14 novembre 2017

Je me suis fait violer

Aucune photo ne peut traduire valablement l'histoire que je vais vous raconter.

Elle fut ma première cliente ce dimanche 12 novembre 2017.

Je vais tenter de reproduire la scène.

Et je vous laisse en tirer les conclusions qui vous semblent les plus pertinentes.


- Bonjour, est-ce vous qui avez commandé un taxi ?

La femme, visiblement alcoolisée, et en pleurs me répond.

- Oui. J'ai perdu mon natel. Pouvez-vous m'aider ?

- Je peux essayer d'appeler votre numéro avec mon portable en espérant que quelqu'un réponde...

- J'ai été violée...

- Votre téléphone me redirige sur une boite vocale.

Soudain je la vois s'adresser à un jeune qui s'approche.

- Tu as mon téléphone ?

- Non, il doit être dans ton sac. Ou alors il est chez moi.

Le type fouille dans les affaires de la fille.

- Alors allons-y. Emmenez-nous chauffeur.

- Mais tu n'as pas besoin du taxi...

- Si. Je veux que Monsieur vienne avec nous.

Nous nous dirigeons donc à l'adresse en question qui est juste l'autre côté de la route et le jeune monte à son appartement. Pendant ce temps, elle m'explique sa version de la soirée. Elle me demande de rester près d'elle. Elle a peur de ce type.

- Après une sortie entre copines, nous avons fini au Bypass. J'en veux terriblement à mes amies de m'avoir laissé partir avec ce type en taxi. Nous sommes allés à son adresse d'abord et lorsque j'ai demandé au chauffeur de m'emmener à la maison, le type m'a piqué mon sac et est parti. J'ai bien été obligé de le suivre pour le récupérer et le chauffeur est parti. Il avait encaissé le prix de la course. C'est à ce moment qu'il ma violée. J'ai pu m'échapper jusqu'à cette station service où les employés ont appelé un taxi puisque je n'avais plus mon téléphone.

Lorsque le type redescend avec le natel, je lui signale qu'il risque gros. Le type me menace, essaie d'empêcher la fille de partir en gardant la porte du taxi ouverte.

- Vous ne savez pas ce qui s'est passé, alors fermez votre gueule !

Mais finalement il nous laisse partir.

Enfin en possession de son précieux natel, la fille appelle son mari et lui demande de venir nous réceptionner à son adresse.

 

 

12:51 Écrit par Pierre JENNI dans Air du temps, Genève, Viol | Lien permanent | Commentaires (222)

Commentaires

Encore un cadeau de la libre circulation des personnes. Les mauvais comme les bons se déplacent. Plus de frontières, plus de filtres plus de sentiment d'appartenir à une société et plus de raison de s'entraider. Le monde selon la mondialisation. Et après quand on en a pris plein la gueule ou le "reste" c'est : Je suis Charlie, je suis Bruxelles, Je suis Nice, je suis Marseille. Mais surtout je suis un con de voter pour des politicards qui livrent notre pays à tous les tarés d’où qu'ils viennent sous prétexte qu'il faut être ouverts au monde.

Écrit par : Maendly Norbert | 14 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Plutot glauque, tout ca. Pas certain que la maréchaussée aurait été motivée a enfiler les bottes pour ca. Le milieu assez fermé de cette faune genevoise plus-ou-moins dorée sur tranche (style papa avocat ou banquier) qui passe ses nuits a gigoter et picoler des coqueteles a la mode dans des gargotes branchées pour idiots friqués se connait en général bien et se fait volontiers du cinéma pour se sentir exister (ah, la légereté de l`etre dans ces milieux-la...).

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 14 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Terrible et hélas tellement courant. Merci d'avoir aidé cette femme et merci du témoignage.

Écrit par : Meissner Christina | 14 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Sans commenter les commentaires des abrutis qui se servent de votre billet pour sortir leur couplet politique habituel, qu'avez-vous fait ensuite ? Avez-vous signalé l'évènement à la police ?

Écrit par : Et la suite ? | 14 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Avez-vous signalé l'évènement à la police ?
Quelle drôle de question Et la suite.
J'ai donné ma carte à la cliente et lui ai suggéré de demander à Taxiphone si c'est un de ses taxis qui l'a emmenée à cette adresse afin d'obtenir un témoignage au cas où elle décidait de donner suite.

Écrit par : Pierre Jenni | 14 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

L'histoire qui nous est présentée peut être vue comme un cas d'école.

Cette femme s'est jetée dans la gueule du loup, c'est le moins que l'on puisse dire.
Un femme mariée! Majeure, par conséquent. Et pas sans une certaine expérience de la vie, est-il permis de penser.

Elle l'a bien cherché, diront certains.

Au Bypass, qui a dragué qui? Est-ce le type qui l'a draguée? Est-ce elle qui l'a allumé? Le témoignage de ses amies permettrait d'en savoir plus. Si c'est lui qui l'a invitée à son domicile sous prétexte de lui montrer sa collection de papillons exotiques, le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle a été bien naïve...
Pourquoi a-t-elle suivi ce type que, semble-t-il, elle ne connaissait ni d'Ève ni d'Adam? Telle est la question. Elle a pris de grands risques, en tout cas.

Nous n'avons pas la version des faits de l'homme. Pour pouvoir apprécier, il faudrait connaître les deux sons de cloche. En se retrouvant seule au domicile de cet homme qu'elle ne connaissait pas, elle n'est pas en mesure de prouver quoi que ce soit au sujet de ce qui a pu se passer. D'ailleurs, elle-même ne donne aucune version des faits, elle affirme seulement: "J'ai été violée...".

Quoi qu'il en soit, j'estime que le comportement du chauffeur de taxi a été adéquat.

Écrit par : Mario Jelmini | 14 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

J'ai bien conscience du peu d'éléments disponibles. Notamment dans ma tentative de décrire ce moment.
Il faut savoir que cette femme d'âge mûr était soit très choquée, soit très défoncée à l'alcool. Sa chemise était tachée de vin, ses gestes étaient erratiques. Elle ne sortait que deux mots puis s'arrêtait de parler. J'ai du faire preuve de patience et lui sortir les vers du nez juste pour savoir ce qu'elle attendait de moi. C'est presque un miracle qu'elle ait pu finalement articuler le numéro de son téléphone, si c'était le bon.
Un chauffeur de taxi évite ce genre de situation. J'ai été tenté de la laisser là, comme mon collègue qui s'est empressé de filer lorsqu'elle a suivi le type qui lui avait pris son sac.

Écrit par : Pierre Jenni | 14 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

N. Maendly : C'est écrit où que le méchant violeur était un étranger ou mieux (pour vous) un musulman ?

Décidemment votre haine des étrangers vous aveugle.... et vous obsède.

N.B. Si ça se trouve c'était T. Ramadan le violeur, vous ne pensez pas ?

Écrit par : Vincent | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Quelle idée de bosser le jour du Seigneur pendant que d`autres s`appliquent a se bourrer la gueule et a s`envoyer en l`air. Vous etes un éternel rebelle, mon cher ami.

Écrit par : tétard fétard | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

@ Vincent. C'est vous qui montrez du doigt les musulmans et les étrangers. Ceux qui ont commis les actes dont je parle n'étaient ni des étrangers ni des musulmans mais des islamistes ressortissant des pays ou ils ont commis leurs méfaits. Le point commun à tous ces gens c'est qu'ils voyagent sans être contrôlés dans une Europe qui ne garanti plus la sécurité de ces habitants et qui veut soumettre la Suisse contre la volonté de son peuple à la libre circulation des personnes.

Écrit par : Maendly Norbert | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Vous etes certain d`etre sur le bon blog, MN?

Écrit par : l`ange du bazar | 15 novembre 2017

"C'est vous qui montrez du doigt les musulmans et les étrangers. "

On se demande parfois comment vivent ces gens qui sont perpétuellement enfermés dans les mêmes élucubrations, obnubilés par les mêmes obsessions... Il est difficile de se représenter à quoi ressemble leur existence intérieure, mais on imagine au moins qu'on n'a guère envie de la partager.

Écrit par : Partageons, mais pas tout | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

N. Maendly : "Ceux qui ont commis les actes dont je parle"
Mais vous parlez de qui, où ?

Cela vous a peut-être échappé mais le sujet du jour est cette histoire bien glauque de viol qui nous est contée par M. Jenni.

Libre à vous de cracher sur les musulmans à chacune de vos interventions sauf que si vous pouviez vous en tenir au sujet, cela serait plus simple à suivre.

Mais il est vrai qu'en tant que bon UDC votre rôle consiste à diaboliser tout ceux qui ne sont pas comme nous.....

Écrit par : Vincent | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Il y a des femmes suisses violées en Suisse et violées par des Suisses.

Le violeur est souvent quelqu'un qui a été violé dans son enfance et mal aimé, écouté, pris dans les bras et caressé dés le moment de sa naissance et toutes premières années.

Devenir parents, géniteurs, ne signifie pas que l'on devienne automatiquement "papa" et "maman"!


On peut ou non avoir ce que l'on pourrait appeler une vocation maternelle ou paternelle.

Il faudrait toujours s'interroger sur les raisons qui nous poussent à vouloir avoir un ou plusieurs enfants sachant qu'ils ne restent poupées que peu de temps à commencer par les cris la nuit.

La jalousie possible de l'un des parents, tracas économiques, chômage, manque de sens ludique, etc.

La femme violée présentée en l'article de Pierre Jenni pourrait, au conditionnel, avoir été prise au piège non en premier par le violeur mais par la dose d'alcool ingurgité ("chemise tachée de vin").

Écrit par : MB | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Celui qui ne voit pas de problème avec l'excision, nous joue les vierges effarouchées. Va chouiner sur ton blog Strohbach et surtout, reste-y.

Écrit par : Laurent Lefort | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Et comme je connais le milieu, rien d'étonnant à ce que ça puisse être un chauffeur de taxi maghrébin. Ce ne serait pas une première. Ils sont devenus majoritaires dans la profession. Vous confirmez Jenni ?

Écrit par : Laurent Lefort | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Oui Laurent Lefort, la très grande majorité des chauffeurs de taxis et de VTC (Uber) sont maghrébins à Genève. Mais je ne vois pas trop le rapport.

Écrit par : Pierre Jenni | 15 novembre 2017

La plupart ont acquis la nationalité suisse.
Comme dans toutes les corporations, seule une petite portion sont des moutons noirs qui ternissent l'image des chauffeurs de taxi.
Si plusieurs cas de viols par des chauffeurs Uber ont été recensés dans divers pays, je n'ai pas connaissance d'un seul cas chez nous.
Je peux comprendre qu'on dénonce la frilosité du chauffeur qui a déposé ce "couple", mais c'est aussi une forme de sagesse de sa part, basée sur l'expérience avec des clients bourrés.

Écrit par : Pierre Jenni | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pour savez pértinement qu'à Genève, on n'acquiert pas la nationalité suisse, on l'obtient dans un sachet surprise. Maudet peut confirmer.

Et comme je vous le disais, j'ai vu quelques plaintes passer devant moi du même accabit, et l'origine des potentiels agresseurs, étaient toujours la même, au sein de votre profession.

Écrit par : Laurent Lefort | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Excusez ma lenteur, mais suggérez-vous que les chauffeurs de taxi sont des violeurs potentiels ? Ou parlez-vous des maghrébins en général ? Dans les deux cas de figure, je trouve le raccourci pour le moins discutable. C'est d'ailleurs l'objet de ce billet et je me réjouis de la suite de la discussion.

Écrit par : Pierre Jenni | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je pourrais même vous donner les numéros de plaques des protagonistes, mais je violerais le secret de fonction, même si le délai légal est échu concernant ce dernier. Entre les propos dignes du Moyen-Age et les abandons en pleine campagne, je pourrais vous en conter des vertes et des pas mûres. Donc pour répondre à votre question, la seconde option me semble plus que pertinente.

Écrit par : Laurent Lefort | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Si je puis comprendre la tentation qu'éprouve un musulman qui débarque chez nous où la liberté sexuelle lui semble complètement débridée, je vous rappelle qu'un chauffeur professionnel doit produire un certificat de bonne vie et moeurs pour exercer le métier.
J'ai été personnellement témoin d'une plainte envers un de mes chauffeurs qui était un modèle et qui fut harcelé par une femme. Finalement il y eu non lieu car les propos de cette cliente étaient contradictoires. Mais sa vie aurait basculé si les autorités judiciaires n'avaient pas été vigilantes.
Je ne sais si Tarik Ramadan est coupable, mais sa vie est foutue quelles que soient les conclusions de la justice.
Je dénonce vigoureusement cette vindicte populaire qui bousille un individu sur la seule base de présomptions et surtout sur le prérequis qui vous anime et qui consiste à considérer qu'un musulman est presque à coup sûr un violeur potentiel.

Écrit par : Pierre Jenni | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

J'ajouterais que, de par mon expérience à la tête d'une entreprise de taxis, la plupart de mes chauffeurs étaient des personnes pieuses et soucieuses de se comporter correctement. Je reconnais toutefois que lors de mon mandat à la tête de Taxiphone SA, j'ai dû gérer des plaintes difficiles sans véritable moyen de connaitre la vérité et donc de sanctionner valablement. Je milite pour l'installation de caméras dans les taxis. Nombreux sont ceux qui ont opté pour ces dispositifs, comme dans les transports publics, afin d'aider les autorités à trier le bon grain de l'ivraie. Sans garantie que ce matériel fasse foi devant la justice.

Écrit par : Pierre Jenni | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

@MB excellente conclusion pour ce qui n'aura sans doute pas échappé à de nombreux lecteurs

Écrit par : lovejoie | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Laurent Lefort : Mais que vient faire l'excision (dont je n'ai jamais parlé, par ailleurs) dans la discussion ci-dessus ?

Votre façon de faire des amalgames et autres raccourcis aussi débiles que simplistes est assez révélatrice de la triste mentalité des tordus dans votre genre...

Mais bon, l'important c'est que vous vous sentiez plus éclairé et donc plus lucide sur la réalité de notre monde que la moyenne, non ?

Écrit par : Vincent | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Vaut mieux etre excisé que lobotomisé. Il n`y a d`ailleurs pas que les musulmans a etre excisés...

Écrit par : le prépuce masqué | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

L'excision est réservée aux femmes. sinon, on utilise le terme circoncision. Mais merci Prépuce masqué, de confirmer que certains ont vu le jour par les pieds.

Mais si Vincent, souviens-toi, tu admires Trudeau. Tu ne savais pas que le guide de citoyenneté canadien avait été modifié il y a cinq ans, refonte qui a prévu la suppression des éléments sur les “pratiques culturelles barbares”. Ce qui inclut que les crimes d'honneur ne soient pas traités comme tels, et que l'excision ne soit plus condamnée, Il s'était aussi opposé à l'interdicition du niqab. Donc de facto, tu n'es pas contre.

Jenni, si la carrière professionnelle de Tarik vous préoccupe, alors que même Oxford l'a complètement lâché, vous êtes dans l'obligation de prendre la défense de Weinstein, puisqu'il s'agit de la même vindicte populaire. Mais il est vrai que pour les étrons Ramadan, il faudrait huit francs pour valider un témoignage. L'équivalent de quatre pièces de deux francs, soit quatre femmes pour être plus clair.

Écrit par : Laurent Lefot | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je m`incline devant le fin connaisseur meme lobotomisé.

Écrit par : le prépuce mordoré | 15 novembre 2017

Et le fait que la majorité des plaintes envers des chauffeurs de taxi soient dirigées contre des maghrébins, n'est qu'une évidence à la vue des plaintes que j'ai vu passer. Alors on peut tortiller du séant pendant des heures si vous le désirez, cela ne changera rien. En revanche, ravi que les taxis se dotent de caméra, histoire comme vous le mentionnez, de trier le bon grain de l'ivraie.

Écrit par : Laurent Lefort | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

La circoncision est l'ablation du clitoris. C'est un peu comme si l'on vous castrait sans aide complémentaire chimique (phénomène réversible avec ce dernier). C'est sympa, on peut faire ça dimanche si vous voulez.

La lobotomisation n'est pas à chercher de mon côté. En revanche, ceux qui pensent qu'un Dieu unique, représentant de tous les peuples, manque de chance, ne s'exprimant qu'en arabe, prenne vingt cinq année pour dicter ses lois divines à un chamelier analphabète, qui s'avérera par la suite être un criminel de guerrre. là je ne peux pas rivaliser.

Et ne pas connaître le terme qui définit l'ablation antérieure de votre bout de prépuce, sans conséquence aucune pour continuer à jouïr, incite à ne pas répondre plus en avant.

Écrit par : Laurent Lefort | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

L'excision et non, la circoncision, en ce qui concerne l'ablation du clitoris. A force de lire des c..... j'ai ripé.

Écrit par : Laurent Lefort | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Juste en passant, et même si mon effort ne sert probablement à rien, l'histoire selon laquelle l'excision ne serait plus condamnée au Canada à cause de Trudeau est un exemple de ces âneries que les gugusses tendence Observateurs colportent sans se lasser de blogs en blogs et de commentaires en commentaires. Il n'en est évidemment rien, et la seule utilité de ce genre de remarques est de nous faire mesurer la bêtise sans limite de ces individus.

Écrit par : Remarque | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Alors que les gugusses qui font confiance au Monde, pour ne prendre que lui, sont fiables, cela va de soit. Celui dont feu (qu’elle merveilleuse nouvelle pour les gosses) Pierre-Berge, était actionnaire. Malheureusement pour vous, ce n’est pas sous le site que vous mentionnez que j’ai découvert toute cette affaire. Mais si vous avez déjà la nouvelle version du guide de la citoyenneté, n’hesitez pas à nous la mettre en ligne. Histoire de pouvoir comparer la version en cours jusqu’a la fin de l’annee, (républicaine) et celle à venir des démocrates. Je suis mauvaise langue alors j’anticipe le résultat de ladite refonte. Mais la vérite pourrait très bien rejoindre la réalité, puisque celui-ci était derange par le terme « pratiques barbares » concernant l’excision et a été obligé de s’excuser. Vous confirmez ? On reste donc dans la pleine soumission du premier ministre a l’encontre de l’Islam. Et que ce dernier ait été contre l’interdiction de la burqa ou du niqab, est-ce là aussi être de mauvaise foi ou est-ce vérifiable ?

Écrit par : Laurent Lefort | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

"Fiction" et non, "vérité".

Écrit par : Laurent Lefort | 15 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ce billet m’inspire cette réflexion, à peine provocatrice: moins il y a d’éléments factuels, plus on se fait un film. je m’explique.

J’ai lu attentivement le texte de Pierre Jenni. Le titre est racoleur, surtout sans guillemets puisqu’on ne peut alors imaginer qu’il s’agit d’une citation, mais de l’auteur lui-même. Mais il a le mérite d’attirer l’attention, surtout dans l’actualité.

Que sait-on par ce que Jenni raconte?

– Une femme visiblement alcoolisée.

Oui, on peut le voir sans respirer son haleine ni passer un alcotest. Mais, petit bémol: un gros stress, une prise de certains médicaments, peut aussi donner cette apparence. Donc, je me précise à moi-même: « peut-être », « possiblement » ou « probablement » alcoolisée.

– J’ai été violée.

À priori chacun tend à croire que qu’on lui dit. Pour autant ce n’est pas une certitude, encore moins un fait démontré. On ne sait pas si les vêtements sont en désordre, si elle a des marques de violence.

– … je la vois s’adresser à un jeune qui s’approche.

On sait que c’est un jeune, homme puisque c’est « un », supposément de moins de 30 ans (enfin j’imagine, je ne sais pas). Rien dans la description n’indique son origine ou sa confession.

– Elle a peur de ce type.

On découvre que c’est un « type », plus un jeune. Changement d’appréciation dans un sens moins amène, surtout s’il est question d’en avoir peur. Cela dit on ne sait pas si c’est elle qui dit en avoir peur ou si l’auteur l’interprète. Et s’il l’interprète on ne sait pas à quels signes il fonde son avis.

La tirade de la cliente est discutable d’un point de vue plus général: en vouloir à ses amies de l’avoir laissé partir avec ce type en taxi (tiens, une deuxième fois « type ») me laisse perplexe. On dirait qu’elle n’a pas eu le choix (enfin, j’interprète d’après ses propos). En quoi était-elle obligée? Doit-on supposer qu’elle n’avait pas son libre arbitre? Et si ses copines avaient dû la retenir, est-ce parce que le type était suspect? En quoi? On ne sait pas. Mais on découvre un peu plus loin que le type n’est pas le chauffeur de taxi.

À ce stade on a déjà bien commencé le film: ivre, incapable de dire non à ce type: on voit presque la scène, glauque, forcément glauque. Pourtant on n’y était pas.

– …lorsque j’ai demandé au chauffeur de m’emmener à la maison, le type m’a piqué mon sac et est parti.

Donc la course n’avait pas encore commencé puisqu’elle a demandé au chauffeur de l’emmener à la maison. Mais alors si la course n’a pas eu lieu, pourquoi dit-elle:

– Il avait encaissé le prix de la course. 

Il a encaissé le prix d’une course qui n’a pas eu lieu. On suppose qu’ils sont donc toujours au même endroit, au Bypass. Et qu’elle n’a pas été chercher ses copines pour l’aider.

– C’est à ce moment qu’il m’a violée.

Donc près du Bypass. Mais où? Dans la rue? Habite-t-il près du Bypass? On ne sait pas plus.

– J’ai pu m’échapper jusqu’à cette station service (laquelle? et pourquoi pas au Bypass si elle était encore à cet endroit?).

– Le type (définitivement catalogué et donc coupable, comme dans un roman noir. Il n’est plus un jeune, mais un type) redescend avec le natel.

Eh bien il n’a pas froid aux yeux, s’il vient de la violer. Est-ce courant qu’un violeur retrouve sa victime dans la rue et aille lui parler en présence d’un tiers?

– Je lui signale qu’il risque gros.

Ainsi la version de la femme est validée, sans enquête, sans vérification, et le type est déjà jugé. Il est coupable.

– Vous ne savez pas ce qui s’est passé.

En effet…

– Enfin en possession de son précieux natel, la fille appelle son mari et lui demande de venir nous réceptionner à son adresse.

Au début c’était une femme, à la fin c’est une fille. Curieux changement de statut, non sans connotations.

Question: pourquoi n’a-t-elle pas appelé son mari dans le Bypass pour qu’il vienne la chercher? Pourquoi partir avec un type, dont on ne sait même pas si elle le connaissait?


Un roman noir, je disais? Ou un épisode bâclé de série B?


Donc au final on n’a pas vérifié les faits, on croit la fille/femme et le jeune/type est coupable.

De plus, alors qu’on n’a aucun élément sur lui à part qu’il est jeune, il est le résultat de la libre circulation et est assimilé à des islamistes. Peut-être un frère des assassins de Charlie et de Nice.

Le film dit aussi que

– c’est à cause de Bruxelles qu’elle s’est (peut-être) faite violée,
– c’est un cas d’école,
– c’est glauque,
– c’est la tranche dorée de la jeunesse genevoise (etc),
– elle est victime de l’alcool dont on suppose qu’elle était imbibée,
– c’est tellement courant (des chiffres? Des exemples en nombre suffisant pour justifier ce « tellement courant »),
– le jeune homme/type forcément coupable a été mal aimé,
– si ça se trouve la femme/fille a été excisée ou circoncise – on ne sait plus bien,
– des chauffeurs de chez Uber ont violé mais pas les autres chauffeurs genevois,
– on peut comprendre la tentation qu’éprouve un musulman qui débarque en pleine grande foire sexuelle,
– on raconte des âneries sur Trudeau et le Canada (qui évidemment est à deux pâtés de maison du Bypass),

et je crois que c’est tout.

Putain de film! Un tout grand scénario hollywoodien. On peut demander à Weinstein de la produire.

Et pourtant on ne sait à peu près rien. Mais on croit. Sans rien vérifier. C’est ainsi, exactement, que se forme l’opinion publique, nourrie des croyances de gens qui vont ensuite voter. Et des victimes forcément victimes, et des boucs émissaire. Non, non, rien n’a changé.

Comme je disais au début: moins il y a d’éléments factuels, plus on se fait un film.


Bon, je crois que je ne me suis pas fait des amis aujourd’hui. Je pourrais bien me retrouver dans le rôle du mouton noir.

Quoi? Il n’y a pas de mouton noir importé du bled via Bruxelles dans le film? Ils n’acceptent pas les moutons au Bypass? Discrimination spéciste!

Écrit par : hommelibre | 16 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Bien vu John. C'est exactement l'intention de ce billet. Non pas de se monter un polar, mais de démontrer qu'on juge trop vite sans disposer des éléments qui permettraient de se faire une opinion plus ou moins objective, si ce mot a encore un sens.
Mais...
Plus on ajoute d'éléments, plus l'imaginaire se met en route.
Et si tu avais bien lu, tu aurais compris qu'ils sont partis à l'adresse du type où le chauffeur à encaissé la course.
Ta visite exceptionnelle m'honore.

Écrit par : Pierre Jenni | 16 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Alors tu as réussi Pierre. Chapeau!

Écrit par : hommelibre | 16 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je me suis mélangé sur l'adresse.
Par contre j'ajouterais encore une petite couche, histoire de passer pour sexiste (il en faut pour tout le monde): les hommes ne devraient pas laisser sortir leur femme toute seule (sans eux).
:-)

Écrit par : hommelibre | 16 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Allez, je ne résiste pas à divulguer un élément qui n'a pas manqué de me surprendre. Lorsque nous sommes arrivés à l'adresse du mari, il nous attendait bien sur le trottoir. Un sourire serein aux lèvres...
J'en ai d'autres, mais on va virer polar.

Écrit par : Pierre Jenni | 16 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Comment savoir si c'était réellement son mari? Elle a peut-être dit "mon mari" pour ne pas avoir à dire "mon mac"... Et qu'est-ce qui nous prouve que l'histoire de la sortie entre copines qui se termine au Bypass est véridique? Elle a pu tout inventer.

Je vais vous dire mon sentiment. Pour moi, cette femme est une copine de John G. Ensemble et avec l'aide de deux complices masculins, ils ont concocté le plan de faire venir en pleine nuit Pierre J. au volant de son taxi pour le tester, le mettre à l'épreuve. Celui que Pierre appelle "le type" est dans la combine, il joue le rôle du pseudo-violeur chargé de lancer à Pierre la fameuse réplique sans doute destinée à devenir culte: "Vous ne savez pas ce qui s'est passé, alors fermez votre gueule !", que John avait glissée dans le scénario. On comprend qu'en bout de course le pseudo-mari ait un sourire serein aux lèvres quand il voit arriver sa pseudo-femme interprétant le rôle de la pocharde dans son chemisier soigneusement maculé de vin.

L'histoire ne dit pas qui a payé la dernière course. En fait, le taxi n'est pas reparti car à ce moment-là John s'est pointé sur les lieux en compagnie du pseudo-violeur et, Pierre s'étant montré beau joueur, tous les cinq sont partis au Bypass faire la fête. C'est John qui a payé l'addition et ils sont tombés d'accord pour que Pierre raconte cette histoire sur son blog en faisant de nous, lecteurs crédules prompts à croire n'importe quoi, les dindons de la farce.

Bien joué, Messieurs!

Écrit par : Mario Jelmini | 17 novembre 2017

Une brique de plus a l`édifice de votre prochain roman, Pierre? Celui qui va nous faire plonger dans les glauques aubes dominicales des beaux quartiers de la ville de Calvin?

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 16 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

En tout cas, comme Homme libre, j'ai relevé que ce billet était mal fichu et écrit à la diable. Mais je n'ai pas eu le courage de faire son analyse de texte...

Écrit par : Géo | 16 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

J`espere que mon asile et ses pensionnaires auront leur place dans le prochain roman de Pierre Jenni. Apres tout il est en plein Geneve, juste a la place qu`occupe dans votre fréquence spatio-temporelle le siege de l`ONU...

Écrit par : Dr Zinzin | 16 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

En arrivant devant l'immeuble du jeune homme (24 ans), elle (32 ans) paie la course et finalement réalise qu'elle va faire une connerie, décide de continuer sa route.
Le jeune homme lui chipe alors son sac pour relancer le jeux, elle le rejoint, accepte de monter chez lui mais seulement pour boire un dernier verre. Une fois sur le canapé il passe la deuxième vitesse, elle se refuse, il insiste, elle cède à l'insu de son plein gré. L'affaire conclue, elle s'en va, troublée en oubliant son sac, elle se sent mal, l'alcool, la mauvaise conscience, l'insistance du jeune-homme, PJ débarque dans son SUV Mercedes hybride...

Écrit par : hubert | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Plutot plat comme scénario, mon cher Hubert. Voila en fait ce qui s`est passé. La femme était une dangereuse espionne venue piquer le secret de fabrication de la marmite de l`Escalade et pour cela elle s`est laissée séduire par celui qu`elle croyait etre le ministre genevois de l`Escalade mais, quand elle s`est apercue que celui-ci n`était qu`une doublure et que le vrai ministre était en fait Pierre Jenni déguisé en taxi pour échapper aux espions, elle s`est empressée de l`appeler et a tenté de l`apitoyer avec une histoire a dormir debout afin de gagner sa confiance et lui soustraire ainsi le plus précieux secret de notre République. Et maintenant que je vous ai révélé les secrets de cette sombre affaire, je retourne a mon travail, ayant encore deux lobotomies et trois séances d`électrochocs a effectuer sur mes patients (les petits vernis).

Écrit par : Dr Zinzin | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Cher Mario, vos révélations m`épatates! Pensez-vous qu`apres toute cette pub gratuite pour la gargote de luxe en question, nous pourrions a juste titre prétendre a une tournée de champagne gratis?

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Quelle créativité ! Cela fait plaisir à voir. Car c'est d'elle que viendra le salut. Ce n'est pas demain la veille qu'un algorithme pourra nous pondre une telle poésie.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Hé oui Pierre... Comme dit la chanson, on avance, on avance, pas assez d`essence pour faire la route dans l`autre sens:

Tous ces petits moments magiques
De notre existence
Qu'on met dans des sacs plastique
Et puisqu'on balance,
Tout ce gaspi de nos cœurs qui battent,
Tous ces morceaux de nous qui partent,
Y'en avait plein le réservoir
Au départ.
On avance, on avance, on avance.
C'est une évidence :
On a pas assez d'essence
Pour faire la route dans l'autre sens.
On avance.
On avance, on avance, on avance.
Tu vois pas tout ce qu'on dépense. On avance.
Faut pas qu'on réfléchisse ni qu'on pense.
Il faut qu'on avance.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

A propos de reves de salut Pierre, permettez-moi de vous recommander un bouquin pas ordinaire dont je viens de finir de regarder les images: "Voyage aux confins de la conscience" par Sylvie Dethiollaz et Claude C. Fourrier aux éditions Guy Trédaniel (2016). Pas piqué des hannetons et en plus g`neuvois debleudebleuuu!

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Vous ne m'en voudrez pas Jean, mais j'ai un peu saturé avec ce genre de littérature.
Et je suis devenu réticent devant ces gourous du développement personnel comme Lenoir qui introduit l'ouvrage.
Si je suis parfaitement conscient de nos limites, notamment grâce à mes lectures de jeunesse comme "Les dialogues avec l'ange" que me rappelle l'aventure de ces Genevois, j'ai pris le parti de vivre ma vie d'homme sans prétention quelle qu'elle soit. J'ai renoncé à chercher à atteindre un nirvana ou une conscience accrue par des pratiques dédiées, au profit d'une présence bien incarnée.
Bon, je sais, c'est un peu court. Mais je pars du principe que ma quête spirituelle n'intéresse pas grand monde et je n'ai pas trop envie de m'étaler sur le sujet.
Mais si vous êtes curieux, j'évoque deux expériences de sortie du corps dans un essai que j'ai publié sur médium.
https://medium.com/@info_75781/le-l%C3%A9opard-des-neiges-9433b9f13455

Écrit par : Pierre Jenni | 17 novembre 2017

Si une fée avec sa baguette magique venait me proposer de retrouver ma jeunesse, je l'enverrais péter. J'ai fait la paix avec le vieillissement. En fait, je voudrais pouvoir accélérer et accéder plus rapidement à la sagesse de l'âge qui me permettra d'accepter les conséquences de la dégénérescence et du lent déclin qui a commencé à 25 ans.
En fait c'est même pire que ça. Il n'y a rien que la fée puisse me donner qui me fasse envie. J'aime la vie et la maladie, le déclin et la mort en font partie.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Laetus istud audio, Pierre.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 17 novembre 2017

Nous sommes donc au Bypass et l'heure de la fermeture approche. John et Pierre sont totalement réconciliés et chacun s'apprête à regagner son domicile. Pierre, toujours galant, propose à la dame de la ramener chez elle avec son taxi, ce qu'elle accepte volontiers. Chemin faisant, il réussit à la convaincre de venir boire un dernier verre chez lui. Tout ça finit par une partie de jambes en l'air au terme de laquelle la pétasse, tout en se rhabillant, annonce à Pierre qu'elle va se rendre tout droit à la police pour le dénoncer comme violeur, traces de sperme à l'appui. Pierre lui montre alors les nombreuses caméras réparties dans son appartement qui ont enregistré tous leurs faits et gestes depuis leur arrivée. Baisée, la femme le quitte en claquant la porte.

Le jour suivant, Pierre envoie à John le film de ses ébats avec la copine qui l'avait aidé à le piéger et - allez comprendre pourquoi - voilà que John est de nouveau fâché avec Pierre...

Sur ce, je vais poursuivre ma lecture de Vernon Subutex.

Écrit par : Mario Jelmini | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Non, non mon cher Mario, vous n`y etes pas du tout. Notre ami Pierre n`a jamais eu besoin de souler les fumelles pour les attirer dans son hamac, il lui suffit de leur montrer son kundalini apprivoisé poil au nez.

Écrit par : Dr Zinzin | 17 novembre 2017

Mais comment diable le Dr Zinzin a-t-il deviné que j'étais un adepte du tantrisme ?!

Écrit par : Pierre Jenni | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Vous avez tort de sous-estimer la portée des résultats exposés dans ce livre, Pierre. C`est tout le paradigme matérialiste qui en prend un coup de plus, preuves a l`appui, certifié par notaire.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Nous avons tous toujours raison. Même si on change d'avis. Car nous observons le monde depuis un point de vue que l'on nomme "je" et qui change en permanence.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je me dois de tout savoir sur tout, mon cher Pierre. N`oubliez pas que je suis le patron de l`asile hehe..

Écrit par : Dr Zinzin | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

J'ajouterais que je n'éprouve pas le besoin de confirmation officielle de ce que j'ai vécu. Ni ne recherche des compagnons d'aventure qui partageraient les mêmes conclusions. Pour ça il y a les clubs ou autres familles d'intérêts qui se gargarisent de leurs convictions.
J'en reviens presque toujours à cette phrase de Richard Bach dans le "Messie récalcitrant" : On enseigne le mieux ce qu'on a le plus besoin d'apprendre.
C'est en ce sens que je considère que les propos des divers commentateurs sont extrêmement riches d'enseignements pour celui qui ose, et sait, se relire avec un esprit neuf.

Écrit par : Pierre Jenni | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre,

Pourriez-vous transmettre a John que je ne suis pas Corto. John est en train de faire une fixette sur Corto au point de me confondre avec lui et il a censuré mon dernier commentaire ou je voulais comprendre pourquoi il ne portait pas plainte contre Corto. Aujourd`hui il affirme connaitre le nom et l`adresse de Corto. Tout ce qu`il faut pour porter plainte nominalement. Et etre définitivement débarrassé de ce paranoiaque (diagnostic du bon Docteur Jelmini). Je lui ai fourni tous les éléments pour que sa plainte aboutisse a une condamnation de Corto propre en ordre pour calomnie. C`est son choix s`il ne le fait pas. Mais on pourra alors se poser d`autres questions.

Quand on a a faire avec des gens comme Corto et Patoucha, il est nécessaire de se protéger.

Écrit par : Dr Tintin | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

@ Dr Tintin:

Alors que je ne vous ai pas compris. J'ai trouvé ambigüe la formulation de votre commentaire, avec ce rappel pour la ennième fois du propos diffamatoire de Corto, et une conclusion étrange à mes yeux. Lequel semble d'ailleurs être réellement revenu dans la soirée et avoir posté sous votre pseudo (j'ai modéré, et cette fois je suis certain que c'était lui).

J'ai déposé une plainte contre lui il y a 3 ou 4 ans, puis un rappel après un an de silence, le tout par courrier. Je n'ai jamais reçu même un accusé de réception du parquet. Je n'avais pas d'avocat, mais je ne pense pas que cela justifie ce silence.

Oui, le silence est d'or, pour ne pas alimenter son jeu pervers, et pour préserver ma tranquillité personnelle. Pourtant comme vous je trouverais salutaire d'être débarrassé de lui.

Bref, je pense donc que j'ai fait une erreur à votre propos, et je vous en présente mes excuses. Je ne sais pas s'il est encore utile de rétablir vos commentaires. Par contre je vous ai banni et je ne peux pas le rattraper. Il faut soit une autre IP, soit, je crois, un certain temps pour que la bannie soit rétablie.

Pour Corto je réfléchis à lancer une nouvelle plainte, vu sa récidive récente.

Écrit par : hommelibre | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

J'ajoute, Dr Tintin, que j'ai réagi un peu vivement à votre premier comm sur Géo, parce que nous étions dans une discussion qui offrait quelques ouvertures, et vos propos me semblaient refermer ce développement par son côté très tranché.

Et à part ça, pour la fixette, je ne vous souhaite pas d'avoir un jour ce genre de poison collé à vos basques si longtemps. J'apprends à passer outre, mais voilà...

Écrit par : hommelibre | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je me demande... cet ectoplasme a roulettes de "Corto", ce coloquinte a la graisse de hérisson, ce loup-garou a la graisse de renoncule, ce concentré de moules a gaufres ne serait-il pas le commanditaire de toutes les tentatives -heureusement infructueuses- pour dérober les plans secrets de la marmite de l`Escalade? Ouvrons l`oeil et le bon, mille million de mille sabords!

Écrit par : capt. Haddock | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Dr Tintin prenez exemple sur le Dr Zinzin il pratique le tantrisme et la respiration ventrale.
Comme disait le Dr Jekyll, j'ai bien envie de changer d'air.

Écrit par : hubert | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

En tout cas, pour mieux protéger le secret de fabrication de la marmite de l`Escalade, mon cher ami le docteur Sigmund Zinzin et moi-meme avons décidé de fonder l`entreprise de taxis Ignaz & Zinzin Corp. afin de mieux piéger a l`avenir les agents des puissances maléfiques qui viendraient a Geneve dans le but de voler les plans de la marmite. Tous nos véhicules seront des Teslas équipées de détecteurs a espions et capables d`emporter ces derniers, une fois piégés, a une vitesse supérieure a celle de la lumiere par temps sec et isobarique. Ils seront donc illico emportés dans la dimension ou se trouve l`asile du dr Zinzin afin que celui-ci puisse pratiquer sur eux ses fameuses expérimentations neurochirurgicales. Amen.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

John,

Vous etes tout pardonné si vous estimez qu`il y a quelque chose a pardonner. Mon message est maintenant passé et je vous en remercie. Je ne savais pas que vous aviez déja déposé plainte contre lui et je vous en félicite. Le silence du parquet est scandaleux. Peut-etre que Marc Bonnant pourrait faire avancer votre cause bénévolement. Il n'est pas a la rue et il ne va pas économiser pour ses vieux jours. Demander ne coute rien. Je dis ca je dis rien.

Il faut aussi se renseigner sur les délais de prescription qui doivent etre courts pour diffamation, insulte ou calomnie.

Corto affectionne les blogs non modérés. Cuénod l`a définitivement viré. Il ne reste plus que Pierre pour l`accueillir les bras grand ouverts.

Désolé pour le terme fixette. Oui, un mouvement d`exaspération est compréhensible dans votre situation et face a ce genre d`individu toxique. Car il a été aussi ignoble envers Myriam et Marie-France.

A propos de Géo, je crois avoir lu qu`il avait les épaules assez larges pour prendre quelques petites tapes a l`occasion.

Pas besoin de rétablir quoi que ce soit, l`important est que mon message a été compris. Pour le bannissement, je m`en accomoderais, il n`y a pas de souci.

Écrit par : Dr Tintin | 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Tout le monde est pardonné et n`oubliez surtout pas votre obole dans le tronc en sortant, bretzel liquide!

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 18 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

"bretzel liquide!"
L'asile du Dr Zinzin se situerait-il au Bretzelburg?
Et Zinzin serait-il un pseudonyme pris par l'affreux docteur Kilikil ?
( Pour mémoire: https://fr.wikipedia.org/wiki/QRN_sur_Bretzelburg )

Écrit par : Mario Jelmini | 18 novembre 2017

Non non mon cher Mario, je vous assure que notre ami le docteur Zinzin n`a rien a voir avec l`ignoble Zorglub a qui nous n`addressons d`ailleurs pas la parole lorsqu`il nous arrive de nous croiser dans la seule pissotiere publique de la dimension poznave. Le docteur Zinzin est un vrai bienfaiteur de l`humanité qui a mis au point la seule méthode de lobotomie permettant a la fois de guérir le haut-mal et la mycose des pieds.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 18 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Vénérable moyne des sables, j'aimerais savoir trois choses:
1) Les lobotomies pratiquées par l'ignoble Dr Zinzin sont-elles prises en charge par la LAMal?
2) Les fenêtres de l'asyle du Dr Zinzin donnent-elles toutes sur la mare aux canards gonflables?
3) Les lobes prélevés sur les patients sont-ils ensuite greffés sur les canards gonflables dans le cadre d'expériences scientifiques destinées à rendre ceux-ci plus intelligents que les canards non gonflables?
Si tel est le cas, je suis prêt à offrir mon cerveau à la science pourvu que je sois logé dans une chambre de l'asyle ayant vue sur la mare aux canards gonflables afin que je puisse rester en contact avec cette partie de moi-même qui aura été transplantée.

Écrit par : Mario Jelmini | 19 novembre 2017

"A propos de Géo, je crois avoir lu qu`il avait les épaules assez larges pour prendre quelques petites tapes a l`occasion."
La seule chose qui me dérange, c'est que mes réponses sont trop souvent censurées...et pourtant, je fleurette dans le moucheté...

Écrit par : Géo | 18 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Les minettes en loucedé, je peux les imaginer Géo, mais avouez un côté brut de décoffrage qui décoiffe.
Moi j'adore. Dès le premier jour.

Écrit par : Pierre Jenni | 18 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pierre, comme la presse suisse ne divulge pas l'éventuelle identité du supposé violeur et c'est dans ce sens qu'il y a quelque chose d'odieux et de lâche dans son récit !

Écrit par : Corto | 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ce poivreau d`Ignaz ne vous répondra pas cause que il est en train de dire la messe dont il a d`ailleurs réduit la liturgie a la partie de l`action de grace ou il siphonne le pinard dans le crane d`un ancien patient de l`asile. On peut vous dire que les fenetres de chez Zinzin donnent d`un coté sur le blog de Pierre Jenni et, de l`autre, sur le parking des taxis Ignaz & Zinzin avec les Teslas aux rayures mauves et vert-pomme sur fond jaune-canari mordoré. Pour le reste on peut rien vous dire, c`est classé top-secret.

Écrit par : le collectif des canards gonflables de la mare a Zinzin | 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

N`écoutez pas ces maudits canards gonflés au pet de nonne, Mario. Nous prenons note de votre offre généreuse et en reparlerons lorsque le moment sera venu mais ne soyez quand meme pas trop pressé meme si, comme vous le savez, plus les faits se reculent et plus le désir s`accroit. Allez, a la votre!

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 19 novembre 2017

Comment éviter l'essentiel avec de soumises flagorneries, l'aveu de ces canards illustre tellement la misère de ces "débats", encore une couche de crasse avec les propagandes cuirassées et le tableau sera complet !

Pierre, qui était ce supposé violeur, à quoi peut-on le distinguer ?

Écrit par : Corto | 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Jusqu'où Pierre n'est pas complice de ce violeur ?

Écrit par : Corto | 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Avouez Pierre, n`est-ce pas que vous etes complice!? Vos secrets les plus inavouables sont d`une transparence totale aux yeux de Sherlock Corto-Holmes! Ach afouez! Nous afons les moyens de fous faire barler!!!

Écrit par : hehehe | 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Open zeu dooor! it iz zeu policy!!!

Écrit par : hehe | 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Une femme violée ne devrait pas, telle la victime de l'article de Pierre Jenni, téléphoner à son mari mais se rendre immédiatement au poste de police le plus proche sans s'être lavée.

On découvrira sur elle des traces de sperme.
Immédiatement appelé un médecin sera à même de repérer les traces du viol.

Les féministes des années septante ont passablement travaillé à faire adopter cette
démarche.

Écrit par : Myriam | 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah mais qu`ouis-je, qu`esgourde-je? Voila que l`orgue vermoulu de la chapelle des fous se met a jouer toute seule... mais que joue-t-elle, cette antiquaille vermitée qui a survécu au Déluge? Un requiem... le "Requiem pour un Blog", me semble-t-il... Bah, c`est encore mon delirium tremens qui me joue des tours, sans doute.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

"Vous etes tous des etres immortels qui choisissez de vivre et de mourir pour revivre et mourir encore et encore et encore et encore... jusqu`a ce que vous en ayez vraiment plein le balafon et que vous choisissiez de claboter pour de bon." /Le Livre du Grand Tout et Plus Encore, Psaume 105:8

Écrit par : hehehe | 19 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Post lux tenebras?

Écrit par : le cardon masqué | 23 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, le cardon masqué, tout est cyclique.

Écrit par : Pierre Jenni | 23 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Mouais, c`est aussi ce que m`a dit la concierge ce matin, quand je lui ai fait remarquer qu`il y avait de nouveau un caca de clébard juste devant l`entrée de l`immeuble.

Écrit par : le ravioli a bretelles | 23 novembre 2017

Les concierges ne sont plus ce qu'ils étaient. Une caméra à 20.- et une amende à 150.- et le tour est joué.

Écrit par : Pierre Jenni | 23 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Heureusement que les cacas de clébards, eux, n`ont pas changé. Dans cette époque opaque, il reste au-moins quelque`chose a quoi se raccrocher.

Écrit par : les bretelles aux raviolis sauce tomate | 23 novembre 2017

Ô pas que ! vous avez dit opaque ? Tout me semble pourtant si transparent.
C'est le miracle de la technologie qui réduit à néant les manoeuvres de l'ombre. Nous vivons une nouvelle sainte inquisition. Personne n'y échappera. Les politiques en première ligne. Je déguste avant d'encaisser.

Écrit par : Pierre Jenni | 23 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah mon cher Pierre, laissez-moi saluer en vous le plus zélé des croyants en le dieu Technologie. A propos, puisque vous semblez etre cul et chemise tous les deux, ne pourriez-vous lui toucher un petit mot a propos de la satanée poele au mazout de la chapelle des fous qui tombe toujours en rade juste quand il commence de pousser des glacons sur le plafond? Jésus-Marie vous le rendront au centuple et en prime je vous ferai avoir un bon rabais sur un traitement aux électrochoc chez mon ami le docteur Zinzin

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 23 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Aucune autorité dans le domaine Jean, mais j'imagine qu'un simple panneau solaire donne déjà de l'eau chaude. Si votre coin est un peu venteux, une éolienne modeste devrait couvrir vos besoins en électricité.
Demain, Belenos E power, ou Elon Musk nous proposeront des batteries domestiques ou des génératrices d'hydrogène de la taille d'une machine à laver. Nous deviendrons non seulement autonomes, mais il sera même possible de produire de l'énergie et la redistribuer sur le réseau.
Oui, je suis très enthousiaste et émerveillé par les progrès spectaculaires de notre époque. Reconnaissant aussi de pouvoir participer à cet élan prometteur.

Écrit par : Pierre Jenni | 23 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Bin voui Pierre, c`est beau la science et c`est pas Zinzin qui vous contredira, lui qui arrive a guérir toutes sortes de manies en quelques coups de manivelle avec son générateur électrique hehe..

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 23 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

En parlant hydrogène Monsieur Jenni, je conseille à chacun d'aller s'informer sur les qualités explosives de cette chose :-)

En d'autres termes, des bombes sur roulettes...

Écrit par : absolom | 23 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

J'aimerais ajouter que je sais que la plupart des conducteurs utilisent leur voiture normalement.

Mais pas tous...

Écrit par : absolom | 23 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je rejoins Pierre Jenny après avoir lu la dernière note de Topo Thévoz.
La transparence réduit a néant les manoeuvres politiciennes.

Écrit par : panama | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

A ce sujet, il est curieux que le projet "Smartvote" qui a été mis en place par des universitaires, n'ait pas trouvé l'écho qu'il mériterait dans une démocratie semi-directe comme la nôtre. Les autorités semblent réticentes à valider la pratique au niveau national et les concepteurs tentent une levée de fonds pour développer le projet.

Si nous pouvions monitorer en temps réel les prises de position des élus et les corroborer avec leurs promesses de campagne nous aurions vraisemblablement des surprises.

Mais la technologie promet beaucoup mieux puisque la blockchain devrait ouvrir la voie à une véritable démocratie directe en supprimant l'échelon parlementaire et le système partisan.
https://www.franceculture.fr/numerique/la-democratie-liquide-ou-comment-repenser-la-democratie-l-age-numerique

Écrit par : Pierre Jenni | 24 novembre 2017

Tesla savait le moyen d`utiliser cette "énergie scalaire" invisible mais présente partout dans l`univers que la physique quantique commence seulement a deviner. Énergie illimitée et... quasi-gratuite. Pourquoi pensez-vous qu`on l`a fait taire? Tant que le monde tournera autour du fric et du pouvoir que donne le fric, la technologie ne sera utilisée que pour faire du fric et du pouvoir.

Écrit par : JJ | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pas tout faux Jean. Mais alors il s'agit de ne pas incriminer la technologie elle-même, mais l'usage que nous en faisons.
Pour moi la question ne se pose pas, il serait dangereux de ne laisser que les puissants faire joujou avec ces nouveaux outils.

Écrit par : Pierre Jenni | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Et comment pensez-vous donc empecher les puissants de rester les maitres du haut chateau grace a la technologie et l`ignorance du bon peuple, Pierre? Revolucionnn?

Écrit par : JJ | 24 novembre 2017

C'est une longue discussion. J'observe que les diverses révolutions correspondent à des moments où il y a trop plein, ou pas assez. Or l'équilibre de la vie est fragile et subtil. Même pour les puissants qui ne peuvent plus se sucrer indécemment lorsque la masse ne peut plus consommer.

Si je suis aussi enthousiaste sur le potentiel de la technologie, c'est justement parce que, pour le moment, la liberté du net permet à des petits de proposer des outils qui échappent au contrôle des puissants. Notamment grâce à la blockchain, au P2P et aux applications décentralisées qui se profilent.
Mais cette liberté est aussi fragile et évidemment remise en question par les gouvernements. A nous d'y veiller.
http://reseauinternational.net/eric-schmidt-de-google-admet-quil-y-a-une-censure-politique-des-resultats-du-moteur-de-recherche/

Écrit par : Pierre Jenni | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je relève aussi que la technologie permet justement au bon peuple de se déniaiser.

Écrit par : Pierre Jenni | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Vous etes un incorrigible naif, Pierre. Les blockchain et autres zizigougous que vous citez par exemple, ca n`est pas vous et moi qu`ils vont servir mais les memes banquiers qui régnent déja sur nos épargnes et le coeur des politiciens. Renseignez-vous. Quant a veiller a ce que notre fragile liberté ne soit pas remise en question par les gouvernements, c`est faisable seulement (dans une certaine mesure) dans de tres rares coins de la planete comme la Suisse ou la démocratie n`est pas qu`un slogan attrape-nigaud. Alors, la technologie sauvera-t-elle l`homme de lui-meme? Seulement si l`homme se sauve d`abord lui-meme et ca, c`est une autre histoire.

Écrit par : jj | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, on me l'a souvent fait remarquer. C'est possible. Mais quelle est la différence entre innocence et naïveté ? Et cette prédisposition d'esprit n'est-elle pas requise pour explorer l'inconnu ?
On ne peut dissocier la technologie des humains qui l'ont inventée. Ce n'est pas une entité séparée qui deviendrait notre nouvelle divinité. Plutôt un outil qui permet d'explorer des champs nouveaux.
Enfin, si être optimiste, confiant et positif revenait à faire preuve d'un manque d'acuité, d'une naïveté coupable, on devrait se faire du souci sur notre capacité à évoluer et in fine à la justification de la présence de notre espèce ici bas.

Écrit par : Pierre Jenni | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Justement, nous avons une capacité a évoluer et ca, c`est bien plus porteur d`espoir que la technologie. Il se pourrait meme que dans quelque temps nous n`en ayons plus beaucoup besoin, de la technologie mais, rationaliste comme vous etes, je ne vous en dis pas plus.

Écrit par : JJ | 24 novembre 2017

J'ajouterais encore que la qualité de la pensée influe en profondeur sur notre perception. Je vous recommande le dernier billet de Jean-Dominique Michel sur la gratitude. http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2017/11/22/dopez-vous-sainement-a-la-gratitude%C2%A0-287917.html

Écrit par : Pierre Jenni | 24 novembre 2017

Naïf, je peux prendre. Rationaliste ce serait une première. Les deux ne font pas la paire.
Certes nous n'aurons plus "besoin" de la technologie pour la simple raison qu'elle imprégnera absolument tout notre quotidien jusque dans ses moindres détails sans que nous n'en ayons conscience.
Même le travail va disparaitre. Finalement, même s'il ne pouvait l'imaginer à son époque, Malraux avait peut-être bien vu juste avec son XXIe siècle spirituel. Dieu sait quel dieu va encore émerger ?!

Écrit par : Pierre Jenni | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pour l`instant c`est le dieu technologie qui émerge et nous bassine...

Écrit par : JJ | 24 novembre 2017

N'arrive-t-il pas que l'arrogance aveugle
ceux qui prétendent avoir pour mission
de "déniaiser le bon peuple"?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je ne sais qui vous visez Myriam. Je me borne à suggérer que l'outil permet l'accès au savoir qui dépend principalement de la curiosité de chacun.

Écrit par : Pierre Jenni | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pourquoi voir dans un simple pensée de l'agressivité?

D'abord je suis extrêmement contente de voir repartir votre blog gentiment.

Honnêtement, Pierre Jenni, si je trouvais quelque chose à redire en suivant les commentaires sur "Je me suis fait violer"... commentaires d'hommes, il semble, étant bien entendu que des hommes comme des jeunes garçons se font également violer, réalise-t-on qu'en général, en ce qui concerne les femmes, les hommes, j'ignore, qu'une fois violées elles n'auront pas une sexualité épanouissante... sans oublier leurs partenaires?

En imaginant l'avenir: symboliquement... un robot en forme humaine, absolument, qu'une fois débranché on fourrera dans l'armoire aux balais...!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Le changement n'est ni bon ni mauvais, il n'est que changement, keep on moving bro'

Écrit par : panama | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Un truc qui risque de vous plaire, Pierre: https://youtu.be/KGD-7M7iYzs
Matiere a réflexion en tout cas.

Écrit par : JJ | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Qui pourrait bien vouloir vivre mille ans ?

Écrit par : Pierre Jenni | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ma concierge, par exemple. Elle adore prendre son temps pour nettoyer la cage d`escalier.

Écrit par : JJ | 24 novembre 2017

Avec le dégel du pergélisol, on aura l'air malin avec nos organes flambant neuf.

Écrit par : mabuse | 24 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Qui ca "on"? En tout cas pas ma concierge qui peut a peine se payer le dentiste.

Écrit par : JJ | 25 novembre 2017

Ce vieux fou de Zinzin serait d`accord de vivre mille ans, il me dit que ca lui donnerait du temps pour peaufiner sa méthode de transplantation de cerveau dans des bocaux de cornichon. Il se demande seulement s`il trouvera assez de bocaux. Moi, ca me plairait aussi de vivre mille ans mais il faudrait que l`évéché renouvelle régulierement ma provision de vin de messe sans quoi ca risque d`etre un peu galere quand-meme.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

On ne peut pas laisser le Dr Zinzin être empêché de poursuivre ses travaux sur le cerveau humain à cause d'un manque de bocaux de cornichons. Je lance ici un appel afin que chaque personne qui possède un ou plusieurs bocaux vides ayant contenu des cornichons les apportent ou les envoient au secrétariat de la clinique du Dr Zinzin, Palais des Nations, 1211 Genève.

Rappelons que les recherches et expériences du Dr Zinzin dans le domaine des électrochocs et de la lobotomie visent à diminuer le nombre de viols sur la planète. Les résultats obtenus à ce jour sont extrêmement encourageants, au point que le Dr Zinzin fait figure de favori dans la course au prochain Nobel de médecine.

Écrit par : Mario Jelmini | 25 novembre 2017

Merci pour votre sainte initiative, Mario. Euh... je dois vous avouer cependant que Zinzin se fiche completement du nombre de viols sur la planete. Ce qui fait carburer le vieux fou, c`est son projet de créer une espece intelligente de bocal a cornichon en y greffant les cervelles de ses malades lobotomisés. Je ne suis pas certain que tout ca soit bien chrétien mais puisque ce cher docteur assiste régulierement a ma messe, qui suis-je pour jeter le doute sur la pureté de son ame, hein? D`ailleurs, c`est un excellent partenaire au poker menteur et son whisky (qu`il planque sous une pile de vieux numéros de Playboy) est ma foi excellllent. Pour ce qui est du Nobel, Zinzin se l`est déja vu attribuer ici, dans notre dimension poznave du bord du monde dont il est le seul et unique chercheur scientifique depuis que les autres sont tombés dans le Grand Rien un jour qu`ils s`étaient mis en tete de cartographier le bord du monde par temps de vert glas.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pour tous ceux qui s'intéressent aux cerveaux dans des bocaux, je recommande vivement l'ouvrage du pneumologue Jean Orehek, Gènes et sentiments, la révolte du cerveau. https://www.librairiedialogues.fr/livre/923944-contre-nature-les-genes-et-les-sentiments-la--jean-orehek-balland

Écrit par : Pierre Jenni | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je faisais en fait allusion au projet d`un autre dr Zinzin, un dénommé Ray Kurzweil qui s`applique en ce moment dans les laboratoires sulfureux de Google a transvaser le contenu du cerveau humain dans un robot, celui-ci faisant office de bocal a cornichon zinzinesque.

Écrit par : JJ | 25 novembre 2017

Mais pourquoi diable s'encombrer d'un corps, fut-il de métal ?
Tout est dans la tête qu'ils disaient.

Écrit par : Pierre Jenni | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

J`irais meme plus loin, pourquoi s`encombrer d`un cerveau?

Écrit par : JJ | 25 novembre 2017

Ben justement, des types comme Kurtzweil semblent penser que le leur vaut la peine de durer. Je préfère laisser la place à du neuf, du frais. Mais je ne rechignerais pas pour une petite rallonge car 80 balais c'est un peu court pour désapprendre et commencer à piger.

Écrit par : Pierre Jenni | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Court pour vous, Pierre mais déja si long pour l`AVS... Cela dit, ca pourrait ne pas etre inintéressant de pouvoir honnetement changer de casquette deux ou trois fois au cours d`une vie, en supposant le probleme économique réglé. Devenir maitre luthier pendant un demi-siecle puis constructeur de cathédrales (on peut rever), colon sur Mars et chais pas quoi encore... Sans meme parler des ribambelles de petits-enfants a engendrer pendant tout ce temps, qui vous offriraient des containers entiers de cravates de soie a chaque ane-iversaire hehe..

Écrit par : JJ | 25 novembre 2017

Je vous y prends Jean. Je crois me souvenir que vous me preniez pour un allumé lorsque je défendais ardemment le principe d'un revenu de base universel qui permettrait de vivre sereinement la réalité que vous décrivez et qui est déjà le quotidien de la plupart des membres actifs de la communauté humaine.
Les Suisses, qui ont eu l'ineffable privilège de se prononcer sur ce principe en juin 2015, reviendront la queue pendante entre les jambes, sans faire leur mea culpa pour autant, valider la seule solution disponible pour contrer la faillite des Etats et leur cohorte d'aides sociales.
Car, que vous le vouliez ou non, Arbeit macht nicht mehr frei. Nous sommes devenus des machines de production pour consommation débridée dans un monde contraint aux ressources comptées.
Mais je m'emballe... Vous me prenez par les sentiments.

Écrit par : Pierre Jenni | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah mais c`est qu`il y a "Arbeit" et "Arbeit", Pierre. Vous aurais-dérisionné sur le revenu universel (RU)? En tout cas, je ne suis pas assez naif pour croire que c`est évitable. Ce qui me fait gondoler, c`est que les gros bibendums a cigares s`imaginent déja sauver leur dieu Fric en sacrifiant un petit bout de leur gros cigare puant sous forme de RU. Ils ne veulent surtout pas le savoir, mais ils se le fourrent dans le croupion jusqu`a l`anneau sigillaire.

Écrit par : JJ | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, les "gros bibendums à cigares" sont des cons pour la plupart. Mais nous sommes pires puisque jusqu'à maintenant et pour encore un temps, ils nous mènent en bateau. Nous sommes tous le con d'un autre. Mais un jour, la masse des cons que nous sommes va dire stop.

Écrit par : Pierre Jenni | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Après la votation, en juin 2015, sur le revenu de base universel, une autre votation importante nous attend l'année prochaine: celle sur le Monnaie Pleine (Vollgeld, Positive Money).
http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/info-en-3-minutes/
http://www.initiative-monnaie-pleine.ch
http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/fragen/#c3712

Pierre Jenni nous donnera-t-il son avis au sujet de cette initiative dans l'un de ses prochains billets ?

Écrit par : Mario Jelmini | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Mario, je vous promet de creuser ce sujet.
Mais comme je suis impatient et un brin impertinent de part ma jeunesse, j'ai déjà une opinion sur le principe.
- Le monde est devenu village. Aucune entreprise locale, régionale, nationale en peut espérer se faire une place dans une économie globalisée.
- La disruption numérique est entrée par la petite porte avec Uber et les taxis, mais elle gangrène tous les pans de la société et les banques sont les prochaines. Elles tentent désespérément de se profiler avec des départements bitcoin qui ne font pas illusion.
- Le travail, qui est à ce jour le seul moyen d'apporter de la valeur ajoutée, est en voie de disparition. Non seulement le capitalisme financier à phagocyté les 90% du marché, mais l'intelligence artificielle permet déjà de faire beaucoup mieux que le plus zélé des collaborateurs dans n'importe quel domaine.
- L'humain de demain ne survira que par son caractère improbable, son imperfection va devenir la valeur par excellence dans un monde parfait qui risque de provoquer sa perte par l'inertie. Car l'imperfection fait partie de la perfection de la création à laquelle elle donne le mouvement.
- Tout le reste m'apparait comme pure spéculation d'esprits désabusés, désorientés et terriblement limités. A tel point qu'il devient possible d'imaginer le salut de la race par la machine.

Écrit par : Pierre Jenni | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Le mouvement Positive Money, auquel se rattache Monnaie Pleine, est très actif au Royaume-Uni. Il est en train de s'organiser sur le plan européen.
http://positivemoney.org
https://www.facebook.com/PositiveMoney
https://mail.google.com/mail/u/1/#label/Vollgeld/15fce4795a779f02
http://www.cafebabel.fr/style-de-vie/article/positive-money-comment-faire-sauter-la-banque.html

Écrit par : Mario Jelmini | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Bon d'accord Mario, c'est un pas dans la bonne direction.
Mais vous ne m'empêcherez pas de manifester mon impatience et le souhait d'un véritable basculement vers une vie qui permette à l'humain de dégager son véritable potentiel sans qu'il se sente obligé de se faire sa place au détriment des autres. La technologie nous offre déjà les outils qui permettraient de faire un grand pas. Mais je vois déjà Jean venir me traiter d'allumé, d'utopiste, de rêveur déconnecté...

Écrit par : Pierre Jenni | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Allumé, utopiste, rêveur déconnecté!!! hehe.. Il y a a ce sujet une phrase que j`aime bien dans l`interview TdG de Bertrand Kiefer: "Le solutionnisme – cette idée que tout problème humain a sa solution technologique – est en train de nous contaminer." A lire sans faute: https://www.tdg.ch/savoirs/sante/medecine-dernier-peut-exprimer-vulnerabilite/story/23041692

Écrit par : JJ | 25 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Propos de prêtre davantage que de scientifique.

Écrit par : Mario Jelmini | 25 novembre 2017

"car 80 balais c'est un peu court pour désapprendre et commencer à piger."
Il y a décidément des gens lents à la comprenette...

"- Le monde est devenu village. Aucune entreprise locale, régionale, nationale en peut espérer se faire une place dans une économie globalisée.
- La disruption numérique est entrée par la petite porte avec Uber et les taxis, mais elle gangrène tous les pans de la société et les banques sont les prochaines."

C'est cela, et les intérêts des sociétés humaines sont en parfaite harmonie. Surtout avec nos chers amis musulmans aujourd'hui, mais il y a aussi la parfaite inadéquation socio-culturelle entre Africains et nous, entre Latino-Américains et nous, entre Chinois et nous, etc, etc...
La disruption - mot que vous utilisez à chaque commentaire ou presque...- que vous voyez avec Uber tient de la micrométrie, à côté de ces autres contradictions....
Petit détail que vous avez négligé dans votre commentaire sur le blog de M.Zacharias. Sur le négoce des matières premières, où certains n'ont pour justifier leurs demandes gargantuesques de royalties que le fait d'être ministre parce que neveu du président...

Écrit par : Géo | 26 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Le pouvoir a rompu avec la rue laquelle de par l'abandon des exploitations agricoles familiales pour le monde industriel urbain a rompu avec la terre.

Lu quelque part que seul un retour à la terre nous sauvera.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 26 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

"...seul un retour à la terre nous sauvera." C`est bin vrai ca, crénom de nom!

Écrit par : Mathurin le fossoyeur | 26 novembre 2017

Myriam B. a écrit: "seul un retour à la terre nous sauvera."

J'irai même plus loin: seul un retour à l'époque des cavernes nous sauvera.
Et encore... https://www.cartoonstock.com/directory/i/important_invention.asp

Écrit par : Mario Jelmini | 26 novembre 2017

Le retour a la Terre, vous en avez de bonnes mais comment faire?
https://youtu.be/1joWmeMU18Y

Écrit par : major Tom | 26 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

"- Le monde est devenu village. Aucune entreprise locale, régionale, nationale en peut espérer se faire une place dans une économie globalisée."
https://lesobservateurs.ch/2017/11/26/nantes-sales-putes-de-blancs-la-manifestation-contre-lesclavage-en-libye-tourne-a-lemeute-ethnique/
On ne va pas vers le mieux...

Écrit par : Géo | 26 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ouais… Ai été pris au retour d’un voyage avec le bus qui devait nous déposer place de l’Etoile dans la manif organisée pour le même motif samedi soir 18 à Paris. Des casseurs se sont mêlés aux manifestants, d’où dégâts de vitrine et grosse mobilisation policière.

Que des Blacks (Iliens ou Africains), peu de Maghrébins, cela vous étonne ? Ai traversé la foule sans problèmes, avec ma petite valise en ayant l'air d'un con comme l’aurait chanté Tonton Georges, en discutant même avec certains d’entre eux. Un peu excités, les filles surtout, mais rien d’une guerre ethnique… Un certain respect même à mon égard, dû à ma blanche chevelure ?

Mon amie Parisienne était étonnée de leur nombre, réflexion amusante : « Je ne savais pas qu’il y en avait tant à Paris »… Eh oui, la très chère ne voit plus les éboueurs, les gens du bâtiment, les servants des arrière-cuisines, tout ces soutiers de notre confort, ils sont devenus transparents. J’ignore ce qui s’est passé à Nantes, mais les infos des Observateurs, il y a belle lurette que je les prends avec des pincettes, au même titre que celles de Sputnik et autres.

Cela n'a la valeur que d'un témoignage personnel.

Écrit par : Gislebert | 26 novembre 2017

Votre article provient de Breizh-Info, Geo. Un canard au poil ras avec des palmes cloutées et de droles de tatouages sur les pectoraux, si vous voyez...
https://abp.bzh/breizh-info-ou-l-usurpation-d-un-titre-de-presse-41272

Écrit par : houlala | 26 novembre 2017

"les infos des Observateurs, il y a belle lurette que je les prends avec des pincettes, au même titre que celles de Sputnik et autres."

Dans un sens, c'est pratique. Ces publications jouent un rôle de signalisation qui est involontairement utile. Dès qu'une info est publiée sur RT, sur les Observateurs, ou sur Sputnik, on sait ce qu'il faut en penser. Et dès qu'un zozo la republie sur un blog, on sait aussi ce qu'on doit penser dudit quidam.

Écrit par : Voyons le bon côté des choses | 26 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

A propos de votre dernière phrase : je ne partage pas votre opinion, Géo n'est de loin pas un zozo et j'aime assez le ton, sinon toujours le fond, de ses interventions.

Écrit par : Gislebert | 26 novembre 2017

J'apprécie ce commentaire de Voyons... qui suggère une fois de plus que la technologie n'est pas mauvaise en soi mais qu'il s'agit d'apprendre à l'utiliser.

Écrit par : Pierre Jenni | 26 novembre 2017

Vous avez peut-être raison, mais manifester contre l'UE parce que des Arabes se sont remis à la traite des Noirs...
Déjà que je ne savais pas qu'ils avaient cessé...

Écrit par : Géo | 26 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

À propos de la lutte contre les violences faites aux femmes en France, je viens de rédiger une pétition dûment motivée à l'adresse de M. Emmanuel Macron, Président de la République. J'invite tous les lecteurs de Post Tenteras Lux à appuyer ma démarche, qui vise à la castration totale (ablation des testicules et du pénis) de tout être humain de sexe masculin, nouveaux-nés compris. Pour manifester votre approbation et signer cette pétition, rendez-vous sur la page https://www.change.org/p/emmanuel-macron-pétition-en-faveur-de-la-castration-totale-des-nouveaux-nés-de-sexe-masculin

À l'attention des hommes qui hésiteraient à signer: les femmes ont suffisamment souffert à cause de nous, elles méritent que nous fassions cet effort en leur faveur.

Écrit par : Mario Jelmini | 27 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Excellente initiative, mon cher Mario. A quoi bon continuer de multiplier les pecheurs alors que le poisson devient une denrée de luxe? Dommage seulement que, du coup, on met aussi fin a la production de pecheresses mais il restera toujours les poupées gonflables. Naturellement, vous allez nous montrer l`exemple, n`est-ce pas?

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 27 novembre 2017

Cher Ignaz,
Bien sûr que je vais montrer l'exemple, à l'image de ce cher frère Tariq qui met si bien en pratique ses beaux discours.
Mais vous qui êtes connu pour vous signer pour un oui ou pour un non, pourquoi n'avez-vous pas encore signé ma pétition? Ne pensez-vous pas que vous seriez plus heureux en eunuque que vous ne l'êtes actuellement en moyne ensablé? Vous pourriez confier l'opération à ce cher docteur Zinzin, qui aurait tout à gagner en appliquant son immense savoir et sa grand expérience à la lobotomisation des parties génitales masculines.
Il n'y a rien qu'un homme ne puisse faire par amour pour les femmes.
Ne voyez-vous pas qu'il s'agit d'une noble cause?

Écrit par : Mario Jelmini | 27 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

La cause est noble, c`est entendu mon cher Mario, mais mon misérable appendice appartient a l`Éternel avec tout le reste de ma pitoyable personne et je ne puis donc en disposer sans Son autorisation dument signée et estampillée. Voyez quelle chance vous avez d`etre libre de toute entrave divine.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 27 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Défroquez, cher Ignaz, défroquez et vous retrouverez votre liberté!
La liberté de vivre sans froc n'a pas de prix.
Et dites-vous bien que quand vous n'aurez plus de sexe, les femmes n'auront plus aucune emprise sur vous. Elles vous laisseront indifférent. C'est pas une bonne nouvelle, ça?

Écrit par : Mario Jelmini | 27 novembre 2017

Zinzin me dit qu`il vous fera un prix d`ami. Pour nous rejoindre demandez a Pierre, il connait le chemin pour venir régulierement récolter des champignons magiques sur les bords de la mare aux canards gonflables.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 27 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Zinzin est un bienfaiteur. Mais si la castration totale des mâles devient obligatoire, comme je le préconise, elle sera prise en charge par la LAMal, respectivement par la Sécurité sociale. Alors j'attends encore un peu.
Mais pour que la castration totale des mâles devienne obligatoire, comme je le préconise, il me faut des signatures! Or qu'est-ce que je constate, moyne de mes fesses? Vous n'avez pas encore signé ma pétition! Si le bon Dieu se fait prier pour vous autoriser à la signer, adressez-vous au Diable: lui au moins, il est compréhensif. Et si vous ne signez pas par conviction, faites-le au moins par solidarité. Vous devez bien cela à toutes ces femmes et à tous ces hommes que vous avez abusés avec vos messes bidon. Car, entre nous, toutes ces messes que vous avez dites, c'était du boniment, on est bien d'accord? En fait, j'irai plus loin: ce n'était pas que du boniment, c'était du harcèlement et de la violence caractérisée envers vos semblables. Honte à vous, charlatan! En signant la pétition, vous avez l'occasion de faire amende honorable. Ne ratez pas cette occasion.

Écrit par : Mario Jelmini | 27 novembre 2017

Vous rendez-vous compte, mon cher Mario, que pendant que nous débloquons ainsi, un enfant meurt de faim toutes les cinq secondes? Avez-vous déja vu un enfant mort de faim? J`en profite donc pour faire passer le message: https://www.unicef.org/fr/agir

http://pierre.souchier.free.fr/illustrations/revoltons_nous/sahel.jpg

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 27 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

N'essayez pas de changer de sujet, fantasque Ignaz. Car si ma pétition récolte suffisamment de signatures (à commencer par la vôtre), plus aucun enfant ne mourra de faim puisqu'il n'y aura plus de mâle reproducteur. N'y aviez-vous donc pas pensé? Dépêchez-vous donc de signer, moyne entêté.

Écrit par : Mario Jelmini | 27 novembre 2017

Le réalisteur, Joe Dante, l'avait déjà imaginé en 2006, dans la série "Masters of Horror" dans un épisode intitulé "la guerre des sexes". A visionner.

Voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=3KBOSWVOdUY

Écrit par : Laurent Lefort | 27 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Le lien était celui de l'épisode suivant. Merci Jenni, de réctifier avant parution, vous seriez fort aimable. Voici le bon : https://www.youtube.com/watch?v=m78kAFsP9tQ

Écrit par : Laurent Lefort | 27 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Donnez sans trop compter, sans vous en vanter et sans attendre le paradis en retour. Votre coeur en sera réchauffé.
https://www.unicef.org/fr/agir

Écrit par : JJ | 27 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

"- Le monde est devenu village. Aucune entreprise locale, régionale, nationale en peut espérer se faire une place dans une économie globalisée."

https://www.breizh-info.com/2017/11/25/82944/nantes-sales-putes-blancs-manifestation-contre-lesclavage-libye-tourne-emeute-ethnique

On ne va pas vers le meilleur...

Écrit par : Géo | 28 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pourquoi cette répétition (mal venue)?

Écrit par : Géo | 28 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

La citation du jour pour vous, Pierre, tirée d`un vieil incunable que j`ai déniché dans le grenier de la chapelle des fous, relié en peau de globuzeau mordoré et serti de gemmes de chrysoprase fluorescent originaires probablement d`Ophiuchus, la planete des barbares nébuleux:

"La riposte aux détournement des spiritualités par la barbarie, qu`elle soit aveugle ou mercantile, n`est plus désormais, a mon humble avis, entre les mains de la religion ou de l`antireligion, mais de l`imagination et de la science. De l`imaginaire scientifique qui nous conduit vers notre véritable réalité, la seule capable de réenchanter le monde: pensée cosmique, immortalité des consciences, interconnection totale fondée sur les forces d`intelligence, d`amour et de diversité, options de survie infinies dans notre monde concret comme dans les univers paralleles... Encore faut-il l`accepter, cette réalité de reve."

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 28 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ma citation ne parait pas vous enthousiasmer excessivement, Pierre. Tant pis, je remets l`incunable dans son vieux coffre en bois des Iles d`Hypérion et le tout dans le grenier de la chapelle afin que les chauve-souris au cerveau greffé par Zinzin puissent continuer a le garder pour les générations futures, Amen.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 29 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Euh... mais... par où commencer ?
Spiritualité, barbarie, religion, antireligion, imagination, science, réalité, véritable, pensée cosmique, immortalité, consciences, interconnection, forces, amour, diversité, survie, univers parallèles, rêves.
Chaque mot suggère développement.

Écrit par : Pierre Jenni | 29 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

C`est pourtant pas extrait du Necronomicon, mille milliards de quasars a manivelle! Que diriez-vous si je vous balancais des extraits de celui-la, qui est le livre de chevet de Zinzin (il est vrai qu`il refuse obstinément de me le preter).

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 29 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Il y avait une religieuse, sœur Marcelle, chargée d'apporter un cours de catéchisme à une ado.
La religieuse lisait quelques lignes dans un bouquin regardait vers le plafond puis, après un silence, murmurait "Comment dirais-je"?!
L'ado s'en retournait à la maison avec le sentiment d'avoir eu le cœur comblé-

Chez elle, au premier étage, vue sur le lac.
Jardin avec une rocaille chargée de roses dès juin-
Du jardin les effluves, les parfums.

Fenêtre ouverte, l'ado se mettait à l'écoute d'une voix, celle de la conscience, peut-être bien celle du cœur

ce qui est également le Credo des enfants d'Hillel l'Ancien.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

J`ai bien connu ce Hillel dans ma lointaine jeunesse, c`était un excellent bucheron. Qu`est-il devenu?

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 29 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ignaz, le moyne des sables.

De Hillel l'Ancien cherchez ses successeurs Juda I et Juda II et vous rejoindrez éventuellement en votre ressenti le "Je vous précède en Galilée" à la "Résurrection".

Bonne recherche.

Une démarche universelle
Une force, une conscience avec sens de l'autre comme de soi-même

ainsi que cette forme d'amour consistant à être capable de se mettre à la place de l'autre, l'EMPATHIE, avec authenticité, bienveillance et désintéressement.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

A propos d`empathie, chere Myriam, vous me rappelez avec quelle délicieuse empathie nous ont massacrés, moi et l`armée d`Ateus, les légions de Philippe dans la grande plaine de Dobrudzsa, il y a de cela aujourd`hui exactement 2356 années pleines. Ateus y a laissé sa vieille peau (il avait pres de nonante balais, le vieux trousseur de cotillons) mais j`ai heureusement pu m`en tirer avec un bout de javelot macédonien planté dans le gras de la fesse droite. Ah, lointaine jeunesse ou je servais si joyeusement les dieux scythes en étrennant les vierges des temples de Papaios et d`Oitosuros...

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 30 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ignaz, moyne des sables,

demain pas mal d'entre nous auront passé de l'autre côté

je ne saurais mieux vous répondre qu'en vous signalant le livre de Jean Ziegler paru en octobre 2016 au Seuil CHEMINS D'ESPERANCE

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah, Jean Ziegler... ils ne lui pardonneront jamais d`avoir pris a coeur la cause des Palestiniens, sans meme parler de ses foudres contre certains oncles Picsou peu amateurs de sagesse hillélique. Mais c`est que c`est un vrai danger public, cet homme-la, n`est-il pas, chere Myriam? Quand j`étais pretre a la cour du roi scythe Ateus, j`en ai vu des mortels que l`or rendait encore plus con et méchant (c`est pas peu dire) mais ils avaient au moins le courage de risquer leur peau pour nourrir leur addiction et n`affamaient pas des millions de gosses pour cela.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 30 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Un commentaire, un peu modifié, en réponse à @Ben, qui s’interrogeait sur l’éventuelle prévalence de l’homophobie au sein du corps médical, sur le blog de Didier Bonny (billet Bon sang, encore raté !) et qui n’a pas passé la rampe pour des raisons que j’ignore. Je remercie Pierre de me permettre de l’insérer ici. Il n'a bien sûr aucun rapport avec le thème du billet.

@Ben

Il m’est évidemment impossible de me prononcer sur l’homophobie réelle ou supposée des chers confrères, mon assertion (« tous d’affreux réacs homophobes ») du précédent commentaire était une boutade, un peu provoc´, vous l'aurez compris..

Même si l’on peut attendre d’eux un regard moins réducteur que le commun des mortels, les médecins comme les croquemorts, les plombiers-zingueurs et le boulanger de mon quartier appartiennent à la société civile et la diversité de leurs opinions, au même titre que celles des autres, entretient l’air ambiant, pas très favorable aux personnes séropositives, le moins que l’on puisse dire, et guère bienveillant à l’égard des homos…

Ceux de ma connaissance qui se sont intéressés au problème du VIH et qui se sont impliqués dès le début, quand, effectivement, chacun ramait dans son coin, homophobes ceux-ci ne l’ont jamais été, ni ne le sont devenus, forcément. Je dois aussi à la vérité de reconnaître que pour nous le problème était le VIH et non l’homosexualité… La grande majorité des patients contaminés, qui nous arrivaient dans les années 80 et que certains praticiens refusaient de recevoir, étaient des toxicomanes, parfois prostitués homosexuels réguliers ou occasionnels pour obtenir de la thune… Il n’y avait pas de thérapie, aucun médicament actif, leurs infections opportunistes et récurrentes déroulaient devant notre impuissance, tous ont d’ailleurs succombé rapidement, dans un délabrement physique impressionnant. Drôle de mémoire.

L’arrivée du sida, maladie inconnue, a ravivé les peurs ancestrales de la peste au XIVe siècle, du choléra au XIXe. Il y aurait beaucoup à raconter sur cette misère humaine, mais sûrement pas dans un commentaire de blog.

Une citation de Fr. Lebrun (« Peurs et terreurs face à la contagion » Fayard, 1988) résume bien la situation de l’époque :

« La maladie semble faire resurgir certains réflexes collectifs du temps de la peste : terreur panique, égoïsme viscéral, recherche du bouc émissaire, appel aux mesures d’exclusion, explication morale de la maladie analysée en termes de culpabilité ou d’innocence ».

Dans beaucoup de cerveaux, rien n’a vraiment changé.

Écrit par : Gislebert | 04 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

"La personne qui parvient à briser le désir d'immoralité peut facilement briser tous les désirs.”

Écrit par : Corto | 10 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

J'imagine que tu parles d'immortalité Corto. C'est sans doute vrai mais...
Briser un désir c'est déjà reconnaître le désir et renforcer la supercherie du "je" qui veut.
Si nous étions un brin plus lucides, et je ne parle pas d'objectivité mais de présence dans l'instant, nous comprendrions que nous mourrons à chaque seconde et que celui qui survit n'est jamais le même.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Bouddha a dit: "Désir ou pas désir, tu creves quand-meme!". "Et alors?" -je lui ai demandé? "Alors, Scarabée..." -répondit-il de sa voix enrouée par le whisky, la cigarette et le rouge a levre Guerlain de cette allumeuse de Shiva, "... tu me casses les burnes avec tes questions a la mords-moi le noeud, reverse-moi plutot de cet excellent Glen Marnoch de chez Aldi!"

Écrit par : Scarabée | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Oui, la sagesse du Bouddha est incommensurable.
Mais sans désir on ne risque pas de crever puisqu'on ne serait pas même né.
Santé Scarabée !

Écrit par : Pierre Jenni | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

"Nous mourrons à chaque seconde et celui qui survit n'est jamais le même."

Quel commentaire, Pierre, beau comme l’antique, quasi taillé dans le marbre des Praxitèle, Phidias, Lysippe et Co... A graver sur les frontons des portiques de cimetières. Si tôt le matin…

Ménagez-vous, à force de renaître différent à chaque aurore, mieux même à chaque seconde, vous allez essouffler l’usine à karmas...Ménagez surtout le lectorat, vite désorienté dès qu’il n’est plus question d’islam et d’immigration, de primes d’assurance-maladie et de réchauffement climatique.

Scarabée a raison, à la bonne vôtre !

Écrit par : Gislebert | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

.

Écrit par : Jauni a dit: "Tout casse, tout lasse, tout passe!" A coté de ca, la sagesse orientale c`est du pipi de coccinelle. | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Tout casse... Ben, nous voilà parfaitement dans le propos de Corto. Le dépit qui s'exprime ici n'est que la confirmation d'un désir inassouvi, d'un profond manque, d'une déception insondable, d'une attente presque impatiente de la fin que l'on voudrait accélérer.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ouais cé vrai ca! chuis insondablement déceptionné de pas avoir eu le temps de casser ma guitare sur la tete de ces xxxxxx d`inspecteurs du fisc ah que! ca sera pour la prochaine, hein! ah que...

Écrit par : Jauni | 11 décembre 2017

"Une attente presque impatiente de la fin que l'on voudrait accélérer."

C'est quoi ce lamento, le blues du taxi le lundi matin ? Foutu bilan d'une foutue journée ? Continuez avec le Glen Machin de chez Aldi, vous êtes sur la bonne pente, si vous voulez accélérer passez à l'orangeade du RP Sobel de chez Exit...

Écrit par : Gislebert | 11 décembre 2017

Le scarabée, l'allumeuse est kali et non pas shiva. Avec les temps qui courent on ne sait plus à quel s... se vouer.

Écrit par : popof | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Comment popof, z`etes pas au courant? Au septieme ciel aussi, c`est devenu vieux-jeu l`hétérosexualité, par Toutatis!

Écrit par : Scarabée | 11 décembre 2017

C'est à Jauni ou Tout casse... qu'il faut adresser votre propos Gislebert. Moi je suis un indécrottable optimiste.
J'ajouterais que je travaille sur mon blues qui m'apparait de plus en plus comme une forme de nombrilisme subtil.
Je recommande à tous ceux qui nous lisent le film russe "Taxi Blues" qui offre de véritables clés et nous évite le délicat engrenage des consultations psy.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Quant à la polémique sur le panthéon indouiste, j'ai un peu le sentiment que ces divinités sont plutôt androgynes qu'hétéros. La fusion des sexes faisant référence à l'indivisible et reléguant les pratiques sexuelles aux mondes inférieurs dans lesquels nous naviguons.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 décembre 2017

Scarabée ;) je me disais bien vous faites dans le transcendantal
(précision, aucun rapport avec les sans dents de François).

Écrit par : popof | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Voui monsieur Popof, je transcandantalize a fond les manettes depuis que je suis l`enseignement du grand sage, le Sar Rabindranath Duval: https://youtu.be/JXbn_XvPGHE

Écrit par : Scarabée | 11 décembre 2017

Méfiez-vous de l`accélérateur, Pierre. A ce jeu de con vous savez ce que vous "perdez" mais pas ce que vous "gagnez"... Venez plutot vous recinquer le moral a l`asile du bon docteur Zinzin, on boira du vin de messe en reluquant les canards gonflables qui arretent pas de coiter avec cet hiver qui ressemble a un printemps pourri.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

scarabée, symbole de résurrection.

Comment comprendre je "me suis fait violer"?

- Comment vous y êtes-vous pris?
- Comme pour un tatouage ("je me suis fait tatouer"):

- Cela vous a-t-il fait mal, duré longtemps?

- Pour combien, est-ce cher?

Scarabée, Soleil levant RENOUVEAU

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Aucun doute, Trump est musulman :

Il est écrit dans le Saint Coran qu’Allah a donné la Terre d’Israël aux enfants d’Israël et leur a ordonné d’y habiter (Coran, sourate 5:21) et les Arabes n’ont aucun droit sur cette terre.

Le Coran est le livre le plus sioniste qui soit, il confirme que la terre d’Israël appartient aux Juifs, demande aux Juifs de s’y installer, sans ne jamais la quitter et même de combattre les non-Juifs qui y sont.

Il suffit de lire les versets 20 et 21 de la sourate 5 pour s’en rendre compte :

(5:21) « Oh mon peuple, entre la terre sainte (Israël) qu’Allah a décrété pour toi, et ne te rebelle pas à moins que tu ne deviennes perdant ».

Allah affirme dans un arabe très clair, qu’il a accompli sa promesse de récompenser le Peuple d’Israël avec la Terre Promise. La même terre que les hordes arabes mahométanes conquérantes postérieures revendiquent comme exclusive contrairement à leur propre Coran.

Coran, sourate 17/104: « Et qu’avant les temps derniers, Il ramènera les Enfants d’Israël pour reprendre possession de leur Terre, les rassemblant de tous les différents pays et nations » …

« Et nous disons ensuite aux Enfants d’Israël « Demeure en sécurité dans le pays (de la promesse): mais quand le second des avertissements viendra à passer, nous vous rassemblerons ensemble en une foule mélangée »….

« Et après lui, Nous dîmes aux fils d’Israël : « Habitez la terre, et lorsque s’accomplira la promesse de la vie future, Nous vous ferons revenir en foule »

Écrit par : Corto | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

"Faut `igolééé faut `igolééé, avant qu`le ciel nous tomb` su` la teteu..." -braillent a tue-tete Moise et Mahomet au bar du "Bistrot des Anges Acrophobes" pendant que Jésus le patron met un nouveau tonneau en perce.

Écrit par : saint Frusquin | 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Allez, NOYEUX JOEL a toutes et a tous sur le seul blog ou meme les nuisibles et les dobermans enragés sont accueillis, si ce n`est avec amour, du moins a coup de pompe dans les valseuses. Je vous transmets également les bons voeux du docteur Zinzin qui est encore en train, a ce que je vois, d`enseigner les subtilités du kamasutra a la nouvelle infirmiere stagiaire en soins post-mortem sur un coin de la table d`autopsie qui en a vu d`autres. Ca me fait d`ailleurs penser a vous exhorter a ne pas oublier que l’amour seul a le pouvoir de vaincre le mal et la haine qui sont la malédiction de l’humanité! Amen.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 21 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Merci Jean pour ces conseils avisés. Je vais songer à la conversion.
On s'est bien marrés.

Écrit par : Pierre Jenni | 21 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

A condition d'avoir réellement pas mal potassé à propos du phénomène OVNI... qui s'est posé la question de savoir jusqu'à quel point l'étoile des rois mages n'était pas un objet volant non identifié?

Bon Noël à tous.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

On se marrera encore, Pierre. On vas pas se gener, c`est pas les pisse-vinaigre et autres éteignoirs a deux pattes qui vont nous en empecher, pas vrai? Comme disait chaipluki: rien ne sert de prendre la vie au sérieux, de toute maniere on n`en sort pas vivant.

Allez Myriam, je vous revele un grand secret: nous sommes tous des OVNI, des objets vivants non ignifugés.

Écrit par : JJ | 21 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Mais... JJ!

Les enlèvements, phénomène OVNI, avec implants dans le crâne sont prouvés.
Ce que nous appelons PMA... de même voir les bouquins (selon les circonstances seront re cités à la rentrée) et Jung, sur les soucoupes volantes, mythe moderne, et La Vallée Jacques... l'ensemble de ses bouquins entre autres.

"Je ne connais pas d'homme", Marie, fécondée par ces techniques dans les labos OVNIs infiniment plus avancées que chez nous...?

L'Ange Gabriel directement en rapport avec le Zeit Geist de l'époque... le phénomène OVNI dans ses manifestations prenant n'importe quelle forme.

Fin de la deuxième guerre mondiale, on ne parle plus que de Churchill et de son cigare: apparitions de "soucoupes volantes en forme de cigares" dans le ciel!

Avant l'invention des avions aucune "soucoupe volante" (Zeit Geist) mais "petit peuple" soit fées et gnomes... non nos fées à hennins à nous.

Il se trouve que le territoire de Massabielle à Lourdes est lieu de passage réservé aux fées et que Bernadette, en premier lieu, n'a pas parlé d'Immaculée Conception (selon le dogme récent du pape d'alors, Zeit Geist!) concernant l'apparition, juste un mot pour la/le désigner: "cela"!

Apparitions manifestations du phénomène OVNI vues que par un ou deux témoins non par d'autres personnes ou foules.
Prochains rendez-vous (Lourdes d'alors) annoncés.

Vagues d'ovnis au moment des essais nucléaires dans le ciel auprès des centrales concernées "exactement correspondant aux dates prévues"!

Phénomène OVNI pour l'instant pacifique nous appelant à respecter la planète, ses êtres vivants ainsi qu'à élever la conscience (élévation d'esprit)

avec, si nous continuons à payer pour persister à polluer en toute liberté, comme disait Monsieur Jean-Noël Cuénod à propos des commentaires inqualifiables surgissant sur son blog: promesse de "serrer la vice"!

Rions, avec Joyeux Noël à tous! mais rions... tordons-nous... "juste"!

Écrit par : Myriam | 21 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Zeit Geist l'"esprit du temps"!

Il y a trois jours je priai et m'adressai au Saint Esprit (ne riez pas trop vite) en lui disant que je n'ai jamais compris en plus de cinquante ans pourquoi on appelle Marie, mère de Jésus (Yeshua; Josué) "mère de Dieu" et pourquoi lui dont l'Ange Gabriel dit à Marie qu'il faudra l'appeler Emmanuel n'a pas porté ce prénom mais Yeshua soit notre chrétien Jésus?
La réponse en ma tête me vint "comme si j'avais cliqué c'est-à-dire instantanément". Zeit Geist: comme si j'avais cliqué: numérique.

La réponse: les hommes juifs portent un prénom courant (René) et un prénom religieux (René Isaac) nom de mon compagnon, juif, décédé.

Yeshua: Josué nom très répandu courant; Emmanuel, nom religieux Dieu avec nous


Marie mère d'Emmanuel, nom religieux, Dieu avec nous: Marie, "mère de Dieu" avec nous

J'ai cherché le livre dont j'ai parlé hier et je note le nom de l'édition LE TEMPS PRESENT... soit Zeit Geist l'esprit du temps présent: révolution numérique


OVNIS les agents du changement par Fabrice BONVIN

Écrit par : Myriam | 22 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Joyeux Noel terriens! profitez-en bien, notre flotte d`invasion est presque prete gniark gniark gniark..

Écrit par : Globul le martien | 22 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ce JJ, qui voit des Juifs partout, avec ses nombreux pseudos et ses blagues de potache, quel gamin ! Ah jeunesse ...

Devrait se méfier quand même : durée de vie d'un Globul en circulation environ 3-4 mois...

Écrit par : Gislebert | 22 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Merci de m`y faire penser Gislebert: Bon Noel aussi a tous les empecheurs de rigoler en rond et puisse le Grand Pissfrigidus exaucer leurs voeux pour 2018!

Écrit par : JJ | 22 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

On connaît l'explication scientifique de l'étoile des rois mages mais la lecture du livre de Bonvin - suivi d'un second - mais le premier traite à fond du phénomène OVNIs... après un temps de réflexion en laissant mûrir comme pour une page de musique après son "apprentissage" ... peut donner naissance à une autre explication telle que celle d'un objet volant non identifié ce qui permet de se relier à la pensée de Krishnamurti à partir du titre de l'un de ses ouvrages: "Se délivrer du connu"!

Écrit par : Myriam | 22 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Enfin, un objet volant nos identifié en forme d'étoile qui nous conduirait par l'histoire de Noël puis par les évangiles jusqu'à l'annonce du Royaume...

on se tournerait vers les théologiens

Mais les théologiens à nous autres parleraient-ils du MUNDUS IMAGINALIS?

(à chacun d'intéressé qui ne serait pas au courant le soin de s'informer par son moteur de recherche en précisant H. CORBIN.

Écrit par : Myriam | 23 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Pour Jean, au sujet de la discussion sur les cryptomonnaies.
Je viens d'effectuer une transaction en deux clics pour vendre des Ether. Cela a pris une seconde chrono.

Écrit par : Pierre Jenni | 23 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Sur Coinbase.

Écrit par : Pierre Jenni | 23 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ptite qté, je présume. Sinon, ethereum a meilleure réputation que bitcoin, je songe aussi a y investir qqs briques, histoire de blinder un peu ma retraite prochaine.

Écrit par : JJ | 23 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Et moi je rêve de prendre sur moi toute la souffrance des êtres vivants pour accéder enfin au bonheur ineffable, indicible, auquel ma bêtise me barre l'accès.

Écrit par : Pierre Jenni | 30 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah mon cher Pierre, je savais qu`il y avait du divin (de messe) en vous! Alors, je vous fais dresser la croix au bord de la mare aux canards gonflables? Sadique comme elle est, la nouvelle infirmiere en chef du docteur Zinzin se fera une joie d`assurer la partie flagellation du programme et je vous aiderai a porter le patibulum malgré mes cors aux pieds! On déguisera les pensionnaires de l`asile, comme ca vous aurez meme droit aux soldats romains et Zinzin fera Pilate, oh yeah!

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 30 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Une planche à clous fera l'affaire Jean. Je m'occuperai de l'infirmière, ne vous inquiétez pas. Je sais faire don de moi-même lorsque c'est vraiment nécessaire.

Écrit par : Pierre Jenni | 30 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Si vous voyiez la Gertrude, Pierre, vous n`auriez guere envie de vous en "occuper" mais si vous en aviez tout de meme la force morale, vous n`auriez plus besoin de croix ni de planche a clous pour accéder au nirvana car vous seriez alors parfaitement détaché des contingences de la réalité. Mais que diable faites-vous sur le blog par ces temps festifs, je vous croyais en train de faire la nouba dans les monasteres de 4mandou.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sablesi | 30 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

J'ai l'imaginaire fertile et une tendance à trouver toutes les femmes belles. Enfin... lorsqu'elles ne sont pas fâchées.
Je me sens à la maison ici, et comme je suis devenu casanier...
Trêve de petits points, je suis ravi d'avoir fait un petit passage ici pour vous souhaiter mes voeux sincères pour la suite et la nouba tous les jours puisque c'est dans la tête que ça se passe.

Écrit par : Pierre Jenni | 30 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Merci pour vos voeux, Pierre. Que le Grand Manie Tout exauce les votres!

Écrit par : JJ | 30 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Allez, je ne résiste pas à poster ce lien. Ne serait-ce que pour valider ma remarque au rat, Jean-Pascal à qui j'ai suggéré que de permettre à d'autres de visionner cet enseignement primordial me ferait passer pour un candidat à l'asile du docteur Zinzin et son horrible infirmière.
Je dois pourtant reconnaitre à mon corps défendant que j'adhère entièrement aux propos de ce Lama qui a l'air d'un fou.
https://www.youtube.com/watch?v=0NQzp3WP2tE&list=PLNDo9ZnldRmB92ULxyvT0fc1x8IIE0tfG

Écrit par : Pierre Jenni | 30 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Commencer à la minute 30 pour éviter les boudhhysteries.

Écrit par : Pierre Jenni | 30 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Mes meilleurs vœux à tous et à toutes.
Scarabée était en Egypte symbole de résurrection.
Et, à propos de bouddhisterie (évitons bouddhystérie"!) une... bondieuserie.
Jésus dit à Pierre qu'il le fera pêcheur d'homme ce qui est une bonne affaire, quand ça mord, pour le pêcheur en aucun cas pour le poisson... pas plus que pour l'homme abusé par certains saints du Seigneur qui s'est fait avoir jusqu'au trognon.

Toutefois à regarder l'histoire du bon samaritain évangélique il vaudrait mieux comprendre que Jésus fera de Pierre un repêcheur d'homme plutôt qu'un pêcheur d'homme.

En groupe de partage pas forcément bien vue la personne qui commente ce passage des évangiles où Jésus recommande à ses disciples qui pêchent de changer de place dans la barque quand le poisson tarde à mordre

alors... la personne parlant en tant que Jésus: "(...) et s'il n'y a rien à faire et que le poisson d'un côté comme de l'autre de la barque ne mord pas... rabattez-vous sur les Findus!

Écrit par : Myriam | 30 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

@Valérie:

Pathétique commentaire de bas étage. Il y a bel et bien une folie ultra féministe qui fait tout pour séparer les hommes des femmes et qui nie leur complémentarité. Mais tout cela et voulu. Et c'est une femme qui vous le dit!

Écrit par : Natacha | 05 janvier 2018

"D`ou vous vient cette histilité pour les femmes que vous tentez de (vous?) cacher par des rationalisations? Sans vouloir aucunement vous agresser, vous etes-vous déja posé la question?"

Goetelen a commis il y a quelques années une très grosses connerie, en abusant d'une personne beaucoup plus jeune que lui et en situation de fragilité psychologique. La justice est intervenu et son comportement lui a valu quelques mois de prison préventive. Finalement, il s'en est bien tiré parce que la victime n'a pas supporté la pression et l'affaire s'est terminée sur un non lieu.

Au lieu d'en tirer la bonne leçon et de se demander ce qui n'allait pas en lui, il a réagi en embrayant dans un délire de persécution et en inventant un complot féministe dont il serait la cible. Son blog lui sert depuis des années à répéter sa vision en essayant de convaincre les lecteurs de son innocence. Le plus drole c'est qu'il n'est toujours pas arrivé à s'en convaincre lui-même, ce qui en dit long!

Écrit par : Valérie | 04 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Pour info, le terme OVNI est obsolète. Aujourd'hui, il s'agit d'un PAN pour, phénomène aéronautique non identifié.

Écrit par : Laurent Lefort | 04 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Le terme OVNI est sans doute obsolète, Arafat aurait dit "caduque"... mais la presse a rédigé toujours jusqu'en fin 2017 en informant à propos d'OVNI.

Ce phénomène suit le Zeit geist du moment objet volant non identifié devenant ainsi, vous nous l'apprenez, Laurent Lefort, phénomène aéronautique non identifié.

En premier lieu ce phénomène datant des temps les plus anciens concerna la terre, puis l'eau les engins, l'air.

Objectif d'après les personnes dites "contactées" la préservation de la planète ainsi que l'élévation des consciences.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Rassurez-vous Myriam, je crois que c'est tout récent. Et aérospatial, et non aéronautique qui plus est. Error 404

Écrit par : Laurent Lefort | 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Laurent Lefort,

Très étudié par Jung le phénomène OVNI atteint des personnes non sans problèmes, non sans souffrances.
Le phénomène, livres de Fabrice Bonvin, suit la terre, cerveau reptilien assurant la survie,

L'eau, l'émotion!: le cerveau limbique.

Gnomes, pour la terre, ondines pour l'eau.
Les fées, petit peuple, apparaissaient ou disparaissaient comme... par enchantement.

Les "contactés" témoignent tous de l'aspect télépathique des contacts: cortex, néocortex.

Pour ceux qui pratiquent le yoga: clairvoyance, intuition, prémonition, télépathie: AJNA chakra.

Le "contact" sait tout sur le contacté, absolument tout et, d'après les "recherches cachées aux peuples depuis des décennies" ! enseigné par le judéo christianisme, chez nous, le phénomène OVNI tel l'Eternel béni soit-Il (aurait écrit à propos de Dieu Elie Wiesel) est omnipotent, omniprésent, omniscient.

?

Bonne journée.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

OVNI qui mal y pense!

Écrit par : lutin connecté | 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Réfugié victime de censure chez Thomann.
Suite à une erreur factuelle dans un billet récent de Thomann, j'ai corrigé.
Suite à quoi un certain Gislebert me prend à partie. Je lui réponds une première fois pour préciser les choses sur le même ton qu'il emploie. Gislebert en bon hypocrite s'offusque et se permet deux références à l'orifice anal. Thomann ne censure pas. Mais ma réponse évoque ironiquement ce même orifice. Thomann en prend prétexte pour me censurer. Je corrige. Seconde censure. Parce que cette fois il n'accepte pas le terme malotru (= personne grossière, ce qui correspond parfaitement à quelqu'un qui parle du cul des autres). Le plus drôle c'est que ces faisant il informe ses lecteurs que je traite Gislebert de malotru. Thomann et Gislebert sont tellement sur la même longueur d'onde, refusant obstinément d'avoir commis un erreur, que j'en viens à me demander si Thomann et Gislebert ne sont pas une seule et même personne. Voici les deux commentaires censurés. Je vais en informer Thomann. Si j'ai raison Gislebert en sera informé par la même occasion.

A bon entendeur.

http://a-thomann.blog.tdg.ch/archive/2017/12/29/il-faut-supprimer-le-sport-288681.html

Premier commentaire censuré:

Monsieur Thomann,
Je vous prie de bien vouloir excuser les commentaires suivants face à un malotru qui veut absolument avoir raison et ne supporte pas la contradiction, qui au ieu de débattre sur le fond, nous parle du "ton" sans pour autant se gêner lui-même. Ceci sera ma dernière intervention sur ce fil, je lui laisserai très volontiers le dernier mot. En vous remerciant de votre patience et de votre compréhension.

" vous pouvez vous les carrer dans le train."
Avec un grand plaisir en provenance d'un si grand connaisseur du "ton de suffisance, de morgue et d’arrogance" (je vous suggère de relire votre commentaire du 1er janvier). J'ai manifestement à faire avec un spécialiste qui ne supporte pas qu'on lui applique le ton qu'il pratique lui-même. L'éternelle histoire de la paille et de la poutre pour citer l'évangile. Ou à choix: faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Nous avons trouvé notre Tarfufe.
Pour le reste vous êtes bien incapable de répondre sur le fond si ce n'est pour évoquer un "symbole". Pitoyable. Quant à l'image des poubelle de l'histoire (ah le H majuscule...), c'est daté et montre quelles sont vos références. On dirait que vous ignorez que l'histoire est écrite par des hommes qui ont des intérêts et pas toujours pour la vérité.
"comme Rome et Florence le sont de la Renaissance italienne"
Rome symbole de la renaissance italienne? Oui, tellement symbolique par l'assassinat de Giordano Bruno. C'est curieux, j'ai toujours cru que la renaissance italienne, c'était d'abord la Toscane et le nord de l'Italie, Venise, Gênes, Milan...
Comme quoi, pour reprendre votre image si gracieuse, vous pé..r plus haut que votre... train. Désolé, vous l'avez cherché et je remarque que ce n'est pas la première fois que vous me... cherchez.


Second commentaire censuré:

Monsieur Thomann,
Je vous prie de bien vouloir excuser les commentaires suivants face à un malotru qui veut absolument avoir raison et ne supporte pas la contradiction, qui au lieu de débattre sur le fond, nous parle du "ton" sans pour autant se gêner
lui-même. Ceci sera ma dernière intervention sur ce fil, je lui laisserai très volontiers le dernier mot. En vous remerciant de votre patience et de votre compréhension.
Ainsi donc, la sodomie est acceptable sur votre blog, mais pas l'auto-sodomie. Je prends note tout en regrettant votre absence d'humour de second degré.
Permettez-moi de vous rappeler que tout est parti d'une erreur de votre part.
Merci de publier le commentaire ci-dessous qui comme annoncé sera mon dernier sur ce fil.

" vous pouvez vous les carrer dans le train."
Si j'en crois Monsieur Thomann ceci est une allusion à la sodomie... par un grand connaisseur du "ton de suffisance, de morgue et d’arrogance" (je vous suggère de relire votre commentaire du 1er janvier). Chacun appréciera l'"allusion". J'ai manifestement à faire avec un spécialiste qui ne supporte pas qu'on lui applique le ton qu'il pratique lui-même. L'éternelle histoire de la paille et de la poutre pour citer l'évangile. Ou à choix: faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. Nous avons trouvé notre Tarfufe.
Pour le reste vous êtes bien incapable de répondre sur le fond si ce n'est pour évoquer un "symbole". Pitoyable. Quant à l'image des poubelle de l'histoire (ah le H majuscule...), c'est daté et montre quelles sont vos références. On dirait que vous ignorez que l'histoire est écrite par des hommes qui ont des intérêts et pas toujours pour la vérité.
"comme Rome et Florence le sont de la Renaissance italienne"
Rome symbole de la renaissance italienne? Oui, tellement symbolique par l'assassinat de Giordano Bruno et le procès de Galilée. C'est curieux, j'ai toujours cru que la renaissance italienne, c'était d'abord la Toscane et le nord de l'Italie, Venise, Gênes, Milan...
Comme quoi, pour reprendre votre image si gracieuse, vous pé..r plus haut que votre... train. Désolé, vous l'avez cherché et je remarque que ce n'est pas la première fois que vous me... cherchez.

Dernier commentaire adressé à Thomann:

Monsieur Thomann,

Je prends acte de votre censure motivée par des raisons parfaitement hypocrites. Il n'y aura pas de troisième version. Vous m'avez conseillé de me défouler. Je suis votre conseil et c'est ici:

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html

A bon entendeur.

Écrit par : Daniel | 06 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Soyez le bienvenu dans la fraternité cosmique de la mare aux canards gonflables, Daniel. Ici, on peut tout dire comme chez le psychanalyste mais c`est bien meilleur marché. Ommmmmmmmmmm......

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 07 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

@Valérie

Si "Natacha" se sent obligée de préciser qu`elle est une femme, c`est que ça ne doit pas être évident...

Écrit par : Caroline | 18 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire