11 mai 2017

Apologie de la guerre

maxresdefault.jpg"La paix soit avec vous !". Cette formule de salutation, parmi les plus répandues dans toutes les langues, aurait-elle encore un sens si, sur notre Terre, pouvait régner une paix universelle capable de nous faire perdre jusqu'au souvenir de la notion de guerre ?

Qu'est-ce que la paix ? Se conçoit-elle autrement que par l'absence de tout conflit ? La paix, prise dans son sens absolu, n'est-elle pas un état statique, une immobilité totale par l'exclusion de toute lutte, de tout changement en devenir, de quelque progrès que ce soit ?

En somme, la paix des morts ! Morts à la guerre ou morts… à la fin d'une longue lutte pour l'existence ! Qu'est-ce que cela change ? Tous ne se sont-ils pas battus, d'une manière ou d'une autre ? À présent nous croyons qu'ils ont la paix; du moins le souhaitons nous.

Réhabiliter la guerre. Quel singulier défi. Et pourtant tout le monde fait la guerre avec la meilleure conscience du monde. Guerre à la guerre clament les pacifistes. Les ingrats ! À qui doivent-ils donc le sens qu'ils peuvent donner à… leur combat pour la paix ?

Faisons donc un peu la paix… avec la guerre, en lui rendant justice et en lui témoignant un peu de la reconnaissance que nous lui devons.

Merci, donc, à la guerre pour tout ce qu'elle nous a apporté de positif; pour tout ce qu'elle nous apporte encore; pour ce qu'elle nous apportera demain.

Merci pour l'Iliade et pour l'Odyssée, pour Roland de Roncevaux et toute la littérature épique. Merci à Napoléon premier pour "l'Aiglon" d'Edmond Rostand. Pour le sucre de betteraves et tant de progrès techniques suscités par son blocus.

Merci, à Messieurs Hitler et Mussolini, à Joseph Staline. Grâce à eux, tant de héros se sont révélés pour notre exaltation. Merci, pour le trop plein de haine ainsi catalysée en la déversant en toute-bonne conscience sur ces effroyables fauteurs de guerre. Pour l'énormité des atrocités commises grâce auxquelles nous pouvons toujours nous croire meilleurs, par comparaison.

Merci à tant de Nations d' en avoir férocement décousu. Merci, entre autres, aux Français, d'avoir battu les Autrichiens à Solferino, tout juste pour révéler Henry Dunant et sa Croix-Rouge.

Grâces soient rendues à Yahvé-Sabaoth, le Dieu des armées qui commanda aux Hébreux de passer tous leurs prisonniers au fil de l'épée.

Loués soient : Le Dieu qui inspira les croisades et l'inquisition, Allah le Grand au nom duquel est décrété de Djihad qui promet le paradis aux auteurs d'attentats terroristes et aux preneurs d'otages innocents.

Merci à Monsieur Sadam Hussein pour le divertissement de la guerre du Koweit et celle du Kurdistan chaque jour renouvelé à l'heure du repas et des informations. Merci à Monsieur le Président des Etats-Unis d'Amérique pour avoir retenu son général Schwarzkopf juste à temps pour nous réserver la perspective d'une nouvelle série télévisée d'épisodes aussi divertissants.

Merci à tous les méchants (les autres, évidemment) de nous faire bons par comparaison et de nous donner ainsi (aux uns et aux autres, évidemment) bonne conscience dans la juste guerre que nous leur faisons.

Merci à certains patrons exploiteurs qui donnent un sens à la vie des secrétaires syndicaux. Merci aux grévistes, surtout ceux qui abusent et détruisent l'économie qui les fait vivre, ménageant ainsi un champ d'action sans cesse renouvelé aux constructeurs.

Merci, donc, à la guerre sous-toutes ses formes qui tue certes beaucoup… mais qui fait vivre tant de gens, y compris les politiciens qui s'entre assassinent, le sourire aux lèvres, amis et adversaires confondus.

La vie a du goût grâce à la guerre. Une paix totale la rendrait fade et, pour ainsi dire, inexistante. Appelons de nos voeux l'Apocalypse future qui détruira totalement notre engeance, osons l'espérer avant que, devenu trop nombreuse en dépit des saines exterminations, elle n'en vienne à s'entredévorer, tant par nécessité que par raffinement culinaire.

Est-il donc innocent, cher lecteur, le souhait que je formule à ton égard en concluant : " La Paix soit avec toi ! " ?

Le Lignon, le 14 février 1992

Hermann JENNI

13:33 Écrit par Pierre JENNI dans Conflits, Guerre, Paix, Philosophie | Lien permanent | Commentaires (113)

Commentaires

Pas pour dire, mais il n'y a qu'un Suisse pour écrire cela. Les autres l'ont vécue de l'intérieur, la guerre...

Écrit par : Géo | 11 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Beau texte, prémisses, développements et conclusion charpentés et bien amenés… Belle ode à la guerre régénératrice, ¡ viva la muerte ! comme le proclamaient les légionnaires franquistes de Millan-Astráy, un grand humaniste lui-aussi, pendant la guerre civile espagnole, resté le cher homme dans les mémoires ibères... .

Pour une fois sur cette plateforme, du deuxième degré de haute tenue, bravo et merci.
Si j'en crois la date (1992), texte prémonitoire et tellement actuel avec cela. Avec un tel talent, devriez faire de la politique !

Écrit par : Gislebert | 11 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Mon père Hermann, auteur de ce texte, a passé près de 25 ans sur les bancs de divers parlements communal et cantonal. Il a aussi été candidat au Conseil d'Etat, comme moi en 2013.
Je considère qu'un "tel talent" mérite mieux qu'une carrière politique qui reste pour moi l'art d'accommoder les restes et de brasser de l'air.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Ma dernière remarque était évidemment un clin d’œil… Brasser de l’air et accommoder les restes relèvent de deux disciplines différentes , la première de la technologie des éoliennes (sujet politique effectivement - cf la votation de juin prochain sur la politique énergétique), l’autre de la thanatologie…

Blague à part, je vous sens quelque peu amer. Me trompe-je ?

Écrit par : Gislebert | 11 mai 2017

Merci pour ce clin d'oeil.
Amer, non, quoique... je pourrais puisque la dernière loi sur les taxis, votée au pas de charge sans consultation en octobre 2016 ouvre grand la porte à Uber et met ma société en faillite.
Mon expérience à la tête des taxis genevois m'a démontré par A + B que le travail en commission est une blague, une farce, une mauvaise pièce de théâtre jouée par des acteurs qui n'en sont pas et qui se prennent au sérieux.
J'ai pris du recul, malgré les conséquences fâcheuses, mais je ne peux plus faire confiance en nos institutions et je comprends ce qui se passe ailleurs, et qui reflète assez universellement l'incurie de nos élus.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Désolé, j’ignorais tout des perspectives plutôt sombres de votre situation professionnelle. L'humour grinçant évidemment tombe un peu à plat... Bravo pour votre blog d’autant plus, qui est de belle tenue (me répète).

Écrit par : Gislebert | 11 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Devriez vous changer un peu les idées, Pierre. Je vous sens aussi filer du mauvais coton.

Écrit par : jean jarogh | 11 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Sérieusement Jean ? Ne considérez-vous pas aussi la politique comme un cirque ?
Quand on voit que même M. Poggia dénonce la composition de la commission parlementaire de la santé dans son blog, comment peut-on encore accorder du crédit au législateur ?
http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2015/12/21/corruption-swiss-made-suite-et-pas-fin-272780.html

Et n'en avez-vous pas eu assez avec le feuilleton français, qui est venu en écho de l'américain.

Je ne pense pas filer du mauvais coton. Mais c'est vrai que je suis plutôt dépité par M. Maudet qui, comme avec la police, est passé en force, avec autoritarisme.
C'est d'autant plus consternant que la société Uber se voit condamnée un peu partout dans le monde car les jugements commencent seulement à tomber.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

A propos de politique comme un cirque...

Que vous cherchiez banque Rotschild, Goldman ou Bilderberg vous y verrez toujours comme accolé le nom Macron Emmanuel.

De sorte que vous en arriverez à vous demander si Monsieur Macron devenu ministre de l'Economie puis Président n'était pas en réalité un agent infiltré de la mondialisation.

Le parti d'E. Macron est désormais Le République en marche ce qui invite au rapprochement avec les Républicains. A quoi se joindront l'UDI et le MoDem soit Borloo, qui n'aime pas les socialistes, et Bayrou ... ex anti-Macron envisageables comme Premiers ministres

pourquoi pas, également, Christine Lagarde?


PC à gauche tout La République en marche le parti de Marine Le Pen


M. Dupont-Aignan qui aurait été son Premier ministre amenant Debout la France, on peut imaginer que ce serait le nouveau nom du parti du Marine Le Pen, avec M. Dupont-Aignan.

On ne perd pas de vue que le parti de La République en marche serait issu de la démarche d'Emmanuel Macron par la Finance, Tout-marché et mondialisation chargé de faire avancer les choses en France tout en empêchant cet Etat de quitter l'Union.

Pour le Français moyen, lors des prochaines votations pour les législatives, que choisir:

tout à gauche Jean-Luc Mélenchon

au centre La République en marche (en fait la Mondialisation en marche mais non révélé)

Ou, vu Marine Le Pen, trop à droite, Debout la France


Le mieux: au centre soit, voir plus haut comme suggéré, sans avoir été prévenus: La mondialisation en marche


Bonne nouvelle pour tous?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Pierre C`est vrai qu`il y a souvent de quoi broyer du noir. Marc Aurele disait a ce propos: "Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être."

Écrit par : jean jarogh | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas le sentiment de broyer du noir. Je pense que la seule chose qui vaille vraiment la peine d'être changée, c'est soi-même. Le reste m'apparait comme une illusion, une manière de se prendre au sérieux et de croire qu'on détient une certaine vérité qu'il faudrait promouvoir.
J'essaie donc de relativiser mes interprétations et de transformer les épreuves en autant d'évènements riches d'enseignements.
Ma seule préoccupation consiste à garder de l'enthousiasme pour chaque petit geste du quotidien sans trop gamberger sur une quelconque finalité. Mais ce n'est pas facile de concilier une certaine forme d'oisiveté qui résulte de la conscience de la vanité de toute entreprise et de la richesse de l'instant présent avec la durée et l'impossibilité de s'extraire de l'espace-temps.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

D`apres mon expérience, un bon moyen "de s`extraire de la conscience de la vanité de toute entreprise" est de se décentrer de soi pour s`engager vers l`autre. Dit simplement, donner de son temps et énergie pour aider concretement ceux qui en ont besoin.

Écrit par : jean jarogh | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

C'est une merveilleuse réalisation Jean et je me réjouis d'y accéder à mon tour.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

:)

Écrit par : jean jarogh | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

"Dit simplement, donner de son temps et énergie pour aider concretement ceux qui en ont besoin."
Là encore, n'est-ce pas un moyen un peu facile de ne pas chercher en soi ce qui doit l'être ? Pourquoi Fernando Pessoa at-il écrit ceci un jour :
« J'éprouve une nausée physique, montant du fond de l'estomac, à l'égard des rêveurs de millénaires - socialistes, anarchistes, humanitaires en tout genres. Ce sont des idéalistes sans idéal, des penseurs sans pensée. Ils recherchent la surface de la vie pour obéir à la fatalité des tas d'ordures, qui dérivent à fleur d'eau et se croient beaux parce que les coquillages vides dérivent à fleur d'eau, eux aussi. »

Nous sommes submergés par l'esprit humanitaire, qui sonne aussi faux que tout le reste. C'est devenu un lieu commun pour reines de concours de beauté...
En l'occurrence, " se décentrer de soi pour s`engager vers l`autre" a perdu beaucoup de sens aussi...

Désolé de plomber l'ambiance encore plus, mais on est dans "Apologie de la guerre"...

Écrit par : Géo | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Sans avoir véritablement accès à la réalisation de Jean, j'ai pourtant effleuré le sentiment du don de soi qui n'a pas grand chose à voir avec les entreprises humanitaires et toutes ces bonnes volontés qui expriment un besoin de se donner.
Il semblerait que nous sachions tous, au fond de nous, de quoi parle Jean sans trop savoir comment le concrétiser. C'est au-delà de l'intention. C'est un état d'esprit qui se traduit au quotidien dans chaque contact, chaque interaction. Une forme de bienveillance permanente qui libère. Une offrande sans attendre de retour sur investissement.
La pensée de Pessoa me parle, mais elle m'empêche aussi d'accéder à ce niveau d'abstraction de soi en raison d'une prétention de savoir.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

"C'est un état d'esprit qui se traduit au quotidien dans chaque contact, chaque interaction. Une forme de bienveillance permanente qui libère. Une offrande sans attendre de retour sur investissement."
Je me sens dans le même état d'esprit. Mais cela ne fait pas avancer le schmilblik. En fait, nous sommes en train de descendre la pente direction le grand trou noir et la préparation se fait individuellement et uniquement comme cela. Le reste n'est que passe-temps pour oublier...

Écrit par : Géo | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

J'aime bien votre mot Géo. Je relève tout de même une forme d'attente, l'espoir de faire avancer une cause et oublier notre impuissance.
L'idée est justement de s'affranchir de cette attente. C'est toute la question de la gratuité. Mais je vous concède volontiers que ça reste des mots.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Pierre C`est tres simple: DONNER de son temps et énergie pour AIDER ceux qui en ont besoin. Ca n`est pas de la philosophie, c`est de l`action. En donnant aux autres, on s`enrichit mais pour le comprendre il faut pratiquer. Il est bon également d`éviter les éternels grincheux et autres thuriféraires de l`égoisme qui sont des vampires sucant la vitalité et la joie de vivre.

Écrit par : jean jarogh | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

J'en suis incapable. Je me sens à mi-chemin entre vous et Géo. Pour moi, le monde entier à besoin. Et lorsqu'on commence à donner de son temps, de son énergie et de ses ressources, on se fait submerger de parasites qui sont incapables de se sortir les pouces du cul.
Alors, non. C'est la raison pour laquelle je me suis toujours senti libéral. Comme le dit bien mon vieux dans le billet précédent, la liberté est intrinsèquement liée à la responsabilité. La tendance des gens de gauche qui veulent redistribuer équitablement m'insupporte et la solidarité imposée m'apparait comme une aberration.
Le mieux dont je sois capable à ce stade, c'est de limiter mes besoins et mes envies au strict nécessaire. Je vis une vie d'ermite et d'abstinence.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Vous etes seul maitre a bord du vaisseau Pierre, Pierre.

Écrit par : jean jarogh | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Magnifique ! Tout un blog fait simplement de réflexions et d'encouragements, sans insultes ni attaques. Cela suffit à redonner un peu d'espoir par ces temps difficiles, même si cela se passe dans notre petit monde de blogueurs.

Écrit par : Mère-Grand | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Quand on donne énormément de son temps, de son énergie, de soi-même tout en étant sincère il arrive qu'un jour la réalité arrive jusqu'à nous en nous demandant si nos activités tournées vers les autres, ou autres! ne sont pas le moyen apparemment idéal pour échapper au grand vide existentiel lequel, selon Svâmi Prajnanpad, sous les Tropiques, vénéré par Arnaud Desjardins, est le fait du refoulement, ses émotions lesquelles, finalement, il faut trouver le moyen de laisser ou faire sortir.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

"il arrive qu'un jour la réalité arrive jusqu'à nous en nous demandant si nos activités tournées vers les autres, ou autres! ne sont pas le moyen apparemment idéal pour échapper au grand vide existentiel"
Myriam Belakovsky
"La tendance des gens de gauche qui veulent redistribuer équitablement m'insupporte et la solidarité imposée m'apparait comme une aberration."
Pierre Jenni

Je vois que nous sommes passablement d'accord. Vous remarquerez que le communiquer est déjà important. Si vous arrivez à mettre la main sur ce texte de Jung dont je vous ai envoyé un extrait, je vous le recommande...
« Ame et mort », dans « L’énergétique psychique », C.G. Jung 1956

Écrit par : Géo | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Géo

Faut-il cesser de redistribuer équitablement?


Prajnanpad, le Svâmi, insiste pour le retour au centre notre for intérieur que nous perdons de vue au fur et à mesure des contraintes, convenances, obligations, etc.

La redistribution apparaît dans la Bible, Ancien Testament, qui n'interdit pas plus le plaisir que la richesse mais une part de cette richesse doit être redistribuée aux pauvres

redistribution sorte d'ancêtre de l'ISF

Un exercice étonnant, à propos du Sermon sur la montagne (évangiles)

devant une glace, salle de bain, par exemple, se mettre dans la peau d'un rabbi juif probablement un peu ironique
politiquement au secours des plus malheureux

provoquant (un peu de Marchais à Mélenchon... mais avec humour, clin d'œil...! enflammant une foule... finalement hurlant de rire: Bienheureux, ces pauvres... qui sont les bien aimés de l'Eternel, béni soit-il...!

avec la suite du Sermon, "béatitudes" dans le même état d'esprit.

Prenez votre temps.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Myriam, la question n'est pas la distribution équitable, mais ceux qui la décident et comment ils la pratiquent. C'est juste mission impossible tant les paramètres en prendre en compte sont nombreux.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

"Faut-il cesser de redistribuer équitablement?"
Ah, parce que selon vous, on redistribue équitablement aujourd'hui ?
Heureusement non. La démographie humaine a explosé et si tout le monde était riche, on consommerait encore plus et on tomberait très vite dans la catastrophe écologique. L'exemple qui va se dérouler sous nos yeux, c'est l'Afrique. Dont la population continue de croître, alors qu'on y a apporté les progrès de la médecine et donc abaissé la mortalité infantile (350 pour mille quand j'étais en Angola en 1992...). Ce continent va se mettre en crise très grave d'ici quelques années, avec un ensemble de famines, de guerres et d'épidémies, toutes en même temps. Il arrivera bien un jour où les Occidentaux vont baisser les bras face aux désastres.
Ebola est repartie au Congo. Que se passe-t-il si nous les martiens occidentaux n'intervenons pas ?

Écrit par : Géo | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Il y aurait, pour nos jeunes, un magnifique idéal de solidarité mais il faut prendre garde de ne pas aller verser ailleurs ces larmes que, chez nous, nous ne verserions en aucun cas.

Souffrances pas à comparer.
Souffrances, lesquelles?

L'homme ne se nourrit pas de pain, seulement.

Ceci dit, les naissances posent également le problèmes de la polygamie: plus d'une femme, plus d'enfants, vous l'écrivez, Géo, ensemble de famines à venir. Maladies, guerres.

Il y a, à Lausanne, un endroit près de la Maladière au bord du lac un endroit où les plus affligés sans ressources dorment.

La paille et la poutre invite à commencer le secours "chez" nous.

Qui se soucie de ces gens?

Evidemment, "chez nous", tout simplement, c'est à la fois moins spectaculaire et touristique

humanitaires touristiques, notamment.
Mais il y en a d'autres...

Avec la rente universelle ne serait-il pas possible de pratiquer, ceux qui le ressentent, se sentent appelés, concernés, une activité stable et responsable de secours à son prochain?

Sans tambours ni trompettes, éducation à l'empathie aidant, dès l'enfance, ce secours solidaire.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre Jenni,

A ne jamais dire "mission impossible"!

Conscientiser dès l'école apprendre dès l'enfance que nous ne faisons que passer, que tout change tout le temps que nous dépendons étroitement les uns les autres

profs "également éducateurs" (ce qui ne signifie pas donneurs de leçons).
L'authenticité de l'adulte comme "souffle" sur l'enfant agréablement ragaillardi,stimulé.

Je voudrais un instant parler amour.

La sexualité ordinaire permet la procréation sans répondre à nos attentes les plus profondes raison pour laquelle nous multiplions des expériences à la longue addictives.

A retrouver l'amour.

A priori rien à voir avec la *distribution équitable"?
Si.
A toi que j'aime bien j'offre, non à l'autre qui ne m'"intéresse pas"!

Une conseillère fédérale déclarait que "nous accueillons chez nous les réfugiés au bénéfice de formations dont nous avons besoins.
Les autres, nous les renvoyons chez eux."

Et s'ils grillent ou sont morcelés par la guerre, hachés menus ou torturés, affamés, peu nous chaut!?

Dans une paroisse une personne qui aura bientôt vingt ans de plus que vous, Pierre Jenni (n'est-il pas temps de vous souhaiter un anniversaire heureux?)
déplorait un manque d'attention évident.

"Ce sont les jeunes qui nous intéressent," lui fut-il répondu.

Répartition de temps, d'attention, d'écoute.
De soins, de nourritures, d'éducation, d'instruction.
Travail: contrat à durée déterminée pour les uns, indéterminée pour les autres.
Chômage, stages ne débouchant, finalement, sur rien: retour à la case départ ressentie "zéro"! à ce zéro soi-même chômeur s'identifiant.

Répartition du travail... qualité du travail parfois pour toute une vie réellement droit au choix?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Pour le problème exposé plus haut ne faut-il pas envisager la mise sur pied d'un gouvernement mondial, avec respect des valeurs éthique et morale. gouvernement en étroite relation, en aucun cas de dominant à dominé, avec les continents et leurs Etats qui se porte au secours, empêche d'attiser la haine, les guerres, qui cherche à nourrir en cas de famines, et, avant tout, prévoit catastrophes et difficultés présentes comme à venir.

N'est-il pas nécessaire de chercher à diminuer le nombre d'habitants non... par une troisième guerre mondiale mais en expliquant aux peuples pourquoi il faut qu'ils mettent au monde sans doute, je ne sais exactement, un ou deux enfants, pas plus (ce qui s'est pratiqué en Chine en même temps que l'on passait dans les usines expliquer la contraception

à faire entendre au pape, imposer s'il le fallait: la méthode dite des bébés Ogino, vu son échec pour de très nombreuses femmes seule tolérée par le Vatican ne garantissant rien du tout

L'argent, est-ce indispensable?

Il y a ou avait une tribu en Australie qui vivait au plus prés ou proche de la nature chacun se ressentant un peu comme un arbre fruitier apportant ses fruits en les offrant.
Lorsqu'une personne sentait sa fin approcher elle se retirait un peu à l'écart, mangeait moins puis... s'endormait en paix.

Une femme venue donner une série de conférences fut par cette tribu comme kidnappée. On lui imposa le même vécu à commencer par la nudité et pieds nus.
La tribu, telle la méthode Montessori pour les enfants se déplaçant, tribu mobile.

Cette conférencière fut alors effarée par l'odeur de puanteur qui se dégageait de son corps, un corps "civilisé"!

Il ne m'est pas possible de citer mes sources, un livre, lu il y a trop longtemps.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Myriam, je vous recommande la lecture du dernier ouvrage de Peter Joseph. J'y reviendrai ici lorsqu'il sera traduit. "The new human rights movement" suggère effectivement que non seulement nous n'avons pas besoin d'argent, mais qu'en plus l'argent que nous utilisons n'est de fait que de la dette. Ses vidéos décapantes sont un must absolu : http://cultureindecline.com
Au sujet du gouvernement mondial, c'est à la foi la meilleure et la pire chose qui puisse arriver. Car aujourd'hui votre appel est justement le slogan qui sous tend les traités transnationaux comme le TTIP pour ne donner que cet exemple qui permettent aux grandes sociétés de diriger le monde et d'exploiter les esclaves des temps modernes. Les gouvernements sont à leur botte. Macron en est un pur produit.

Écrit par : Pierre Jenni | 13 mai 2017

Répondre à ce commentaire

"Au sujet du gouvernement mondial, c'est à la foi la meilleure et la pire chose qui puisse arriver."
Aucun risque que cela arrive, du moins pas dans le sens où l'on entend habituellement le terme de "gouvernement". Il comporte notamment des obligations qui devraient s'appliquer à tous ses membres, qui seront des nations aussi longtemps qu'elles existeront. Or les intérêts de ces nations, qui comprennent aussi bien la survivance de leurs religions et leurs moeurs que la préservation des rapports de force à l'intérieur et l'exploitation des richesses à l'extérieur, rendent totalement illusoire toute décision importante mettant ces différentes particularités en péril.
L'ONU témoigne déjà de cette impossibilité. Les demandes de résolution devant le Conseil de Sécurité sont systématiquement bloquées lorsqu'elles sont contraires aux intérêts d'un seul de ses membres. Si le fonctionnement de celui-ci était appliqué à l'ensemble des membres, la paralysie serait totale. Seule l'Assemblée générale peut prendre une décision à la majorité et celle-ci, que je sache, n'est contraignante que dans la mesure où un rapport de force, généralement en faveur des "grandes puissances" le permet.

Écrit par : Mère-Grand | 13 mai 2017

Répondre à ce commentaire

En imaginant un gouvernement mondial je ne vois rien d'approchant de ce que nous connaissons aujourd'hui.
Il faut changer de priorités.

J'imagine que c'est l'un des thèmes du livre de Peter Joseph.

Ce changement des priorités entraînera automatiquement un changement des institutions.

Le problème est qu'il ne faudrait pas traîner.

Malheureusement,je crains qu'il doive se passer des catastrophes effarantes avant que l'on décide enfin de changer de cap!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Oui Myriam, c'est en gros ce que semble suggérer Peter Joseph.

Écrit par : Pierre Jenni | 13 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Pierre Si vous ne vous sentez pas pret a donner aux autres, vous pouvez toujours donner a vous-meme. Si vous lisez ce bouquin, vous risquez de ne pas le regretter, je n`en dis pas plus:

https://www.centrepleineconscience.fr/meditation-pleine-conscience-mbsr/merveilleuse-emission-sur-le-livre-cerveau-et-meditation-par-matthieu-ricard-wolf-singer

Écrit par : Jean Jarogh | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

"Si vous ne vous sentez pas pret a donner aux autres"
Ce n'est pas ainsi que cela se présente. C'est plutôt : est-il pertinent de se lancer dans une attitude altruiste sans raison ? Le loup chasse de façon altruiste : il s'appuie sur les autres et partage le fruit de la chasse. Aider les autres pour aider les autres, il faut être chrétien et avoir la foi. On le fait parce qu'on obéit. Perinde ac cadaver, c'est l'idéal de ces gens-là. Je pense que Jenni ou moi sommes comme les loups, aussi altruistes qu'eux. Mais on ne veut pas l'être sans raison. Ce n'est pas pour nous un but en soi que d'aider les autres.
Je me trompe, Jenni ?

Écrit par : Géo | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Géo Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas, en l`occurrence du DON. D`ailleurs, il ne me semble pas vous avoir demandé votre opinion sur le sujet.

Écrit par : Jean Jarogh | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

jean jarogh @ Décidément, je n'arriverai jamais à avoir le moindre respect pour vous et ce que vous écrivez...
"Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas, en l`occurrence du DON."
Qu'est-ce que vous pouvez bien en savoir ?
"il ne me semble pas vous avoir demandé votre opinion sur le sujet."
Ai-je besoin de votre permission pour m'exprimer sur ce sujet ? Je me fous de votre assentiment comme de ma première chaussette, et serai très heureux de vous contrarier.
Vous êtes certainement une des personnes les plus spectaculairement déplaisantes des hôtes de ces bois...

Écrit par : Géo | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Restez poli "Géo", on n`a pas gardé les cochons ensemble. Lavez donc vos chaussettes, si vous vous ennuyez trop.

Écrit par : Jean Jarogh | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Géo Bien que vous sembliez etre réfractaire a l`empathie, je vais vous donner un indice, disons par acquis de conscience. Qui sait, il y a parfois des miracles. Quand vous DONNEZ de vous-meme a quelqu`un dans le besoin et SANS ATTENDRE QUOI QUE CE SOIT EN ÉCHANGE, vous vous sentez UTILE et HEUREUX. Essayez, vous etes peut-etre encore récupérable. Ce n`est d`ailleurs pas de cela que parle le livre que j`ai mentionné a Pierre, mais plus généralement du pouvoir qu`a tout un chacun de se sentir en harmonie avec soi-meme et l`univers sans le secours de "substances" ou meme de la religion. Faites-en ce que bon vous semble, pas la peine de répondre.

Écrit par : Jean Jarogh | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Je persiste et signe :
Vous êtes certainement une des personnes les plus spectaculairement déplaisantes des hôtes de ces bois...

Écrit par : Géo | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Géo, Jean Jarogh & èmeji, on vous croyait en fauteuils-club à fumer des havanes

Écrit par : divergente | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

MDRR

Écrit par : Patoucha | 15 mai 2017

Entre Géo et Jean, la partie de pancrace se poursuit allegro con brio. Jouée aux points ou par K.o ? En fin de compte, vous devez certainement vous aimer beaucoup...

Écrit par : Gislebert | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Ils font honneur au titre.....

Que la paix soit avec eux

Écrit par : Patoucha | 15 mai 2017

Mon commentaire du 15 mai faisait suite à l'humour de Gislebert!

Écrit par : Patoucha | 18 mai 2017

Salut les copains, vous m'avez manqué.
Je reconnais volontiers que j'ai un problème avec le don de même que j'ai de la difficulté à recevoir. Je n'aime pas les cadeaux et je n'aime pas qu'on me fasse ce qu'on estime bon et donc je pourrais avoir besoin.
Je suis donc assez proche de Géo en ce sens que j'observe quantité de gens dans le besoin qui s'y complaisent et qui misent sur la culpabilité des autres pour se servir. J'ai l'impression de ne pas leur rendre service en accédant à leurs demandes.
Alors oui, ça peut en soulager certains de se donner. Le meilleur exemple est Bill Gates et sa fondation qui, en plus de lui faire une méga pub et optimiser sa fiscalité, peut se payer une conscience. Je suis sûr qu'il n'attend rien en retour.
J'ai aussi pu remarquer chez les mendiants en Inde, qui me brisaient le coeur durant mes premières semaines, qu'ils jouaient un jeu auquel je me suis laissé prendre. J'ai vite réalisé qu'ils étaient souvent plus heureux que moi. Ou pour le dire autrement, ils étaient pauvres mais je me sentais misérable.
Je doute qu'on puisse véritablement donner sans rien attendre en échange. Il faudrait être comme Jésus qui marchait nu pied et qui donnerait sa chemise. Ce n'a plus de sens dans la société d'aujourd'hui.

Écrit par : Pierre Jenni | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

"Je doute qu'on puisse véritablement donner sans rien attendre en échange."

Ôtez-vous ce doute Pierre Jenni, c'est rare mais cela existe.

:)

Écrit par : Patoucha | 18 mai 2017

@Pierre Je vous ai indiqué le bouquin en question dans l`idée qu`il pourrait vous etre sacrément utile, c`est pas plus compliqué que ca. A vous de voir, je ne suis pas votre nounou ni votre psy et vous n`avez donc pas a m`expliquer vos choix existentiels qui ne m`intéressent d`ailleurs pas trop (je serais faux-cul de vous dire le contraire). Quand j`étais jeune et moche j`ai fait partie d`une bande de motards qui a fait pas mal de conneries mais dans laquelle il était naturel de s`entraider en toute circonstance. J`en ai gardé une habitude de solidarité envers celles et ceux que j`estime a tort ou a raison en valoir la peine et c`est pas les trouducs fiers de leur égoisme de petits bourges constipés qui me feront jamais changer d`avis. Adieu, et tout de bon!

Écrit par : jean jarogh | 15 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@ jean jarogh: Quand j`étais jeune et moche j`ai fait partie d`une bande de motards
Maintenant qu'il est vieux et moche il fait partie d'une bande de connards.
Dsl pas pu résister.
@ jean jarogh: Quand vous DONNEZ de vous-meme a quelqu`un dans le besoin et SANS ATTENDRE QUOI QUE CE SOIT EN ÉCHANGE, vous vous sentez UTILE et HEUREUX.
Preuve que son don n'est pas désintéressé, mais est motivé par son égoïsme.
@ jean jarogh: Adieu
Bon débarras! Il me semble qu'il a DONné ici surtout de l'urticaire à certains.

Écrit par : lustucru | 16 mai 2017

Répondre à ce commentaire

On dit que Dieu inspira les croisades... mais Dieu, que dit-il?

N'a-t-il pas, bien qu'Esprit, bon dos, "Dieu"?

Quand on est un prince égyptien, un Moïse dans le désert, incapable de se faire obéir n'est-il pas tentant, à chaque ordre, de clamer "Parole du Seigneur!"?

On connaît la suite.

Il faut publier ces lignes, mes lignes: "Parole du Seigneur"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Pierre Jenni

WOW! le commentaire de "lustucru" verse franchement dans la méchanceté à l'état pur. Il entache l'humour, la drôlerie et la bonne humeur de cette page. Même l'accrochage entre JJ et Géo n'a pas atteint ce degré des plus abject.

Écrit par : Patoucha | 16 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Pas touche la chatte devrait se la toucher plus souvent.

Écrit par : Patoucho | 16 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Pourquoi faut-il que presque toujours les échanges entre internautes qui se respectent - ce qui n'interdit ni l'humour ni la légèreté - dérivent vers le graveleux, voire l'insulte personnelle ? Conséquence inéluctable de l'anonymat du réseau ? Dommage...

Écrit par : Gislebert | 17 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Les lignes de Gislebert ne devraient-elles pas être prises en compte: pourquoi les échanges entre internautes dérivent-ils vers le graveleux voire l'insulte personnelle?
Serait-ce la conséquence de l'anonymat du réseau?

Ne serait-il pas révélateur de passer un mois avec obligation faite à chaque commentateur de signer son commentaire de ses propres prénom et nom de famille... sous peine de n'être pas publié!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Excellent texte sur la paix et l'état de paix. Les hommes ont besoin de faire la guerre jusque dans leurs délibérations pour la paix : la violence légitime et l'hypocrisie sous-jacentes ne sont que le miroir d'une volonté de faire ou de maintenir la guerre. L'homme est un loup pour l'homme malgré l'éducation et le niveau de formation, qui ne servent ni à le rendre plus sage ni meilleur éthiquement parlant; la volonté et le désir de voler et de tuer (à divers degrés) nous font désespérer de la nature humaine, à jamais, pour toujours.

Restez vous-même! C'est rafraîchissant de vous lire. Bonne journée!

Écrit par : Micheline P. | 17 mai 2017

Répondre à ce commentaire

"Conséquence inéluctable de l'anonymat du réseau ?"
Peut-être en partie. Mais les dérives les plus graves proviennent toujours de gens qui utilisent de multiples pseudos, qui sont en général reconnaissables. L'auteur du blog ne pourrait-il pas bloquer ceux-là?

Écrit par : Mère-Grand | 17 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Mère-Grand @Pierre Jenni

Patoucho/Johann/Charles/Moshe/Helmut/lustucru et j'en passe... qui dit ne jamais insulter.... est de retour dans toutes sa légendaire vulgarité! Arrêtez donc de projeter vos vices sur ma personne et de me suivre comme mon ombre!

@Pierre Jenni, si vous ne voulez pas de la pollution dans votre blog, il vous suffirait de dévoiler aux yeux de tous les coordonnées et IP de ce malotru, Vous y avez droit et nous vous en serions gré, car débarrassés des grossièretés de ce malade - commentaire du 16 mai: "Pas touche la chatte devrait se la toucher plus souvent."

Écrit par : Patoucha | 18 mai 2017

Oui, certainement sauf que...
Ceux qui optent pour plusieurs pseudos savent aussi utiliser divers IP.
Et je pars du principe qu'ils se discréditent eux-même sans qu'il soit besoin d'intervenir.
La meilleure chose que nous puissions faire, tous tant que nous sommes, c'est de ne pas répliquer et les ignorer. Ils se lassent vite lorsqu'il n'y a pas de répondant.
Je ne suis intervenu qu'une seule fois lorsque Corto à traité une figure publique de pédophile.
C'était vraiment trop.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@ Pierre Jenni @Gislebert

Le fait qu'il aient plusieurs IP ne change rien. On peut savoir qui est son serveur et le dénoncer.

@Gislebert

"Conséquence inéluctable de l'anonymat du réseau ?"

L'anonymat ne bénéficie d'aucune protection dans les réseaux face à une plainte pénale.

Écrit par : Patoucha | 18 mai 2017

Ce que je trouve d'hallucinant, c'est que certains prennent la défense des trolls sans avoir rien lu du contexte. C'est comme cela que les fascistes et les nazis arrivent au pouvoir, Patoucha. Une personne comme vous qui se conduit comme une aimable citoyenne allemande défendant la nuit de cristal, on aura tout vu...
Et si vous ne comprenez pas, relisez le tout...

Écrit par : Géo | 17 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Géo

C'est bien de vous ce commentaire où vous me prenez à partie?

"Et si vous ne comprenez pas, relisez le tout..."

Désolée! Je n'ai rien lu! J'ai voulu apporter un brin d'humour! Qu'ai-je dit d'offensant?

"Ils font honneur au titre.....

Que la paix soit avec eux! LOL (pas passé!)

Géo, vous êtes sur la défensive ces temps! Que vous arrive-t-il? C'est vrai aussi que vous répondez à la provocation! Mais moi....?

Écrit par : Patoucha | 17 mai 2017

Je ne suis pas sûr de bien comprendre la définition d'un troll.
Je pars du principe que le simple fait de participer est déjà une manifestation d'un intérêt, quelles que soient les intentions.
Ensuite, je considère que les meilleures idées viennent souvent d'où on ne les attend pas.
Je répugne à juger à priori un intervenant.
J'ai appris à découvrir des commentateurs qui me semblaient venir ici pour foutre la merde alors qu'ils avaient des messages à passer.
Corto est considéré comme le troll par excellence. Pourtant il apporte des éléments à la discussion.
C'est juste le ton qui parfois me semble déplacé. Mais nous sommes assez grands pour traduire en langage acceptable sans réagir de manière instinctive et primaire.
Ou bien ?

Écrit par : Pierre Jenni | 17 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre Jenni,

Corto donnait le sentiment qu'il fallait qu'il sorte un scoop, tel les "réseaux pédophiles" de M. Edmond Kaiser, Terre des hommes, avec la complicité de sa fille, pour être accueilli. comme accepté.: avoir fait sensation.

Mal informé, certes, à commencer par le fait qu'Edmond Kaiser avait non une mais deux filles

l'une d'elle lui ayant promis un procès en diffamation s'il continuait..

Corto n'appartiendrait-il pas à ces êtres qui craignant de n'être pas accueillis font exactement, quoique sans s'en rendre compte, exactement ce qu'il ne faudrait pas?

On pourrait, par cette hypothèse, se demander si Corto fut l'enfant d'une grossesse non désirée, subie

ou orphelin, placé, etc.

Ne plus le publier, alors que les responsables des blogs, "maîtres à bord"!étaient en mesure de la censurer, en prenant la peine de s'adresser directement à lui sur son mail pour lui expliquer la raison de leur refus en l'occurrence, n'est pas forcément avoir fait office de... bon samaritain!

A ce sujet Jésus présenté soignant en public serait un chaman (Jung préservait le privé mais en son cabinet se levant, gesticulant ou racontant conduisait aux portes du chamanisme: le dénouement, voir Lévi-Strauss, cure de psychanalyse comme cure chamanique est le même.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Patoucha
"Arrêtez donc de projeter vos vices sur ma personne et de me suivre comme mon ombre!"
Que voulez-vous dire par là?

Écrit par : Mère-Grand | 18 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Mère-Grand

C'était à l'attention du malotru Patoucho. Relisez son commentaire.

Bonne journée :)

Écrit par : Patoucha | 18 mai 2017

Il est bon, salutaire de laisser sortir les émotions qui viennent de loin mais l'aspect "emburkané" des emprunteurs de pseudonymes, par leur lâcheté, dérange.

Il est révélateur de faire l'expérience de choisir un pseudo et de l'utiliser quelques temps pour étudier le choix du pseudonyme, prendre son temps, puis ce que l'on a écrit que l'on aurait sous sa propre signature jamais commis (en prenant soin de ne pas envoyer les textes insensés,blessants:, etc. ne pas cliquer sur ENVOYER

l'ironie, fine, selon laquelle et sa motivation, son intention, n'est pas forcément la "méchanceté des gens intelligents"!

mais il faut bien connaître son public ou l'individuel

Encourageant les ministres d'Etat Hulot comme Bayrou

en suivant les démarches présidentielles d'avant les élections nous pourrions tous, y compris de Suisse, talonner comme fortifier le Président Macron en se voulant soit "helper'"s "teacher's"... etc.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Un lien pour prolonger votre remarque sur l'ironie. Peut-être le connaissez vous,
Madame, qui écumez la blogosphère (remarque positive, je précise).

http://www.demotivateur.fr/article-buzz/d-sol-mais-les-gens-sarcastiques-sont-r-ellement-plus-intelligents-que-vous--1970

La conclusion est délectable, le sarcasme cependant ne doit pas se vautrer dans la beaufitude et la vulgarité, on est bien d'accord.

"Aspect emburkané" : belle image... si elle est de vous, bien trouvé.

Écrit par : Gislebert | 18 mai 2017

Je nie hey taxi :-)

Écrit par : Troll hey bus | 18 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Qui est derrière @Troll hey bus?

LOL le jeu de mots! Trop fort! :))))))))

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

Gislebert,

je n'écume rien

une chose ou une autre me saute aux yeux

Un peu comme le phénomène OVNIs... je survole


en freinant brutalement, cela "grince"! en lisant, sans rien chercher, que l'islam, au Mali, a lapidé un homme et une femme coupables de vivre ensemble en "concubinage" ... en amoureux... ( concubinage,l'horrible mot)!

Nos autorités d'ici comme d'ailleurs ne bronchant pas.

Dégoût. stupeur

cauchemar?

A la télé, caméra cachée, la lapidation d'une femme


- quelques mois plus tard, vision d'un homme à la main amputée à la mode de l'islam

le lendemain soir, de même, un tout jeune homme

horreur dans la nuit, chute

pas récupéré mon équilibre d'où un temps sans doute excessif devant l'ordi.

Je ne sais si ce que nous pensons, comme "emburkané" n'est que de nou
souhaiterais en apprendre davantage sur la nommée NOOSPHERE étudiée, avec d'autres, par T. de Chardin.

Bon après-midi.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@ Patoucha
Merci de votre éclaircissement. La phrase citée se trouve sous une première adresse "@Mère-Grand @Pierre Jenni", que j'ai retenue par erreur.

Écrit par : Mère-Grand | 18 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Pas bien grave Mère-Grand!
J'ai beaucoup d'admiration et de respect pour vous. :)

Écrit par : Patoucha | 18 mai 2017

@ Patoucha
Comment ne pas vous remercier de votre gentillesse? Qu'elle soit méritée ou non, le sentiment y est, qui contribue, ne serait-ce que pour un instant, à nous tirer de notre solitude existentielle.

Écrit par : Mère-Grand | 18 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Mère-Grand

C'était spontané et la flatterie n'est pas mon truc. Je vous lis depuis quelques années déjà, et j'aime votre sagesse. J'ai eu l'opportunité de vous le dire. C'est aussi simple que cela! :)

".... à nous tirer de notre solitude existentielle"

Vous voulez en parler Mère-Grand?

Très belle nuit à vous

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

@Pierre Jenni/Bis

Patoucho/Johann/Charles/Moshe/Helmut/lustucru et j'en passe... qui dit ne jamais insulter.... est de retour dans toutes sa légendaire vulgarité! Arrêtez donc de projeter vos vices sur ma personne et de me suivre comme mon ombre!

@Pierre Jenni, si vous ne voulez pas de la pollution dans votre blog, il vous suffirait de dévoiler aux yeux de tous les coordonnées et IP de ce malotru, Vous y avez droit et nous vous en serions gré, car débarrassés des grossièretés de ce malade - commentaire du 16 mai: "Pas touche la chatte devrait se la toucher plus souvent."

Écrit par : Patoucha | 18 mai 2017

Écrit par : Patoucha | 18 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Voulez-vous que j'efface ce commentaire Patoucha ? Je le fais volontiers.

Écrit par : Pierre Jenni | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Merci Patoucha...:-)

Troll, alias

Écrit par : absolom | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Vous? Qui l'eut cru? Décidément absolom, que de qualités cachées!:) Je lis vos commentaires et vous découvre, à chaque fois, un peu plus. Ne vous arrêtez surtout pas. J'adore!

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

Pierre Jenni,

Pourquoi effacer un commentaire qui nous a tous, on imagine, choqués?

Ce blog qui semble publier d'office chaque commentaire est accueillant, sympa.

Aux commentateurs de ne pas abuser de la confiance de l'auteur responsable du blog.

Blog que l'on pourrait appeler celui de la Bonne Auberge...!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Merci Myriam, j'aime beaucoup cette image d'auberge. Et, comme vous, je pars du principe que l'auteur d'un tel commentaire se discrédite seul.
Je pense aussi qu'effacer un commentaire lu par tous ne fait que lui donner une importance qu'il ne mérite pas. Mais je pourrais comprendre que Patoucha me demande de le supprimer.

Écrit par : Pierre Jenni | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Pierre Jenni

Encore faudrait-il connaître son vrai pseudo - il venait sous Patoucha, changé depuis par PatouchO pour m'insulter - pour qu'il se discrédite.....

J'ai donné une autre solution que celle d'effacer le commentaire, soit: donner ses coordonnées, et me charge du reste.... PJ!

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

patoucho123456890@outlook.com
IP 193.70.95.180

Écrit par : Pierre Jenni | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Un grand MERCI Pierre Jenni!

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

"Un grand MERCI Pierre Jenni!"

Ne vous enthousiasmez pas trop vite, Patoucha. 193.70.95.180 est une porte de sortie du réseau Tor. Si vous voulez vérifier, tapez l'IP dans la barre d'adresse de votre navigateur.

On se demande quand même qui peut faire autant d'efforts et utiliser des moyens aussi compliqués pour dissimuler l'origine de commentaires un peu bêtes sur un blog...

Écrit par : Dieu | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Ave Dieu :)

Whois IP 193.70.95.180Updated 3 days ago

% This is the RIPE Database query service.
% The objects are in RPSL format.
%
% The RIPE Database is subject to Terms and Conditions.
% See http://www.ripe.net/db/support/db-terms-conditions.pdf

% Note: this output has been filtered.
% To receive output for a database update, use the "-B" flag.

% Information related to '193.70.95.176 - 193.70.95.191'

% Abuse contact for '193.70.95.176 - 193.70.95.191' is 'email@ovh.net'

inetnum: 193.70.95.176 - 193.70.95.191
netname: OVH_124680659
country: PL
descr: Failover Ips
org: ORG-PC121-RIPE
admin-c: OTC12-RIPE
tech-c: OTC12-RIPE
status: ASSIGNED PA
mnt-by: OVH-MNT
created: 2016-12-01T11:41:36Z
last-modified: 2016-12-01T11:41:36Z
source: RIPE # Filtered

organisation: ORG-PC121-RIPE
org-name: Private Customer
org-type: OTHER
address: n/a
address: 000000 New York
address: US
abuse-mailbox: email@emailmasked.io
phone: +1.0000000000
mnt-ref: OVH-MNT
mnt-by: OVH-MNT
created: 2016-08-31T17:42:03Z
last-modified: 2016-10-08T15:34:03Z
source: RIPE # Filtered

role: OVH PL Technical Contact
address: OVH Sp. z o. o.
address: Ul. Szkocka 5 lok. 1
address: 54-402 Wroclaw
address: Poland
admin-c: OK217-RIPE
tech-c: GM84-RIPE
nic-hdl: OTC12-RIPE
abuse-mailbox: email@ovh.net
mnt-by: OVH-MNT
created: 2009-09-16T16:09:56Z
last-modified: 2013-10-30T11:40:58Z
source: RIPE # Filtered

% Information related to '193.70.0.0/17AS16276'

route: 193.70.0.0/17
descr: OVH
origin: AS16276
mnt-by: OVH-MNT
created: 2016-10-07T08:51:27Z
last-modified: 2016-10-07T08:51:27Z
source: RIPE

% This query was served by the RIPE Database Query Service version 1.88.1 (WAGYU)

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

Traduction:

Whois IP 193.70.95.180 Mise à jour il y a 3 jours

% Il s'agit du service de requête RIPE Database.
% Les objets sont en format RPSL.
%
% La base de données RIPE est assujettie aux conditions générales.
% Voir http://www.ripe.net/db/support/db-terms-conditions.pdf

% Remarque: cette sortie a été filtrée.
% Pour recevoir la sortie d'une mise à jour de la base de données, utilisez le drapeau "-B".

% Information relative à '193.70.95.176 - 193.70.95.191'

% Contact abusif pour '193.70.95.176 - 193.70.95.191' est 'email@ovh.net'

Inetnum: 193.70.95.176 - 193.70.95.191
Netname: OVH_124680659
Pays: PL
Descr: Failover Ips
Org: ORG-PC121-RIPE
Admin-c: OTC12-RIPE
Tech-c: OTC12-RIPE
Statut: PA ASSIGNÉ
Mnt-by: OVH-MNT
Créé: 2016-12-01T11: 41: 36Z
Dernière modification: 2016-12-01T11: 41: 36Z
Source: RIPE # Filtered

Organisation: ORG-PC121-RIPE
Org-name: client privé
Org-type: OTHER
Adresse: n / a
Adresse: 000000 New York
Adresse: US
Boîte aux lettres d'abus: email@emailmasked.io
Téléphone: +1.0000000000
Mnt-ref: OVH-MNT
Mnt-by: OVH-MNT
Créé: 2016-08-31T17: 42: 03Z
Dernière modification: 2016-10-08T15: 34: 03Z
Source: RIPE # Filtered

Rôle: OVH PL Contact technique
Adresse: OVH Sp. Z o. O.
Adresse: Ul. Szkocka 5 lok. 1
Adresse: 54-402 Wroclaw
Adresse: Pologne
Admin-c: OK217-RIPE
Tech-c: GM84-RIPE
Nic-hdl: OTC12-RIPE
Boîte aux lettres d'abus: email@ovh.net
Mnt-by: OVH-MNT
Créé: 2009-09-16T16: 09: 56Z
Dernière modification: 2013-10-30T11: 40: 58Z
Source: RIPE # Filtered

% Information relative à '193.70.0.0/17AS16276'

Route: 193.70.0.0/17
Descr: OVH
Origine: AS16276
Mnt-by: OVH-MNT
Créé: 2016-10-07T08: 51: 27Z
Dernière modification: 2016-10-07T08: 51: 27Z
Source: RIPE

% Cette requête a été fournie par le RIPE Database Query Service version 1.88.1 (WAGYU)

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

Très honoré Patoucha...

J'essayerai de me surpasser à l'avenir, en me rappelant vos paroles :-)

Écrit par : absolom | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Ave Dieu :)

Je suis au courant, mais j'ai une chance inouïe dans mes recherches:) Je vous donnerai des nouvelles! De toute façon, nous savons qu'il s'agit de Johann et sa kyrielle de pseudos, dénoncé ici sous Caramba:

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/04/22/dialogue-avec-dieu-283517.html

Il ne perd rien pour attendre! Ce malade me poursuit depuis des années! Il n'aime pas trouver des personnes instruites autrement que sur le net, dont il est la meilleure référence: Il aime passer pour un "grand cerveau" à l'instar des fous qui se prennent pour Napoléon.....

"On se demande quand même qui peut faire autant d'efforts et utiliser des moyens aussi compliqués pour dissimuler l'origine de commentaires un peu bêtes sur un blog..."

Un troll vicieux et inculte qui n'existerait pas sans internet - ce précieux outil - qui a permis à des malades frustrés de déverser leurs immondices!

Beaucoup de sites n'autorisent pas les multiples pseudos sauf la TdG!

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

J'oubliais ce lien où il s'érige avec arrogance en donneur de leçons, se mesurant à Mère-Grand, 'érudition même, et "celle" de Wiki..... LOLLLLLL

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/04/30/la-brique-elementaire-283721.html

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Err: Lire L'érudition..... :)

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

@ Patoucha
"Vous voulez en parler Mère-Grand?"
Je crois bien que c'est essentiellement ce que je fais sur ces blogs ;-)
Merci une fois de plus.

Écrit par : Mère-Grand | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@Mère-Grand

Cela m'a effleurée mais pensais plus que vous parliez de la vie en général....
Je vais mettre plus d'attention à vous lire dans l'échange avec le donneur de leçons :))))))

Je vous dirais prochainement ce que j'entendais par ma proposition. :)

Bonne fin d'après-midi.

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

Ave Dieu :)

J'ai cliqué sur le lien See http://www.ripe.net/db/support/db-terms-conditions.pdf - Il n'est pas si inconnu que cela:


Conditions et conditions de la base de données RIPE

Le RIPE NCC doit rendre la base de données RIPE accessible au public en vertu de ces RIPE
Termes et conditions de la base de données (ci-après: les «termes et conditions»). Les termes
Et les conditions s'appliquent à toute personne qui accède et utilise la base de données RIPE.

introduction
Le RIPE NCC est autorisé par la communauté RIPE à agir comme enregistrement
L'autorité pour les ressources numériques Internet dans sa région de service et pour gérer les
Exploitation de la base de données RIPE.

Article 1 - Définitions

Dans les termes et conditions, les termes suivants doivent être compris comme suit:
Les significations qui leur sont assignées ci-dessous:
RIPE NCC - Réseaux IP Européens Network Coordination Center. Une adhésion
Association de droit néerlandais exploitant son siège social à Amsterdam, la
Pays-Bas.
RIPE community - RIPE (Réseaux IP Européens) est un forum collaboratif ouvert à tous
Les parties intéressées par des réseaux IP étendus en Europe et au-delà. L'objectif de
RIPE doit assurer la coordination administrative et technique nécessaire pour permettre
L'exploitation d'un réseau IP paneuropéen.
Mise à jour - envoi d'informations pour l'entrée ou la suppression de la base de données RIPE
Requête - demande d'informations à partir de la base de données RIPE
Accès - Mettre à jour et interroger la base de données RIPE
Ressources numériques sur Internet - espace d'adressage globalement unique (IPv4 et IPv6) et
Numéros de système autonome (ASN) délivrés par tout registre de numéros Internet.
Objets primaires - Ressources numériques Internet et autres types d'objets de données qui sont
Ne sont directement liés à aucun autre type d'objet principal et qui sont définis par
Routing Policy Specification Language (RPSL) ou qui ont été approuvés par le RIPE
Communauté comme données primaires acceptables.
Objets secondaires - objets définis par RPSL ou convenus par
La communauté RIPE comme données secondaires acceptables et qui sont liées, soit
Directement ou indirectement, aux objets primaires.
Base de données RIPE - Collecte de données accessible au public du Registre des numéros Internet
(INR) et les données du Registre de routage Internet (IRR) publiées par le RIPE NCC. Il
Contient tous les objets primaires et secondaires. Il existe également des données non publiques
Requis pour l'exploitation de la base de données RIPE et des registres, mais cette non-
Les données publiques ne font pas partie de la base de données RIPE.


Page 2
Registrant - une personne physique ou morale à laquelle une ressource numéro Internet
A été enregistré ou qui a enregistré un autre objet principal dans le RIPE
Base de données par accord spécifique ou général avec le RIPE NCC.
Maintainer - tout inscrit ou personne à qui l'autorité de mise à jour a été
Délégué par un inscrit, directement ou indirectement, et qui possède un identifiant
Qui permet d'authentifier et d'autoriser les mises à jour.
Utilisateur - toute personne qui accède à la base de données RIPE. Cela comprend les inscrits et
Maintainers.
RPSL - Langage de spécification de politique de routage
Internet Number Registry (INR) - un registre qui attribue des ressources numériques Internet
Et contient et publie des détails sur les informations sur les ressources des numéros Internet.

Internet Routing Registry (IRR) - un registre qui détient et publie des détails sur
Informations sur le routage Internet.
Détails de contact - tous les détails concernant le nom, l'adresse postale, le téléphone, le fax, le courrier électronique ou
Toute autre forme de communication électronique utilisée par une personne physique ou une personne
entité légale.

Article 2 - Généralités

1. L' accès à la base de données RIPE est disponible pour toute personne fournissant ces conditions et
Les conditions sont suivies.

2. Les utilisateurs ne peuvent accéder qu'à la base de données RIPE et aux données qu'ils contiennent
L'étendue permise par ces termes et conditions. Un utilisateur qui accède à la RIPE
La base de données accepte les présentes conditions générales

3. Seuls les inscrits et le RIPE NCC ont le pouvoir de mettre à jour le RIPE
Base de données. Pour mettre à jour la base de données RIPE, un inscrit doit assumer le rôle de
Maintainer ou autoriser un tiers à agir en tant que Maintainer en son nom.

4. Un inscrit qui accepte l'enregistrement d'une ressource de numéro d'Internet à partir du
RIPE NCC, ou qui enregistre tout autre objet principal dans la base de données RIPE, ou
Qui copie un enregistrement d'une ressource de numéro d'Internet à partir d'un autre registre
Dans la base de données RIPE, doit accepter ces termes et conditions avant
En supposant que le titulaire ait le pouvoir de mettre à jour la base de données RIPE, même si
L'autorité est ensuite déléguée à un responsable.

5. Un responsable qui n'est pas un inscrit doit accepter ces conditions générales
Avant d'accepter l'autorité déléguée d'un titulaire pour mettre à jour le RIPE
Base de données.

6. Un mainteneur peut uniquement mettre à jour la base de données RIPE avec ces types de données:
 Les ressources du numéro Internet pour lesquelles le titulaire détient une inscription valide
 Les objets primaires qui ne sont pas des ressources numériques Internet, pour lesquels
Le titulaire a accepté de s'inscrire
 Objets secondaires liés à l'un des éléments ci-dessus


Page 3
7. Un objet secondaire doit être lié à une primaire existante ou prévue
Objet au moment de la mise à jour pour créer l'objet secondaire dans le RIPE
Base de données. À tout moment, cette relation devient plus valide ou l'intention
La relation n'est jamais terminée, l'objet secondaire doit être supprimé. C'est possible
Sous réserve de la suppression automatique par le logiciel de gestion de base de données RIPE à n'importe quel
Temps s'il est invalide.

8. Les titulaires et les participants assisteront le RIPE NCC avec des contrôles de sécurité et
Les vérifications, le cas échéant.
Article 3 - Objet de la base de données RIPE
La base de données RIPE contient des informations aux fins suivantes:
 Assurer l'unicité de l'utilisation des ressources de numéros Internet à travers
Enregistrement des informations relatives aux ressources et aux inscrits

Politiques de routage des publications par les opérateurs de réseau (IRR)
 Faciliter la coordination entre les opérateurs de réseau (problème de réseau
Résolution, panne, etc.)
 Provisionnement de système de nom de domaine inversé (DNS) et délégations ENUM
 Fournir des informations sur le titulaire et le titulaire du numéro d'Internet
Ressources lorsque les ressources sont soupçonnées d'être utilisées pour des raisons illégales
Activités, aux parties qui sont autorisées en vertu de la loi à recevoir ces
information.
 Recherche scientifique sur les opérations et la topologie du réseau
 Fournir des informations aux parties impliquées dans les différends sur le numéro d'Internet
Les enregistrements de ressources aux parties autorisées en vertu de la loi à recevoir
Ces informations.

Article 4 - Utilisation de la base de données RIPE
1.
Un utilisateur ne peut accéder qu'à la base de données RIPE et aux données qui y sont contenues
L'un des buts mentionnés à l'article 3 ci-dessous et à condition que ces conditions
Et les conditions sont suivies. Le RIPE NCC n'est pas responsable de l'utilisation des données
Extrait de la base de données RIPE directement ou indirectement.

2.
Les utilisateurs ne peuvent effectuer que des requêtes ou soumettre des mises à jour d'une nature, d'un taux ou d'un volume
Permis par le Politique d'utilisation acceptable .

3.
Le RIPE NCC enregistre des détails sur toutes les requêtes et mises à jour à des fins
Y compris la détection et la prévention d'une utilisation inacceptable.

4. Les utilisateurs ne peuvent utiliser la base de données RIPE ou les données qui y sont contenues
La publicité, le marketing direct, la recherche de marketing ou à des fins similaires.

5. Un Utilisateur ne peut pas réemballer, télécharger, compiler, redistribuer ou réutiliser tout ou partie
De la base de données RIPE ou les données qui y sont contenues, à moins qu'il ne le fasse avec
Une partie insubstantielle de la base de données RIPE ou les données qui y sont contenues ou lorsque
L'autorisation de le faire est accordée par le RIPE NCC.

6.
Un Maintainer peut authentifier les mises à jour à l'aide d'une personne ou d'une organisation
Identifiant d'un type pris en charge par le schéma d'authentification RIPE Database.


Page 4
7.
Le RIPE NCC supposera que toute action effectuée, ou demandé, à l'aide de cet identifiant
A été effectuée ou demandé par le responsable qui détient cet identifiant.

8. Le RIPE NCC peut, à sa seule discrétion, mettre en œuvre des procédures pour traiter
Identifiants perdus, annulés ou non sécurisés.

Article 5 - Contrôle de la base de données RIPE
1. Le RIPE NCC peut corriger ou supprimer des données RIPE Database:

Selon les politiques de RIPE

Se conformer à la loi applicable

Si tel est l'ordre de tout tribunal compétent

Pour remplir toute obligation légale
 en cas de violation des termes et conditions
 pour les opérations de gestion de la base de données RIPE

Si des données sont inexactes

Si des données sont saisies par une personne qui n'est pas autorisée à le faire

2. Le RIPE NCC peut retirer le service fourni ci-dessous à partir d'un Utilisateur à n'importe quel
Temps et a le droit, à sa seule discrétion, de mettre fin ou de ralentir un
Accès à la base de données RIPE pour quelque raison que ce soit, en particulier un échec à respecter
Les termes et conditions.

3. Le RIPE NCC peut suspendre l'accès à la base de données RIPE, ou une partie de celui-ci, pour
Les fins de maintenance, les mises à niveau, les corrections de sécurité et le déploiement de nouveaux services
Sous réserve de la notification de la communauté RIPE.

4. Le RIPE NCC peut, conformément à la procédure de suppression de données personnelles,
Supprimer les données personnelles d'un particulier sur demande de cette personne. le
RIPE NCC ne prendra que de telles mesures lorsqu'il est convaincu qu'une demande valide du
Une bonne personne est reçue.

Article 6 - Responsabilités
1. Le RIPE NCC ne garantit pas l'exactitude, l'intégralité ou la disponibilité de
La base de données RIPE ou les données qui y sont contenues.

2. Le responsable est responsable de conserver toutes les données qu'il a conservées précises et
À jour, y compris les coordonnées correctes. Les données doivent être suffisantes pour
Autoriser le RIPE NCC à contacter le responsable ou le titulaire dans un délai raisonnable
Temps sans avoir à obtenir des informations provenant d'une autre source.

3. Le responsable qui saisit des données personnelles dans la base de données RIPE a un
La responsabilité d'informer l'individu à qui les données appartiennent et à obtenir
Son consentement explicite pour l'entrée dans la base de données publique RIPE si requis par
loi.

4. Le RIPE NCC n'est pas responsable de l'utilisation et des problèmes découlant de l'utilisation
Des ressources de numéros d'Internet enregistrés.


Page 5
Article 7 - Responsabilité
1. L'utilisation de la base de données RIPE et les données contenues dans celle-ci sont à l'utilisateur
risque.

2. À l'exception de tout dommage intentionnel ou négligence grave commis par le
RIPE NCC ou son personnel de direction, ni le RIPE NCC ni aucun de ses dirigeants,
Directeurs, employés, agents ou autres représentants qui font le RIPE
La base de données disponible ou fournit tout autre service à l'utilisateur doit être
Passible de l'Utilisateur ou de tout tiers, y compris toute agence gouvernementale, pour
Toute réclamation, perte, dommage, passif ou toute dépense reliant directement
Ou indirectement à l'utilisation de la base de données RIPE, et l'utilisateur accepte de tenir
Inoffensif, indemniser et défendre le RIPE NCC, ses dirigeants, ses administrateurs, ses employés,
Agents ou autres représentants pour ces réclamations, pertes, dommages, responsabilités
Ou des dépenses, ainsi que tous les coûts et dépenses qui peuvent être engagés relativement à la
Utilisation de la base de données RIPE, y compris les honoraires d'avocat raisonnables.

3. Tous les droits d'action en justice et autres droits de la part de l'Utilisateur vers
Le RIPE NCC en relation avec (l'utilisation de) la base de données RIPE devrait expirer comme
Dès qu'un terme d'un an a expiré depuis la date à laquelle l'Utilisateur a
Prendre conscience ou pourrait, pour toute équité, avoir été conscient de l'existence de tels
Droits et droits.


Article 8 - Divers
1. Si une disposition des présentes Conditions générales est jugée invalide dans un tribunal de
Loi, cela n'affecte en rien la validité des dispositions restantes.

2. L'Utilisateur reconnaît et accepte que les Conditions Générales peuvent être
Modifié par le RIPE NCC. Le RIPE NCC fera une annonce au moins
Un mois avant l'entrée en vigueur d'un tel amendement, à moins qu'un
Des changements immédiats sont nécessaires pour des raisons légales ou opérationnelles.

3. Les changements peuvent également être effectués à travers le Processus de développement des politiques .


Article 9 - Droits de propriété intellectuelle
1. L'Utilisateur reconnaît que tous les droits d'auteur, marques de commerce, droits de base de données
Et d'autres droits de propriété intellectuelle subsistant ou utilisés dans le cadre de
La base de données RIPE, les données qui y sont contenues, le logiciel sous-jacent et tout autre
Les documents et accords d'accompagnement sont et demeurent la propriété de
Le RIPE NCC.

2. Sauf disposition des présentes, la base de données RIPE, les données qui y sont contenues et
Tous les documents et accords d'accompagnement ne peuvent être utilisés, reproduits ou
Mis à la disposition de tiers sans autorisation écrite préalable du RIPE
NCC.


Article 10 - Droit applicable
Page 6
Ces conditions générales sont exclusivement régies par les lois
Pays-Bas. La juridiction compétente d'Amsterdam a compétence exclusive
En ce qui concerne les différends découlant des présentes Conditions générales.

Écrit par : Patoucha | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@ Patoucha
J'ai répondu à la question que vous avez posée dans son sens où vous l'entendiez. Malgré le fait que je suis bien entouré, mieux qu'on l'est généralement à mon âge, une part de moi (proche ou semblable au "black dog" dont parle un personnage célèbre personnage) m'empêche souvent d'apprécier ma chance comme il se doit.
Je vous ai révélé le meilleur remède que je connaisse, ou du moins à ma portée, la réflexion sur le savoir et la mise en forme de ce que j'ai gardé de celui que j'ai acquis.
Ce que vous vous avez bien voulu appeler ma "sagesse", n'est le résultat de mon effort d'appliquer aussi bien que je le peux ce remède à ma propre vie, avec parfois le secret espoir qu'il puisse nourrir la réflexion et les effort d'autres que moi.
Je suis loin d'être "sage" dans le sens où on l'entend en général, qui implique, me semble-t-il qu'on a réussi à s'élever au-dessus de certaines faiblesses et laideurs de sa propre personnalité, mais j'essaie de faire bonne figure en essayant de m'approcher d'une attitude digne de ce qualificatif.
P.S. Je n'aime pas recevoir des leçons dans le sens où vous utilisez l'expression. Je n'y trouve aucun plaisir et le plaisir est une part essentielle de ce que je cherche dans l'échange intellectuel. Cet échange doit être intéressant et rester aimable, ou du moins neutre.

Écrit par : Mère-Grand | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Petit aphorisme pour le week-end :

"On passe la moitié de sa vie à retenir sans comprendre et l'autre moitié à comprendre sans retenir."
Antoine de Rivarol

Bien à vous.

Écrit par : Gislebert | 20 mai 2017

Oui, mais le whois, ça nous indique seulement le responsable de l'IP : OVH Sp. z o. o. à Wrocław. Ca ne nous dit pas qui est le zozo qui l'a utilisée pour poster des messages ici.

Écrit par : Dieu | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Ave Dieu :)

Je ne baisse pas les bras et continue mes investigations soit le dénoncer à son fournisseur. C'est la seule chose à faire pour qu'il se retrouve persona non grata par tous les serveurs. Ce type est un troll harceleur. Il est nuisible!
Votre aide ne serait pas de trop.

Écrit par : Patoucha | 24 mai 2017

@ Patoucha
Vous aurez compris que dans mon P.S. je me réfère à votre remarque sur "le donneur de leçons" et non pas à quoi que ce soit que vous-même.

Écrit par : Mère-Grand | 19 mai 2017

Répondre à ce commentaire

A Mère-Grand

Il n'

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Mon commentaire, une nouvelle fois n'a pas passé.

Nous n'aimons pas recevoir des questions.
Il m'arrive de comprendre les évangiles comme une leçon donnée sans que l'on se sente concernés mais un passage revient nous travailler.
C'est ainsi que le figuier condamné par Jésus parce qu'il ne portait pas de figues quand il n'était pas la saison qu'il en portât me travaillait jusqu'au jour où je me revois fillette plantant une fourchette dans un plat fumant au fumet exceptionnel.
Je l'enfourne dans ma bouche, me brûle, jette la fourchette loin de moi en criant avec rage: "Saleté de fourchette!"
Un peu plus tard j'entends la question intérieure suivante: "En quoi la fourchette, tel le figuier condamné par Jésus, était-elle coupable?"

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Nous n'aimons pas recevoir des leçons, pas des questions...
Excuses

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23 mai 2017

Répondre à ce commentaire

@ Patoucha
Il manque la fin de la phrase dans le dernier message que je vous ai adressé:
"je me réfère à votre remarque sur "le donneur de leçons" et non pas à quoi que ce soit que vous-même AURIEZ DIT OU ECRIT."
Encore merci de vos messages.

Écrit par : Mère-Grand | 23 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Mère-Grand,

J'ai bien compris :) et surtout voulais que vous vous ôtiez de la tête que vous aviez affaire à quelqu'un "d'une grande intelligence" .... LOL Vous le surestimez la ! quant à ses connaissances..... il les a acquises sur le net!
Dites-vous bien Mère-Grand, que c'est le troll par excellence! Relisez-le mais pas qu'avec vous! Il n'est bon que pour contredire en passant par l'insulte! Que vous- a-t-il dit d'intelligent? Il a étoffé son commentaire avec le votre!

Désolée mais je dois sortir, aussi j'arrête là pour l'heure.

Écrit par : Patoucha | 24 mai 2017

@ Myriam Belakovsky
Je ne sais pas si nous nous sommes bien compris, mais je me réfère dans ma remarque au cas particulier d'un interlocuteur que Patoucha a qualifié de "donneur de leçons". J'ai repris cette idée sous la forme que vous citez.
Vous généralisez sa portée en remplaçant le "je" par "nous", faisant ainsi allusion, si j'ai bien compris, à la difficulté que nous avons d'accepter le fait que nous avons besoin d'aide dans notre ignorance ou notre détresse.
Si vous relisez l'échange qui est à l'origine de tout cela, vous verrez que ce n'est pas Jésus lui-même ;-), ni les évangiles qui était en cause, mais un simple blogueur qui affiche malheureusement sa grande intelligence et ses connaissances réelles sur un ton de supériorité qui m'enlève tout le plaisir que j'attends des échanges sur ces blogs. Je suis évidemment bien incapable de dire si en tant que disciple de Jésus j'aurais été capable de recevoir ses leçons. Quant à celles de l'Evangile, je n'ai aucune peine à les accepter, dans la mesure de mon entendement ... et de mon adhésion dois-je ajouter.
Deux remarques encore sur le reste du contenu de votre message, tel que le comprends:
le fait que j'interromps la communication avec quelqu'un ne m'empêche pas de réfléchir aux questions qui étaient en discussion. Rester seul avec des interrogations et des réflexions est quelque chose que j'essaie de supporter, notamment en continuant à écrire ici, comme je l'ai dit à Patoucha. Je pense d'ailleurs que c'est le destin de nombre d'entre nous.
J'entrevois aussi, dans l'allusion au figuier et à la fourchette une invite à me retourner sur mes manques à moi plutôt que de critiquer ceux d'autrui. Si c'est le cas, sachez que je le fais sans cesse ... et sans résultat, n'ayant pas atteint la "sagesse" nécessaire ou n'ayant pas, la solidité intérieure pour le faire.

Écrit par : Mère-Grand | 23 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Bonsoir/bonjour Mère-Grand

Je passe demain vous répondre.

Beaux rêves

Écrit par : Patoucha | 24 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Mère-Grand,

Il n'était question que de votre P.S.

L'article de Pierre Jenni est consacré à la guerre.

Or,les évangiles compris comme miroirs renvoyant les hommes à eux-mêmes peuvent être en provenance d'une instance supérieure qui n'ignore pas que l'homme n'aime pas recevoir des leçons ou que l'on lui fasse la leçon.

Il arrive que Jésus, dans ses propos ou attitudes surprenne mais des siècles durant on ne discutait pas Jésus, pourquoi? parce qu'"étant Jésus"!

ce qui était passer à côté d'un tel miroir, à notre ressemblance, sans même l'apercevoir.

Jésus invité chez un pharisien l'insulte copieusement.
Offensé le pharisien lui fait remarquer qu'en de tels propos il n'est pas conforme à son enseignement.

Jésus pourrait freiner, prononcer quelques paroles amicales, voire s'excuser, tout au contraire, il fonce encore dans l'insulte.

Il y a des lecteurs d'évangiles qui peuvent se sentir concernés sans avoir le moins du monde le sentiment qu'on leur fait la leçon.

En écoutant Molière il arrivait que l'on se torde de rire avant de réaliser de qui il s'agissait!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Mohammed vivait deux guerres.

L'une, disait-il de conquêtes.
L'autre, le concernant lui-même.

Ses penchants, ou travers.

La guerre de conquêtes était, selon lui, la petite guerre.
Celle concernant les travers, la grande.

"La paix soit sur vous tous", comment?

Bien placée pour en parler, le phénomène OVNI, concernant les dits "contactés" (serait-ce les "appelés" des évangiles?) telle la psychanalyse "laissée à son libre cours", non figée... est un processus agissant pour les contactés sur trois aspects: physique, psychique et symbolique.

Pour le symbole, d'après un événement, une représentation
Peut représenter n'importe quoi et changer progressivement

Imaginez un M majuscule comme deux montagnes, si on veut, au Psaume: "Je lève les yeux vers les montagnes"

Voyez M comme deux oreilles, entre les deux creusez comme pour une coupe

Au-dessus de M un feu rond vous avez alors un O

Placez O avant M: OM mantra connu : le "joyau dans le fleur de lotus"
(lequel lotus, notamment de couleur bleue, peut également conduire en Egypte)

Placez le O au-dessus de la coupe il s'agirait de l'Eucharistie la Coupe avec le Vin

le O pour l'hostie

Pain et Vin: Cène


Blé et Vignes: Galilée "Je lève les yeux vers les montagnes d'où me vient le secours... de Galilée?

"Je vous précède en Galilée" dit Jésus après son "redressement d'entre les morts"!


Si vous situez le O au-dessus de M vous avez, terme premier, une "soucoupe volante" qui s'en vient ou s'en va...


le phénomène OVNI concerne particulièrement l'écologie:
(Donald Trump et le climat)!?

La conscience... à élever

Conscience comparable à une plante à soigner, à entretenir.

A stimuler... soit, pourquoi pas par l'examen de conscience quotidien lequel n'est absolument pas "culpabilisateur"!

- Très bonne chose dés l'enfance, quoi?
- Que l'on ne peut pas, qu'il s'agisse de soi-même ou des autres,
se permettre n'importe quoi.

- Pourquoi?

- Parce que nous dépendons étroitement les uns des autres.

Sans oublier le climat qui dépend de nous comme nous de lui.


Pour l'ensemble, il s'agit de la vie d'une personne "contactée" qui, un temps, allait communier chaque matin

pour... l'ambiance

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Et, puisqu'il n'y a pas encore d'autre commentaires:

Aux temps du Christ, dit prophète ou l'"Inspiré" Galilée ne peut signifier ou désigner que la campagne de la Galilée.

Nous entendons également le savant.
Pour lui, débuts, musique et médecine.

Puis, par lui, Galilée, Terre, mythologie Gaïa

extrêmement concernée par le phénomène OVNI.

Vagues d'OVNIs se rapportant aux essais nucléaires... comme un signa en provenance de... Gaïa.

Humus, terre, "humilité" préconisée par ce paysan de Galilée dit Christ.

Ainsi se termine un témoignage débuté dès "1969" au départ concernant une VISION SUIVIE D'UNE REVELATION puis en rapport avec la psychanalyse et le yoga, notamment: PROCESSUS

Aucune recherche de vedettariat, ou autre.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27 mai 2017

Répondre à ce commentaire

"Il n'était question que de votre P.S.

Et ce PS vous a dérangée?

"L'article de Pierre Jenni est consacré à la guerre."

Parce que vos commentaires y sont plus adaptés?

MB! Je ne crois pas me tromper quand je dis que vous avez des jours AVEC et des jours SANS! Je vous aime bien quand même :)

Bon week-end!

Écrit par : Patoucha | 27 mai 2017

Merci de m'aimer bien quand-même.
On pense ce que l'on veut, pense ou ressent de ce qui est un témoignage.

Tout se tient, vous savez.

En ce qui est arrivé, m'a été demandé de le partager.

Chose faite.

Bon week-end, Patoucha.

Mais s'il fallait citer tous les ouvrages qui correspondent...je serai morte avant la fin!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Ce que vous avez écrit, Patoucha , sans savoir si je m'adresse à un homme ou à une femme, pour le sérieux de mon témoignage mérite quelques noms d'auteurs (mais je précise que je ne lisais pas un livre pour, vivre des sortes d'éclairs intuitifs, ensuite, mais exactement le contraire: les livres, parfois pas coïncidence et prix souvent réduits viennent confirmer ces intuitions.
Ce qui m'évita également de m'enfler la tête...!

Je donne quelques noms, en vous laissant le soin de chercher par votre moteur de recherche les informations y référentes selon ce qui vous intéresse.
Vos centres d'intérêt et priorités dans la vie: ce qui l'est comme, éventuellement, ce qui ne l'est pas ou plus.

Fabrice Bonvin sur le phénomène OVNI
Freud, l'ensemble.
Jacques La Vallée.
Jung sur un mythe moderne, rumeurs de soucoupes volontes.
Bettelheim Bruno, l'ensemble
Françoise Dolto, l'ensemble
Freud psychanalyse en complément de ma formation pro.
La névrose d'angoisse d'abandon, Germaine Guex

Il n'y a pas de psychanalyse sans transfert lequel patient(analysant) et psy peut être réciproque.

Ce fut un médecin.
Selon la personnalité des gens la psychanalyse peut s'enclencher tout naturellement.
Si l'analysant étudie la psychanalyse, et d'autres disciplines en même temps, on parle de psychanalyse didactique.

Bernard Werber, l'ensemble dont une initiation au chamanisme.

Nous ne faisons que passer, tout change tout le temps.

Nous dépendons étroitement les uns des autres.

Les scientifiques ont découvert que la terre, mythologie, Gaïa) réagit en envoyant des signes, essais nucléaires, particulièrement accompagnés de vagues de soucoupes volontés, soit phénomène OVNIs

Je n'invente rien.
Informez-vous.

Fabrice Bonvin décrit la manière d'agir de la CIA, FBI avec d'autres, pour cacher au public ce phénomène OVNI après l'avoir ridiculisé.

Comment tromper le public, l'égarer et masquer des investigations en détournant l'attention du public par l'annonce de recherches qui font écran quant aux recherches scientifiques réelles concernant ce phénomène OVNI. Ce qui se passe en ce domaine peut se passer également en d'autres domaines...

Le phénomène OVNI donne à penser qu'il existe une intelligence agissante... Les personnes contactées changent de comportement.
Pour moi, par exemple, le piano n'est plus viscéral.

Depuis 1969, où j'ai vécu une telle rencontre dite de troisième type,j'ai témoigné là où c'était possible.

Sans aucun désir de vedettariat. Edmond Kaiser, mon père, m'ayant proposé d'être son bras droit, ce qui aurait pu me mettre extrêmement en valeur, je refusai.
Car ce n'était pas ma voie.

C'est parce que l'on jette le religieux aux orties que j'insiste sur cette intelligence à l'œuvre.

Pour Jésus de Nazareth l'allusion à Dieu comme père, sbbs, quasi "petit papa", me disait mon père, juif, peut être le signe d'un drame personnel quant au père, le géniteur qui lui aurait fait demander à Dieu d'être ce géniteur avec lequel, il ne vivait pas.
Il n'était pas d'usage d'appeler Dieu abba, papa, en son temps.

Je ne vois pas que depuis que l'on jette Dieu et les valeurs humaines aux oubliettes le monde se porte mieux.

Pour ce que vous avez écrit sur moi me concernant il est annoncé que les témoins de Jésus souffriront et lui-même, surnommé "bâtard, fils d'impure" en son temps passa pour un fou, un illuminé, un... possédé.

Pratiquement je suis l'actualité en ne comprends pas pourquoi les résolutions concernant le climat ne sont pas contraignantes vu l'irresponsabilité notoire de quelques-uns.

On ne fait pas la paix par le moyen de la guerre.
Jamais.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28 mai 2017

Répondre à ce commentaire

abba, une fois mal écrit, papa.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 28 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire