31 mai 2017

Y a-t-il, dans la nature, une loi sans exception ?

Lois_nature.jpgDIVAGATIONS EN ZIG-ZAG 6


Trier, classer, catégoriser, ranger sous étiquettes qui soumettent à des lois, à des analogies, telle est l'occupation essentielle des scientifiques, quelles que soient leurs spécialités.

Pourtant, l'examen poussé des sujets ainsi classés sous une même étiquette révèle immanquablement des différences, d'importance variable, qui obligent à reconnaître des sous-catégories.

Des méthodes d'investigation sans cesse perfectionnées révèlent des différences jusque parmi les objets les plus élémentaires.

Certains atomes ont des isotopes. N'est-il pas concevable qu'une analyse rendue possible au niveau des constituants ultimes de la matière puisse révéler des différences telles qu'il serait peu probable, voire impossible, de trouver deux éléments rigoureusement identiques ?

A un niveau plus complexe qui est celui des cristaux de neige, tous construits sur un plan hexagonal, on croit savoir qu'il n'en a jamais existé deux absolument pareils, et pourtant, depuis que notre terre reçoit des flocons, il en est probablement tombé plusieurs fois son volume.

Si cette hypothèse se vérifie, on peut être certain qu'il n'existe aucun organisme vivant qui n'ait sa réplique exacte, et cela, même chez ceux qui seraient issus d'un clonage où, pour imperceptible qu'elle soit, la mutation devrait être la règle. A la question posée en titre nous pourrions donc répondre : " La seule loi qui ne comporte aucune exception est qu'il n'existe que des exceptions. "

Confrontée à cet illogisme que devient notre hypothèse de la "brique" unique ?

Je pense qu'elle garde néanmoins un sens à condition que toutes les combinaisons avec elle-même, qu'elle élabore à l'infini simultanément, diffèrent les unes des autres ainsi que de celles qui précèdent ou qui suivent. Mais, si cela est vrai, nous voilà avec une deuxième règle qui ne souffre aucune exception sur les bras !

Cela admis (toujours provisoirement) nous pourrons en tirer deux conclusions apparement contraires:

1) La vertigineuse imagination créatrice de l'Univers dépassera toujours notre entendement.

2) L' Ego qui borne nos individualités pourrait bien n'être qu'une limite factice qui, pour une durée infime, nous distinguerait dans cette création constante dont nous serions pour l'Eternité.

Résoudre cette contradiction ne pourait-il pas nous conduire à concilier, enfin, évolutionistes et créationistes?

Le Lignon, le 25 octobre 2000

Hermann JENNI

Alias DESJANTETS

17:24 Écrit par Pierre JENNI dans Philosophie, Sciences, Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (99)

Commentaires

Dis-voir, ça cogite là dedans !!!

Et si tu passais à la bibliothèque ?

Écrit par : Corto | 31 mai 2017

Répondre à ce commentaire

Mais quelle bonne surprise ! Tu m'as manqué Corto.

Écrit par : Pierre Jenni | 01 juin 2017

Répondre à ce commentaire

"Y a-t-il, dans la nature, une loi sans exception ?"

Prenez n'importe quelle tautologie et vous avez la réponse.

Écrit par : Dieu | 01 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Dieu pouvait-il raisonnablement intervenir différemment ?
Heureusement que ce siècle permettra de s'en débarrasser définitivement.

Écrit par : Pierre Jenni | 01 juin 2017

Répondre à ce commentaire

La vertigineuse imagination créatrice de l'Univers n'évoque-t-elle pas la recherche avec ses scientifiques eux aussi à la vertigineuse imagination créatrice, certes, mais comment s'ensuivent, ensuite, applications, d'une part, éthique, de l'autre!?

Écrit par : MB | 01 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Myriam, la nature est violente et ne s'encombre pas d'éthique. Et s'il en est un qui semble en faire autant c'est bien celui qu'on appelle Dieu et qui se permet tout et n'importe quoi.
Et l'éthique c'est vaste. Il y a autant d'étiques que d'individus. Alors autant parler de morale et des lois qui permettent la vie en société. Mais là on fait de la politique.

Écrit par : Pierre Jenni | 01 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Qu'est-ce t'en sait ?

Hihiihi !

Écrit par : Corto | 01 juin 2017

Répondre à ce commentaire

@Pierre Jenni

Êtes-vous certain qu'il s'agit bien de Corto?

Écrit par : Patoucha | 02 juin 2017

Pierre Jenni,


En temps immémoriaux,au soir d'une journée encore plus atroce et sanglante que d'habitude dans le feuillage il y eut un souffle... un frissonnement... quelques gouttes de pluie... comme larmes... la compassion venait d'être crée

ce qui est redit, sous forme de vent, désormais, au moment d'avant la Pentecôte c'est-à-dire de la descente de l'Esprit... flammèche sur chaque front dons de l'Esprit précurseurs des dons des fées sur les nouveaux nés

la pentecôte, collective comme individuelle, évangéliquement annoncée?
Promesse christique tenue


homme de peu de foi!

Écrit par : MB | 01 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre Jenni,

Le Dieu des théologiens, créateur de l'homme, à comparer à un constructeur d'automobiles ne les livre pas sans une marche à suivre.

Lorsque l'homme, individuel comme collectif, rejette cette marche é suivre ou se fait un plaisir de ne pas suivre les instructions, voire de faire exactement le contraire et qu'il se produit un accident, s'il se produit un accident alors cet homme s'écrie: "Saleté de constructeur d'automobiles!" ou, plus fort: "Si le constructeur d'automobiles existait il ne permettrait pas, il empêcherait les accidents"!

La Genèse présente Dieu comme produisant à profusion, certes, mais ensuite c'est à l'homme qu'il revient de régner sur cette création.

Ce ne peut être que par étapes au fur et à mesure des prises de conscience.

Une prise de conscience par un fourbe, rusé ou cruel, avare, cupide, avide de gain comme de pouvoir, vicieux n'est pas la même que par un tendre sensible à autrui.

Si la Genèse (de tradition littéraire la même que celle de Gilgamesh, Mésopotamie) est abordée comme s'il s'agissait d'une parabole, le serpent peut se comparer au bras droit d'un patron ou à un vizir qui voit d'un fort mauvais œil l'amitié du patron ou du sultan pour Adam, un type que le patron ou le sultan a tiré de rien.
Adam, de la glaise.

Comment, se dit le serpent, comment semer la division entre eux autrement qu'en semant au plus profond du cœur d'Adam, et d'Eve, ce qui est ma spécialité: le trouble!?
Chose faite, Adam, et Eve, font exactement ce qu'il n'aurait pas fallu.


Père, Fils, Esprit Saint

S'il s'agit de la perception de et par nos trois cerveaux, soit, pour le Père, l'archaïque, le Fils (correspondrait à Jésus) le limbique, et pour l'Esprit Saint ou de Vérité, le néocortex.

Il ne faut pas attendre, nous a-t-on appris, du néocortex les réponses à nos attentes qui seraient celles du limbique.

Pour la Genèse un pasteur de Prilly, Marc Peter, faisait remarquer que le Créateur en fait "place" les grands luminaires... non crée.

On peut aussi comprendre par le chaos initial la situation d'une personne très atteinte mentalement.
La création plutôt par re création (se reconstruire) réparation restauration rétablissement guérison

Si, à peine guérie, la personne repartait dans les mêmes dérives à l'origine de son chaos mentale... comme enseigné par l'histoire évangélique de Jésus qui guérit un paralytique tout en lui disant que s'il retombait dans les mêmes erreurs que par le passé il retomberait malade... n'est pas forcément incompatible avec la médecine psychosomatique... voire l'introduit

Il ne m'est pas possible de savoir ce qu'est cette intelligence créatrice
mais il semble que, contrairement à ce que l'on nous a dit ce n'est pas Dieu qui a créé l'homme à son image mais bien l'homme qui a créé Dieu à son image... ce qui est peu ou prou flatteur pas plus que forcément rassurant.

A partir du coran si le Vivant est Dieu:

le Vivant, par le fait est éternel

Le Vivant est l'Eternel
et l'Eternel "est notre Dieu"!

Ce qui donne le cantique bien connu des Protestants de la regrettée Eglise libre de jadis:

Qui dit au soleil sur la terre
d'éclairer tout homme en tout lieu?

C'est l'Eternel, c'est notre Dieu, bis

Certains apprécieront, d'autres, trouveront débile

les troisièmes... que "Dieu nous laisse libres de penser, d'agir ou de parler comme bon nous semble, à notre guise, à notre gré et fantaisie

les automobiles sont également des moyens de transport soit géographique soit... au lit!

Avec, également, possibilité de rejet de toute mise en garde, invitation aux limites comme demande d'attention et de respect.


@ Comme l'écrit Patoucha, le style de celui qui signe Corto, a priori, ne lui correspond pas.

Ne saurait être... notre Corto!

Écrit par : MB | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Par contre le "style" de MB, lui......

Écrit par : Corto | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Hi Patoucha,

L'europe sombre et ça caquette, le Pierre tente d'imposer sa "légèreté" à coups de criks croquants !

Encore un petit effort et vous verrez qu'il a tout dans le tout, à condition que les genevoises arrêtent de se voiler !!!

Écrit par : Corto | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Waouh quel style Corto!

Bienvenue parmi nous! :)

Écrit par : Patoucha | 02 juin 2017

Pierre,

Pas d'exception, le même prix pour tout le monde !!

Écrit par : Corto | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Pour revenir à nos moutons, les mensonges sont justement la réponse à ta question, Pierre, et là, un certain Trump va rappeler à tous ces cloportes émasculés, voir gérontophiles, que la comédie s'étiole en lambeaux !

Trump coupe les robinets sur le financement de la défense européenne, il a raison, une bonne vielle guerre avec les russes refroidira le climat pour les 50 prochaines années, pendant que l'Europe continuera d'acheter de l'acier chinois tout pourri et sortant d'usines fonctionnant au charbon puis transporté avec des vieux cargos laissant des traces dans les vieux slips des incontinents continentaux, pendant ce temps les USA seront sous peu les moins pollués et à nouveau débordant de puissance.

Le mollah barak-hussein n'aura pas réussi son sabotage, l'Amérique va se relever comme la bite d'un ado nourrit avec du bio !

Écrit par : Corto | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre, dans la nature, il n'y a qu'une une loi sans exception !

Qu'UNE !!

Écrit par : Corto | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Bouffer ou être bouffé ?

Écrit par : Pierre Jenni | 02 juin 2017

La Russie est exactement dans le même état que je l'était l'Allemagne après la grande dépression de 1930, attendez juste qu'un psychopathe s'empare du Kremlin, si ce n'est pas déjà le cas !!

Pour rappel, la Russie avait avant les accords "Salt" plus de 15'000 ogives nucléaires, tout va bien, ils n'en ont plus que 5'000 !!!!

Et l'Europe n'a pas été foutue de mettre au point un seul missile antimissile, le rêve quoi, surtout, que les européens continue de déféquer sur la présidence américaine, que du bonheur !!

Écrit par : Corto | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Myriam, mon blog vous est ouvert comme à tous, mais je ne saurais répondre à vos interpellations car je ne comprends pas grand-chose à vos commentaires. J'en suis désolé et j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.
Quant à Corto, je pense que maintenant plus personne ne doute que c'est bien lui qui est de retour. On ne va pas s'ennuyer.

Écrit par : Pierre Jenni | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre Jenni

je ne demande à personne de répondre à mes "interpellations2
qui sont des échos de recherches en vue de savoir si ce que l'on appelle Dieu existe ou non

Née avec cette interrogation cette personne, qui apport sans rien demander parce que pensant devoir le faire bien que née, ce qui pourrait inciter à la politesse, sans plus, en 1937 ne ratiocine en rien.

Laissez venir les nouvelles guerres de religion si bon vous semble

mais le vivant présenté comme Dieu, vivant, donc éternel, si on veut, sur ce plan des musulmans n'est pas dangereux.

Je ne viendrai plus infester votre blog.


Ne montrez plus aux enfants que les folies de tant d'"adultes" vous ne manquerez pas bientôt d'apprécier le résultat.

Écrit par : MB | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre Jenni,s
S'il m'était possible de vous adresser les trois lignes qui suivent non sur votre blog, je le ferai.

Votre vœu, ce siècle permettant de se débarrasser définitivement de Dieu est ce qui a inspiré mon commentaire qui commence par "Le Dieu des théologiens.
Cette précision en aucun cas pour justifier mes lignes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Myriam, vous m'avez à votre tour mal compris. Vous n'infestez nullement le blog. J'apprécie vos belles manières. C'est juste que je ne sais pas de quoi vous parlez. Mais peut-être que d'autres vous suivent. Sentez-vous libre de dire ce que vous voulez et comme vous le voulez.

Écrit par : Pierre Jenni | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Merveilleux fils Pierre Jenni!

Vous rendez honneur à votre père! Une sacrée plume que la sienne! :)

Écrit par : Patoucha | 03 juin 2017

Ok, je vous laisse !

Écrit par : Corto | 02 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre Jenni,

Il y avait, pas exactement un commentaire, je le reconnais, une parabole sur la compassion.
Un... huitième jour, si vous voulez.

Un moyen de ne pas faire trop semblant si les musulmans devaient prendre le pouvoir en imposant l'islam à nos descendants (voir l'article de Mireille Valette de ces derniers jours) Le Vivant imposé Dieu... à la limite (ce fut l'allusion au coran ainsi qu'au cantique Qui dit au soleil)!?

Vous-même, nos descendants, risquant, selon le courant de l'islam au pouvoir de n'être plus que citoyens de seconde zone parce que non nés de familles musulmanes.

On a compris que Dieu ou les dieux sont des symboles.

Il y avait Maât, par exemple, vérité, si je ne m'abuse.
Les uns rêvaient devant une représentation d'elle.
D'autres parleront vérité sans autre.
Ou justice.

On a dit en ces blogs pis que pendre, s'il le fut, par ailleurs, sur Jésus.
Il se trouve que d'immenses malades se tordant de souffrances sur un lit de douleurs devenu pour ainsi dire croix.. ont eu le sentiment de la présence aimante de ce rabbi les prenant dans ses bras pour les conduite en les bras de l'Autre son Père

Au fond, en de telles circonstances, vrai ou faux?

Excusez-moi, on l'a écrit, on se contrefiche des aléas de ma vie mais lorsque j'ai vécu cette vision qui a tout bousculé dans ma vie une fois le souvenir revenu: de ce feu dans le ciel s'est détaché comme une toute petite flamme, un peu comme une virgule, qui est venue se poser sur mon front. Après quoi je me suis évanouie.
C'est une Pentecôte. D'autres parleraient phénomène OVNI...
Je le dis parce que l'on affirme que tout, Bible comme Evangiles, Actes des apôtres, etc. n'est que mensonge

Ce témoignage, j'ai... pris le risque de le faire et j'ai confié un jour à un journaliste que je crois préférable de faire quelque chose d'inutile que de n'avoir pas fait ce qu'il aurait fallu.

Vous croyez que cela m'amuse...!

Allons, merci pour vos lignes.









J'ai terminé mon témoignage.
Je l'ai écrit.

Mais, vu vos lignes, adressée à moi puisqu'il y avait mon prénom je ne pouvais pas laisser passer parce que, en définitive, ce qui est tout puissant est l'amour

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03 juin 2017

Répondre à ce commentaire

"Excusez-moi, () mais lorsque j'ai vécu cette vision qui a tout bousculé dans ma vie une fois le souvenir revenu: de ce feu dans le ciel s'est détaché comme une toute petite flamme, un peu comme une virgule, qui est venue se poser sur mon front. Après quoi je me suis évanouie.
C'est une Pentecôte. D'autres parleraient phénomène OVNI.."

MB, simple info. Tout le monde peut comparer ses expériences extra, les siennes, avec celles de centaines d'autres, sur bases informatiques internationales. Qui sont à votre portée d'accès et que vous avez sûrement déjà consultées. Donc je ne vais pas en donner les accès.

Écrit par : divergente | 03 juin 2017

Jésus, compassion, amour, résurrection, vérité etc....

J'ai la nausée !!

Tout ça pour violer des petits garçons, ça ne marche plus !!

Écrit par : Corto | 03 juin 2017

Répondre à ce commentaire

@divergente

"...un peu comme une virgule, qui est venue se poser sur mon front. "

Surement une crotte de pigeon.. LOLLLLLL

Écrit par : Patoucha | 11 juin 2017

Pour vous réconforter, Corto,

décapitations, flagellations, lapidations... pendaisons, viols, bastonnade terrorisme, communautarismes, etc. l'étape "Jésus", selon un ressenti, de la part d'une personne qui n'a jamais couru après les petits garçons, Corto, attention! ma promesse, au vu de vos insinuations passées me concernant, tient toujours.


La manne dans le désert, interprétée comme un symbole, n'a (eu) qu'un temps.
Vient celui de l'Esprit.

L'Eglise est à un virage, à un tournant.

La révolution numérique aura-t-elle le pouvoir de re humaniser la société humaine

de même, l'intelligence artificielle!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Je ne tiens pas à intervenir dans cette discussion dont je ne connais pas les tenants et aboutissants, mais franchement Corto, t'en as pas marre de ressasser les mêmes rengaines inlassablement ?
Et puis Myriam semble pleine de bonne volonté pour avancer positivement et tu viens l'enfoncer un peu plus. Franchement !?
Je vais venir te donner la fessée.

Écrit par : Pierre Jenni | 03 juin 2017

Si tu avais retenu ta missionnaire, le débat aurait pu avancer !!

Alors ne t'en prend qu'à toi-même !

Les cathos n'ont pas assez de milliards et pas assez de sites pour qu'ils viennent polluer avec le prosélytisme puant sur ton site ?

Écrit par : Corto | 03 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Soupçons de « maltraitance et d’agressions sexuelles » dans une école catholique hors contrat du Cher
L’école L’Angelus a été fermée par arrêté préfectoral. Dans le cadre de l’enquête, des enfants ont été auditionnés vendredi et le directeur placé en garde à vue.

LE MONDE | 03.06.2017 à 02h48


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/06/03/dans-le-cher-une-ecole-catholique-soupconnee-de-maltraitance-et-d-agressions-sexuelles_5138184_1653578.html#4e8JHms3o2b6IJvq.99

Écrit par : Corto | 03 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Même le journal Le Monde, s'en mêle !

Écrit par : Corto | 03 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Vous me décevez Pierre Jenni. "Et puis Myriam semble pleine de bonne volonté pour avancer positivement"

parce que (entre autres), c'est quand elle me dit par 2 fois de sauter du train, que ça marche?

Assené à chaque fois, le truc du prosélytisme n'est pas rigolo. Quand c'est assené à coup de menaces, c'est dangereux.

Quant au truc des ovni de MB, Pierre Jenni, avez-vous consulté les bases recensant les témoignages existants, histoire de faire la différence.

Me désole de vous voir plier devant le prosélytisme d'une vieille dame symbiotique de n'importe quoi pour survivre.
Ce que je ne tolère ni de scientos, par déformation professionnelle d'ex éducatrice spécialisée d'addicts,

ni en Suisse comme ailleurs, face au déploiements de stratégies politisées d'autres accros religieux que MB, que sont les islamistes, les musulmans actifs.

Écrit par : divergente | 03 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Entre un ou une catho et un muslim, quelle différence ?

Écrit par : Corto | 03 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Corto,


Vous parliez (écriviez) d'un garçon.

Il y a un petit garçon, qui joue au foot avec, notamment, des séminaristes... et puis cette scélératesse dite pédophilie

mais en même temps il y a un autre garçon qui joue au foot, absolument pas en milieu catho.
Même scélératesse par... l'entraîneur de foot lui-même... par la suite auto déplacé en une autre peu ou prou éloignée localité

Ce problème, tourisme sexuel à preuve, est universel.

Il y eut, à par cela, en églises ou temples, tant de petites étoiles ou lumières... lucioles... pour éclairer, soigner, nourrir voire égayer en tirant de morosité...

Vous vous en preniez, Corto, à la compassion comme moyen d'approche des jeunes (moi j'avais pensé au bouddhisme) mais tout peut devenir moyen d'approche en passant, par exemple, par les mères sur les plages en plein été courtisées par de beaux hommes comme moyen de parvenir jusqu'à leurs fistons ou fillettes...

Cette voix de cette vision, en 1969, me demanda "Dans votre petite enfance...des meubles dans la salle à manger de vos grands-parents quels étaient ceux qui vous touchaient le plus?
- La table noire qui me faisait penser aux cheveux de Blanche-Neige, le tapis rouge dessus, à la mer Rouge puis... quelques temps plus tard, au Petit chaperon rouge. Encore quelques années plus tard, au morbier dans lequel l'un des enfants de la chèvre avec ses biquets aurait pu se cacher à cause du "loup" lequel voix passée à la guimauves et pattes blanchies peut évoquer un homme d'église précisément pédophile.


Psychanalyses des contes de fées, Bruno Bettelheim.

Corto, qui fûtes un jeune garçon, pourquoi ne liriez-vous pas ce bouquin?


Voyez, je venais de vous nommer mille violences, voyez mon commentaire, plus haut, et... attentat à Londres


Cessez, Corto, de comparer ce qui ne se peut.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Je sais edmond kaiser aurait eu des attitudes incorrectes envers sa fille, selon les écrits de MB il y a quelques années, ce n'est pas une raison pour punir tous les lecteurs de ce blog !

Écrit par : Corto | 04 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Corto, je suis née en 1937.

Mon père, comme le plus grand nombre d'hommes mariés et pères de famille, je l'ai écrit fut troublé par la vision d'une fillette pubère, certes, mais à mon regard, un simple regard, il se recula puis sortit en claquant la porte
Une seconde fois fut un mot d'amour écrit acceptable d'un amoureux non d'un papa.
Ma belle-mère, la seconde épouse d'Edmond Kaiser, Lucienne Devallier, cantatrice, entrant dans ma chambre et voyant mon évident malaise, moi en lisant ce mot, me demanda ce qui se passait et si je lui permettais de lire le mot... que je lui tendis.
Elle devint écarlate et me dit que je ne devais absolument pas accepter ces lignes.
"Comment veux-tu que je fasse!?
"Veux-tu que je lui parle`

"Oui, Lucienne.

Il n'y eut rien d'autre et mon père ne me toucha, ne m'effleura jamais physiquement, enfant.

Ainsi, Corto, dit, non avoué, je n'ai rien à cacher, par la fille d'Edmond Kaiser.
Vous seriez, en l'occurrence, bien inspiré de fermer vos archives personnelles.

Les procès pour diffamation coûte cher, Corto.

Un seond mariage n'est pas forcément simple.
Il était de mode, jadis, de demander à l'enfant de choisir lequel des deux parents pour vivre avec.

Ce n'est pas forcément évident.

A part cela, ce qui a pu transparaître dans un commentaire ou deux, où vous m'amusiez plus que choquiez, est que j'eus de fortes disputes avec Edmond Kaiser comme il arrive dans les familles, ce qui, en mes commentaires, transparaissait, certes, mais rien à voir avec quoi que ce soit de démarches de pédophilie me concernant.

Incompatibilité d'humeur, au plus vrai, au plus juste.

Pardon aux autres lecteurs mais puisque Corto remet cela...?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04 juin 2017

Répondre à ce commentaire

L'inceste, tant que ça reste dans la famille !!

Jésus, amour, vérité, résurrection et le reste !!!

Écrit par : Corto | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Il serait dommage de faire d'un blog sympa, ouvert, Bonne Auberge... comme on disait... un nid de frelons.

En son temps, environ trois ans, un peu moins, peut-être,je n'ai pas écrit à Corto pour lui dire qu'Edmond Kaiser avait eu des attitudes incorrectes avec moi mais pour lui demander, à lui Corto, de cesser de m'accuser d'être complice avec mon père et cathos en organisant réseau pédophile


à un moment donné du commentaire en question, ou le suivant j'ai écrit également à Corto qu'il cherchait à me blesser alors que sans s'en douter, vu les infos que je devais donner sur moi, il me rendait justice!

Non seulement je précise qu'il n'y a pas eu d'inceste de mon père me concernant mais que s'il y avait eu, vu ses responsabilités auprès des enfants,.. je me serai opposée à lui, puis, selon son attitude, publiquement par lettre ouverte... en premier lieu.

Quelques rumeurs sont parvenues jusqu'à moi.

Par la grâce d'une femme de radio mise au courant une enquête discrète s'en est suivie.
Sans résultat aucun.

Autrement.. ma mère et moi, notamment, foncions.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

"Mon père, comme le plus grand nombre d'hommes mariés et pères de famille, je l'ai écrit fut troublé par la vision d'une fillette pubère, certes, mais à mon regard, un simple regard, il se recula puis sortit en claquant la porte"
"Une seconde fois fut un mot d'amour écrit acceptable d'un amoureux non d'un papa."

Mais non d'un chien! Est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous écrivez? C'est bien vous qui prêtez des tendances pédophiles à votre père!
De plus, vous n'assumez pas ce que vous avec écrit sur lui - plus aucun témoin.. votre mère, et belle-mère également décédées - ce qui est bien plus compromettant pour sa mémoire, que sur le prêtre ou curé aussi accusé d'attouchements....

Désolée mais Corto n'a fait que rapporter ce que que VOUS avez écrit. Nous sommes trois témoins!

"Ma belle-mère...Elle devint écarlate et me dit que je ne devais absolument pas accepter ces lignes."

Peut-être que Geneviève Béatrice pourrait nous en dire plus.....

Vous me rappelez une histoire qu'on m'a rapportée il y a quelques années. La fille ainée d'un couple de 4 enfants dont trois filles, jalouse de la préférence de son père pour la cadette, au décès de sa mère, le papa, une mémoire défaillante, a été hospitalisé. Elle l'a accusé de viol à la Directrice de l'établissement. À sa mort, changement de version: Elle l'avait seulement "senti" contre elle...!?
J'ai répondu à cette connaissance, de se pencher plutôt sur l'état psychique de cette fille. Il s'est avéré qu'elle avait tendance à la fabulation....

Je vous prépare un petit docu pour demain sur mes recherches....

Dormez bien!

Écrit par : Patoucha | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Chere Myriam, je n`ai pas connu votre pere mais il mérite surement mieux que le partage de ses intimes secrets avec des inconnus. Méfiez-vous de l`internet, c`est plein de petits et grands pieges pour l`ame.

Écrit par : Jean Jarogh | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Vous êtes nouveau? Parce que dans le cas contraire, vous saurez que je lui ai dit à plusieurs reprises d'arrêter d'étaler sa vie comme elle le fait! D'autant qu'il s'agit de son père duquel elle salit la mémoire! Et pas que lui! Cela vous fait sauter au plafond!

Écrit par : Patoucha | 05 juin 2017

Merci, Jean Jarogh

Il est regrettable d'attendre qu'un être soit mort pour l'attaquer sans qu'il puisse se défendre.

Je pensai halluciner, il y a environ trois ans, en découvrant ce qui s'écrivait sur mon père et pensai devoir intervenir.

Egalement pour une autre raison non encore précisément dite en ce lieu.
On ne connaissait d'Edmond Kaiser dans le public que l'aspect Terre des Hommes, puis Sentinelles, avec infiniment d'admiration ce qui donnait une sorte d'espérance.

En quoi?

Une ou deux personne me demandèrent si je ne pensais pas que mon père serait "Jésus revenu parmi nous", d'une part, et, à la radio, émission avec téléphones des auditeurs, une dame sur le point d'étouffer d'émotion, mon père étant l'invité du jour de l'émission, lui demanda: "Monsieur Kaiser, quand le berger reprendra-t-il la tête du troupeau?"

A l'époque pas encore de Da Vinci Code ... je sursautai en répondant que bien sûr que non.

J'ai, en mon âme et conscience, tenu compte de cet aspect... et par mes commentaires clairs, directs volontairement détaillés "témoigné": Edmond Kaiser était un homme, susceptible d'être troublé, certes, mais parfaitement capable de maîtriser ses pulsions

Ce qui en fait un homme "normal"!

Un homme... homme.

Merci encore, Jean Jarogh.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Le type a été jugé pour collaboration, après qu'il ait arrangé son histoire comme l'on fait des milliers d'ordures, il a arnaqué tout ce qu'il a pu, planqué des pédophiles dans des pays du tiers monde, là où un flic ou un juge s’achète pour quelques dollars, il a mis en place des réseaux de recyclages pour les pédos des églises sonnées par des scandales, principalement en destination pour l'Afrique, l'Asie et l'Amérique du sud et comme les scandales commençaient à faire tache sur le net, ils ont dépensés des grosses sommes afin de noyer le terme "pédophile" associé à "terre des hommes" sur google à un leurre couvrant tous les index de recherche, une fillette virtuelle ne trompant personne, technique de diversion bien connue des organisations "respectables" touchées par des affaires criminels de tous poils !

Et maintenant c'est le syndrome de Stockholm en personne et incarné qui reprend la chansonnette de papa in petto, celui la même qui lui a seriné ses cantiques frelatés dès sa puberté avec des "Jésus", "amour", "compassion", "charité", "vérité" et tout le troin-tsoin du parfait catholique, à en vomir à force d'appuyer sur la luette !!

Certainement que Madame confondra amour et tambour pour encore quelques réincarnations. Ce qu'elle raconte ne fait que compléter le pedigree du boudu sauvé de la guillotine en balançant un plus gros que lui.

Le kaiser était toujours entouré d'enfants et plus spécialement de fillettes, "vocation" qu'il disait, dès lors que personne ne s'étonne si il a confondu ses chances avec sa propre progéniture !!

Cependant certes, professionnellement, c'était nettement plus aisé avec des orphelines de pays bénéficiant des aides au "développement" !

Écrit par : Corto | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

@Corto

C'est faux et digne d'un torchon Corto!

Cet article est écrit en 2000, même année du décès de Edmond Kaiser! Or, dans ce scandale, ce n'était pas lui qui était directement impliqué mais des employés qu'on aurait dit qu'il était au courant .... Ben Pour un homme qui a employé la plus grande et belle partie de sa vie à sauver des enfants, et pas que des enfants, lire ces accusations me font gerber!

Wiki nous apprend: Et Corto, c'est cela que vous auriez dû retenir, et non ces dénonciations calomnieuses sur une personne disparue, plus là pour se défendre ni les envoyer devant la justice!?

"En 1948, il s'installe à Lausanne avec sa famille. La mort accidentelle de son fils à l'âge de 2 ans (1941), son expérience de l'injustice, son dévouement pour l'innocence meurtrie le conduisent à l'action : il crée l'association des amis puis des compagnons d'Emmaüs à Lausanne en 1957-58 et fonde Terre des hommes en 19601, en faveur des enfants victimes de la faim et de l'exploitation, puis Sentinelles (1980), une organisation destinée à lutter contre les mutilations sexuelles, la prostitution enfantine et d'autres détresses extrêmes dont celle des enfants atteints de Noma alors que personne ne s'en préoccupait."

Le parcours et la fin de Edmond Kaiser, me rappellent Henry Dunand!

En 2010 Gilbert Salem a fait un billet sur lui: "Il était une fois Edmond Kaiser":
http://salem.blog.24heures.ch/archive/2010/06/08/69c0cda865abbc20ba902548c75bfdd0.html

Et également de Gilbert Salem: - On a retrouvé des textes inédits et piquants d’Edmond Kaiser
HumanitaireLettres, chroniques et poésies méconnues du fondateur de Terre des hommes sont publiées, quinze ans après sa mort. Tendresse envers les faibles, férocité envers les tout-puissants.

http://www.tdg.ch/culture/livres/On-a-retrouve-des--textes-inedits-et-piquants-d-Edmond-Kaiser/story/29758449

À aucun moment, dans mes recherches, outre votre lien, je n'ai trouvé un seul texte faisant mention de ce dont est accusé Edmond Kaiser!?

Pourquoi Corto vous obstinez-vous à dire tant de mal sur cet homme? Aviez-vous eu un contentieux avec lui? Dans ce cas, fallait le faire de son vivant!

Écrit par : Patoucha | 05 juin 2017

Jean Jarogh n'existe dans aucun annuaire francophone, ce sont ces faux pseudos qui sonnent vrais, comme ce qu'il dit !!

Cependant, il a raison, le net va jouer de sales tous aux faiseurs de tous genres et c'est vrai que c'est grace au net que des réseaux séculaires finissent dans les rigoles des prisons et que même les juges les plus impliqués et corrompus sont figés dans la colle de la liberté d'expression à grande échelle !

Par contre, je trouve plutôt positif qu'Edmond Kaiser et sa précieuse église aux pratiques salasses apparaisse sous une lumière un peu moins trafiquée !!

Écrit par : Corto | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

MB, vous ne nous aviez pas raconté dans le passé, une histoire avec papa dans la cuisine ?

Écrit par : Corto | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Sous combien de pseudonymes distillez-vous votre venin sur le net, "Corto"? Je pourrais aisément le révéler ici mais a quoi bon m`abaisser de la sorte.

Écrit par : Jean Jarogh | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Patoucha,

parce que je suis âgée et demeure la personne qui a vécu la période de la guerre en France (mais moi-même parfois en Suisse) jusqu'à la rencontre d'Edmond Kaiser avec l'abbé Pierre qui provoqua pour lui un nouveau départ je vous adresse encore ces lignes.

Mon allusion à ma sœur n'avait pas pour but de l'embringuer dans les racontars variés de Corto, mais juste de ne pas égarer: Edmond Kaiser n'avait pas qu'une fille.

L'une du premier mariage, l'autre, G, du second a vécu toute l'actualité Terre des hommes et Sentinelles tant qu'en étant encore à la maison.

La période qui conduit Edmond Kaiser jusqu'à sa rencontre avec l'abbé Pierre dont il me confia que non remarié depuis peu il l'aurait suivi jusqu'au bout du monde est travail (secrétariat chez un décorateur, notamment) poésie et musique. Amis.

Littérature, culture avec un terrain prédisposé pour le social (il abhorrait le mot "humanitaïre"!)

Je vous laisse une belle authentique image de lui.

Il disposait lui-même souvent le pain dans une petite corbeille puis il étendait ses mains par-dessus en étant extraordinairement recueilli.

Il semblait qu'il recevait de ce pain comme un peu de chaleur sur ses mains.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Corto veut surtout, par ses accusations fantaisistes, détourner l'attention de son complice, HL...

Écrit par : Mékoura | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

@Mékoura

Allez faire votre troll ailleurs!

Écrit par : Patoucha | 06 juin 2017

@Mékoura

Allez faire votre troll ailleurs!

Écrit par : Patoucha | 06 juin 2017

Patoucha,

Mon père, qui ne pratiquait pas la torture, à Constance, juste à la fin de la Seconde Guerre mondiale juge informateur chargé de repérer les criminels de guerre était par le fait mal vu d'autres officiers qui la pratiquaient.

Il m'annonça qu'il sentait qu'il se prépaarait quelques chose contre lui.
Une ou deux semaines plus tard, il était arrêté.

Ses ennemis avaient monté de toutes pièces de quoi le faire accuser mais il fut innocenté.

Ce document circule encore aujourd'hui comme preuve de sa culpabilité.

Il m'a été présenté, bien entendu, une fois mon père mort.

Ma mère, de même.


Aujourd'hui, Patoucha, Edmond Kaiser aurait relevé dans la presse l'allusion à la régression sociale.

Accepté que l'on complète par... et régression "sociétale"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

C'est sans aussi une de ces petites notes que papa a laissé dans les mains de sa fillette, beaucoup de dossiers se sont ouverts ces 3 dernières années, MB allez visiter les archives nationales, vous en apprendrez des bonnes !

Écrit par : Corto | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Swissinfo, 11. AOÛT 2000 - 21:31

Deux quotidiens alémaniques en faisaient un grand titre vendredi: Terre des Hommes connaît des difficultés avec l'un de ses partenaires indiens. Le choix des nouvelles stratégies fait inopinément resurgir un ancien scandale de pédophilie.

Il y en a également eu (des scandales) en Afrique, aux Philippines et ailleurs !

Mais de ça la presse évite de trop en faire !!

Écrit par : Corto | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Suisse12 juin 2014 13:29; Act: 12.06.2014 15:12 20minutes

Des annonces publiées sur jobup font scandale

par Vicky Huguelet - D'étonnantes offres d'emploi sont apparues sur un site de petites annonces. Une entreprise recherche des enfants pour travailler dans des conditions pénibles. L’employeur? Terre des hommes.

Écrit par : Corto | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

http://allafrica.com/stories/200004060071.html

Ethiopia: Terre Des Hommes Case: Code Of Conduct Observance Committee Conclusions

Addis Ababa — After collecting evidence from both the accused and the complainants, it is concluded that Terre des Hommes has contravened the following standards of the code of conduct:

1.8 We shall respect and adhere to internationally recognized human rights Children were homosexually assaulted, which is a violation of international and Ethiopian law and custom by at least two expatriate staff in Ethiopia: Mr. David Christie and Denys Benjamin. There is also some evidence that other children under the care of Tdh were abused by David Christie's friends: Kim Morbey (a consultant at the Jari Hotel School and a friend of David Christie) was accused in The Reporter's article on 2/5/99. Mark Schnibli (a friend of David Christie who came to Ethiopia on holiday from Sri Lanka), in The Reporter of 5/5/99, was alleged to have abused four children at Tdh Ethiopia.

Écrit par : Corto | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Pourquoi persistez-vous à salir la mémoire d'un défunt Corto?! Il faut arrêter là!

Écrit par : Patoucha | 06 juin 2017

Corto,

Si vous pensez vous rendre utile, adressez-vous à Terre des hommes ou à Sentinelles.

Je n'ai jamais fait partie de l'un ou l'autre mouvements et par le fait d'une tendance mienne à dire ce que je pense mon père, sans l'officialiser me déshérita en ce qu'il pouvait.

Mais les conflits en question ne concernaient en rien les questions que vous abordez.

Etant donné le temps passé, sans être le moins du monde parano, m'utilisez-vous pour nuire à cet homme ou cet homme, Edmond Kaiser toujours, pour me nuire à moi-même?

Voyez-vous, pour en revenir à vos commentaires plus que diffamants, Ier ou second degrés...à propos de Jean-Noël Cuénod sur son blog à moi adressés, commençant par mon prénom je trouvai dur, sans avoir à m'en mêler, le fait qu'il vous interdise désormais son blog parce que je ne comprenais pas ni pourquoi ni comment il avait accepté de publier de votre part quelque chose de pareil.

Imaginant peut-être à tort que vous étiez, par ce fait, désormais plus ou moins banni des blogs, il me semblait, peut-être à tort, ne plus voir votre pseudo. Maintenant si vous remontez à mon premier commentaire, sur ce blog, et cet article de Pierre Jenni, vous remarquerez que je mettais en doute que le premier commentaire signé de vous le soit.
Puis, de moi, vint le second... toujours dans l'intention que vous vous sentiez bienvenu.
Sans plus, et, surtout, sans le dire.

"Que ta main gauche ignore... ce qu'apporte l'autre main


Quelle dérision portant à se demander si dans la vie vous confondez les uns avec les autres, et vice versa.



Sans plus.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Il est dommage de laisser divaguer sur un blog quelqu`un qui, manifestement, n`a rien de mieux a faire que de tenter de détruire la réputation d`un mort sur la base de vieux articles de journaux dont il détourne le sens. Tres moche, tout ca.

Écrit par : Jean Jarogh | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Il serait dommage de faire d'un blog sympa, ouvert, Bonne Auberge... comme on disait... un nid de frelons.

En son temps, environ trois ans, un peu moins, peut-être,je n'ai pas écrit à Corto pour lui dire qu'Edmond Kaiser avait eu des attitudes incorrectes avec moi mais pour lui demander, à lui Corto, de cesser de m'accuser d'être complice avec mon père et cathos en organisant réseau pédophile


à un moment donné du commentaire en question, ou le suivant j'ai écrit également à Corto qu'il cherchait à me blesser alors que sans s'en douter, vu les infos que je devais donner sur moi, il me rendait justice!

Non seulement je précise qu'il n'y a pas eu d'inceste de mon père me concernant mais que s'il y avait eu, vu ses responsabilités auprès des enfants,.. je me serai opposée à lui, puis, selon son attitude, publiquement par lettre ouverte... en premier lieu.

Quelques rumeurs sont parvenues jusqu'à moi.

Par la grâce d'une femme de radio mise au courant une enquête discrète s'en est suivie.
Sans résultat aucun.

Autrement.. ma mère et moi, notamment, foncions.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

@ Pierre Jenni
Si vous n'y mettez pas un peu d'ordre, votre blog va couler.

Écrit par : Mère-Grand | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Mère-Grand, je ne reviendrai pas sur ma politique de publication. Le prochain billet devrait clarifier mon point de vue.

Écrit par : Pierre Jenni | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Le public est mal informé.

On a décidé qu'une personne est ainsi ou ainsi...pas question d'admettre un autre éclairage.

Parlant autrefois de mon père je déclarais qu'il aimait beaucoup Beethoven.
Pas du tout, me répond mon interlocutrice, votre père aimait Bach.
Punkt schluss.

Mon père appréciait moult compositeurs.

Il part à la guerre en emportant avec lui non des cantates de Bach, Passion, Oratorio ou Suites...
mais un lourd recueil des sonates de Beethoven.

N'en pouvant plus sous le poids de l'ensemble de son chargement militaire il enterre ce recueil des Sonates de Beethoven sous un arbre en se promettant de le reprendre quand il reviendra.
Ce qu'il fit.

Environ une vingtaine d'années plus tard il apprend qu'il est menacé d'être atteint de grande surdité.
Il rentre au Languedoc, la villa de son oncle Armand, évidemment sous le coup d'une telle consternante nouvelle.

Se retire, nous étions au jardin puis revient en disant que le chemin de surdité qu'il empruntera, le même que celui de Beethoven, le rapprochera plus encore de Beethoven et, par le fait, qu'il en sera d'autant plus réconforté.

Et son visage était tout de paix, d'apaisement.
Il devint un peu sourd mais absolument pas sourd comme par l'oracle médical annoncé,

Le blog de Pierre Jenni appelle à la vérité, à l'authenticité.
Puisse la presse, notamment,s'en laisser inspirer.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

@MB

"Il m'annonça qu'il sentait qu'il se prépaarait quelques chose contre lui.
Une ou deux semaines plus tard, il était arrêté."

Rhooooo! Il a été arrêté en 47 et vous êtes née en 37!? Vous n'aviez que 10 ans! Seriez-vous en train de vous substituer à votre mère?!!!

Je connais l'histoire de la famille d'Edmond Kaiser! J'espère arriver à contacter sa fille Geneviève Béatrice..... Peut-être que vous pourriez me dire où la joindre.....? Merci

Écrit par : Patoucha | 06 juin 2017

Patoucha,

J'avais dix ans lorsque nous sommes partis à Constance et c'est, comme je l'ai écrit, quelques jours avant son arrestation qu'il m'annonça qu'il sentait qu'il se préparait quelque chose contre lui.
Il s'était passé une année, environ (je vous laisse consulter vos dates ou archives

Je puis, Patoucha, vous en dire plus: Edmond Kaiser était en train de garer sa voiture... dans le garage.

Relativement gratiné, Patoucha, que vous vous permettiez de telles suspicions me concernant.

A quoi jouez-vous?

On a passablement déblatéré sur mon compte.
A vous de voir et, s'il le fallait, vous demander de moi, par moi, ce que vous savez (tout en attirant votre attention sur tous ces commentaires qui n'ont rien à voir avec l'article de Pierre Jenni (mais je ne pouvais laisser passer les lignes de Corto, une ou deux autres y compris vous-même.

Il arrivait que les "grandes personnes", en ma présence souvent silencieuse oublient mon âge et c'est ainsi, ultime exemple, qu'un peu avant notre départ à Constance invitée à la montagne chez des amis de mes grands-parents lui, le monsieur, soliloquant en même temps que s'adressant à moi... un monsieur très protestant faisant allusion au célibat des prêtres avec pour effet sans doute leur masturbation... en me regardant me demande: "Tu vois ce que je veux dire"!?

Quant à mon papa, fillette, il m'eng... à l'occasion comme du poisson pourri en oubliant que je n'étais qu'une enfant.

Mais, et c'est un trait de caractère sien: pour finir j'éclatai non de rire mais de chagrin en lui disant qu'il n'y avait aucun rapport entre ce qu'il me reprochait et "comme" il m'eng(...)

Il ne recommença plus jamais.

Bel exemple pour les parents: non infaillible, certes, mais attentif au ressenti de l'enfant.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

C'est vrai, il faut laisser les pédos tranquilles, c'est un scandale !!

Écrit par : Corto | 06 juin 2017

Répondre à ce commentaire

"y-a-t-il-dans-la-nature-une-loi-sans-exception"

Bel exemple !!

Dans l'horreur l'exception est la règle !!

Écrit par : Corto | 07 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Ce blog est un cloaque.

Écrit par : Cloaque premier | 08 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Et tous ceux qui y participent se salissent.

Écrit par : Cloaque premier | 08 juin 2017

Répondre à ce commentaire

C'est vrai, il faut laisser les pédos tranquilles, c'est un scandale !! === et donc prière de ne plus embêter Corto !!

Écrit par : Cloaque premier | 08 juin 2017

Répondre à ce commentaire

https://de.wikipedia.org/wiki/Edmond_Kaiser

http://salem.blog.24heures.ch/archive/2010/06/08/69c0cda865abbc20ba902548c75bfdd0.html

"Sa lucidité lui faisait augurer que l'humanitaire allait devenir le créneau marketing le plus porteur en ce début de XXIe siècle et la charité un slogan politique passe-partout."
Écrit par : Rabbit | 09/06/2010

Écrit par : Géo | 08 juin 2017

Répondre à ce commentaire

"Ce blog est un cloaque." Je dirais plutôt "nid de vipères", mais c'est un peu insultant pour ces charmants animaux...

Écrit par : Géo | 08 juin 2017

Répondre à ce commentaire

@Géo. Les vipères ne mordent que pour manger ou se défendre et elles ont leur place dans la nature. Ici, c'est pour le plaisir de se défouler par des gens qui n'ont aucune vie intéressante en dehors de ce défouloir. La plupart des vieux et des vieilles aigris, carbonisés, sans autre vie sociale.
@Cloque premier. Corto Pédo? Cortopédo?

Écrit par : Vipère au point | 08 juin 2017

Répondre à ce commentaire

J'attends impatiemment vos recommandations pour des blogs plusmieuxbien Géo. Mais je reste ravi de vous voir venir ici de temps à autre.
Et puis, si mes modestes contributions peuvent au moins permettre à des retraités en mal de communication de pouvoir rester en contact avec le monde, je pense que c'est déjà ça de gagné.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 juin 2017

Répondre à ce commentaire

"permettre à des retraités en mal de communication de pouvoir rester en contact avec le monde" Je corresponds parfaitement à la description, sauf que je n'aime pas communiquer avec n'importe qui...

Écrit par : Géo | 08 juin 2017

Répondre à ce commentaire

"Les vipères ont leur place dans la nature" Oui ben,"charmants animaux" est à prendre au premier degré. Mais je ne m'amuse pas à les taquiner pour autant...

Écrit par : Géo | 08 juin 2017

Répondre à ce commentaire

J'adore les serpents.
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/91/Grass_Snake_-_Natrix_natrix.jpg

Écrit par : Vipère au point | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Les pseudos virginaux fusent !!

Ceux qui faisaient de très rutilantes et bien-pensantes théories sur les pseudos etc.. etc... prennent goût à ce qu'ils dénoncent, c'est ce qu'ils s'appelle "faux-culs", mais sans plus !!!

Écrit par : Corto | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Mais donc sont les emblématiques "jésus", "amour", "charité", "rédemption", "résurrection" et tous les poncifs recouvrant les pires exactions que la terre porte ???

Écrit par : Corto | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre, selon ta tentative de réactivation de tes cellules nerveuses, que dire des molécules composant l'univers, ne sont-elles pas identiques dans leur composition ?

A moins que ton se transforme en vin !!

Écrit par : Corto | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Par contre, en France, les ténors de la resurrection quasi christique incarnée par Macron semble pencher pour Corbin et la version démission de Theresa May, alors qu'ils s'agglutinent comme des vermines pour soutenir leur Maréchal Ferrand, Maréchal nous voilà !!!

Lorsque des nations sont dirigées par de tels "exceptions" et de tels manques de rigueur, tout est permis !!

Écrit par : Corto | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Par contre, en France, les ténors de la resurrection quasi christique incarnée par Macron semble pencher pour Corbin et la version démission de Theresa May, alors qu'ils s'agglutinent comme des vermines pour soutenir leur Maréchal Ferrand, Maréchal nous voilà !!!

Lorsque des nations sont dirigées par de tels "exceptions" et de tels manques de rigueur, tout est permis !!

Écrit par : Corto | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Des lois universelles, que je trouve d'ailleurs très belles, j'en vois deux:

Le principe d’entropie, selon lequel tout système évolue invariablement de l'ordre vers le chaos et jamais l'inverse.

Le principe d'incertitude, selon lequel il est impossible de prévoir à l'avance le comportement d'une particule.

Ça rejoint un peu, je pense, les idées de votre père.

Écrit par : Kad | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Comme loi sans exception, il y a aussi la gravité...

Écrit par : Géo | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Excellent ! Et ça vient de celui qui doit l'éprouver dans sa chair depuis quelques temps...

Écrit par : Pierre Jenni | 09 juin 2017

"Le principe d’entropie, selon lequel tout système évolue invariablement de l'ordre vers le chaos et jamais l'inverse."

... tout système fermé ...

"Le principe d'incertitude, selon lequel il est impossible de prévoir à l'avance le comportement d'une particule."

Ce n'est pas la définition du principe de Heisenberg.

Écrit par : Dieu | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

« En mécanique quantique, le principe d'incertitude ou principe d'indétermination, aussi connu sous le nom de principe d'incertitude de Heisenberg, désigne toute inégalité mathématique affirmant qu'il existe une limite fondamentale à la précision avec laquelle il est possible de connaître simultanément deux propriétés physiques d'une même particule ; ces deux variables dites complémentaires peuvent être sa position et sa quantité de mouvement.
Présenté pour la première fois en 1927, par le physicien allemand Werner Heisenberg, il énonce que toute amélioration de la précision de mesure de la position d’une particule se traduit par une moindre précision de mesure de sa vitesse et vice-versa. » Du Wiki dans le texte...

Une foi(s) de plus, Dieu ergote et pinaille… Vive l’athéisme militant !

Écrit par : Gislebert | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Les théorèmes d'incomplétude de Gödel me semblent plus appropriés pour dénoncer la supercherie d'une science exacte. Je n'ai pas les compétences pour appréhender ces concepts dans leur intégralité, mais il me semble évident qu'on ne peut valablement étudier un sujet avec des outils qui font partie du sujet étudié. https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorèmes_d%27incomplétude_de_Gödel

Écrit par : Pierre Jenni | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

@ Corto. "c'est ce qu'ils s'appelle "faux-culs","
Mon Dieu, quel français! Par un amateur de "vrais-culs", alias Pédocorto.

Écrit par : Vipère au point | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Point ou poing ?

Écrit par : Pierre Jenni | 09 juin 2017

Toute loi est une représentation, une production du cerveau humain.
Dans toute mesure il y a une marge d'erreur.
Le cerveau humain n'a pas la possibilité de savoir dans l'infini de l'univers si les "lois" qu'il utilise pour ses affaires quotidiennes sont valables partout et toujours. Il y a une grande présomption à vouloir le penser. Notre ignorance sur l'univers est incommensurable.

Écrit par : Gagarine | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

"Notre ignorance sur l'univers est incommensurable." On pouvait dire cela du temps où savants et prêtres étaient les mêmes. De même que de la plus petite bactérie aux êtres humains, la structure de l'ADN se forme à partir des mêmes bases, il est douteux de trouver un coin de l'Univers - le nôtre en tout cas...- où ces lois générales ne s'appliquerait pas. En tout cas, a priori, il est oiseux de le prétendre. Laissons cela à ceux qui aiment la science-fiction...

Écrit par : Géo | 09 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Exact, j'abonde... Toutes les analyses spectroscopiques des signaux que nous envoient les étoiles des galaxies des confins de l'Univers observable confirment la présence des mêmes éléments qui sont les constituants de notre petite planète... A moins qu'un dieu farceur ne s'ingénie à nous leurrer, le modèle standard tient toujours la corde, même grevé d'incertitudes (on ignore par exemple le rôle de l'énergie et de la matière noires...)

Écrit par : Gislebert | 09 juin 2017

Idiosyncratique !!

Écrit par : Corto | 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

On ne parle pas de synchronicité.
Si je suis obligée de parler de moi ce n'est pas pour parler de moi mais hier samedi l'un de mes file me demande si je connais la théorie des cordes.
Vaguement entendu parler est ma réponse.

Aujourd'hui, dimanche 13h50 je reprends un livre abandonné depuis des semaines, si ce n'est des mois.
Sans, au fond, savoir pourquoi.
J'ouvre et... tout au haut de la page, jamais lu auparavant du tout cette page..."théorie des cordes"!

C'est une synchronicité.

L'auteur, un peu plus loin parle de nos quatre dimensions en ajoutant qu'elles se complètent au moins par six autres, nous-mêmes partie prenante et l'une d'elle, écrit l'auteur, peut être de nous qu'un seul point, la conscience. Simple point mais réel et vivant.

LA ROUTE DU TEMPS Philippe Guillemant Ed. Le temps collection: Mutation.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Il y a eu comme un petit problème.

Une fois aurait suffit.

d'autant plus qu'il ne doit pas y avoir longtemps que je donnai, à propos de quoi, je ne sais plus le titre et noms d'auteur du livre en question.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire