05 août 2017

La vérité même si je mens

ob_c4ab83_hypocrites-620x330.jpgJe suis tombé par hasard - mais le hasard existe-t-il - sur l'émission de ce jour Philo in vivo de la 1ère RTS qui traitait de la vérité. Elle ne m'a pas laissé indifférent. A tel point que je fais une entorse à mon besoin de me faire plus rare ici.

Alice Bottarelli, étudiante en lettres, en était l'invitée avec Molière et Me Marc Bonnant.

 

Je n'ai pu réprimer un sourire en coin lorsque Marc Bonnant a annoncé en toute franchise sa sympathie pour Philinte dans le Philanthrope. Mon cerveau s'est mis en route tout seul avec des analogies, des comparaisons, des prétextes et autres informations plus ou moins encombrantes qui contribuent à se former une opinion qui deviendra notre réalité du moment. Je n'en attendais pas moins de lui, ou de n'importe quel avocat, qui doit forcément développer une capacité hors normes pour le cynisme puisque leur métier consiste à défendre leurs clients envers et contre tout.

Toute ma vie est presque une caricature d'Alceste dont l'arrogance confine à la bêtise ultime qui consiste à croire en une vérité que seule la sincérité, l'honnêteté, l'intégrité et une intransigeance sans faille permettrait d'approcher.

C'est bien mal connaitre l'humain et c'est surtout le meilleur moyen de faire le vide autour de soi.

Qui a raison ? Molière semble suggérer que les deux attitudes, poussées à leur extrême, sont ridicules. Marc Bonnant fait preuve d'une étonnante sincérité en avouant sa préférence pour le mensonge courtois. Il fait l'éloge de la générosité et réclame le retour des belles manières qui permettent le vivre ensemble.

Il semble faire fi des éventuelles conséquences à plus long terme. Sous prétexte qu'il existe autant de vérités que d'individus, il semble se prétendre capable d'évaluer la validité d'un mensonge altruiste qui procède pourtant de la même ignorance car l'humain qui disposerait de toutes les informations n'est pas né.

Je reconnais volontiers la sagesse de Molière qui se rit de ces extrêmes et je vais surveiller à l'avenir mon besoin d'authenticité.

Mais je ne puis réprimer un doute sur les intentions profondes de Me Bonnant qui semble édulcorer un tableau pour mieux y figurer. Ou, pour le dire plus simplement, il tente de se racheter une virginité en justifiant une attitude qui permet aux plus puissants de l'emporter, encore et toujours, car l'égalité est un mythe.

Merci à Alice et Molière de nous rappeler que la vérité se situe quelque part entre Alceste et Philinte et qu'elle ne peut être que quelque chose vers quoi on tend sans jamais l'atteindre.

21:05 Écrit par Pierre JENNI dans Philosophie | Lien permanent | Commentaires (252)

Commentaires

On est Loin du théâtre de Molière, dans l'activité juridique qui se joue sur l'ambiguïté dans la négation des frontières bien/mal comme outil professionnel

Rien que de plus attendu que L'exploitation de l'ambigu pour gagner sur le terrain juridique, l'art oratoire n'étant qu'un vêtement de mise en scène

aussi auréolée d'envolées lyriques pseudo-intellectuelles soit-elles par un avocat franco-multinational dans ce lieu de judiciarisation ultra-libéraliste hors contrôles comme l'est Genève

ne reste que le résultat où la norme est d'entretenir les attentes de la clientèle parée de lingots d'or, qui si elle le veut peut décider que Botta est italien, Jean-Jacques Rousseau et Le Corbusier, de grands contributeurs français.

Cette inversion des pôles de toute morale & éthique n'est pas réservée au milieu juridique - a récemment conduit au nihilisme de vérités historiques jusqu'au sein de l'Unesco (cf votes de débaptisation de plusieurs lieux saints juifs ancestraux, remplacés par des noms islamistes).

Écrit par : divergente | 05 août 2017

Répondre à ce commentaire

Bien réfléchi et bien exprimé. Maître Bonnant vous aura donné l'occasion de faire "une entorse" fructueuse. Vous relevez la faiblesse, probablement du simple opportunisme, de la constatation "il existe autant de vérités que d'individus", peu digne d'un lecteur des philosophes de l'antiquité et vous en montrez les limites.
J'ai quelques doutes quant au jugement exprimé dans votre phrase "la bêtise ultime qui consiste à croire en une vérité que seule la sincérité, l'honnêteté, l'intégrité et une intransigeance sans faille permettrait d'approcher".
La bêtise, ou la naïveté plutôt, est de croire qu'il existe réellement une vérité ultime (j'ai déplacé l'adjectif) que l'on pourrait "atteindre", car que peut-on bien vouloir approcher dans toute réflexion profonde sinon une vérité? Des erreurs, des mensonges, des faussetés? Je ne pense pas que l'on puisse échapper à l'usage, explicit ou implicite, du concept, même si on le limite par toutes sortes de circonvolutions et de précautions.
Je ne pense pas non plus que cette approche puisse se faire autrement que par "la sincérité, l'honnêteté, l'intégrité et une intransigeance sans faille". Ceux qui s'y sont adonné ou qui s'y adonnent encore n'auraient probablement pas nié qu'ils ont travaillé ou travaillent dans une sorte de "vide" autour d'eux.
Seul des compromis, ou des prises de positions particulièrement mal reçues, les ont exposé ou les exposent de temps en temps à l'attentions des foules ou des puissants.

Écrit par : Mère-Grand | 06 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mère-Grand je dois vous avouer que j'ai un peu extrapolé. Me Bonnant ne parle pas d'autant de vérités que d'individus, mais plutôt de l'absence de vérité.
Car il y a plusieurs vérités par individus et elles sont fluctuantes.
Si j'ai bien compris sa pensée, la vérité est un concept pour gens simples qui voient le monde de manière binaire, le bien, le mal, le juste, le faux.
Il n'utilise aussi jamais le mot "ultime" qui semble si cher aux bouddhistes pour faire la distinction entre le monde des illusions dans lequel nous baignons (samsara) et la réalité impalpable qu'ils tentent d'atteindre (nirvana).

Je suis séduit par la pensée de Me Bonnant et je veux bien remettre en question mon intégrisme pour toutes les questions liées à la sincérité, l'honnêteté, la franchise, l'intégrité, l'authenticité et la vérité même si elle est provisoire et biaisée.

Son développement intellectuel se tient, mais il ne nous offre pas beaucoup d'espoir d'évoluer et aucune base sur lesquelles s'appuyer. J'aime assez cette démarche qui consiste à ne croire en rien mais à vérifier par soi-même.
Pourtant, un malaise subsiste. Il semble faire complètement abstraction de la notion de conscience, de ressenti, d'intuition, de sensibilité. Il fonctionne au niveau mental presque exclusivement et sur ce terrain, il est imprenable.
Je doute qu'on puisse avancer la moindre en se cantonnant dans l'empirique car une expérience est par définition unique et intransposable. Chaque moment correspond à un ensemble de paramètres dont la plupart nous échappent.
Certes, pour les questions purement pratiques, il n'est pas besoin de spéculer ad infinitam pour comprendre par exemple que le feu brûle et réagir en conséquence lorsqu'on se trouve devant ce danger. En revanche, tirer des conclusions d'un fiasco amoureux pour ne pas reproduire les erreurs dans une nouvelle relation me semble complètement vain.

Me Bonnant est conséquent. Il a la sincérité de vivre selon ses convictions. Mais je suis surpris de ne pas le voir étendre son champ d'investigation pour envisager qu'il puisse se tromper. Il me semble qu'une des manifestations de la sagesse s'exprime par le doute grandissant au fil des découvertes. Il en semble parfaitement dépourvu lorsqu'il persiste à se moquer de toute tentative d'authenticité.

Écrit par : Pierre Jenni | 06 août 2017

Le choix de mentir ou d'être sincère, doit être un choix d'amour ou de respect pour l'autre (parents envers l'enfant,...). Il est inutile de blesser quelqu'un pour une sincérité qui n'est en fait rien d'essentielle.
Et l'autre, si il l'apprend, doit avoir la sagesse de comprendre le mensonge sans être offusqué. Il faut avoir l'humilité d'admettre que personne n'est parfait, et qu'on peut se tromper en voulant bien faire.

Lorsque le mensonge est un moyen de manipulation pour ses propres intérêts, ce mensonge n'a rien de courtois.

Écrit par : motus | 06 août 2017

Répondre à ce commentaire

Motus, je doute sincèrement qu'un mensonge soit un moyen efficace d'éviter la souffrance à autrui. Pour plusieurs raisons.
D'abord parce que, lorsque la vérité surgit, elle fait beaucoup plus mal. On se sent trompé et on perd la confiance.
Ensuite, il me semble que le meilleur soutien que l'on puisse attendre d'un ami implique une certaine franchise. Seuls des amis peuvent se dire des horreurs sans trop faire mal.
Enfin, si on y regarde de plus près, le mensonge procède le plus souvent d'un manque de courage pour exprimer une pensée qui pourrait être douloureuse pour l'autre et donc, in fine, c'est un acte égoïste qui vise à éviter une difficulté.

Écrit par : Pierre Jenni | 06 août 2017

Répondre à ce commentaire

J'adhère complètement à ce que vous dites Pierre Jenni!

Mais un menteur restera toujours un menteur! C'est comme une seconde peau!

Écrit par : Patoucha | 07 août 2017

Monsieur Bonnant n'a pas, n'a malheureusement pas, les bons papiers.

En revanche, Philo in vivo est une excellente émission.

Écrit par : Otto Mathik | 07 août 2017

Répondre à ce commentaire

" Je n'en attendais pas moins de lui, ou de n'importe quel avocat, qui doit forcément développer une capacité hors normes pour le cynisme puisque leur métier consiste à défendre leurs clients envers et contre tout."

Pierre Jenni, Avez-vous assisté aux grands procès d'il y a quelques années, dont l'assassinat du banquier par sa "maitresse"... qui l'a initié au SM - qu'elle a pratiqué sur plusieurs grosses fortunes avant lui - Non? Parce que moi oui! Et n'ai jamais vu de cynisme lors des procès auxquels j'ai assisté!

"il tente de se racheter une virginité "

J'ignorais que Me Bonnant avait à se "racheter une virginité"?

Me Bonnant, dès ses débuts, s'est avéré être un excellent avocat. Il a avec feu Me Michel Halpérin, une classe innée.

"... et réclame le retour des belles manières qui permettent le vivre ensemble."

Cette sincérité vous a choqué? S'il réclame le retour des belles manières, c'est qu'elles n'existent plus. C'est un constat de fait!

Qui pouvait mieux parler de Molière que Me Bonnant?!!!!!

Mais la vie n'est pas une pièce de théâtre où le mensonge, à tous les niveaux, est permis.

J'exècre le mensonge!

Heureuse de votre retour! Et ce n'est pas un mensonge :)

Écrit par : Patoucha | 07 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ainsi donc, Patoucha, vous avez assisté au grand procès de «l'assassinat du banquier par sa "maitresse"... qui l'a initié au SM - qu'elle a pratiqué sur plusieurs grosses fortunes avant lui»...
Et moi qui vous prenais pour une sainte Nitouche...

Cela dit, sainte Patouche, seriez-vous d'accord de m'initier à la pratique du sado-maso? Je suis assez ignorant dans ce domaine et j'aimerais parfaire mes connaissances avec quelqu'un qui a de la bouteille et qui chausse du 36...

Écrit par : Mario Jelmini | 08 août 2017

1) Bonnant fait l'éloge du mensonge.

2) Patoucha exècre le mensonge.

3) Patoucha fait l'éloge de Bonnant.

4) Cherchez l'erreur.

Écrit par : logique | 07 août 2017

Répondre à ce commentaire

1) Me Bonnant est Me Bonnant.
2) Le mensonge est le mensonge.
3) Me Bonnant n'est pas le mensonge.
4) Le mensonge n'est pas Me Bonnant.
5) Patoucha fait l'éloge de Me Bonnant, elle ne fait pas l'éloge du mensonge.
6) Patoucha exècre le mensonge, elle n'exècre pas Me Bonnant.
7) Quand Me Bonnant fait l'éloge du mensonge, il est sincère: il ne ment pas, il décline sa (la?) vérité.
8) Patoucha, qui exècre le mensonge, fait l'éloge de Me Bonnant parce que celui-ci, quand il fait l'éloge du mensonge, est sincère: il ne ment pas, il décline sa (la) vérité.
Où est le problème?

Écrit par : Mario Jelmini | 07 août 2017

C'est la logique de votre mauvaise foi!

Lire est une chose, comprendre en est une autre!

Votre jalousie est criante!

Allez voir ailleurs si j'y suis!

Écrit par : Patoucha | 07 août 2017

A part les situations où les personne coupables ont été reconnues mentalement atteintes comment un avocat qui défend un être qu'il sait être coupable de plein sang froid comme sans regret peut-il être absolument de bonne foi?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mieux vaut de "pieux mensonges" plutôt que certaines vérités qui ne sont pas toujours bonnes à dire...

Écrit par : Kissa | 07 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Où est le problème?"

Il n'y a aucun problème pour les menteurs comme vous.

Pour les autres, la personne qui fait l'éloge du mensonge signifie qu'elle le pratique.

Un avocat a-t-il des sentiments? Hormis l'amour de l'argent? Quand on est capable de défendre aussi bien l'auteur d'un crime que la victime, on peut se poser la question.

D'ailleurs bien triste émission de prétendue philosophie. Si on veut parler de la pièce de Molière, pourquoi parler de Philinte plutôt que de Célimène pour évoquer mensonge et hypocrisie? Pour éviter que Bonnant n'en fasse l'éloge? Ce qui aurait révélé un peu mieux sa personalité. Du reste il suffit de l'avoir entendu parler de la "pathologie française" pour comprendre que ce bourgeois beau-parleur sait tomber parfois le masque: celui du mépris des autres qui ne sont pas à son "niveau". Au moins on ne peut accuser Bonnant d'hypocrisie.

https://www.brainyquote.com/quotes/quotes/t/tennesseew165054.html

Écrit par : logique | 07 août 2017

Répondre à ce commentaire

Dans votre logique logicienne, cher/chère logique, "la personne qui fait l'éloge du mensonge signifie qu'elle le pratique."

Erasme a fait l'éloge de la folie. Était-il pour autant fou?
Me Bonnant fait l'éloge du mensonge. Est-il pour autant un menteur?

Erasme a écrit: "C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous."
Je vais vous dire pourquoi le mensonge est incontournable.
Le mensonge est incontournable parce que dans ce monde de menteurs, la pire folie c'est de vouloir dire la vérité.

Je pense avoir ainsi prouvé que vous êtes fou.

Écrit par : Mario Jelmini | 07 août 2017

"Il n'y a aucun problème pour les menteurs comme vous."

Comment qualifier une personne comme vous....!?

"Un avocat a-t-il des sentiments? Hormis l'amour de l'argent? Quand on est capable de défendre aussi bien l'auteur d'un crime que la victime,..."

Quand vous auriez appris le droit, obtenu un Bachelor universitaire, un master en droit, ET L'ERUDITION DE Me BONNANT, vous pourrez vous "poser la question" sur le métier d'avocat!

Écrit par : Patoucha | 07 août 2017

"Je pense avoir ainsi prouvé que vous êtes fou."

... Et d'une jalousie morbide de ce genre de personnes qui fait que la société va mal!

Excellente intervention Mario Jelmini!

Écrit par : Patoucha | 07 août 2017

Répondre à ce commentaire

Où avais-je la tête! J'oubliais que JJ/Jean Jarogh dans sa >>>"logique" tenait dit-il un bureau d'import/export...à Genève qu'il a dû quitter via la Hongrie pour "raisons familiales".....
Son clavier, exempt de tout accent, il copie les mots avec accents pour, croit-il, nous tromper sous différents pseudos!

Écrit par : Patoucha | 09 août 2017

Excellent, vraiment excellent!

"Erasme a fait l'éloge de la folie. Était-il pour autant fou?"

Bien sur!

"Me Bonnant fait l'éloge du mensonge. Est-il pour autant un menteur?"

et

"Le mensonge est incontournable parce que dans ce monde de menteurs"

et donc vous, Bonnant et Patoucha etes des menteurs... puisque vous n`etes pas fous!

"la pire folie c'est de vouloir dire la vérité.

Je pense avoir ainsi prouvé que vous êtes fou."

Alors que moi-même je ne le suis pas (menteur), puisque je suis fou.

Soyons donc fou et continuons à dire la vérité!

Vous devriez en plus me remercier, j`ai réussi à vous réconcilier avec Patoucha.

C'est pas mimi?!

"Et d'une jalousie morbide de ce genre de personnes qui fait que la société va mal!"

Jaloux de qui? MDRRRRRRRRRRRRRRRRRR!!!!!!!!!!!!!!!!!

Un fou ne peut etre jaloux que d`autres fous, en aucun cas de menteurs!


PS: Patouche excelle dans ce genre de "remarques" particulièrement crétines, qui font toujours plaisir à lire parce qu`elle se juge ainsi elle-meme. Merci! Encore! J`en redemande!

Écrit par : logique | 07 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Vous devriez en plus me remercier, j`ai réussi à vous réconcilier avec Patoucha."

Pour votre information, Patoucha et moi formons dans l'intimité un couple très uni. Ce n'est que sur "Post Tenebras Lux" que nous faisons mine de nous disputer. Pierre Jenni nous paie pour cela, l'idée étant de distraire le bon peuple. Grâce à l'argent ainsi gagné, ma douce et tendre Patchounette et moi allons bientôt prendre part à une croisière de trois semaines dans les Caraïbes.

J'espère que vous trouverez ça logique...

Écrit par : Mario Jelmini | 07 août 2017

"Un fou ne peut etre jaloux que d`autres fous, en aucun cas de menteurs!"
Tiens, tiens: l`apostrophe et l`absence de circonflexe, ça me rappelle quelqu'un...

Un fou, par définition (précisément parce qu'il est fou), peut-être jaloux de n'importe qui et de n'importe quoi.
C'est ainsi que Jean Jarogh est jaloux de Patoucha.

Alors que moi, je suis fou de Patoucha!

Vous saisissez la nuance?

Je vais demander une augmentation à Pierre Jenni.

PS
Tout le monde semble oublier cette vérité essentielle: la vérité est relative.
Le mensonge aussi, cela va de soi.

Écrit par : Mario Jelmini | 07 août 2017

Tout cette salade que vous nous servez, JJ, prouve que non seulement vous êtes fou, mais qu'en plus vous êtes un menteur. Et un menteur de la pire espèce: celle qui se prend au sérieux.

Écrit par : Mario Jelmini | 07 août 2017

@Troll Jean Jarogh et ses XXL pseudos

"PS: Patouche excelle dans ce genre de "remarques" particulièrement crétines, qui font toujours plaisir à lire parce qu`elle se juge ainsi elle-meme. Merci! Encore! J`en redemande!"

Trop facile de me plagier! Je vais finir par croire que vous et "Charles 05" ne faites qu'une seule et même personne!

Insulte pour insulte!

Écrit par : Patoucha | 10 août 2017

Il est possible (sans aucune certitude) que ce Jean Jarogh puisse être le nouveau pseudo de Corto indisposé pour l'instant. Je ne peux rien dire de plus.

Écrit par : Ralf LATINA | 21 août 2017

Sacré Pinocchio! Votre nez ne cesse de s`allonger commentaire après commentaire. Et 3 à la suite, vous faites fort. Visiblement j`ai fait mouche. Je vous croyais plein d'humour, vous etes confit de betise. Et dépourvu de toute logique.

Oui, pour les menteurs, c`est vrai, la vérité est meme très relative. Vous nous en administrez la preuve à chacun de vos "commentaires".

"Patoucha et moi formons dans l'intimité un couple très uni."

Non seulement menteur, mais meme mégalomane! Vous vous la pétez grave. Félicitations!

Et tellement facile à berner! Mon pauvre!

"Et un menteur de la pire espèce: celle qui se prend au sérieux."

Sérieusement? Oui, tellement facile à berner! Ce n`est meme plus drole tellement c`est trop facile.

Rebelote:

https://www.brainyquote.com/quotes/quotes/t/tennesseew165054.html

Allez Pinocchio, sans rancune!

Écrit par : logique | 08 août 2017

Répondre à ce commentaire

De même qu'il y a la matière et l'antimatière, il y a la logique et l'antilogique.
Vous appartenez au monde de la logique, j'appartiens à celui de l'antilogique.
Dans votre monde, la matière est de la matière et l'antimatière est de l'antimatière.
Dans le mien, la matière est l'antimatière et l'antimatière est la matière.
Dans votre monde, la logique est logique et l'antilogique est antilogique.
Dans le mien, la logique est antilogique et l'antilogique est logique.
Dans votre monde, le sérieux c'est du sérieux et l'humour c'est de l'humour.
Dans le mien, le sérieux c'est de la plaisanterie et la plaisanterie c'est du sérieux.
Dans votre monde, la vérité c'est la vérité et le mensonge c'est le mensonge.
Dans le mien, la vérité c'est le mensonge et le mensonge c'est la vérité.
Dans votre monde, un couple uni c'est un couple uni et un couple qui se chamaille c'est un couple qui se chamaille.
Dans mon monde, un couple uni c'est un couple qui se chamaille et un couple qui se chamaille c'est un couple uni.

Nous ne parlons pas le même langage, vous et moi.
Confronté à mes paroles, vous êtes comme ces disciples pour lesquels le langage de Jésus était "un langage obscur, des paroles dont ils ne saisissaient pas le sens” (Luc 18:34).
Vous parlez le langage du monde et moi celui de Dieu.
“Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies et mes pensées au-dessus de vos pensées” (Ésaïe 55:9).

Qui suis-je?
• "Je suis celui qui est" (Exode 3:14), "celui qui est, qui était et qui vient" (Apocalypse 1:8).
• “Je suis un étranger sur la terre” (Psaumes 119:19).
• Je fais partie de ces êtres que l'épistolier décrivait comme étant des “étrangers et voyageurs sur la terre” (Hébreux 11:13, interprétant Genèse 23:4 dans un sens figuré; voir aussi Éphésiens 2:19 et I Pierre 2:11).
• “Je ne suis pas du monde” (Jean 17:14 et 17:16).
• “Vous êtes d’en bas; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde” (Jean 8:23).
• “Mon royaume n’est pas de ce monde” (Jean 18:36).
• “Parce que vous n'êtes pas du monde, (...) à cause de cela le monde vous hait” (Jean 15:19).

Et pour finir, ces quelques rappels:
• “La Vérité est unique (...)” (Évangile apocryphe de Philippe, logion 9 c in initio).
• “La Vérité est unique mais, en même temps, elle est multiple” (Évangile apocryphe de Philippe, logion 9 c).
• “Quelle vérité que ces montagnes bornent, qui est mensonge au monde qui se tient au- delà” (Montaigne, 1533-1592).
• “Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà” (Blaise Pascal, 1623-1662).
• “Vérité dans un temps, erreur dans un autre” (Montesquieu, Lettres persanes , 1721).
• “Tous ceux qui veulent dire une vérité avant son heure risquent de se retrouver hérétiques” (Pierre Teilhard de Chardin, L'apparition de l'homme, Éditions du Seuil, Paris 1956).

Écrit par : Mario Jelmini | 08 août 2017

@ logique

Patoucha et Jelmini ne formeraient pas un couple particulièrement uni:

mensonge, insulte, calomnie...?

Que vous faut-il d'autre?

Pinocchio, girouette est un pantin, psychologiquement, un enfant déconnecté d'avec lui-même par manque d'amour maternel avant tout.
Mais il rencontre la Fée aux cheveux bleus qu'à force de sottises ("J'y pense et puis j'oubli!e") il peine affreusement jusqu'au jour où son cœur de petit pantin s'éveillant il retourne auprès d'elle.
Au matin, reconnecté avec lui-même, il est devenu un vrai petit non plus de bois mais d'homme!

Verriez-vous, logique, malgré toute la bonne volonté du monde, un soupçon de parenté entre Jelmini et Pinocchio!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08 août 2017

Répondre à ce commentaire

Et toc! Bien envoyé Myriam!
On va voir ce que ce bâtard de Jean Jarogh, alias «logique», est capable de vous répondre.
Pour autant qu'il comprenne quelque chose à vos propos, pourtant lumineux.

Écrit par : Mario Jelmini | 08 août 2017

Quoi qu'il en soit, je vous remercie d'avoir pris ma défense vis-à-vis de l'ignoble Jean Jarogh.
Myriam et Pinocchio ayant tous deux un nez hors normes, il est assez normal qu'ils se soutiennent...

Écrit par : Mario Jelmini | 08 août 2017

Mario Jelmini,

Au cas où il y aurait malentendu mes lignes sus-dessus vous concernant n'étaient pas à proprement parler un compliment.

Devinerie-vous pourquoi?

Merci à logique.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08 août 2017

Répondre à ce commentaire

"
Patoucha et Jelmini ne formeraient pas un couple particulièrement uni:

mensonge, insulte, calomnie...?"

Jalouse de surcroit!?

Provocation sournoise!?

Je vais me lancer et vous l'auriez voulu! Et ne dites pas que vous n'avez pas été mise en garde!

En préparation!

Écrit par : Patoucha | 08 août 2017

on reste partagés entre les débatteurs à grand nez : faut-il laisser l'union des nez sacrés se conclure? Le terreau sera-t-il fertile? les grands-froids ne vont-ils pas avoir raison des hybrides en leur lieu de plantation exogène? Allons-nous assister à la naissance d'une nouvelle espèce utile à la création de nouveaux jobs, dans la série des bactéries extrêmophiles que cherchent à exploiter de nouvelles technologies bio-médicales?

Écrit par : divergente | 08 août 2017

Répondre à ce commentaire

@divergente

"on reste partagés..."

Je le reste également mais sur votre commentaire? Pouvez-vous être plus claire!? Merci!

Écrit par : Patoucha | 10 août 2017

et que recherche le programme de nouveau financé, pour la création d'un p'tit robot d'exploitation des ressources sur Mars? Exploitation des ressources en privé, tout ça au bénéf d'investisseurs privés, of course

Écrit par : divergente | 08 août 2017

Répondre à ce commentaire

Patoucha,

Je crois que si les personnes qui s'expriment signaient de leurs prénoms et noms la qualité, le sérieux des messages seraient encore plus utiles.

Imaginons un blog qui poserait la question de savoir en quoi les migrations arrangent les problèmes des êtres vivants qui n'ont pas les moyens de quitter leurs pays ravagés par la guerre, la faim ou la détérioration du climat.
Les débatteurs répondent sous leurs pseudonymes, d'une part, en signant de leurs prénoms et noms, de l'autre: lignes identiques?

Une autre question: la sexualité intensive de nos mœurs d'aujourd'hui épuiserait-elle les hommes au point d'affaiblir leur fertilité?

question subsidiaire: les femmes qui désormais maîtrisent leur fertilité par la contraception ont-elles pour les hommes les égards que passablement d'entre eux leur témoignaient lorsqu'elles n'avaient pas envie de rapports physiques ou étaient lasses ou ayant d'autres choses à penser comme soucis familiaux ou professionnels, par exemple?

Réponses des débarreurs sous pseudonyme, d'une part, en signant de leurs prénoms et noms de famille, de l'autre?

Suggestion, par l'auteur/e d'un blog pour la création d'un parti politique Partage et solidarité: PS

en outre un mystérieux C: PSC la précarité croissant de plus en plus ne faut-il pas éviter de faire des enfants à tire larigot:

Partage Solidarité...Contraception (responsable): PSC
pseudonymes, prénoms et noms?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08 août 2017

Répondre à ce commentaire

Il eut été préférable de penser à un pseudo avant de trainer votre famille dans la boue avec vos confidences délirantes.

Écrit par : Patoucha | 09 août 2017

on reste partagés entre les débatteurs à grand nez : faut-il laisser l'union des nez sacrés se conclure? Le terreau sera-t-il fertile? les grands-froids ne vont-ils pas avoir raison des hybrides en leur lieu de plantation exogène? Allons-nous assister à la naissance d'une nouvelle espèce utile à la création de nouveaux jobs, dans la série des bactéries extrêmophiles que cherchent à exploiter de nouvelles technologies bio-médicales?

et que recherche le programme de nouveau financé, pour la création d'un p'tit robot d'exploitation des ressources sur Mars? Exploitation des ressources en privé, tout ça au bénéf d'investisseurs privés, of course

Écrit par : divergente | 08 août 2017

Répondre à ce commentaire

on reste partagés entre les débatteurs à grand nez : faut-il laisser l'union des nez sacrés se conclure? Le terreau sera-t-il fertile? les grands-froids ne vont-ils pas avoir raison des hybrides en leur lieu de plantation exogène? Allons-nous assister à la naissance d'une nouvelle espèce utile à la création de nouveaux jobs, dans la série des bactéries extrêmophiles que cherchent à exploiter de nouvelles technologies bio-médicales?

et que recherche le programme de nouveau financé, pour la création d'un p'tit robot d'exploitation des ressources sur Mars? Exploitation des ressources en privé, tout ça au bénéf d'investisseurs privés, of course

Écrit par : divergente | 08 août 2017

Répondre à ce commentaire

@divergente

Une découverte que je vous recommande. Celle qui signe de son nom est toujours "victime"... des autres LOLLLLLL

Gilbert Salem

http://salem.blog.24heures.ch/archive/2015/10/03/le-leman-repeint-en-lac-russe-859863.html

Bonne nuit

Écrit par : Patoucha | 09 août 2017

Patoucha,

Qui traîne une famille dans la boue n'est pas le membre de la famille qui réagit aux calomnies écrites par quelqu'un sur un membre de cette famille.

Je signe toujours de mon nom mais après un certain temps parce que je m'interrogeais sur les conséquences psychologiques du pseudonymat sur les personnes je voulus faire cette expérience: chaque fois que j'ai voulu prendre un pseudo quelqu'un a immédiatement reconnu l'auteur et s'est empressé de le préciser en s'adressant à moi avec mes prénom et nom.

Il est très délicat d'accuser comme vous le faites, Patoucha , sans avoir suivi dès le début.

Ecrivant un commentaire à propos de je ne sais plus quoi, mais, selon ma formation sociale il y a quatre ans, environ, je souhaitai, pour que ma démarche soit utile, que l'on prenne mes lignes au sérieux raison pour laquelle je citai Edmond Kaiser et pour assurer que ce que j'avais écrit (il ne pouvait s'agir que d'un problème social, voire concernant l'enfance) j'ajoutai mon nom de jeune fille après celui de mon compagnon.

C'est alors, avec une violence extrême, que Corto réagit en accusant mon père, et moi, entre autres choses, de montage de réseaux pédophiles
ce qui nuisait non seulement à cette famille mais aux mouvements fondés par E. Kaiser concernant l'enfance meurtrie, Terre des Hommes, puis également la souffrance des femmes dont les excisions pratiquées sur les fillettes, Sentinelles.

Je me demandai également si Corto ado aurait subi des agressions sexuelles par quelqu'un appartenant aux mouvements en question car Corto semble porter comme une blessure en lui.
D'où mes réponses selon lesquelles.

Patoucha, je ne mérite pas plus vos lignes que celles, de même eau, d'autres personnes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09 août 2017

Répondre à ce commentaire

Patoucha,

J'ajoute que la famille d'E. Kaiser n'a jamais été "traînée dans la boue".
Vous prétendez ce qui n'est pas.

Allez donc si bon vous semble, vous en avez fait la promesse, consulter des archives mais en l'occurrence il faudra aller traîner vos savates jusqu'en France et là, Edmond Kaiser était alors Français, je vous promets que vous aurez droit à la réception qui convient.

Les lecteurs de ce blog ont eu tout le temps de se faire une opinion.

Il faut se répéter: non réponse de ma part n'est pas acquiescement.

Autre chose à faire, vivre et voir.

Salut.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09 août 2017

Répondre à ce commentaire

Je vous remercie, Myriam B.-K., des précisions que vous avez bien voulu fournir à Patoucha et, par la même occasion, à tous les lecteurs de ce blog, dont je je m'honore de faire partie.

J'ai pris bonne note du fait qu'à aucun moment vous n'avez été complice du réseau de pédophilie mis sur pied par feu votre père, lequel avait engagé Milton McCann, cet autre pionnier de l'aide humanitaire, avant que celui-ci ne soit finalement licencié de son poste de Secrétaire général de «Terre des hommes Inde» en raison, notamment, de sa pédophilie avérée.

Je déplore les attaques sans fondement dont vous avez été personnellement l'objet.

Écrit par : Mario Jelmini | 09 août 2017

"J'ajoute que la famille d'E. Kaiser n'a jamais été "traînée dans la boue".
Vous prétendez ce qui n'est pas."

Mais c'est vous, Myriam Belakovsky, qui avez trainé "LA famille d'E. Kaiser" (SIC) dans la boue et dans ce même blog, ainsi que d'autres!

En préparation! Afin que vous appreniez à qui vous vous attaquez dans vos insultes!

Écrit par : Patoucha | 09 août 2017

Mario Jelmini,

Je n'ai jamais été mise au courant qu'Edmond Kaiser avait engagé un certain inconnu de moi Milton McCann.

Merci pour vos lignes réconfortantes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mario Jelmini,

Je n'ai jamais été mise au courant qu'Edmond Kaiser avait engagé un certain inconnu de moi Milton McCann.

Merci pour vos lignes réconfortantes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09 août 2017

Répondre à ce commentaire

Au sujet de Milton McCann/Edmond Kaiser, lire https://www.letemps.ch/societe/2001/01/22/une-accusation-pedophilie-dechire-deux-oeuvres-entraide-suisses-inde

Écrit par : Mario Jelmini | 09 août 2017

Mario, vous avez bien compris que je laisse cette plateforme ouverte à tout et tous. Je n'entends pourtant pas intervenir sur chaque commentaire sans rapport avec le billet.

Je me permets tout de même de relever ici que votre référence date de janvier 2001. Il serait certainement très instructif pour ceux qui nous lisent de savoir ce qui s'est passé durant ces 16 années avec TDHI. Car suite il dut y avoir.

La discussion tourne autour de Myriam et Edmond Kaiser. Soit. Mais de grâce, venez avec du concret et ne prenez pas les travers de Corto qui tourne en rond avec de vieilles histoires. Aussi intéressantes et valides qu'elles soient.

Je suis étonné que ce billet ne suscite pas plus d'intérêt pour les questions liées au mensonge et à la vérité. Je trouve ces sujets passionnants et il y aurait beaucoup à dire. C'est pourquoi je me lasse peu à peu d'intervenir ici.

Mon lot de consolation consiste à permettre à quelques uns de venir se défouler. C'est déjà ça.

Écrit par : Pierre Jenni | 09 août 2017

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Pierre Jenni,

"Je me permets tout de même de relever ici que votre référence date de janvier 2001"

Je vous rappelle avoir pris la défense de feu E. Kaiser:

@Corto

C'est faux et digne d'un torchon Corto!

Cet article est écrit en 2000, même année du décès de Edmond Kaiser! Or, dans ce scandale, ce n'était pas lui qui était directement impliqué mais des employés qu'on aurait dit qu'il était au courant .... Ben Pour un homme qui a employé la plus grande et belle partie de sa vie à sauver des enfants, et pas que des enfants, lire ces accusations me font gerber!

Wiki nous apprend: Et Corto, c'est cela que vous auriez dû retenir, et non ces dénonciations calomnieuses sur une personne disparue, plus là pour se défendre ni les envoyer devant la justice!?

"En 1948, il s'installe à Lausanne avec sa famille. La mort accidentelle de son fils à l'âge de 2 ans (1941), son expérience de l'injustice, son dévouement pour l'innocence meurtrie le conduisent à l'action : il crée l'association des amis puis des compagnons d'Emmaüs à Lausanne en 1957-58 et fonde Terre des hommes en 19601, en faveur des enfants victimes de la faim et de l'exploitation, puis Sentinelles (1980), une organisation destinée à lutter contre les mutilations sexuelles, la prostitution enfantine et d'autres détresses extrêmes dont celle des enfants atteints de Noma alors que personne ne s'en préoccupait."

Le parcours et la fin de Edmond Kaiser, me rappellent Henry Dunand!

En 2010 Gilbert Salem a fait un billet sur lui: "Il était une fois Edmond Kaiser":
http://salem.blog.24heures.ch/archive/2010/06/08/69c0cda865abbc20ba902548c75bfdd0.html

Et également de Gilbert Salem: - On a retrouvé des textes inédits et piquants d’Edmond Kaiser
HumanitaireLettres, chroniques et poésies méconnues du fondateur de Terre des hommes sont publiées, quinze ans après sa mort. Tendresse envers les faibles, férocité envers les tout-puissants.

http://www.tdg.ch/culture/livres/On-a-retrouve-des--textes-inedits-et-piquants-d-Edmond-Kaiser/story/29758449

À aucun moment, dans mes recherches, outre votre lien, je n'ai trouvé un seul texte faisant mention de ce dont est accusé Edmond Kaiser!?

Pourquoi Corto vous obstinez-vous à dire tant de mal sur cet homme? Aviez-vous eu un contentieux avec lui? Dans ce cas, fallait le faire de son vivant!

Écrit par : Patoucha | 05 juin 2017

Pourquoi persistez-vous à salir la mémoire d'un défunt Corto?! Il faut arrêter là!
Écrit par : Patoucha | 06 juin 2017

Je vous laisse juger de sa reconnaissance

Le style de Patoucha... est connu.
Rires, prise de haut, etc. etc. comme moyen (CIA, FBI par exemple sur le thème des OVNIs) par lequel on détruit la fiabilité (OVNIs les témoins et observateurs) d'autrui.
Stratégie connue.

Les services pratiquant la stratégie de Patoucha, ceux de la CIA ou du FBI, notamment, sont ceux qui sont très officiellement chargés de la désinformation du public.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 07 juin 2017

Pierre NOEL, une personne qui insulte comme le fait Patoucha, tout en se dissimulant sous un pseudonyme, donc en aucun cas en un combat loyal ne peut être belle en tout.

D'autant plus que les apparences sont trompeuses.

Une jolie fleur... (...) selon saint Georges.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08 juin 2017

@ Dame Patoucha (...)
"Vous pouvez raconter n'importe quoi.
Ma non réaction à la suite de vos commentaires en rien aveu de mensongesPas plus que je prendrai le temps de survoler ce blog désormais."

@ logique

Patoucha et Jelmini ne formeraient pas un couple particulièrement uni:

mensonge, insulte, calomnie...?

Que vous faut-il d'autre?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08 août 2017

" MB: A propos des deux commentaires avant le mien:" Elle répond à Jean Jarogh et "Patoucha" /Jean Jarogh

"Si Patoucha a zigouillé ce blog elle ou il ne l'a pas fait sans le concours empressé de Pierre Jenni.
Il pouvait intervenir aussi bien en ne publiant pas ce qu'il décidait de ne pas offrir au public... ou déclarer les commentaires fermés, etc.

Je n'y pensai pas sur le moment mais, plus récemment Patoucha serait-il/elle (?) malade

y compris, s'il s'agirait d'une personne alitée sesetc. MEDR, RRRRRRRRR etc.?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22 juillet 2017

"Vous devriez, Patoucha (mais combien de Patoucha?) voir à vider les sacs de haine qui vous encombrent."

"Sans rien avoir à justifier... mais vu la malveillance à mon égard qui vous caractérise, Patoucha,"

Écrit par : Marie de Koriacis | 20 juillet 2017 (extrait)

Répondre à ce commentaire
Allez donc vous reposer MB! Vos délires n'intéressent personne!

Moi qui croyait divergente très dure.... Je vais finir par me rallier à elle!

"Pourquoi accuser autrui de faire ce que vous pratiquez?"

Billet "Les gens du voyage" et non pas "Les délires polluants de MB: Marie de Koriacis"

"J'avais jadis menacé Corto de lui faire un procès...."

Jadis!.... LOL Vous ne savez pas à quoi vous vous confrontez avec vos menaces de procès, en l'occurrence contre Pierre Jenni? Ce qui ne vous empêche de revenir sur son blog étaler encore et encore votre vie!

"Je ne suis responsable d'aucun blog."

Il est temps d'être responsable du vôtre!

"Vous devriez, Patoucha (mais combien de Patoucha?) voir à vider les sacs de haine qui vous encombrent."

Vous seriez l'une des usurpateurs de "Patoucha"¨?

C'est la haine que vous portez à votre famille qui ressort de vos commentaires honteux. Et celle-ci ne semble pas vous encombrer! Ne la projetez pas sur les autres!

"Sans rien avoir à justifier... mais vu la malveillance à mon égard qui vous caractérise,"

Mais ma pauvre, vous vous surestimez là! Vous devriez peser vos mots car je vous défie de trouver un commentaire malveillant de ma signature à votre égard! C'est de la diffamation! En revanche, votre jalousie envers lovejoie - autrement plus intéressante que vous - n'est plus à en douter, d'où sans doute votre retour sur ce sujet!?

Toujours aussi tendancieuse et sournoise!

"... de Jean Jarogh qui, entre autre, a eu le courage de démentir certaines diffamations grotesques

Et qui a également la courtoisie, ce Jean Jarogh, d'écrire uniquement lorsqu'il a quelque chose à dire.

Contrairement à vos amis présents.
Ayez la correction de respecter, tel que pour vous, mon pseudo,

Le ciel vous en saura gré. -(Écrit par : Marie de Koriacis | 11 juillet 2017)

Commencez donc par nous respecter! Le... ciel vous en saura gré également, et vous nous obligeriez, en nous fichant la paix avec vos jérémiades victimaires qui ne font qu'aggraver votre cas tant vous faites preuve d'une sacrée mauvaise foi qui semble vous coller à la peau!

- Force est de constater que vous n'êtes qu'une vindicative provocatrice!

Écrit par : Patoucha | 20 juillet 2017 (Extrait)

Suite: http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/06/30/les-gens-du-voyage-284919.html

Écrit par : Patoucha | 10 août 2017

Mario Jelmini,
Tout en respectant le voeu de Pierre Jenni il faut, une ultime foi, encore dire que dans les familles "éclatées" les rapports peuvent être tendus au maximum.

Aucun contact ni dialogue entre Edmond Kaiser et moi pendant vingt ans au moins.
Nous n'habitions plus dans la même maison.

Par conséquent, en voyant sur des manchettes qu'il y avait un scandale avec Terre des Hommes, sans par ailleurs penser à mon père qui aurait été directement impliqué en un tel scandale je n'ai pas cherché à en savoir plus,journaux y compris.
Rien entendu à la télé.

Sans pour autant ignorer les scandaleux problèmes concernant l'ensemble des institutions adultes au service des enfants tels groupements paroissiaux, scoutisme, par exemple.

Il y va de la vérité en ces lignes.


Maintenant, je souhaite que le vœu de Pierre Jenni soit respecté et m'abstiendrai de toute réponse à d'éventuelles insipides provocations à venir comme nouvelles lignes concernant Terre des Hommes ou Edmond Kaiser.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09 août 2017

Répondre à ce commentaire

" une ultime foi, encore dire..."

STOP! STOP! STOP! C'est une fois de trop!

On s'en tape!

Écrit par : Patoucha | 10 août 2017

Ave Dio :)

"Pour votre information, Patoucha et moi formons dans l'intimité un couple très uni......."

:) Quelle maestria! J'adore!

Faut pas demander à un troll de comprendre l'humour! Son rôle étant de polluer.....!

Écrit par : Patoucha | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

Patoucha@ votre question - Partagés ... "Je le reste également mais sur votre commentaire? Pouvez-vous être plus claire!? Merci!"

Mon commentaire du 8,
"on reste partagés entre les débatteurs à grand nez : faut-il laisser l'union des nez sacrés se conclure? Le terreau sera-t-il fertile? les grands-froids ne vont-ils pas avoir raison des hybrides en leur lieu de plantation exogène? Allons-nous assister à la naissance d'une nouvelle espèce utile à la création de nouveaux jobs, dans la série des bactéries extrêmophiles que cherchent à exploiter de nouvelles technologies bio-médicales?"


Pierre Jenni ouvre sa note sur la mise en scène philosophique par interview interposée, d'un professionnel du monde juridique reconverti en comédien, d'une phrase sibylline "la vérité même si je mens" - Or pour moi, un avocat fut-il maître en oratoire (ai professionnellement "expérimenté" l'Etude concernée - vous aussi?) ne peut que se jouer à son profit de l'exercice philosophique (pour moi pas un art) par exercice oratoire interposé - ici, une pièce de Molière traitant des turpitudes humaines du 18e siècle n'étant qu'un outil jouissif en mains d'un juridique du 20e siècle, milieu que je connais un peu, d'êtres au mental survolté en mal de surpassements identitaires plus égotiques les uns que les autres, qui se récupèrent en créatifs amateurs sur diverses scènes artistiques.

Sauf que si intéressant soit-il, le fil des commentaires de suite accaparé et détourné pour leurs besoins de malades, par les mêmes parasites, le choix de ne pas les alimenter et laisser mourir ce sujet s'affichait d'emblée. Ai donc décidé de détourner l'image de ces pinocchios affabulateurs - les grands nez.

En déroulant une histoire d'éléments réels (bactéries extrémophiles, expérimentées pour servir au fonctionnement du robot explorateur sur Mars etc).
ça vous va?

Écrit par : divergente | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

Excellente analyse.

Écrit par : Jung, avec la collaboration de Ferenczi | 10 août 2017

Merci divergente :) C'est plus clair!

Écrit par : Patoucha | 10 août 2017

Pour revenir au thème, est-ce que vous allez dire à un enfant qui s'est donné beaucoup de peine que son dessin est moche ?

Vous apprenez que le mari de la veuve la trompait, vous allez le lui dire ?

Quelle est l'utilité de blesser quelqu'un si ce n'est de promouvoir envers est contre tous, qu' être direct est une qualité ?

A chaque situation, sa vérité. Parfois il faut être franc, parfois une vérité n'apporte rien, si ce n'est des blessures.

Etre tout le temps franc, est un fort défaut, tout comme le manque de franchise permanent. La vie n'est pas tout blanc ou tout noir, à chaque situation, il faut prendre la décision la plus adaptée.

Écrit par : motus | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Vous apprenez que le mari de la veuve la trompait, vous allez le lui dire ?"

Nous avons appris le pire lors de "confessions intimes" d'une mégalo dans cette blogosphère!

Écrit par : Patoucha | 11 août 2017

@Patoucha, le choix des bactéries-parasites, de la catégorie extrémophiles, étant "dédié" ... mon style d'humour

Écrit par : divergente | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Faut pas demander à un troll de comprendre l'humour! Son rôle étant de polluer.....!"

Parole de super trolle! L`humour de cette trolle: à tomber par terre!!!

MDR MDDDRRRR MDDDDDDRRRRRRRRRRRRRR!!!!

Écrit par : Patoucha | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

Alors JEAN JAROGH USURPATEUR DE PATOUCHA, À quel moment faudrait-il rire de vos "MDR MDDDRRRR MDDDDDDRRRRRRRRRRRRRR!!!!"!? Le retraité s'emmerde tant que cela en Hongrie? Prenez un bain de javel, aérez votre chambre et décrassez votre clavier parce que votre pollution déborde!

Là, pas de MDR, mais que de la pitié! Pauvre type!

Écrit par : Patoucha | 11 août 2017

Patoucha, vous faites référence à quelle trolle?

Écrit par : divergente | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

"MDR MDDDRRRR MDDDDDDRRRRRRRRRRRRRR!!!!" ...est-ce de l`humour ou de l`hébreu?

Écrit par : supertroll | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

Sujet pouvant être productif d'échanges depuis le lapidaire comment sous pseudo "Jung, avec la collaboration de Ferenczi"

Écrit par : divergente | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

En résumé: plus on ment avec l'effronterie de ceux qui respirent à pleins poumons, moins on dit la vérité avec la déférence de ceux qui savent retenir leur souffle.
C'est bien ça, votre idée?

Écrit par : Jung, avec la collaboration de Jelmini | 10 août 2017

divergente, vous avez affaire à l'usurpateur de Patoucha ,Jean Jarogh, pour ne pas le nommer.
J'arrive à l'instant!

Écrit par : Patoucha | 10 août 2017

Autour des années 2000 nous entendions non sans surprise que, désormais, il serait bon d'entraîner les enfants à mentir... un petit peu quand-même

non sans ignorer que l'enfant "chopant" l'un de ses plus proches parents à mentir risque de subir un choc irréparable.

De ces enfants ainsi "heureusement" éduqués certains se retrouveront au pouvoir parfaitement "entraînés".

Imposture, désinformation... c'est en prenant de l'importance et du pouvoir que les moyens utilisés dans l'intention de tromper l'autre pas du même camp croissent et multiplient...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

Pas vraiment.
Respirer, que ce soit à plein poumons ou avec ce qu'il en reste, est une activité gérée par le système nerveux parasympathique sur lequel nous n'avons aucune emprise.
Retenir son souffle m'apparait plutôt comme une excellent exercice de yoga.

Je rejoins Me Bonnant sur l'idée de fond qui consiste, si j'ai bien saisi sa pensée, à considérer que nous manquons inévitablement d'informations et que nous ne sommes donc pas capables de nous faire une idée valable de la réalité du moment qui ne peut nullement correspondre à une vérité, quelle qu'elle soit si ce n'est la nôtre.
Il est donc prétentieux de se targuer d'authenticité et d'en abuser pour infliger sa vérité aux autres.

Mais rien n'empêche de tendre vers un idéal d'intégrité en choisissant la franchise et la sincérité, conscient de leurs limites, pour éviter les malentendus.

Tout l'art du bien vivre ensemble consiste donc, à mon avis, à trouver le moyen de dire ce que l'on pense sans blesser et en restant conscient du fait que ce n'est qu'un point de vue qui mérite d'autres éclairages pour évoluer.

Une des clés pour réussir cette entreprise consiste à ne rien attendre de l'autre non pas par dédain mais pour le plaisir de découvrir la différence qui permet l'enrichissement.

Le mensonge en revanche m'est suspect. Il reflète souvent une attente cachée, un besoin, une envie. Sous prétexte de ménager l'autre on l'enfonce et on espère capitaliser sur une bonne intention.

Le drame survient plus tard, lorsque, presque inévitablement, on apprend la vérité. Enfin, quand je dis la vérité, je me comprends. Celle qu'on a voulu cacher et qui n'est pas forcément celle de celui qu'on a voulu ménager.
La confusion générée est aggravée par le sentiment de trahison et la perte de confiance qui incite à son tour le lésé de cacher des informations.
On s'enfonce ainsi dans la confusion la plus complète au lieu de tenter de dégager le terrain de toutes ces scories émotionnelles à la base des conflits.

Mais j'avais compris que dorénavant vous vous profilez au deuxième, voire au troisième degré, car ce n'est que par l'humour que nous pourrons nous amuser des dérives de ces blogs.
Merci Mario, de n'avoir pas claqué la porte.

Écrit par : Pierre Jenni | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

" car ce n'est que par l'humour que nous pourrons nous amuser des dérives de ces blogs. "

Outre Mario Jelmini, on ne peut dire que l'humour déborde.... Il est même jalousé par un troll qui le torpille!

Bonne continuation. Je quitte!

Écrit par : Patoucha | 11 août 2017

J'ai pourtant le sentiment que Me Bonnant n'est pas cohérent car si le doute s'impose comme une marque de sagesse, l'assurance qu'il affiche en défendant les vertus du mensonge semble contredire la réserve dont devrait faire preuve celui qui considère qu'on ne détient qu'une vérité propre et relative.

D'où mes soupçon d'opportunisme et de justification d'une longue carrière dédiée à la défense de ceux qui peuvent s'offrir ses services sans la moindre considération pour un idéal, parfaitement dépourvu de la notion de conscience qui doit le faire sourire.

Le cynisme qui s'installe inévitablement dans l'esprit de tout avocat sans scrupule contribue-t-il valablement à l'amélioration des belles manières et du mieux vivre ensemble. J'en doute.

Sous un verbiage terriblement séduisant Me Bonnant nous enfume avec une superficialité bien camouflée. En est-il conscient ? Où est-il pris par le vertige de la performance, le besoin presque pathétique d'exister médiatiquement en infligeant ses démonstrations sémantiques sans rien donner.

Merci tout de même pour le show qui n'a rien à envier à ce qu'on nous sert du matin au soir, et du soir au matin, dans la boite à cons que bientôt plus personne ne regarde.

Écrit par : Pierre Jenni | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Je rejoins Me Bonnant sur l'idée de fond qui consiste, si j'ai bien saisi sa pensée, à considérer que nous manquons inévitablement d'informations et que nous ne sommes donc pas capables "

Faut-il comprendre ici que sauf Me Bonnant, le reste du monde manque obligatoirement d'informations et n'est composé que d'ignares incapables ?

"de nous faire une idée valable "de la réalité du moment" qui ne peut nullement correspondre à une vérité, quelle qu'elle soit si ce n'est la nôtre."

Clair que jouer sur la potentielle existence ou temporalité d'une vérité, c'est la mettre en défaut! Alors qu'il ne s'agit que de jouer sur le palier d'une telle vérité "avancée" au titre de fait, qui ne peut avoir ni existence ni un quelconque sens concret!

Juste pour rappel Pierre Jenni, ce que vous listez au titre de compétences 'espéciales' de Me Bonnant, ne relève que de celles - manipulatoires des faits s'il en est - relatives au boulot de défendeurs de criminels.

Écrit par : divergente | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

Suite. "J'ai pourtant le sentiment que Me Bonnant n'est pas cohérent car si le doute s'impose comme une marque de sagesse, l'assurance qu'il affiche en défendant les vertus du mensonge semble contredire la réserve dont devrait faire preuve celui qui considère qu'on ne détient qu'une vérité propre et relative.

D'où mes soupçon d'opportunisme et de justification d'une longue carrière ()"

D'accord à 100% avec vos réserves.

Écrit par : divergente | 10 août 2017

Répondre à ce commentaire

Rhoooooo divergente, traitez Me Bonnant d'opportuniste?!!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 11 août 2017

Répondre à ce commentaire

Wep! Lire Traiter..... Correction pas passée! :(

Écrit par : Patoucha | 11 août 2017

Patoucha@, l'extrait est de Pierre Jenni, pour ma part j'utilise le qualificatif de manipulateurs.
Contrairement à votre admiration si ce n'est dévotion manifeste envers cet avocat, mes diverses vies m'ont conduit à me détourner au plus vite de ceux qui ont fait le choix de s'enrichir de la défense des turpitudes humaines et ce, spécifiquement en cette République bananière.

Écrit par : divergente | 12 août 2017

Ludwig Feuerbach (1804-1872) disait qu’il préférait “être un diable en pacte avec la vérité qu’un ange en pacte avec le mensonge”.

Le billet de Pierre Jenni étant consacré au mensonge, je me suis intéressé à découvrir ce que la Bible enseignait à ce propos.

Tout d’abord, quelques sentences de base:

• “L’Éternel adressa la parole à Moïse en ces termes: «Voici ce que tu diras à toute l’assemblée des enfants d’Israël: (...) Vous n’userez ni de tromperie ni de mensonge au préjudice de votre prochain (…)»” (Lévitique 19:1 et 19:11);
• Parmi les “sept choses dont l’Éternel a horreur” (Proverbes 6:16) figure “la langue menteuse” (Proverbes 6:17);
• “Le juste hait le mensonge” (Proverbes 113:5);
• “Que chacun dise la vérité à son prochain” (Zacharie 8:16, cité en Éphésiens 4:25);
• “Jésus a dit: «Ne dites pas de mensonges»” (Évangile extra-canonique de Thomas, logion 6);
• “Dehors (...), tous ceux qui aiment et pratiquent le mensonge!” (Apocalypse 22:15);
• “Quant (...) à tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort” (Apocalypse 21:8).

Toujours selon la Bible, l’homme idéal serait:

• “celui qui marche dans l'intégrité, qui pratique la justice et dit la vérité selon son coeur; celui dont la langue ne sème point la calomnie, qui ne fait pas de mal à son semblable et ne jette pas l'opprobre sur son prochain” (Psaumes 15:2-3);
• celui qui “préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses” (I Pierre 3:10).

Mais force est de constater, avec le psalmiste, que
• “L’on ne peut plus se fier à personne: chacun ment à son prochain, la flatterie sur les lèvres, la duplicité au coeur” (Psaumes 12:2-3 ou 12:3-4, selon la numérotation suivie);
• “Tous sont corrompus; il n'en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul” (Psaumes 53:3 ou 53:4, selon la numérotation adoptée);
• “Ils prennent plaisir au mensonge; ils bénissent de leur bouche mais dans leur coeur ils maudissent” (Psaumes 62:4 ou 62:5, selon la numérotation adoptée);
• “Tous les hommes sont des menteurs” (Psaumes 116:11; petit rappel, tiré de Genèse 1:26-27, 5:1 et 9:6 : “Dieu a fait l’homme à son image”).

Ésaïe 59:3 adresse aux Israélites ce reproche: • “Vos lèvres profèrent le mensonge, votre langue tient des discours pervers”. Et Jérémie 5:2 de confirmer: • “Quand ils disent: «Aussi vrai que l’Éternel est vivant!», c’est pour prêter un faux serment”.

Jésus n’a fait que tirer les conséquences de ce qui précède quand il a affirmé, à propos du Dieu des Juifs (notamment des pharisiens), qu’il assimile au “diable” (Jean 8:44 in initio): “Il n’y a point de vérité en lui (...). Il est menteur et le père du mensonge” (Jean 8:44 in fine).
L’homme n’est pas menteur (ou mauvais) par nature, il l’est parce que Dieu l’a conçu à son image.

Une catégorie de menteurs mérite une mention spéciale:

• “Depuis le prophète jusqu'au prêtre, tous pratiquent le mensonge” (Jérémie 6:13 in fine et 8:10 in fine, traduction Segond 21).
• Pour sa part, Lamentations 4:13 fustige les “prophètes” pour leurs “péchés” et les “prêtres” (ou “sacrificateurs”) pour leurs “fautes” (ou “iniquités”).
• “Ceux qui guident ce peuple l'égarent et ceux qui se laissent guider par eux courent à leur perte” (Ésaïe 9:15 ou 9:16, selon la numérotation adoptée).
• En 28:7-8, allant plus loin, Ésaïe dénonce le scandale en ces termes: “Prêtres et prophètes titubent d’ivresse. Ils sont ravagés par les boissons fortes et par le vin. Ils chancellent en prophétisant, ils vacillent en rendant la justice. Les tables de leurs festins sont couvertes de leurs vomissements et de leurs souillures. Il ne reste pas un endroit propre”;
Bien des siècles plus tard, Jésus fera le même constat: “Tous, je les ai trouvés ivres. (...) Aveugles ils sont dans leur coeur” (Évangile extra-canonique de Thomas, logion 28).

Dieu ne mâche pas ses mots quand il parle des ”prophètes qui prophétisent en son nom” (Jérémie 14:15):
• “L’Éternel me dit encore: «Je vais les détruire [les habitants de Juda] par l’épée, par la famine et par la peste ». Alors je répondis: «Ah! Seigneur Éternel, des prophètes leur disent: Vous ne verrez point de guerre; il n’y aura pas de famine, mais Dieu vous accordera dans cette contrée une paix durable». L’Éternel reprit: «Ce sont des mensonges que ces prophètes proclament en mon nom. Je ne les ai point envoyés; je ne leur ai point donné d’ordre et je ne leur ai point parlé. Visions mensongères, oracles sans valeurs, inventions venant d’eux-mêmes, voilà leurs prophéties»” (Jérémie 14:11-14; les versets 15-16 poursuivent dans le même sens);
• “Ainsi parle l’Éternel des armées: «N’écoutez pas les paroles des prophètes qui vous adressent des prophéties. Ils vous bercent sans fin d’illusions mensongères car ce qu’ils vous racontent ne sort pas de la bouche de l’Éternel mais provient de visions de leur propre invention»” (Jérémie 23:16);
• “«Je n’ai pas envoyé ces prophètes, et cependant ils courent; je ne leur ai pas adressé la parole, et pourtant ils prophétisent»” (Jérémie 23:21; c’est toujours Dieu qui dénonce la manigance. Dans le même sens: Jérémie 29:9);
• “C’est pourquoi, l’Éternel a dit: «J’en veux aux prophètes qui (...) parlent de leur propre mouvement, en disant: c’est l’Éternel qui parle ainsi! Oui, j’en veux à ceux qui prophétisent des songes mensongers, dit l’Éternel, qui les racontent et qui égarent mon peuple par leurs mensonges et leurs balivernes, alors que je ne les ai pas envoyés et que je ne leur ai confié aucun message»” (Jérémie 23:30-32);
• “N'écoutez pas les paroles des prophètes qui vous affirment: «Vous ne serez point asservis au roi de Babylone». Car ce qu'ils vous prophétisent est faux. Je ne les ai pas envoyés, déclare l'Éternel, et ils prophétisent des faussetés comme si cela venait de moi” (Jérémie 27:14-15);
• “Ils [les prophètes Achab et Sédécias] ont prononcé en mon nom des discours mensongers, que je ne leur avais point ordonné de prononcer” (Jérémie 29:23; c’est l’Éternel qui témoigne);
• “Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: «Malheur aux prophètes insensés, qui suivent leur propre esprit et qui ne voient rien»” (Ézéchiel 13:3);
• “Ils ont des visions trompeuses et des oracles menteurs ceux qui affirment: «L’Éternel a dit!», alors que l'Éternel ne les a pas envoyés; et ils espèrent voir leur prophétie se réaliser” (Ézéchiel 13:6; le verset 7 poursuit dans le même sens);
• “Ses prophètes [les prophètes de Jérusalem] ont (...) de fausses visions et des prédictions mensongères; ils affirment: «Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel» alors que l'Éternel n’a pas parlé” (Ézéchiel 22:28);
• “Ses prophètes [les prophètes de Jérusalem] sont des fanfarons, des imposteurs” (Sophonie 3:4; au gré des traductions, on trouve “trompeurs”, “fraudeurs”, “perfides”, “traîtres”, “infidèles”, “déloyaux”, “prévaricateurs” ou “indignes de confiance” au lieu d’ “imposteurs”);
• “Les prophètes prophétisent au nom du mensonge” (Jérémie 5:31; c’est toujours l’Éternel qui accuse).

Mais pourquoi donc les prophètes mentent-ils? Tout simplement parce que:
•”l’Éternel a mis un esprit de mensonge dans la bouche de tous les prophètes” (I Rois 22:19-23; dans le même sens: II Chroniques 18:18-22).
Quant à ceux qui croient aux mensonges des prophètes,
• “Dieu leur envoie une puissance d’égarement pour qu’ils croient au mensonge” (II Thessaloniciens 2:11).
Étant donné que “Satan” (Apocalypse 12:9) est “celui qui égare toute la terre” (ibid.), la distinction entre ce qui vient de Dieu et ce qui vient du “diable” (ibid.) n’est pas toujours facile à opérer. Au point qu’on en arrive à se demander si ces deux monstres sacrés ne se réduiraient pas, en réalité, à une seule et même entité.

Dieu est-il un menteur? Quand on lit: “Je ne prends pas plaisir à la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur Dieu” (Ézéchiel 18:32), on peut le penser. Faut-il rappeler que si l’homme est devenu mortel, c’est à la suite d’une condamnation infligée par ses soins (cf. Genèse 2:17, relayé notamment par Genèse 3:3 et 3:19)? Il suffirait à l’auteur de cette condamnation de prononcer aujourd’hui une remise de peine pour que l’homme retrouve son immortalité originelle. Ce pauvre bon Dieu s’épargnerait ainsi le spectacle désolant de la mort et de la putréfaction de ses créatures chéries, qui semble tant l’affliger. Mais ce petit effort d’amnistie, qui ne lui coûterait rien, Dieu ne l’accomplit pas. Pourquoi? Oui, pourquoi? Certains en arrivent à se demander si, finalement, Dieu ne serait pas mort...

Les hommes d’Église ne croient pas un instant à l’histoire de Jésus marchant sur les eaux. Et pourtant, ils laissent leurs paroissiens y croire. Cela s’appelle un mensonge par omission. Les bouddhistes sont plus honnêtes. Ils appellent une légende une légende: “Une légende bouddhiste, bien antérieure à la naissance du Christ, raconte qu'un moine qui se rend chez son maître traverse une étendue d'eau en pensant au Bouddha. Lorsqu'au milieu de sa traversée il cesse d'y penser, il commence à couler; il réactive alors la pensée du Bouddha et parvient à l'autre rive”
( http://www.ieschoua.org/matthieu%20V/marche_sur_eau.htm ).

Écrit par : Mario Jelmini | 12 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Ludwig Feuerbach (1804-1872) disait qu’il préférait “être un diable en pacte avec la vérité qu’un ange en pacte avec le mensonge”.

Et donc Monsieur Jelmini n`est pas Dieu, mais un ange. CQFD.

Plus sure sera la chute.

"Et toc! Bien envoyé Myriam!
On va voir ce que ce bâtard de Jean Jarogh, alias «logique», est capable de vous répondre.
Pour autant qu'il comprenne quelque chose à vos propos, pourtant lumineux."

Tellement "lumineux" que Monsieur Jelmini alias Pinocchio n`y a vu que du feu.

Normal quand on se réclame de l`"antilogique".

Bonnant est un beau parleur qui s`écoute parler, Pinocchio est un graphomane qui se regarde écrire. Dans les deux cas pour ne rien dire ou ne dire que des mensonges.

Écrit par : logique | 12 août 2017

Répondre à ce commentaire

À propos de Dieu, de la vérité et du mensonge.
Si Dieu a vraiment fait l’homme à son image, c’est non seulement qu’il est lui-même capable de mentir (s’il ne l’était pas, il ne serait pas tout-puissant) mais qu’il ment effectivement à l’occasion (car quel est l’être humain qui ne ment jamais?). En d’autres termes: s’il venait à être démontré que Dieu ne ment jamais, cela voudrait dire qu’il n’a pas fait l’homme à son image.

Écrit par : Mario Jelmini | 12 août 2017

Répondre à ce commentaire

Me Bonnant doit être ce qui s'approche le plus de Dieu, ou de l'image qu'on s'en fait. A part Mario, va sans dire.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 août 2017

Répondre à ce commentaire

Sauf que, Dieu étant omniscient, il n'aura aucune difficulté à expliquer que ce que nous considérons comme un mensonge n'est que la limite que nous sommes incapable de dépasser pour accéder à la compréhension.
Et puis une image n'est qu'un reflet qui ne traduit que médiocrement l'original.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mais comme je suis bon prince et que la bonne santé mentale de Dieu me préoccupe, je propose de le distraire un peu avec ce lien :
https://www.inverse.com/article/35346-science-fact-check-bible?utm_source=newsletter&utm_medium=inverse&utm_campaign=photo

Écrit par : Pierre Jenni | 12 août 2017

Répondre à ce commentaire

Comment reconnaître la vérité? Comment reconnaître le mensonge?
Il ne faut pas chercher la Vérité ailleurs que dans le Coran.
En effet, chacun sait que le Coran a été dicté par Dieu à Mahomet par le truchement de l'ange Gabriel (voir notamment Le Coran II:97, III:3, IV:105, LIII:4-5, LXXXI:15-19 XXXVIII:29) et que la parole divine se confond avec la Vérité.
Tant qu’il n’aura pas été démontré que la trinité Allah - Gabriel - Mahomet abritait un imposteur en son sein, ou que l’un des partenaires de ce triolisme était incapable de discernement* au moment des extases du dernier nommé, gardons-nous de mettre en doute la parole divine telle qu’elle est rapportée dans le Coran.

* Ce n'est pas pour rien que dans son dernier commentaire, Pierre Jenni s'inquiète de "la bonne santé mentale de Dieu".

Écrit par : Mario Jelmini | 12 août 2017

Répondre à ce commentaire

@Mario Jelmini

Je rentre d'une magnifique soirée aux TERRASSES :)

Avant de sortir, j'ai pensé à vous en écoutant ces gamins à la voix d'or:

Cristian imparato Adagio

https://www.youtube.com/watch?v=JwPkv2n8Odw

- neta de Pavarotti, de apenas 11 anos, Une petite merveille interpreta Caruso
https://www.youtube.com/watch?v=EnsbXJOw3m0 -

Martín de 12 años cantó "Caruso" Un gamin d'une grande beauté!

https://www.youtube.com/watch?v=ipegoRKpbKA

Amira Willighagen, de 9 años Une poupée et quelle voix! La nouvelle Callas!
https://www.youtube.com/watch?v=FR3-qDDEfwQ

Luciano Pavarotti & Amira Willighagen singing live Nessun Dorma

https://www.youtube.com/watch?v=9r4qfcZh9iU

Amira Willighagen - "O Mio Babbino Caro" Pucini - Durban, South Africa - 9 August 2014 - 10 ans
https://www.youtube.com/watch?v=jJVSPB8p-ks

2016/12 ans! - Amira Willighagen ~ Live in Concert ~ O Sole Mio

https://www.youtube.com/watch?v=dDESzUuZuC0

Amira Willighagen - "Ave Maria" Gounod Duet (Reykjavík, Iceland) - Christmas Concert 2015

https://www.youtube.com/watch?v=tEImCJWI_ak

Ela tem 12 ans!
https://www.youtube.com/watch?v=zv7s8sUly7Q

2017 Angelica Hale 9 Et ce phénomène
https://youtu.be/XQTKq-TaOj4?list=RD6GXuej6N6yM

Bonne écoute :)

Écrit par : Patoucha | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

Il y a mensonge et mensonge.

Ainsi, par exemple, que fit Jésus après avoir
- multiplié les pains et les poissons,
- envoyé les apôtres de l'autre côté du lac de Génésareth et
- renvoyé la foule?
Marc 6:46 et Matthieu 14:23 fournissent cette explication: Jésus est allé sur la colline pour y prier à l’écart.
Voyez comme le bon Dieu a bon dos! En réalité, Jésus s’était rendu dans la localité voisine pour se soulager auprès d’une égérie exerçant le plus vieux métier du monde. Si Luc a préféré ne pas souffler mot de cette histoire, c'est qu'il répugnait à donner de fausses explications à ses lecteurs.

Cela dit, pourquoi Jésus a-t-il menti aux apôtres en leur faisant croire qu’il allait prier sur la colline? Comme bien on s’en doute, c’était avec une intention louable. On peut même dire que ce fut par pure bonté d’âme, de sorte qu’il est fortement exagéré d’accuser Jésus de mensonge dans cette affaire (ou alors, il faudrait parler d’un pieux mensonge).
Car si le Maître préférait rester discret au sujet de certaines de ses fréquentations, il avait une excellente raison: éviter que l’apôtre Jean ne pique une de ces crises de jalousie dont il avait le secret, lui qui revendiquait le statut de “celui que Jésus aimait” (Jean 13:23, 20:2, 21:7 et 21:20). Or Jésus, c’est bien connu, aimait son prochain comme lui-même, sans distinction de sexe, de race ou de religion.

Écrit par : Mario Jelmini | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mario Jelmini se demande "Comment reconnaître la vérité? Comment reconnaître le mensonge?" ()
et se répond "Il ne faut pas chercher la Vérité ailleurs que dans le Coran" ()
en concluant "gardons-nous de mettre en doute la parole divine telle qu’elle est rapportée dans le Coran"


Pourquoi sinon traitez-vous du mensonge au niveau "divin" pour conclure que seul le Coran délivrerait toutes réponses - et de là fermerait la porte à toutes questions?

Vous n'avez pas encore moulu ces quelques grains dans votre moulin de citations des "livres",
qui a besoin de mentir? quand la vérité se suffit, de puissance illimitée;
quid de l'"innocent d'esprit", incapable de mentir mais capable de voir & accepter la vérité.


Sérieusement: pour vous la vérité ne se trouve que dans le Coran?
z'êtes au centième degré de sarcasme, ou z'êtes vraiment au 1er degré?

Écrit par : divergente | 13 août 2017

Si vous approfondissez vos recherches, Mario Jelmini, vous découvrirez que le "disciple que Jésus aimait" et nous le donne lui-même à croire n'était pas forcément Jean mais Judas et que lorsqu'il lui dit, au dernier repas (annoncé "Pâque juive" tout en ne se déroulant pas comme telle) d'aller faire ce qu'il entend faire il ne s'agit pas pour Judas d'aller trahir Jésus mais d'aller évangéliser.
Vous ne donnez pas de précisions sur l'histoire de Jésus allant se soulager chez une femme de joie je ne vous en apporte donc en l'occurrence pas non plus.

Lorsque Moïse va se recueillir à la montagne il emprunte en réalité un raccourci pour se rendre en Egypte où le pharaon régnant vient de s'éteindre.
Moïse était l'un des successeurs possibles à ce pharaon.
Il ne devient pas pharaon et lorsqu'il revient et voit le veau d'or contrairement à ce qui nous a été enseigné, il ne pique pas une crise concernant les richesses.
La corne du veau indique le culte au dieu Amon alors que les prêtres égyptiens pas d'accord avec le retour à ce culte eux-mêmes atoniens ont pr été obligés de quitter l'Egypte, suivi par les Hébreux et toute une "tourbe" en terre promise.

Jésus, en fin de parcours, dit également aux siens qu'il ne se rendra pas à Jérusalem.
En fait, il s'y rend.

Que redoute-t-il ou pourquoi change-t-il d'avis?

Pour passer des temps anciens à notre présent il était intéressant d'observer ou d'entendre Emmanuel Macron traiter directement et sans arguments Marine Le Pen de menteuse alors que les propos de Marine Le Pen s'exprimant en premier à son égard étaient courtois.

En parlant d'impartialité.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mario Jelmini,

Or si Judas ne fut pas traitre (L'AFFAIRE JUDAS) ne serait-ce pas vous, Mario Jelmini, à propos de votre révélation concernant Jésus chez une fille de joie qui auriez fait de Jésus un parent éloigné ou père spirituel en judaïté de DSK?

Du joli!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

Les Évangiles témoignent non seulement de l’extrême tolérance mais aussi de la véritable tendresse manifestée par Jésus à l’égard des prostituées, des femmes adultères et autres pécheresses - tolérance et tendresse qui tranchent avec les condamnations sans nuance de l’Ancien Testament.
Ainsi:
• Matthieu 21:31-32: “Les femmes de mauvaise vie vous devanceront dans le Royaume de Dieu” (verset 31; c’est Jésus qui l’affirme, s'adressant aux sacrificateurs et aux anciens du peuple);
• Luc 7:36-50, où Jésus donne l’absolution à une “femme de mauvaise vie” (verset 39 in fine) en ces termes: “tes péchés te sont pardonnés” (verset 48) et “ta foi t’a sauvée; va en paix” (verset 50);
• la rencontre avec la Samaritaine (Jean 4:5-42, notamment 17-18), ou bien encore
• la confrontation avec la femme adultère (Jean 8:3-11, en particulier 11: “je ne te condamne pas”).

On peut d'autant mieux comprendre la tolérance de Jésus vis-à-vis des "femmes de joie" (pour reprendre votre expression) qu'il était lui-même un bâtard, sa mère l'ayant conçu et mis au monde hors mariage. Savoir si elle avait forniqué avec un légionnaire nommé Pantera ou avec quelqu'autre mâle qui s'était éventuellement présenté à elle comme un ange descendu du ciel, la question n'est pas claire. Par contre ce qui est clair, parce que les Évangiles l'affirment péremptoirement, c'est que Marie n'avait pas eu de relation sexuelle avec Joseph avant la naissance de Jésus.

Tout cela pourrait expliquer pourquoi Jésus en est arrivé à s'inventer un père de substitution, dont il situait la résidence dans les cieux.

Écrit par : Mario Jelmini | 13 août 2017

Mario Jelmini, siouplaît zappez-pas votre suite à

(MJ se demande) "Comment reconnaître la vérité? Comment reconnaître le mensonge?"

(MJ se répond) "Il ne faut pas chercher la Vérité ailleurs que dans le Coran"

(en concluant) "gardons-nous de mettre en doute la parole divine telle qu’elle est rapportée dans le Coran"


Pourquoi sinon traitez-vous du mensonge au niveau "divin" pour conclure que seul le Coran délivrerait toutes réponses - et de là fermerait la porte à toutes questions?

Vous n'avez pas encore moulu ces quelques grains dans votre moulin de citations des "livres",
qui a besoin de mentir? quand la vérité se suffit, de puissance illimitée;
quid de l'"innocent d'esprit", incapable de mentir mais capable de voir & accepter la vérité.


Sérieusement: pour vous la vérité ne se trouve que dans le Coran?
z'êtes au centième degré de sarcasme, ou z'êtes vraiment au 1er degré?

Écrit par : divergente | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

"(MJ se demande) "Comment reconnaître la vérité? Comment reconnaître le mensonge?"

Il devrait surtout zapper MB! :))))))

LA VERITE SI JE MENS!
Dominique De Villepin - On n'est pas couché 5 novembre 2016 #ONPC

Cuisiné sur ses relations avec le Qatar, Dominique De Villepin perd patience face à Yann Moix
LOLLLLLLL Quelle mauvaise foi!
https://www.youtube.com/watch?v=LZeSGSjVEAg

La preuve de ses mensonges:
Dominique de Villepin "la first", sinon rien

"Villepin, lui, exige d'être en First class, sinon il boude les invitations à Doha, renchérit un autre diplomate de l'ambassade du Qatar. Une fois, Villepin a annulé sa participation à un colloque parce qu'il était en Business et pas en First class. L'ambassadeur en est resté abasourdi. Autre certitude: l'ancien Premier ministre, devenu avocat d'affaires, ne dit pas du bien du Qatar pour rien, comme tous ceux dont nous avons rapporté le comportement. "La France n'a aucune preuve de l'implication du Qatar dans le financement du terrorisme", affirmait Villepin le 4 novembre 2015 sur Europe 1".

https://www.challenges.fr/challenges-soir/comment-le-qatar-a-achete-une-partie-de-la-classe-politique-francaise_434048

Devenu conférencier et avocat international, l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin court le monde, du Qatar à la Chine. Sans rien révéler de ses clients, ni de ses projets d'avenir. L'Express a tenté de percer le mystère. Extraits
"Il est 'bankable', estime un intermédiaire. Au Moyen-Orient, où j'ai organisé sa participation à des conférences, il est rémunéré entre 50 000 et 100 000 dollars [entre 45 000 et 90000 euros]." Pour combien de temps encore? Car chaque année passée loin du pouvoir érode sa cote. Désormais, l'agence anglaise JLA, qui fournit des orateurs en guise de desserts pour dîners de gala, le classe dans la catégorie A, celle des "speakers" dont le tarif oscille entre 10000 et 25000 livres l'intervention (entre 13 000 et 34 000 euros), comme la journaliste Christine Ockrent et l'ancien Premier ministre suédois Carl Bildt. Pas dans la division d'élite AA, celle du joueur de tennis Boris Becker ou de l'ex-patron de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet, payés, eux, plus de 25000 livres. "
Dominique de Villepin ne travaille pas, il court la planète, joue les saute-frontières, jongle avec les fuseaux horaires. Où va-t-il ? Que fait-il ? Qui voit-il ? L'ancien Premier ministre, désormais conférencier et avocat international, esquive. D'un laconique "Je voyage", il balaie les questions de ses amis. Aux plus insistants, il lâche : "Je participe à des colloques, je fais des affaires."

L'éditeur Olivier Orban, ami de longue date, soupire : "Je ne connais pas sa vie..." A L'Express, curieux d'en savoir plus sur sa reconversion et ses projets, le globetrotteur fait répondre qu'il est "en déplacement à l'étranger ces prochaines semaines". En voyage, donc.

L'homme cultive le goût de l'ombre et du mystère. Dans son livre Les Cent-Jours (Perrin, 2001), sa plume admirative décrit ainsi Joseph Fouché, redoutable ministre de la Police sous le Directoire, le Consulat et l'Empire : "Ce génial tacticien s'impose surtout par son art du secret [...] Silence, cloisonnement, double jeu, rumeur, fauxsemblants, bouc émissaire, leurre : il excelle dans ces délicates pratiques." Les proches de l'ex-Premier ministre en ont pris leur parti : "Même son premier cercle ne connaît rien de lui, souffle un ami de trente ans. Alors savoir ce qui l'occupe précisément aujourd'hui et ce à quoi il aspire pour demain..."

"A l'étranger, les fonctions qu'il a occupées lui assurent un accès direct aux grands patrons et aux dirigeants, constate Me Tchekhoff. En Iran, en Argentine, en Colombie et au Venezuela, où j'ai voyagé avec lui, il est reçu avec des égards dignes d'un homme d'Etat." Un cliché de septembre 2013 montre les deux compères, tout sourire, à Bogota, face au président colombien Juan Manuel Santos. "

"Non seulement ses missions d'"ouvreur de portes internationales" - dixit un lobbyiste parisien - lui changent les idées, mais, en prime, elles rapportent gros. Le cabinet Villepin International, créé en avril 2008, démarre sur les chapeaux de roue. Au cours de ses deux premières années d'activité, il engrange 4,65 millions d'euros et dégage un bénéfice record de 2,6 millions. En janvier 2010, Dominique de Villepin débourse 3 millions pour installer ses bureaux dans l'hôtel particulier édifié en 1876 pour la comédienne Sarah Bernhardt, au coeur du très chic XVIIe arrondissement de Paris. "
"Avocat, c'est une profession qui permet de toucher de l'argent sans justifier sa provenance, glisse perfidement un collaborateur d'autrefois. Et de taire le nom de ses clients."

"Le pétrolier Total a recours à ses services. Comme Veolia, spécialiste de l'environnement, dont un fonds qatarien détient quelque 5% du capital. "La connaissance que Dominique de Villepin a des institutions qatariennes nous est précieuse dans nos relations avec notre actionnaire et dans le développement d'un partenariat stratégique avec le Qatar", précise un porte-parole de la maison. "
"...Alstom a mis un terme à son contrat et Veolia, selon les informations de L'Express, aurait divisé sa rémunération annuelle par deux, la réduisant à 250000 euros. "Alors que nous avons résilié les contrats de nos autres consultants, nous avons préservé notre collaboration avec Dominique de Villepin, car il nous est utile, insiste l'entreprise. Grâce à lui, notre actionnaire qatarien n'a pas donné suite à ses velléités de sortir du capital..."

"L'ancien ministre des Affaires étrangères a reconnu avoir fait la connaissance de son patron "dans [ses] fonctions d'avocat, début 2008". Il est également très proche de la famille qui gouverne le Qatar, les Al-Thani : "Dominique de Villepin a été le tuteur de Mayassa, la soeur de l'émir, quand elle est venue étudier à Paris. A tel point qu'elle le qualifie de 'deuxième père'", rappelle Guy Delbès, qui a longtemps géré les actifs français du fonds souverain du Qatar. "DDV" conseille-t-il le fonds personnel de sa mère, la cheikha Moza, qui s'est notamment offert le ma roquinier Le Tanneur? "C'est possible, glisse Delbès. Comme il est possible que de riches Qatariens s'adressent à lui au coup par coup."

Villepin fait équipe avec l'homme d'affaires Alexandre Djouhri

Un personnage mystérieux joue un rôle clef dans la galaxie Villepin....! Ils sont inséparables. Ils skient dans la station suisse huppée de Gstaad, bronzent à l'hôtel Beach, à Monaco, s'attablent à la Réserve, à Genève, ou au George V, à Paris. "Dans le business aussi, ils font équipe, en Chine et en Russie notamment, souligne un homme d'affaires qui les fréquente tous les deux. Djouhri ouvre son fabuleux carnet d'adresses à Villepin qui, en retour, use de son entregent auprès des gouvernants."

"... L'un d'eux l'a sondé sur ses envies de pouvoir. Réponse : "Ça ne m'intéresse plus." Pourtant, cet ami de longue date n'a pas été convaincu: "Dominique peut mentir. Il est très secret..." Ah bon?

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-vies-secretes-de-dominique-de-villepin_1683274.html

Écrit par : Patoucha | 13 août 2017

"D'où mes soupçon d'opportunisme et de justification d'une longue carrière ()"

J'ai répondu à cette phrase de vous!

"Contrairement à votre admiration si ce n'est dévotion manifeste envers cet avocat"

Admirer une personne pour sa culture et son éducation - et peu importe son métier - n'a rien à voir avec de la dévotion! Je vous trouve bien excessive!

Me Bonnant, s'est justement distingué par des prix et récompenses, ce qui n'est pas le lot de tous les avocats.

"Pour sa maîtrise de la rhétorique et ses références littéraires, Marc Bonnant est surnommé le Mozart du barreau et le Bossuet des tribunaux."

- Chevalier puis Officier dans l’Ordre de la Légion d’honneur par Marc Fumaroli19
- Prix du rayonnement français des mains de Maurice Druon20
- Meilleur orateur francophone vivant lors de la Nuit de L'Éloquence (2016)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Bonnant

"mes diverses vies m'ont conduit à me détourner au plus vite de ceux qui ont fait le choix de s'enrichir de la défense des turpitudes humaines "

Un avocat, c'est comme les petits pois, on en a toujours besoin...:)

https://www.rts.ch/archives/tv/information/franc-parler/7095681-l-injustice-faite-a-l-avocat.html

Je viens de lire cette interview de Dominique Warluzel:«Ma nouvelle vie»

"http://www.illustre.ch/magazine/dominique-warluzel-ma-nouvelle-vie

PS: Je l'ai croisé à plusieurs reprises et ai été choquée en apprenant son AVC. Il dit certaines vérités....

Écrit par : Patoucha | 13 août 2017

@ divergente | 13 août 2017 et
@ Patoucha | 13 août 2017

Vous m'interpellez tous deux au sujet de ce que j'ai écrit sur ce blog, à savoir.
- "Comment reconnaître la vérité? Comment reconnaître le mensonge?" et
- "Il ne faut pas chercher la Vérité ailleurs que dans le Coran".

Je vous avoue que c'est en arrivant à l'antépénultième paragraphe du Sermon publié la veille (soit le 12 août) par Hani Ramadan sur son blog TdG que j'ai enfin tout compris.
Voici ce paragraphe, qui tient en une phrase:
"Le musulman authentique se maintient fermement du côté de la vérité et de la justice, parce que Dieu est Vérité et Justice."
( http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2017/08/12/sermon.html )

Que dire de plus? N'est-ce pas criant de vérité, n'en déplaise à Mireille Vallette?

Écrit par : Mario Jelmini | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ave Dio!

"Vous m'interpellez....au sujet de ce que j'ai écrit sur ce blog, à savoir.
- "Comment reconnaître la vérité? Comment reconnaître le mensonge?"

""Le musulman authentique se maintient fermement du côté de la vérité et de la justice, parce que Dieu est Vérité et Justice."

Tout aussi criant que la vérité de la taqiyya.... dont use Villepin dans la vidéo!

Dio :)

Le 13, à point d'heure... j'ai "bercé" votre journée par d'extraordinaires interprétations de mômes..... Les avez-vous écoutés?

En remontant le fil de la discussion... Oh! Surprise :)))))))

"Ainsi donc, Patoucha, vous avez assisté au grand procès de «l'assassinat du banquier par sa "maitresse"... qui l'a initié au SM - qu'elle a pratiqué sur plusieurs grosses fortunes avant lui»...
Et moi qui vous prenais pour une sainte Nitouche...

LOL! C'est bien du MJ :)))))

"Cela dit, sainte Patouche, seriez-vous d'accord de m'initier à la pratique du sado-maso? Je suis assez ignorant dans ce domaine et j'aimerais parfaire mes connaissances...."

Moi qui vous prenais pour un vieux renard.... :))))))

"avec quelqu'un qui a de la bouteille"

Cela se dit pour un homme! MDRRRRR

"et qui chausse du 36..."

Nouveau millésime? Quel pied! :)))))))

Bonne nuit le terrible! :)

Écrit par : Patoucha | 14 août 2017

Je dois avouer que Mario me fait un bien fou et remet sérieusement en question tous les aprioris et autres préjugés que j'aurais pu me faire d'un juge à la retraite.
Quant à vous mesdames, qui me faites l'honneur de prolonger la discussion ici, oserais-je vous inciter à participer à cette délicieuse dérision qui permet d'aller jusqu'à botter le cul de Dieu et embrasser Mahomet.
Finalement, il y a dans ces blogs une profondeur qui nous échappe.

Écrit par : Pierre Jenni | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

Pouvoir caricaturer Mahomet d'une bombe sur la tête est CRIANT de vérité, n'en déplaise à Mario le prophète

Écrit par : divergente | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

@ divergente

Quand vous vous exprimez à mon sujet, je vous saurais gré de bien vouloir écrire le mot «Prophète» avec une majuscule. Je ne suis pas plus méprisable que Mahomet.

De plus, toujours quand vous parlez de moi, vous seriez bien aimable d'utiliser (entre parenthèses si vous voulez) la formule consacrée "Dieu le couve de bénédictions et de paix", ou l'une de ses variantes (par exemple: "sur Lui la Grâce et la Paix", que j'apprécie particulièrement). Tout autant que Mahomet, je mérite la bénédiction divine et le salut réservé aux coeurs purs.

J'aimerais encore vous rendre attentif au verset 57 de la sourate 33:
"Ceux qui offensent Dieu et Son Prophète, Dieu les maudit ici-bas comme dans l'au-delà et leur prépare un châtiment ignominieux".
La manière dont vous m'avez traité dans votre «post» appelle sur vous le châtiment divin puisque le seul vrai et authentique Prophète, c'est moi (Paix et Bénédiction sur Moi).

Écrit par : Mario Jelmini | 13 août 2017

@ divergente

Quand vous vous exprimez à mon sujet, je vous saurais gré de bien vouloir écrire le mot «Prophète» avec une majuscule. Je ne suis pas plus méprisable que Mahomet.

De plus, toujours quand vous parlez de moi, vous seriez bien aimable d'utiliser (entre parenthèses si vous voulez) la formule consacrée "Dieu le couve de bénédictions et de paix", ou l'une de ses variantes (par exemple: "sur Lui la Grâce et la Paix", que j'apprécie particulièrement). Tout autant que Mahomet, je mérite la bénédiction divine et le salut réservé aux coeurs purs.

J'aimerais encore vous rendre attentif au verset 57 de la sourate 33:
"Ceux qui offensent Dieu et Son Prophète, Dieu les maudit ici-bas comme dans l'au-delà et leur prépare un châtiment ignominieux".
La manière dont vous m'avez traité dans votre «post» appelle sur vous le châtiment divin puisque le seul vrai et authentique Prophète, c'est moi (Paix et Bénédiction sur Moi).

Écrit par : Mario Jelmini | 13 août 2017

comment botter le cul de Dieu pur Esprit?
Nous avions déjà le Grand Barbu!

J'avance une hypothèse: Dieu n'existait pas, la création étant mécanique jusqu'à ce que les hommes à force d'observer, d'imaginer, etc., à force d'y croire par la pensée l'ait créé avec à la longue un aspect masculin puis un aspect féminin complétant le premier

si bien que Dieu dépendrait de nos prières puisque nous en serions les créateurs et créatrices

Donc non nous les enfanta de Dieu mais bien Dieu notre enfant (quelque chose comme une entité psychique à la puissance dépendant de nos prières et souhaits, voeux

entité psychique pas étrangère non plus, éventuellement, à la noosphère découverte puis étudiée entre autres par le Père jésuite Teilhard de Chardin...

Ce qui nous donnerait encore plus éventuellement Dieu le Père, la présence divine pour l'aspect féminin, soit la Mère (Shekina chez les Juifs) incarnée par Marie

et la noosphère pour le Saint-Esprit:

tout se tenant!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

Egalement, création par les enfants, cette fois, à force d'y avoir cru jusqu'au désenchantement...
- souvent à l'âge scolaire école enfantine -

une entité psychique Père Noël laquelle serait en mesure de même que pour les prophètes soudainement "inspirés", de venir un instant habiter en l'un ou l'autre humain... wait and see...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ave Dieu :)

"Quand vous vous exprimez à mon sujet,...(Paix et Bénédiction sur Moi)."

MDR MDRRRRRR Impayable!

Écrit par : Patoucha | 13 août 2017

Répondre à ce commentaire

@divergente @Mario Jelmini :)

De Catholique, on vire à Evangéliste, à Protestante, et ENFIN à l'ISLAMISME post batard, et à l'ANTIJUDAÏSME! :))))))))))

LOLL Quelle progression.... À soigner!

Je quitte! Pause bronzing exige :)

Écrit par : Patoucha | 14 août 2017

Et @lovejoie :)

Je suis en pause bronzing:) Merci l'iPad!

Écrit par : Patoucha | 14 août 2017

Ensuite, si on en arrive à Abraham il est bon d'attirer l'attention sur le premier-né de cet homme, soit non Isaac mais Ismaël.

Les enfants qui entendent parler de Dieu puis du Père Noël, un jour, rentre en contact avec leur conscience, certes, mais l'environnement, le climat familial et statut social de la famille j'y est pas étranger...

La foi, ou certitude devrait partir non à partir d'autrui, en se la voyant imposée, mais de soi-même.

Foi ou pas foi ne se commande pas.

Qquelques mots de la Berceuse tchèque, non les paroles réelles mais choisies par d'autres groupes comprennent la demande à Dieu d'écouter la prière qui monte vers lui vers la grande lumière, vers la paix et vers la joie: lumière, paix et joie également pour notre monde: patries comme familles... à tous, en commençant par soi-même la paix (intérieure) promise à ceux qui s'aiment en frères (et sœurs).

Lumière, paix et joie puis du bouddhisme: compassion et du christianisme: charité à quoi j'ajouterai sollicitude


avec demande à ce Dieu, issu de notre entendement ou croyance, expliqué plus haut, de nous rendre lumineux, paisibles, purs et joyeux et solidaires.

Authentiques, donc originaux... créatifs

Mais de tels groupes se formant pour étudier prier ou vivre ensemble devraient obligatoirement observer la laïcité la plus absolue, sans la moindre faille seule l'édification, l'élévation de la conscience et l'amitié, non feinte, camaraderie ou gentillesse devraient regarder les animateurs non hiérarchisés genre Vatican.

Aux question théologiennes ne jamais mentir
.
Dire que l'on ne sait pas provoque chez l'autre la confiance en la fiabilité de la personne.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14 août 2017

Répondre à ce commentaire

@Giona

Pour répondre à: "N'ayez aucune crainte, le poète, intrigant à temps plein, n'aura été éclipsé que par sa duplicité devenue trop voyante depuis les affaires Côte d'Ivoire et Clearstream"....

LA VERITE SI JE MENS!
Dominique De Villepin - On n'est pas couché 5 novembre 2016 #ONPC

Cuisiné sur ses relations avec le Qatar, Dominique De Villepin perd patience face à Yann Moix
LOLLLLLLL Quelle mauvaise foi!
https://www.youtube.com/watch?v=LZeSGSjVEAg

La preuve de ses mensonges:
Dominique de Villepin "la first", sinon rien

Villepin, lui, exige d'être en First class, sinon il boude les invitations à Doha, renchérit un autre diplomate de l'ambassade du Qatar. Une fois, Villepin a annulé sa participation à un colloque parce qu'il était en Business et pas en First class. L'ambassadeur en est resté abasourdi. Autre certitude: l'ancien Premier ministre, devenu avocat d'affaires, ne dit pas du bien du Qatar pour rien, comme tous ceux dont nous avons rapporté le comportement. "La France n'a aucune preuve de l'implication du Qatar dans le financement du terrorisme", affirmait Villepin le 4 novembre 2015 sur Europe 1".

https://www.challenges.fr/challenges-soir/comment-le-qatar-a-achete-une-partie-de-la-classe-politique-francaise_434048

Devenu conférencier et avocat international, l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin court le monde, du Qatar à la Chine. Sans rien révéler de ses clients, ni de ses projets d'avenir. L'Express a tenté de percer le mystère. Extraits
"Il est 'bankable', estime un intermédiaire. Au Moyen-Orient, où j'ai organisé sa participation à des conférences, il est rémunéré entre 50 000 et 100 000 dollars [entre 45 000 et 90000 euros]." Pour combien de temps encore? Car chaque année passée loin du pouvoir érode sa cote. Désormais, l'agence anglaise JLA, qui fournit des orateurs en guise de desserts pour dîners de gala, le classe dans la catégorie A, celle des "speakers" dont le tarif oscille entre 10000 et 25000 livres l'intervention (entre 13 000 et 34 000 euros), comme la journaliste Christine Ockrent et l'ancien Premier ministre suédois Carl Bildt. Pas dans la division d'élite AA, celle du joueur de tennis Boris Becker ou de l'ex-patron de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet, payés, eux, plus de 25000 livres. "

Dominique de Villepin ne travaille pas, il court la planète, joue les saute-frontières, jongle avec les fuseaux horaires. Où va-t-il ? Que fait-il ? Qui voit-il ? L'ancien Premier ministre, désormais conférencier et avocat international, esquive. D'un laconique "Je voyage", il balaie les questions de ses amis. Aux plus insistants, il lâche : "Je participe à des colloques, je fais des affaires."

L'éditeur Olivier Orban, ami de longue date, soupire : "Je ne connais pas sa vie..." A L'Express, curieux d'en savoir plus sur sa reconversion et ses projets, le globetrotteur fait répondre qu'il est "en déplacement à l'étranger ces prochaines semaines". En voyage, donc.

L'homme cultive le goût de l'ombre et du mystère. Dans son livre Les Cent-Jours (Perrin, 2001), sa plume admirative décrit ainsi Joseph Fouché, redoutable ministre de la Police sous le Directoire, le Consulat et l'Empire : "Ce génial tacticien s'impose surtout par son art du secret [...] Silence, cloisonnement, double jeu, rumeur, fauxsemblants, bouc émissaire, leurre : il excelle dans ces délicates pratiques." Les proches de l'ex-Premier ministre en ont pris leur parti : "Même son premier cercle ne connaît rien de lui, souffle un ami de trente ans. Alors savoir ce qui l'occupe précisément aujourd'hui et ce à quoi il aspire pour demain..."

"A l'étranger, les fonctions qu'il a occupées lui assurent un accès direct aux grands patrons et aux dirigeants, constate Me Tchekhoff. En Iran, en Argentine, en Colombie et au Venezuela, où j'ai voyagé avec lui, il est reçu avec des égards dignes d'un homme d'Etat." Un cliché de septembre 2013 montre les deux compères, tout sourire, à Bogota, face au président colombien Juan Manuel Santos. "

"Non seulement ses missions d'"ouvreur de portes internationales" - dixit un lobbyiste parisien - lui changent les idées, mais, en prime, elles rapportent gros. Le cabinet Villepin International, créé en avril 2008, démarre sur les chapeaux de roue. Au cours de ses deux premières années d'activité, il engrange 4,65 millions d'euros et dégage un bénéfice record de 2,6 millions. En janvier 2010, Dominique de Villepin débourse 3 millions pour installer ses bureaux dans l'hôtel particulier édifié en 1876 pour la comédienne Sarah Bernhardt, au coeur du très chic XVIIe arrondissement de Paris. "
"Avocat, c'est une profession qui permet de toucher de l'argent sans justifier sa provenance, glisse perfidement un collaborateur d'autrefois. Et de taire le nom de ses clients."

"Le pétrolier Total a recours à ses services. Comme Veolia, spécialiste de l'environnement, dont un fonds qatarien détient quelque 5% du capital. "La connaissance que Dominique de Villepin a des institutions qatariennes nous est précieuse dans nos relations avec notre actionnaire et dans le développement d'un partenariat stratégique avec le Qatar", précise un porte-parole de la maison. "
"...Alstom a mis un terme à son contrat et Veolia, selon les informations de L'Express, aurait divisé sa rémunération annuelle par deux, la réduisant à 250000 euros. "Alors que nous avons résilié les contrats de nos autres consultants, nous avons préservé notre collaboration avec Dominique de Villepin, car il nous est utile, insiste l'entreprise. Grâce à lui, notre actionnaire qatarien n'a pas donné suite à ses velléités de sortir du capital..."

"L'ancien ministre des Affaires étrangères a reconnu avoir fait la connaissance de son patron "dans [ses] fonctions d'avocat, début 2008". Il est également très proche de la famille qui gouverne le Qatar, les Al-Thani : "Dominique de Villepin a été le tuteur de Mayassa, la soeur de l'émir, quand elle est venue étudier à Paris. A tel point qu'elle le qualifie de 'deuxième père'", rappelle Guy Delbès, qui a longtemps géré les actifs français du fonds souverain du Qatar. "DDV" conseille-t-il le fonds personnel de sa mère, la cheikha Moza, qui s'est notamment offert le ma roquinier Le Tanneur? "C'est possible, glisse Delbès. Comme il est possible que de riches Qatariens s'adressent à lui au coup par coup."

Villepin fait équipe avec l'homme d'affaires Alexandre Djouhri

Un personnage mystérieux joue un rôle clef dans la galaxie Villepin....! Ils sont inséparables. Ils skient dans la station suisse huppée de Gstaad, bronzent à l'hôtel Beach, à Monaco, s'attablent à la Réserve, à Genève, ou au George V, à Paris. "Dans le business aussi, ils font équipe, en Chine et en Russie notamment, souligne un homme d'affaires qui les fréquente tous les deux. Djouhri ouvre son fabuleux carnet d'adresses à Villepin qui, en retour, use de son entregent auprès des gouvernants."

"... L'un d'eux l'a sondé sur ses envies de pouvoir. Réponse : "Ça ne m'intéresse plus." Pourtant, cet ami de longue date n'a pas été convaincu: "Dominique peut mentir. Il est très secret..." Ah bon?

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-vies-secretes-de-dominique-de-villepin_1683274.html

Écrit par : Patoucha | 14 août 2017

Et parfois on revient et change de route: comment suivre cet Abraham qui chasse de chez lui son fils premier-né sur ordre de sa femme?

Le bouddhisme d'aujourd'hui est en crise...

Mais sur sa route chacun/e de nous rencontre des êtres exceptionnels sans qu'ils s'en glorifient ou qu'on ne veuille nous les imposer...

Reste de la bible, un sentiment personnel, que ce qui était sur le plan sexualité ressenti "tabou" exécrable au fil du temps, sexualité du moment, devient non plus tant tabou que garde-fou!

Impressionnant de lire Marianne de la semaine passée... encore plus fort que sado masochisme ou encordages divers...

Les enfants, s'il y en a, de tels "partenaires", sachant qu'ils ont des antennes, les enfants, leur ressenti?

Avec pour conséquences chocs violents, dégoût, dysfonctionnement mental à prévoir...


Qui, ans mentir, parlerait encore d'amour!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14 août 2017

Répondre à ce commentaire

@Giona /Bis

Pour répondre à: "N'ayez aucune crainte, le poète, intrigant à temps plein, n'aura été éclipsé que par sa duplicité devenue trop voyante depuis les affaires Côte d'Ivoire et Clearstream"....

LA VERITE SI JE MENS!
Dominique De Villepin - On n'est pas couché 5 novembre 2016 #ONPC

Cuisiné sur ses relations avec le Qatar, Dominique De Villepin perd patience face à Yann Moix
LOLLLLLLL Quelle mauvaise foi!
https://www.youtube.com/watch?v=LZeSGSjVEAg

La preuve de ses mensonges:
Dominique de Villepin "la first", sinon rien

Villepin, lui, exige d'être en First class, sinon il boude les invitations à Doha, renchérit un autre diplomate de l'ambassade du Qatar. Une fois, Villepin a annulé sa participation à un colloque parce qu'il était en Business et pas en First class. L'ambassadeur en est resté abasourdi. Autre certitude: l'ancien Premier ministre, devenu avocat d'affaires, ne dit pas du bien du Qatar pour rien, comme tous ceux dont nous avons rapporté le comportement. "La France n'a aucune preuve de l'implication du Qatar dans le financement du terrorisme", affirmait Villepin le 4 novembre 2015 sur Europe 1".

https://www.challenges.fr/challenges-soir/comment-le-qatar-a-achete-une-partie-de-la-classe-politique-francaise_434048

Devenu conférencier et avocat international, l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin court le monde, du Qatar à la Chine. Sans rien révéler de ses clients, ni de ses projets d'avenir. L'Express a tenté de percer le mystère. Extraits
"Il est 'bankable', estime un intermédiaire. Au Moyen-Orient, où j'ai organisé sa participation à des conférences, il est rémunéré entre 50 000 et 100 000 dollars [entre 45 000 et 90000 euros]." Pour combien de temps encore? Car chaque année passée loin du pouvoir érode sa cote. Désormais, l'agence anglaise JLA, qui fournit des orateurs en guise de desserts pour dîners de gala, le classe dans la catégorie A, celle des "speakers" dont le tarif oscille entre 10000 et 25000 livres l'intervention (entre 13 000 et 34 000 euros), comme la journaliste Christine Ockrent et l'ancien Premier ministre suédois Carl Bildt. Pas dans la division d'élite AA, celle du joueur de tennis Boris Becker ou de l'ex-patron de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet, payés, eux, plus de 25000 livres. "

Dominique de Villepin ne travaille pas, il court la planète, joue les saute-frontières, jongle avec les fuseaux horaires. Où va-t-il ? Que fait-il ? Qui voit-il ? L'ancien Premier ministre, désormais conférencier et avocat international, esquive. D'un laconique "Je voyage", il balaie les questions de ses amis. Aux plus insistants, il lâche : "Je participe à des colloques, je fais des affaires."

L'éditeur Olivier Orban, ami de longue date, soupire : "Je ne connais pas sa vie..." A L'Express, curieux d'en savoir plus sur sa reconversion et ses projets, le globetrotteur fait répondre qu'il est "en déplacement à l'étranger ces prochaines semaines". En voyage, donc.

L'homme cultive le goût de l'ombre et du mystère. Dans son livre Les Cent-Jours (Perrin, 2001), sa plume admirative décrit ainsi Joseph Fouché, redoutable ministre de la Police sous le Directoire, le Consulat et l'Empire : "Ce génial tacticien s'impose surtout par son art du secret [...] Silence, cloisonnement, double jeu, rumeur, fauxsemblants, bouc émissaire, leurre : il excelle dans ces délicates pratiques." Les proches de l'ex-Premier ministre en ont pris leur parti : "Même son premier cercle ne connaît rien de lui, souffle un ami de trente ans. Alors savoir ce qui l'occupe précisément aujourd'hui et ce à quoi il aspire pour demain..."

"A l'étranger, les fonctions qu'il a occupées lui assurent un accès direct aux grands patrons et aux dirigeants, constate Me Tchekhoff. En Iran, en Argentine, en Colombie et au Venezuela, où j'ai voyagé avec lui, il est reçu avec des égards dignes d'un homme d'Etat." Un cliché de septembre 2013 montre les deux compères, tout sourire, à Bogota, face au président colombien Juan Manuel Santos. "

"Non seulement ses missions d'"ouvreur de portes internationales" - dixit un lobbyiste parisien - lui changent les idées, mais, en prime, elles rapportent gros. Le cabinet Villepin International, créé en avril 2008, démarre sur les chapeaux de roue. Au cours de ses deux premières années d'activité, il engrange 4,65 millions d'euros et dégage un bénéfice record de 2,6 millions. En janvier 2010, Dominique de Villepin débourse 3 millions pour installer ses bureaux dans l'hôtel particulier édifié en 1876 pour la comédienne Sarah Bernhardt, au coeur du très chic XVIIe arrondissement de Paris. "
"Avocat, c'est une profession qui permet de toucher de l'argent sans justifier sa provenance, glisse perfidement un collaborateur d'autrefois. Et de taire le nom de ses clients."

"Le pétrolier Total a recours à ses services. Comme Veolia, spécialiste de l'environnement, dont un fonds qatarien détient quelque 5% du capital. "La connaissance que Dominique de Villepin a des institutions qatariennes nous est précieuse dans nos relations avec notre actionnaire et dans le développement d'un partenariat stratégique avec le Qatar", précise un porte-parole de la maison. "
"...Alstom a mis un terme à son contrat et Veolia, selon les informations de L'Express, aurait divisé sa rémunération annuelle par deux, la réduisant à 250000 euros. "Alors que nous avons résilié les contrats de nos autres consultants, nous avons préservé notre collaboration avec Dominique de Villepin, car il nous est utile, insiste l'entreprise. Grâce à lui, notre actionnaire qatarien n'a pas donné suite à ses velléités de sortir du capital..."

"L'ancien ministre des Affaires étrangères a reconnu avoir fait la connaissance de son patron "dans [ses] fonctions d'avocat, début 2008". Il est également très proche de la famille qui gouverne le Qatar, les Al-Thani : "Dominique de Villepin a été le tuteur de Mayassa, la soeur de l'émir, quand elle est venue étudier à Paris. A tel point qu'elle le qualifie de 'deuxième père'", rappelle Guy Delbès, qui a longtemps géré les actifs français du fonds souverain du Qatar. "DDV" conseille-t-il le fonds personnel de sa mère, la cheikha Moza, qui s'est notamment offert le ma roquinier Le Tanneur? "C'est possible, glisse Delbès. Comme il est possible que de riches Qatariens s'adressent à lui au coup par coup."

Villepin fait équipe avec l'homme d'affaires Alexandre Djouhri

Un personnage mystérieux joue un rôle clef dans la galaxie Villepin....! Ils sont inséparables. Ils skient dans la station suisse huppée de Gstaad, bronzent à l'hôtel Beach, à Monaco, s'attablent à la Réserve, à Genève, ou au George V, à Paris. "Dans le business aussi, ils font équipe, en Chine et en Russie notamment, souligne un homme d'affaires qui les fréquente tous les deux. Djouhri ouvre son fabuleux carnet d'adresses à Villepin qui, en retour, use de son entregent auprès des gouvernants."

"... L'un d'eux l'a sondé sur ses envies de pouvoir. Réponse : "Ça ne m'intéresse plus." Pourtant, cet ami de longue date n'a pas été convaincu: "Dominique peut mentir. Il est très secret..." Ah bon?

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-vies-secretes-de-dominique-de-villepin_1683274.html

Écrit par : Patoucha | 14 août 2017

Répondre à ce commentaire

Désolée Pierre Jenni pour ce ter de ce commentaire! Mais marre de lire les mêmes délires de MB!

Je passais!

Écrit par : Patoucha | 14 août 2017

Répondre à ce commentaire

Patoucha

nous expliquera quels délire il y a à écrire que nous avons sur notre route des personnes exceptionnelles

il y eut, notamment, le surnommé Professeur Tournesol en chair et en os

ou une prof d'eurythmie

non personnes à vouloir imiter mais se laisser inspirer, bercer, réconforter, relever, parfois.

Personnes qui ont vécu et dont on ne viendra pas nous dire qu'en fait elles n'ont pas existé.

Personnes ne se masquant pas par le moyen de pseudonymes (à part noms d'auteurs ou d'artistes) pour insulter tout à leur aise.

N'est-ce pas?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14 août 2017

Répondre à ce commentaire

Éh, éh… Oui, en effet, pourquoi Patoucha se dissimule-t-elle derrière un pseudo? Il n'y a aucune raison! À moins qu'elle n'ait honte de ce qu'elle écrit? Honte d'elle-même? Non, ce n'est pas possible. Je parie que dans les 48 heures, elle va nous donner son vrai nom.
Et Corto de même.

Il est permis de rêver, non?

Écrit par : Mario Jelmini | 14 août 2017

Cherchez derrière Patoucha et vous trouverez Corto, son fidèle acolyte depuis des années. Patoucha remplit à profusion les espaces libres laissés par Corto en utilisant un langage et une idéologie identique. Pour l'instant, Corto est...euh, un peu indisposé. J'espère vous tenir au courant de son "état de santé". Merci!

Écrit par : Ralf LATINA | 21 août 2017

Ave Dio :)

Effectivement....... Beaux rêves :)))))))))

MJ, seuls les blogueurs ont ce privilège. Il y a même qui m'ont rencontrée ou que j'ai reçus chez moi :)

Il ne vous reste plus qu'à ouvrir votre blog Dio..... vous auriez aussi droit à une photo :)))))))))))))

Écrit par : Patoucha | 14 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ainsi, Patoucha, vous refusez de me rencontrer et de me recevoir chez vous. Vous refusez même de m'envoyer une photo de vous (en petite te)nue. Je ne supporterai pas ces affronts plus longtemps. Je vais de ce chef me tourner vers une autre, une personne mieux éduquée que vous, qui a l'habitude de signer ses commentaires de son nom et dont je m'attends à ce qu'elle ait davantage de compréhension à mon égard. Vous voyez qui je veux dire? Je suis sûr qu'elle acceptera de me rencontrer, elle. Et je me réjouis déjà de converser de vive voix en sa compagnie, et davantage si convenance.

À trop vouloir vous faire désirer, vous avez laissé passer une belle occasion, Patoucha.
Tant pis pour vous.

Écrit par : Mario Jelmini | 15 août 2017

Eh oui, Myriam, vous avez eu bien raison d'écrire que, sur sa route, chacun/e de nous rencontre des êtres exceptionnels. M'accorderiez-vous le plaisir de vous rencontrer un de ces jours? Je me déplacerai volontiers à Lausanne pour faire votre connaissance.
Bisous,
--
Mario

Écrit par : Mario Jelmini | 15 août 2017

Répondre à ce commentaire

Merci, Mario.

Une personne, enfant, fut le témoin d'un accident arrivé à son petit frère.
Le souvenir de l'accident en elle était net de sa quatrième année à ses trente trois ans

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mon commentaire n'a pas passé.
Pas le temps de recommencer maintenant.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15 août 2017

Répondre à ce commentaire

Le souvenir est net mais la personne ne comprend pas comment l'enfant est grimpé sur le bord de la cuve dans laquelle il est tombé.
Elle rencontre alors une femme qui porte une coiffure avec une sorte de mèche formant comme une anse.
Le lendemain la personne prend une tartine avec de la confiture puis fixe le pot de confiture sans même y prêter attention.
Soudain la mèche de la coiffure de la dame passe devant ses yeux et se fixe sur le bord du pot.
La personne a un choc (en psychanalyse, une abréaction) et s'écrie: Mais c'est sur il était grimpé sur la poignée (représentée par la mèche de la dame) de la cuve.
Il s'agit, cette rencontre avec la dame, d'une synchronicité.

En rapport précis avec l'article de Pierre Jenni: de quatre ans à trente trois la personne était dans le faux tout en étant convaincue d'être dans le vrai.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ave Dio :)

J'ai été trop méchante avec vous. Pour vous consoler et agrémenter vos rêves... mais seulement vos rêves. :)))))))))

https://www.proximeety.net/photos/P/A/patoucha_0.JPG

MJ, ne comptez pas recevoir une invitation de sitôt!!!!!!! :)

Ou alors ouvrez votre blog pour faire éclater votre génie :)))))))))))))

Écrit par : Patoucha | 15 août 2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour la photographie, Patoucha. Elle appelle de ma part deux commentaires:
1) Sincèrement, vous ne faites pas votre âge;
2) vous n'êtes pas aussi moche que je pensais.
En fait, vous êtes tout à fait à mon goût...
Alors ce rendez-vous, c'est pour quand?
Ne me faites plus languir, Patouchon de mon coeur...

Écrit par : Mario Jelmini | 16 août 2017

Addio Dio.....

QUANDO FINISCE UN AMORE :-P

Quando finisce un amore
Così com'e' finito il mio
Senza una ragione ne' un motivo
Senza niente
Ti senti un nodo nella gola
Ti senti un buco nello stomaco
Ti senti un vuoto nella testa
E non capisci niente
E non ti basta più un amico
E non ti basta più distrarti
E non ti basta bere da ubriacarti
E non ti basta ormai più niente
E in fondo pensi, ci sarà un motivo
E cerchi a tutti i costi una ragione
Eppure non c'e' mai una ragione
Perché un amore debba finire
E vorresti cambiare faccia
E vorresti cambiare nome
E vorresti cambiare aria
E vorresti cambiare vita
E vorresti cambiare il mondo
Ma sai perfettamente
Che non ti servirebbe a niente
Perché c'e' lei, perché c'e' lei
Perché c'e' lei, perché c'e' lei
Perché c'e' lei nelle tue ossa
Perché c'e' lei nella tua mente
Perché c'e' lei nella tua vita
E non potresti più mandarla via
Nemmeno se cambiassi faccia
Nemmeno se cambiassi nome
Nemmeno se cambiassi aria
Nemmeno se cambiassi vita
Nemmeno se cambiasse il mondo
Però, se potessi ragionarci sopra
Saprei perfettamente che domani sarà diverso
Lei non sarà più lei
Io non sarò lo stesso uomo
Magari l'avrò già dimenticata
Magari...
Se potessi ragionarci sopra
Se potessi ragionarci sopra
Ma non posso, perché...
Quando finisce un amore...
Quando finisce un amore
Così com'e' finito il mio
Senza una ragione ne' un motivo
Senza niente
Ti senti un nodo nella gola
Ti senti un buco nello stomaco
Ti senti un vuoto nella testa
E non capisci niente
E non ti basta più un amico
E non ti basta più distrarti
E non ti basta bere da ubriacarti
E non ti basta ormai più niente
E in fondo pensi, ci sarà un motivo
E cerchi a tutti i costi una ragione
Eppure non c'e' mai una ragione
Perché un amore debba finire
E vorresti cambiare faccia
E vorresti cambiare nome
E vorresti cambiare aria
E vorresti cambiare vita
E vorresti cambiare il mondo
Ma sai perfettamente
Che non ti servirebbe a niente
Perché c'e' lei, perché c'e' lei
Perché c'e' lei, perché c'e' lei
Perché c'e' lei nelle tue ossa
Perché c'e' lei nella tua mente
Perché c'e' lei nella tua vita
E non potresti più mandarla via
Nemmeno se cambiassi faccia
Nemmeno se cambiassi nome
Nemmeno se cambiassi aria
Nemmeno se cambiassi vita
Nemmeno se cambiasse il mondo
Però, se potessi ragionarci sopra
Saprei perfettamente che domani sarà diverso
Lei non sarà più lei
Io non sarò lo stesso uomo
Magari l'avrò già dimenticata
Magari...
Se potessi ragionarci sopra
Se potessi ragionarci sopra
Ma non posso, perché...
Quando finisce un amore
Così com'e' finito il mio
Senza una ragione ne' un motivo
Senza niente
Ti senti un nodo nella gola
Ti senti un buco nello stomaco
Ti senti un vuoto nella testa
E non capisci niente
E non ti basta più un amico
E non ti basta più distrarti
E non ti basta bere da ubriacarti
E non ti basta ormai più niente
E in fondo pensi, ci sarà un motivo
E cerchi a tutti i costi una ragione
Eppure non c'e' mai una ragione
Perché un amore debba finire

https://www.youtube.com/watch?v=mu0vM_67G0g

MJ, Mon usurpateur a atteint le summum du vice en me plagiant!

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas si je m'en remettrai, Patoucha chérie

Pour information, M. Jean-François Mabut n'a jamais répondu à mes demandes précises et concrètes d'ouverture d'un blog (Pierre Jenni est au courant). Par ailleurs, j'ai envoyé hier un commentaire destiné à son billet du même jour (intitulé «La patronne principale de la France et les dragons») sur son blog «Vu du Salève: Genève... - Un regard sur le Genevois au sens large et +» mais il ne l'a pas publié.

J'en profite pour le glisser ici le commentaire en question (j'espère que Pierre Jenni ne m'en voudra pas):

DÉBUT DE CITATION.

“Le 11 octobre 1954 le Pape Pie XII a proclamé l'Assomption corporelle de Marie en tant que dogme officiel de l'Église Catholique Romaine, devant être reconnu comme tel par tous les fidèles” (source:
« http://www.dio-ti-cerca.de/j25_f/index.php/etudes-bibliques/reflexions/32-la-reine-des-cieux »; sur le même site, une dizaine de lignes plus loin, on peut lire: “Jamais Jésus Lui-même n'a exalté sa mère publiquement comme étant supérieure aux autres femmes”).

Non seulement l'assomption de Marie ne repose sur aucune base biblique mais elle n’apparaît que dans des écrits apocryphes tardifs liés à la tradition populaire.

Tout comme, cinq siècles avant l'apparition de Jésus, la tradition avait enjolivé la mort d’Empédocle autant qu’elle avait embelli sa vie: "il disparut un soir, après un souper réunissant ses plus chers disciples. On l’entendit appeler par une voix céleste – il se fit une grande lumière – et le philosophe disparut aux yeux des convives” (Carl Grimberg, Histoire universelle, Collection Marabout Université, Éditions Gérard et C°, Verviers 1963; tome 2, page 17).

Les mythologies antérieures au christianisme offrent maint cas d’ascension au ciel. C’est ainsi que la mythologie juive connaissait l’Assomption d'Élie depuis plus de huit cents ans. II Rois 2:11 décrit ainsi la disparition de l’homme de Dieu, sous les yeux ébahis de son adjoint et successeur désigné, Élisée: “Et Élie monta au ciel dans un tourbillon”. Par ailleurs, le livre hébreu d'Hénoch (étiqueté canonique par les églises arménienne et éthiopienne) racontait comment Hénoch, père de Mathusalem (cf. Genèse 5:21) et arrière grand-père de Noé (cf. Genèse 5:25-29), fut enlevé au ciel (cf. Genèse 5:24) et nommé gardien de tous les trésors célestes (source: « http://fr.wikipedia.org/wiki/Hénoch#Juda.C3.AFsme »). Plus ancienne encore que les légendes juives, la mythologie égyptienne reposait déjà sur une montée au ciel: celle d’Osiris. La mythologie gréco-romaine, de son côté, proposait au moins deux exemples d’ascension au ciel: celle d’Hercule et celle de Romulus.

On s’en voudrait de ne pas terminer ce bref récapitulatif sans mentionner la montée au ciel spectaculaire du Bouddha: “Bouddha (...) fit apparaître une allée de pierres précieuses flottant haut dans l’air et il s’élança jusqu’au-dessus de celle-ci. Ensuite, il demeura immobile un instant, flottant dans le vide. De là, il (...) fit jaillir de grandes flammes par certaines parties de son corps, comme les oreilles, les yeux, la bouche ou même les pores de sa peau, tandis que de l’eau émergeait par d’autres parties de son corps. (...) Plus tard, lorsque la démonstration fut terminée, Bouddha ne redescendit pas. Au contraire, il monta et disparut dans le ciel”
http://www.dhammadana.org/bouddha/pouvoirs.htm »).

FIN DE CITATION.

Écrit par : Mario Jelmini | 16 août 2017

Il apprécie plus la takiyya de notre islamiste de service HR, pour ne pas le nommer!

De vous à moi, je vous préfère en commentateur. Par cette phrase: "Il ne vous reste plus qu'à ouvrir votre blog Dio..... vous auriez aussi droit à une photo :)))))))))))))" je plaisantais!

Dans ces textes, y aurait-il des rajouts de votre cru?! C'est tellement gros parfois....

Une chose est certaine, vous aurez un échos de celle qui vous a suivi chez Colette... Gros risque! MDR

Beaux rêves Dio!

PS: Le commentaire signé Patoucha du 15 août, ci dessus, est le fait de l'usurpateur et plagiaire par la même occasion! Seule une personne malade comme Jean Jarogh peut pousser si loin la bêtise!

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

C'est à mon tour de vous faire parvenir une photo de moi.
Il vous suffit de cliquer sur
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=697474300407690&set=a.501070713381384.1073741826.100004353794932&type=3&theater
Et ne médites pas que je fais jeune pour mon âge!

Écrit par : Mario Jelmini | 16 août 2017

Encore un coup de Jeannot lapin, dites-vous?
Je me disais aussi que la nana ne chaussait pas du 36...

Écrit par : Mario Jelmini | 16 août 2017

Re Dio!

"Je ne sais pas si je m'en remettrai, Patoucha chérie"

On se remet toujours en chanson.... amoreeee LOLLLLL

Bien des choses, et doux rêve avec votre dulcinée :)

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ave Dio :)

L'amour des animaux en commun! Mmmmmmmmm

Mon surnom a été usurpé par deux personnes, dont celle-ci alors que j'ai été propulsée, à mes tous débuts en 2009, sur un site-bateau.... presque tous les passagers étaient dingues, avec tout ce que cela comporte de dangereux. Une découverte d'une certaine société pas très réjouissante mentalement! J'ai quitté au bout de quelques semaines pour la TdG. C'est en me connectant par hasard sur Google que j'ai découvert les deux usurpatrices ..... sûrement pas de la même "pointure"....... cela est certain ! :)

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

@Mario Jelmini

Cette "gentillesse" pour vous, de la part du troll JEAN JAROGH qui lui, éructe ses insultes - sous XXL pseudos - de femmes triviales, afin de pallier à ses manques..., que je viens de relever sur un blog:

Je quitte! À +

"Chere Djemaa, les "Mario" (-les) n`ont pas besoin de boire pour éructer des conneries puantes. Il leur suffit d`etre eux-memes, tout simplement. N`y faites pas attention."

Écrit par : JJ | 16/08/2017

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Alors Jelmini, pris par la nostalgie de l`enfance? Quel mignon bambin vous étiez et quel long chemin rien que pour devenir un vieil égomaniaque racorni. On est bien peu de chose, comme dit la bonne de ma concierge.

Écrit par : le moyne des sables | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

Parce que votre concierge à une bonne Jean Jarogh . Votre femme?

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Je tombe à l'instant sur une citation de Henry Ford qui devrait mettre tout le monde d'accord :
" If you think you can do it, or you think you can't do it, you are right."
Il confirme ma vague intuition qui suggère que nous avons tous toujours raison et que nous défendons notre vérité du moment.
Mais je suis d'accord avec Me Bonnant sur la manière. Nous pouvons déballer nos vérités avec style et en gardant à l'esprit que l'autre a aussi raison et qu'il n'y a pas lieu de s'en offusquer.

Écrit par : Pierre Jenni | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ben voilà enfin une bonne conclusion de votre part Pierre Jenni! :)

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Bye! Je mets l'iPad en charge et continue mon bronzing :)

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

Oye! J'ai fini mon bronze et mis mes tongs.
Là je me décharge sur l'iPad.

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

Personne pour décharger son ipad ou faire un bronze avec moi ?

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

@ Mario Menteur
" j'ai envoyé hier un commentaire destiné à son billet du même jour (intitulé «La patronne principale de la France et les dragons») sur son blog «Vu du Salève: Genève... - Un regard sur le Genevois au sens large et +» mais il ne l'a pas publié. "

Ahahah, bien sur il l`a publié!

La preuve:
http://jfmabut.blog.tdg.ch/archive/2017/08/15/la-patronne-principale-de-la-france-285666.html

@ Mario Imbecile
"Bon, l'eau de vie de canne, ça sonne mais vous avez quand même de quoi vous faire du souci si vous en êtes à confondre pareillement le rêve et la réalité.

La prochaine fois, gardez soigneusement tout ça vous vous: ça vous évitera de passer pour une imbécile aux yeux de vos lecteurs."

Sans commentaire!

http://regardscroises.blog.tdg.ch/archive/2017/07/28/un-reve-etrange-sur-la-generosite-285322.html

@ Mario Menteur
"Vous êtes médecin? Moi je suis psychanalyste. L'étude des rêves, en particulier des rêves prémonitoires, c'est mon truc (j'ai été formé à l'école de Myriam Belakovsky, c'est vous dire).
À chacun son métier."

Écrit par : Mario fait le mariolle | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

1) Et si M. Mabut s'était en quelque sorte trouvé "forcé" de publier après coup le commentaire de M. Jelmini parce que tout le monde avait pu le lire sur le blog de M. Jenni et serait allé vérifier sur le blog de M. Mabut si effectivement il ne s'y trouvait pas ?

2) Est-ce que ça vaut vraiment la peine de publier un commentaire sur un blog simplement pour dire "Sans commentaire"?

Jean Jarogh n'a pas à craindre pour la santé mentale des autres (par exemple: pour celle de l'excellente Patoucha, dont il usurpe honteusement le pseudo) mais bien pour la sienne.

Écrit par : Jean se croit intellijean | 17 août 2017

Porca miseria JEAN JAROGH!Usurpation de mon pseudo! Insultes envers Mario Jelmini!? Mais quel triste sire!

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

@Jeansecroitintellijean :)

Toujours en mode projection le Jean Jarogh l'usurpateur de Patoucha!

Écrit par : Patoucha | 17 août 2017

@Mario Jelmini

Cette "gentillesse" pour vous, de la part du troll JEAN JAROGH qui lui, éructe ses insultes - sous XXL pseudos - de femmes triviales, afin de pallier à ses manques..., que je viens de relever sur un blog:

Je quitte! À +

"Chere Djemaa, les "Mario" (-les) n`ont pas besoin de boire pour éructer des conneries puantes. Il leur suffit d`etre eux-memes, tout simplement. N`y faites pas attention."

Écrit par : JJ | 16/08/2017

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017

Répondre à ce commentaire

Rassurez-moi, vous etes au-moins sous traitement, Patoucha? D`ou venez-vous, ma chere, Éthiopie? A Geneve, vous savez, on aime le franc-parler et pas du tout les gulu(e)s qui passent leur temps a fouiner dans les affaires des petits camarades. Vous me détestez? Prenez une douche froide, ca vous calmera (peut-etre). Bonne journée tout de meme.

Écrit par : JJ | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Le commentaire que j'attendais.....

Écrit par : Patoucha | 17 août 2017

Mario fait le mariolle,

Vous écrivez n'importe quoi et si vous cherchez mes coordonnées par Google vous ne lirez pas psychanalyse mais yoga intégral (dans la mouvance shrî Mata Ji puis shrî Aurobindo)

Une petite expérience. Dessinez un M majuscule... comme deux montagnes correspondant, si on veut, au Psaume Je lève les yeux vers les montagnes...
Puis au-dessus de ce M un feu, comme une perle que vous représenterez par un O (pour les évangiles, cette perle Lumière, Paix et Joie représente le Royaume annoncé par le Christ et se trouve au plus profond de nous-mêmes).

Reprenez les deux montagnes M et voyez qu'elles représentent tout aussi bien les deux oreilles d'un chat (il s'agit donc d'un symbole qui peut inspirer toutes formes d'interprétations).

Entre les deux montagnes, ou les oreilles du chat, un creux une coupe le O au-dessus comme l'hostie avec la coupe de l'Eucharistie

Mais ce O au-dessus de la coupe peut être cette "goutte qui fait déborder la coupe"!

Au-dessus des deux montagnes M le O comme une soucoupe volante qui vient ou s'éloigne OVNI

De symboles en symboles j'en arrivai à me demander si Freud n'avait pas terminé trop rapidement sa propre auto analyse parce qu'enthousiasmé et pressé de se mettre au travail.

Pourquoi éternellement sur ce blog se permettre n'importe quoi!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Effectivement, chère Myriam, votre démonstration est époustouflante.
Elle me fait penser à celle mon professeur de droit romain, qui était allemand et qui un jour entreprit de nous prouver que le renard était un animal pacifique. Et de nous jeter en pâture la chaîne suivante:
«Pax, Pix, Pox, Pux, Fuchs».
Il avait probablement lu Freud...

Je pense, moi aussi, que Freud avait terminé trop rapidement sa propre auto-analyse. Mais heureusement vous êtes là pour apporter ces compléments d'information nécessaires qui nous permettent de mieux appréhender le Tout avec un grand T comme Tartufferie ou Tromperie.

Écrit par : Mario ne fait plus le mariolle | 17 août 2017

Hola, dame Patoucha, toute une journée sans avoir fouiné parmi mes anciens commentaires histoire de satisfaire vos pulsions de copié-collé ragneugneux, vous n`etes pas malade j`espere? Dites-moi au-moins si j`ai bien deviné pour l`Éthiopie ou si mes vieux souvenirs de légionnaire en visages nord-éthiopiens me jouent des tours. Juste pour savoir.

Écrit par : JJ | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Sacré Gégé, peut juste pas se retenir.
Si Patoucha était black elle ne passerait pas du temps à bronzer, non ?
Vous vous êtes bien fait avoir, là où Mario n'est pas dupe.
Merci d'alimenter la discussion, quelles qu'en soient les tournures.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Hello Myriam !
J'espère que tout va bien pour vous et que vous trouvez ici de quoi satisfaire vos besoins/envies.
Lorsqu'on évoque Aurobindo, je fais un bond. Car il a sérieusement orienté ma quête avec Mère.
Oserais-je vous suggérer d'aller visiter les innombrables liens disponibles pour les propositions de Krishnamurti qui relègue au rang d'antiquité toutes les approches psys et autres mouvements religieux destinés à sauver l'être.

J'ai fait une expérience édifiante dans mon taxi qui suggère que les esprits les plus simples sont beaucoup plus proche d'une réalité intangible :

Lorsque nous avons émis notre nouveau logo à Taxiphone SA, j'ai pris l'habitude de demander à mes clients ce qu'il pouvait bien signifier.

La plupart du temps je recevais des réponses vagues et parfois une corrélation avec le pacman des années 90.

Et puis un jour je suis tombé sur une personne qui serait considérée comme autiste dans notre société. Elle a découvert les deux éléments spacio-temporels du logo en quelques secondes. Du jamais vu !

Je me suis donc rendu compte que les esprits complexes sont tout simplement incapables d'accéder à une réalité simple et évidente.

Je n'ai presque jamais rien compris à vos commentaires et je m'en désole. Je vous promet de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour dépasser les limites que je m'impose pour accéder à vos messages. Et je vous prie de bien vouloir faire preuve de bienveillance à mon égard pour ma lenteur.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

PJ, ainsi donc notre Patoucha nationale serait une mythomane qui, pour des raisons que je préfere ne pas cogiter, trouverait intelligent de se faire passer pour une Africaine? Si c`est le cas, c`est un cas d`usurpation d`identité pas piqué des hannetons pour une qui voit des "usurpateurs" derriere tous les rideaux hehe..

Écrit par : JJ | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Jean, à ce stade ne pensez vous pas que le simple critère d'identité est largement dépassé, obsolète, usurpé, pratique, opportuniste et insignifiant ?

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

PJ, moi je veux bien mais quid de la dame sur la photo si elle savait que quelqu`un se fait passer pour elle sur l`internet qui, comme on le sait, porte bien plus loin que la voix?

Écrit par : JJ | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ne m'embarquez pas sur un terrain que j'abhorre, Jean.
L'identité est une notion aussi profonde qu'abstraite et la liberté du net nous permet de transcender des limites que la société n'a pas encore mesurées.
Je pars du principe que la spontanéité est plus proche d'une certaine réalité que toutes les tentatives de la maîtriser.
Vous, Mario, Géo, Rabbit, Myriam, Patoucha, et moi ainsi que la plupart de ceux qui s'expriment ici ont, au minimum, soixante ans. Ne pourrions-nous pas, tous tant que nous sommes, nous payer le luxe d'être nous mêmes ? Ou du moins ce que nous pensons être.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Jean Jarogh serait-il en quête de sa véritable identité?

Dans ce cas, il est en bonne compagnie: Jésus a connu le même problème. “Moi et le Père, nous ne sommes qu’un” affirmait-il (Jean 10:30). Un indice parmi d'autres donnant à penser que Jésus souffrait d’un sérieux trouble de la personnalité. Ce qui n'a pas empêché ses élucubrations de faire leur chemin et d'égarer bien des esprits. N'est-ce pas Myriam B.?

Mais usurper le pseudo de Patoucha, cela même Jésus n'aurait pas osé le faire...

Écrit par : Mario fait le mariole / ne fait pas le mariole | 17 août 2017

Parmi ceux que vous citez, je suis le seul qui signe le plus souvent de son nom véritable ou au-moins de ses initiales et vous savez pourquoi? Parce`que éructer n`importe quoi sur n`importe qui de maniere anonyme, c`est bon pour les mollusques a deux pattes.

Écrit par : jean Jarogh | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Parmi ceux que vous citez, je suis le seul qui signe le plus souvent de son nom véritable ou au-moins de ses initiales"

Souvent...! Mais la plupart du temps, sous pseudos idiots ou Patoucha, pour se vomir dessus avec ses insultes! Crachez par terre JJ/JEAN JAROGH!

"et vous savez pourquoi? Parce`que éructer n`importe quoi sur n`importe qui de maniere anonyme, c`est bon pour les mollusques a deux pattes."

Rhoooooo! Mais c'est qu'il ose! Il ne doit plus avoir de miroir pour se regarder... celui-ci a dû se briser à sa vue!

Écrit par : Patoucha | 18 août 2017

Pierre,

Je disais simplement qu'on ne devrait pas, selon quoi, écrire n'importe quoi.

Ce que j'ai raconté plus haut, les symboles, furent en fait une vision.
Avec, dès 1969, un processus.

Depuis 1969... avec moult approches et recherches.
Découvertes mais pour en arriver à quelque chose en nous, simplement.
Donc pas si différent que vous l'écrivez mais les chemins sont différents et si Krishna attrapait, dit-on, les gens par les cheveux pour les sauver pour d'autres il peut y avoir ce qui est psy pour une telle étape.

Pour une personne de mon âge où la question se pose de savoir si la mort n'est pas un passage permettant l'accès à l'étape suivante il est positif de chercher à repérer des éléments ou des indices pour la "feuille de route" à venir en cas d'étape suivante.

Voyez, je puis désespérer en me voyant vivre en marchant désormais sur des feuilles mortes... ou choisir de repérer ces éléments ou indices d'une feuille de route future

que choisiriez-vous?

J'ai étudié Krishnamurti en son yoga intégral, lu des textes de Noutte Genton.-Sunier, suivi un cours de yoga avec elle et je retiens de l'enseignement de Krishnamurti qu'il avait la certitude que des forces, comme dit dans mon commentaire, de Lumière,de Paix et de Joie s'en viennent nous visiter sans que nous nous en rendions forcément compte sur le moment.

Merci pour vos lignes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Relax Myriam, on y vient tous à ce moment où le corps dit stop. Le seul truc qui fait passer la pilule consiste à faire la paix. Avec tout le monde, et donc avec soi.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Jean, je n'ai aucun problème avec les pseudos. Vous faites comme vous voulez. Mais de grâce, ne venez pas dénigrer ceux qui ont besoin de se protéger.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

PJ, vous etes le Saint-Bernard de "ceux qui ont besoin de se protéger" comme vous les appelez. Content pour vous si ca vous rend heureux, mon vieux.

Écrit par : JJ | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Je ne dirais pas heureux Jean, mais satisfait de pouvoir contribuer.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Pierre, au fond de nous tous, je l'ai écrit au-dessus, Lumière Paix et Joie

mais, dans vingt ans, Pierre, vous aborderez sans doute encore de manière plus approfondie, parce que plus proche, le "passage" en question.

Pour être relax, je le suis, voire un soupçon trop! je raconte en vitesse cette vision qui me fit guérir d'une névrose affective (ce que confirmé par un psychiatre sans qu'il puisse en donner une explication).

J'avais entre six ou sept ans. Chez mes grands-parents. Un matin, sans attendre ma grand-mère qui venait me lever, je descendis dans la salle à manger de mes grands-parents. il y avait une grande baie avec deux petits stores (comme nos yeux) de chaque côté d'un très grand et surtout lourd store (troisième œil, symbolique.

Ensuite je regardai les fleurs sur la terrasse, des géraniums qui, soudain, prennent une couleur d'un rouge intense, violent. Je ne peux plus bouger, comme si le temps s'arrêtait il y a une sorte de présence invisible qui arrive sur ma gauche. Dans le ciel je vois un feu je m'évanouis. Depuis le premier étage on voyait le lac et les montagnes, d'où "Je lève les yeux vers les montagnes" de mon avant dernier commentaire.

Lorsque je reviens à moi, allongée sur le tapis et que je me relève en me mettant à genoux, mais pas pour prier, pour me relever, j'entends une voix tout au fond de moi qui me dit que "Jamais, je ne t'abandonnerai!" or, je souffrais d'une névrose d'angoisse d'abandon. Le lendemain de ce retour en mémoire, en 69, j'avais alors 33 ans, la voix intérieure me demanda ce qui dans la salle à manger en questions me touchait le plus lorsque j'étais petite. La table, répondis-je, noire comme les cheveux de Blanche-Neige, le tapis rouge, dessus, comme la mer Rouge avec le passage des Hébreux... bien plus tard le souvenir d'une certaine boîte à biscuits en fer, carrée, superbe.

Dès cet instant, cette voix me pose des questions (Socrate faisait de même en son enseignement), tout en m'obligeant à marcher beaucoup (de même, Socrate en son enseignement) en me posant des questions, donc, me fait revivre certains pans de mon passé.

Il me fut dit que ce qui m'était apporté était à partager avec tous

raison de mes lettres de lecteurs comme commentaires: en partageant ma pensée après ce qui m'est arrivé.

La conclusion est un soin particulier aux souffrants: "Auprès des malades"!

Telles, par exemple, les diaconesses de Saint-Loup inoubliables parce que, disait un homme en recherche d'emploi, chez elles, les diaconesses à leur hôpital "nous n'étions pas que des numéros."!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Vous avez certes guéri ("attesté par un psychiatre") de votre névrose affective mais cela ne vous a pas débarrassé de votre insupportable psychose qui, hélas pour tout le monde, est toujours bien là. Est-il bien raisonnable de continuer à nous abreuver?

Écrit par : Mario Jelmini | 17 août 2017

Excuses: tout à la fin de mon précédent commentaire, lire "nous en abreuver" (sous-entendu: de votre psychose) au lieu de "nous abreuver". Ceci dit, je confirme le diagnostic (pas besoin d'être psychiatre).

Écrit par : Mario Jelmini | 17 août 2017

Excuses: la présence invisible est arrivée du côté de ma droite...!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ouille!

MDR MDR MDRRRRRR

Écrit par : Patoucha | 18 août 2017

Aïe...
Myriam, faites comme bon vous semble. Si cette plateforme vous fait du bien tant mieux.
Mais j'avoue en toute humilité ne rien comprendre à vos messages. J'espère juste que la blogosphère ne va pas se défouler en vous agressant.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre Jenni,

Si vous vous relisez ma réponse correspond au mot PAIX de votre commentaire qui commençait par Relax Myriam...

Je n'ai aucunement besoin de votre blog mais m'adresse à l'ensemble de vos lecteurs, sur ce blog, pour une dernière fois car à la lecture sur ce blog ou d'autres je n'en suis pas encore revenue.
A propos de religion: tout serait donc mensonges.

A la suite de cette vision, je décidai d'aller à la synagogue et, sur la galerie, regardant les hommes en bas (on sait que pour les physiciens le passé, présent comme futur d'une certaine façon se peuvent comparer (Bernard Werber) à une lasagne.
Lequel de ces hommes me demandais-je "serait" Jésus?
Après un temps un homme digne, une noblesse, se tenant droit, sans se balancer comme d'autres (dans les institutions pour enfants handicspés ce balancement signale la carence affective) "fut", à mon ressenti, "Jésus".
A ce moment cet homme se lève s'avance et lit un texte (ce qui correspond exactement au début de la carrière de Jésus dans un évangile.
Plus tard j'ai appris que cet homme était le propriétaire d'un magasin de vêtements dont le nom était A L'ENFANT PRODIGUE, titre même d'une parabole de Jésus.
Je crois que l'on trouve dans la Bible, traitée de tout en ces blogs, exactement comme en cette synagogue: ce que l'on apporte soi-même comme dans une AUBERGE ESPAGNOLE


Quant aux commentateurs qui se déchaîneraient, vous savez comme moi, Pierre Jenni, qu'ils ne l'ont pas fait, en commençant par le collabo Kaiser, pédophile et nazi, sans votre concours et, concernant votre blog, la motivation nouvelle qui fut annoncée annoncée par vous est votre problème.

Mario Jelmini poursuit en cette sorte de tapis roulant que nous connaissons le concernant.

Tapis roulant en rien tapis volant!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18 août 2017

Répondre à ce commentaire

Ouf! Un grand ouf de soulagement!
On ne lira plus Myriam Belakovsky sur le blog de Pierre Jenni! Elle vient d'en prendre formellement l'engagement: "Je (...) m'adresse à l'ensemble de vos lecteurs, sur ce blog, pour une dernière fois".

Tout le monde se réjouit de la décision qu'elle a prise. Il faut dire qu'elle nous servait des insanités comme sur un tapis roulant. "Tapis roulant, en rien tapis volant!", comme elle conclut son ultime commentaire. Cela aura été sa dernière phrase.

Nous la laissons à sa psychose, dont elle nous a suffisamment abreuvés et à laquelle nous avons suffisamment compati.

Écrit par : Mario Jelmini | 18 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mario Jeelmini,

Si vous relisez vos commentaires me concernant ou s'adressant à moi vous observerez, comme d'autres l'ont remarqué, vos contradictions continuelles sans oublier que votre avant dernier commentaire peut vous valoir de ma part un sacré procès pour tort moral.
Sans parler des délires concernant le fondateur de Terre des hommes qui n'avaient pas à être publiés sur un blog TDG.

Monsieur Jenni, en se relisant, observera de son côté que son plus récent commentaire à moi est la répétition "copie copie" du premier juste avant le déferlement concernant Edmond kaiser.

Les deux commentaires commencent par le fait que M. Jenni ne "comprend" pas ce que j'ai écrit

Simple d'esprit, M. Jenni?

On peut ne pas apprécier, certes, mais pour le témoignage, on note que le fait de témoigner de la vie spirituelle et de son authenticité comme annoncé par les évangiles vaut insultes et autres aux personnes témoins ce qui, précisément, authentifie le message des évangiles.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18 août 2017

Répondre à ce commentaire

@ M.B.
Vous nous avez annoncé solennellement ce matin que vous ne posteriez plus de commentaire sur le blog de Monsieur Jenni (celui-là même que vous traitez de simple d'esprit) et voilà que vous recommencez déjà! N'avez-vous donc point de parole? Décidément, votre psychose est encore plus grave que je le pensais. Psychose qui, soit dit en passant, serait facile à démontrer devant un tribunal: il suffirait pour cela d'une expertise psychiatrique. Ça vous tente?

Vous êtes accro aux blogs, Madame B., et vous le savez. Vous en avez besoin, tout comme l'alcoolique a besoin de boire et comme le drogué a besoin de sa dose de stup. Vous êtes malade et vous le savez. En un mot comme en cent: fichez-nous la paix avec vos élucubrations en tous genres. Vous polluez les blogs de la TdG. Dorénavant, je ne lirai plus vos commentaires, si vous avez l'audace de recommencer à en pondre.

Écrit par : Mario Jelmini | 18 août 2017

M. Jelmini

Je ne vous ferai pas procès car j'ai envie de rire.

En effet, relisez-vous...

Aucun psychiatre ne déclarerait guérie d'une névrose une personne qui souffrirait d'une psychose!

Le psychiatre, recommandé par un ami, était une autorité lausannoise et international de renom.

Bonnet d'âne, Monsieur Jelmini, bonnet d'âne...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18 août 2017

Répondre à ce commentaire

Je dois donner raison à M. Jelmini. Une personne qui répète sans arrêt qu'elle est guérie de sa névrose alors qu'elle complètement névrosée a perdu le contact avec la réalité. Elle est donc psychotique.

Écrit par : Hypocrate | 18 août 2017

Pour moi, une personne comme Mme Myriam Bielokovskaya est tout simplement borderline. C'est déjà pas mal...

Écrit par : Hippocrotte de cheval | 18 août 2017

Mario Jelmini, ou quand une psychose répond à une psychose. Quoique le première me semble bien plus grave que la seconde.

Écrit par : Diagnostic | 18 août 2017

Répondre à ce commentaire

À psychose, psychose et demi... Et votre soeur, elle va bien Jean Jarogh?

Écrit par : Agnostic | 18 août 2017

Encore et toujours les projections du troll JEAN JAROGH!

Triste sire il est, triste sire il restera!

Écrit par : Patoucha | 18 août 2017

"Vous polluez les blogs de la TdG."

Vous n'aviez pas encore remarqué que c'est à cela qu'ils servent ?

Écrit par : Evidence | 18 août 2017

Répondre à ce commentaire

Vous avez raison Jean Jarogh.
Dans ce domaine, vous êtes le Maître...

Écrit par : Mario Jelmini | 18 août 2017

Bien vu, Mario! JJ en prend pour son grade :-)))))))) Borderline, le JJ ? LOLLLLLL

Écrit par : Patoucha | 18 août 2017

Répondre à ce commentaire

@Mario Jelmini

Ave Dio :) Ne vous laissez pas encore avoir par l'usurpateur ! Le commentaire, ci dessus, n'est pas de moi!

Écrit par : Patoucha | 18 août 2017

Mario Jelmini,


Les deux synchronicités de mes témoignages, synagogue et magasin A L'ENFANT PRODIGUE en tant que telles, synchronicités, passionnent les physiciens bien autant voire plus que les théologiens et vous n'avez pas vous, Monsieur Jelmini, à jouer en ce blog d'accueil des "cassés de la vie" les thérapeutes de service.

Il y faudrait au minimum une licence de psychologie puis avoir suivi une psychanalyse didactique, Après quoi, en suivant Freud incontournable au départ, vous faire payer vos apparents "commentaires" après deux ou trois cures supervisées.

Votre jeu est cousu de fil blanc, Monsieur Jelmini.

Il est exact que j'avais, comme d'autres, n'est-ce pas, Monsieur Jelmini!? annoncé ne plus rédiger en ce blog mais, vu les insultes, le temps est passé où à une gifle je tendais l'autre joue.

Merci à Jean Jarogh.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Merci de quoi?
Il y a longtemps que je ne m'intéresse plus à vous et à vos problèmes psy. Pour moi comme pour tout le monde, vous n'êtes qu'une ravagée du bocal qui cherche à se rendre intéressante.

Écrit par : Jean Jarogh | 19 août 2017

On s'en tape!

STOP, STOP, STOP!

Écrit par : Patoucha | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Aaaahhhhhhhhhh le troll va en prendre pour son grade!!!!!

Il ne me connaît pas!!! J'ai contacté un avocat en Hongrie, il ne perd rien pour attendre.

LOLLLLLLLLLLLLLL

PS: les deux derniers commentaires ci-dessus sont de l'usurpateur. Rira bien qui rira le dernier!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Me. Bonnant le pédant ne pouvait que faire résonner notre Pierre cantonal !

Le caractère dépressif chronique de ce blog, comme tant d'autres me laisse pantois !!

Et soudain que vois-je ?

: Vous vous insultez de manière automatique, même sans que j'intervienne, mais que ce passe t-il ???

Au secours, bande de cons !!

Écrit par : Corto | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Chere Myriam Belakovsky, ce n`est pas moi qui ai écrit cela: "Merci de quoi?
Il y a longtemps que je ne m'intéresse plus à vous et à vos problèmes psy. Pour moi comme pour tout le monde, vous n'êtes qu'une ravagée du bocal qui cherche à se rendre intéressante."

Dorénavant, si l`une ou l`autre des crétin(e)s qui passent leur lamentable existence a se masturber mentalement sur ce blog écrit quelque`chose sous mon nom, ne le prenez pas a coeur car moi-meme je n`y écrirai plus rien. Je vous souhaite bien du plaisir avec ces séniles atrabilaires.

Écrit par : Jean Jarogh | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Patoucha, je suis certain que vous avez assez de fric a perdre pour payer des avocats mais vous feriez mieux de le dépenser pour faire le bien autour de vous, cela vous ferait du bien aussi. Je trouve dommage que Pierre Jenny, depuis le temps, n`a pas eu l`honneteté de vous décevoir en confirmant sur la base de mon IP que je n`ai jamais commenté sous le nom de quelqu`un d`autre. Jenny sait aussi qui s`amuse a commenter sous le nom d`autres personne, y compris le mien. Tres franchement, je n`ai jamais vu un blog avec des commentateurs aussi pitoyablement malveillants que celui-ci et je regrette de m`y etre un jour égaré. Cela ne me reprendra plus.

Écrit par : Jean Jarogh | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Jean Jarogh

qui s'exprime ci-dessus est-il le même que celui qui avait riposté aux attaques contre le fondateur de Terre des Hommes en m'adressant par l'occasion quelques mots aimables?
D'où mon remerciement..
Les pseudos posent problèmes... les allusions à des problèmes que je n'ai pas, mais même si je les avais! TORT MORAL - premier responsable le responsable du blog - peuvent coûter cher, Jean Jarogh!

Pour la personne qui me dit borderline je conseille de ne pas suivre ses conseils car être guérie, comme confirmé par le psy et borderline, voir commentaires plus haut, ce n'est pas possible.
Connaissant comme tout le monde de profonds chagrins, parfois, en revanche je suis de très bonne égalité de caractère: les bouddhistes disent "équanimité"!

Avant de priver les aimables commentateurs de ce blog de leur punching ball du moment en prenant congé la névrose d'angoisse d'abandon s'effaça sans explication (sur le moment) mais l'enfant qui vient de naître s'il n'est pas pris dans les bras suffisamment longtemps et surtout touché, la peau étant l'organe que l'on sait, il peut s'ensuivre une névrose d'angoisse d'abandon accidentelle (Patoucha quand vous écrivez "on s'en tape!" sachez que si vous vous en tapez et certains de vos amis... pas forcément tout le monde)! Je savais dès mon enfance que dès moi mise au monde ma mère qui avait arrêté de fumer avec, ivresse, reprit une première cigarette puis, avec la sage-femme, chez elle, une ou deux autres tout en discutant entre femmes en ces moments où il aurait fallu que le bébé soit pris dans les bras (Leboyer était encore soit pas soit très peu connu).
J'étais au courant et je trouvais plus que sympathique l'abstention de ma mère le temps de sa grossesse mais je n'avais pas encore relié en reconnectant ces événements.

Bien plus tard s'est présentée l'explication de la guérison par, toutes les nuits, le bruit d'un cœur battant à la clinique où je venais d'accoucher... comme le fœtus entend le cœur de sa mère.
J'étais extraordinairement émue et dormais sans arrêt les soins, le toucher (pas le moins du monde érotique) me procuraient une sensation de réconfort inouï... ce qui est précisément ce que ressent l'enfant nouveau né "touché".
Je fus donc guérie en ce moment de la naissance de mon troisième enfant.

De cette manière le travail qui s'effectue en lisant les Ecritures bibliques non en surface mais en profondeur: il y a révélation progressive.

Vous constatez, Mario Jelmini, que quelqu'un qui a quelque chose à dire n'a pas besoin de références à n'en plus finir ou... Patoucha PAPIER COLLER!

A Pierre Jenni, le fréquente de nombreux blogs en commentant parfois sans jamais créer d'histoires. Depuis quatre ans.

Votre blog laissant dire tout et n'importe quoi j'en ai profité pour apporter un témoignage.

Mais si les pasteurs faisaient leur boulot et défendaient ce qui leur a valu moult privilèges ou courbettes... l'éventuelle mort d'un homme "pour le salut de tous"... ce témoignage n'aurait pas eu raison d'être.

Félicitations (on ne viendra pas nous dire qu'aucun pasteur, voire curé, ne lit jamais les commentaires comme 2églises et religions rien que de la foutaise et des mensonges de bigots")!

Par les experts en l'occurrence les guérisons inexplicables du Christ qui "imposait la main" (sans donner de paires de claques) s'expliquent non pas tant par une force mystérieuse que par le contact établi entre patient et guérisseur (le médecin dont j'ai parlé en premiers commentaires).


A une future cible possible à ce jeu de punching ball: ne jamais répondre ne serait-ce qu'une fois aux trolls (encore faut-il le savoir)!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Vous vous rendez compte, Mme Belikovsky, si chacun venait apporter ici son témoignage, où irions-nous? Vous êtes maladivement focalisée sur votre insignifiante personne et vous vous imaginez que la terre entière tourne autour de l'histoire de votre misérable existence.
Bel exemple d'ego hypertrophié!

Je partage le point de vue de mon honorable confrère le Dr Knock quand il émet l'hypothèse que votre psychiatre vous a déclarée guérie de votre névrose afin de se débarrasser définitivement de vous. C'est en tout cas ce que j'aurais fait mais sans imaginer que vous arroseriez de votre obsédante pathologie les lecteurs du quotidien Le Matin et ceux des blogs de la Tribune de Genève.

Écrit par : Carl Gustav Jung, psychanalyste | 19 août 2017

LOL ! MRRRRDDDD !
Je me suis pincé le mamelon gauche et j'ai fait un selfie du mamelon droit !
LOLOLOLO !
Alors je me suis dit AAAHH que je pourrais aussi me faire bronzer avec l'iPAD et me faire une douche nasale dorée à la bonne mazale .
LOL !!!

Écrit par : poutoucha | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Je comprends parfaitement le psy qui a déclaré à Mme Dobiaschovsky qu'elle était guérie: c'était le seul moyen de se débarrasser de cette patiente chronique irrécupérable.

Écrit par : Dr. Knock | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Jung me dérange en ses suggestions car Jung, le réel, cet indiscutable connaisseur de nos profondeurs, sorte de Charcot "psychique"... Jung, hélas! était antisémite.

Problème, ces pseudonymes...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

J'approuve entièrement ce qu'a déclaré ici mon éminent confrère Carl G. Jung et pourtant je ne suis pas antisémite.

Écrit par : Sigmund Freud | 19 août 2017

@ Dr Knock
@ Carl Gustav Jung
@ Sigmund Freud

N'y a-t-il pas de sujet plus intéressant à discuter que le cas navrant de Mme Biélokovsky?

Écrit par : Sigmund Freud | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Problème, ces pseudonymes..."

En effet. La preuve: je viens de réussir à faire passer un commentaire sur ce blog en le signant "Sigmund Freud" alors qu'il était de moi!

Écrit par : Friedrich Nietzsche | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Je ne vous en veux pas, mon cher Friedrich! Vous avez raison, le cas de Mme Belakova est tellement pitoyable qu'il ne mérite pas qu'on lui consacre une ligne de plus.

Écrit par : Sigmund Freud | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je profite de la présence de l'honorable public ici présent pour faire savoir à qui veut l'entendre et à tout-un-chacun que même si je n'ai rien à dire, je suis heureux de saisir cette occasion qui m'est offerte de m'exprimer. Encore merci à tous pour votre enthousiasme et votre participation chaleureuse.

Écrit par : Carl-Gustav-Sigmund von Zinzin | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Vous au moins, vous ne parlez pas pour ne rien dire.
En l'occurence toutefois, une question se pose: vos paroles n'auraient-elles pas dépassé votre pensée?

Écrit par : Le Bouddha | 19 août 2017

Ingrédients / pour 8 personnes

2 œufs
2 cuillères à café de sucre
1 petite tasse de lait
farine pour faire le lien
1 cuillère à soupe de levure chimique
sucre et cannelle (pour la fin)

Préparation

1
Mélanger tout les ingrédient jusqu'à obtenir une pâte ni trop molle, ni trop épaisse.
2
Mettre en marche la friteuse ou bien une casserole avec beaucoup d huile pour que vos petite boules puissent frire de chaque côtés.
3
Quand l'huile est bien chaude commencer à faire des petites boules avec une cuillère à soupe et les plonger dans l'huile à feu moyen pour que l’intérieur ne reste pas cru.
Pour finir
Mettre les petites boules sur du papier absorbant et ensuite les rouler dans le sucre et la cannelle.

Cuisinez, savourez…

Écrit par : Lovestar | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Maître Poncet, n'avez-vous pas un peu honte ?

Cher Maître,

Lors de l'émission du grand super 8 du vendredi 13 mars (jour de chance pour la Suisse, Jésus apparaissant ce jour même sous la croix dans un tissu de matelas argenté quelque part en Amérique du Sud?!), vous avez avoué l'inavouable. Durant le débat sur le pornogate jurassien, vous vous êtes rappelés qu'à une époque lointaine, vous aviez été invité à visionner, entre amis du Parquet genevois, un des "monuments" historique de l'art porno: un muet noir et blanc tourné en caméra super 8 ordinaire, genre "Charlie Chaplin au lupanar".

Maître, le Parquet bien ciré de votre bonne Cité de Calvin a sans doute condamné le téméraire cinéaste à quelques journées de prison ainsi que, à la suite du châtiment de cette dite Cour galante, il a été banni de la Cité et du cinéma décent, populaire et subventionné. Ce pauvre artiste qui commit cette œuvre révolutionnaire et embryonnaire était peut-être une personnalité naissante que vous avez tué dans l'œuf par ce jugement.

Mais cela n'était rien encore (car un artiste qui sait ce qu'il fait est un artiste qui trouve la solution de durer dans le temps).

Que trouva de mieux le Parquet après avoir jeté aux orties publiques le film porno et son auteur? On vous l'a dit: ni brûlée ni soumise à la démolition, la dite œuvre sulfureuse fut visionnée en cachette afin d'en tirer quelques plaisirs onanistes entre calvinistes bien en vue de la place. Non. Décidément, ce genre de libéralisme là, je le honnis. C'est de l'obscurantisme camouflé sous sa carapace de conservatisme. Comment vous, Maître Poncet, chantre de la liberté d'expression avez-vous pu participer à ce crime d'hypocrisie? Au lieu de vous rincer l'œil entre amis, vous auriez du défendre l'auteur sur la place publique en lui dédiant le titre de l'audace cinématographique de l'année et en fustigeant ces Juges qui censurent devant public une œuvre et planquent derrière leur propre boudoir le produit de leur condamnation pour en jouir. Moyen Age!

Aujourd'hui, je comprends mieux ce qui tue l'artiste révolutionnaire: l'arbitraire de Dieu. Et Dieu, dans ce cas, est toujours la Justice dirigée par la puissance d'hommes comme vous qui vous amusez à défendre des gens importants, niveau puissance, comme la famille Kadhafi par ailleurs pas si fréquentable que ça (lire article de Jean-Claude Buhrer dans le Temps, 17 mars), et à ignorer la défense automatique de celles et ceux, faibles et petits, qu'on exclut à vie de la Cité de Calvin pour de clairs ébats sexuels effectués pour un film amateur en couleur, quasi muet et en pleine nature, sur le bleu Léman innocent. Cela fait déjà quinze ans d'exclusion pour le dit artiste maudit loin des amitiés des "gens bien qui pensent la Cité". Et combien se sont amusés à visionner cette cassette parmi les journalistes pour leur plaisir personnel? Les filles libres sur le bleu Léman étaient-elles au moins belles en chair, chers journalistes?

Aujourd'hui, quand je pense que seule Lola Quasar du Qatar attend et défend son émir SDF, c'est la preuve par sept que ce sont encore les princes bleu pétrole qui ont de l'essence verte dans le moteur et de la suite démocratique dans les idées. La révolution verte vient d'Arabie. Et cela fait bien rigoler. Notre cynisme à l'occidentale en tombe de la lune. C'est un comble.

Maître, votre interlocuteur est un être humain plein de rêves comme la plupart d'entre nous. Il sait être souriant et très déterminé. Il n'aime pas qu'on le prenne pour un con, et surtout, il veut sa réhabilitation et être jugé à l'aune de sa juste valeur participative à la société. Pour certains, je suis peut-être un bédouin qui a joué au babouin avec des princesses guenons, violant la loi de la Cité car réalisé en des lieux publics, et qui mérite donc l'opprobre de la République. Mais pour les autres, tous les autres?

Chacun vit selon ses convictions. Mais chacun a le devoir de se faire connaître et reconnaître. Maître Poncet, si vous désirez être mon défenseur littéraire libertin… ou au contraire le Procureur de la République des Journalistes Vertueux, ce serait avec plaisir que je monterais à la barre fixe du cabaret Voltaire pour m'exprimer. A moins que la fuite, encore une fois, soie la meilleure conseillère devant l'abominable homme d'amour.

J'ai un amour qui m'attend depuis quatre ans et plus. Je n'ai plus de temps à perdre avec un anonymat qui m'épuise, me mine, me ruine et me désole. Quinze ans, c'est long, vous savez. A la Stammtisch d'un bistrot jurassien, on a entendu ceci d'un apprenti politicien: "Ils veulent du cul à l'Etat. Moi j'aimerais des têtes." Un chef pataphysicien lui a répondu: "A l'Etat, ils aiment le cul comme tout le monde. Moi j'aimerais des têtes chercheuses et des bêtes à bon dieu qui apparaissent sur les écrans."

Maître, connaissez-vous la différence entre la strip-teaseuse roumaine professionnelle qui savait compter en francs suisses et le banquier suisse amateur de vampires roumains? La strip-teaseuse prétendait toujours qu'elle manquait de liquidité, alors que le banquier avouait qu'il manquait de coffres pour vivre avec elle. La chute de l'histoire? Le pognon durement gagné, ô sésame, s'évadait des poches du fisc suisse pour finir frauduleusement sur un compte roumain. Mais la Belle était innocente. Seul son banquier agissait mal envers le fisc de son pays.

"Et pourtant ils s'aimeront toujours, ces deux imbéciles là!" s'est exclamé Cooper Nique au moment des délibérations sur le matelas de la belle déguiseuse de charmes. "Il est temps pour eux de retrouver un mode de vie plus bourgeois afin que leur maladie cancéreuse ne détruise pas leur amour." Cooper Nique a encore dit aux censeurs: "Sur le Bleu Léman, on joue au ballon et on y fait l'amour comme entre quatre murs. Quelle différence?"



Bien cordialement.

Écrit par : Ne cherchons pas midi à quatorze heures | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

JEAN JAROGH, vous êtes complètement cinglé!

Vous pensez réellement Jean Jarogh que ces minables commentaires sont de moi!? Au point de vous justifier! Vous me prenez pour une idiote!

"Aaaahhhhhhhhhh le troll va en prendre pour son grade!!!!!

Il ne me connaît pas!!! J'ai contacté un avocat en Hongrie, il ne perd rien pour attendre.

LOLLLLLLLLLLLLLL

PS: les deux derniers commentaires ci-dessus sont de l'usurpateur. Rira bien qui rira le dernier!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 19 août 2017

LOL ! MRRRRDDDD !
Je me suis pincé le mamelon gauche et j'ai fait un selfie du mamelon droit !
LOLOLOLO !
Alors je me suis dit AAAHH que je pourrais aussi me faire bronzer avec l'iPAD et me faire une douche nasale dorée à la bonne mazale .
LOL !!!

Écrit par : poutoucha | 19 août 2017

ou ceux-là?

Oye! J'ai fini mon bronze et mis mes tongs.
Là je me décharge sur l'iPad.

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017
Répondre à ce commentaire

Personne pour décharger son ipad ou faire un bronze avec moi ?

Écrit par : Patoucha | 16 août 2017
----

Cela aussi n'est pas de vous!?

Ave Dio :)

J'ai été trop méchante avec vous. Pour vous consoler et agrémenter vos rêves... mais seulement vos rêves. :)))))))))

https://www.proximeety.net/photos/P/A/patoucha_0.JPG

MJ, ne comptez pas recevoir une invitation de sitôt!!!!!!! :)

Ou alors ouvrez votre blog pour faire éclater votre génie :)))))))))))))

Écrit par : Patoucha | 15 août 2017

"Hola, dame Patoucha, toute une journée sans avoir fouiné parmi mes anciens commentaires histoire de satisfaire vos pulsions de copié-collé ragneugneux, vous n`etes pas malade j`espere? Dites-moi au-moins si j`ai bien deviné pour l`Éthiopie ou si mes vieux souvenirs de légionnaire en visages nord-éthiopiens me jouent des tours. Juste pour savoir.
Hola, dame Patoucha, toute une journée sans avoir fouiné parmi mes anciens commentaires histoire de satisfaire vos pulsions de copié-collé ragneugneux, vous n`etes pas malade j`espere? Dites-moi au-moins si j`ai bien deviné pour l`Éthiopie ou si mes vieux souvenirs de légionnaire en visages nord-éthiopiens me jouent des tours. Juste pour savoir.

Écrit par : JJ | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire
Sacré Gégé, peut juste pas se retenir.
Si Patoucha était black elle ne passerait pas du temps à bronzer, non ?
Vous vous êtes bien fait avoir, là où Mario n'est pas dupe.
Merci d'alimenter la discussion, quelles qu'en soient les tournures.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire
PJ, ainsi donc notre Patoucha nationale serait une mythomane qui, pour des raisons que je préfere ne pas cogiter, trouverait intelligent de se faire passer pour une Africaine? Si c`est le cas, c`est un cas d`usurpation d`identité pas piqué des hannetons pour une qui voit des "usurpateurs" derriere tous les rideaux hehe..

Écrit par : JJ | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire
Jean, à ce stade ne pensez vous pas que le simple critère d'identité est largement dépassé, obsolète, usurpé, pratique, opportuniste et insignifiant ?

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire
PJ, moi je veux bien mais quid de la dame sur la photo si elle savait que quelqu`un se fait passer pour elle sur l`internet qui, comme on le sait, porte bien plus loin que la voix?

Écrit par : JJ | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire
Ne m'embarquez pas sur un terrain que j'abhorre, Jean.
L'identité est une notion aussi profonde qu'abstraite et la liberté du net nous permet de transcender des limites que la société n'a pas encore mesurées.
Je pars du principe que la spontanéité est plus proche d'une certaine réalité que toutes les tentatives de la maîtriser.
Vous, Mario, Géo, Rabbit, Myriam, Patoucha, et moi ainsi que la plupart de ceux qui s'expriment ici ont, au minimum, soixante ans. Ne pourrions-nous pas, tous tant que nous sommes, nous payer le luxe d'être nous mêmes ? Ou du moins ce que nous pensons être.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire
Parmi ceux que vous citez, je suis le seul qui signe le plus souvent de son nom véritable ou au-moins de ses initiales et vous savez pourquoi? Parce`que éructer n`importe quoi sur n`importe qui de maniere anonyme, c`est bon pour les mollusques a deux pattes.

Écrit par : jean Jarogh | 17 août 2017

Répondre à ce commentaire
Jean, je n'ai aucun problème avec les pseudos. Vous faites comme vous voulez. Mais de grâce, ne venez pas dénigrer ceux qui ont besoin de se protéger.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 août 2017

Écrit par : JJ | 17 août 2017

Allez-vous nier cet échange avec Pierre Jenni!?

Patoucha, je suis certain que vous avez assez de fric a perdre pour payer des avocats mais vous feriez mieux de le dépenser pour faire le bien autour de vous, cela vous ferait du bien aussi. Je trouve dommage que Pierre Jenny, depuis le temps, n`a pas eu l`honneteté de vous décevoir en confirmant sur la base de mon IP que je n`ai jamais commenté sous le nom de quelqu`un d`autre. Jenny sait aussi qui s`amuse a commenter sous le nom d`autres personne, y compris le mien. Tres franchement, je n`ai jamais vu un blog avec des commentateurs aussi pitoyablement malveillants que celui-ci et je regrette de m`y etre un jour égaré. Cela ne me reprendra plus.

Écrit par : Jean Jarogh | 19 août 2017

Avocat? Hongrie? Vous me mésestimez JEAN JAROGH/JJ! Cela ne me coûtera pas un centime! Et merci encore, pour ces commentaires racistes!

Bon vent!

Écrit par : Patoucha | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Affaire Edouard Stern, Me. Bonnant alors qu'il était sensé défendre la famille Stern faisait livrer des cadeaux quotidiens à Cécile Brossard, faisant de la prison genevoise une véritable maison de passes !!!

Écrit par : Corto | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mais qui revoilà ?!! Tu nous avais manqué Corto.

Écrit par : Pierre Jenni | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Vous constatez, Mario Jelmini, que quelqu'un qui a quelque chose à dire n'a pas besoin de références à n'en plus finir ou... Patoucha PAPIER COLLER!"

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19 août 2017

"A Pierre Jenni, le fréquente de nombreux blogs en commentant parfois sans jamais créer d'histoires. Depuis quatre ans."

Vraiment?!

"Votre blog laissant dire tout et n'importe quoi j'en ai profité pour apporter un témoignage."

Parce que tous les blogs où vous avez étalé votre vie sans aucune honte, comme ici, ces blogs, laissaient dire n'importe quoi?!!! Ce sont vos propres commentaires, qui vont vous retourner à la face comme un boomerang, que je vous concocte. Ils démontreront à QUI vous avez causé le TORT MORAL dont vous ne cessez de nous bassiner!

ABE

Écrit par : Patoucha | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour la recette...excellent ce 19 août :-)

Écrit par : absolom | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Bon appétit absolom!

Mais dites-moi, vous n'avez posté que ce commentaire....?

Écrit par : Patoucha | 20 août 2017

OUF ! Ca y est ! LOL ! J'ai fini de décharger l'iPad ! MMoRRDDoRRR !
Maintenant c'est l'heure de mon massage. Heuresusement que j'adhère complètement à ce que dit Mireille ! Rhoooooo! Mais c'est qu'elle ose! Elle ne doit plus avoir d'iPad pour se regarder... celui-ci a dû se briser à la vue de Jean Jarogh ! Alors on se regarde les yeux dans les yeux !

Écrit par : Patoucha | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

Les poules caquettes et les poulets aussi !

Écrit par : Corto | 19 août 2017

Répondre à ce commentaire

caquettent
Les poulets sont dans le coup?

Écrit par : Lungo | 20 août 2017

Mais qui est ce malade Pierre Jenni? Cela vous amuse de lire ces bullshits sous mon pseudo?
C'est d'une lourdeur!

J'espère ne pas avoir à revenir et voir mon pseudo sombrer dans la bêtise , l'idiotie et l'antipathie!

Écrit par : Patoucha | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Les suisses sont vicieux, le fonctionnement des blogs suisses comme celui de la tdg en son l'exemple type !

Écrit par : Corto | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

sont

Écrit par : Corto | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Plus Patoucha s'indignera dans ce sale petit jeu digne des secrets bancaires, plus elle sera le dindon de la farce !

Écrit par : Corto | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Patoucha, petite poulette, pourquoi n'utilisez-vous pas des pseudos, vous aussi?
On y verrait plus clair...
Mais j'y pense: peut-être est-ce ce que vous faites, ce qui expliquerait tout cet embrouillamini de basse-cour, avec dindons à la clé.

Écrit par : Chantepoulet | 20 août 2017

"Plus Patoucha s'indignera dans ce sale petit jeu digne des secrets bancaires, plus elle sera le dindon de la farce !"

Vous n'y êtes pas Corto! Cela me permet de savoir, comme la personne qui a repris une partie du commentaire de Mario Jelmini - qui reprend d'autres commentaires, ci-dessous - qu'il ne peut s'agir que de MB, qui s'est découverte toute seule:

"Patoucha, petite poulette, pourquoi n'utilisez-vous pas des pseudos, vous aussi?
On y verrait plus clair...
Mais j'y pense: peut-être est-ce ce que vous faites, ce qui expliquerait tout cet embrouillamini de basse-cour, avec dindons à la clé.

Écrit par : Chantepoulet | 20 août 2017"

Et voilà!

CHANTEPOULET est le surnom que donnait Edmond Kaiser à la fondatrice de l'ordre religieux, Mme Thouret: "chantepoulet"

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20 août 2017

Ces attaques ne peuvent provenir que d'une personne malade!

Ce matin seuls ces pseudos connus sont présents: Mais un seul TROLL a commenté ici! C'est MB!

Motus, Daniel, G. Vuilliomenet, Calendula, MB/Myriam Bekalovski, absolom!

Je quitte! Bonne journée!

Écrit par : Patoucha | 21 août 2017

Vous avez remarqué, les amis? Myriam B. n'a pas ouvert son clapet (lequel se situe juste au-dessous de son grand nez) depuis au moins 4 heures. Ça fait du bien, vous trouvez pas?

Écrit par : En long, en large et en travers | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Chantepoulet est l'archétype même du chieur lâche et pourri, comme on en voit un peu trop dans ces bas fonds !

Écrit par : Corto | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Quant à Pierre Jenny et ses exposés maniérés, que dire, sinon qu'il ouvre son blog à tous, ce qui est remarquable si on le compare aux autres lèches-fions de cette blogosphère très locale !

Mais le sujet railleur est supposer éviter les vrais questions que nous aimerions certainement débattre en relation avec des sujets, eux, plus polémiques !

Un peu, voir assez tordu comme "pédagogie" !

Alors ça déborde, mais dans un vide sidéral !!!

Écrit par : Corto | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

CHANTEPOULET est le surnom que donnait Edmond Kaiser à la fondatrice de l'ordre religieux, Mme Thouret: "chantepoulet" dans lequel jeune fille je voulais entrer or, il y a deux heures environ je revivais cet été fabuleux de préparation, chants d'enfants, une religieuse, Denise-Marie, colonie d'enfants moi-même et cette Lumière d'été et soudain...

Pierre Jenni

Admirant la tenue de son blog je l'appelai "bonne auberge"
Il faut voir les ouvrages du Dr Arthur Janov, EMPREINTE, tout particulièrement.
Pierre Jennni déteste la psychanalyse et, moi la connaissant et le proclamant Pierre Jenni semble me prendre en grippe et se délecter des attaques contre moi (par le moyen de mon père, notamment) Patoucha et l'horrible M. Jelmini sorte de "médecin conseil... psychanalyse, psychologie des PROFONDEURS.
Profondeurs: ENTRAILLES notamment MATERNELLES. Hier après-midi, mentalement, je m'adressai à P. Jenni: psychose, borderline tout l'ensemble, les uns s'enguirlandant avec les autres: "Fameuse équipe, M. Jenni... qu'allez-vous nous tirer de tout cela? Puis soudain, il y a deux heures cette Lumière et tout s'éclaire. ENTRAILLES MATERNELLES. La maman de P. Jenni dit "Zut, un rouquin (moi, ce lisant Jenni: "Moi, je ne t'aurais pas accueilli comme ça..." d'où mon poème pour un enfant rouquin.

EMPREINTE: dans une voiture un homme qui y fait souvent les mêmes trajets avec sa mère se dresse soudain et lui dit qu'il va la tuer...
L'Institut primal du Dr Janov a traité des milliers de cas d'adultes revivant leurs souffrances effroyables de bébé se dirigeant vers la sortie des PROFONDEURS MATERNELLES sans pouvoir ni crier, appeler au secours ni raisonner alors qu'ils souffrent tant (voir EMPREINTE) leur haine, selon le concours de circonstances de l'accouchement, de la mère, ensuite, responsable (MAIS TOUT EST INCONSCIENT) et vit, comme un parasite, la personne souffrante atrocement.

M. Jenni est souvent dans une voiture, un taxi.
Horreur de la psychanalyse, de la psychologies des PROFONDEURS symboliquement ENTRAILLES MATERNELLES COUPABLES DE TANT DE SOUFFRANCES9 profondeurs pour des raisons qui ne sont pas forcément celles qu'il pense éventuellement "vécu lui-même par les souffrances de sa naissance".
Sorte de transfert négatif me concernant expliquant sa délectation à me voir "psychiquement massacrer" par ce qui serait le personnel d'une maternité soit l'abominable Dr accoucheur Jelmini et la "sage-femme" aide de proximité, Patoucha: Massacrer "Belovskaïa" afin d'aider l'enfant, Pierre Jenni, en son trajet utérin vers la sortie des symboliques entrailles maternelles de Belovskaïa... Médecin ami: Cortot.

Il s'agit des ouvrages de M. Janov

inutile de crier à ma folie... que nenni!

bonne auberge entrailles maternelles taxi trajet vers la sortie souffrance de M. Pierre Jenni transfert:

LE TOUT, L'ENSEMBLE ABSOLUMENT INCONSCIENT.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Tout le monde a maintenant compris que Mme Myriam Belakovsky, née d'une mère démesurément affectueuse (dans "affectueuse", il y a "tueuse") et d'un père qui n'aimait pas les enfants, a connu une petite enfance et une enfance malheureuses. Victime d'une sévère névrose, elle s'est faite soigner jusqu'à ce que le psychiatre qui s'occupait d'elle la déclare guérie. Depuis, c'est une femme épanouie qui partage volontiers sa bonne humeur et sa joie de vivre avec autrui.
Tout est donc bien qui finit bien.

Cela étant, en ma qualité de responsable du forum blog.tdg.ch, je déclare que
LES COMMENTAIRES SONT MAINTENANT FERMÉS.
Merci de votre compréhension.

Écrit par : Jean-François Mabut | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Le commentaire ci-dessus est une blague. Il n'a pas été écrit par M. Jean-François Mabut mais par moi. Dommage...

Écrit par : moi | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

NB S'il s'agissait d'une cure, Pierre Jenni le patient et moi la psy, elle ne serait pas une cure psychanalytique où le patient et le psy sont tous les deux seuls dans un local fermé mais bien d'une cure chamanique où la société (les lecteurs TDG de ce blog) est présente, Pierre Jenni, en cure, le chaman/e, moi, parle, discute, raconte ou chante, etc, Jung très proche de cette démarche conduisant au chamanisme mais encore en privé, non en société où le patient entend jusqu'au moment du dénouement, voir Claude Lévy-Strauss, dénouement le même qu'il s'agisse de cure psychanalytique ou de cure chamanique.
Il ne m'est pas possible d'indiquer exactement de quel livre de cet auteur il s'agit. Mais je suis formelle sur le nom de l'auteur.

Il va de soi que Pierre Jenni ne m'ayant rien demandé il est simple lecteur de ces lignes mais il pourrait, s'il le souhaitait, être désormais extrêmement sensible à ses rêves, les écrire avant de les avoir oubliés, rencontres, centres d'intérêts différents... sans oublier nos trois cerveaux reptilien, limbique et néocortex qui fonctionnent en commun (le fœtus comme le tout jeune nouveau né ne dispose pas encore du néocortex!

CHANTEPOULET Corto et Mère Jeanne-Antide Thouret surnom "chantepoulet" donné par Edmond Kaiser avec sorte de fixation de Corto concernant Edmond Kaiser est un signe, une synchronicité qui peut conduire à une orientation.

Signe concernant l'ensemble des lecteurs.

Lire (sans rien vous imposer, bien entendu) le livre LA ROUTE DU TEMPS par Philippe GUILLEMANT Le Temps Présent, livre consacré notamment aux synchronicités (en son temps étude approfondies de Jung qui s'st également consacré à l'étude des OVNIs Un mythe moderne rumeurs de soucoupes volantes...

L'ouvrage La route du temps a été signalé il y a... quelques temps... en son blog par Jean-Noël Cuénod.

A lui, merci.

Pour un bon dimanche à tous.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

"(...) Pierre Jenni, en cure, le chaman/e, moi, parle, discute, raconte ou chante, etc (...)"
Chante poulette...

Pierre Jenni en cure chez M.B., on aura tout vu! Remboursé par la LAMAL?

Écrit par : En long, en large et en travers | 20 août 2017

Une fois de plus, Mme Myriam Belakovsky fait appel aux synchronicités.
Voilà ce qu'on peut lire à ce sujet sur « https://fr.wikipedia.org/wiki/Synchronicité#cite_ref-38 »,
chiffre 7.4:

"La psychiatrie actuelle va plus loin dans la négation de la théorie de la synchronicité ébauchée par Jung, en considérant comme symptôme d'une pathologie le fait de rester alerte quant aux éventuels messages que des éléments extérieurs (journaux, affiches, horaires, télévision, dialogue environnant, etc) pourraient apporter. On appelle cela des «Idées de référence», voire des «Délire d'interprétation»."

Ainsi, selon la psychiatrie moderne, Mme Belakovsky serait atteinte d'une "pathologie" caractérisée par un "délire d'interprétation".

Dans le même article Wikipédia, sous chiffre 7.2, cette intéressante illustration du principe de synchronicité:

"Richard Feynman cite un moment où il eut un pressentiment que sa grand-mère venait de mourir. À ce moment, le téléphone sonne: c'était un appel de ses parents. Il s'enquiert immédiatement de la santé de sa grand-mère; or il se trouve que celle-ci se portait très bien. Qui pense à compter le nombre de coïncidences non réalisées?"

Écrit par : Carl-Gustav von Zinzin | 20 août 2017

Myriam Belakovsky soutient ci-dessus que la "sorte de fixation de Corto concernant Edmond Kaiser est un signe, une synchronicité qui peut conduire à une orientation." Et elle ajoute aussitôt: "Signe concernant l'ensemble des lecteurs."
Le signe le plus clair de ce charabia est que dame Belakovsky souffre d'une pathologie dont le délire d'interprétation n'est pas la moindre des composantes.

Écrit par : L'ensemble des lecteurs | 20 août 2017

" avec sorte de fixation de Corto concernant Edmond Kaiser est un signe"


Pas de signe, edmond kaiser a commencé sa vie dans les rangs de le collaboration et a accumulé de l'argent volé aux victimes du nazisme, ensuite il s'est spécialisé dans le commerce de l'enfance avec des centaines de cas de pédophilie organisée pour les membres de l'église catholique en fuite de pays européens !

Il visait même sa fille dans son comportement pervers, que dire de plus ?

Écrit par : Corto | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Lire aussi cette biographie de la mère de Myriam Belakovsky, l'écrivaine Elisabeth Burnod:
http://www.wikiwand.com/de/Élisabeth_Burnod

Écrit par : Alfred Lambert | 20 août 2017

Innocenté comme l'on été papon et 95% des collabos de haute volée !

Écrit par : Corto | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Les personnes passionnées par l'humain en son génie créateur après avoir appris que la vision de Bernadette Soubirous s'est passée à Massabielle, à Lourdes, Massabielle, lieu FREQUENTE PAR LDES FEES, selon le folklore de l'endroit ainsi qu'une parente de Bernadette était "guérisseuse" et Bernadette exceptionnellement douée pour les soins aux malades... liront, si elles le souhaitent LA PSYCHANALYSE DES CONTES DE FEES, par Bruno Bettelheim

puis, si toujours intéressées, une initiation au chamanisme, par Bernard Werber: LE MIROIR DE CASSANDRE

nulle "diablerie"! mais, comme les êtres ouverts, modestie de la démarche de l'auteur scientifique Bernard Werber.

Une voiture peut représenter ou être ressentie comme ce lieu intime dit utérus

Une cuisine, également

sans en avoir la moindre conscience...

en vérité!

Madame Elisabeth Burnod fut tellement heureuse du fait d'être enceinte de l'auteur de ces lignes que, maladroite, elle rata un avortement maison

et/mais responsable, avant de me mettre à la porte de chez elle définitivement finit par me l'avouer alors que j'avais environ quarante ans.
Brillante information apport en ces lieux, voire plus haut, par le dénommé Lambert.

Puissent les mères responsables ne pas hésiter é avouer, dans le sens "se confier" à leurs enfants,pour le bien de leur progéniture, ne pas avoir accueilli avec plaisir ou joie l'annonce d'une future grossesse et les jeunes réaliser qu'avoir envie de faire l'amour ("tirer son coup" comme disent avec élégance certains jeunes ou moins d'aujourd'hui... ! n'est pas avoir forcément envie de faire un enfant voire créer une famille... et qu'il y a tout ce qu'il faut pour prendre ses précautions à temps c'est à dire avant... un rapport sachant, sans développer ici, que des caresses intimes suffisent, selon l'état de l'hymen, à rendre une femme, qui se croirait vierge! et le déclarerait à son gynéco... future maman.

Ce qui est avancé pour obtenir un avortement comme étroitesse d'un appartement ou difficultés économiques se sachant, en fait, avant les rapports sexuels "coupables" d'avoir fécondé une femme.

Bon.

Maintenant il me faut en revenir au fait que j'ai écrit ne plus vouloir "polluer*, comme dit aimablement à mon sujet, ce blog.



Le Dr Mario Jelmini se répéterait, "re!" en exprimant sa joie à ce sujet.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

"(...) modestie de la démarche de l'auteur scientifique Bernard Werber."

Moi, un "auteur scientifique"? Vous plaisantez, chère Madame Belasova! Mes romans n'ont pas la prétention d'être scientifiques.

Écrit par : Bernard Werber | 20 août 2017

Alfred Lambert,


Une dédicace dans un bouquin, si vous en avez pris connaissance, ne signifie rien:

opportunisme, en l'occurrence.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Myriam, n'est-ce pas vous qui avez écrit, il y a quelques minutes:
"Maintenant il me faut en revenir au fait que j'ai écrit ne plus vouloir "polluer*, comme dit aimablement à mon sujet, ce blog.
Le Dr Mario Jelmini se répéterait, "re!" en exprimant sa joie à ce sujet" ?

Comment voulez-vous qu'on vous prenne au sérieux si vous ne tenez pas votre parole?

Écrit par : paroles en l'air | 20 août 2017

"Une voiture peut représenter ou être ressentie comme ce lieu intime dit utérus", écrivez-vous.
D'où ce besoin irrésistible qu'ont les hommes de baiser des voitures...

Dites donc, Myriam, Pierre Jenni doit être un sacré chaud lapin, lui qui entretient toute une flotte de voitures! Ce serait son harem?

Écrit par : Pinailleur | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

@Pinailleur

"Une voiture peut représenter ou être ressentie comme ce lieu intime dit utérus", écrivez-vous.
D'où ce besoin irrésistible qu'ont les hommes de baiser des voitures...

Dites donc, Myriam, Pierre Jenni doit être un sacré chaud lapin, lui qui entretient toute une flotte de voitures! Ce serait son harem?

Pas vrai!?Mais c'est dingue là! MDR MDR MDRRRRRRR je suis pliéeeeeee!

Écrit par : Patoucha | 20 août 2017

Je vous suggère quand même la lecture de cet article du Monde, qui ne peut que vous intéresser,

http://www.lemonde.fr/m-voyage/article/2017/08/20/la-france-en-marchant-cinq-inoubliables-randonnees_5174320_4497613.html



Édition globale

La France en marchant : cinq inoubliables randonnées
Partager
Tweeter
Rubriques
Retour à l'accueil de la rubrique M le mag

Styles
Époque
Actu

M le mag
Styles
Voyage
Destinations
Personnalités
Dans Paris
Sur la route

Article sélectionné dans La Matinale du 19/08/2017
Découvrir l’application
La France en marchant : cinq inoubliables randonnées

Rien ne vaut la marche pour découvrir les beautés d’une région : en Bretagne, dans les Cévennes, à Paris, dans les Alpes ou dans la Drôme, voici cinq idées de balades avant la rentrée.

LE MONDE | 20.08.2017 à 06h46 • Mis à jour le 20.08.2017 à 07h43 | Par Thomas Doustaly
Abonnez vous à partir de 1 €
Réagir
Ajouter

Partager Tweeter
LES CHOIX DE LA MATINALE
Rien ne vaut la marche pour découvrir les beautés d’une région : en Bretagne, dans les Cévennes, à Paris, dans les Alpes ou dans la Drôme, voici cinq idées de balades pour se vider la tête avant la rentrée.
La Côte d’Emeraude, joyau du sentier des douaniers

image: http://img.lemde.fr/2017/08/16/0/0/3264/2448/534/0/60/0/3adb4f7_3095-1pl12ez.og2w1dobt9.JPG
Le château de Fort la Latte, étape reine du GR34.

Le sentier des douaniers offre aux marcheurs plus de 1 800 km de côtes bretonnes, du Mont-Saint-Michel au barrage d’Arzal, dans le Morbihan. Connu des randonneurs sous l’appellation GR 34, il est un des plus beaux chemins de grande randonnée en France, avec des vues sur la mer à couper le souffle et des paysages côtiers sublimes. Cette (très) longue balade se découvre par étapes. La Compagnie des sentiers maritimes a découpé un tour de Bretagne en 23 randonnées de cinq à huit jours. Difficile d’en recommander une en particulier, mais celle qui relie Saint-Malo à Saint-Brieuc est sans doute l’une des plus belles, surtout pour ceux qui ne connaissent pas la Bretagne.

Deux formules sont proposées, en randonnée accompagnée, en groupe de 13 personnes au maximum avec un guide (à partir de 745 €) ou en randonnée libre (à partir de 615 €), en couple, en famille ou avec des copains. Au départ de Saint-Malo, les premiers temps forts sont la découverte du barrage de la Rance et la visite de Dinard. Les jours suivants, la marche se fait plus sauvage, jusqu’à la pointe de la Guette, d’où l’on rejoint le cap Fréhel et ses milliers d’oiseaux. Entre fougères et grès rose, le château de Fort la Latte est un des joyaux de la Côte d’Emeraude. Enfin, ce sont les falaises d’Erquy et Sables-d’Or-les-Pins, dernières étapes avant la fin… provisoire. Il reste encore 22 étapes à découvrir !

Compagnie des sentiers maritimes. Renseignements : 02 99 78 83 70. sentiersmaritimes.com
Petits lacs cachés à Névache, dans les Alpes

image: http://img.lemde.fr/2017/08/17/0/0/2670/2002/534/0/60/0/9e6518c_29480-c3d47t.7wpoz2gldi.jpg
Le lac Long des Muandes, dans les Hautes-Alpes.

La montagne est un peu le paradis du marcheur. Dans les Alpes, s’il fallait choisir la plus belle des randonnées, celle que propose Terres d’aventure dans la vallée de la Clarée, au départ de Névache, serait probablement l’élue. Au nord de Briançon, à quelques kilomètres seulement de l’Italie, les petits lacs cachés sur des plateaux reflètent les sommets du massif des Cerces : le lac Chavillon, à 2 194 mètres, sert ainsi de miroir au mont Thabor qui culmine face à lui à 3 178 mètres. Chemin faisant, les guides racontent l’histoire de ces vallons perdus, entre alpages et hameaux fantômes.

Au col du Chardonnet, à 2 691 mètres, l’ancienne mine de graphite est émouvante quand on songe aux conditions de travail des ouvriers à une telle altitude. Dans le vallon vu du Creux des Souches (car les toponymes sont des invitations à la rêverie dans ces magnifiques paysages), on a souvent la chance de croiser des chamois. Fin août début septembre, les couleurs changent et la fraîcheur vient plus tôt le soir. On ne voit pas passer la semaine, d’autant plus que les randonnées à paliers s’adaptent à tous les niveaux et qu’un spa attend les valeureux en fin de journée.

Terres d’aventure, randonnée « Névache, vallée classée ». 7 jours à partir de 605 € par personne. Renseignements : 01 70 82 90 00 ou www.terdav.com
Avec un âne dans les Cévennes, sur les pas de Stevenson

image: http://img.lemde.fr/2017/08/16/0/0/2000/1333/534/0/60/0/120e10f_28144-livm75.ddzu59udi.jpg
Sur le « Chemin Stevenson », entre Langogne et Saint-Flour-de-Mercoire.

Le petit chef-d’œuvre de l’écrivain écossais Robert Louis Stevenson, Voyage avec un âne dans les Cévennes, publié en 1879, marque un tournant à la fois historique et littéraire dans la longue tradition du voyage à pied. Stevenson avait 28 ans à l’automne 1878, et c’est un chagrin d’amour qui le poussa sur les chemins des Cévennes protestantes, entre Monastier, en Haute-Loire, et Saint-Jean-du-Gard, à travers la Lozère. Douze jours pas tout à fait seul, puisque Stevenson achète une ânesse, Modestine, pour porter ses bagages. Elle lui donne d’abord du fil à retordre avant de devenir l’héroïne véritable du récit que l’écrivain rédige comme un journal, tous les matins, avant de prendre la route.

Quelques années plus tard, L’Île au trésor apporte à Stevenson la célébrité. Mais il devient un écrivain culte après sa mort grâce à la postérité florissante de L’Etrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde, publié en 1886, et qui reste son texte le plus connu. Cette gloire posthume finit par rejaillir sur le parcours de sa randonnée, qui fut bientôt dénommée « chemin Stevenson » avant de devenir le GR70 à l’occasion du centenaire de son voyage. Aujourd’hui encore, c’est le seul GR de France balisé en bleu et blanc, aux couleurs de l’Ecosse. Il traverse en direction du sud les paysages apaisés du Gévaudan et du mont Lozère, dans le splendide parc national des Cévennes.

La très active association Sur le chemin de R L Stevenson est une mine d’informations pour ceux qui veulent marcher dans les pas de l’écrivain. Surtout, elle recense les loueurs d’ânes ou d’ânesses qui mettent une bête à la disposition des puristes qui souhaitent voyager dans les mêmes conditions que cet Ecossais aussi fou que génial.

Association Sur le chemin de R L Stevenson. Renseignements : 04 66 45 86 31. chemin-stevenson.org
Le tour de Paris dans une forme olympique

image: http://img.lemde.fr/2017/08/17/0/0/3617/2407/534/0/60/0/ad31663_28144-dvs81l.q0cthxs9k9.jpg
Le GR 2024 contourne le lac Daumesnil, dans le bois de Vincennes.

Dans la perspective des futurs et probables Jeux olympiques de 2024, un GR circulaire autour de Paris a été inauguré en grande pompe en juin. Long de 50 km, ce GR totalement urbain traverse à la fois neuf arrondissements périphériques de Paris et 70 espaces verts, dont les parcs de La Villette, Kellermann ou André-Citroën, et les bois de Vincennes et de Boulogne. Cette longue marche teintée d’olympisme se devait de passer par les grands temples du sport que sont le Parc des Princes, la piscine Georges-Vallerey, le vélodrome de la Cipale ou les pelouses d’Auteuil.

Pour les Parisiens et les Franciliens, c’est une idée de balade de week-end pour découvrir Paris autrement. Il suffit de choisir une partie du parcours, et de flâner loin de la foule en passant néanmoins par des lieux emblématiques comme la Géode, la Bibliothèque nationale de France ou la Cité universitaire. Mais le tracé permet aussi de découvrir des trésors cachés, comme l’église Saint-Antoine-de-Padoue, dans le XVe arrondissement, bel exemple de l’architecture de béton des années 1930. Son clocher haut de 46 mètres est impressionnant. Pour les randonneurs et les sportifs, le GR est un défi et une curiosité. Faire le tour de Paris, à défaut du monde, n’est-ce pas un bel objectif ?

rando-paris.org
Une balade en jeûnant dans la Drôme provençale

image: http://img.lemde.fr/2017/08/16/0/0/684/513/534/0/60/0/a70502b_29530-1r4no5y.9s3rhbmx6r.jpg
Des marcheurs jeûneurs dans les paysages minéraux de la Drôme provençale.

Au premier abord, ça ressemble à une blague : une semaine de marche sans rien manger, sérieusement ? Pourtant, la très rigoureuse Fédération francophone de jeûne et randonnée (FFJR) rassemble plus de 50 organisateurs de randonnées le ventre vide à travers la France. A l’imitation de Gandhi dans les années 1930 et de ces médecins suédois qui marchèrent en 1954 de Göteborg à Stockholm – soit 520 km en dix jours – en ne buvant que de l’eau pour prouver les bienfaits de cette pratique, le randonneur jeûneur d’aujourd’hui poursuit un double objectif : faire du bien à son corps ET à son esprit. Pour rassurer les inquiets, une charte certifie les bonnes pratiques et un encadrement qualifié lors des séjours agréés FFJR.

Lire aussi : Marche et rêve !

C’est le cas de la semaine que propose la famille Bölling dans la Drôme provençale, à Léoux, dans de très beaux paysages de moyenne montagne. On est à une heure et demie de voiture au sud-est de Valence et de sa gare TGV, et la ville la plus proche, Nyons, est à 20 km. Autant dire qu’on est paumé et au calme. On commence par des jus de fruits le matin, de légumes le soir, et on poursuit par une tisane le matin, et un bouillon le soir. On marche deux fois deux heures le matin avec une pause d’une heure au milieu. De retour aux gîtes, douche et repos. Gertrud et Gisbert Bölling, avec leur famille, accompagnent les participants par des conseils, pour le jeûne lui-même et pour préparer la reprise de l’alimentation. Outre la découverte d’une région méconnue et sauvage, très paisible, on revient de ce stage en pleine forme pour attaquer la rentrée.

Jeûne et randonnée Bölling, dans la Drôme, à Léoux. Stage d’une semaine, avec l’hébergement, autour de 500 € par personne en fonction des options. Renseignements : 06 33 16 66 88. jeune-et-randonnee.com. Fédération francophone de jeûne et randonnée : ffjr.com
Abonnez vous à partir de 1 €
Réagir
Ajouter

Partager Tweeter

Contenus sponsorisés

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/f192fbecc2e28364c0e4a95ee81ce127e14ca5e9e4e0ba9bf35b708c4928b415/362/248/1.0
En 3 ans, elle a acheté 4 appartements. Comment est-ce possible ? Les 5 secrets de rentiers En 3 ans, elle a acheté 4 appartements. Comment est-ce possible ? Les 5 secrets de rentiers lead.objectif-libre-et-independant.fr

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/f27955353139841876800eba521cfc5cf70c3cdf6c67b046c3c8ae8cb0aaf06a/362/248/1.0
Inside Today's Million Dollar Listing of the Day Inside Today's Million Dollar Listing of the Day Mansion Global by Dow Jones

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/9abba7d0b124fe0e74d8747785e4bf0eac40da965ebaaa860b1a7435971e1f08/362/248/1.0
Trying to Lose Weight? Here is Our Pick for Best Weight Loss Program Trying to Lose Weight? Here is Our Pick for Best Weight Loss Program Topdust

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/e490eb1567b64a5d17a38518a75e9c08fce0e6f30f78aa9c3040b58e0d36e061/362/248/1.0
Ivanka Trump, Jared Kushner Reportedly Buy $5.6 Million House in D.C. Ivanka Trump, Jared Kushner Reportedly Buy $5.6 Million House in D.C. Mansion Global

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/6ddb9a2284288d3e83f0c82903b92b21160eaf57f54fa35496096ae4f2766bc2/362/248/1.0
Top 12 Oldest Universities In The World Top 12 Oldest Universities In The World National Open University of Nigeria

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/6e3a91b9a593a28eef0833af7454fe5c4033e8ddd089b70ffd8cd3bac36f1adb/362/248/1.0
Jennifer Lawrence, World’s Highest-Paid Actress, is Making Real Estate Moves Jennifer Lawrence, World’s Highest-Paid Actress, is Making Real Estate Moves Mansion Global

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/fb69d78cb40d64b66fa219e09f5e72b4d8848a647b2360161f117fcabe6771d1/362/248/1.0
The Reading Habits Of Highly Successful People The Reading Habits Of Highly Successful People Blinkist Magazine

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/d78eb36aff96d41a6b2104ffff33016396eddce9e8ba7fc8bddb6989858ba755/362/248/1.0
Historic Rental: Winston Churchill’s London Flat Hits Market Historic Rental: Winston Churchill’s London Flat Hits Market Mansion Global

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/7833e51c619c72761839d15b5bb561d122882c4ee5b581bf985ba1d728122a00/362/248/1.0
That's How You Find Super Cheap Hotels. That's How You Find Super Cheap Hotels. tripsinsider

Sur le même sujet

La France sur les rails : cinq jolis voyages en « petits » trains
L’Observatoire de Teufelsberg, « la grande oreille » des Américains à Berlin
La France à vélo : 5 chemins à découvrir (avec ou sans Paulette)

Édition abonnés Contenu exclusif

Les châteaux (de traverse) de la Loire
Sri Lanka, l’île fantastique
48 heures à Saint-Nazaire

Abonnez-vous à partir de 1 €

Vos réactions (24)
Réagir

image: http://s1.lemde.fr/medias/web/1.2.703/img/placeholder/avatar.svg

Gil 20/08/2017 - 19h43

@Patrick: +1000 !


image: http://s1.lemde.fr/medias/web/1.2.703/img/placeholder/avatar.svg

ALAIN GERVAIS 20/08/2017 - 18h44

Fin aout le bobo parisien découvre la province ! on se marre ....


image: http://s1.lemde.fr/medias/web/1.2.703/img/placeholder/avatar.svg

JosieLaRelou 20/08/2017 - 17h15

Je soupçonne une propagande masquée pro-Macron nous vantant les mérites d'"En Marche !" sous couvert d'un article sur les randonnées...


image: http://s1.lemde.fr/medias/web/1.2.703/img/placeholder/avatar.svg

A MB 20/08/2017 - 17h34

Lourd !


image: http://s1.lemde.fr/medias/web/1.2.703/img/placeholder/avatar.svg

A MB 20/08/2017 - 16h09

Je pratique un peu la marche en Ile de France même si j'ai dû mettre un bémol cette année à cause d'un problème de genou. Il existe des guides pour chacun des départements d'IDF, édités par la FFRP et un nouveau qui s'appelle La Seine à pied en Ile de France. Des myriades de trésors d'idées et de bons conseils... Utiliser le maillage des petites gares surtout avec le Navigo dézonné et partir à l'aventure à 20 ou 30 bornes de Paris, ça n'a pas de prix. Marcher, c'est revivre.


image: http://s1.lemde.fr/medias/web/1.2.703/img/placeholder/avatar.svg

bol 20/08/2017 - 14h06

Merci pour cet article. Une belle bouffée d'air frais face au reste de l'actualité.


Lire la suite des réactions (24)
Réagissez

D'accord,
pas d'accord ?

Pour réagir, devenez abonné au Monde.fr à partir de 1 €
Abonnez-vous
Déjà abonné ?

S'identifier
Dans l'assiette ▪ L'invité ▪ M le mag ▪ Business of fashion ▪ Mode ▪ En images ▪ Le goût de M ▪ Voyage Personnalités ▪ Beauté ▪ Graine de beauté
Portfolio

image: http://img.lemde.fr/2017/08/02/160.5/0/1920/960/238/119/60/0/5a1a0f4_2017080545.0.1988310400stBarth_016_web.jpg
Le Select, créé en 1949, est le plus vieux bar-restaurant de l’île
Saint-Barthélemy, l’enfant gâtée

image: http://img.lemde.fr/2016/10/19/0/0/3539/1760/314/157/60/0/af3052a_12404-5ly3ng.wwirg4x6r.jpg
Vue sur la ville depuis la tour du duché. 48 heures à Uzès

Edition abonnés
Le journal daté du 20 août

image: http://s1.lemde.fr/journalelectronique/vignettes/la_une/20170820/QUO_208_coupee.jpg

Lire Le Monde sur Web, iPad / iPhone, Android : Abonnez-vous à partir de 1 €

Contenus sponsorisés

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/b54bafc3327f96dcb608696313b0060166166ded2a4359aeac09f3d9c534b9c5/320/180/2.0
Japan’s Ashiya: A Prestigious, Upscale City Between Kobe and Osaka Japan’s Ashiya: A Prestigious, Upscale City Between Kobe and Osaka Mansion Global

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/02f0ece4d70e2f60ff08ac4e994dbe074428a7d96742b8669ac6f9a206674eb9/320/180/2.0
Meet The App That Revolutionized Book Reading For 1.5 Million People Meet The App That Revolutionized Book Reading For 1.5 Million People Blinkist Magazine

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/46c1d2eb7476c200c666ce975e7cdf7dd29876a2e14b5256310a2f0b451ea982/320/180/2.0
10 Universities To Study On Scholarship In Canada 10 Universities To Study On Scholarship In Canada National Open University of Nigeria

image: http://images.outbrain.com/Imaginarium/api/uuid/e09d41b4206adc842abddac09387db7971c97927e124339ae48060257dc9c36c/320/180/2.0
Amazing New Service Offers Only Science-Based Documentaries Amazing New Service Offers Only Science-Based Documentaries TheHill.com

Immobilier luxe et prestige

image: data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==
PARIS 16E

Appartement | PARIS 16E
272 m2, 7 pièces Voir le détail de l'annonce

avec

image: http://s1.lemde.fr/medias/web/1.2.703/img/friends/logos/logo-luxresidence41x15.png
Lux-Residence
Retour à l'accueil de M le magazine du Monde
Services

Immobilier luxe et prestige
avec Lux-Residence

image: data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==
SAINT RAPHAEL

Propriété équestre et viticole | SAINT RAPHAEL
730 m2, 8 pièces Voir le détail de l'annonce

image: http://s1.lemde.fr/mmpub/img/widget/5876429f551ba2.04751058/d0eedd2426fc5c6c8b197b39f21414e8.jpg
Les rubriques du Monde.fr
Les services du Monde
Sur le web
Les sites du Groupe
Partenaires Le Monde
Suivez-nous Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Google Plus Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Mobile Abonnez-nous à nos flux RSS
Recevez nos newsletters
Index actualités A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
© Le Monde.fr
|
CGV
|
Fréquentation certifiée par l'OJD
|
Données personnelles
|
Mentions légales
|
Qui sommes-nous ?
|
Charte groupe
|
Publicité
|
Aide (FAQ)

Journal d'information en ligne, Le Monde.fr offre à ses visiteurs un panorama complet de l'actualité. Découvrez chaque jour toute l'info en direct (de la politique à l'économie en passant par le sport et la météo) sur Le Monde.fr, le site de news leader de la presse française en ligne.
En Continu 20:14Le comédien américain Jerry Lewis est mort

image: https://d.ligatus.com/yield/srt?dt=1923

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/m-voyage/article/2017/08/20/la-france-en-marchant-cinq-inoubliables-randonnees_5174320_4497613.html#502cmCyykIXhWDOj.99

Écrit par : Evitons de nous disperser | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

Mais c'est quoi ça!??

Vous ne croyez pas que vous poussez le bouchon un peu loin Evitons de nous disperser?

Écrit par : Patoucha | 20 août 2017

"Ainsi, selon la psychiatrie moderne, Mme Belakovsky serait atteinte d'une "pathologie" caractérisée par un "délire d'interprétation".

... cette intéressante illustration du principe de synchronicité: ... Richard Feynman cite" ( Carl-Gustav von Zinzin)


Je dirais même plus !

Un "délire d'interprétation" aggravé par un "espoir de réalisation".

Citant le même Richard Feynman dans "Le Culte de l'avion cargo" ...

"Dans les Mers du Sud il y a des gens qui pratiquent un culte de l'avion cargo. Pendant la guerre, ils ont vu des avions atterrir avec beaucoup de bonnes choses, et ils veulent que la même chose arrive maintenant. Donc, ils ont fait des choses qui ressemblent à des pistes d'envol, mis des feux le long des côtés des pistes, fait une hutte en bois où un homme s'assoit, avec deux morceaux de bois sur sa tête en guise de casque et des bâtons de bambou dressés pour faire des antennes — c'est le contrôleur — et ils attendent que les avions atterrissent. Ils font tout comme il faut. La manière est parfaite. Cela ressemble précisément à ce que c'était. Mais ça ne marche pas. Aucun avion n'atterrit. J'appelle donc ces choses « science culte de l'avion cargo », parce qu'elles suivent tous les préceptes apparents et les formes de la recherche scientifique, mais il leur manque quelque chose d'essentiel, parce que les avions n'atterrissent pas."


http://esgs.free.fr/fr/art/rf1.htm

Écrit par : Achille Dupont | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

À TOUS! Je suis PLAGIEE pour la énième fois par l'analphabète Charles 05 chez Voix !

NB: Je suis de passage, Bien à Vous.
Charles 05.

Écrit par : Charles 05 | 19/08/2017

NB:Si je n arrive pas à répondre sous peu,ça sera pour plus tard, Merci.
*******

Le NB - Plagié! Je l'ai remplacé par PS - Je remprends le Bien à vous! Plagié égalemen, sans oublier ma mise en page!

Preuve!

De passage pour vous saluer Pierre Jenni!
Pas de veille pour moi ce soir :)

Je vous souhaite une excellente nuit!

Écrit par : Patoucha | 27 juin 2017

Bonjour lovejoie, Juste de passage avant de me rendre à mes rv.

@lovejoie

Juste de passage pour m'excuser


Écrit par : Patoucha | 05 juillet 2017

De passage

Écrit par : Patoucha | 08 août 2017

Écrit par : Patoucha | 20 août 2017

Répondre à ce commentaire

L'usurpateur JEAN JAROGH a encore frappé!!!!!!!!!!

Le commentaire, ci dessus, n'est pas de moi!

Pierre Jenni faites quelque chose!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

@ Patoucha
Vous n'avez pas l'exclusivité des formules que vous utilisez!
En l'espèce, il ne s'agit aucunement de plagiat. Ou alors on n'oserait plus dire "Comment allez-vous" parce que quelqu'un d'autre a utilisé cette formule auparavant.

Il y a peut-être un brin d'ironie dans les propos de Charles 05 mais elle est de bon aloi.
Ce qui me paraît plus grave c'est que vous le traitiez d'analphabète.
Si l'on analyse votre injure du point de vue de la psychanalyse (du grec psukhê = l’âme, et de anal = relatif à l’anus), cela revient à dire que vous faites de lui un enculé.
C'est pas joli, joli.

Écrit par : L'Alpha et l'Omega | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

Réagissez avec votre pseudo! Le troll! De plus, si c'est pour dire des Bullshit vous auriez pu vous abstenir!

En effet, le commentaire ci dessus n'est pas de moi mais de VOUS! Merci d'allonger la liste.....

Du vent! Le psychanalyste d'occasion!

Écrit par : Patoucha | 21 août 2017

LE MIROIR DE CASSANDRE EST UNE "MODESTE" INITIATION AU CHAMANISME

L'auteur est un journaliste scientifique

or, plus les êtres se cultivent plus ils connaissent l'aspect changeant de leurs connaissances ou certitudes vu NOTRE UNIVERS OÙ TOUT CHANGE SANS ARRÊT, NOS CELLULES Y COMPRIS.

MB n'a pas écrit ne plus vouloir écrire sur ce blog

MAIS, N'ETANT PAS LA FEE CARABOSSE DE LA BELLE AU BOIS DORMANT... NE TIENT PAS A IMPOSER SA PRESENCE LA OU ELLE N'EST NI CONVIEE NI BIENVENUE

le problème premier de celui qui s'occupe du fondateur de Terre des hommes signant Corto serAIT, au conditionnel, la jalousie (quatre ans durant de lecture de ses lignes)

ce qui permet de s'interroger sur le Dieu de la Bible qui dit de lui être un Dieu jaloux...

vu qu'il n'est pas possible d'affirmer qu'en ses manifestations ou non manifestations il s'est à l'évidence montré jaloux dans le sens de soucieux du bien-être des siens (Auschwitz, par exemple

Bibliquement, toujours, Dieu dit que le croyant est invité à se considérer comme un serviteur inutile... qu'en penser!?

"Ressources humaines" de notre temps pions sur échiquiers...
Pour ce Dieu... de même?

En ce cas comment ne pas avoir envie de quitter un tel employeur?!

Mais les évangiles font dire au Christ que les siens sont ses amis (personne n'est en mesure de savoir ce que celui appelé Christ a dit ou non, certes, mais on lit, donc ce fut écrit après avoir été pensé et dit à un moment où à un autre cette idée d'amitié de supérieurs employeurs é employés.

Écrit par : MB | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

Merci Patoucha...

Les sables mouvants n'étant guère mon élément, je n'y trempe qu'un doigt au plus :-))

Écrit par : absolom | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour absolom,

"Les sables mouvants..."

Vous voulez dire une fosse boueuse de scorpions!

Bonne journée

Écrit par : Patoucha | 21 août 2017

Ralf Latina vient d'émettre une hypothèse: Corto et Patoucha seraient une seule et même personne qui n'a de cesse de s'en prendre à Myriam B. et à son père, Edmond Kaiser.
Qu'en pensez-vous? En particulier: qu'est-ce que Corto et Patoucha ont à dire là-dessus?

Écrit par : Sherlock | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

" L'usurpateur JEAN JAROGH a encore frappé!!!!!!!!!!" (Patoucha)
"Le commentaire, ci dessus, n'est pas de moi!" (Patoucha)


Maudits pseudos !

Écrit par : Achille Béton | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

"À TOUS! Je suis PLAGIEE pour la énième fois par l'analphabète Charles 05 chez Voix !" (Patoucha)

M'enfin !!! LOL !

Puisq'on vous dit que c'est l'iPad qui fait ses copiés collés tous seuls !!!

MooRRRDDooRR

Écrit par : Patoucha | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Ralf Latina vient d'émettre une hypothèse: Corto et Patoucha seraient une seule et même personne " (Sherlock)

Un émission nocturne retardée plagiée, Monsieur Holmes.

Voyez le copiage-collage ci-dessous vous-même.


----
...
..o
o.o
O.O
$.$

Corto = Patoucha ?

Ben mon cochon ...

Écrit par : Achille Tirebouchon | 10 juillet 2017
----

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/06/30/les-gens-du-voyage-284919.html

Écrit par : Achille Watson | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

Maintenant ça suffit!!!!!!!!!!!

L'USURPATEUR est responsable du message ci-dessus. Tout le monde peut s'en rendre compte.

Alors la solution est simple. Je quitte définitivement ce blog qui laisse passer les mensonges et les USURPATEURS. N'est-ce pas JEAN JAROGH?

Si vous voyez un autre message signé de mon nom, ce ne pourra qu'être Charles 05 ou JEAN JAROGH!

Rira bien qui rira le dernier!!!!!!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

Merci! Vous ne vous vous rendez pas compte du service que vous me rendez!

Diffamation: Ralf Latina

Usurpation de mon pseudo - pour la énième fois - que je ne relève pas fortuitement:

L'usurpateur JEAN JAROGH a encore frappé!!!!!!!!!!

Le commentaire, ci dessus, n'est pas de moi!

Pierre Jenni faites quelque chose!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 21 août 2017

"À TOUS! Je suis PLAGIEE pour la énième fois par l'analphabète Charles 05 chez Voix !" (Patoucha)

M'enfin !!! LOL !

Puisq'on vous dit que c'est l'iPad qui fait ses copiés collés tous seuls !!!

MooRRRDDooRR

Écrit par : Patoucha | 21 août 2017

"Maintenant ça suffit!!!!!!!!!!!

L'USURPATEUR est responsable du message ci-dessus. Tout le monde peut s'en rendre compte.

Alors la solution est simple. Je quitte définitivement ce blog qui laisse passer les mensonges et les USURPATEURS. N'est-ce pas JEAN JAROGH?

Si vous voyez un autre message signé de mon nom, ce ne pourra qu'être Charles 05 ou JEAN JAROGH!

Rira bien qui rira le dernier!!!!!!!!!!!

Écrit par : Patoucha | 21 août 2017

L'Alpha et l'Omega)Sherlock/Achille Béton/Achille Watson

J'attends la suite!

Écrit par : Patoucha | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

"Je quitte définitivement ce blog"
Quelle bonne nouvelle!
Après la pathétique Myriam Belakovsky, voici que Patoucha quitte à son tour définitivement le blog de Pierre Jenni.
De ce fait, Corto et Jean Jarogh n'auront plus besoin d'intervenir.
Un grand merci à Jean Jarogh!

Écrit par : L'Autre | 21 août 2017

Ça y est! Patoucha, qui avait déclaré quitter définitivement ce blog, n'a pas pu s'empêcher de poster un nouveau commentaire! Exactement comme Myriam Biélokova l'a fait avant elle!

Patoucha, Myriam B.: deux personnes sans parole et sans aucune force de caractère. Deux parasites. Deux pouffiasses qui ne valent pas mieux l'une que l'autre. Deux cerveaux gravement atteints.

À se demander si en réalité, ce ne sont pas une seule et même personne.

Écrit par : L'Autre | 21 août 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire