyer à hommelibre me revient toujours en plein dans le clapet de mon PéCé avec l'inscription écrite à l'encre électronique suivante ...

... "Désolé, erreur à l'envoi de ce commentaire"

Ce qui n'est pas la même chose que ... "Parti sans laisser d'adresse", ... ce qui serait stupide puisque hommelibre semble encore bien vivant puisque les petits billets continuent de se multipler comme des petits pains dans sa vitrine de boulangerie à expression artistique de littérature bio-sociologique libre.

Ou est-ce que la boulangerie 'hommelibre' a changé de boulanger ?

Bref ... pour ne point trop vous importuner, puisque vous semblez être copains comme co-blogueurs avec hommelibre, et que vous avez un beau taxi, pourriez vous s'il vous plaît, quand vous irez acheter un petit pain chez lui, ou quand une course vous fera passer tout près tout près de chez lui, déposer cette carte postale, par exemple à votre prochaine visite, s'il vous plaît ?

En vous remerciant par avance pour ce dépannage de secours pas cher pas cher qui me rendra bien service et contribuera à _cultiver_ le contact social entre mon bloggeur préféré et l'un de ses plus grands admirateurs anonymes et virtuels.

Merci ! Et encore une fois, merci, merci, une fois !

--

Boulangerie de l'hommelibre
Partenaire de la Tribune de Genève
Rue des Blogs de la Verité Vraie
Geuunèèèève, Suisssse


Cher hommelibre,

J'aime beaucoup votre nouvelle vitrine.

Beaucoup plus fraîche et moderne que l'ancienne.

C'est une vitrine "Nadine" ou "Hermine" ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tiquette_(code)


J'ai trouvé la théorie de "l’immigration" "pensée en cercles concentriques" dans votre histoire "Migrations : entre le zéro et l’infini" tout à fait fascinante !

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/04/14/migrations-entre-le-zero-et-l-infini-283367.html

Je dois vous dire, j'aime beaucoup et infiniment ... l'infini petit, ... l'infini grand, ... et le milieu entre les deux, ... l'infini zéro, ... ou si vous préférez ... le zéro profond, ... le centre de gravité de l'égalité absolue.

Figurez vous que l'autre jour, en me baladant au bord du lac de l'internet de Geuuunèèèève, j'ai moi-même vu une superbe apparition de la "Pensée en cercles concentriques" et fait une belle photo pour votre collection d'images de pensées éco-ethniques et éco-éthiques de commerce équitable avec les pays producteurs de migrants. J'ai trouvé que c'était une belle image avec des belles pensées particulièrement riches en bonnes idées auto-migrantes nouvelles et fraîchement recyclées.

En espérant que vous ne l'avez pas encore dans votre collection, ou que vous pourrez l'échanger avec une autre belle image si vous l'avez déjà.

Je l'ai appelée ... "Concentré de goûts ... et de couleurs".

Avec l'expression de mon sentiment vibratoire ressenti particulièrement distingué, et l'agrégation de mes respectueuses et sincères considérations.

https://postimg.org/image/gv9efsrmt/


PS: J'ai aussi remarqué que vous avez changé de facteur, ou de secrétaire, ou d'intelligence artificielle, ou de PéCé électronique. Ca serait bien de lui apprendre à dire autre chose que "Désolé, erreur à l'envoi de ce commentaire". Parce qu'on sait pas si c'est un problème de bogues, ou de transport de cartes postales, ou de boîte à lettres, ou d'orthographie, ou de bureaucratie, ou de service après-vente, ou de marketing, ou d'image de marque, ou de programmation, ou d'intelligence.

PSSPSS: Avez vous bien rrreçu ma dernièrrre carrrte postale que je vous ai envoyée de Djakarrrta ? Je vous le demande parrrce que je crrrains qu'elle se soit perrrdue en courrrs de rrroute, ce qui serrrait forrrt fâcheux, vu qu'elle contenait une forrrmule magique pour soigner l'amnésie ...

http://fr.tintin.com/albums/show/id/22/page/0/0/vol-714-pour-sydney

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_714_pour_Sydney

Écrit par : Chuck Jones | 17 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chuck,
toujours un plaisir de vous lire.
J'ai parfois rencontré ce genre de message. Il semble que le lien soit provisoirement coupé. Cela peut durer quelques jours et puis le destinataire reçoit plusieurs fois le même message que vous avez essayé d'envoyer à mult reprises. Comme ci-dessus d'ailleurs.
Patience donc et John se fera un plaisir de vous répondre.

Écrit par : Pierre Jenni | 18 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Monsieur Jenni,
ça m'est aussi arrivé sur un blog. J'ai trouvé le mail du blogger et j ai écrit directement avec mon nom et tél, sur un mail il faut dire qui on est si on veut une réponse. Ca a marché et le blogger m'a répondu.

Votre article m'intéresse, c'est important l'intuition.

Écrit par : AllyNea3 | 19 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire