05 mars 2018

Oxfam, par Edouard Cuendet

66042034.jpgJuste quelques mots sur le dernier billet de M. Cuendet qui n'est pas ouvert aux commentaires.


Monsieur Edouard Cuendet, Secrétaire général du Groupement des Banquiers Privés Genevois et conseiller juridique de l'Association des Banquiers Privés Suisses, comme il nous l'annonce sur l'à propos de son blog, vient nous expliquer la parabole de la paille et la poutre.

Suite au scandale qui a révélé que nombre d'ONGs et autres organismes internationaux fermaient les yeux sur les pratiques aussi vieilles que le monde du recours à la prostitution de certains de leurs collaborateurs, il nous fait part de son indignation et vient donner la leçon.

Le propos est simple, et résumé il donne ceci : "Au lieu de s’ériger en censeur de la morale fiscale mondiale, Oxfam aurait été mieux inspirée de consacrer son énergie à balayer devant sa porte..."

Il en rajoute une couche avec Public Eye qui devrait envisager dans son rapport 2018 de s'employer "sans relâche à dévoiler les « activités problématiques » et les « vilains secrets » d’Oxfam"

Je ne résiste pas à évoquer l'obsession de Corto souvent présent sur ce blog qui suggère que les activités de blanchiment d'argent dans notre pays représentent des montants qui se chiffrent en milliers de milliards de francs. Des chiffres si impressionnants qu'ils sont illisibles pour le commun des mortels. Bon, je reconnais volontiers que Corto n'est pas une référence, mais il y en a d'autres. A commencer par notre rapporteur spécial auprès de l'ONU, Jean Ziegler, ou plus évidemment la CE qui nous a récemment remis sur la liste grise des paradis fiscaux.

Alors parler de paille et de poutre, c'est se foutre le doigt dans l'oeil et se tirer une balle dans le pied. Il a vraiment perdu une occasion de se taire.

L'imperfection fait partie de la perfection de la création à laquelle elle donne le mouvement. Nous savons que l'erreur est humaine mais à force de mettre le doigt dessus on décourage les meilleurs intentions. C'est peut-être son but inavouable pour se débarrasser de cette épine dans le pied. Mais c'est maladroit.

Je n'excuse pas ces dérives de la part de ceux qui veulent changer le monde, mais je persiste à penser qu'ils font déjà beaucoup plus que M. Cuendet, et ceux qu'il représente, pour avancer de manière constructive vers un monde plus équitable et une économie durable. (Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur ces principes, je vous encourage à lire le dernier ouvrage de Jean Staune : https://www.payot.ch/Detail/les_cles_du_futur-jean_staune__jacques_attali-9782818505328)

J'avais besoin de le dire.

 

 

 

Commentaires

Ah ben, évidemment, si vos références sont Corto, Ziegler et la CE (aux ordres des impérialistes français)...
Il y a un véritable problème avec les moralistes à 4 sous qui pullulent de partout. Véganes, égomanes, féministes fascisantes, apparatchiks syndicaux qui poussent à la grève pour justifier leurs salaires, socialistes poussant à la démultiplication de la fonction publique pour ne rien foutre et gagner plein de sous, humanitaires à la mords-moi-le-noeud, voilà dans quel bain vous plongez, pauvre Jenni.
« J'éprouve une nausée physique, montant du fond de l'estomac, à l'égard des rêveurs de millénaires - socialistes, anarchistes, humanitaires en tout genres. Ce sont des idéalistes sans idéal, des penseurs sans pensée. Ils recherchent la surface de la vie pour obéir à la fatalité des tas d'ordures, qui dérivent à fleur d'eau et se croient beaux parce que les coquillages vides dérivent à fleur d'eau, eux aussi. »
Fernando Pessoa

Écrit par : Géo | 05 mars 2018

Je suis plutôt d'accord Géo. Sauf sur un point. Ceux que vous dénoncez semblent plus heureux que ceux qui, comme vous, pensent que les dés sont pipés.
Et puis j'ai compris depuis quelque temps que vous aviez besoin de contredire, même si au fond vous êtes aussi d'accord.
Et j'avoue que ça me convient. Ainsi peut-on continuer la discussion. En toute courtoisie modérée, sans craindre la censure sur cet espace ouvert à l'outrance.

Écrit par : Pierre Jenni | 05 mars 2018

"Je ne résiste pas à évoquer l'obsession de Corto souvent présent sur ce blog"
Et seulement sur ce blog.
Comme quoi qui se ressemble s'assemble.
Avec votre morale à deux balles et votre hypocrisie.
Pauvre type.

Écrit par : Daniel | 05 mars 2018

"Le vice est aussi nécessaire dans un état florissant que la faim est nécessaire pour nous obliger à manger. Il est impossible que la vertu seule rende jamais une nation célèbre et glorieuse. Quant à ceux qui voudraient faire revivre l’heureux siècle d’or ; il faudrait aussi qu’ils reprennent, outre l’honnêteté, le gland qui servait d’unique nourriture à leurs premiers pères."
Mandeville

Tiré du billet de Hayoun. Je n'ai pas rajouté la citation de votre père...

Cela dit, que savez-vous de l'état heureux ou malheureux des autres ? Drôle d'idée...

Écrit par : Géo | 05 mars 2018

Euh... en clair ça veut dire quoi ce galimatias Géo ?
Essayez-vous de nous dire que vous êtes acquis à nos institutions et à la politique frileuse du CF qui doit jongler pour permettre à la Suisse de rester compétitive dans un monde de brutes et afficher patte blanche dans les pratiques.
Faudra bien un jour choisir entre la nation qui est à l'origine des droits humains (bon, cette concession me fait mal je l'avoue. Je préférais les droits de l'homme.) et l'accueil à bras ouverts de toutes ces sociétés transnationales qui les violent systématiquement et impunément.
Etes-vous un suppôt des banques et validez-vous leur modèle ?
Dites-nous en un peu plus Géo. Je suis curieux.

Écrit par : Pierre Jenni | 05 mars 2018

Tout ce que je sais sur l'humeur me vient des dernières découvertes des neurosciences qui semblent confirmer les théories fumeuses de la méthode Coué.
Je vous encourage vivement à vérifier par vous même les principes qui suggèrent que le positivisme est plus productif que son opposé. Rien à voir avec les bisounours qui demandent des verges pour se faire fouetter.

Écrit par : Pierre Jenni | 05 mars 2018

J`ai de la peine moi aussi, avec mr. Cuendet, a prendre au sérieux la mise en cause morale de la Suisse par une ONG dont certains honorables représentants ont été pris la main dans le sac ou plutot la culotte de celles qu`ils sont censés aider.

Écrit par : JJ | 05 mars 2018

Effectivement M. Edouard Cuendet a vraiment perdu une occasion de se taire. Il nous fait des grandes leçons mais se refuse à dialoguer étant donné qu'il ferme son blog à tous commentaires. Il a raison tout seul. Je lui en ai faire part par un courriel qui est resté sans réponse. Ca démontre un grand respect et une belle ouverture d'esprit. Voilà quelqu'un à tracer de la liste des votations.

Écrit par : Boccard | 05 mars 2018

"les principes qui suggèrent que le positivisme est plus productif que son opposé." Il se trouve que je suis parfaitement positif. C'est juste qu'on va droit dans le mur et pas pour les raisons généralement admises, ce qui pourrait vous faire croire que cela me met de mauvaise humeur. En fait, je m'en fous : je n'ai pas d'enfants et je suis sur la pente descendante, à un moment où on se dit que les humains n'ont qu'à se débrouiller...

"Euh... en clair ça veut dire quoi ce galimatias Géo ?" Cherchez la fable des abeilles, de Mandeville, sur le blog de MR Hayoun.
Vous y avez déposé un commentaire, en citant votre père...

Écrit par : Géo | 05 mars 2018

Ayant lu attentivement le billet en question, je suis d'avis que l'on peut dire que son auteur mélange deux sujets qui n'ont rien à voir l'un avec l'autre. Il raison d'affirmer que la Suisse fait ce qu'elle doit en matière de lutte contre la fraude et l'évasion fiscales. Cela a été long pour y arriver, au demeurant.

Pour le reste, l'amalgamme auquel il procède est tout simplement nul et non avenu. Car si tous les donneurs de leçons étaient irréprochables, cela se saurait.

Écrit par : Déblogueur | 05 mars 2018

Je ne suis pas sûr que la Suisse fait ce qu'elle dit. Car la décision de la rétrograder dans la zone grise des paradis fiscaux est relativement récente et le CF s'en est offusqué pour la galerie. Je crois même que Berset s'est fendu d'un petit couplet à la Calimero lors du forum de Davos.

Écrit par : Pierre Jenni | 05 mars 2018

Comme l'impression que les lignes ne peuvent que bouger à Genève, mais pour donner quoi? Fisc vs dettes, délocalisations vs surpopulation, revente d'Addax en mode "fuite devant le scandale"(flûte, y ai bossé en tempo, pas piqué des verts celui-là non plus) etc etc.
A se demander si les magouilles locales enracinées dans les archives du XXe siècle de cette république bananière, commenceraient à refaire surface en mode #balancetageneve

Écrit par : divergente | 05 mars 2018

Genève, république bananière, mais sans bananes...
(de Philip Kerr, à propos de la Russie)

Écrit par : Géo | 05 mars 2018

"Genève, république bananière, mais sans bananes...
(de Philip Kerr, à propos de la Russie)"
Ouais, mais avec les moyens de se faire respecter (la Russie, pas Genève, toujours prête à se vendre au plus offrant). Mercenaire un jour, mercenaire toujours, c'est aussi ça la mentalité "helvétique".

Écrit par : Daniel | 05 mars 2018

"Mercenaire un jour, mercenaire toujours" Pas grand chose à voir avec les Genevois. En fait, le mercenariat aux cantons catholiques, donc restés plus ou moins féodaux. Quelques fils de familles aristocrates - de Weck, de Diesbach, de Kalbermatten, etc, etc...- recrutaient les fils de paysans appauvris dans de petites armées privées qu'ils allaient louer aux familles régnantes en Europe.
La bourgeoisie protestante, industrieuse et ingénieuse, a utilisé le prolétariat catholique valaisan et fribourgeois pour les petites tâches à accomplir dans leur ville, pas comme mercenaires mais comme balayeurs de rue...
D'où l'acrimonie des syndicats genevois, qui réagissent plus ethniquement qu'économiquement. La haine des Genevois protestants est le moteur de ces descendants d'immigrés pauvres cathos venus faire le larbin, devenus aujourd'hui de bons fonctionnaires...

Écrit par : Géo | 06 mars 2018

Erratum: En fait, le mercenariat est lié aux cantons catholiques...

Écrit par : Géo | 06 mars 2018

Eh bien, Monsieur Jenni, il se trouve que la Suisse tient généralement ses engagements en matière de lutte contre le blanchiment et contre l'évasion fiscale, et ce généralement bien plus que nécessaire. C'est ce qu'on appelle le Swiss Finish, et c'est pour cette raison que vous pourrez toujours galérer aujourd'hui pour ouvrir un compte dans une banque de la place si vous êtes résident étranger et ne montrez pas patte blanche. Aujourd'hui, les scandales qui peuvent être mis au jour ne sont que du fait de truands ayant échappé (un temps) aux contrôles, et s'ils peuvent être plus fréquents en Suisse que dans d'autres pays, ce n'est qu'en raison de l'importance comparative du nombre d'établissements bancaires chez nous, et non parce que nos lois sont plus propices aux magouilles. Ziegler a peut-être eu en partie raison il y a 30 ans, mais ce n'est plus le cas.

Le cas de la liste grise vient en partie du fait que la gauche a saboté la nécessaire réforme RIE III (et de ce fait maintenu en place les statuts spéciaux décriés par Bruxelles - lesquels sont au demeurant bien plus transparents que les arrangements obtenus par certains grands groupes dans d'autres juridictions proches), mais constitue surtout un geste politique pour faire pression sur la Suisse à la veille d'importantes négociations. Franchement, ne me dites pas que vous êtes assez naïf pour juger crédibles les listes et déclarations des instances institutionnelles européennes ou onusiennes.

Quant à penser que les gauchistes et autres progressistes autoproclamés sont plus heureux que les autres... hum, il suffit d'avoir eu affaire aux syndicalistes de la fonction publique genevoise pour se rendre compte qu'il n'y a rien de plus aigri et frustré que ces gens-là.

Écrit par : mikhail | 06 mars 2018

Superbe analyse, Mikhail.

Écrit par : JJ | 06 mars 2018

Merci pour votre commentaire Mikhail.
Je ne suis pas sûr que ce soit faire preuve de naïveté que de tenir compte des sanctions de l'extérieur, qu'elles soient fondées ou non.
Et je vous pose à mon tour la question, pensez-vous sincèrement que la Suisse soit aussi irréprochable que vous le suggérez dans la gestion de l'argent des plus grandes fortunes du monde ?
Je ne suggère pas que "les gauchistes et autres progressistes autoprocalmés sont plus heureux que les autres", loin de là et je partage vos observations des syndicalistes. J'ai simplement vérifié qu'une attitude positive est plus productive. Je pense qu'il est plus intelligent de relever ce qui va bien et le développer que de remuer la merde. C'est en ce sens que je pense que M. Cuendet a perdu une occasion de se taire.

Écrit par : Pierre Jenni | 06 mars 2018

Comme quoi, ce blog peut avoir une haute tenue quand il n`est pas systématiquement saboté.

Écrit par : JJ | 06 mars 2018

Quand le saboteur est vu comme il se doit. Ce qui échappe à Pierre Jenni!

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Pierre Jenni, si le JJ/Jean Jarogh s'est cru permi cette insulte , c'est uniquement parce que Monica L est juive. En voie de conséquence il insulte également vos filles! Désolée, mais c'est un constat de fait!

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

JJ | 06 mars 2018 -"Comme quoi, ce blog peut avoir une haute tenue quand il n`est pas systématiquement saboté."

Où comment commencer un sabotage.... Cela n'a pas tardé!

Écrit par : Patoucha | 23 mars 2018

Ouais heureusement que ce billet à échappé à Corto !

Écrit par : Pierre Jenni | 06 mars 2018

PJ.... Vous surfez sur la même mauvaise foi que JJ/Jean Jarogh?

Écrit par : Patoucha | 06 mars 2018

"Je ne suggère pas que "les gauchistes et autres progressistes autoproclamés sont plus heureux que les autres", loin de là et je partage vos observations des syndicalistes. J'ai simplement vérifié qu'une attitude positive est plus productive."
Vous mentez : " Ceux que vous dénoncez semblent plus heureux que ceux qui, comme vous, pensent que les dés sont pipés."
Vous êtes hypocrite : "Ouais heureusement que ce billet à échappé à Corto !" ce qui n'est rien d'autre qu'un appel à Corto pour venir déposer ses crottes haineuses de fasciste juif dans votre blog. A ce propos, je pense que les fascistes juifs dégueulent sur la Suisse parce que s'attaquer à l'Allemagne, cela risquerait de coûter cher...

"Et je vous pose à mon tour la question, pensez-vous sincèrement que la Suisse soit aussi irréprochable que vous le suggérez dans la gestion de l'argent des plus grandes fortunes du monde ?" La Suisse en fait plutôt trop que pas assez, Mikhaïl l'a relevé et tout le monde de sérieux vous le dira. Mais attaquer la Suisse permet aux purulents Français de ne pas parler d'Andorre ou de Monaco...
A mon avis, vous faites partie des frustrés haineux dont je parlais plus haut...

Écrit par : Géo | 06 mars 2018

Monaco, 1 Etat qui se dit souverain, et son étrange statut d'Etat indépendant de l'UE mais au bénéfice de tous droits accordés à membre de l'UE, en jouissance via accords de protectorat français, de tous droits dont bénéficie la France au sein de l'UE, quoique de son statut d'Etat souverain indépendant de l'UE et de la zone Schengen, Monaco conserve le droit d'appliquer son blocage total de toute libre circulation UE, et le reste... (aïe, pardon, n'ai pu résister)

Écrit par : divergente | 06 mars 2018

Sur son blog intitulé «Voix», Mme Hélène Richard-Favre a décidé de refuser, désormais, d'entendre la mienne (de voix). Or, dans un commentaire de ce jour relatif au billet «Oui, je suis blessée», Madame Myriam Belakovsky m'a interpellé en ces termes:

"Vous est-il arrivé, en laissant de côté les montagnes de références que vous tenez à disposition du public, de vous demander - impartialement - ce que Jésus revenant aujourd'hui ressentirait?".

Comme Mme Hélène-Richard refuse de publier ma réponse à Mme Belakovsky, je me permets - à titre tout à fait exceptionnel - de profiter de l'hospitalité du blog de Pierre Jenni pour faire connaître à Mme Belakovsky ma réaction, qui ne me paraît pourtant rien contenir d'indécent. La voici:

"Quelle coïncidence, Myriam!
Je suis justement en train d'écrire un nouveau livre, provisoirement intitulé «L'imposture» (en fait, j'hésite avec «La Parousie»), qui met en scène Jésus revenu sur terre après deux mille ans. Le pape, après l'avoir rencontré, ayant certifié qu'il s'agissait bien du Messie, les média du monde entier se l'arrachent pour obtenir de lui des déclarations. Je vous livre en primeur un extrait de l'interview qu'il donne à David Pujadas, journaliste français bien connu:

Début de citation

– Je comprends. Si vous permettez, votre honneur: il y a quatre questions que j'aimerais vous poser.

– Je vous en prie.

– Tout d'abord: doit-on admettre que le pain et le vin de l’eucharistie sont “réellement, vraiment et substantiellement” votre chair et votre sang, comme nous l'enseigne l'Église catholique, ou bien ne faut-il pas plutôt rechercher dans vos déclarations d'il y a près de deux mille ans un sens symbolique ou figuré?

– À l’époque, tout le monde connaissait cette maxime: “Venez, mangez de mon pain, et buvez du vin que j’ai préparé” (Proverbes 9:5). Dans ce texte, attribué au roi Salomon, quel est ce sujet qui parle ainsi à la première personne du singulier? Ce n’est autre que... “la sagesse” (Proverbes 9:1). En invoquant implicitement ce passage des Écritures, j’ai voulu signifier aux apôtres que le pain et le vin de la vraie sagesse se trouvaient dans ma chair et dans mon sang, c’est-à-dire en moi, au plus profond de mon être, et qu’il leur était possible de goûter à ce pain et à ce vin (c’est-à-dire à la vraie sagesse) s’ils se conformaient à mon enseignement. Mon propos était de les inviter à demeurer fidèles à ma doctrine, à cette sagesse qui était mienne et que j’avais essayé de leur inculquer. Avec l’espoir que mon message aurait suffisamment pénétré leur esprit pour qu’il puisse continuer à se propager par leur intermédiaire, que ma justice et mon amour se soient suffisamment introduits dans leurs fibres et dans leur coeur pour qu’ils me survivent et s’en aillent gagner le plus grand nombre.

– Alors, le dogme de la transsubstantiation...

– Une élucubration! Une fake news! Dans l’Évangile selon Jean, rédigé plusieurs dizaines d’années après les synoptiques, les auteurs se laissent emporter par leur imagination et dérapent, tombant dans des excès coupables: en reformulant indûment mes propos, il les rendent méconnaissables - ils les trahissent. Le drame, quand on laisse un message derrière soi, c’est qu’il risque de se trouver tôt ou tard déformé sans que l’on ne puisse plus intervenir pour dénoncer les dérives ou corriger les erreurs d’interprétation.

Fin de citation

Si Mme Richard-Favre le permet, je citerai encore cet autre passage de mon nouveau livre, tiré de l'interview accordée par Jésus à Mme Aline Bachofner, de la Télévision suisse romande, dans le cadre de l'émission «Faut pas croire»:

Début de citation (c'est Jésus qui parle)

Quant à ce révisionniste et à ce récupérateur de Paul, qui a surgi dans mon dos pour faire le pitre avec ses épîtres, fichant tout en l’air avec sa rigidité dogmatique, je me demande bien ce qui l’a pris de réintroduire cette maudite notion de péché originel dont j’avais précisément essayé de délivrer mes contemporains. Ai-je jamais prétendu que l’homme naissait corrompu? L’ai-je dépouillé de sa liberté? Jamais, je le jure sur la tête de ma mère, jamais je n’ai dit ou fait quoi que ce soit pouvant autoriser cet avorton de Paul (puisque c’est ainsi qu’il se qualifie lui-même) à affirmer, comme il l’a écrit aux Églises de Galatie: “Je vous le déclare, frères, l’Évangile qui vous a été annoncé par moi ne vient pas de l’homme car moi–même je ne l’ai ni reçu ni appris d’aucun homme, mais de Jésus–Christ lui-même qui me l’a révélé” (Galates 1:11-12). Jamais je ne lui ai confié une quelconque mission ni demandé le moindre service, comme il a le culot de s’en enorgueillir! Et quelle mouche a piqué ce manichéen d’Augustin, qui a cru bon d’en rajouter au point de rendre ma doctrine méconnaissable? Mais le pire de tous, c’est encore cet halluciné de Jean dit de Patmos, avec ses effroyables visions d’Apocalypse. De quel droit ce sinistre individu ose-t-il à son tour prétendre que je lui aurais fait des révélations, moi qui ne le connais ni d’Ève ni d’Adam? Qu’il atteste ses propres fantasmes, s’il estime que leur barbarie peut intéresser le monde - chacun est libre de s’exprimer. Mais qu’il mêle mon nom à ses sordides prédictions, à sa soif de sang et de vengeance - alors là non, je ne suis plus d’accord! Ça va trop loin, beaucoup trop loin! Tant de déviations, tant de trahisons... Ah! j’enrage!

Fin de citation

Par ailleurs, voici un autre commentaire que j'ai adressé à Mme Richard-Favre sur son billet de ce jour intitulé «Une équipe de journalistes de la RTS nous présente son regard sur la Russie», commentaire qu'elle a décidé d'envoyer à la poubelle:
"J'ai passé un mois en URSS, dont une semaine à Moscou, en été 1967. C'était l'année du 50e anniversaire de la Révolution d'octobre. Quelle évolution depuis lors!"
Est-ce que quelqu'un voit où est le mal?

Et encore ce commentaire de mon cru destiné à son billet «Désinvolture», qu'elle a aussi décidé d'ignorer:
"Télérama se fout de la gueule du monde!
Je ne peux qu'approuver votre coup de gueule, Mme H. R.-F.
Alain Delon fut un grand acteur, avec sa gueule d’ange."

Décidément, Mme Richard-Favre est bien susceptible. Son ouverture d'esprit et son esprit d'ouverture me laissent pantois...

Qu'elle se complaise dans son nombrilisme, si elle a tant besoin de se rassurer sur elle-même qu'elle préfère s'en tenir à une cour d'admirateurs dévoués. Grand bien lui fasse.

Écrit par : Mario Jelmini | 06 mars 2018

"Déjà de retour sur ce blog?"

Eh ben, vous avez réussi à vexer la vieille. Sa dernière réplique montre qu'elle enrage dans son coin.

Écrit par : Edouard | 06 mars 2018

Ben non divergente/Patoucho/ (une récente découverte) alias camelotte pourrie à la cantine c'est pas faut et J'ai dégueulé ta bandoline... La "vieille" - parce que vous vous êtes jeune!? - n'enrage pas mais n'est pas loin.... Et aujourd'hui bien plus près que vous ne le pensiez.

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Mais quel bonheur ! Vous m'avez manqué Mario. Merci de m'indiquer la disponibilité de cet ouvrage que je suis impatient de dévorer. Un Jésus jaloux d'autres qui causeraient avec le père. Ne serait-il donc pas le fils unique de Dieu et le Christ serait-il accessible à tous ? N'était-ce pas le but de l'exercice ? Je sens que je vais me régaler.

Écrit par : Pierre Jenni | 06 mars 2018

J'aurai terminé dans quelques mois. Plus de 400 pages à ce jour. Le moment venu, je vous ferai parvenir un exemplaire. Voici un autre extrait, qui répond à votre question:

Début de citation (c'est Jésus qui s'explique, répondant à une question de Darius Rochebin dans le cadre de l'émission «Pardonnez-moi»)

(...) Une voix intérieure m’invitait à partir à la recherche d’un autre Père, d’un Père qui saurait alléger les souffrances d’un enfant brimé et répondre aux aspirations d’un adolescent porté à l’exaltation et au mysticisme. “Il sera pour moi un fils et je serai pour lui un père", se mit à murmurer la voix en enchaînant en boucle, de sorte que je pouvais tout aussi bien entendre: “Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils”. Nul doute, dans mon coeur meurtri de misérable bâtard, qu’une promesse m’était adressée et que cette promesse annonçait un bonheur parfait, exclusif. Je suivis donc cette voix, qui me guida sur la voie d’un Père attentionné, chaleureux, juste et tolérant. Celui qui s’imposa à moi se révéla si bon, si doux, si affectueux, si compréhensif, si charitable et si protecteur que je fus bientôt submergé par un torrent d’amour. Je me précipitai dans ses bras avec toute l’ardeur de mon âme innocente et il devint mon réconfort, mon support, ma force, ma source vive. Plus tard, devenu adulte, je compris que ma mission sur Terre consistait à faire connaître ce Père idéal à mes semblables, de manière à ce qu’ils puissent, eux aussi, bénéficier de sa mansuétude et de son amour sans faille. À l’évidence, une force supérieure m’avait chargé de les convertir à cette version revisitée du Dieu de leurs ancêtres, à ce Dieu de paix. J’avais été élu, pensais-je. L’Émissaire, l’Envoyé, celui dont les Écritures hébraïques avaient annoncé la venue, c’était moi - j’en étais convaincu. Plus je lisais et relisais certains passages du Tanakh, plus il devenait évident qu’ils avaient été rédigés à mon intention. Ce “germe”, ce “serviteur”, ce Fils tant attendus - tout cela résonnait en moi comme un appel venu d’en haut: j’étais destiné à devenir le vin nouveau, le “bon vin” qui allait régaler les invités aux noces de Cana. Je me mis donc, comme beaucoup d’autres en ce temps-là, à voyager et à prêcher et, en maints endroits (surtout dans les campagnes), il se trouva du monde pour manifester de l’intérêt, voire de la sympathie pour ma doctrine. “Oui, «le Seigneur que vous cherchez, le messager de l’alliance que vous désirez», c’est moi”, me hasardai-je un jour à proclamer. Beaucoup se laissèrent convaincre, au point que quelques inconditionnels imaginèrent, à mon corps défendant, de me faire monter sur le trône de David. Cette proposition suscita des remous et finit par m’attirer la haine du plus grand nombre. S’ensuivit pour moi et pour ceux qui me faisaient cortège une suite d’épreuves qui me rapprochèrent encore plus du Dieu auquel je m’étais attaché. Au cours de cette période, je me sentis si proche de ce Père d’amour et de consolation que j’acquis la conviction de ne faire qu’un avec Lui . Comme si, à force de subir sa présence rayonnante, sa lumière aveuglante , sa chaleur incandescente, j’avais fini par me fondre en Lui... Oui, je le confesse: aussi invraisemblable que cela puisse paraître, j’étais persuadé d’être devenu Dieu. Ou, ce qui revient au même, que Dieu s’était incarné en ma personne. J’y croyais. J’y croyais dur comme fer. Dois-je m’en repentir? Maintenant que j’y repense, je me rends compte d’une chose: vers la fin, je ne m’appartenais plus, je ne me contrôlais plus. J’étais (comment dire?) - j’étais comme habité, envoûté, possédé. Peut-être bien que je délirais. Mais je crois plutôt que c’était un mélange de clairvoyance et de délire, de lucidité et de folie. Comme si j’étais à la fois moi et quelqu’un d’autre. À ce propos, je me souviens avoir un jour tenu le discours suivant à mes disciples:
"En vérité, en vérité, je vous le déclare, de même que Dieu est en l’homme, de même l’homme est en Dieu. Car qu’est-ce que Dieu, si ce n’est l’homme? Et qu’est-ce que l’homme, si ce n’est Dieu? Ne vous ai-je pas enseigné que j’étais dans le Père et que le Père était en moi? Que j’étais Fils de Dieu et Dieu moi-même? Que le Fils était indissociable du Père et le Père indissociable du Fils? En écoutant mes paroles, vous vous êtes imaginés que j’étais différent des autres hommes, différent de vous. Eh bien non, détrompez-vous! Je ne suis pas seul, beaucoup s’en faut, à demeurer en Dieu ! Et Dieu, qui vit en moi, ne réside pas uniquement en ma personne! La vérité, c’est que chaque être humain sur cette Terre est à la fois Fils de Dieu et Dieu soi-même. C’est ainsi que le Père vit dans le Fils et que le Fils vit dans le Père. Et c’est ainsi que le Père connaît le Fils et que le Fils connaît le Père. Car que serait le Fils sans le Père, je vous le demande? Et que serait le Père sans le Fils? Mais je suis bien sot de vous poser ces questions: vos bouches bées disent assez combien elles vous dépassent. Et pourtant vous demeurez tout ouïe car vous avez faim et soif de vérité. Or, “quiconque est pour la vérité écoute ma voix”. Vous auriez depuis longtemps abandonné ma compagnie si ma parole n’était pas “pleine de grâce et de vérité”, si je n’enseignais pas la voie de Dieu en toute vérité et si je n’étais pas “le chemin, la vérité et la vie”. Si vous continuez à me suivre, si vous me restez fidèles, c’est parce que mon discours est plus nourrissant que le pain bénit et plus désaltérant que l’eau des bénitiers. Alors, écoutez – écoutez ce que je vais vous dire. Écoutez-moi et comprenez:
nous tous – nous tous ensemble – sommes Dieu, à la fois unique et infini.
Que cette phrase s’inscrive au fronton de votre esprit et je n’aurai point prêché dans le désert. Vous m’êtes témoins que j’ai toujours affirmé: “Je suis dans le Père et le Père est en moi”. Mais n’ai-je pas aussi déclaré que vous étiez en moi et que j’étais en vous ? Il s’ensuit que Dieu est en chacun de nous et que chacun de nous est en Dieu. Tous, tant que nous sommes, nous vivons en Dieu, nous sommes Dieu. Jusqu’ici, je vous ai enseigné que tout ce que possédait le Père était à moi. Maintenant, je vous le déclare, afin de dissiper tout malentendu: tout ce que possède le Père vous appartient, à vous autant qu’à moi. Car tout ce qui est à moi est à vous; de même, ce qui est à vous est à moi. Lorsque j’affirme: tout ce qui est à moi est à Dieu, et ce qui est à Dieu est à moi, j’ajoute aussitôt: tout ce qui est à vous est à Dieu, et ce qui est à Dieu est à vous. Car, de même que je suis un avec le Père, de même vous ne faites qu’un avec lui. Ainsi le veut le grand principe universel selon lequel le Tout est dans l’Un, et l’Un dans le Tout.
 Tout cela vous est révélé, à vous mes disciples, afin que vous sachiez que le vrai Dieu est sans commune mesure avec cet être cruel et sanguinaire imaginé par vos aïeux, avec cette créature diabolique qui se terre dans les cieux pour mieux terrifier la terre, avec cet oppresseur funeste que vous craignez au point d’en être paralysés. Ne voyez-vous pas que celui que vous situez dans le ciel est au milieu de vous ? Le temps est venu de reconnaître que «le royaume de Dieu est au-dedans de vous». Car, soyez-en certains, le véritable Dieu ne réside pas dans un Empyrée hypothétique et lointain, pas plus qu’il n’a élu domicile dans un temple: s’il vit, c’est à l’intérieur de nous-même, dans nos coeurs, parce que nous l’y avons fait entrer . Et chaque fois que Dieu est présent dans le coeur de l’homme, l’homme ne fait qu’un avec Dieu. Un comme union, un comme communion."

Fin de citation

Écrit par : Mario Jelmini | 06 mars 2018

Cher Pierre,
Merci d'avoir passé mon commentaire.

Vous avez, aujourd'hui, été attaqué à plusieurs reprises sur le blog de Mme Hélène Richard-Favre. Par deux fois, j'ai voulu inverser la tendance mais Mme Richard-Favre persiste à ne pas me publier, préférant laisser les attaques dirigées contre vous sur son blog sans réponse. Je tiens à vous permettre de prendre connaissance de ce que j'ai écrit dans l'un de ces commentaires, en réponse au dernier en date de ceux pondus par Daniel sur «Une équipe de journalistes de la RTS nous présente son regard sur la Russie»:

"• ""Count me out too."
Signifie très clairement que vous ne reviendrez pas. Je constate que vous n'avez aucune parole."

Ce que vous n'avez pas compris, Daniel, c'est que sur les blogs, c’est comme au théâtre: il y a parfois des fausses sorties.

• "votre blog est le parfait exemple d'un blog qui n'encourage PAS la discussion, mais est une porte ouverte à des tarés."

Daniel est un parfait exemple de ces tarés qui interviennent sur le blog de Pierre Jenni.

• "Je n'ai lu pour l'instant que quelques pages, et que ne voilà pas une faute grosse comme une maison!"

Auriez-vous l'amabilité de nous signaler cette faute, cher Daniel?

• " je me permets de vous traiter de pauvre type"

Ce n'est de loin pas la première injure, Daniel, que vous adressez à un autre commentateur. Ce que je constate, c'est que Mme Richard-Favre laisse régulièrement passer votre prose de chiffonnier alors qu'en ce qui me concerne, si j'ose une critique, elle censure (c'est arrivé plusieurs fois, avant qu'elle me bannisse).
Deux poids, deux mesures."

Libre à Mme Richard-Favre, écrivain, de préférer le style de Daniel à celui de Pierre Jenni ou au mien.
Ça en dit long sur son niveau et sa personnalité.

J'ajouterai qu'en matière de pauvre type, Daniel se pose un peu là.

Écrit par : Mario Jelmini | 06 mars 2018

"Auriez-vous l'amabilité de nous signaler cette faute, cher Daniel?"
Comment! Votre grandeur n'est pas capable de la trouver immédiatement? Vous me décevez beaucoup. Ou est-ce votre ignorance de la langue française? Dans ce cas, je voudrais bien vous excuser. Un peu.
Je me suis engagé à faire la critique de votre opuscule. Cela prendra du temps que je ne peux estimer à l'heure actuelle. Mais n'ayez crainte, je vous en réserverai la primeur. En parcourant seulement quelques pages, j'ai déjà beaucoup à écrire. Mais vous aurez tout d'un coup et pas par bribes par l'intermédiaire d'un blog. Ma remarque était pour vous émoustiller, et apparemment cela a marché. Trop bien.

"J'ajouterai qu'en matière de pauvre type, Daniel se pose un peu là."
C'est bien, vous n'avez pas peur de vous contredire. Vous avez de l'avenir. Je n'ai pas le coeur à vous mettre le nez dans votre caca par citations à l'appui...

"Ce que vous n'avez pas compris, Daniel, c'est que sur les blogs, c’est comme au théâtre: il y a parfois des fausses sorties."
Par de très mauvais acteurs, certes. Il y aussi ceux qui s'inscrustent.

Qui disait déjà: Heureux les pauvres en esprit, car l'asile psychiatrique est à eux?

mario: je constate une fois de plus que vous n'avez rien compris à Jésus, vous êtes prisonnier de votre éducation chrétienne. Pieds et poings liés.

Quand je pense que personne à ce jour n'a compris mon message principal, c'est triste...:

@ pj
"Pfff, quel radin ce Daniel. Pas foutu d'assumer le prix de sa curiosité."
Pauvre commentaire d'un pauvre type.
1) Ce livre est proposé gratuitement au format PDF sur le site d'Aldeeb.
2) On constate que le lien ne fonctionne pas.
3) N'avez-vous rien compris à MJ? il veut être lu, il se fiche complètement de l'argent.
4) Ne comprenez-vous pas que le prix à payer est pour la version papier dont la production coûte quelque chose, elle.
5) A combien se chiffre pour un client l'heure d'attente d'un chauffeur de taxi?
6) Remarquez seulement que par mon engagement, je vais "payer" un prix bien plus élevé que celui affiché.
7) De quelle curiosité parlez-vous? Si j'avais été curieux, je me le serais procuré dès sa parution.

8) Si vous ne voyez pas que par votre remarque complètement à côté de la plaque vous ne jugez que vous, que faire? De la part de quelqu'un qui n'"assume" RIEN, c'est marrant!
10) Ipocrisie donc.
11) C'est un fait: tellement ipocrite que vous ne débattez JAMAIS de ce qui pourrait vous remettre en question.

"Pour Daniel. Il va adorer. Lorsqu'on montre les muscles, on avoue son impuissance."
Une ligne: typique d'un troll.
jenni le troll qui non content de convertir son propre blog en cloaque vient semer sa merde sur le blog des autres.

Écrit par : Daniel | 06 mars 2018

"Je n'ai pas le coeur à vous mettre le nez dans votre caca"
Je veux bien que vous m'insultiez mais pas mon caca. Il est sacré. Si seulement votre intelligence pouvait s'élever à son niveau...

Écrit par : Mario Jelmini | 06 mars 2018

"Je n'ai pas le coeur à vous mettre le nez dans votre caca".
Vous aimez parler de caca, n'est-ce pas Daniel? Normal, puisque vous êtes une mouche à merde.
Et si vous nous disiez un peu qui vous êtes, au lieu de vous cacher derrière un pseudo?
Vous prouveriez ainsi que dans votre cerveau d'insecte scatophage, il y a autre chose que des matières fécales.

Écrit par : Mario Jelmini | 07 mars 2018

• "Qui disait déjà: Heureux les pauvres en esprit, car l'asile psychiatrique est à eux?"
C'est vous, Daniel, qui l'avez dit - et bien dit. Normal: vous parlez en connaissance de cause.

• "mario: je constate une fois de plus que vous n'avez rien compris à Jésus, vous êtes prisonnier de votre éducation chrétienne. Pieds et poings liés."
Pieds et poings liés? Tout le monde ne peut pas finir pieds et poings cloués, comme ce Jésus que vous semblez si bien connaître et qui vous emmerde.

Écrit par : Mario Jelmini | 07 mars 2018

J'aimerais faire ici appel à Jean Jarogh afin qu'il nous dise si le Dr Zinzin ne pourrait pas faire quelque chose pour Daniel...

Écrit par : Mario Jelmini | 06 mars 2018

Intéressant: fait rare, Madame Vallette vient de refuser la publication d'un commentaire sur son blog. Devinez un peu de qui émanait ce commentaire? De notre vaillant Daniel! Et Madame Vallette de lui préciser: "J'ai voulu vous expliquer pourquoi par email, mais vu que votre adresse est fantaisiste, il m'est revenu".

Le responsable des blogs de la Tribune de Genève tolère ça, des participants aux blogs sous pseudo qui donnent des adresses email fantaisistes? Ce ne serait pas plutôt un motif d'exclusion?

À moins que Mme Richard-Favre ait vraiment besoin du soutien des commentaires de Daniel sur son blog.

Écrit par : Mario Jelmini | 07 mars 2018

Juste une précision Mario : les poux et les morpions se nourissent de sang et ne sont pas scatophages... Pour le reste, fort bien vu.

Écrit par : Gislebert | 07 mars 2018

Ils peuvent changer les coordonnées mais pas les IP, à moins qu’a L’inscription, ce qui est plus plausible, la TdG accepte toutes les inscriptions sans exiger une confirmation par mail. Daniel/Johann, n’est pas le seul avec le Charlotte qui change de coordonnées et d’IP selon les blogues oú le Charlotte commente ses délires! Cependant il ne faut pas oublier qu’il y a en Suisse une autorité de surveillance d’Internet d’oú aucun malin ne pourra y échapper.

Écrit par : Patoucha | 07 mars 2018

Gislebert :)

Vous ne connaissez pas la dernière pièce de la commedia dell'arte? Elle a eu lieu ici avec le titre:

"Oui, OMARI m'a blesser"

:)))))))

Écrit par : Patoucha | 07 mars 2018

« Désolé pour le malotru qui n'a de cesse de remuer la merde. »

Malotru. C’est tout ? Revenant de voyage, j’avais espéré mieux, des épithètes plus fleuries, de celles que l’on utilisait au temps des procès de Moscou, comme « vipère lubrique » ou « renégat »… Au lieu de cela malotru, assez décevant, c’est un peu court…Décidément Foutriquet-Tinville n’arrive pas à la cheville de son illustre modèle Vychinski, il n’est qu’un procureur d’opérette et les néostaliniens ne valent pas lerche comparés à leurs anciens…

Pierre Jenni@

Ce charmant personnage vous couvre d’insultes et d’invectives, vous ne réagissez pas. J’admire votre détachement, votre grandeur d’âme ou votre esprit zen… A moins que vous vous en moquiez éperdument. Le chevalier de Rohan fit bastonner Voltaire par ses laquais pour des propos moins infamants, il est vrai que le style du libelle était de tout autre qualité…

Écrit par : Gislebert | 07 mars 2018

Je partage le même sentiment que vous concernant Pierre Jenni!?

"...ne le dites pas aux paranoïaques qui fréquentent l'asile virtuel de PJ."

De plus, son ombécitité lui fait oublier faire partie des paranos en postant ses commentaires!

"Charles 05, je vous adore et j'adore HRF. - QUI SE RESSEMBLE S'ASSEMBLE - Mais chuuuutttt ne le dites pas aux paranoïaques qui fréquentent l'asile virtuel de PJ.
(-)
Écrit par : Daniel | 02/03/2018

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2018/03/02/debat-dans-le-debat-et-autres-
considerations-existentielles.html

Écrit par : Patoucha | 07 mars 2018

Merci pour ce feu d'artifice avec les mots Gislebert. Voilà qui permet d'équilibrer le niveau.
Je ne me fous de rien, ni de personne. Comme je me plais souvent à le relever, je pars de l'idée que ce que nous disons, ou écrivons, reflète un état d'âme et véhicule quantité d'informations dont certaines ne sont accessibles qu'à l'auteur. C'est en ce sens que je considère ces blogs comme des opportunités de se soigner, pour autant qu'on en ait envie et qu'on fasse l'exercice de se relire avec un autre regard.
Si je ne réagis pas aux insultes de Daniel et des autres, c'est parce que je sens plus une plainte qu'une agression et je ne suis que le prétexte du moment pour servir de soupape d'évacuation.
Et réagir ne fait qu'apporter de l'eau au moulin de celui qui se place en autorité bien-pensante et omnisciente, lui empêchant ainsi toute opportunité de remise en question.
Et puis, même si ce n'est pas vraiment bien formulé, les critiques contiennent toujours un élément solide qui justifie l'agression. Je m'efforce de le défricher pour tenter de corriger ce qui peut l'être.

Écrit par : Pierre Jenni | 07 mars 2018

Corr: Lire: "... son imbécilité..."

Écrit par : Patoucha | 07 mars 2018

Correction : ce n'était pas un libelle (venu après), mais une réplique cinglante de Voltaire suite à une prise à partie de Rohan. Cela précisé avant qu'un pinailleur de service s'en charge...

Écrit par : Gislebert | 07 mars 2018

"Cela précisé avant qu'un pinailleur de service s'en charge..."
Vous n'aimez pas la concurrence ?

Écrit par : Géo | 07 mars 2018

Tout de même assez invraisemblable, ce lynchage de Daniel/Johann/Charles et cette complaisance envers Corto. On est vraiment chez les grands, grands malades, par ici...

Écrit par : Géo | 07 mars 2018

Lynchage ? Comme vous y allez, toujours les grands mots... Juste une réplique à des attaques ad personam parfaitement détestables... Corto, on connaît et on a l'habitude, il fait partie des meubles du blog...

Écrit par : Gislebert | 07 mars 2018

Blog-asile ou blog-punchingball, il est certain que c`est un blog a ne pas mettre entre toutes les mains. Pierre Jenni, il se peut que ce drole de blog soit l`oeuvre de votre vie et, avouez-le, il vous reflete un peu dans ce qu`il a de bordélique voire de borderline... Ceci dit sans vouloir vous vexer, évidemment.

Écrit par : JJ | 07 mars 2018

@Gislebert

Le commentaire de Géo du 6 mars - ci-dessus - à l'attention de Pierre Jenni vous aurait échappé Gislebert... dont cet extrait:

"Vous êtes hypocrite : "Ouais heureusement que ce billet à échappé à Corto !" ce qui n'est rien d'autre qu'un appel à Corto pour venir déposer ses crottes haineuses

"de fasciste juif dans votre blog."


"A ce propos, je pense que les fascistes juifs dégueulent sur la Suisse parce que s'attaquer à l'Allemagne, cela risquerait de coûter cher..."


Du Géo tout craché! Des lignes ANTISEMITES toujours aussi dignes d'un néofasciste d'extrême droite!
Il est connu que le fascisme est le jumeau du nazisme même idéal de pureté nationale et raciale dont le cheval de bataille est l’antisémitisme.
Géo m'a souvent fait penser à Benito Mussolin, aussi vaniteux et arrogant! Même faciès et physique!

"Tout de même assez invraisemblable, ce lynchage de Daniel/Johann/Charles et cette complaisance envers Corto."

" Mercenaire un jour, mercenaire toujours, c'est aussi ça la mentalité "helvétique"." - Écrit par : Daniel | 05 mars 2018

Hé oui! Cela n'est pas du Juif Corto! C'est buvable pour le nationaliste Géo, qui n'a toujours pas digéré les vérités assénés dans le rapport Bergier! Et il ose traiter Pierre Jenni de pauvre type!?

Il souffre de quoi déjà Géo, Gislebert!?

Écrit par : Patoucha | 08 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 21 mars 2018

Ce blog, c`est la Bérézina qui sépare l`asile d`aliénés du bon docteur Zinzin du monde des "normaux": il est facile de le traverser en direction de l`asile mais on risque de n`en point revenir sans y laisser des plumes.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 07 mars 2018

Tiens ben puisqu'on parle de bordel, je vous encourage vivement mes lectures du moment. Toutes semblent suggérer que le chaos est une condition de la création.

L'esprit au-delà des neurones de Benjamin Libet

Le monde quantique et la conscience : Sommes-nous des robots ou les acteurs de notre propre vie ? Broché – 9 mai 2016
de Henry Stapp

Les clés du futur Réinventer ensemble la société, l'économie et la science
de Jean Staune

Écrit par : Pierre Jenni | 07 mars 2018

Avec une préférence pour le dernier. Jean Staune sait rendre accessible et captivant les découvertes et leurs conséquences de la mécanique quantique, et des principes d'incertitude de Heisenberg et d'incomplétude de Gödel.
Un bel élan enthousiaste vers le futur sans angélisme et juste ce qu'il faut d'utopie pour donner envie.
Les deux autres sont un peu plus ardus et écrits par des scientifiques qui ne s'encombrent pas des artifices qui rendraient la lecture plus digeste.

Écrit par : Pierre Jenni | 07 mars 2018

Daniel/truc/machin fait aussi partie des meubles. Il est ultra-gauchiste mais je suis généralement d'accord avec lui sur la question des rapports entre l'Europe, la Russie et les USA. Corto ne se donne plus la peine d'être crédible. La Suisse, cause de tous les maux de la planète...On se croirait à la commission Bergier qui est venu nous dire que de par son attitude, WW II en a été prolongée. La Suisse, mère de toutes les nations aux yeux des gauchistes...
On imagine Patton freiner sa division blindée parce que les banques suisses auraient favorisé quelques nazis. Pauvres crétins...

PJ@ C'est incroyable. Vous êtes allé en Asie pour essayer de vous imprégner de la sagesse de ces gens et vous n'en avez strictement rien retiré. "Les clés du futur Réinventer ensemble la société"... Laissez ces conneries aux djeunes. Vous avez passé la soixantaine et au-delà de cette limite, votre ticket n'est plus valable.
Romain Gary s'est flingué à 66 ans, ce n'était tout de même pas pour rien. Il vous reste 6 ans, occupez-les à ne strictement rien foutre, c'est ce qu'il y a de mieux pour vous...

Écrit par : Géo | 07 mars 2018

Je vous rassure tout de suite Géo. J'ai atteint un tel degré d'oisiveté que le mot "rien" semble bien faible pour décrire ce que je fais depuis quelques années. Et pourtant, le temps est plein et je parviens à remplir mes journées. A mon plus grand étonnement.
Mais tout devient plus compliqué. Le simple fait de devoir aller à la poste m'oblige à me préparer psychologiquement. Les seuls RV que je prends sont ceux du dentiste et de l'opticien auxquels je ne peux échapper.
Pour éviter de devenir complètement sauvage, je conduis un taxi le samedi et le dimanche. J'ai de plus en plus l'impression d'aller au cinéma et je découvre à quel point je ne connais personne, je ne sais rien sur presque tout et je suis sidéré d'avoir pu croire que je savais quelque chose.
Et je me pose la question de savoir si je commence seulement à entrevoir une certaine sagesse ou si je suis le candidat type de l'asile du Dr Zinzin.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

"Bon, quelques mises au point. Être comparé à Corto et Patoucha est certainement une des plus grandes injures jamais reçue..."

Jésus était Juif! Sans ce JUIF, jamais le Christianisme n'aurait vu le jour! Les premiers chrétiens étaient des JUIFS CONVERTIS! Alors le GEO vous avez TOUS du sang JUIF dans les veines! HELAS pour les JUIFS de compter un antisémite de cette espèce déjà cité pour ses vomis et condamné pour sa mauvaise langue!
Plus je vous lis plus j'aime mes chiens!

Écrit par : Patoucha | 08 mars 2018

Moi je lis des bouquins de cul en ce moment. Faut dire que c`est a peu pres tout ce qu`on touve dans la bibliotheque de Zinzin a part des traités sur la lobotomie et une traduction en poznave du sulfureux "Les Stances de Dzyan" ainsi qu`une édition illustrée en vieux-lituanien du Nécronomicon, ce dernier curieusement annoté au sang de cosaque durant la retraite de Russie par le marquis et maréchal d`Empire Laurent de Gouvion-Saint-Cyr.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 07 mars 2018

J`oubliais, il y a aussi un gros Sépher Yezirah en hébreu relié en peau de golem mais Zinzin veut pas me le preter car il s`en sert pour assommer ses malades récalcitrants.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 07 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Pierre Jenni: "Ouais heureusement que ce billet à échappé à Corto !"

Ben... Je ne vois pas Corto, et ce billet prend la relève en matière de sabotage de tous les autres billets au bout d'un seul jour! Il semblerait que vous fassiez bon ménage avec JJ/JEAN JAROGH et ses différents, lourdingues et ridicules avatars!

Pierre Jenni! Vous ne faites pas honneur à vos filles!

Écrit par : Patoucha | 08 mars 2018

"Pierre Jenni! Vous ne faites pas honneur à vos filles!"
Je ne savais pas que Pierre Jenni avait plusieurs filles. Pour ma part, je ne lui en connais qu'une.
En effet:
La sagesse est fille de l'expérience (dixit Léonard de Vinci);
or Pierre Jenni est un homme d'expérience;
donc la sagesse est sa fille.

Je ne doute pas que Gislebert va trouver à redire à mon syllogisme...

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

VOus avez dit lourdingue, Patoucha? Comme c`est lourdingue...

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

Cher Monsieur Ignaz le Moyen des Sables,
Je suis un patient lobotomisé en séjour prolongé dans l'asile du docteur Zinzin. Si vous avez cherché en vain «Les Aventures Potagères du Concombre Masqué» dans la bibliothèque de la clinique, je suis désolé: c'est moi qui l'ai emprunté. Chaque jour je vais en lire quelques pages au bord de la mare aux canards gonflables et je m'en délecte même si je n'y comprends rien. Sauf qu'aujourd'hui ils ont gonflé les canards à l'hélium et ceux-ci en ont profité pour prendre la clé des airs, alors je suis triste.

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

Excellente lecture, en vérité, dont la beauté, justement, est qu`il n`y a strictement rien a comprendre, mais alors rien de rien de chez nada. Persévérez mon enfant car, vous le savez, perseverare diabolicum et, dans ce monde pourri, il n`est pas inutile d`etre en bons termes avec le diable, ce n`est pas Marguerite (la bibliothécaire a gros nichons de l`asile) qui dira le contraire. Quand a nos canards lubriques, vous faites pas de bile, ils reviendront des qu`ils auront fini d`engrosser les petits nuages roses qui passent en ce moment au-dessus de la dimension Poznave.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 08 mars 2018

Je suis tellement triste, Monsieur le Moyne des Sables, que je vais de ce pas me flinguer, d'autant plus que j'ai précisément 66 ans. Je vous laisse la totalité de ma fortune à condition qu'elle soit affectée à la rénovation de la chapelle de l'asile, qui n'en a nullement besoin mais comme ma fortune s'élève à zéro ça devrait largement suffire. Quant à mon corps, qu'on le jette aux cochons du boîton qui jouxte la clinique: ce ne sera qu'un juste retour des choses.

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

Surtout ne vous flinguez pas mon enfant car, vous le savez, c`est un peché capital et ceux qui s`y adonnent sont obligés, par la suite, a nettoyer les égouts de l`enfer pendant deux ou trois éternités. Faites-moi plutot une donation entre vifs de votre zéro-fortune, le bon Dieu vous le rendra au centuple. Amen.

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

"C'est buvable pour le nationaliste Géo, qui n'a toujours pas digéré les vérités assénés dans le rapport Bergier!"
Je ne suis pas vraiment le seul, je vous rassure, Patoucha...
Ces abrutis auraient vraisemblablement préféré que l'Allemagne envahisse la Suisse. Il n'y aurait alors théoriquement plus eu de compromissions - dans la pratique, cela aurait bien sûr été pire, voir la France... -. Sauf que cela aurait été assez dommageable pour les 30'000 Juifs accueillis ici...

Écrit par : Géo | 08 mars 2018

"Il vous reste 6 ans, occupez-les à ne strictement rien foutre, c'est ce qu'il y a de mieux pour vous..."

Et pour vous, il ne vous reste plus, étant plus âgé que PJ, à être pris en charge par un EMS Où vous aurez la joie d'être entouré de Marocaines!

À moins d'avoir le courage du JUIF Romain Gary.... dont les raisons n'ont rien à voir avec vos bullshit! Il était en pleine santé, ses 66 ans valaient vos 40 ans - contrairement à vous! Votre esprit étant encore plus atteint!

Écrit par : Patoucha | 08 mars 2018

Le suicide est considéré comme un meurtre contre soi-même et fait partie des péchés mortels. Mais je découvre à l'instant qu'il y aurait un huitième péché mortel qui nous ramène à l'obsession de Corto.
https://www.amazon.fr/Huiti%C3%A8me-Peche-Capital-Jean-Fran%C3%A7ois-Jenni/dp/2362524701?tag=duckduckgo-ffsb-fr-21

Pour en revenir aux péchés capitaux, je ne résiste pas à vous proposer cette petite nouvelle que j'ai renommée "Les sept péchés capiteux".
https://medium.com/@info_75781/les-sept-p%C3%A9ch%C3%A9s-capiteux-8842dbb3521b

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Ce J-F Jenni ne serait-il pas notre Corto, par hasard?

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

J'en doute, Corto ne sait pas écrire. J'ai commandé l'ouvrage. Je viendrai au rapport.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Vous devriez continuer a écrire, Pierre. Je sais que les éditeurs sont submergés de manuscrits mais je crois que vous avez la veine.

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

Tenez, une idée qui me vient. Titre: "Le dernier taxi". L`histoire j`en ai aucune idée mais c`est vous l`écrivain... En tout cas une histoire qu`on puisse filmer par la suite (ou monter au théatre), ne serait-ce qu`en court-métrage. Ah tenez vous me rendez jaloux avec votre imagination débridée.

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

"Ah tenez vous me rendez jaloux avec votre imagination débridée"
Imagination, z'appelez ça comme ça Dr Zinzin?

"Il n'est pas étonnant que la vérité soit plus étrange que la fiction. La fiction doit avoir un sens" Mark Twain

Écrit par : divergente | 08 mars 2018

Je vous recommande mon polar. Vous rangerez vos revues de cul.
https://www.payot.ch/Detail/hey_taxi_-pierre_jenni_-9782342049503

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Ok. D`habitude je lis que ce qui peur se lire d`une main mais je ferai une exception.

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

On le trouve en format numérique

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Patoucha@ Dans le dernier billet de M-R Hayoun :
"Après tant d’années, cette institution qui dit représenter les institutions juives les plus importantes de notre pays (même celles dont le congrès annuel pourrait se tenir dans une petite cabine téléphonique et dont l’assiette sociale n’excède pas les dimensions d’un timbre-poste) devrait nous épargner cette litanie des attentats qui se lit, hélas, dans tous les journaux. Cela fait réunion de vétérans de Grande Guerre."
Ne devriez-vous pas vous inspirer des gens de votre communauté qui, par bonheur, jouissent de quelques neurones de plus que vous, pour cesser vos litanies des derniers commentaires qui ne vous semblent pas 100% casher ?

Écrit par : Géo | 08 mars 2018

Ce qui vous manque Pierre, c`est une ame soeur qui vous permette de bien savourer les moments ou elle vous fiche la paix. Nous autres homo Sapiens on perd facilement les boulons a etre trop libres. Regardez Géo, Corto, Patoucha et quelques autres sur ces blogs, la constante compagnie de leurs ego, alors ils se trouvent des ennemis virtuels, histoire d`avoir a ronger autre chose qu`eux-memes. Meme un clebs, c`est bien, moi j`ai une ame soeur qui veille a me mettre les nerfs en pelote chaque jour et quatre chats qui font aussi de leur mieux hehe..

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

"Pétouchat/JJ:

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

A propos, j`espere que le Corto s`est pas tiré une balle, c`est qu`il me manquerait presque le bougre.

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

Oui, étonnamment Corto est attachant. Mais je doute que nous soyons nombreux à le voir ainsi.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Je n'ai jamais bien compris cette notion d'âme soeur. On dirait la variante pudique des hommes pour le prince charmant que toute jeune fille attend.
C'est très romantique et j'avoue être sous le charme de ces vieux couples qui ont vécu des décennies ensemble.
C'est pas mon karma. Je m'accommoderais bien d'une compagne à plein temps, mais elles se sont toutes cassées. Je n'ai jamais vraiment fait l'affaire et n'ai jamais compris les critères qui m'auraient peut-être permis de remplir ces exigences.
Mais je ne m'ennuie pas dans mes relations avec le beau sexe. Je suis amoureux d'une femme mariée et fidèle qui semble aussi amoureuse mais qui ne supporte pas l'idée de tromper son mari ou de le quitter. Un amour impossible est le seul garant d'éternité.
J'ai une copine qui vient deux fois par semaine et qui me dit souvent que "I like when you fuck me". Ce qui est très plaisant pour mon égo et qui me permet d'entretenir la machine sans trop d'effort. Et j'avoue que j'aime le sexe. Plus que la bouffe en tous cas. J'espère que ça va durer, car je sens des signes de lassitude.
J'ai récemment rencontré une beauté dans mon taxi. Elle entretient le mystère ce qui me donne quantité de matériel pour les fantasmes et me permet d'entretenir cette fragile libido.
J'espère vous avoir ainsi répondu par le menu sur le sujet de mes manques dans ce domaine. Pour autant que j'aie bien compris à quoi vous faisiez référence Jean.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Ce qui pose problème, avec les femmes, c'est qu'elles s'éprennent de vous comme vous êtes mais au bout de quelque temps elles commencent à vouloir vous changer. Alors soit on s'en rend compte et on reprend sa liberté, soit on se résout à devenir leur toutou.

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

J'observe pourtant que, parmi mes potes, ceux qui vivent en couple semblent un peu plus équilibrés, épanouis et sereins. La rombière les oblige à ne pas se complaire dans leur petite réalité personnelle. Mais ils paient le prix fort.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Hé oui, tout se paie. Les joies de la quéquette aussi d`ailleurs, qui finissent par empoisonner sans véritable attachement réciproque. En tout cas, le quotidien peut facilement devenir triste en solo sur la distance.

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

C'est malheureusement le constat que j'ai fait. Je pourrais éventuellement l'envisager si j'avais le moindre début d'explication mais j'avoue que ce revirement m'échappe complètement.
J'ai vécu dix ans de rêve avec la mère de mes filles. Cinq avant la naissance de Maya, à la maison, avec Isabelle Saudan qui m'a engueulé de l'appeler si tardivement pour assurer le coup.
Et puis est venue Zoé. Et là je n'ai plus rien compris. Tout était faux, rien n'allait plus.
J'en suis venu à considérer des changement hormonaux. J'ai fait appel à ma tolérance pour laisser passer l'orage en me disant que je ne maitrisais pas tous les paramètres. J'ai tenu encore presque dix ans. A faire le dos rond, ou le gros dos. A espérer que ça passe. Et à m'habituer à cette médiocrité.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

En réponse à Ignaz, le moyne des sables, qui a écrit:
"Excellente lecture, en vérité, dont la beauté, justement, est qu`il n`y a strictement rien a comprendre, mais alors rien de rien de chez nada".

À la fin de son dernier billet, intitulé Les combattants du français, Anne Cendre cite sur son blog cet aphorisme de Jules Renard:
"« Le mot le plus exact, le plus rempli de sens, c’est le mot : rien »."
Je crains que le sens profond du mot "rien" et ses rapports étroits avec le mot "tout" ne vous échappent, cher moyne. Vous n'étiez pas là, ce dernier dimanche, pour écouter, dans la chapelle de la clinique, l'admirable sermon que nous a fait notre bien-aimé aumônier, le révérend Philippulus. Je vous livre ci-après ce que j'ai retenu de son homélie parce qu'elle constituait une magnifique mise au point sur ce sujet brûlant: qu'est ce que le rien, le rien de rien et le moins que rien?
Ouvrez toutes grandes vos oreilles.

Tout a déjà été dit sur tout. Et quand je dis “tout”, cela inclut le contraire de “tout”, c’est-à-dire “rien”. En effet, il ne fait aucun doute que le contraire de “tout” fait partie de “tout”, sinon le “tout” ne serait pas le “tout” mais seulement une partie du “tout”, ce qui est impensable. Point n’est besoin d’avoir fait des études pour comprendre que si le “rien” n’était pas compris dans le “tout”, le “tout” ne serait pas le “tout”. D’où cette évidence: le rien ne saurait avoir une existence en dehors du tout. Ce que l’on peut aussi exprimer ainsi: “rien n’est hors du tout, pas même le rien”; ou bien: “hors du tout, le rien n’est rien”; ou encore: “hors du tout, pas de rien”; ou encore: “hors du tout, pas de salut”. La meilleure preuve que le “rien” fait partie du “tout”, c’est que pour dire “rien”, on dit souvent “rien du tout”. Vous voulez d’autres preuves? Dans ce cas, demandez-vous ce qui se passe quand on essaye de retrancher le “rien” du “tout”. Les mathématiciens qui se sont livrés à cet exercice sont unanimes: il ne se passe rien du tout (ils font remarquer qu’il ne se passe également rien du tout quand on essaye de retrancher “trois fois rien” au “tout”). Et pourquoi ne se passe-t-il rien? Parce qu’en toute bonne logique, “tout moins rien” égale “tout”, ce qui prouve bien que le “rien” est inséparable du “tout” – et vice versa. De même, il ne se passe strictement rien quand on essaye d’ajouter le “rien” au “tout”, puisque “tout plus rien” égale “tout”, ce qui prouve une fois de plus que le “rien” est inséparable du “tout” (on peut remplacer “rien” par “trois fois rien” et/ou “tout” par “trois fois tout”, cela ne change rien à l’affaire). Quel serait le sens d’un “rien” qui, de façon tout à fait indépendante, ne serait vraiment rien (un “rien” flottant, en quelque sorte)? Et à quoi servirait-il, loin de “tout”? Un tel “rien”, dépourvu de sens et ne servant à rien, est tout bonnement inconcevable. De plus, si “rien” ne faisait pas partie de “tout”, on n’en parlerait même pas; mieux: on n’en aurait jamais entendu parler. Car qui pourrait dire quoi que ce soit au sujet d’un rien qui, n’étant rien, vraiment rien, absolument rien, rien de rien, serait la négation du “rien”? Or, causer de “rien” n’a rien d’extraordinaire puisque, quand on demande aux gens de quoi ils parlent, ils répondent fréquemment: “de tout et de rien”. On en déduira que “tout” n’est pas tout et que “rien” n’est pas rien, autrement dit que le “tout” n’est pas tout sans le “rien” et que le “rien” n’est pas rien sans le “tout”. Tout cela confirme que le “rien” n’a pas d’existence en dehors du “tout”. Le fait que le “tout” ne soit pas tout sans le “rien” et que le “rien” ne soit pas rien sans le “tout” n’empêche pas le “tout” de n’être rien sans le “tout” et le “rien” de n’être rien sans le “rien”. La sagesse populaire ne dit-elle pas: “on n’a rien sans rien”? Ce qu’elle explicite aussitôt en ajoutant: “on peut tout avoir avec de l’argent” (cas particulier de: “on a tout avec tout”). Et pourtant, l’argent n’est pas tout. D’un autre côté, l’argent n’est pas rien non plus. Comme “on ne peut rien avoir sans argent”, force est de constater que rien n’est gratuit. À partir de là, je vous laisse le soin de trouver 1°) ce que l’on peut avoir avec “rien”, 2°) ce que l’on ne peut pas avoir avec “rien”, 3°) ce que l’on peut avoir sans “rien”, 4°) ce que l’on ne peut pas avoir sans rien, 5°) ce que l’on peut avoir avec “tout”, 6°) ce que l’on ne peut pas avoir avec “tout”, 7°) ce que l’on peut avoir sans “tout” et 8°) ce que l’on ne peut pas avoir sans “tout”. En cherchant bien, vous découvrirez non seulement que “tout” et “rien” sont interchangeables, mais que “avec” et “sans” le sont également, de même que plus et moins, positif et négatif, dedans et dehors, grand et petit, fort et faible, haut et bas, pour et contre, blanc et noir, vrai et faux, bien et mal, mâle et femelle, amour et haine, vérité et mensonge, naturel et surnaturel, Dieu et le diable, le paradis et l’enfer, etc. Jésus-Christ, celui-là même qui était descendu et qui est remonté, n’a-t-il pas déclaré: “Je suis le tout et le rien, le plus et le moins, le juste et le faux (ou l’injuste), le visible et l’invisible, le dedans et le dehors, l’endroit et l’envers, la droite et la gauche, l’avant et l’après, le pour et le contre, le oui et le non, la pauvreté et la richesse, le Père et le Fils, l’Esprit et la chair, l’alpha et l’oméga, le début et la fin, le premier et le dernier, le jour et la nuit, la lumière et les ténèbres, le mouvement et le repos, la vie et la mort” ? À ceux qui objecteraient: “c’est faux, Jésus n’a pas dit tout cela”, je répondrai: que savez-vous de ce que le Christ a dit et n’a pas dit? Tout n’a pas été consigné par écrit! C’est un fait qu’il a dit une bonne partie de ce que je viens de vous dire et, pour le reste, il n’y a pas de certitude. Par conséquent, vous m’accorderez qu’il a très bien pu dire également le reste, sans que cela soit parvenu jusqu’à nous. Mais reprenons le fil de notre démonstration.J’aimerais inviter les plus doués d’entre vous à réfléchir aux différentes facettes (huit au total) de cette double question: que peut-on / que ne peut-on pas avoir avec / sans “moins que rien” et que peut-on / que ne peut-on pas avoir sans / avec “plus que tout”? Mais point n’est besoin de pousser plus avant nos investigations. En effet, nous en savons maintenant assez pour pouvoir affirmer, sans risque de nous tromper, qu’à partir du moment où l’on reconnaît que tout a déjà été dit sur tout, on doit aussi admettre que tout a déjà été dit sur rien du tout. À ce stade de l’analyse je suis obligé de mentionner, par souci d’honnêteté et pour être complet (mais sachez que je le fais à contrecoeur), le point de vue exécrable des nihilistes, ces suppôts de Satan, qui ont trouvé moyen de tout mettre sens dessus dessous en soutenant (sur quelle base, on se le demande) que rien n’a été dit, sur tout comme sur rien.

Vous êtes toujours là, Ignaz?

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

La question de la solitude m'interpelle. J'y ai pris goût. Et ne me sens nullement isolé.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Euh... je conseillerais a mon collegue Philippulus qu`il se méfie des faux-riens. Sacrément traitre, les faux-riens, nom d`un bénitier a pédales.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 08 mars 2018

Ignaz je ne sais pas mais moi, je suis bien là.
Oserais-je vous suggérer Mario de consentir à mettre en page pour rendre la lecture un brin plus digeste.
Un petit interligne de ci, de là. De l'air entre les lignes. Des paragraphes.
Car votre prose mérite lecture et pas seulement pour la distraction.
Pour revenir au tout et rien, j'observe que nombreux sont ceux qui manifestent une certaine confusion entre la réalité perceptible de la dualité qui implique le mouvement et donc la vie, et celle que l'on dit ultime et qui consiste à marier les pôles dans une perfection mortelle.
Le tout est soit l'opposé du rien, soit la fusion de l'univers et l'absence de justification de l'aventure humaine. Enfin, comme ça, à vue d'oeil, et à mon niveau. Sans prétention.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

J'aurais aussi besoin de compléments d'informations sur ce qu'est un véritable attachement. La relation physique a toujours été pour moi un lien très fort et presque sacré tant il m'échappe. Baiser est pour moi la quintessence de la visite d'un temple.
Et puis vivre en solo ça veut dire quoi ? Ne pas avoir une compagne à la maison ? Si je peux comprendre les joies d'une vie partagée, je ne puis que me souvenir de ce regard de la mère de mes filles qui, rentrant du boulot et passant la porte, balayait de son regard la pièce pour voir si des miettes trainaient de ci, de là. Et si ce n'était pas le cas, elle trouvait autre chose pour signifier son mécontentement.
Pas sûr que ce prix à payer soit un bon investissement.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

@ Pierre Jenni, qui a écrit:
"Oserais-je vous suggérer Mario de consentir à mettre en page pour rendre la lecture un brin plus digeste.
Un petit interligne de ci, de là. De l'air entre les lignes. Des paragraphes."

Il ne faut pas trop demander à un patient lobotomisé (qui plus est: par le Dr Zinzin) qui cite de mémoire les paroles du prophète Philippulus, dont Hergé (pseudonyme de Georges Rémi) nous a appris, à la page 20 de «L’Étoile mystérieuse» (dixième album de la série des aventures de Tintin; éd. Casterman, 1974), qu'il s'agissait d' "un fou qui s’est échappé de l’asile”.

Point à la ligne.

Jésus vous aime, Pierre.
Tout comme il aime Daniel, Corto, Géo, Patoucha, Myriam, Marie-France de Meuron et les autres,
sans distinction d'origine, de race, de couleur, de sexe, de langue, de nationalité, de fortune, d'âge, d'apparence physique, de moeurs, d'orientation sexuelle, de caractéristiques génétiques, de religion, d'opinions politiques et de niveau de connerie.

Écrit par : Mario Jelmini | 09 mars 2018

Et vous oubliez que Géo et Patoucha, Corto je ne sais, jouissent sans pudeur de la compagnie d'un ou de plusieurs chiens. C'est un autre mystère que je ne cherche plus à élucider. Il semble que ce soit une forme de fidélité inconditionnelle ou plus simplement le fait qu'on ne puisse pas causer et donc projeter sa réalité sur l'animal en faisant les questions-réponses.
Mais là aussi j'avoue mon ignorance. Je suis plutôt chat que chien. Je supporte mal cette dépendance de la race canine qui semble avoir sérieusement dégénéré depuis qu'elle était loup.
Et je suis obligé de vérifier dans mon taxi que nombre de ces dames m'ont confirmé que leur toutou était un compagnon incomparablement plus gratifiant que n'importe quel bonhomme. Soit. J'en ai pris acte. Mais bon...

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Ouais, la solitude on croit qu`on y prend gout mais mine de rien elle fait son travail de sape et ca finit souvent par l`écroulement de l`édifice auquel cas on est bon pour aller nourrir l`ego du Zinzin de service. Les clebs, c`est mieux que rien mais je confirme, les chats c`est quand meme mieux. La raison en est que les clebs, tres vite, deviennent comme leur maitre et deviennent donc une rallonge de son ego alors que les chats, ca a de la fierté ces betes-la, ca refuse de servir stupidement de miroir a notre pauvre ego sapienesque. Les chats d`ailleurs, supportent parfaitement la solitude sans craindre de péter les plombs.

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

En réponse à Ignaz, le moyne des sables, qui a écrit:
"dans ce monde pourri, il n`est pas inutile d`etre en bons termes avec le diable".

Mais je suis en bon termes avec lui, cher Ignaz! En effet: contrairement à ce grippe-sou de Dr Faust, je n'ai pas vendu mon âme au diable mais je la lui ai donnée.

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

Votre bonté d`ame confine a la sainteté.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 08 mars 2018

J'avoue avoir été séduit par certains ouvrages qui suggéraient que Lucifer n'était rien d'autre que notre plus digne représentant de l'espèce humaine tout en étant un ange. Pour la simple et excellente raison qu'il n'aurait pas accepté la dictature bien-pensante d'un dieu tout puissant.
On pourrait former un groupe virtuel sur Telegram. Qu'en pensez-vous Mario ?

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

"À ce stade de l’analyse je suis obligé de mentionner, par souci d’honnêteté et pour être complet (mais sachez que je le fais à contrecoeur), le point de vue exécrable des nihilistes, ces suppôts de Satan, qui ont trouvé moyen de tout mettre sens dessus dessous en soutenant (sur quelle base, on se le demande) que rien n’a été dit, sur tout comme sur rien."

Cette chute est magistrale. J'en veux et j'en redemande. Gallimard et consorts devraient courtiser Mario, si ces groupes avaient compris quoi que ce soit, non pas du potentiel rémunérateur d'une oeuvre mais de son apport à la collectivité.
Et moi qui pensait naïvement que dans ces milieux là les questions de rendement étaient triviales.
J'en viens à considérer que les artistes engagés devraient refuser toute offre venant de ces organes bien en place et conscients de l'être, pour encore un temps.
Viendra un jour un esprit éclairé qui ira rechercher ces perles, mises au rebut des publications à compte d'auteur qui ne font pas même l'objet d'une lecture dans les divers comités de concours littéraires.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

@ Ignaz, le moyne des sables
"Surtout ne vous flinguez pas mon enfant car, vous le savez, c`est un péché capital".

C'est bon, mon révérend, vous m'avez convaincu: je renonce.

Puisque vous êtes manifestement un expert en matière de suicide et de religion, j'aurais une double question à vous poser:

1°) Dieu, selon vous, a-t-il jamais songé au suicide?
2°) Si Dieu se suicide, qu’adviendra-t-il de l’univers et des habitants de la Terre?

Mes propres réflexions sur ce thème m'ont amené à cette conclusion: l’immortalité alléguée de Dieu rend son suicide tout bonnement impossible [*]. Effectivement, de deux choses l’une: ou bien Dieu est dans l’incapacité de se suicider parce qu’il est immortel, ou bien il est en mesure de se suicider mais cela implique qu’il n’est pas immortel. Dans un cas comme dans l’autre, il est contraint de renoncer à l'une de ses prérogatives et son image de marque en ressort entamée. Un Dieu incapable de mettre fin à sa propre vie [**] (alors que l’homme, lui, en dispose librement), voilà qui ne fait pas très sérieux.
• “Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu”, aurait dit Jésus (Luc 18:27). En l’occurrence, c’est l’inverse qui est vrai. Jésus n'aurait-il pas quelque peu idéalisé son Père céleste?

[*] • “Rien n’est impossible à Dieu” (Luc 1:37): en soufflant cette phrase à l’oreille de la Vierge, l’ange Gabriel ne se serait-il pas quelque peu avancé? D’ailleurs, d’où le rédacteur de Luc tient-il que Gabriel aurait tenu à Marie pareil propos? En tout cas, ni les autres évangélistes, ni l’apôtre Paul n’en font état dans leurs écrits; or, on peut être certain que s’ils en avaient eu connaissance, ils n’auraient pas manqué de rapporter une pareille énormité, sortie de la bouche d’un ange envoyé par Dieu (cf. Luc 1:26).

[**] La Bible utilise une trentaine de fois (l’Ancien et le Nouveau Testament une quinzaine de fois chacun) l’expression “Dieu vivant”. À titre d’exemples: • “Le Dieu vivant est au milieu de vous” (Josué 3:10); • “Prenez bien garde, frères, à ce que personne parmi vous n'ait un coeur mauvais et incrédule au point de se détourner du Dieu vivant” (Hébreux 3:12). De son côté le Coran, parlant d’Allah, déclare à deux reprises (II:255 et III:2): “Il n’y a point de divinité à part Lui, Le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même”; en XX:111, Dieu est une nouvelle fois désigné par la formule “Le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même” .

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

Pour en revenir à cette dichotomie de la réalité temporelle versus la réalité ultime, nous devons considérer la possibilité que dieu vit en nous, ou même que nous sommes dieu. (Je ne peux me résoudre à utiliser la majuscule, par modestie.)
Dès lors s'impose la réflexion sur le libre arbitre que la science peine à régler puisque, depuis Benjamin Libet, nous savons que notre cerveau ne fait que valider une décision qui est prise avant notre consentement. Notre seul pouvoir résidant dans notre capacité de droit de veto.
Putain, je n'aimerais pas devoir assumer la responsabilité de dieu, de Dieu, ou des dieux. C'est un job galère.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

@
"Euh... je conseillerais a mon collegue Philippulus qu`il se méfie des faux-riens."
Pour ma part je vous conseille de vous méfier des faux-seins de Marguerite, la bibliothécaire de l'asile...

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

Ah non alors ! Les seins de Marguerite font dorénavant partie de mon imaginaire que vous venez démolir en une ligne. Indigne. Vade retro Deo !

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Hélas, Pierre, c'est la réalité: avant ses opérations, Marguerite - à l'image de Valentine - avait des tout petits tétons, que je tâtais à tâtons...

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

JJ a écrit, à l'adresse de Pierre Jenni:
"Tenez, une idée qui me vient. Titre: "Le dernier taxi". L`histoire j`en ai aucune idée mais c`est vous l`écrivain..."
Le titre est pris, JJ.
https://www.amazon.fr/Dernier-taxi-André-Caroff/dp/B0171ZZBYQ
https://itunes.apple.com/fr/album/le-dernier-taxi-feat-rico-amaj-single/1225341468

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

Le titre est pris, la belle affaire! il n`y a pas de copyright sur les titres et surtout ce n`est pas la bouteille qui compte mais le contenu.

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

Et dire que mon ex a fait l'inverse ! Ses seins étaient si gros qu'elle en était handicapée. Mais bon, vive la différence. Reste juste à faire le voeu que chacun apprécie ce qui lui a été donné sans vouloir trop y changer.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Mais qui est Valentine ? Aurais-je loupé un épisode ?

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

https://www.youtube.com/watch?v=pxUpnYhnRUI

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

Elle avait des tout petits petons, Valentiineu, Valentiineu... beuglait le regretté Maurice.

Vous savez Pierre, les résultats expérimentaux auxquels se réfere Libet peuvent aussi s`expliquer si, comme le supposent certains, l`organe-cerveau est une sorte d`émetteur-récepteur, la conscience et donc les décisions volontaires se situant ainsi en-dehors de cet organe. On est encore loin de décoller du niveau des hypotheses dans ce domaine. Quant a la nature et aux "propriétés" de ce qu`il est convenu de nommer Dieu, je serais plutot étonné que nos capacités de compréhension suffisent a sérieusement aborder la question. Pour ce qui est du libre-arbitre, on semble convenir dans les hautes spheres de la physique que le temps n`existe pas en soi, qu`il n`y a donc pas de passé, présent et futur séparés mais une sorte d`éternel présent dans lequel notre conscience se déplace en nous donnant l`illusion du temps.

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

Mais quel bonheur à l'état pur. J'avoue que ma culture générale laisse à désirer. Et je ferais honte à mon vieux qui connaissait tout sur tout. Et oui, rien que ça.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Mmmhhhh....
Je ne sais pas si vous réalisez la quantité de neurones que votre dernier commentaire a activé dans mon organe-cerveau Jean.
Je doute que nous puissions ne serait-ce qu'effleurer cette discussion ici. J'en aurais des tonnes à dire et à demander.
Je vais laisser glisser pour ce coup. Mais ce n'est que partie remise. Car je compte bien revenir avec un billet dédié.
Alors à toute !

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Et du coup je rattrape le temps perdu.
https://www.youtube.com/watch?v=UnF7AjPOWR8

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

... et donc, si le temps n`est qu`illusion, la notion meme de libre-arbitre appliqué a nos actions n`a plus guere de sens.

Écrit par : JJ | 08 mars 2018

Pierre Jenni a écrit:
"J'avoue avoir été séduit par certains ouvrages qui suggéraient que Lucifer n'était rien d'autre que notre plus digne représentant de l'espèce humaine tout en étant un ange. Pour la simple et excellente raison qu'il n'aurait pas accepté la dictature bien-pensante d'un dieu tout puissant."

Je vous livre ma vision des choses.

Le preux Lucifer, alias Satan et Méphistophélès, est cet ange qui a réagi et s'est rebellé contre l'arrogante et prétentieuse gloriole de Dieu.

L’honorable Lucifer connaît bien les anges pour avoir fait partie de leur engeance. Il ne faut pas se méprendre à son sujet: s’il a choisi de défroquer (ce qui lui a valu - présenté tantôt comme un serpent, tantôt comme un dragon - d’être accusé à tort de tous les maux), c’est par solidarité envers les hommes, car il avait pris ceux-ci en sympathie et souhaitait les sauver de la puissance dévastatrice, de la fureur implacable et de la folie meurtrière de ses anciens compagnons. Malheureusement, les forces du mal eurent tôt fait de réduire le transfuge à l’impuissance: “Puis je vis descendre du ciel un ange, qui tenait à la main la clef de l’abîme et une grande chaîne. Il saisit le dragon, l’antique serpent, qui est le diable et Satan, et il l’enchaîna pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme et il en ferma l’entrée au-dessus de lui” (Apocalypse 20:1-3).

Le sort réservé au Titan Prométhée, le porteur de feu, et celui réservé à ce brave Lucifer, dont le nom signifie porteur de lumière, sont révélateurs de l’intransigeance des divinités envers leurs courtisans trop enclins à voler au secours du genre humain. C’est que l’égoïsme et la jalousie poussent les dieux à tout mettre en oeuvre pour empêcher l’homme d’accéder à l’immortalité. Ainsi, “L’Éternel Dieu dit: «Voici que l’homme est devenu comme l’un de nous pour la connaissance du bien et du mal. Maintenant il faut l’empêcher d’avancer sa main, de prendre encore du fruit de l’arbre de vie, d’en manger et de vivre éternellement»” (Genèse 3:22).

Bravo, Lucifer; respect. Toi au moins, tu as essayé. Tu as montré la voie, donnant à l’armada des faux-culs et des faux frères l’exemple de ce qu’il faut faire. Aussi, à ce credo délétère: “gloire à Dieu au plus haut des Cieux” (Luc 2:14), de loin je préfère: «gloire sur la Terre au vaillant Lucifer».

Lucifer, c’est celui que j’préfère.

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

Je veux bien envisager de n'avoir pas tout compris sur Jésus, mais sur ce coup il me semble que je suis en phase. Ou bien ?
De là à instaurer un culte satanique sur Telegram, je doute que ce soit du goût du Kremlin mais ce serait l'opportunité de vérifier le degré de censure sur cet outil qui tente de niquer Whatsapp.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Bon, quelques mises au point. Être comparé à Corto et Patoucha est certainement une des plus grandes injures jamais reçue...
Et deux, je n'ai pas de chien et je n'en veux pas. Je promène celui d'une voisine et quand la saison du vélo reprendra, il va devoir se débrouiller sans moi.
Et trois, mon vécu avec les bonnes femmes correspond très fortement aux vôtres.
Ce qui fait que je suis très content de vivre seul...

Écrit par : Géo | 08 mars 2018

"Bon, quelques mises au point. Être comparé à Corto et Patoucha est certainement une des plus grandes injures jamais reçue..."

Jésus était Juif! Sans ce JUIF, jamais le Christianisme n'aurait vu le jour! Les premiers chrétiens étaient des JUIFS CONVERTIS! Alors le GEO vous avez TOUS du sang JUIF dans les veines! HELAS pour les JUIFS de compter un antisémite de cette espèce déjà cité pour ses vomis et condamné pour sa mauvaise langue!
Plus je vous lis plus j'aime mes chiens!

Écrit par : Patoucha | 08 mars 2018

JJ a écrit:
"(...) on semble convenir dans les hautes spheres de la physique que le temps n`existe pas en soi, qu`il n`y a donc pas de passé, présent et futur séparés mais une sorte d`éternel présent dans lequel notre conscience se déplace en nous donnant l`illusion du temps."

Il arrive en effet que le temps marque un temps d’arrêt (un très bref instant [*1*], synonyme d’éternité), une sorte d’entre-temps pendant lequel il perd son temps, cessant pratiquement d’exister du fait qu’il cesse de passer ou, selon la formule, de s’écouler. Le temps s’étant volatilisé (phénomène connu sous le nom de «fuite du temps»), tout le monde se demande où il peut bien être passé et à quoi il peut bien passer son temps - le plus vraisemblable étant qu’ayant fait son temps et n’étant dès lors plus du sien, il a été victime d’un contretemps [*2*].

Quant à l’espace-temps, au stade de la fusion absolue il se réduit à rien du tout [*3*], ce qui ne l’empêche pas de prendre toute la place disponible en revêtant - l’espace d’un aussi bref qu’interminable instant - l’aspect d’une boule d’énergie infiniment plus petite qu’une tête d’épingle [*4*] - une boule d’énergie et de feu éjectée des entrailles d’un trou noir, à l’image de Marguerite lorsqu’elle jaillit du sein maternel.


[*1*] Que de choses n’ont-elles pas été écrites à propos de ce très bref instant: qu’il se confondait avec l’éternité, qu’il était assimilable à l’éternité, qu’il était soluble dans l’éternité, qu’il constituait un avant-goût de l’éternité (ou qu’il permettait d’entrevoir cette éternité), qu’il représentait la face cachée de l’éternité, qu’il était aux antipodes de l’éternité, qu’il consistait en une inversion de l’éternité, qu’il se situait hors du temps, ou à la jonction du temps et de l’anti-temps, ou encore au point de rencontre et d’équilibre entre l’éternité positive et l’éternité négative, là où la matière et l’antimatière s’annihilent.

[*2*] Pour l’anecdote, on rappellera ici la réponse que fit un jour Marguerite à un journaliste hospitalisé dans la clinique du Dr Zinzin qui lui demandait si elle se considérait comme un génie: “Je me considère plutôt comme un contretemps”, déclara-t-elle. Invitée à préciser ce qu’elle entendait par là, elle ajouta: “Tout comme il y a le temps et le contretemps, il y a le génie et le contre-génie”. On a prétendu qu’à cette occasion, Marguerite n’avait pas seulement parlé de contretemps et de contre-génie mais aussi de contrecoup, de contre-pied, de contrepoids, de contre-mesure, de contre-pouvoir, de contre-attaque, de contre-révolution, de contrepoison et même de contre-espionnage. Tout cela, bien entendu, est faux: Marguerite n’a jamais proféré de telles contrevérités. Comme l’a déclaré Philippulus, “des contrevérités de cet acabit, totalement contre-productives, relèvent sans contredit d’une contre-culture érigée à contre-courant sur la base de contrefaçons destinées à contrarier ceux qui sont contre”.
De toute façon, tout ce qu’on raconte à son sujet, Marguerite s’en contrefiche. Ce qui la passionne, au-delà des limites de la fusion et de la confusion qui l’entoure, c’est de percer les mystères de la transfusion pour mieux pouvoir se pencher ensuite sur la phase post/contre-fusionnelle afin d’en explorer les voies et, si possible, d’en identifier les mécanismes, mue qu’elle est par l’espoir de découvrir un jour les lois régissant le courant (alternatif?) qui relie les pôles fusionnel et contre-fusionnel dans un mouvement (oscillatoire?) apparemment sans fin.

[*3*] Ou, si l’on préfère, à rien de rien, ce qui revient au même que rien du tout puisque, dans la configuration fusionnelle, rien égale tout, cette égalité découlant du fait que la fusion étant générale, elle entraîne une confusion tout aussi générale et, par voie de conséquence, la confusion du rien et du tout . En revanche, la question de savoir s’il faut admettre qu’au stade de la fusion absolue, l’espace-temps se réduit à moins que rien continue à faire débat. En effet, si tout le monde s’accorde à reconnaître que plus est égal à moins (conséquence du fait que la fusion étant générale, elle entraîne une confusion générale, qui se manifeste autant dans la confusion du plus et du moins que dans celle du tout et du rien) et que, par conséquent, moins que rien équivaut à plus que rien, certains persistent à douter qu’on puisse en déduire que moins que rien et plus que rien équivalent à rien du tout.
C’est ainsi, par exemple, qu’en vertu de la confusion résultant de la fusion, le réel se confond avec l’irréel. Aussi est-il quelque peu téméraire de parler de “réalité de l’Être” alors que, par les temps qui courent et tous ceux qui leur courent après, l’Être peut tout aussi bien être considéré comme irréel. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à affirmer qu’en période de fusion, l’Être se situe aux frontières du réel et de l’irréel, englobant en quelque sorte l’un et l’autre dans une même indétermination, une même indifférenciation, une même indiscernabilité. D’où la célèbre question: Être ou ne pas Être?
On a pu dire, à juste titre, que la confusion se confondait avec la fusion et vice-versa. Quant aux infusions et aux perfusions, elles se sont (comme tout le reste) dissoutes dans la fusion puisque celle-ci a été générale. Tout cela (faut-il le préciser?) s’est effectué dans la confusion la plus totale puisque celle-ci a été générale.

[*4*] Une tête d’épingle, c’est la taille qu’avait Marguerite au quarantième jour de la grossesse de sa mère.

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

Pas de comparaison Géo, juste le lien avec les cabots. Et je vous trouve bien ingrat tout soudain vous qui sembliez craquer sur la bête en question et tout connaitre de son pédigrée.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

" Et je vous trouve bien ingrat tout soudain vous qui sembliez craquer sur la bête en question et tout connaitre de son pédigrée."

Que dois-je comprendre Pierre Jenni!?

J'espère que "ce n'est pas le style de la maison."? PJ!

Écrit par : Patoucha | 08 mars 2018

Mario Jelmini

A propos de Lucifer ou autres "diables", en Eglise, aujourd'hui, on aborde les textes bibliques plutôt sous l'angle psychologique des situations présentées.

Ainsi le serpent de la Genèse peut être le bras droit d'un chef d'entreprise (Dieu) qui voit cet Adam "tiré de rien" petit chouchou du patron d'un fort mauvais œil.

Quoi faire pour que ce petit morveux fasse exactement ce que le patron ne veut pas?
Il abordera Eve... et le couple fera ce qu'il n'aurait pas fallu non en rapport avec leur plaisir voire leur amour mais par l'effet de leur soupçon sur Dieu soufflé en leur coeur (le sentiment "essence même de l'être", Dr Arthur Janov) par un "serpent" manifestement jaloux

mais, en ce cas, en prolongement de notre méditation, Dieu pourrait être soit les parents ou l'un des deux parents, probablement, le père, des deux ados Adam et Eve qui troublés par le discours du "serpent" ne respectent plus leur autorité parentale soit des deux parents, soit du papa (Dieu)

on sait que pour les jeunes enfants leurs parents sont plus ou moins ce que nous appelons "Dieu" jusqu'au jour où une erreur commise par l'un ou l'autre parents, ou les deux... crée une immense déception ou désillusion au cœur des enfants.

Le "serpent" jaloux pourrait être un frère aîné n'acceptant pas la venue d'un intrus nouveau-né au foyer... cherchant à l'assassiner c'est-à-dire à le faire disparaître (comme Adam et Eve furent, par les bons soins du serpent, chassés du paradis

ou , le serpent, toujours, l' énergie sexuelle en laquelle se trouve l'énergie spirituelle

en ce cas Eve dénoncée par Adam aurait répondu que cette pulsion, le "serpent", fut plus forte qu'eux

on ne le sait que trop: Eve... n'était pas..."voilée"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08 mars 2018

"Certains n’hésitent d’ailleurs pas à affirmer qu’en période de fusion, l’Être se situe aux frontières du réel et de l’irréel, englobant en quelque sorte l’un et l’autre dans une même indétermination, une même indifférenciation, une même indiscernabilité."
C'est la question du chat de Schrödinger qui ne s'applique qu'à l'infiniment petit. Mais comme nous sommes constitués d'atomes il est difficile de comprendre où la limite se situe, si elle existe, pour déterminer si c'est la physique classique ou quantique qui est à l'oeuvre.

Écrit par : Pierre Jenni | 08 mars 2018

Free Tariq!

Écrit par : Omar | 08 mars 2018

" qui ne vous semblent pas 100% casher ?"

Mais 100% ANTISEMITES! - Je mange du cochon!

"C'est buvable pour le nationaliste Géo, qui n'a toujours pas digéré les vérités assénés dans le rapport Bergier!"

"Je ne suis pas vraiment le seul, je vous rassure, Patoucha..."
"On peut dire "Ces abrutis auraient vraisemblablement préféré que l'Allemagne envahisse la Suisse.(..) -. Sauf que cela aurait été assez dommageable pour les 30'000 Juifs accueillis ici..."

Hé oui! Quelle gifle que de vouloir passer aux yeux du monde ce qu’on n’est pas! Le J est bien une idée suisse!
Avec Jean-Claude Simonin, vous auriez été le capo par excellence! Des Suisses ont, au péril de leur vie, sauvé des Juifs des camps de la mort, d'autres, les lâches, les ont refoulés....et transmis à leur progéniture leur antisémitisme!

Vous seriez comme, Alain Solal, citoyen suisse, rebut de la société, exhibitionniste, vulgaire, voyou, condamné pour antisémitisme avec son comparse M’Bala M’Bala et le violeur Tariq Ramadan!

http://elfassiscoopblog.com/dieudonnealain-bonnet-dit-soral-tariq-ramadan-qui-sera-ma-prochaine-victime/

ANTISÉMITISME EN SUISSE ROMANDE Rapport 2017
http://www.cicad.ch/sites/default/files/basic_page/pdf/Rapport%20Antise%CC%81mitisme%20en%20Suisse%20romande%202017.pdf

Une petite compilation de ces derniers commentaires sera postée sur un blog lausannois. J'ai hâte de voir la réaction des internautes!

Écrit par : Patoucha | 08 mars 2018

"Il vous reste 6 ans, occupez-les à ne strictement rien foutre, c'est ce qu'il y a de mieux pour vous..."

Et pour vous, il ne vous reste plus, étant plus âgé que PJ, à être pris en charge par un EMS Où vous aurez la joie d'être entouré de Marocaines!

À moins d'avoir le courage du JUIF Romain Gary.... dont les raisons n'ont rien à voir avec vos bullshit! Il était en pleine santé, ses 66 ans valaient vos 40 ans - contrairement à vous! Votre esprit étant encore plus atteint!

Écrit par : Patoucha | 08 mars 2018

"Des Suisses ont, au péril de leur vie, sauvé des Juifs des camps de la mort".

Tel fut le cas dans ma région, la Vallée de Joux.
Ce livre, rédigé par un de mes amis, en témoigne:
http://www.editions-aire.ch/details.php?id=1589.
Notre TV locale, Val TV, a consacré à ce sujet une émission captivante, que l'on peut voir sur
http://valtv.ch/daniel-capt/ (présentateur: Jean-Philippe Rapp).

Écrit par : Mario Jelmini | 08 mars 2018

Free Tibet!

Écrit par : Lobsang | 08 mars 2018

Emission captivante, je n'irais pas jusque là. Mais quelle belle région, veinard !

Écrit par : Pierre Jenni | 09 mars 2018

Free Patoucha!

Écrit par : Barbapapa | 08 mars 2018

A bas les pitbulls!

Écrit par : Romain Gary | 08 mars 2018

"Pétouchat/JJ:

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Moules Freets !

Écrit par : Leon | 08 mars 2018

pitbull-frites!

Écrit par : bullshit | 08 mars 2018

Pierre Jenni, celui à qui vous donnez libre cours à ses bullshit et votre pire ennemi! Un saboteur à qui vous devez tout ce qui précède!

Écrit par : Patoucha | 08 mars 2018

Corr: "est"

Écrit par : Patoucha | 04 avril 2018

Avant de vous laisser en si bonne compagnie, je remets ce commentaire espérant avoir une réponse. Merci!

"" Et je vous trouve bien ingrat tout soudain vous qui sembliez craquer sur la bête en question et tout connaitre de son pédigrée."

Que dois-je comprendre Pierre Jenni!?

J'espère que "ce n'est pas le style de la maison."? PJ!

Écrit par : Patoucha | 08 mars 2018

Détendez-vous Patoucha, notre égérie.

Écrit par : Leon | 08 mars 2018

"Jésus était Juif! Sans ce JUIF, jamais le Christianisme n'aurait vu le jour! Les premiers chrétiens étaient des JUIFS CONVERTIS! Alors le GEO vous avez TOUS du sang JUIF dans les veines!"
C'est vrai ça, j'avais oublié que Corto et Patoucha étaient juifs...
Cela dit, je ne comprends pas cette idée que nous serions tous juifs. Et cela m'étonnerait que ce soit admis par les gens qui s'occupent de savoir qui est juif et qui ne l'est pas...

"Et je vous trouve bien ingrat tout soudain vous qui sembliez craquer sur la bête en question et tout connaitre de son pédigrée."
Patoucha l'a pris pour elle-même. mort de rire...

Écrit par : Géo | 09 mars 2018

Rilax Patoucha mon enfant, au-moins ca vous aura réveillé. A votre age, trop dormir nuit (hehe) et pendant ce temps personne pour faire le kilometre quotidien de copié-collé sur le blog, nom d`un Azrael a ressort! A propos, avez-vous déja signé la pétition pour libérer maitre Tariq?

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 09 mars 2018

@Pierre Jenni

Je vous rappelle mon commentaire du 08 crt!

" Et je vous trouve bien ingrat tout soudain vous qui sembliez craquer sur la bête en question et tout connaitre de son pédigrée."

Que dois-je comprendre Pierre Jenni!?

J'espère que "ce n'est pas le style de la maison."? PJ!

C'est à vous que je pose la question pour laquelle j'attends une réponse PJ. Ce que j'en déduis ne vaut pas une confirmation! Je vous en remercie!

Écrit par : Patoucha | 09 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

JJ a écrit:
"(...) on semble convenir dans les hautes spheres de la physique que le temps n`existe pas en soi, qu`il n`y a donc pas de passé, présent et futur séparés mais une sorte d`éternel présent dans lequel notre conscience se déplace en nous donnant l`illusion du temps."

Il arrive en effet que le temps marque un temps d’arrêt (un très bref instant [*1*], synonyme d’éternité), une sorte d’entre-temps pendant lequel il perd son temps, cessant pratiquement d’exister du fait qu’il cesse de passer ou, selon la formule, de s’écouler. Le temps s’étant volatilisé (phénomène connu sous le nom de «fuite du temps»), tout le monde se demande où il peut bien être passé et à quoi il peut bien passer son temps - le plus vraisemblable étant qu’ayant fait son temps et n’étant dès lors plus du sien, il a été victime d’un contretemps [*2*].

Quant à l’espace-temps, au stade de la fusion absolue il se réduit à rien du tout [*3*], ce qui ne l’empêche pas de prendre toute la place disponible en revêtant - l’espace d’un aussi bref qu’interminable instant - l’aspect d’une boule d’énergie infiniment plus petite qu’une tête d’épingle [*4*] - une boule d’énergie et de feu éjectée des entrailles d’un trou noir, à l’image de Marguerite lorsqu’elle jaillit du sein maternel.


[*1*] Que de choses n’ont-elles pas été écrites à propos de ce très bref instant: qu’il se confondait avec l’éternité, qu’il était assimilable à l’éternité, qu’il était soluble dans l’éternité, qu’il constituait un avant-goût de l’éternité (ou qu’il permettait d’entrevoir cette éternité), qu’il représentait la face cachée de l’éternité, qu’il était aux antipodes de l’éternité, qu’il consistait en une inversion de l’éternité, qu’il se situait hors du temps, ou à la jonction du temps et de l’anti-temps, ou encore au point de rencontre et d’équilibre entre l’éternité positive et l’éternité négative, là où la matière et l’antimatière s’annihilent.

[*2*] Pour l’anecdote, on rappellera ici la réponse que fit un jour Marguerite à un journaliste hospitalisé dans la clinique du Dr Zinzin qui lui demandait si elle se considérait comme un génie: “Je me considère plutôt comme un contretemps”, déclara-t-elle. Invitée à préciser ce qu’elle entendait par là, elle ajouta: “Tout comme il y a le temps et le contretemps, il y a le génie et le contre-génie”. On a prétendu qu’à cette occasion, Marguerite n’avait pas seulement parlé de contretemps et de contre-génie mais aussi de contrecoup, de contre-pied, de contrepoids, de contre-mesure, de contre-pouvoir, de contre-attaque, de contre-révolution, de contrepoison et même de contre-espionnage. Tout cela, bien entendu, est faux: Marguerite n’a jamais proféré de telles contrevérités. Comme l’a déclaré Philippulus, “des contrevérités de cet acabit, totalement contre-productives, relèvent sans contredit d’une contre-culture érigée à contre-courant sur la base de contrefaçons destinées à contrarier ceux qui sont contre”.
De toute façon, tout ce qu’on raconte à son sujet, Marguerite s’en contrefiche. Ce qui la passionne, au-delà des limites de la fusion et de la confusion qui l’entoure, c’est de percer les mystères de la transfusion pour mieux pouvoir se pencher ensuite sur la phase post/contre-fusionnelle afin d’en explorer les voies et, si possible, d’en identifier les mécanismes, mue qu’elle est par l’espoir de découvrir un jour les lois régissant le courant (alternatif?) qui relie les pôles fusionnel et contre-fusionnel dans un mouvement (oscillatoire?) apparemment sans fin.

[*3*] Ou, si l’on préfère, à rien de rien, ce qui revient au même que rien du tout puisque, dans la configuration fusionnelle, rien égale tout, cette égalité découlant du fait que la fusion étant générale, elle entraîne une confusion tout aussi générale et, par voie de conséquence, la confusion du rien et du tout . En revanche, la question de savoir s’il faut admettre qu’au stade de la fusion absolue, l’espace-temps se réduit à moins que rien continue à faire débat. En effet, si tout le monde s’accorde à reconnaître que plus est égal à moins (conséquence du fait que la fusion étant générale, elle entraîne une confusion générale, qui se manifeste autant dans la confusion du plus et du moins que dans celle du tout et du rien) et que, par conséquent, moins que rien équivaut à plus que rien, certains persistent à douter qu’on puisse en déduire que moins que rien et plus que rien équivalent à rien du tout.
C’est ainsi, par exemple, qu’en vertu de la confusion résultant de la fusion, le réel se confond avec l’irréel. Aussi est-il quelque peu téméraire de parler de “réalité de l’Être” alors que, par les temps qui courent et tous ceux qui leur courent après, l’Être peut tout aussi bien être considéré comme irréel. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à affirmer qu’en période de fusion, l’Être se situe aux frontières du réel et de l’irréel, englobant en quelque sorte l’un et l’autre dans une même indétermination, une même indifférenciation, une même indiscernabilité. D’où la célèbre question: Être ou ne pas Être?
On a pu dire, à juste titre, que la confusion se confondait avec la fusion et vice-versa. Quant aux infusions et aux perfusions, elles se sont (comme tout le reste) dissoutes dans la fusion puisque celle-ci a été générale. Tout cela (faut-il le préciser?) s’est effectué dans la confusion la plus totale puisque celle-ci a été générale.

[*4*] Une tête d’épingle, c’est la taille qu’avait Marguerite au quarantième jour de la grossesse de sa mère.

Écrit par : Mario Jelmini | 09 mars 2018

Pitbulls-frites!

Écrit par : no more pitbulls! | 09 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

Patoucha@ "Et je vous trouve bien ingrat tout soudain vous qui sembliez craquer sur la bête en question et tout connaitre de son pédigrée."
Rassurez-vous, si Jenni parlait de vous, il aurait écrit "La Bête"...
Je propose qu'on abrège votre pseudo en "666"...

Écrit par : Géo | 09 mars 2018

666 de chez Chanel, of course. Idéal pour le Sabbat...

Écrit par : Azazael | 09 mars 2018

Et à propos, Patoucha, vous n'avez pas commenté ceci, concocté juste pour vous :
"Patoucha@ Dans le dernier billet de M-R Hayoun :
"Après tant d’années, cette institution qui dit représenter les institutions juives les plus importantes de notre pays (même celles dont le congrès annuel pourrait se tenir dans une petite cabine téléphonique et dont l’assiette sociale n’excède pas les dimensions d’un timbre-poste) devrait nous épargner cette litanie des attentats qui se lit, hélas, dans tous les journaux. Cela fait réunion de vétérans de Grande Guerre."
Ne devriez-vous pas vous inspirer des gens de votre communauté qui, par bonheur, jouissent de quelques neurones de plus que vous, pour cesser vos litanies des derniers commentaires qui ne vous semblent pas 100% casher ?"

Écrit par : Géo | 09 mars 2018

Il suffit de n'être pas né/e de mère juive pour ne pas être reconnu/e "juif/ve"!

Né de Marie Jésus, vraisemblablement, était juif..."race de vipères", selon lui.

L'Eglise. après de longs siècles, a décidé d'interpréter ce passage en faisant dire à Jésus qu'il visait les gens du Temple soit les Anciens, Scribes, Pharisiens et Sadducéens mais le peuple aimait les Pharisiens et Maître Hillel l'Ancien tout proche précurseur de Jésus, était pharisien.

Les Esséniens, eux, n'appréciaient pas les Pharisiens.

Il existe, occulté par la Vatican un EVANGILE ESSENIEN DE JESUS voir les travaux de M. Bordeaux-Szekeli.

Renier ses parents appartient au langage - avec exigence et contrainte - de certaines sectes.

Pour ceux qui étudient la réincarnation, avec le karma, il est intéressant de chercher et d'approcher en toute IMPARTIALITE sous VISSARION la démarche de celui qui se prétend ou croit... pourquoi pas sincèrement? être la réincarnation de Jésus.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09 mars 2018

Le plus grand service que nous pourrions rendre à ce Vissarion serait de le mettre en croix. Mais je doute que notre système juridique prévoie ce genre de traitement de nos jours.

Écrit par : Pierre Jenni | 09 mars 2018

A propos du "peuple élu", un bouquin franchement pas-inintéressant: https://www.leretourauxsources.com/essais/43-atlas-du-mondialisme.html

Écrit par : Astaroth | 09 mars 2018

Aïe, encore un Pierre sur lequel on veut bâtir une église.
Il suffit de regarder le clip de lancement pour comprendre la dramatisation d'un point de vue qui se défend mais qui ne prend en compte qu'un aspect militant contre la mondialisation.
La mondialisation vue par Pierre Hillard, qui ne fait rire personne soit dit en passant, parle de domination. Je doute que cela reflète les idées de Jacques Attali qui suggère que le monde est devenu village et que nous pourrions optimiser notre fonctionnement sur ce petit ilôt unique dans le cosmos.

Écrit par : Pierre Jenni | 09 mars 2018

Avis précipité. Lisez le livre dont le theme n`est pas la jolie mondialisation dont parle Attali mais le mondialisme, cette idéologie qui nous casse les pieds depuis un peu plus de deux mille ans sous des formes diverses mais toujours et de plus en plus toxiques.

Écrit par : JJ | 09 mars 2018

@Pierre Jenni,
Je n espère pas que vous parlez aussi de Pierre Noël! Oui, Pierre sur laquelle Jésus voudrait construire son Eglise et Noël la fête la plus célébrée dans le monde entier de toute confession qu on le veuille ou pas! Pierre et Noël dans un seul pseudo qui vomit 24/24 et 7/7 les 1.6 milliards de chrétiens et qui rêve de se charger de les éliminer, on aimerait bien savoir comment!

Écrit par : Charles 05 | 09 mars 2018

@ Charles 05, qui a écrit:
"Noël la fête la plus célébrée dans le monde entier de toute confession"

À propos de l'origine de cette fête et de la confession à laquelle elle se rattache, lire
https://l-express.ca/sous-le-soleil-de-mithra/#.WD2-Q-lISYI.facebook

Écrit par : Mario Jelmini | 09 mars 2018

Ne me faites pas dire ce que ne n'ai pas même suggéré Jean.
Attali m'énerve prodigieusement et Hillard touche un point sensible.
C'est juste que ces bagarres m'énervent et j'ai l'impression que les plus intelligents d'entre-nous sont encore des imbéciles.
J'aime le débat pour autant qu'il permette d'avancer. J'observe des guerres de clochers, des idéologies qui s'affrontent et qui deviennent caricaturales.
J'aime l'idée que l'humanité partage les mêmes besoins fondamentaux et qu'un des moyens de le reconnaitre universellement consiste à reconnaitre cette unité et la globalisation le permet. On en viendrait presque à espérer une invasion extra-terrestre pour enfin réaliser qu'on peut faire mieux ensemble que les uns contre les autres.
Alors Attali et Hillard représentent pour moi une perte d'énergie qui se diffuse ma foi assez largement. Et nous suivons, comme des moutons.

Écrit par : Pierre Jenni | 09 mars 2018

Faudrait-il mettre en croix ce Jésus de Sibérie VISSARION tête en haut, selon l'époque d'il y a deux mille ans, pour les Romains, condamné de droit commun ou crucifié tête en bas, condamné politique

tel l'Apôtre Pierre


tiens, tiens, Tiens... Monsieur PIERRE Jenni candidat indépendant au Conseil d'Etat---!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09 mars 2018

Oui, Myriam, les Pierre semblent partager un karma collectif.
Mais saviez-vous que Myriam n'est autre que Marie ?

Écrit par : Pierre Jenni | 09 mars 2018

Le brave Rabbin Itzhak Kadouri l`a annoncé avant de mourir, Jésus revient bientot. Accrochez-vous donc a vos bretelles, adorateurs de Mammon, masturbateurs illuminés, barbus nuisifs, tétards de bénitier et enragés de l`auto-adoration, vous etes prévenus, il n`y aura pas de troisieme service.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 09 mars 2018

Oui, Pierre, je le sais
Mais si je devais me situer en les évangiles de par un sentiment d'angoisse d'abandon qui a assombri passablement de mon présent temps de vie... parfois de mes proches, itou

ce serait Jésus lui-même ou, comme nombre d'entre nous... n'étant qu'un ou ne formant qu'un seul corps spirituel avec lui


avec, en reprise, ce qui résumerait mon/son son/mon notre enseignement de jadis: on ne peut pas ne penser qu'à soi.


Pour la réincarnation on ne délivre son âme du karma qu'à partir du moment où l'on ressent intimement que l'on est d'un évident grand tout qu'une miette, certes, mais une miette quand-même.


Voyez comme la vie nous apprend:

avant d'être des éclaireuses nous étions des petites ailles et disions, pensions comme pratiquions: "Petite aile, écoute grande aile!"

Devise qui devint, tout au fond de moi, après des années et des années..."Petite âme, écoute grande âme (dont nous sommes une parcelle)!"

Permettez-moi, Pierre, d'offrir également ces lignes à votre ou vos filles et famille.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 09 mars 2018

Ignaz, le moyne des sables, a écrit:
"Le brave Rabbin Itzhak Kadouri l`a annoncé avant de mourir, Jésus revient bientot."

Si Jésus revient bientôt sur terre, des hommes vont s’empresser de le faire passer une nouvelle fois de vie à trépas, et cela avant qu’il ait eu le temps de prononcer le jugement dernier, qui est supposé expédier une partie de l'humanité au ciel (puisque telle est l’espérance commune) et l’autre partie en enfer. S’il devait s’avérer que Jésus sera envoyé une seconde fois ad patres (ou plutôt ad patrem, dans son cas), une question surgit: son Dieu unique et préféré le ressuscitera-t-il une nouvelle fois? Rien n’est moins sûr. Et même si le Père ressuscitait une seconde fois le Fils, rien ne dit qu’il le ferait par la suite retourner à nouveau sur terre pour y prononcer le fameux jugement. Et même si Dieu faisait retourner une nouvelle fois Jésus sur terre, qu’est- ce qui dit que les hommes ne lui feraient pas de nouveau la peau avant qu’il ait eu le temps de décider quoi que soit qui s’apparentât à un jugement? L’histoire pourrait se répéter indéfiniment, de sorte que ni les morts ni les vivants ne ressusciteraient jamais, laissant l’enfer aussi inhabité que le paradis, et vice-versa. On peut aussi imaginer que Dieu, las de ressusciter son Fils unique, déciderait de se confectionner d’autres enfants pour les substituer à un Jésus devenu ringard, le coup de la Vierge étant susceptible de se reproduire un nombre indéterminé de fois.
Bien malin qui pourrait dire, à ce stade, quand et comment toute cette histoire va finir.

Écrit par : Mario Jelmini | 09 mars 2018

Jeeesus...Quel tissu de conneries. Vous êtes vraiment doués dans ce domaine, vous autres.

Écrit par : Géo | 09 mars 2018

Le tissu de conneries, c'est le Tanakh, la Bible et le Coran.

Écrit par : Mario Jelmini | 09 mars 2018

... et nous sommes tous le con d'un autre.

Écrit par : Pierre Jenni | 09 mars 2018

Voulez-vous dire que Myriam B. serait la conne de Vissarion?

Écrit par : Mario Jelmini | 09 mars 2018

Je sais qu'elle n'aime pas que je le dise et redise, mais je ne comprends presque rien de ce que Myriam nous écrit.
Je n'aime pas le terme de conne qui dévalorise. Je préfère mentionner mes limites à ce que je puis comprendre.
Car Myriam est touchante et pleine de bonnes volontés. Il serait dommage de les hypothéquer.

Écrit par : Pierre Jenni | 09 mars 2018

"Car Myriam est touchante et pleine de bonnes volontés". ça c'est Votre truc Pierre Jenni, et quand bien même ça fait des ans que vous n'avez de cesse de l'entretenir en ce sens, le dernier des ploucs sait à quel point les adeptes ont du mal à décrocher.

Écrit par : divergente | 10 mars 2018

... et nous sommes tous le con d'un autre.

Mais certains font l'unanimité.

Écrit par : Il n'est jamais trop tard pour admettre la réalité | 09 mars 2018

L'unanimité ?
Faudra m'expliquer qui elle représente. J'ai l'intuition qu'elle ne constitue qu'une faible minorité de bavards.

Écrit par : Pierre Jenni | 09 mars 2018

Pas compris divergente. C'est quoi Mon truc ?

Écrit par : Pierre Jenni | 10 mars 2018

Et s'il y a un con dans l'histoire, c'est bien Vissarion qui semble se prendre au sérieux dans un rôle qui nous est dévolu à tous tant que nous sommes si nous comprenons que le Christ est présent en chacun de nous. Pire, ou mieux selon, il n'a pas d'autre existence qu'au travers de nous.

Écrit par : Pierre Jenni | 09 mars 2018

“Moi et le Père, nous ne sommes qu’un”, aurait dit Jésus (Jean 10:30).
Pour eux qui croient en lui, le Dieu de Jésus existe; pour les autres, il n'a pas d'existence.
Il en va de même pour Zeus (Jupiter chez les Romains), pour le Minotaure, pour le yéti, pour le monstre du Loch Ness ou pour le Père Noël: vous croyez en eux, ils existent (en vous). Vous n'y croyez pas, ils n'existent pas.
Personnellement, je ne crois pas (ou plus) au Père Noël, aux fantômes, aux anges, à Cruella, etc.

Écrit par : Mario Jelmini | 09 mars 2018

Pierre Jenni, relisez-vous jusqu'au bout "... il serait dommage de les hypothéquer" et dès le départ, avec souvenance des dépliés en accusation & menaces de plainte contre vous postés à la moindre de vos contestations par cette simple commentatrice - quant à ce seul mécanisme. Pour le reste, libre à vous d'en prendre conscience. Ou pas.

Écrit par : divergente | 10 mars 2018

Je ne sais sincèrement pas de quoi vous parlez divergente.
En ce qui concerne Myriam, je n'ose plus trop répondre car je la sens blessée lorsque j'insiste sur le fait que je ne comprends que très peu de ce qu'elle nous raconte. Je ressens pourtant derrière les mots une fragilité bienveillante qui me touche.

Écrit par : Pierre Jenni | 10 mars 2018

Myriam Belakovsky a écrit:
"Renier ses parents appartient au langage - avec exigence et contrainte - de certaines sectes."

Cela appartient en tout cas à la secte des chrétiens puisque Jésus a dit:
• “Si quelqu’un vient à moi sans haïr son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses soeurs et jusqu’à sa propre vie, il ne peut être mon disciple” (Luc 14:26);
• "Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi" (Matthieu 10:37);
• “Quiconque ne hait pas son père et sa mère ne pourra pas devenir mon disciple” (Évangile extra-canonique de Thomas, logion 55; au gré des traductions, on trouve “récuse” au lieu de “hait”);
• "Celui qui connaît son père et sa mère sera appelé fils de pute" (Évangile selon Thomas, logion 105).

L’attitude consistant à rejeter tous les membres de sa famille comme des malpropres avait déjà été adoptée, bien avant que Jésus n’en fît l’apologie et ne l’exigeât de ses disciples, par ce “pieux serviteur” de l’Éternel que fut Lévi (Deutéronome 33:8). Elle valut à celui-ci la bénédiction de “Moïse, homme de Dieu” (Deutéronome 33:1; Esdras 3:2), ainsi que cette marque admirative d’estime: “C’est Lévi qui a dit de son père et de sa mère: «Je ne veux pas les voir!». C’est lui qui n’a pas épargné ses frères et n’a rien voulu connaître de ses enfants” (Deutéronome 33:9). Un vrai de vrai, ce Lévi, un pur parmi les purs. Comme le dira plus tard l’épistolier: “Aimer le monde, c’est haïr Dieu” (Jacques 4:4); en d’autres termes: seuls ceux qui détestent cordialement la création aiment correctement le Créateur...

Un autre, parmi les anciens d’Israël, qui aurait peut-être fait un bon disciple de Jésus s’il avait vécu mille et quelques années plus tard, c’est ce brave Abimélec. Son père, Gédéon (surnommé Jérubbaal; cf. Juges 6:32), “eut soixante-dix fils, qui naquirent de lui, car il avait plusieurs femmes. Sa concubine (...) lui enfanta aussi un fils, à qui l’on donna le nom d’Abimélec” (Juges 8:30-31 3.2). Or, que fit Abimélec pour démontrer son attachement au Seigneur? “Il égorgea, sur une même pierre, ses frères, enfants de Jérubbaal, au nombre de soixante-dix. Seul Jotham, le plus jeune fils de Jérubbaal, survécut, parce qu’il s’était caché” (Juges 9:5). Qu’est- ce qu’il ne faut pas faire pour plaire à Dieu le Père...

Écrit par : Mario Jelmini | 09 mars 2018

Vous etes un mécréant, Mario. Comment ne voyez-vous pas que les serial killers font les meilleurs saints pour peu que les us et coutumes locaux s`y pretent?

Écrit par : Acatriel | 09 mars 2018

T'en as pas marre Monsieur Perroquet de sucer des roues ?

Écrit par : bombers | 09 mars 2018

Seriez pas un chouia antisémite, le Mario? Je vais vous signaler a Patoucha et ses pitbulls qui vont vous faire cracher votre dentier, non mais des fois!

Écrit par : Abimélec | 09 mars 2018

Détrompez-vous, Abimélec: je ne suis nullement antisémite.
Patoucha me connaît et m'apprécie - nous sommes les meilleurs amis du monde. Elle a même commandé et lu mon livre, qu'elle a adoré.
Consultez mon commentaire de hier 8 mars qui commence par
""Des Suisses ont, au péril de leur vie, sauvé des Juifs des camps de la mort",
phrase reprise du premier des deux commentaires de Patoucha figurant juste au-dessus du mien.
Par ailleurs je n'ai pas de dentier, juste des appareils acoustiques...

Écrit par : Mario Jelmini | 09 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 04 avril 2018

@ Acatriel, qui a écrit:
"les serial killers font les meilleurs saints".

Et les serial rapists les meilleurs musulmans.

Écrit par : Mario Jelmini | 09 mars 2018

Pas antisémite, le Mario? Ils disent tous ca mais je vous ai a l`oeil mon gaillard! La Patoucha commence a se faire vieille, elle ne fait plus la différence entre kaput et mammouth et se fait embobiner par vos salamalecs a compte d`auteur mais avec moi ca ne prend pas!

Écrit par : Abimélec | 09 mars 2018

Serial rapist, serial rapist... tout le monde peut pas etre producteur a Hollywood pour enviander les starlettes en les menacant de les priver de role si elles enlevent pas leur culotte.

Écrit par : JJ | 09 mars 2018

L'histoire de Patoucha qui se prend pour la Bête me rappelle une histoire horrible. Cela se passe en Angola et c'est raconté par le chef de la sous-délég de Huambo, il y a une trentaine d'années. Fils d'une bonne famille genevoise, bien sûr. Après le repas du soir, il sort amener les restes pour le chien et appelle, du genre "petit, petit"...
Et à ce moment, le chien arrive d'un côté et de l'autre, le gardien avec son écuelle...

Écrit par : Géo | 09 mars 2018

Vous au moins votre affaire est claire, le Géo! La Patoucha a d`ailleurs un dossier sur vous qui est chargé comme une haleine de chacal hehe..

Écrit par : Abimélec | 09 mars 2018

On exagere toujours avec ces histoires de famine angolesque, Géo. Je peux vous assurer que ca n`aurait pas pu arriver votre histoire, vu qu`on a bouffé tous les chiens.

Écrit par : JJ | 09 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

JJ@ Quelle blague ! Les chiens de Huambo ont failli me bouffer, moi. De nuit, en plein couvre-feu, je me glissais dans la rue très discrètement pour rentrer à la maison. J'avais la trouille que ces idiots de l'UNITA nous fasse leur petite attaque hebdomadaire juste la fois où je désobéissais ouvertement aux règles. Et j'ai entendu les chiens, beaucoup de chiens, hurler pas loin de moi...

"vu qu`on a bouffé tous les chiens." Une pensée pour le petit "Bicesse" que j'ai laissé sur place en 92. Il se pourrait bien qu'il ait subi ce sort. Mais ceux qui l'ont mangé sont probablement morts aussi (50'000 morts à Huambo à cette occasion).

Écrit par : Géo | 10 mars 2018

Traité de bâtard fils d'impure (historique, attention au mot impure réservé alors aux femmes ayant leurs menstrues) Jésus pouvait avoir un problème lequel se manifeste parfois par le fait de refuser ou d'interdire à autrui ce dont on n'a pas été gratifié soi-même, en l'occurrence, une "famille"!

Lorsque les disciples ne pensent qu'à leur place au Royaume annoncé seul, Pierre, dit à Jésus que s'il doit souffrir comme il l'annonce il préfère renoncer à toutes ses promesses: Jésus le traite alors de... Satan

(Jésus lui-même aurait-il été en contradiction avec la théologie du judaïsme selon laquelle Dieu pardonne directement à la personne qui reconnaît ses torts "sans intermédiaire"... ensuite, mais ensuite seulement, pardonnée, la personne va se présenter au prêtre?)

Si Jésus croyait qu'il avait été envoyé pour "prendre sur lui le péché du monde" en ce cas Pierre ne le soutenait pas en sa mission mais, en réalité, une fois par année, c'était un bouc qui était ainsi chargé des péchées de la collectivité.

Jésus, dans les textes, toujours, ne précisait-il pas qu'il venait pour les malades non pour les bien-portants?

si par malades une mauvaise pratique religieuse, une foi tiède voire chancelante, etc. sont évoqués... alors Jésus, tel un futur B. Graham marchant sur ses traces, opérait ou obtenait des conversions.

La guérison de la femme qui saignait aujourd'hui s'expliquerait (manifestation visible d'une peine de cœur non gérée, non intégrée... ce qui nous fait aborder à l'aube de la psychologie des profondeurs - premier terme choisi par Freud avant celui de psychanalyse - donc, explicable, ne serait plus un "miracle"!


Mario Jelmini, vous pourriez reprendre la photo de vous jeune garçon adressée à Patoucha mais visible aux yeux de tous en vous demandant à partir de la vision de cet ado aux qualités évidentes, pas que l'intelligence... ce qui a pu se passer de cet âge à votre âge d'aujourd'hui pour, selon qui, insulter voire dégrader comme vous le faites

puis de l'âge du même ado de la photo jusqu'à sa naissance enfin de la qualité de l'accueil réservé à la nouvelle de sa grossesse par la maman de l'ado histoire des familles de ses géniteurs.

Pierre, si une nouvelle fois vous n'avez rien compris à mes ligne demandez-vous ce qui se passerait si la psychanalyse, vous l'avez écrit, ne vous disait rien.

Pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Avoir une petite entreprise de taxis n'empêche pas d'avoir fait des études universitaires, éventuellement, avoir tellement pris l'habitude de parler jargon entre gens d'élite au point de ne plus être en mesure d'interpréter un langage pas forcément stupide mais simple, clair.

(pour apprendre à parler jargon commencer par ne plus prononcer maintenant "maitenANT" mais, désormais, "maintenONT") Mme de...

quoi inspirer un Molière revenant

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10 mars 2018

"Jésus le traite alors de... Satan".
C'est exact, Myriam: si l'on en croit les textes, Jésus a traité Pierre de Satan. Sur quoi Jésus décida que c'est sur cet homme, Pierre, que serait bâtie son Église (Pierre devint le premier pape).
Une Église bâtie sur Satan, donc.

Écrit par : Mario Jelmini | 10 mars 2018

"(...) en vous demandant à partir de la vision de cet ado aux qualités évidentes, pas que l'intelligence... ce qui a pu se passer de cet âge à votre âge d'aujourd'hui".

Il s'est passé que j'ai mûri.

Écrit par : Mario Jelmini | 10 mars 2018

"puis de l'âge du même ado de la photo jusqu'à sa naissance enfin de la qualité de l'accueil réservé à la nouvelle de sa grossesse par la maman de l'ado histoire des familles de ses géniteurs."

Exemple type de galimatias incompréhensible à la Myriam Belakovsky.
Est-ce qu'un autre lecteur pourrait m'éclairer? Pierre Jenni, peut-être?

Écrit par : Mario Jelmini | 10 mars 2018

Mario Jelmini,

Je termine,

vous posez la question de savoir si Jésus revenant irait se faire reconnaître par le pape.
Pourquoi reconnaître par le pape? lui, Jésus, qui demandait aux patients guéris de ne pas le faire savoir chercherait-il forcément à se faire reconnaître?

il y a deux photos intéressantes à propos de VISSARION l'une de Srî Mataji Nirmala Devi qui initia à son yoga Karol Wojtyla mais tous les deux sont morts.

L'autre... de Poutine

Vissarion est traité d'imposteur, Jésus, de son vivant, de même.

Mais reprenons votre idée, Mario. Un Jésus, à mon sens, anonyme; en ce cas, journaliste interviewant François: "Vous aviez l'intention de parler des maladies de l'Eglise.
Vous avez renoncé, pourquoi? Vous étiez pourtant parfaitement conforme à l'enseignement évangélique selon lequel on est prié de balayer devant sa porte (histoire de la paille et de la poutre) avant celle du voisin?
Si vous avez subi les pressions que l'on peut imaginer pourquoi n'être pas parti en claquant la porte, d'une part et, de l'autre, en faisant savoir partout le pourquoi de votre refus?

A ce moment précis... François aurait remarqué quelque chose d'un peu crispé dans l'un des sourcils du journaliste... avec la respiration tout soudain un peu courte... d'un tel journaliste Jésus anonyme.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10 mars 2018

"Vous posez la question de savoir si Jésus revenant irait se faire reconnaître par le pape."

Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, écrivit Boileau.
En ce qui vous concerne, Mme Belakovsky, non seulement votre prose est la plupart du temps brouillonne et incompréhensible (comme l'a relevé à plusieurs reprises Pierre Jenni) mais en plus vous ne savez pas lire.
Car, sachez-le bien, je n'ai absolument pas posé la question que vous évoquez.

Je suis en train d'écrire un livre dans lequel Jésus fait son retour sur terre, comme annoncé dans les Écritures. Le titre de ce livre: «L'imposture chrétienne». Sous-titre provisoire: «La fiction qui remet tout en question».
Je vous livre ici, en avant-première mondiale, le début du chapitre 3 de ce livre, qui j'espère vous convaincra que Jésus, revenu sous les traits d'une femme nommée Marguerite, n'a pas cherché à se faire reconnaître par le pape. Il a simplement répondu à une invitation du pape, qui l'a reconnu comme étant le Messie sans que Jésus lui demande rien.

Début de citation

Une fois de plus la révélation est intervenue par l'intermédiaire de l'ange Gabriel, dûment mandaté par Dieu. Ce même Gabriel qui avait
- annoncé au prêtre Zacharie que sa femme, Élisabeth, bien qu' “avancée en âge” et “stérile”, allait donner naissance à un enfant, le futur Jean-Baptiste;
- annoncé à la toute jeune Marie, vierge de son état, qu'elle allait, par la grâce du Saint-Esprit, accoucher d'un fils, le futur Jésus (cf. Luc 1:26-38 et le Coran XIX:17-21);
- dicté, sur injonction céleste, le Coran à Mahomet.

Cette fois, c'est à la personne du pape que Gabriel est apparu. Et, comme à chaque fois qu'il est investi d'une mission divine, Gabriel est parvenu à convaincre le Saint-Père de ses dires. À la suite de quoi ce dernier a convoqué la presse mondiale au Palais du Vatican, où il a lu une déclaration rédigée par ses soins, qui a ensuite été distribuée sous forme écrite aux journalistes présents avant d'être publiée, quelques heures plus tard, sur le site web du Saint-Siège et sur le compte Twitter @pontifex.

Voici la teneur exacte de la déclaration du Saint-Père, qui s'impose à tous les fidèles:

JÉSUS EST DE RETOUR, IL EST PARMI NOUS
Il y a quelque temps j'ai reçu la visite de l'ange Gabriel, qui m'a révélé que Jésus était revenu sur Terre en la personne d'une femme nommée Marguerite, dont il m'a communiqué les coordonnées. J'ai aussitôt invité cette personne à me rendre visite et, après avoir longuement parlé avec elle, j'ai acquis l'absolue certitude qu'il s'agissait bien du Jésus des Évangiles, revenu sur Terre pour nous parler. Imaginez mon émotion: la promesse des Écritures s'est réalisée, et cela sous mon pontificat!
Je n'en dirai pas plus. La suite est entre les mains de Dieu. Jésus étant revenu, il m'appartient de m'effacer.

On s'en doute, la nouvelle fit l'effet d'une bombe. Journalistes du monde entier partirent à la recherche de la mystérieuse Marguerite, chacun espérant être le premier à pouvoir l'interviewer. Ils ne tardèrent pas à la localiser, dans un paisible village francophone au nom prédestiné: Le Lieu.

Fin de citation.

Écrit par : Mario Jelmini | 10 mars 2018

Vous etes faits l`un pour l`autre, Mario et Myriam. Ne laissez pas échapper cette chance mes chers zanfans, cette chienne de vie repasse rarement les plats.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 10 mars 2018

Mario Jelmini,

Dieu reconnaîtra les siens, comme on a dit

non sans perdre de vue le sentiment de pas mal d'entre nous soit qu'il vaut mieux avoir affaire à Dieu qu'à ses saints.

Il y eut en Suisse (probablement repérable par Google) une sainte nommée Marguerite, couturière de son état, qui fut canonisée-

Auparavant son visage était celui d'une femme âgée touchante parce qu'aux traits marqués.

Passée par ce processus dit canonisation on nous la présenta métamorphosée comme passée à la cire... sans expression

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10 mars 2018

"Dieu reconnaîtra les siens", écrivez-vous.
La phrase complète est: “Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens”. Phrase que le chroniqueur cistercien Césaire de Heisterbach aurait placée dans la bouche du chef de la première Croisade des Albigeois, Arnaud Amaury (source: «http://fr.wikipedia.org/wiki/Siège_de_Béziers#Tuez- les_tous.2C_Dieu_reconnaîtra_les_siens»).

Le vrai Dieu n'a rien à voir avec le Dieu "révélé" par les textes juifs, chrétiens ou musulmans.
Quand ils se présenteront devant le vrai Dieu (si tel est leur destin), les croyants se rendront compte qu'ils ont été abusés et manipulés par d'habiles faussaires, et ils seront saisis de honte.

Écrit par : Mario Jelmini | 10 mars 2018

"mieux avoir affaire à Dieu qu'à ses saints"
Si sainte Myriam B. le dit, c'est que ça doit être vrai...

Écrit par : Mario Jelmini | 10 mars 2018

Sainte Marguerite Bays

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10 mars 2018

Un prêtre pédophile pénètre dans le dortoir de jeunes garçons en se dirigeant vers le lit de l'un d'eux.

A ce moment précis entre une religieuse avec une pile de linge qui aperçoit le prêtre lequel après l'avoir saluée sort le plus discrètement du monde.

En ce cas il est possible de parler d'une intervention providentielle.

Malheureusement nous savons que de telles interventions providentielles n'interviennent pas ou trop rarement... ce qui ne conforte pas notre foi en le Divin (pour ne parler en l'occurrence que de pédophilie)!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10 mars 2018

"" @Pierre Jenni,
Je n espère pas que vous parlez aussi de Pierre Noël! Oui, Pierre sur laquelle Jésus voudrait construire son Eglise et Noël la fête la plus célébrée dans le monde entier de toute confession qu on le veuille ou pas! Pierre et Noël dans un seul pseudo qui vomit 24/24 et 7/7 les 1.6 milliards de chrétiens et qui rêve de se charger de les éliminer, on aimerait bien savoir comment!

Écrit par : Charles 05 | 09 mars 2018""

Pierre Jenni,

Que répondre à une personne ne disposant plus de ses facultés intellectuelles? Qui plus est n'habiterai pas en Suisse pas plus qu'en Europe. Commentaires bourrés de fôôôtes comme d'expression etc.

Ayant côtoyé des handicapés mentaux (mon épouse travaillait dans cet établissement tout en habitant à 200 mètres du centre, la plupart ne sont pas dangereux, c'est le cas de cette personne.

Je ne souhaite pas donner plus d'importance à cette personne que n'en vaut son commentaire, la justice ne condamne pas les handicapés mentaux.

N'intervenant pas sur ce blog, il serait bien que tout commentaire à mon sujet soit effacé ou bloqué si possible afin de ne pas semer le trouble.

Merci Pierre Jenni de votre compréhension, bonne suite pour le reste.

Écrit par : Pierre NOËL | 10 mars 2018

La pierre sur laquelle les évangiles font dire à Jésus qu'il entend construire son Eglise est sans nul doute le ROCHER d'Israël c'est-à-dire, au cœur de ses croyants, Dieu.

Lequel?

On connaît "Dieu est amour"!

Amour est divin?

Apprendre aux enfants qu'il serait bon pour eux comme pour leurs proches ainsi que leur environnement de prendre l'habitude avant de s'endormir, par exemple, de se demander ce en quoi neurs pensées, paroles et actions du jour furent ou ne furent pas "amour" n'a rien de bigot ou de mentalement atteint.

Les études de pointe sur les jeunes d'aujourd'hui nous les présentent plus qu'extrêmement égoïstes, peu soignés de leur personne, pieds sur tables ou autres meubles déchaussés puants... Marianne

Que penser de l'absence croissante des mères au foyer du matin au soir hyper stressées parfois tellement claquées une fois de retour à la maison?

Une amie qui travaille auprès des enfants dans les cantines scolaires disait que les progrès réalisés sont indiscutables mais que la cantine ne remplacera jamais la présence de la mère à midi à la maison: accueil, tendresse, dialogue, baume sur le cœur.

Parfois... mises au point s'imposant concernant tenue, travail ou relationnel à l'école comme ailleurs.

A la lecture d'un tel point de vue certaines femmes réagiront en disant qu'elles n'ont pas envie de se barber toute la journée chez elles.

On recommande aux couples qui ont le projet d'avoir un enfant de se demander pourquoi ils le souhaitent en faisant attention de ne pas compter faire de l'enfant à venir un moyen de rapprochement entre eux ou de chantage pour retenir son ami ou époux... ou de prolongement d'eux-mêmes.

Parents! l'"enfant qui est un appel de la vie à la vie ne vous appartient pas", écrivait Khalil Gibran.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11 mars 2018

"La pierre sur laquelle les évangiles font dire à Jésus qu'il entend construire son Eglise est sans nul doute le ROCHER d'Israël c'est-à-dire, au cœur de ses croyants, Dieu."

Relisez Matthieu 16, Myriam. Jésus s'adresse à l'apôtre "Simon, fils de Jonas" (verset 17) et lui dit, au verset 18:
" Et moi, je te dis que tu es pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église" (traduction Louis Segond; dans d'autres traductions, on trouve "sur ce roc" ou "sur ce rocher" en lieu et place de "sur cette pierre").
C'est donc bien sur Simon, surnommé Pierre par Jésus, que celui-ci entendait bâtir son Église. Du moins selon les auteurs du selon Matthieu, car aucun autre évangile ne fait sortir un tel propos de la bouche de Jésus.

Écrit par : Mario Jelmini | 11 mars 2018

On voudra bien accorder pardon à une ou deux fautes de frappe, ou autres, malgré moult relectures!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11 mars 2018

"Le Dieu d'Israël a parlé, le rocher d'Israël a parlé (...)"!

Voyez cette citation, Monsieur Jelmini en imaginant sans trop de risque de vous tromper que Jésus connaissait la loi c'est-à-dire les cinq premiers livres de la Bible, textes sacrés du judaïsme ("Je ne suis pas venu abolir la loi mais accomplir la loi."!)

Si Jésus demande à Pierre de "paître ses brebis" il va de soi que c'est sur et en Dieu qu'il construit son Eglise ("Vous n'avez qu'un Père...")!

non sur un homme faillible, fragile


Une petite histoire de réincarnation

Sans savoir qu'il était la réincarnation de Pierre... en camp d'été un jeune scout, sans savoir pourquoi non plus, détestait entendre entonner sous tentes au réveil le chant suivant:

"Amis, le coq a chanté
Amis, il faut vous lever..."!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11 mars 2018

"Je ne suis pas venu abolir la loi mais accomplir la loi".
À nouveau, Myriam, vous vous référez au selon Matthieu (en l'occurence: chapitre 5, verset 17). Aucun autre auteur du Nouveau Testament n'a placé cette parole dans la bouche de Jésus.

Si l'on en croit Jean 10:8, Jésus aurait aussi dit:
"Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands”. Il ne fait pas de doute que cette parole du Maître vise tous les prophètes de l'Ancien Testament, jusqu’à et y compris Moïse, qui fut un meurtrier (Exode 2:12 : “Alors, s’étant tourné de tous côtés et voyant qu’il n’y avait personne, il [Moïse] tua l’Égyptien et enfouit son corps dans le sable”; confirmé par Actes 7:28 ainsi que par le Coran XX:40 et XXVIII:15).

Il ne faut pas se leurrer: tout comme les prophètes, dans l’Ancien Testament, avaient fait tenir à Dieu des propos sortis de leur imagination, de même les évangélistes, dans le Nouveau Testament, ont placé dans la bouche de Jésus des propos de leur invention. Pas étonnant dès lors que dans la Bible, on trouve tout et son contraire.

Écrit par : Mario Jelmini | 11 mars 2018

Mario Jelmini,

Tous ces commentaires n'ont rien à voir avec le blog de Pierre Jenni

Pour la Première Alliance comme pour les évangiles contactez les théologiens concernés

et vous en profiterez, "si vous le jugez bon", pour demander aux théologiens du judaïsme en quoi l'Eucharistie catholique correspond ou ne correspond pas à la célébration de la Sortie d'Egypte, soit à la Fête de la Pâque juive.
Fête de la Pâque juive, nous a-t-on enseigné, que Jésus entendait fêter avec ses disciples.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11 mars 2018

Merci, Myriam, d'être revenue au sujet abordé par Pierre Jenni dans son billet, dans la droite ligne duquel vous nous avez abreuvé de vos commentaires, lesquels m'avaient égaré.
Concernant la sortie d'Égypte (quel est le rapport avec le sujet, je vous le demande), sachez qu'il s'agit d'une fable imaginée au cours du 6ème siècle av. J.-C. lorsque la communauté juive était exilée à Babylone (si vous en doutez, demandez aux historiens concernés).

Écrit par : Mario Jelmini | 11 mars 2018

Par ailleurs, Myriam, quand vous écrivez
"Tous ces commentaires n'ont rien à voir avec le blog de Pierre Jenni",
vous êtes dans l'erreur.
Car le blog de Pierre Jenni est intitulé «Post Tenebras Lux». Or, les ténèbres ce sont le Tanakh, la Bible et le Coran alors que la lumière c'est tout à fait autre chose.

Les auteurs de l'Évangile selon Jean (et uniquement eux) se sont permis de faire dire à Jésus:
"Je suis la lumière du monde" (chapitre 8, verset 12 et chapitre 9, verset 5). Ce n'était rien de plus que leur opinion. Tout comme l'opinion des musulmans est certainement que Mahomet est une lumière.
Avez-vous lu le Coran, Myriam?

Écrit par : Mario Jelmini | 11 mars 2018

Myriam, je pensais avoir été clair sur ma politique de publication sur les blogs de la Tdg. Non seulement je ne souhaite pas modérer, mais surtout j'encourage la dérive. Le sujet du billet n'est qu'un prétexte.
J'ai bien vite compris que, moins il y a de contraintes plus la discussion est dynamique.
D'ailleurs, comme le relève Mario, vous dérivez vite aussi. Je n'ai pas souvenir de vous avoir lu ici sur la remarque de M. Cuendet sur Oxfam.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 mars 2018

51 pages en format word, plus de 23'000 mots consacrés à "Corto" !!

C'est pas assez, même si ce n'est que caquetage mixés à des banalités habituels dans la blogosphère helvétique, ne vous cachez plus, vous êtes faits !

Ce qui est par contre certain, c'est que le pseudo de "Patoucha" est usurpé par le briand cocu, vous savez, qu'ils soient de gauche, d'extrême droite ou du centre, tous les cocus ont quelque chose en commun !

Devinez ?

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Tiens, t'en as mis du temps...

Écrit par : Pierre Jenni | 11 mars 2018

En 2 mots, sur les blogs TdG, vous n'aviez que 2 choix :

Ou vous suiviez la chienlit des ramadans, tous plus pédophiles et handicapés par la taille

ou

Corto, qui n'a fait que prédire exactement et à la virgule près, ce à quoi vous assistez en 2018 !

C'est pas plus compliqué !!

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Pierre,

Les préliminaires, pas avec n'importe qui !

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Si les défenseurs des banquiers issus du mercenariat catholique et des mafias frérotes n'ont que des insultes pour défende "leur cause", ça va vite s'écrouler !

Parole de "Corto" !!

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Très bientôt, entre quelques gémissements des prélats du vatican les salafisto-chiites ne vont pas comprendre pourquoi ils vont s'entre-tuer, et ça se passera en Suisse !

Etes-vous prêts ?

Parce que ça va chier !!!!

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Je parie que tu n'as pas même lu le billet.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 mars 2018

JJ@ Deux choses:

a) On ne donne pas de pain aux canards. Ça ne convient pas à leurs besoins nutritionnels.
b) On ne fait pas d`ironie avec les quérulents victimaires frustrés. Ils comprennent pas.

Écrit par : Ueli | 11 mars 2018

Vous n'avez pas compris, Ueli: quand JJ parle de canards, il s'agit d'une métaphore dans laquelle les canards représentent les enfants du bon Dieu (qu'il ne faut pas prendre pour des canards sauvages), alors que le pain désigne le pain de l'eucharistie.
La paix du Seigneur soit avec vous.

Écrit par : Mario Jelmini | 11 mars 2018

Tout est relatif Ueli.
Les canards de la mare de derrière l'asile du Dr Zinzin ont certainement des besoins nutritionnels particuliers puisqu'ils sont gonflés à l'hélium.
Et si les quérulents victimaires frustrés ne comprennent rien on peut penser que JJ s'adresse à d'autres, tout en leur parlant.
Mais j'imagine que vous parliez au second degré, ou avec une forme d'humour bien à vous, accessible à une élite. Vous avez aiguisé ma curiosité.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 mars 2018

C'est parti, l'étalage impotent et allusif a commencé, c'était tellement prévisible, ce qui désole le plus, c'est le taux de prévisibilité des zombies de la dernière garde !!

Face à la réalité, la seule défense possible crachote quelques termes psychiatriques, pas étonnant et je le répète, tellement prévisible !

Les mercenaires exécutaient ceux qui chantaient le "yoba", première mesure psychiatrique pratiquée par les mercenaires catho-futurs banquiers !

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Et si tu nous parlais de M. Cuendet et de Oxfam pour changer...

Écrit par : Pierre Jenni | 11 mars 2018

Question à Edouard Cuendet :

qu'est-ce que les officines des banques catholiques font d'autre depuis des siècles que de violer des enfants !

Edouard Cuendet confond "prostitution" et pédophilie organisée pour les curtons en fuite des pays occidentaux !

Dans certains pays, il suffit de payer un flic avec quelques dollars pour échapper aux poursuites pénales, c'est ça les ong cathos genevoises, monsieur Edouard Cuendet !!!

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Enorme éclat de rire. Merci Corto !
En fait, t'as trois tocs. Les banques, les pédophiles et Israël. En dehors de ça j'en viens même à douter que tu piges la moindre.

Écrit par : Pierre Jenni | 11 mars 2018

Je m'en étais assez pris à "terre des hommes" filière pédophile du vatican, comme le vatican fournissait des passeports aux ss en 45, terre des hommes fournit des postes à des curtons recherchés en Europe pour pédophilie !

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Comme tous les ecclésiastiques de tous bords, les prêtres pédophiles sont des hommes de bonne volonté. Ils n'ont en vue que le bien général. S'il agissent comme ils le font, c'est dans le but d'établir un monde meilleur qui nous rapproche du Royaume de Dieu.
Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté.

Écrit par : Mario Jelmini | 11 mars 2018

"terre des hommes" fondée par un ex-nazi en fuite en Suisse et recruté par le vatican afin de créer des réseaux pédophiles dans les pays du tiers-monde !

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Ca te fait tellement plaisir de mêler : "Les banques, les pédophiles" et Israël !

Avoue le, mais tu verras très bientôt à quel point tu es malade dans ton âme de blatte !

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Pierre, se trompe, il choisit la voie des ramadans6, nidegger6 et pogia6, je n'en ferait qu'une bouchée !!

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Non Monsieur Jenni, si je n'ai que 3 tocs puisque tu n'a que la psychiatrie pour te défendre, ce sont Les banques, les pédophiles et la corruption et ses dictatures contrôlées par la Suisse, donc, ce serait plutôt : Les banques, les pédophiles et la Suisse, ne saurais-tu pas lire ??

Écrit par : Corto | 11 mars 2018

Pierre,

N'étant pas au courant de votre thème présent, dans l'ignorance la plus absolue... je me garderai bien de commenter.

En revanche Mario Jelmini évoque des thèmes connus de moi aussi.

Je ne comprends pas que l'on s'acharne sur des siècles, plus de deux mille ans, sans avoir jamais entendu "soi-même" s'exprimer Jésus et déplore le manque de respect des textes du judaïsme. Mon père, de son vivant, m'avait demandé avec insistance et gravité de faire connaître l'existence du livre de l'historien Jules Isaac, aux éd. Fasquelle JESUS ET ISRAEL

Aujourd'hui. Jésus: transition écologique IA Uber précarité croissante "Nos riches à Courchevel"! les hommes et le femmes, etc.?

Mais une chose, Pierre, est passionnante... Jésus, lequel

Celui qui, nous a-t-on donné à croire, a été crucifié, est mort puis a été relevé d'entre les morts (ressuscité)?

A été crucifié, n'est pas mort en croix, puis est parti en Inde?

N'a pas été crucifié (le Coran)?

Le récit de la Passion avec marche sur un parcours, trois jours de mort symbolique puis résurrection est également parler d'initiation dans les anciens temples égyptiens.

Il y a quelques années je demandai à mes catéchumènes, paroisse protestante, douze à quatorze ans, filles et garçons, de dire franchement ce qu'ils pensaient de Jésus.
L'un d'eux répondit qu'il pensait que le "mec" était peut-être plutôt sympa mais... gonflé!

lorsque Jésus en "croix" ou en pleine "crise" ou "cloué sur un lit de souffrances", pour passer par la voie des symboles, demande à Dieu pourquoi il l'a abandonné, nous ne connaissons, nous, pas la réponse, certes, mais se pourrait-il que Dieu lui parlant mentalement ait "plus au moins d'avance" confirmé le sentiment du catéchumène!?

Bonne soirée à vous Pierre et bonsoir à Corto (il est possible de recevoir un coucou aimable de ma part sans s'en prendre à... KSR)!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 11 mars 2018

À mon avis, la meilleure approche qui soit du personnage de Jésus nous est offerte par l'Évangile selon Thomas. Si vous ne l'avez pas lu, Myriam, je vous invite à le faire, de préférence avec les commentaires qu'en donne, logion par logion, Pierre Mestdagh sur
http://www.evangilethomas-pmestdagh.be/Evangile%20selon%20Thomas.htm

Vous ne serez pas déçue. Je vous recommande aussi la longue introduction.

Cette entreprise va certainement vous prendre plusieurs semaines, tant le texte est dense et exige à tout moment qu'on en interrompe la lecture pour prendre le temps de la réflexion.

Avec toute mon affection.

Écrit par : Mario Jelmini | 12 mars 2018

Corto n`a pas encore compris que ce blog n`est qu`une illusion née des vapeurs du peyotl et que lui-meme n`existe que par la vertu de ces vapeurs maléfiques. Quand la provision de peyotl sera épuisée, Corto couic!

Écrit par : JJ | 11 mars 2018

Dans les affaires de meurtres monstrueux, on observe systématiquement le déni de la part des coupables comme unique moyen de "défense", c'est à ça que l'on reconnait avoir à faire à des psychopathes !

Maintenant il y a plusieurs façons de tomber dans le déni, mais il reste toujours alimenté par une genèse tronquée ou incomplète !!

Suisse-Suisse-Suisse

666

cent trente milles milliards, volés. pillés dans le sang à des peuples innocents, quand est-ce que ces banques responsables de la misère mondiale arrêteront de tuer en série des populations entières ?

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Le gouvernement Trump ferait mieux de s'occuper de la Suisse que de ses clients comme les petits gros au pouvoir en Corée du Nord !!

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Ce torrent de haine mêlé à cette folie vis-à-vis du fric rouge de sang qui inonde la planète à partir de la Suisse !

Ca suffit !!!!!!

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Ce qui est malgré tout étonnant, c'est que le blog de pierre remporte tous les records au niveau de la fréquentation !

Pourquoi ?

Parce qu'il n'est pas censuré et parce que "Corto" et d'autres peuvent s'exprimer sans censure ni contrainte !

Ca ne vous dit rien ???

J'y vois également, une profonde envie de changer de cap de la part de nombreux suisses, pour le moment, ils n'osent même pas y penser, tellement l'autocensure est développée dans les gênes de la Suisse, mais leur volonté intérieure semble vaincre cette couche d'immondices trop longtemps accumulée !

Réveillons-nous, agissons et oeuvrons ensemble afin de changer le destin de la Suisse et de la planète, je vous garanti que si la mécanique criminelle développée par certaines banques suisses s'arrête, tout le monde en ressentira les bénéfices, dans le cas inverse, la Suisse sera ensevelie dans les affres des enfers les plus dantesques !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Corto a écrit:
"J'y vois également une profonde envie de changer de cap de la part de nombreux suisses (...). Réveillons-nous, agissons et oeuvrons ensemble afin de changer le destin de la Suisse et de la planète, je vous garantis que si la mécanique criminelle développée par certaines banques suisses s'arrête, tout le monde en ressentira les bénéfices".

Pour exprimer notre volonté de changement dans le sens souhaité par Corto, votons OUI à l'initiative «Monnaie pleine» qui sera soumise au peuple le 10 juin. Cette initiative vise à interdire aux banques de continuer à créer de l'argent ex nihilo et de réserver ce droit à la seule Banque nationale.
Lire à ce sujet
http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/entrepreneurs-et-financiers/
et
http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/scientifiques/

Écrit par : Mario Jelmini | 12 mars 2018

Les socialistes et autres à la solde de banques massacreuses de populations savaient très bien pourquoi ils avaient comme priorité de censurer et de diaboliser "Corto", ils n'avaient pas d'autre choix que de stigmatiser et de couvrir "Corto", ils suffit de voir combien viennent et commente sur le blog de Pierre pour mieux comprendre comment ils fonctionnent !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Une Initiative pour la monnaie pleine en 15 secondes

La plupart des personnes ne sont absolument pas conscientes d’une des causes principales de la crise financière – la production autonome de monnaie électronique par les banques. L’initiative pour la monnaie pleine veut que seule la Banque Nationale fasse de la monnaie, comme c’est en principe prévu par la constitution fédérale. Il avait été interdit aux banques, depuis plus de cent ans, d’imprimer de la monnaie en papier. La même chose est maintenant nécessaire pour la monnaie scripturale, car elle représente aujourd’hui 90 pour cent de la monnaie. La monnaie pleine a de grands avantages : le franc suisse deviendra la monnaie la plus sûre du monde, des bulles financières et de l’inflation seront empêchées, et la création de monnaie bénéficiera exclusivement à tout le monde : la monnaie pleine est géniale et « swiss » !

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Pierre,

Vous écriviez que je dérive mais si vous reprenez les premiers commentaires, en date du 6 mars 2O18 les lignes suivantes de Mario Jelmini: "Sur son blog intitulé "voix" Mme Hélène (..) à la troisième ligne mon nom

même date vous-même, Pierre, vous adressez à Mario Jelmini avec, de votre part, allusion à Jésus-


Mario Jelmini,

L'Evangile de Thomas, je l'ai lu.
Il y a longtemps, c'est-à-dire peu de temps après sa parution.

Autre chose:

le poisson est en rapport avec Jésus Christ mais pour certains psychanalystes le poisson représente notre psychisme et l'eau notre inconscient.

On s'est demandé s'il n'y aurait pas un rapport entre la psychanalyse que Freud voulait premièrement appeler psychologie des profondeurs (profondeurs océanes...poissons dans l'eau) et le judaïsme.

"Je lève les yeux vers les montagnes d'où me vient le secours: pour un enfant les montagnes peuvent symboliquement représenter les grandes personnes et par le "d'où me vient le secours", selon l'intonation d'un enfant en cure, un point d'interrogation autrement dit un appel au secours... d'où me vient/viendra le secours?

Je lève les yeux vers les montagnes est le début d'un Psaume dit de pèlerinage.

Dans la salle à manger de mes grands-parents les meubles qui me touchaient le plus étaient la table noire qui me faisait penser aux cheveux de Blanche-Neige et le tapis rouge pardessus (j'avais accompagné une petite camarade d'un an plus jeune que moi à l'école du dimanche protestante avec à l'entrée du temple un grande affiche représentant le passage de la mer Rouge par les Hébreux).

Or vous savez qu'autrefois les petits enfants voyaient la mer Rouge de couleur rouge.

Comme l'enfant en cure, une fois adulte, psychanalyse didactique comme complément de ma formation professionnelle avec, évidemment le retour en mémoire de traumatismes passés pour chaque psy en formation devant obligatoirement passer par ce processus dit de psychanalyse didactique ce fut moi... vous ne sauriez, Mario Jelmini, mettre ces lignes en doute.

Une chose incroyable est que fillette, aux éclaireuses, un chant, un canon, CLOCHES BULGARES mi la mi lon mi bon chan bel m'émouvait ou remuait intensément au plus profond de moi-même

le livre d'Omraam Michaël Aïvanhov

d'origine BULGARE

La charpente de l'univers - L'âge de Lumière - apporte réponses à la question concernant le chaos contemporain:

Changement des mentalités.
De ma part, une question: par quel moyen?

L'homme ne dépendra plus de la conjoncture économique relance travail chômage, etc. Il recevra de quoi non pas sous vivre ou survivre mais vivre sainement.
Les robots ne lui prendront donc pas son travail c'est-à-dire son salaire.

Chaque jour, sans salaire désormais inutile, ii travaillera quelques heures par jour pour la collectivité sans ce soi-disant esprit ou "mentalité d'assistanat" dénoncé par Marine Le Pen à propos de la rente universelle (telle que calculée nettement insuffisante).

Concernant les textes sacrés il est toujours déconseillé de chercher à vouloir se voir mieux instruit, savant, calé érudit que ses interlocuteurs.

L'Apôtre Paul enseignait que le plus érudit sans amour n'est que vide.

Aux quelques rares commentateurs se chargeant désormais de dénoncer style ou fautes, etc, de qui n'est pas de leur bord, milieu bientôt caste, sans doute, on me permettra de préciser que ce travail éprouvant est ingrat

et que si, pour certaines raisons, je ne croyais pas que je dois le faire je m'en garderai bien.
Tant de fatigue en attendant une prochaine insulte est plus que dérisoire, imbécile.

Mais si un ou deux lecteurs ou lectrices prennent au sérieux ce qu'écrit alors je ne regretterai rien.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12 mars 2018

Myriam B. a écrit:
"le poisson est en rapport avec Jésus Christ"

En effet: l'emblème de Jésus n’était pas la croix mais le poisson, l’animal sacré d’Osiris.
La mythologie osirienne connaît aussi un dieu-serpent, nommé Apophis, qui - bien avant le serpent du jardin d'Éden - incarne les forces du Mal (source: «http://fr.wikipedia.org/wiki/Horus»).

Le site «http://afrikhepri.org/osiris-la-peche-miraculeuse-et-la-multiplication-des-pains/» fournit des renseignements très intéressants au sujet de cette divinité majeure de l'ancienne Égypte que fut Osiris. En voici quelques extraits:

• “Au nombre des miracles accordés à Jésus, on trouve l'épisode de la multiplication des pains. Ce «miracle» se trouve en relation immédiate avec Osiris (...). L'une des locutions pour désigner Osiris est «le pain qui donne la vie», comme le rappelle Le Livre des Deux Chemins, traduit par André Fermat. Le pain consacré à la liturgie osirienne était de forme circulaire, comme l’attestent ceux qui ont été retrouvés lors de fouilles en Égypte. Le rituel osirien du pain et du vin préfigure l’eucharistie des Chrétiens”;
• “Osiris (...) cultive la première vigne. Le vin, fruit de la vigne, est le sang d'Osiris”. Un peu plus loin, l'auteur de l'article cite un cantique adressé à Osiris dans lequel il est dit: “Tu es le Père et la Mère du genre humain; il vit de ton souffle, il se nourrit de la chair de ton corps” (source indiquée: Georges Frazer, Le Rameau d'or, tome 2, p. 469; autre traduction rencontrée: “Tu es le Père et la Mère des hommes, ils vivent de Ton Souffle, ils mangent la chair de Ton Corps”. Tiré du Livre de la Sortie à la Lumière du Jour, formule 273-274, n° 397).

Si l'on en croit l'Évangile selon saint Jean, Jésus déclarait à qui voulait l'entendre: • “Je suis le Pain vivant qui est descendu du ciel; si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement”
(Jean 6:51); • “Celui qui mange mon corps et qui boit mon sang a la vie éternelle, et moi je le ressusciterai le dernier jour” (Jean 6:54; on retrouve la formule “et moi je le ressusciterai le dernier jour”, toujours employée par Jésus, en Jean 6:40 in fine, Jean 6:44 in fine et Jean 6:54 in fine). On a tout de même de la peine à croire que Jésus ait pu être parano au point de proclamer qu’à l’égal du dieu égyptien Osiris, il avait le pouvoir de ressusciter les morts et de leur accorder la vie éternelle (en tout cas, il n'affirme rien de tel dans l'Évangile de Thomas). Mais les gens de l’époque ayant la tête pleine de ce genre de sornettes, les auteurs du selon Jean n’ont eu qu’à surfer sur la vague pour faire revêtir à Jésus les pouvoirs accordés aux dieux antiques.

Une fois de plus, on constate que le christianisme n’a rien inventé: il n’a fait que s’inspirer de légendes païennes plus anciennes. Il n'est donc pas exagéré d'affirmer que le christianisme n'est qu'un avatar du paganisme (en particulier: de l'osirisme).

Écrit par : Mario Jelmini | 12 mars 2018

Myriam B. a écrit:
"Dans la salle à manger de mes grands-parents les meubles qui me touchaient le plus étaient la table noire qui me faisait penser aux cheveux de Blanche-Neige et le tapis rouge par-dessus".

Ce tapis rouge ne vous a-t-il pas fait penser au Petit chaperon rouge?

Écrit par : Mario Jelmini | 12 mars 2018

"terre des hommes" fondée par un ex-nazi en fuite en Suisse et recruté par le vatican afin de créer des réseaux pédophiles dans les pays du tiers-monde !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

"L'Apôtre Paul" est une pure invention des romains, il n'a jamais existé, tout comme ces écritures ne tiennent pas, les épîtres sont un ramassis d’aberrations historiques !

Et c'est au nom de cet "amour" que les romains se sont refaits et on massacrés tout le bassin méditerranéen et le reste de l'Europe !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Lors de la vision du seigneur, les compagnons de Paul l'entendent mais ne le voient pas. En complète contradiction avec 22:9 où ils le voient mais ne l'entendent pas! Dans ces conditions, le témoignage de Paul au sujet de ce miracle paraît douteux...

Luc fait tenir à Paul des propos jamais mentionnés dans ses épîtres, Paul parle d'un christ cosmique et surnaturel mais ne parle jamais de Jésus de Nazareth, de ses miracles, de sa mort et de sa résurrection! Quand Paul parle des miracles du Christ, pourquoi ne cite-t-il jamais la multiplication des pains ou la transformation de l'eau en vin pour appuyer ses propos? Quand Paul parle de la crucifixion du Christ, pourquoi ne donne-t-il jamais de détail: le lieu, la date, Pilate, le Sanhédrin? Quand Paul dit que la fin des temps est proche, pourquoi ne cite-t-il pas les mêmes prédictions de Jésus (Marc 13:30, Matthieu 24:42...) Les rares fois où Paul parle de Pilate (1 Timothée 6:13) sont universellement reconnues par les spécialistes comme faisant partie des passages rédigés au IIe siècle. L'existence de Paul n'est pas certaine, mais on est certain que tous les écrits "de Paul" ne sont pas tous de lui. D'ailleurs "Paul" fait allusion à la destruction de Jérusalem en +70...

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

"Quand Paul parle des miracles du Christ, pourquoi ne cite-t-il jamais la multiplication des pains ou la transformation de l'eau en vin pour appuyer ses propos?"

Parce que ces soi-disant miracles sont sortis de l'imagination des auteurs de l'Évangile selon Jean, lequel est bien postérieur aux épîtres de Paul. Les auteurs du selon Jean ont inventé ces miracles afin de hisser leur idole au niveau des dieux antiques, en particulier Osiris. À l'époque, le peuple était prêt à avaler n'importe quoi. De nos jours, un peu moins.

Écrit par : Mario Jelmini | 12 mars 2018

"Lors de la vision du seigneur, les compagnons de Paul l'entendent mais ne le voient pas. En complète contradiction avec 22:9 où ils le voient mais ne l'entendent pas! Dans ces conditions, le témoignage de Paul au sujet de ce miracle paraît douteux..."

En effet: en Actes 22:9, Luc se contredit gravement puisqu’il rapporte en ces termes le témoignage de Paul: “Ceux qui étaient avec moi (...) n’entendaient pas la voix de celui qui me parlait”, alors qu’en Actes 9:7, il soutient que les mêmes voyageurs “s’étaient arrêtés stupéfaits; ils entendaient bien la voix mais ne voyaient personne”. Un bel exemple de la manière dont les esprits religieux sont enclins à amplifier et à déformer les faits pour les rendre encore plus merveilleux. L’ennui c’est que si, au premier siècle, plus c’était merveilleux, plus on y croyait, par contre, au vingt-et-unième siècle, plus c’est merveilleux, plus on se méfie. Au bout du compte, ce qu’il faut retenir des deux passages incriminés c’est que ceux que les compagnons de Paul “n’entendaient pas la voix” (Actes 22:9) et “ne voyaient personne” (Actes 9:7). En d’autres termes: les témoins n’ont rien vu, rien entendu.

Selon une tradition rapportée par Philippulus dans son célèbre ouvrage «De Satana», Paul serait tombé de cheval et sa tête aurait heurté violemment le sol caillouteux sur le chemin le conduisant à Damas. Victime d’une commotion cérébrale, il se serait mis à divaguer, affirmant voir Jésus et entendre sa voix. Le malheureux ne se serait jamais véritablement remis de sa commotion. Cette chute de cheval a inspiré de nombreux grands peintres, parmi lesquels Fra Angelico, Giovanni Bellini, Albrecht Dürer, Fra Bartolomeo, Pieter Brueghel l'Ancien, Hans Speckaert, Le Caravage, Peter Paul Rubens, Laurent de La Hyre, Luca Giordano et William Blake. Elle a aussi inspiré à Michel-Ange une fresque de 625 cm sur 661 cm, intitulée «La Conversion de saint Paul», peinte vers 1542-1545 et décorant la chapelle Paolina du Vatican.

“J’entendis une voix qui me disait (...)” (Actes 22:7 et 26:14; c’est Paul qui parle): le phénomène est bien connu de la médecine moderne, en particulier de la psychiatrie. Lu sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Hallucination: “Les hallucinations auditives sont la perception de sons ou de voix inexistants mais clairement entendus. (...) Celles-ci peuvent survenir lors d'une épilepsie du lobe temporal latéral, une malformation artério-veineuse, un accident vasculaire cérébral, une lésion, un abcès, une tumeur, lors d'input sensoriel, ou dans l'atteinte neurologique de la schizophrénie”. Lorsqu’aux environs de l’an 60 le gouverneur romain de la Judée, Porcius Festus, eut l’occasion d’entendre Paul fournir des explications, il résuma l’impression générale en lui lançant: “Tu es fou, Paul ! Ton grand savoir te fait déraisonner” (Actes 26:24).

Autre manifestation divine, cette fois lors d’un séjour apostolique à Corinthe: “Le Seigneur dit à Paul, dans une vision pendant la nuit: «N’aie pas peur, mais parle et ne te tais pas, car je suis avec toi et personne ne s’attaquera à toi pour te faire du mal. En effet, j'ai un peuple nombreux dans cette ville»” (Actes 18:9-10). Et effectivement, “Paul demeura un an et six mois à Corinthe” (Actes 18:11) sans connaître d’ennui majeur. Par la suite, ayant repris ses pérégrinations, il fit halte à Jérusalem. Là, “le Seigneur apparut à Paul, lui disant: «Prends courage; car, de même que tu as rendu témoignage à mon sujet à Jérusalem, il faut aussi que tu rendes témoignage à Rome»” (Actes 23:11). Paul se rendit donc à Rome, où il fut condamné pour subversion et décapité. Beaucoup de spécialistes pensent qu’avant son arrestation, le Seigneur était apparu une ultime fois à Paul pour lui répéter: “N’aie pas peur, mais parle et ne te tais pas, car je suis avec toi et personne ne s’attaquera à toi pour te faire du mal”. Quoiqu’il en soit, le Seigneur a précipité Paul dans la gueule de la louve...

Écrit par : Mario Jelmini | 12 mars 2018

Lors de la vision du seigneur, les compagnons de Paul l'entendent mais ne le voient pas. En complète contradiction avec 22:9 où ils le voient mais ne l'entendent pas! Dans ces conditions, le témoignage de Paul au sujet de ce miracle paraît douteux...

Luc fait tenir à Paul des propos jamais mentionnés dans ses épîtres, Paul parle d'un christ cosmique et surnaturel mais ne parle jamais de Jésus de Nazareth, de ses miracles, de sa mort et de sa résurrection! Quand Paul parle des miracles du Christ, pourquoi ne cite-t-il jamais la multiplication des pains ou la transformation de l'eau en vin pour appuyer ses propos? Quand Paul parle de la crucifixion du Christ, pourquoi ne donne-t-il jamais de détail: le lieu, la date, Pilate, le Sanhédrin? Quand Paul dit que la fin des temps est proche, pourquoi ne cite-t-il pas les mêmes prédictions de Jésus (Marc 13:30, Matthieu 24:42...)

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Les rares fois où Paul parle de Pilate (1 Timothée 6:13) sont universellement reconnues par les spécialistes comme faisant partie des passages rédigés au IIe siècle. L'existence de Paul n'est pas certaine, mais on est certain que tous les écrits "de Paul" ne sont pas tous de lui. D'ailleurs "Paul" fait allusion à la destruction de Jérusalem en +70...

Paul, comme les évangiles d'ailleurs, n'exprime jamais le désir de voir, par exemple, l'endroit où est né Jésus, sa ville natale Nazareth, les endroits où il a prêché, la pièce où il a pris son dernier repas, sa tombe, le calvaire... Incroyable! Il a fallu trois années après sa conversion pour que Paul fasse une courte visite à Jérusalem, et uniquement pour voir Pierre, les autres quartiers ne l'intéressent pas.... bizarre..

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Incroyable, certains peuvent publier des commentaires de plusieurs dizaines de lignes, mais pas "Corto" !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Pierre avait oublié que l'une des marotte de "Corto" touche le vide qui l'a vu naître, soit ce que certains appellent le "christianisme" !

Comme quoi les tocs de Pierre se limiteraient à "Corto" et quelques copiés/collés de la non-pensée diffusée sur les programmes du "National Géographic" !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Ce que les romains avaient mis 2 siècles pour contaminer l'Europe, les islamistes le pulvérisent en quelques années !

Comme quoi, ce qui est facilement acquis est encore plus rapidement désintégrer !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Vous semblez douter de l`absolue pureté de la mere des religions monothéistes, mon cher Mario. Pourquoi les serial killers ne seraient-ils pas de grands saints des lors que leur intention est de glorifier leur Grand Manitou? M`enfin...

Écrit par : Acatriel | 12 mars 2018

Apparemment, nous rencontrons tous des problèmes pour faire passer nos messages en ce moment. Désolé pour mon dernier commentaire, qui a été publié trois fois et demi. C'était bien involontaire.

Écrit par : Mario Jelmini | 12 mars 2018

Mario Jelmini,

Le tapis rouge de chez mes grands-parents, en effet, m'a fait penser au Petit Chaperon Rouge... mais... une fois adulte en ce processus dit de psychanalyse didactique


car mes grands-parents, juifs, avaient des amis très protestants qui m'affectionnaient.

Mme L. samaritaine me voyant peut-être suivre ses pas, à moi fillette avait offert une boîte jouet Croix-Rouge pour soins infirmiers (dont des pilules placebo contre le mal de gorge effroyables au goût)!

Mais, observatrice voire par penchant j'avais finalement placés dans cette boîte croix-rouge un vieux rouge à lèvres à ma grand-mère avec d'autres affaires de crèmes de beauté pour le jour (dont une exceptionnelle, parfum compris, vieux tube de crème de soins pour le visage au suc de laitue... je crois

ce qui fit de moi un Petit Chaperon ne suivant pas le sage projet me concernant de Mme L.!

Le grand méchant loup fut un ecclésiastique qui sans se rendre compte de sa distraction en même temps qu'il me contait fleurettes pour le dire ainsi m'avoua que s'il n'était pas prêtre charmé comme il l'était par ma grand-mère, veuve, dont il venait de faire la connaissance il l'épouserait...!

N'allez pas, Mario, imaginer que j'invente.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12 mars 2018

Les grands parents n'avaient de juifs que le nom! Et encore!

Écrit par : Patoucha | 23 mars 2018

Dans un nouveau billet de M. Cuendet on apprend que : "Le 8 mars, la Chambre de Commerce Suisse-Chine a reçu (au Mandarin Oriental évidemment) ses membres et Amis afin de leur présenter ses vœux pour le Nouvel An, étant précisé que la date exacte était le 16 février 2018."

On se demande combien de prostituées ont participé à cette petite nouba qui ne se limitait certainement pas aux petits canapés et coupes de champ. Eh oui, c'est notamment ainsi qu'on fait preuve de respect pour ses hôtes.

Ceci dit, avec la pression de la CE, la Suisse est bien inspirée de ne plus mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Nous avions déjà Hélène Richard-Favre pour lécher le cul de la Russie, voilà maintenant que nous avons Edouard Cuendet pour lécher celui de la Chine.

Écrit par : Mario Jelmini | 12 mars 2018

Pour revenir à ce projet de monnaie pleine qui répond à la préoccupation de la création de monnaie sans la garantie sonnante et trébuchante qui a été abolie en 1971 déjà mais dont on n'avait pas mesuré les dérives potentielles, il me semble que c'est déjà un peu tard.
Si les principales banques ont assuré leurs arrières en ouvrant un département pour les cryptomonnaies, elles travaillent d'arrache-pied pour réguler ce secteur. Mais qui a vraiment compris le mécanisme qui sous-tend ces monnaies et qui échappe forcément à toute régulation puisque la blockchain fonctionne de manière décentralisée et que personne n'a le pouvoir d'intervenir sans l'aval de la communauté ?

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Juste une hypothese. Se pourrait-il que les cryptomonnaies soient un élément de la suppression de toute monnaie non-électronique? De plus en plus de citoyens lambda se procurent des bitcoins ou des ethereums avec l`appat de gros bénéfices a la revente et, mine de rien, cela prépare les mentalités a la totale virtualisation de l`argent. Dans les deux-trois décennies a venir quasiment tout le monde pourra se faire a cette idée en achetant et revendant du pognon virtuel et il ne restera plus qu`a annoncer aux foules la suppression des monnaies nationales sans que cela fasse spécialement fliper qui que ce soit.

Écrit par : JJ | 12 mars 2018

Même Jean Ziegler soutient le projet...

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Mais Jean, la monnaie est déjà complètement virtuelle et ne repose que sur de la dette et des montages financiers qui nous ont amenés à la crise des subprimes dont personne ne veut retenir la leçon. Le Cash est appelé à disparaitre bien plus rapidement que ce que vous suggérez.
Quant aux spéculateurs en herbe, ils vont vraisemblablement s'en prendre plein la gueule avant que ces cryptomonnaies se stabilisent et servent réellement l'économie par l'achat de jetons (tokens) qui soutiennent de véritables entreprises.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Actuellement il y a des monnaies nationales ou supra-nationales (euro) dont les valeurs relatives sont liées aux économies nationales ou européenne. Une véritable monnaie virtuelle serait indépendante des nations et des économies en plus de ne pas exister sous forme physique. Sans une telle monnaie pas de véritable économie mondialisée mais il faut y habituer les foules sans quoi les partis politiques populistes-nationaux auraient beau jeu d`affoler tout le monde avec des histoires de conspirations mondiales.

Écrit par : JJ | 12 mars 2018

Je ne suis pas un spécialiste de la finance Jean mais il me semble que la référence internationale pour les échanges reste encore pour un temps le dollar. La Chine entend bien renverser cette tendance et, comme le relève M. Cuendet dans son dernier billet, la Suisse se place pour devenir La plateforme européenne de cette mutation.
L'initiative pour la monnaie pleine m'apparait comme un premier pas pour devenir un médiateur crédible dans ce changement de paradigme aussi révolutionnaire que provisoire, tant les choses se sont accélérées.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Pierre,

A Mario Jelmini j'ai laissé une longue marge de manœuvre.

Quelles sont ses motivations

sachant pourquoi on ne le publie plus partout!?


Corto récidive concernant KSR


et vous, c'est un avis, le mien, récidivez de même en continuant à tout laisser publier.
.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12 mars 2018

Myriam je désespère de vous faire comprendre ma politique de publication. Je n'ai plus envie de me répéter indéfiniment. On n'est plus à l'école enfantine.
Si vous estimez que les propos de certains dépassent les limites de l'acceptable, vous pouvez toujours en référer à la rédaction de la Tdg qui ne devrait pas manquer de me les communiquer. Mais je garde la liberté d'en faire ce que bon me semble. Quitte à assumer la fermeture de ce blog.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Justement Pierre, la guerre fait rage entre le dollar, l`euro et le Yuan et le seul moyen de les mettre d`accord est d`avoir une monnaie au-dessus des nations mais pour cela il faut vaincre d`abord des résistances psychologiques.

Écrit par : JJ | 12 mars 2018

Aïe, encore un Pierre pour ajouter sa patte à l'édifice.
Pierre Mestdagh nous propose une relecture actualisée des divers enseignements en suggérant une source commune des diverses religions et le besoin de l'humain de se débarrasser d'une manière ou d'une autre de l'anxiété qui l'étreint devant l'inconnu et l'inconnaissable.
Il nous suggère que : "La gnose est le fruit d’une démarche personnelle, indépendante, libérée de toute conviction d’autrui."

Personnellement j'en doute car à la lumière des dernières découvertes de la mécanique quantique qui, soit dit en passant, datent de bientôt 100 ans déjà, l'information semble circuler plus vite que la lumière et les êtres humains qui sont doués de capacité de réception de ces informations forment une communauté indivisible.
Certes peu sont les neuro-scientifiques qui accordent un grand crédit à cette interprétation dite orthodoxe qui considère, depuis Neumann, la connexion entre l'esprit et le cerveau, le libre arbitre, l'action à distance plus rapide que la vitesse de la lumière, l'apparente rétrocausalité et le fondement rationnel de la morale et de la compassion. Pourtant la doxa de la majorité bien-pensante est bien obligée d'avouer une limite infranchissable et reconnaitre la possibilité d'une inter-connectivité qui n'est pas cantonnée en dessous le la fameuse limite Heisenberg qui sépare le macro du mico et qui prétend que ces lois ne s'appliquent qu'au niveau atomique. Car nos êtres sont évidemment formés d'atomes et il est difficile de les considérer en en faisant abstraction.
Je salue donc le travail de ce Pierre qui suggère une source mystique commune et qui devrait permettre de relativiser nos guerres de clochers. Mais je suis obligé de le considérer à la lumière des connaissances scientifiques et expérimentales de notre temps.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Allez donc raconter ca aux barbus fanatiques de tous bords qui passent leur vie a chasser l`hérétique tout en chassant l`érotique. En particulier la bande a Allah et la bande a YWH qui ne se sentent exister que quand l`hémoglobine gicle de tout coté.

Écrit par : JJ | 12 mars 2018

Ceux que vous mentionnez sont, malgré les apparences, en voie de disparition. Nos sociétés occidentales sont devenues sensibles et les hommes ne supportent la vision de l'hémoglobine que par le filtre des médias virtuels sur lesquels ils peuvent encore se défouler. Nous nous sommes sensibilisés, nous sommes devenus vulnérables et angéliques. Les fous de Allah sont là pour nous le rappeler.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Qui ca "nous"? La violence est le quotidien sur une bonne partie de la planete et l`Occident n`est pas épargné. Vous n`avez pas a aller bien loin pour vous en convaincre, presque toutes les grandes villes ont leurs "no-go" zones en-dehors de coins privilégiés comme la Suisse (ou il n`y a d`ailleurs pas de grandes villes). Et il n`y a pas que les fous d`Allahs, demandez donc aux Palestiniens ou aux Rohingyas entre-autres.

Écrit par : JJ | 12 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

Je parle de nous au sens d'humanité. Nous, les humains n'avons encore jamais vécu dans un période aussi paisible. Je sais c'est difficile à envisager avec le matraquage permanent des tous les drames du monde sur les divers medias, mais c'est pourtant bien le cas.
Et c'est surtout devenu nettement moins sanglant. La guerre se fait sous d'autres fronts, les drones permettent des cibles chirurgicales qui limitent considérablement les "dégâts collatéraux" et les charniers sur les champs de batailles horrifient nos jeunes têtes qui étudient l'histoire.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

@JJ, "demandez aux... rohingyas"? En plein dans les fake news, un bail que "les fous d`Allahs" abreuvent les rohingyas de leur charia, et depuis les possèdent. ça coince côté sources d'infos.

Écrit par : divergente | 13 mars 2018

https://www.slate.fr/story/96245/monde-chaos-paix

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Encore un article sensation de la RTS qui semble suggérer qu'elle nous distille plus de l'émotion que de l'information.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

C'est fou le nombre de voitures au salon de la pute !!!

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Tu voulais dire le nombre de visiteurs au salon de la voiture ?
On pète le record chaque année.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Non non, je parle bien du nombre de voitures au salon de la pute !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Qu'est-ce à dire ? Développe un peu.

Écrit par : Pierre Jenni | 12 mars 2018

Excuse, c'est justement ce que je suis en train de faire !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

A Telford, des centaines de jeunes filles battues, violées, vendues et parfois tuées par des gangs ethniques depuis 40 ans,

moi je dis que les anglais nous font une sérieuse concurrence !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

@ Myriam Belakovsky, qui a écrit:
"pourquoi on ne le publie plus partout!?"

Quel est celui/celle de nous deux qui a été banni/e de commentaires par le quotidien 24 Heures?

Écrit par : Mario Jelmini | 12 mars 2018

Mario Jelmini,

En ce qui vous concerne j'ignore si 24 Heures vous publie ou non.

Une dame, il y a déjà pas mal de temps, m'a téléphoné pour me demander pourquoi on ne voyait plus de lettre de moi à ce Courrier.

J'ai répondu "en le pensant" que je n'en savais rien
puis confié à cette dame la rage, la hargne de deux anciennes connaissances parce que, contrairement à quelques lettres de moi publiées, des lettres de ces deux personnes ne l'avaient pas été.

L'une d'elle, un homme, me demanda quelles "magouilles" il y avait entre 24 Heures et moi.
J'ai répondu la vérité: aucune.

Je n'ai jamais reçu de 24 Heures un mail, ou autre, m'indiquant que j'étais bannie de publication.

Il y a également un responsable ou deux de blogs qui ne me publient pas.

Les responsables des blogs, comme Pierre Jenni, sont non seulement responsables de ce qui se publie sur leurs sites mais également maîtres à bord.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 12 mars 2018

Oui, 24 Heures.ch publie régulièrement mes commentaires.
Outre Mme Hélène Richard-Favre (qui est à la solde de Moscou et ne publie pas les opinions qui s'éloignent un tant peu de la ligne du Kremlin), j'ai beaucoup de peine à être admis sur le blog intitulé «Vu de Landecy» que tient M. Olivier Emery. Ainsi, s'agissant de son billet du 24 février intitulé «Heureusement que ça n'arrive pas en Suisse !», il n'a pas daigné publier le commentaire suivant que je lui avais adressé:

"Je me réfère à la dernière phrase de votre billet: «le père du mensonge et le prince des ténèbres compte quelques fidèles disciples au sein de nos élites».

La formule "père du mensonge" que vous avez employée m'a rappelé cette tirade, dans laquelle Jésus assimile le Dieu vénéré des Juifs à une créature diabolique:
"Jésus leur répondit [aux Juifs, à propos de leur Dieu]: «(...) Le Père dont vous êtes issus, c’est le diable (...). Il a été meurtrier dès le commencement; (...) il n'y a pas de vérité en lui. (...) Car il est menteur et le père du mensonge»" (Jean 8:44).

Personnellement, je ne comprends pas comment l'Ancien Testament peut encore faire partie de la Bible. Récemment, parlant avec un ami chrétien, je lui demandai: "selon toi, le Dieu de l'Ancien Testament et celui du Nouveau Testament, c'est le même?" Il m'a répondu, bien sûr; il 'y a qu'un seul Dieu!"

Pourriez-vous consacrer l'un de vos prochains billets à cette problématique, Monsieur Emery?

Écrit par : Mario Jelmini | 12 mars 2018

https://www.youtube.com/watch?time_continue=3408&v=AeJaq599yh4

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Mario, c'est la dix-millionième fois que l'on accorde de l'attention à ces cloportes invertébrés, est-ce que ça vaut encore la peine ?

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Lea "nouveaux testaments" n'existent que depuis 1'700 ans, avant ça, aucune trace de cette mise en scène confectionnée par les romains "ressuscités", le christianisme n'est rien d'autre qu'une résurrection de l'empire romain !

Et depuis l'invention de ces versets même pas sataniques, c'est le vide, pas un visionnaire éclairé, que des dogmatiques n'ayant rien trouvé d'autre que de parler aux oiseaux et de violer des enfants !

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Espace "culturel" :

L’art contemporain est souvent destiné à choquer le spectateur. C’est probablement ce qu’a voulu faire l’artiste Adel Abdessemed au musée d’art contemporain de Lyon (MAC Lyon) que les défenseurs de la cause animale ont épinglé. Sur une des œuvres vidéo de l’artiste franco-algérien, filmé par un visiteur du musée choqué, on y voit des poulets - vivants - suspendus par les pattes contre un mur en train de "brûler".

https://www.20minutes.fr/culture/2236007-20180312-lyon-video-artiste-mettant-scene-poulets-vivants-train-bruler-fait-polemique-reseaux

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

C'est fou le nombre de voitures au salon de la pute !!!

Écrit par : Corto | 12 mars 2018

Mazette, Corto je vous croyais à Tel Aviv!
Le salon de la pute et des péquenauds, vous faites la collec des autocollants ?

Écrit par : rouquin | 12 mars 2018

rouquin essaye de faire de l'humour !

Savez-vous pourquoi il n'y a pas de fantôme en Suisse ?

Écrit par : Corto | 13 mars 2018

Vous vous essayez à la thermodynamique Corto ?
Tout se transforme soit, mais l'énergie se perd. xo

Écrit par : rouquin | 13 mars 2018

Mario Jelmini,

A présent je vais vous montrer à quel point, non sans un brin de malveillance de votre part, vous vous égarez en informant faux les lecteurs.

Je n'ai reçu aucun message de bannissement de la part de 24 Heures mais, depuis 1969 j'envoyais des lettres de lectrice à 24 heures publiées deux ou trois fois par années sur bien davantage d'envoyées. Jusqu'au moment de la QUESTION DU JOUR.
Il se trouve qu'à un moment donné deux ou trois, dont moi, furent publiés très souvent.
En 2O1O, à la rentrée des vacances d'été la QUESTION DU JOUR un temps ne nous publie plus, nous ces deux ou trois personnes. La raison: la colère mentionnée dans mon précédent commentaire de la part de mes deux anciennes connaissances étant sans doute, en l'occurrence, la réponse.
Mais par la suite une ou deux lettres de moi, à partir du mail, désormais, non plus à la machine à écrire. sont publiées, une ou deux autres, une ou deux fois, comme il est toujours arrivé depuis 1969, non.
Vous aurez, Monsieur Jelmini, observé à côté des blogs de la TDG les blogs de 24 Heures.
La raison pour laquelle vous ne voyez plus paraître des lettres de lectrice de moi à 24 Heures est que depuis bien longtemps, comme pour la TDG, j'ai choisi la voie des blogs.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 mars 2018

Myriam, ou l'art d'arranger la vérité.
Vous avez été exclue par 24 Heures car de nombreux lecteurs avaient fait savoir au quotidien vaudois qu'ils ne comprenaient pas pourquoi il continuait à publier vos incessants délires mythomaniaques emberlificotés.

Écrit par : Mario Jelmini | 13 mars 2018

Non mais la Myriam, elle, elle n'a jamais essayé d'en faire "de l'humour" !

Normal, avec les photos de ses idoles tapissant son fort intérieur, dans le coin, entre le frigo et le couscoussier, à chaque fois qu'elle s'attarde sur les visages de ses sauveurs, y a des voix remettent ça !

Y a des gens comme ça, dès qu'ils voient des images de sauveurs vendus en action par paquet de 6, ils entendent des voix !

Écrit par : Corto | 13 mars 2018

Mario Jelmini,

24 heures ne m'a jamais fait part de ce que venez d'écrire.

C'est possible mais je ne suis pas au courant.

Vous déraillez.

Changez de train.

Bon voyage... vous serait "intérieur", cher Monsieur.

Je ne répondrai plus à ce commentateur ce qui ne signifiera en rien mon adhésion à ses lignes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 mars 2018

Vous êtes dans le déni, Myriam.

Écrit par : Mario Jelmini | 13 mars 2018

Corto,

Je n'entends pas "des" voix
La surconscience, en "chacun" de nous, est est une instance.

La conscience a son langage.
Dialogue intérieur à deux vois.
Délibération intime conduisant pas à pas au discernement.

Le subconscient est le premier terme choisi par Freud pour ce qu'il appellera par la suite l'inconscient.

Si les phénomènes paranormaux vous intéressent:

Thérèse d'Avila, soulevée par le souffle de l'Esprit, lit-on, se retrouvait parfois sur le dessus d'une armoire ce qui la fâchait.
- De quoi ai-je l'air? demandait-elle à Dieu.

Vous pouvez, par Google, vous informer sur Marguerite Bays qui avait, découvrirez-vous, reçu les stigmates du Christ ce qui la gênait car son entourage parlait de ses mains pleines de sang.

Elle demanda au ciel de lui retirer ces stigmates.
Ce que le ciel entendit.

Ces deux femmes souffraient, certes, mais ce n'est pas une raison pour tout confondre en mettant l'ensemble des recherches spirituelles au rebut car on finirait par tourner le dos aux valeurs universelles.

Contrairement à ce que vous écrivez, Corto

pas d'images pieuses, chez moi
pas plus que de crucifix

En revanche, Corto, à gauche de mon piano un dessin par l'un de ses petits fils: le visage de votre ami Edmond Kaiser.

Il y a très longtemps, dans une armoire, en effet, quelques images pieuses dont une représentant un ange gardien.

Les jeunes enfants, vous ne l'ignorez pas, aiment regarder ce qui vient comme tout seul sous leurs mains.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 13 mars 2018

Jésus a dit: "Moi et le Père, nous sommes un” (Jean 10:30; dans le même sens: Jean 17:11 in fine).
De même, Myriam, sachez-le bien: moi et Corto, nous sommes un. J'espère que vous ne mettrez pas en doute ma parole.

"Si les phénomènes paranormaux vous intéressent"...
Thérèse d'Avila...
Marguerite Bays...
Dites-nous, Myriam: vous considérez-vous vous-même comme normale ou paranormale?

Écrit par : Mario Jelmini | 13 mars 2018

C'est ce qui m'exaspère le plus, ces espèces de quêtes absurdes envers le "paranormal", comme si il n'y avait pas assez à faire avec le quotidien !!!

En fait c'est de l'idolâtrie virtuelle, complètement débile !!

Écrit par : Corto | 13 mars 2018

Un homme est mort hier (dimanche 11 mars 2018) au centre hospitalier des Feugrais de Saint-Aubin lès Elbeuf après avoir été agressé sur le parking d’un supermarché d’Elbeuf.
Lundi dernier (5 mars) un homme âgé de 61 ans, handicapé et marchant avec des béquilles, sort du supermarché Carrefour Market d’Elbeuf situé rue du Neubourg. Il porte un pantalon gris et une veste noire.

Il est abordé et agressé par un groupe de quatre personnes. Quatre hommes d’origine africaine qui se mettent alors à frapper le sexagénaire. L’un des agresseurs porte des coups au visage, le faisant chuter au sol. A terre, la victime reçoit des coups de pieds dans le dos.

Vendredi 9 mars, plusieurs jours après l’agression, l’état de la victime ne s’améliore pas. Au contraire. L’Elbeuvien se sentant de plus en plus mal appelle à l’aide et est hospitalisé au Feugrais, l’hôpital le plus proche.

Dimanche 11 mars, il décède à l’hôpital, sans doute des conséquences des coups reçus le lundi précédent.
Une autopsie sera pratiquée pour déterminer les causes de la mort.

Écrit par : Corto | 13 mars 2018

Poutine tient des propos d’imam de cité - Mars 12, 2018

Pour détourner l'actualité des bombardements en Syrie!?

L’extermination des juifs d’Europe en 1940 est le fait de deux facteurs: la propagande de l’Eglise catholique durant des siècles et la propagande russe du 20 ème siècle. Il semble que Vladmir Poutine, ex agent du KGB, n’hésite pas à utiliser ces vieilles ficelles antisémites pour se disculper d’ingérence.

Les commentaires de Poutine sur les élections américaines de 2016 « rappelaient étrangement les Protocoles des Sages de Sion », a déclaré l’AJC, en référence à une oeuvre « expliquant comment les juifs dominent le monde ».

La déclaration du président russe Vladimir Poutine selon laquelle les Juifs et d’autres minorités ethniques étaient derrière l’ingérence russe aux élections américaines de 2016 a suscité la colère des responsables et des organisations juives en Israël et dans le monde.

Dans une interview avec NBC samedi, Poutine a suggéré que ceux qui se cachent derrière l’ingérence dans les élections américaines ne sont pas des Russes « mais des Ukrainiens, des Tatars ou des Juifs mais avec la citoyenneté russe … peut-être qu’ils ont une double citoyenneté ou une carte verte; peut-être que les États-Unis les ont payés pour cela. Comment pouvez-vous le savoir? Je ne sais pas non plus. »

Le Comité Juif Américain (AJC) a rappelé que les mots de Poutine sont inspirés étrangement des Protocoles des Sages de Sion, et exige que Poutine clarifie ses commentaires « à la première occasion ». « Les Protocoles des Sages de Sion sont un texte fabriqué antisémite tristement célèbre prétendant décrire un plan juif pour la domination globale. Le faux a été publié en Russie en 1903. Selon les éditeurs de ce livre poison, les Protocoles sont les procès-verbaux d’une réunion de la fin du XIXe siècle où les dirigeants juifs auraient discuté de leur hégémonie juive mondiale en subvertissant les Juifs, et en contrôlant la presse et les économies du monde.

En Israël, les membres de la Knesset (MK) Ksenia Svetlova et Nachman Shai ont appelé le gouvernement israélien à condamner les propos de Poutine.

« Peut-être que les Juifs se sont ingérés dans les élections américaines, peut-être que les Juifs contrôlent le monde, peut-être que les Juifs ont massacré les Juifs en Pologne. Pour toutes ces allégations, il y a une origine: la haine des Juifs «, a déclaré Svetlova, exigeant que le gouvernement » se prononce fermement contre ces remarques sérieuses du président russe. «

» Si Israël ne défend pas les Juifs, personne ne le fera donc à sa place « , a-t-elle souligné. « C’est la pire forme d’antisémitisme », a déclaré Shai. Les commentaires de Poutine « démontrent que rien n’a changé dans la perception des Juifs comme étant les responsables du » mal du monde « .

Une réponse forte est requise de la part du gouvernement israélien », a-t-il demandé. « Je m’attendrais à ce que les organisations juives se joignent et condamnent ces remarques sérieuses. Ils portent également la responsabilité du sort du peuple juif, quel qu’il soit et où qu’il se trouve « , a-t-il ajouté.

Les protocoles des sages de Sion ont été traduit en langue arabe par Johann Von Leers, le bras droit de Goebbels. Ce livre est une référence dans l’idéologie des Frères Musulmans, dans l’idéologie salafiste et a servi de bible à l’idéologie nazie. Ce livre a été rédigé par les services de propagande russe.

Axel Rehuv pour europe-israel.org
http://www.europe-israel.org/2018/03/poutine-tient-de-propos-dimam-de-cite/

Écrit par : Patoucha | 14 mars 2018

En suivant ce que vous écriviez, Monsieur Corto-Jelmini, 13 mars 2O18

Estimant qu'il vaut mieux faire quelque chose d'inutile plutôt que de n'avoir pas fait ce qu'il aurait fallu j'ai, des mois durant, à la rédaction de 24 heures envoyé un témoignage non sans avoir réalisé les risques que je prenais... correspondant à vos insinuations.

Le cynisme contemporain qui fait dire à Monsieur Macron qu'il ne peut pas avoir d'un côté des gens qui reçoivent et de l'autre des gens qui ne reçoivent et que, par conséquent, il n'accordera plus rien au gens qui recevaient, soit, les cheminots, conduit à l'autre réalité, celle du néolibéralisme, comprenant le démantèlement progressif des acquis sociaux aboutissant à... "Ils n'ont quasiment rien on ne peut plus leur en prendre davantage en revanche on peut leur en donner moins (prestations sociales réduites).

Evangile, Marc: A celui qui a en donnera en abondance (aujourd'hui, notamment, Monsieur Macron président des riches) mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il n'a pas...

La parabole concernant les talents est autre chose. Il s'agit de cultiver les dons reçus sans comparer avec d'autres individus plus doués.

Une fois mon témoignage à 24 heures terminé par concours de circonstances je poursuivis ma démarche de témoignage à propos de ce processus pérenne qui nous concerne... tous appelés à évoluer... en m'adressant par écrit à une seule personne.

Il y a de ma part, Monsieur Corto-Jelmini, aucun "déni".

Corto, s'il le souhaite, lira le commentaire cité plus haut rédigé par Mario Jelmini (à propos de "Corto-Jelmini")!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14 mars 2018

Le cynisme englobe macron et les évangiles de Marc, d'où le "marcon" !

Écrit par : Corto | 14 mars 2018

Donc, afin de stopper les tentatives de Myriam afin de changer de sujet, car nous le savons, Myriam défend bec et ongle la mafia pédophile, notamment celle mise en place par son père !

Myriam ce n'est pas seulement ce que vous dites qui est plein de vide, c'est votre volonté d'influencer les débats qui est ignoble et gros !

Écrit par : Corto | 14 mars 2018

Dès que l'on graille dans les saloperies couvertes par les politiciens suisses et les ong pédophiles en font partie, c'est le silence des "agneaux" helvétiques, ensuite ce sera les insultes et les menaces de Pierre de censurer !

Voilà comment fonctionne la dictature helvétique et voilà comment fonctionnent les criminels qui habitent ce pays !

Les suisses doivent savoir, les pressions récentes concernant les échanges automatiques des données bancaires, ne sont rien en comparaison de ce que prépare la nouvelle administration américaine envers la Suisse !

La Suisse, le siège de quasi toutes les organisations criminelles de la planète va s'en prendre une monumentale et ensuite, en plus, les suisses vont chialer !

Écrit par : Corto | 14 mars 2018

Corto,

Ce que vous écrivez me concernant est tellement énorme que vous parvenez vous-même à vous tirer pas le bas.

Si ce que vous écrivez me concernant "une fois de plus" en cas de procès de moi à vous est à prendre au second degré (ce qu'en temps plus reculés, vos saletés concernant Jean-Noël Cuénod, vous aviez, par trouille, précisé)

il m'est loisible, de par vos infamies, de voir à quel point les lecteurs des blogs de la TDG non encore avisés sont invités, de par vos propres lignes, au discernement.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14 mars 2018

Vous êtes une sorte de sous-marin Myriam, le pire, vous ne savez même pas pour qui vous roulez !

(pour autant que les sous-marins roulent)

Écrit par : Corto | 14 mars 2018

Sur ce blog, enfin plutôt cette note, le sujet c'est Oxfam, l'ong qui avec l'argent des donateurs développe des réseaux de prostitution pédophile, alors évidement, Myriam vient bourrer les colonnes avec ses histoires d'évangiles et autres grenouilleries infectes !

Écrit par : Corto | 14 mars 2018

En Suisse il n'y a que des victimes !

In peu comme tous ces migrants qui arrivent en Europe et qui violent des européennes, si possible des gamines !

Je propose que les victimes participants sur le blog de Pierre, se déclarent officiellement !

Écrit par : Corto | 14 mars 2018

«Il se peut que nous n’atteignions jamais la fin de notre quête, une compréhension complète de l’Univers. Dans un sens, je m’en réjouis. Une fois la théorie ultime découverte, la science ressemblerait à l’alpinisme après la conquête de l’Everest. L’espèce humaine a besoin d’un pari intellectuel. Cela serait ennuyeux d’être Dieu et de n’avoir rien à découvrir.»
Stephen Hawking nous a quitté aujourd'hui.

Écrit par : Pierre Jenni | 14 mars 2018

Pierre,

Stephen Hawking ce grand scientifique entendait également par le cœur.
L'imaginer délivré de son corps de peine, quelle joie.

Comme un oiseau, enfin, il a offert son visage d'éternité au grand soleil

qui nous attend

tous

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14 mars 2018

Il convient de rappeler ici cette phrase de Stephen Hawking, rapportée par le quotidien dans son édition du 25 septembre 2013:
“Je pense que l’idée traditionnelle d’une vie après la mort est un conte de fées pour les personnes qui ont peur du noir”
https://www.24heures.ch/savoirs/sciences/stephen-hawking-explique-vie-mort/story/30075717»).

Écrit par : Mario Jelmini | 14 mars 2018

Pour une fois je vous comprends et vous rejoins.

Écrit par : Pierre Jenni | 14 mars 2018

Et la suivante de l'article n'est pas triste non plus : "«Toute ma vie j’ai vécu avec la menace d’une mort précoce, alors je déteste perdre mon temps»."

Ceci dit, et pour le peu que j'aie compris des dernières découvertes en mécanique quantique, il semblerait qu'une tranche non négligeables de physiciens ne partagent pas son idée matérialiste du cerveau et de l'esprit qui valident la vision déterministe des théories dites classiques que défendait notamment Einstein qui ne pouvait se résigner à accepter que l'information puisse circuler plus vite que la vitesse de la lumière et se moquait de ce qu'il nommait l'action fantôme.
Ces scientifiques ont développé, depuis les expériences d'Alain Aspect, l'idée que la nature serait d'ordre mental.
Je recommande à ce sujet l'ouvrage de Henry Stapp : Le monde quantique et la conscience.

Écrit par : Pierre Jenni | 15 mars 2018

Oxfam !

Finalement oxfam dérange Pierre.

Concernant Hawking, qu'est-ce qu'il a découvert ?

On le voit beaucoup venir faire des leçons de morale déjà ressassées pas d'autres depuis l'antiquité, mais jamais il ne parle des aberration liées à "l'univers" scientific !

Ca sent le marketing à plein nez !

Écrit par : Corto | 14 mars 2018

Je ne pouvais laisser passer cette vérité:

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018
Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018
Répondre à ce commentaire

Vous me flattez hl, la perfection n`est pas de ce monde. Néanmoins et comme il sied, je vous renvoie le compliment.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018

Et il ose:

Nous sommes chez des gens d`esprit.

Écrit par : Tartempion | 11 mars 2018

Écrit par : Patoucha | 15 mars 2018

""JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez."

Réponse: "je vous renvoie le compliment."

Le blog est, malgré l'insulte, de part et d'autre, resté accueillant.... MDR Où sont LES HOMMES?!

Écrit par : Patoucha | 15 mars 2018

C'est ce que je ne cesse de répéter, à force de bouffer le sang de la planète, les suisses sont la population la plus ordurière de la planète !!

(et après, certains déclare que "Corto" est ......)

Y a pas photo !

Écrit par : Corto | 15 mars 2018

" les suisses sont la population la plus ordurière de la planète !!"

Vous avez des enfants Corto!? Où sont-ils nés!? Où vivent-ils? Parce que là! Vous les insultez et insultez tous ceux qui bossent pour gagner et réussir leur vie!

Calmez-vous! Vous franchissez la ligne rouge!

Certaines personnes, toujours les mêmes, sont incontrôlables dans ce blog. C'est insupportable PJ!

Écrit par : Patoucha | 15 mars 2018

Zurich, Suisse : les Jeunes socialistes veulent supprimer les fêtes chrétiennes


Comme les Jeunes socialistes du canton de Zurich l’ont fait savoir samedi soir [10 mars], ils veulent maintenant « supprimer Noël ».

Lors de leur congrès cantonal auquel participait également la socialiste Jacqueline Fehr, conseillère d’État zurichoise, les Jeunes socialistes ont demandé que les jours fériés chrétiens comme Noël soient remplacés par des jours fériés non-religieux. Comme digne substitut, ils proposent la Journée mondiale des femmes.

Neue Zürcher Zeitung

Écrit par : Corto | 15 mars 2018

Ils feraient mieux de demander de faire fermer les banques qui assassine les 3/4 de la planète !


Mais vous l'aurez observé, jamais les socialistes ou la gauche en général ne s'en prend aux pillages des banques suisses envers les dictatures sanguinaires q'elles contrôlent !

Écrit par : Corto | 15 mars 2018

D'ici peu, Y a Myriam qui va mettre une couche d'évangiles !

Une couche de cadavres massacrés par des clients de banques suisses et une couche d'évangile !

Voilà comment les suisses traitent le cas d'Oxfam et le reste !!!

Écrit par : Corto | 15 mars 2018

Corto, les banques, toutes les banques du monde, ne sont que des intermédiaires. Elles gèrent l'argent des autres et prennent leur commission.
Les jeunesses socialistes me semblent cohérentes avec leur idéologie en voulant supprimer les fêtes chrétiennes, mais elles perdent leur temps car ces pratiques culturelles sont profondément ancrées dans l'inconscient des Suisses.
En revanche, et contrairement à ce que tu suggères, elles sont en plein dans la cible avec l'initiative pour des multinationales responsables qui, elles, sont les véritables coupables des dérives que tu dénonces à longueur de commentaires. Et comme leur nom l'indique, elles ne sont pas suisses.

Écrit par : Pierre Jenni | 15 mars 2018

Les banques suisses... Les banques suisses...
Adhérez à «Monnaie pleine»!
https://www.facebook.com/monnaiepleine/?hc_ref=ARR_4yYWwR-X_DPpU366739rtzb6GY570wPMzPtwYR6OCnybxuHBR0fcRyAJ2nyeEYc

Écrit par : Mario Jelmini | 15 mars 2018

Free Tariq!

Écrit par : Free Tariq | 15 mars 2018

Bientôt ton ordure de tariq sera transféré aux USA, il finira ses jours dans une taule américaine et personne ne parlera plus de cette merde élevée au grain des banques suisses !

Pierre, tu fonctionne exactement comme le faisaient les nazis en 1928, exactement les mêmes rhétoriques et types d'alliances, tu es surement un de ceux qui hurle avec les chiens contre Trump, mais tu te trompes, ce ne sont pas les USA qui sont en cause !

"L'Europe" est en train d'exploser, officiellement, la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Tchéquie, l'Italie, l'Autriche quittent le Titanic européen (sans l'Angleterre), bientôt, il n'y aura plus que les socialistes suisses avec leurs fêtes de noël qui s'accrocheront aux débris de ce naufrage, car ils ne pourront plus défendre leur territoire ni leur banque nationale !

Les dizaines de milliers milliards d'euros qui circulent entre les banques nationales européennes ne sont que containers vides, il n'y a que l'inscription sur l'extérieur qui pourrait laisser croire à des devises réelles, mais ces containers sont désespérément vides, il n'y a plus de liquidités, l'euro est une monnaie de singe !

Cela fait plus de 10 ans que les états européens accumulent des dettes annuelles supérieures à 10% de leur PIB, il y a plus des trous dans la coque qu'il n'y a de coque !

Les états fournisseurs de matières premières, notamment énergétiques avaient 2000% raison de ne pas se faire payer en euros !

Saviez-vous qu'il y a 1250 fois plus dollars que de francs suisses dans les baques suisses ?

Bonne chance les gars et surtout allez contempler le drapeau rouge et blanc !!

Écrit par : Corto | 15 mars 2018

Free Tariq!

Écrit par : Free Tariq | 15 mars 2018

Voilà ce que les blogs suisses admettent, des éloges pour un violeur, il faut dire qu'ils sont plusieurs à animer des blogs sur la TdG !

Écrit par : Corto | 15 mars 2018

Corto,

Vous me faites l'honneur de citer mes faits et gestes notamment à propos de "couche évangélique"!

Du jour de ma première communion à ma quinzième années je n'avais jamais ressenti ou vécu quoi que ce soit en communiant. (Une précision, infiniment plus tard je "traversai" et me dirigeai vers le protestantisme).
A quinze ans, avec une amie nous allions à la messe chaque matin et y communions.
A mon ressenti en communiant toujours rien de rien.
Il y avait trois ou quatre vicaires très appréciés dont l'un, notamment, pour sa beauté.
Mais un autre vicaire, qui buvait, n'était pas apprécié.
Chaque vicaire disait la messe chaque jour chacun à son tour.
Lorsqu'il s'agissait de ce vicaire, l'église était pratiquement vide
Nous pensâmes qu'en nous abstenant de participer à la messe de ce vicaire buveur malvenu nous le peinerions et décidâmes de nous rendre à sa messe.
Pour la seule fois, Corto, à cet instant au fond de moi, comme un feu, un foyer, un éclair... comme un rire... joyeux une étincelle de joie... une chaleur... bienvenue.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15 mars 2018

Free Tariq.
Je suis très fier: j'ai réussi hier à faire passer un commentaire sur le blog de Hani Ramadan!
Mais j'ai dû me faire violence...

Écrit par : Mario Jelmini | 15 mars 2018

Ditez-moi Jelmini, vous qui savez tout sur la question, que faisait Dieu avant de créer ce grand foutoir qu`on appelle monde?

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 15 mars 2018

En réponse à Ignaz, le moyne ensablé

Dieu est une donnée de base, transcendante: il a toujours existé et il existera toujours, sans avoir eu besoin d’être créé ou engendré par qui ou par quoi que ce soit.

Incréé, inengendré, Dieu, qui s'ennuyait ferme, a décidé un beau jour de créer l’homme pour se sentir moins seul et faire joujou avec lui. Résultat: Dieu le Père joue avec ses créatures comme les fils de l’homme jouaient naguère avec des petits soldats de plomb ou comme ils jouent aujourd’hui avec leur Game Boy. Tuant.

Dieu ayant créé l'homme à son image, il l’a doté - entre autres - de la faculté de raisonner logiquement. Une faculté qui conduit inexorablement l’homme, lorsqu’il l’utilise, à douter de l’existence (pour ne pas dire: à conclure à l’inexistence) du Dieu d’Abraham, de Moïse, de Jésus, de Paul, de Mahomet, de Joseph Smith et de Philippulus, pour ne citer que quelques zélateurs attitrés. Qu’en déduire? Est-ce que Dieu cacherait quelque chose d’essentiel à ses créatures? “Les choses cachées appartiennent à l'Éternel, notre Dieu”, concède le dernier verset de Deutéronome 29. “La gloire de Dieu, c'est de cacher les choses”, renchérit Proverbes 25:2. De son côté, parlant de “la sagesse de Dieu” (I Corinthiens 2:7), Paul la qualifie de “mystérieuse et cachée” (ibid.). À ce sujet, l’Ingénu de Voltaire déclare: “C’est une absurdité, c’est un outrage au genre humain; c’est un attentat contre l’Être infini et suprême de dire: Il y a une vérité essentielle à l’homme, et Dieu l’a cachée”. Conclusion: l’Être infini et suprême c’est une chose, Dieu c’en est une autre. Dieu n’est pas celui que l’on croit. Dieu n’est pas Dieu.

Écrit par : Mario Jelmini | 15 mars 2018

Libera a Tariq!

Écrit par : Libera a Tariq | 15 mars 2018

Alors Jelmini, vous donnez votre langue au chat?

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 15 mars 2018

- Ou bien nous avons là un violeur.....

- Ou : Une femme qui aimerait se faire violer

- Mais un emmerdeur misogyne et phallocrate ici présent!

Écrit par : Patoucha | 15 mars 2018

Libera CONTRO LE MAFIE

Écrit par : Freddy Spaghetti | 15 mars 2018

Lasst Tariq frei!

Écrit par : lasst Tariq frei | 15 mars 2018

@ En réponse à Ignaz, le moine ensablé.

Dieu est une donnée de base, transcendante: il a toujours existé et il existera toujours, sans avoir eu besoin d’être créé ou engendré par qui ou par quoi que ce soit.

Incréé, inengendré, Dieu, qui s'ennuyait ferme, a décidé un beau jour de créer l’homme pour se sentir moins seul et pour faire joujou avec lui. Résultat: Dieu le Père joue avec ses créatures comme les fils de l’homme jouaient naguère avec des petits soldats de plomb ou comme ils jouent aujourd’hui avec leur Game Boy. Tuant.

Dieu ayant créé l'homme à sa ressemblance, il l’a doté - entre autres - de la faculté de raisonner logiquement. Une faculté qui conduit inexorablement l’homme, lorsqu’il l’utilise, à douter de l’existence (pour ne pas dire: à conclure à l’inexistence) du Dieu d’Abraham, de Moïse, de Jésus, de Paul, de Mahomet, de Joseph Smith et de Philippulus, pour ne citer que quelques zélateurs attitrés. Que faut-il en déduire? Dieu cacherait-il quelque chose d’essentiel à ses créatures? “Les choses cachées appartiennent à l'Éternel, notre Dieu”, concède le dernier verset de Deutéronome 29. “La gloire de Dieu, c'est de cacher les choses”, renchérit Proverbes 25:2. De son côté, parlant de “la sagesse de Dieu” (I Corinthiens 2:7), Paul la qualifie de “mystérieuse et cachée” (ibid.). À ce sujet, l’Ingénu de Voltaire déclare: “C’est une absurdité, c’est un outrage au genre humain; c’est un attentat contre l’Être infini et suprême de dire: Il y a une vérité essentielle à l’homme, et Dieu l’a cachée”. Conclusion: l’Être infini et suprême c’est une chose, Dieu c’en est une autre. Dieu n’est pas celui que l’on croit. Dieu n’est pas Dieu.

Écrit par : Mario Jelmini | 15 mars 2018

Je voudrais quand même attirer l'attention d'Ignaz, de Corto et des autres sur ma pétition adressée au Grand Conseil de la République et canton de Genève, qui a recueilli plus de 50 signatures en deux jours. Signez-la, vous aussi! Pour cela, rendez-vous sur https://www.change.org/p/grand-conseil-de-la-république-et-canton-de-genève-pour-l-instauration-d-une-commission-d-enquête-parlementaire-dans-l-affaire-tariq-ramadan

Écrit par : Mario Jelmini | 15 mars 2018

ignaz aurait voulu naître dans un monde parfait !

Sans miroir !

Écrit par : Corto | 16 mars 2018

" @Pierre Jenni,
Je n espère pas que vous parlez aussi de Pierre Noël! Oui, Pierre sur laquelle Jésus voudrait construire son Eglise et Noël la fête la plus célébrée dans le monde entier de toute confession qu on le veuille ou pas! Pierre et Noël dans un seul pseudo qui vomit 24/24 et 7/7 les 1.6 milliards de chrétiens et qui rêve de se charger de les éliminer, on aimerait bien savoir comment!

Écrit par : Charles 05 | 09 mars 2018""

Pierre Jenni,

Que répondre à une personne ne disposant plus de ses facultés intellectuelles? Qui plus est n'habiterai pas en Suisse pas plus qu'en Europe. Commentaires bourrés de fôôôtes comme d'expression etc.

Ayant côtoyé des handicapés mentaux (mon épouse travaillait dans cet établissement tout en habitant à 200 mètres du centre, la plupart ne sont pas dangereux, c'est le cas de cette personne.

Je ne souhaite pas donner plus d'importance à cette personne que n'en vaut son commentaire, la justice ne condamne pas les handicapés mentaux.

N'intervenant pas sur ce blog, il serait bien que tout commentaire à mon sujet soit effacé ou bloqué si possible afin de ne pas semer le trouble.

Merci Pierre Jenni de votre compréhension, bonne suite pour le reste.

Écrit par : Pierre NOËL | 10 mars 2018


@Pierre Noël

"Je ne souhaite pas donner plus d'importance à cette personne que n'en vaut son commentaire, la justice ne condamne pas les handicapés mentaux."

Les malades mentaux ne vivent pas en liberté en Suisse! Cette personne est une activiste, anti-Israël/Juifs - qui clame le 05 | 20 juin 2017: "Vive Poutine, Assad et l Iran" - plagiaire, analphabète, pour preuve parmi des kyrielles de commentaires, ceux-ci:

"lovejoie,
Avec bcp de respect à vos écrits mais vous voyez des scientologues un peu partout. Je déteste tout secte et/ou religion, entre autres monothéistes, qui spolient les gens de leurs biens, de leurs terres au nom de ces dits livres saints bidons interprétés usurpés en faveur d un projet politique honteux et incongru.

Bien à Vous

Écrit par : Charles 05 | 16 juillet 2017

"Un homme de 75 ans qui fréquente une jeunette de 30 ans (qu il achetée au kilo) est un sacré veinard, il a de la chance d avoir de la chair fraîche, de la séduire et de l avoir, quel chanceux ce sacré séducteur...

Et dans le travail, même en Suisse, pour le même boulot, une femme est payée 11% moins cher qu un homme mâle..."

Comprendra qui pourra...

Écrit par : Charles 05 | 18 avril 2017

"Vivement que Michelle Obama "reviendrait" après le règne de H. Clinton... "
------------

" Pierre et Noël dans un seul pseudo qui vomit 24/24 et 7/7 les 1.6 milliards de chrétiens et qui rêve de se charger de les éliminer,"

Cette phrase n'est pas une nouveauté Pierre, c'est même la énième, avec cette expression: "gangrénés du cerveau" plagiée à Voltaire!

"Je vous comprends mais faisons attention sur les blogs tdg car beaucoup de gangrénés du cerveau sévissent et en meute et qui prônent tout simplement de tirer la chasse d eau pour éliminer 1.3 milliards de musulmans et de même pour 1,3 milliards de catholiques.
Merci à Vous et de même, bonne nuit. Navré si j ai blessé votre écrit.
Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 09/10/2016

Je suis intervenue parce que ce n'est pas la première fois qu'il s'en prend à vous:

@Corto et Patoucha et P.N.,

Veuillez bien accepter nos condoléances les plus sincères à Vous personnellement, de vrais combattants de la Liberté (blague à part...MDR à la patte...) et aussi à Al Qayda votre clone, à Netanayou, Avigdor Libermann pour la mort bien méritée d Al Baghdadi chef de Daech. Daech aimé et soutenu par les Saoudis, Qataris, la Turquie, la France de Hollande et les deux leaders politiciens israeliens pro-nazis sus cités, entre autres "les plus démocrates de la Région" donc nos anges (de la mort) Netanayou et Avigdor Libermann)...

Toutes nos meilleures pensées qui vous accompagnent dans votre très long deuil.

Bien à vous, Grands Chers (sans blague!).

Écrit par : Charles 05 | 27 juin 2017

PS: À noter que son clavier est dépourvu de signes orthographiques et d’ accents. Les mots qui en comportent sont copiés/collés. Idem pour JJ/Jean Jarogh dont l’apostrophe est remplacée par un semblant d' accent grave «c`est»!

Si cette personne s'attaque à vous, c'est uniquement parce que vous soutenez Israël.... Donc, Pierre..... À Bientôt!

Écrit par : Patoucha | 16 mars 2018

Chere Patoucha, vous voila encore en train de vous exciter pour rien. Avec votre coeur déficient, vous ne devriez pourtant penser qu`a vous épargner les émotions.

Écrit par : JJ | 16 mars 2018

Finalement Jelmolini, tout champion du sacrilege que vous soyez, vous n`en savez pas plus que la bonne du curé du village voisin qui se signe a chaque fois avant de prendre en main un concombre. Pour l`anecdote, ici a l`asile il y a des fous qui disent que Dieu c`est le bon docteur Zinzin, sont-ils betes ces fous.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 16 mars 2018

Non, c'est faux! Dieu, ce n'est pas le docteur Zinzin: Dieu, c'est moi!
Foi de Jelmolini, je l'affirme haut et fort:
Je suis celui qui suis (Exode 3:14)
Je suis saint (Lévitique 11:44-45 et Ésaïe 65:5)
Je suis le Saint au milieu de toi (Osée 11:9)
Je suis l'Éternel, ton Dieu (Exode 20:2)
Je suis l'Éternel, celui qui frappe (Ézéchiel 7:9)
Je suis le Dieu tout puissant; marche devant ma face et sois intègre (Genèse 17:1)
Je suis Dieu; je domine sur les nations, je domine sur la terre (Psaumes 46:10)
Je suis votre maître (Jérémie 3:14)
Je suis venu jeter un feu sur la terre (Luc 12:49)
Je suis pur, je suis sans péché; je suis net, il n'y a point en moi d'iniquité (Job 33:9)
Je suis l'intelligence, la force est à moi (Proverbes 8:14)
Je suis le premier et je suis le dernier; hors moi il n'y a point de Dieu (Ésaïe 44:6)
Je suis la lumière du monde (Jean 8:12 et 9:5)
Je suis le pain de vie (Jean 6:35 et 6:48)
Je suis le chemin, la vérité, et la vie (Jean 14:6)
Je suis la résurrection et la vie (Jean 11:25)
Je suis le bon berger (Jean 10:11 et 10:13)
Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut (Jean 8:23)
Je suis venu pour sauver le monde (Jean 12:47)
Je suis le cep, vous êtes les sarments; sans moi vous ne pouvez rien faire (Jean 15:5)
Je suis celui que vous cherchez (Actes 10:21)
Je suis le premier et le dernier, et le vivant (Apocalypse 1:18)
Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin (Apocalypse 22:13)

Je suis la voix de celui qui crie dans le désert (Jean 1:23)
Je suis environné de moqueurs (Job 17:12).

Je suis trop vieille pour me remarier (Ruth 1:12; Ruth avec un «h» à la fin)

Il était temps quelle me présente, pas vrai?

Écrit par : Mario Jelmini | 16 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018

Écrit par : Patoucha | 21 mars 2018

A la bonne heure Jelmolini, voila ce que je voulais vous faire avouer! Il fallait que l`Univers, votre création, sache enfin qui est son Dieu. Voila qui est fait et je puis maintenant vous recommander sans arriere-pensée aux soins éclairés de mon ami le docteur Zinzin.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 16 mars 2018

Le bon docteur Zinzin n'est pas fou: il croit en moi, lui.
Et il sait parfaitement qu'il n'y a rien à soigner chez moi. Car Dieu, outre qu'il est tout-puissant et immortel, est insoignable.
Aussi insoignable qu'injoignable, fût-ce par la prière.

Écrit par : Mario Jelmini | 16 mars 2018

Le document, obtenu par le Jérusalem Post, montre que le ministre des affaires étrangères de l'autorité "palestinienne", Riyad al-Malki, et le chef du service des renseignements généraux Majed Faraj, ainsi que deux fonctionnaires de rang inférieur, ont séjourné au Four Seasons de Baltimore. La note est de 14 250,50$, y compris le service de chambre et les achats au minibar tels que 42$ pour une bouteille de champagne.

Pour une seule nuit avec un petit-déjeuner à 140,09$

Écrit par : Corto | 16 mars 2018

Tu oublies les putes.

Écrit par : Pierre Jenni | 16 mars 2018

En voyant les horreurs dans le monde... si Jelmini est le Dieu créateur sa place n'est-elle au rang des pires criminels?

La beauté du monde
- Céline l'abject antisémite à... la Pléiade?

- Que voulez-vous, c'est un immense écrivain.

Quoi dire de plus

du moment que...!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16 mars 2018

Tout à fait d'accord avec vous, Myriam: Le Dieu créateur (celui des juifs, des chrétiens et des musulmans) est le pire des criminels.

Extrait du Grand Livre du Cosmos:
"À un certain moment, une odeur putride parvient aux narines du Grand Maître cosmique (par Grand Maître cosmique, il faut entendre “Celui qui vit par-delà les cieux des univers et qui voit tout”). Celui-ci en déduit aussitôt, fort logiquement, qu’ il y a quelque chose de pourri dans le royaume des cieux [1]. En y regardant de plus près [2], il constate avec stupeur toutes sortes de manquements et de débordements chez les résidents du ciel, qui multiplient transgressions et iniquités [3] sans la moindre vergogne [4]. Aussi, se fâchant tout rouge, somme-t-il cette vermine de se repentir et de changer de style de vie, sous peine d’extermination. Dieu, qui mène une existence particulièrement dissolue, se sent concerné au premier chef par les menaces de “Celui qui est au-dessus de lui”. Persuadé que le Grand Maître cosmique l’a créé à sa ressemblance, il cherche une solution susceptible d’apaiser sa colère. C’est alors que l’idée de créer l’homme et la femme germe dans son esprit [5]. Cela lui permettra, pense-t-il, de rejeter impunément la faute sur ces êtres inférieurs. Il retrousse donc ses manches et, utilisant une tourbe spéciale [6] prélevée dans le jardin d’Éden, pétrit deux créatures dressées sur leurs pattes arrière, puis leur insuffle une étincelle de raison (cf. le Coran XV:29, XXXII:9 et XXXVIII:72) - allant jusqu’à leur accorder, par la même occasion, la faculté de rire. À peine ses nouveaux sujets ont-ils commencé, sur son injonction, à croître et à multiplier [7], qu’il entreprend de les torturer de mille et une manières, faisant preuve d’incontestables talents en la matière. Une fois leur destinée accomplie (c’est-à-dire une fois qu’ils ont compris qu’il n’y avait pas de quoi rire), ces morpions sont renvoyés dans leur tourbe originelle, certains par l’effet d’une mort subite (à l’occasion, par exemple, d’un carnage, d’un déluge, d’un tremblement de terre, d’une éruption volcanique ou d’une épidémie), d’autres au terme de souffrances plus subtiles et savamment prolongées. Dieu est en effet convaincu que les sacrifices humains sont agréables au Grand Maître et que ses vices lui seront pardonnés s’il se montre prodigue en bons et loyaux sévices. L’idée n’effleure même pas le céleste roitelet qu’en chargeant les hommes de ses fautes et en les obligeant à expier à sa place, il ne fait qu’allonger la liste de ses crimes et aggraver son cas.
Car, bien entendu, Dieu devra répondre de ses actes lors du grand déballage final (aussi appelé Jugement dernier), lorsqu’il sera appelé à rendre des comptes par Celui (ou Celle) qui trône au-dessus de lui. Il devra fournir des explications pour chaque être humain qu’il aura maltraité - tout comme l’homme, de son côté, devra se justifier pour chaque mouche ou chaque araignée à l’intégrité corporelle desquelles il aura attenté, intentionnellement ou par négligence. Et malheur à Dieu s’il devait oser prétendre, lors de son procès, qu’il n’a “jamais fait de mal à un être humain”. Une telle affirmation déclencherait, à n’en pas douter, un beau tollé chez les humains. Pour s’en convaincre, Il suffit de penser à l’agitation [8] qui règne chez les insectes diptères et à la ténacité avec laquelle ceux-ci harcèlent les hommes depuis qu’ils ont entendu certains de ces “bipèdes hypocrites”, comme ils les appellent, affirmer haut et fort qu’ils n’avaient “jamais fait de mal à une mouche”."

[1] Cf. William Shakespeare (1564-1616), Hamlet (vers 1601), acte I, scène 4: “Il y a quelque chose de pourri dans le Royaume de Danemark”.

[2] Comparer avec Genèse 18:21 : “Je veux descendre pour voir si leur crime est parvenu à son comble, ainsi que le bruit en est venu jusqu’à moi” (c’est l’Éternel qui parle).

[3] Cf. Lévitique 16:21-22.

[4] • “Il n'y a dans ce pays [Israël] ni vérité, ni bonté, ni connaissance de Dieu. On n'y voit que parjures et mensonges, homicides, vols et adultères; on use de violence et le meurtre succède au meurtre” (Osée 4:1-2); • “Ce que leurs mains savent bien faire, c’est le mal” (Michée 7:3); • “Nul ne se plaint avec justice, nul ne plaide avec droiture; ils s'appuient sur des faussetés et allèguent des mensonges; ils conçoivent le mal et enfantent le crime” (Ésaïe 59:4); • “La vérité a disparu, elle s'est retirée de leur bouche” (Jérémie 7:28 in fine).

[5] “Je vais créer un homme d’argile crissante, extraite d’une boue malléable” (Le Coran XV:28; c’est Allah qui parle); “Oui, je vais créer d’argile un mortel” (Le Coran XXXVIII:71, traduction Denise Masson; c’est toujours Allah qui parle). “Louange à Dieu qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière. (...) C'est Lui qui vous a créés d'argile; puis Il a décrété un terme pour chacun d’entre vous, un terme fixé par Lui” (Le Coran VI:1-2). “C’est lui [Dieu] qui, de l’eau, a créé un mortel, puis il a tiré, de celui-ci, une descendance d’hommes et de femmes” (Le Coran XXV:54; traduction Denise Masson; autres traductions: ◊ “Lui, d’eau, crée un être charnel et lui donne une descendance, mâle ou femelle”; ◊ “Et c’est Lui qui de l’eau a créé une espèce humaine qu’Il unit par les liens de la parenté et de l’alliance”).

[6] Le Coran XXXII:6-7 confirme que “le Tout-Puissant (...) a commencé la création de l'homme à partir de l'argile”. Et le Coran LV:14 de renchérir: “Il a créé l'homme d'argile sonnante comme la poterie” (afin qu’Il puisse le briser comme on brise une poterie). Dans le même sens: Le Coran XV:26. Bien avant le livre de la Genèse, qui a inspiré le Coran, L’épopée de Gilgamesh rapporte en ces termes la création d’un homme par une divinité (traduction et adaptation d’Abed Azrié, Albin Michel 2015): “Arourou (...) lave ses mains, prend une poignée d’argile, la lance dans la plaine et dans la plaine est créé Enkidou le héros” (page 29).

[7] Cf. Genèse 1:28.

[8] L’agitation: la formule chère à Descartes, “Je cogite, donc je suis” (“cogito ergo sum”),
n’est applicable qu’aux êtres humains. Si on veut l’étendre à l’ensemble du règne animal (et par conséquent aux mouches), il faut la transformer en “Je m’agite, donc je suis”. Les êtres humains peuvent se prévaloir des deux formulations; à vrai dire, la plupart d’entre eux s’agitent davantage qu’ils ne cogitent.

Écrit par : Mario Jelmini | 16 mars 2018

JJ@ J'ai lu vos commentaires chez Daniel Warner. A mon avis, vous êtes en train de devenir complétement cinglé. Il n'y a rien dans ce que vous avancez qui tient la route. Sur le "populisme" en Europe, lisez ce que dit Marcel Gauchet. Cela vous remettra le citron d'aplomb...

Écrit par : Géo | 16 mars 2018

Les insultes font de pietres arguments, Géo.

Écrit par : JJ | 16 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018
Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

"En voyant les horreurs dans le monde... si Jelmini est le Dieu créateur sa place n'est-elle au rang des pires criminels?"

Dieu mérite l'internement à vie.

Écrit par : Créa les cieux et la terre, et n'a pas fini de se marrer | 16 mars 2018

Si vous êtes sur ce blog pour recouvrir ce que la presse fait déjà, vous n'êtes d'aucune utilité, la Suisse, une fois de plus au coeur d'un énorme scandale de corruption, cette fois en prostituant des enfants avec le fric des donateurs, ce qui n'est pas nouveau dans les ong basées à Genève, la capitale mondiale de la corruption et de l'argent sale !

Mais vous préférer étaler votre ignorance en faisant des copiés/collés afin de recouvrir le sujet !

Bande de clébards !!!

Écrit par : Corto | 16 mars 2018

Free Tariq!

Écrit par : Free Tariq | 16 mars 2018

waf, waf

Écrit par : Pierre Jenni | 16 mars 2018

Laat Tariq!

Écrit par : Laat Tariq | 16 mars 2018

GOD SAW I WAS DOG

Écrit par : goddog | 16 mars 2018

waf, waf

Écrit par : Pierre Jenni | 16 mars 2018

Incapables d’avoir leur blog ça sabote celui des autres. PJ, ceux que vous pensez être utiles pour l’ »enrichissement » des blogs.... vous le rendent. Bien mal! Des traitres quoi!

Écrit par : Patoucha | 16 mars 2018

Et moi qui croyais que c`est vous qui réclamiez si chaudement la libération de Maitre Tariq, Patoucha. Bah, tout le monde peut se tromper, pas vrai? A propos, j`aime beaucoup votre parfum sépulcral mais vous ne devriez pas forcer la dose, ca gache l`effet :))

Écrit par : JJ | 16 mars 2018

tariq aurait été retrouvé mort dans sa cellule vers les 16H00 c'est après midi !

Les causes du décès n'ont pas été communiquée, il s'agirait sans doute d'un suicide !

Écrit par : Corto | 16 mars 2018

Sources?

Écrit par : JJ | 16 mars 2018

Un suicide? Je pencherais plutôt pour la justice divine.
RIP Tariq

Écrit par : Mario Jelmini | 16 mars 2018

es un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

- Ou bien nous avons là un violeur.....

- Ou : Une femme qui aimerait se faire violer

- Mais un emmerdeur misogyne et phallocrate ici présent dès l'aube! Qui ronfle dès 19 h, heure de l'extinction des feux dans les EMS hongrois!

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

AFP

Écrit par : Corto | 16 mars 2018

Un certain Corto aurait été retrouvé rétamé dans sa cellule matelassée vers les 16.00 cet apres-midi! Les causes du trépassement n'ont pas été communiquées, il a semble-t-il oublié de respirer entre deux commentaires sur l`asile d`aliénés virtuel qu`il fréquentait assidument!

Écrit par : JJ | 16 mars 2018

Fake news! I Intox! Corto est immortel.

Écrit par : Mario Jelmini | 16 mars 2018

Gentillesse anti-juive pour une pro-islamiste!

Vrai visage de JJ/JEAN JAROGH

Écrit par : Patoucha | 23 mars 2018

La nouvelle vient d'être annoncée dans le journal de france2 !

Écrit par : Corto | 16 mars 2018

Un document, obtenu par le Jérusalem Post, montre que le ministre des affaires étrangères de l'autorité "palestinienne", Riyad al-Malki, et le chef du service des renseignements généraux Majed Faraj, ainsi que deux fonctionnaires de rang inférieur, ont séjourné au Four Seasons de Baltimore. La note est de 14 250,50$, y compris le service de chambre et les achats au minibar tels que 42$ pour une bouteille de champagne.

Pour une seule nuit avec un petit-déjeuner à 140,09$

Écrit par : Corto | 16 mars 2018

I LoVe Crab cakE & bouRBon

Écrit par : rouquin | 16 mars 2018

@M. Pierre Jenni, @ M. Mario Jelmini et tous les autres contributeurs intègres et de bonne foi qui sont nombreux et qui apprécieront. je l espère, ces deux vidéos!

J avais envoyé ces deux superbes vidéos pour la 1 ère fois à Mme Hélène Richard Favre (blog.voix.tdg.ch)et qui a la gentillesse de les publier et de même après au blog de M. P. Jenni (ce blog-ci) et qui a fait de même, Merci, et M. Mario Jelmini, contributeur, qui les ont appréciées aussi.

Deux magnifiques vidéos et uniques. La 1ère est une Prière des Mères Israeliennes et Palestiniennes (Mothers Prayer) pour une paix durable entre les deux Mères. Et la 2ème est une vois extra ordinaire du Père Serafim en Géorgie chantée en Asyriaque(ndr: venant de la Syrie) /Araméen, langue parlée par Jésus et ceci en l Honneur de l arrivée du Pape François!

https://www.youtube.com/watch?v=YyFM-pWdqrY

http://www.dailymotion.com/video/x4wthkf

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 16 mars 2018

140$ dans tes rêves Corto

Écrit par : rouquin | 16 mars 2018

On a enseigné que Dieu a créé l'homme à son image mais finalement on parviendrait à la question de savoir si ce n'est pas l'homme qui a créé Dieu à son image au fur et à mesure de l'évolution selon la géographie, les conditions de vie, événements, visées, etc.

Terreur, le dieu du déluge celui qui arme le bras des guerriers
Père au ressenti d'un être, tel Jésus, frustré du sien
Amour... mais plaisir d'amour...(?!)

Ce Dieu créé par nous, ce Dieu notre enfant, notre fils unique... étant à nous ce que nous sommes à lui.

Pour améliorer cet Etre à notre image une seule issue: nous améliorer au point que l'on puisse compter sur nous... moins imprévisibles, moins indifférents, moins hautains comme absents, moins distants, moins "sourds" ou atteints de mutisme...gens d'accueil, de partage et d'amitié.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 16 mars 2018

Le Charles pro-Putin qui joue les sensibles, il doit avoir dû pousser sur la boisson avec son pote saoudien !

CIA

Écrit par : Corto | 16 mars 2018

RUSSIE- GRANDE BRETAGNE: 14 morts suspectes depuis 2003!
Des méthodes barbares!

Victimes d'empoisonnement, Ioulia Skripal et son père Sergueï Skripal ont été hospitalisés le 4 mars dans un état critique à Salisbury, une petite ville dans le sud-ouest d'Angleterre.

Londres a rejeté la responsabilité de cette attaque sur la Russie et annoncé une série de sanctions contre Moscou, qui nie fermement son implication.

Espion russe: ferme condamnation suisse

La Suisse condamne fermement l'attaque au gaz neurotoxique de classe "Novichok" en Grande-Bretagne. L'attaque contre l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille a déclenché une confrontation entre Moscou et Londres.

La Suisse est très inquiète par la nouvelle utilisation d'un agent chimique, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères. D'autant plus que celle-ci fait suite à une série de violations similaires du droit international durant ces dernières années.

L'usage d'un gaz neurotoxique est "particulièrement préoccupant". La Suisse rappelle qu'il est indispensable pour la paix et la stabilité de respecter les normes et règles internationales.

Washington accuse Moscou de piratage
Les Etats-Unis accusent la Russie de piratage.
fotolia Les Etats-Unis accusent la Russie de piratage.

Les Etats-Unis ont accusé pour la première fois directement le gouvernement russe d'être derrière des cyberattaques. Celles-ci concerneraient des systèmes de contrôle de certaines infrastructures américaines ultra-sensibles, comme des centrales nucléaires ou de distribution d'eau.

Ces accusations ont coïncidé avec l'annonce par l'administration du président Trump d'une série de sanctions contre des individus et des entités russes en réponse à l'ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et à plusieurs cyberattaques.

Moscou, qui a toujours contesté toute ingérence, a immédiatement promis "des mesures de représaille".

T.Ramadan: expertise médicale repoussée
Tariq Ramada.
AP Tariq Ramada.

Le délai accordé pour que soit réalisée une nouvelle expertise médicale de l'islamologue suisse Tariq Ramadan, inculpé en France pour viols, a été repoussé au 15 avril, a indiqué vendredi une source proche de l'enquête.

Initialement prévue pour fin mars, cette expertise a été demandée par le juge d'instruction chargé de l'enquête pour vérifier la compatibilité de l'état de santé du théologien avec sa détention provisoire. L'islamologue de 55 ans affirme souffrir d'une sclérose en plaques et d'une neuropathie.

Ce délai s'explique notamment par la charge importante de travail à laquelle doivent faire face les deux médecins désignés pour effectuer l'expertise.

"affirme souffrir d'une sclérose en plaques et d'une neuropathie."

La faute à Israël, aux Juifs, au Mossad :)))))))))))))

TELETEXT RTS!

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

À IGNORER Corto!

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Corto qui dit:"Le Charles pro-Putin qui joue les sensibles(...)"

Ceux sont ces Mères Palestiniennes et Palestiniennes, intègres et de bonne foi qui s inquiètent et qui veulent s occuper du Futur et de l Avenir de leurs enfants en commençant par la magnifique et sublime Yael Deckelbaum du mouvement Women Wage Peace et non pas Corto et semblables...

Follow Yael: https://www.facebook.com/YaelDeckelbaum/ Now available on iTunes: https://itun.es/us/8GJohb Yael Deckelbaum feat. Lubna Salame, Daniel Rubin, Miriam Tukan, Rana choir, the Hebrews of Dimona and singers from all sectors and religions of israeli society. ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ Video directed by: Astar Elkayam

Écrit par : Charles 05 | 17 mars 2018

@M. Pierre Jenni, Editeur du blog: Erratum 2ème ligne, (Mères PALESTINIENNES ET ISRAELIENNES...), navré:

Corto qui dit:"Le Charles pro-Putin qui joue les sensibles(...)"

Ceux sont ces Mères Palestiniennes et Israeliennes, intègres et de bonne foi qui s inquiètent et qui veulent s occuper du Futur et de l Avenir de leurs enfants en commençant par la magnifique et sublime Yael Deckelbaum du mouvement Women Wage Peace et non pas Corto et semblables...

Follow Yael: https://www.facebook.com/YaelDeckelbaum/ Now available on iTunes: https://itun.es/us/8GJohb Yael Deckelbaum feat. Lubna Salame, Daniel Rubin, Miriam Tukan, Rana choir, the Hebrews of Dimona and singers from all sectors and religions of israeli society. ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ Video directed by: Astar Elkayam

Écrit par : Charles 05 | 17 mars 2018

" @Pierre Jenni,
Je n espère pas que vous parlez aussi de Pierre Noël! Oui, Pierre sur laquelle Jésus voudrait construire son Eglise et Noël la fête la plus célébrée dans le monde entier de toute confession qu on le veuille ou pas! Pierre et Noël dans un seul pseudo qui vomit 24/24 et 7/7 les 1.6 milliards de chrétiens et qui rêve de se charger de les éliminer, on aimerait bien savoir comment!

Écrit par : Charles 05 | 09 mars 2018""

Pierre Jenni,

Que répondre à une personne ne disposant plus de ses facultés intellectuelles? Qui plus est n'habiterai pas en Suisse pas plus qu'en Europe. Commentaires bourrés de fôôôtes comme d'expression etc.

Ayant côtoyé des handicapés mentaux (mon épouse travaillait dans cet établissement tout en habitant à 200 mètres du centre, la plupart ne sont pas dangereux, c'est le cas de cette personne.

Je ne souhaite pas donner plus d'importance à cette personne que n'en vaut son commentaire, la justice ne condamne pas les handicapés mentaux.

N'intervenant pas sur ce blog, il serait bien que tout commentaire à mon sujet soit effacé ou bloqué si possible afin de ne pas semer le trouble.

Merci Pierre Jenni de votre compréhension, bonne suite pour le reste.

Écrit par : Pierre NOËL | 10 mars 2018


@Pierre Noël

"Je ne souhaite pas donner plus d'importance à cette personne que n'en vaut son commentaire, la justice ne condamne pas les handicapés mentaux."

Les malades mentaux ne vivent pas en liberté en Suisse! Cette personne est une activiste, anti-Israël/Juifs - qui clame le 05 | 20 juin 2017: "Vive Poutine, Assad et l Iran" - plagiaire, analphabète, pour preuve parmi des kyrielles de commentaires, ceux-ci:

"lovejoie,
Avec bcp de respect à vos écrits mais vous voyez des scientologues un peu partout. Je déteste tout secte et/ou religion, entre autres monothéistes, qui spolient les gens de leurs biens, de leurs terres au nom de ces dits livres saints bidons interprétés usurpés en faveur d un projet politique honteux et incongru.

Bien à Vous

Écrit par : Charles 05 | 16 juillet 2017

"Un homme de 75 ans qui fréquente une jeunette de 30 ans (qu il achetée au kilo) est un sacré veinard, il a de la chance d avoir de la chair fraîche, de la séduire et de l avoir, quel chanceux ce sacré séducteur...

Et dans le travail, même en Suisse, pour le même boulot, une femme est payée 11% moins cher qu un homme mâle..."

Comprendra qui pourra...

Écrit par : Charles 05 | 18 avril 2017

"Vivement que Michelle Obama "reviendrait" après le règne de H. Clinton... "
------------

" Pierre et Noël dans un seul pseudo qui vomit 24/24 et 7/7 les 1.6 milliards de chrétiens et qui rêve de se charger de les éliminer,"

Cette phrase n'est pas une nouveauté Pierre, c'est même la énième, avec cette expression: "gangrénés du cerveau" plagiée à Voltaire!

"Je vous comprends mais faisons attention sur les blogs tdg car beaucoup de gangrénés du cerveau sévissent et en meute et qui prônent tout simplement de tirer la chasse d eau pour éliminer 1.3 milliards de musulmans et de même pour 1,3 milliards de catholiques.
Merci à Vous et de même, bonne nuit. Navré si j ai blessé votre écrit.
Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 09/10/2016

Je suis intervenue parce que ce n'est pas la première fois qu'il s'en prend à vous:

@Corto et Patoucha et P.N.,

Veuillez bien accepter nos condoléances les plus sincères à Vous personnellement, de vrais combattants de la Liberté (blague à part...MDR à la patte...) et aussi à Al Qayda votre clone, à Netanayou, Avigdor Libermann pour la mort bien méritée d Al Baghdadi chef de Daech. Daech aimé et soutenu par les Saoudis, Qataris, la Turquie, la France de Hollande et les deux leaders politiciens israeliens pro-nazis sus cités, entre autres "les plus démocrates de la Région" donc nos anges (de la mort) Netanayou et Avigdor Libermann)...

Toutes nos meilleures pensées qui vous accompagnent dans votre très long deuil.

Bien à vous, Grands Chers (sans blague!).

Écrit par : Charles 05 | 27 juin 2017

PS: À noter que son clavier est dépourvu de signes orthographiques et d’ accents. Les mots qui en comportent sont copiés/collés. Idem pour JJ/Jean Jarogh dont l’apostrophe est remplacée par un semblant d' accent grave «c`est»!

Si cette personne s'attaque à vous, c'est uniquement parce que vous soutenez Israël.... Donc, Pierre..... À Bientôt!

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

J'en parlait sur un blog il y a 2 ou 3 semaines :

Grève du personnel de l'ONU ce vendredi
Les fonctionnaires du palais des Nations protestent contre les diminutions de salaire dont ils sont victimes.

Environ 35% des effectifs des officines genevoise de l'onu vont disparaître dans les 3 ans, ce n'est qu'une première étape !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

On a dit que l'homme a inventé les dieux, les déesses, Dieu et que par conséquent Dieu n'existe pas en oubliant que la pensée qui ne connaît pas les limites de temps et d'espace a sa propre force

chercher KINESIE...

Pour la suite l'homme doit recevoir de quoi non survivre ou sous vivre mais une rente, en France il y a peu, suggérée universelle... calculée en fonction de la réalité avec générosité.

L'enfant se rend à l'école non plus pour avoir une bonne situation mais pour se meubler l'esprit ce qui rend à l'école sa noblesse et sa dignité: son efficacité.

L'IA prenant une partie de son travail à l'homme n'est plus, en ce sens, un danger pour l'homme qui n'a plus à gagner sa vie puisqu'il reçoit la rente universelle et ne compte donc plus sur un travail rémunéré pour vivre.

Stephen Hawking redoutait que l'IA progresse de façon telle que l'homme lui-même ne puisse plus suivre... ce qui donnerait toute puissance à l'IA éventuellement au détriment de l'homme par l'IA dépossédé de son pouvoir.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 mars 2018

Free Tariq!

Écrit par : Free Tariq | 17 mars 2018

@Myriam Belakovsky

Marx qui n était pas un anti-clérical forcené a dit:"(...) C’est l’homme qui fait la religion et non la religion qui fait l’homme. (...) Mais l’homme, ce n’est pas un être abstrait, recroquevillé hors du monde, c’est la société. Cet État, cette société produisent la religion, une conscience renversée du monde, parce qu’ils sont eux-mêmes un monde renversé(...) »

L argent ou le Monde Renversé?

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 17 mars 2018

Un commentaire été effacé !


Concernant les 25 milliards d'arafat dans une banque genevoise !

Qu'est-ce qu'il y a Pierre, ça dérange ?


Un document, obtenu par le Jérusalem Post, montre que le ministre des affaires étrangères de l'autorité "palestinienne", Riyad al-Malki, et le chef du service des renseignements généraux Majed Faraj, ainsi que deux fonctionnaires de rang inférieur, ont séjourné au Four Seasons de Baltimore. La note est de 14 250,50$, y compris le service de chambre et les achats au minibar tels que 42$ pour une bouteille de champagne.

Pour une seule nuit avec un petit-déjeuner à 140,09$

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Les 25 milliards de dollars laissés par arafat à Genève dérange au plus haut point !

Un procès à huis clos qui dure depuis presque 12 ans, des héritiers qui s'entrebattent comme des chiffonniers, oui arafat faisait des promesses à tous petits garçons qu'il mettait dans ses lits, il a pratiqué la pédophilie avec des garçonnets à Genève pendant 15 ans, cela en totale impunité !

A chacune de ses victimes, il signait des documents dans lesquels il promettait la totalité de son héritage, il y a aussi abbas et sa bande qui revendiquent leurs "droits" sur cet énorme magot, abbas était le trésorier d'arafat, (c'est la raison pour laquelle il est devenu président) et il y a l'épouse et la fille qui tiennent le haut du pavé, un bordel mêlant droit islamique, droit suisse et menaces terroristes, voilà ce qu'il se passe dans le dos des genevois, pas un mot concernant la "succession" des milliards octroyés à la population de Ramallah et de Gaza et qui a finit sur un compte perso dans une banque genevoise !

Pas un mot dans la presse et maintenant ils effacent mes commentaires !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Rilasci Tariq!

Écrit par : Rilasci Tariq | 17 mars 2018

Vous allez pouvoir vous défoncer à Genève, la petite bande de gauchistes qui détestez la Suisse : du 21 au 26 mars, les corto de tous poils seront à l'honneur.
Haro sur le bourgeois et l'argent suisse !
Il y aura toutes les célébrités de ce qui se fait de pire dans le gauchisme : Coline de Senarclens ET Jean Ziegler ENSEMBLE, Uni Dufour, le 24 mars, "autour du thème de la liberté"..., je n'invente rien. Mais tout le pire de la branche sera présent. Glorification de la prison, de l'esclavagisme, du crime et tous les héros que cela a produit ! La totale...
Cela s'appelle "Festival Histoire et Cité", cela devrait s'appeler Festival de la cuistrerie de gôche et cela se passera à Genève. Où ce genre de connerie serait-il possible ailleurs ?

Écrit par : Géo | 17 mars 2018

On s'en fout d'Arafat. UBS number one. Hapoalim retour maison la queue entre les jambes.

Écrit par : ubs | 17 mars 2018

Mon pauvre ami, savez-vous seulement qui possède Lubéesse?

Écrit par : Moyshe von Hollendorf | 17 mars 2018

Cher Pierre,

Une découverte miraculeuse ... fabuleuse ! Extraordinaire ! Colossale ! Cataclysmique !

Figurez vous que dans ce grand périple dans lequel je me suis embarqué pour trouver ce lien génétique entre les hommes et les femmes à l'esprit, aux mots et aux moeurs très libres, ... et ceux zé celles à l'esprit caractérisé par une certaine rigueur dans les méthodes de compréhension, de description et de prédiction de la liberté, ... de sa trajectoire, et des forces qui la guident, la poussent, la tirent, l'arrachent, la déchirent, la percutent, la déforment, la compressent, l'enferment, la gonflent, la répandent, l'étalent, ... bref ... la peignent ... avec un peigne, ou un pinceau, ou Photoshop, ... bref ... la mènent à rude épreuve, donc, ... figurez vous que j'ai trouvé la clé ! La clé !!! Celle de la compréhension respectueuse mutuelle entre ... les espèces, et les races, et les sexes, ... et les degrés d'évolution, et les degrés de révolution, et les altitudes d'élévation, et les profondeurs de compréhension, et les profondeurs de confusion, et les profondeurs de contemplation, et les profondeurs de concentration ... des blogueurs-blagueurs-forgerons-laboureurs-terrasseurs-remplisseurs des blogs de la TdG !!!

Pierre ! Une découverte pareille à celle de la Pierre de Rosette ! Si si Pierre ! La Pierre ! Celle que nous cherchions tous !

LE PRISME DE DECODAGE DU PRISME D'ENCODAGE DE L'HOMO ERECTUS ERUDITUS LIBRUS, VULGARIS "L'Homme Libre" !!!

Voyez vous même !


https://postimg.org/image/4cqy07xsr/

https://postimg.org/image/gembujmij/

https://postimg.org/image/pz5yhgtuz/

https://postimg.org/image/n52t42wuj/


http://journals.plos.org/plosbiology/article?id=10.1371/journal.pbio.2004825

Écrit par : Achille Caquelon | 17 mars 2018

Wasabubu Tariq!

Écrit par : Wasabubu Tariq | 17 mars 2018

Un document, obtenu par le Jérusalem Post, montre que le ministre des affaires étrangères de l'autorité "palestinienne", Riyad al-Malki, et le chef du service des renseignements généraux Majed Faraj, ainsi que deux fonctionnaires de rang inférieur, ont séjourné au Four Seasons de Baltimore. La note est de 14 250,50$, y compris le service de chambre et les achats au minibar tels que 42$ pour une bouteille de champagne.

Pour une seule nuit avec un petit-déjeuner à 140,09$

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Pour Géo, "aimer" la Suisse, c'et couvrir les saloperies de certains banquiers, vous vous foutez le doigt dans ........

C'est exactement le contraire et le future proche attestera de ce que déclare "Corto", ça va faire très très très mal et ensuite les voyous et leurs complices vont chialer !!!!



Les 25 milliards de dollars laissés par arafat à Genève dérange au plus haut point !

Un procès à huis clos qui dure depuis presque 12 ans, des héritiers qui s'entrebattent comme des chiffonniers, oui arafat faisait des promesses à tous petits garçons qu'il mettait dans ses lits, il a pratiqué la pédophilie avec des garçonnets à Genève pendant 15 ans, cela en totale impunité !

A chacune de ses victimes, il signait des documents dans lesquels il promettait la totalité de son héritage, il y a aussi abbas et sa bande qui revendiquent leurs "droits" sur cet énorme magot, abbas était le trésorier d'arafat, (c'est la raison pour laquelle il est devenu président) et il y a l'épouse et la fille qui tiennent le haut du pavé, un bordel mêlant droit islamique, droit suisse et menaces terroristes, voilà ce qu'il se passe dans le dos des genevois, pas un mot concernant la "succession" des milliards octroyés à la population de Ramallah et de Gaza et qui a finit sur un compte perso dans une banque genevoise !

Pas un mot dans la presse et maintenant ils effacent mes commentaires !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Rhaqtumbhut Tariq!

Écrit par : Rhaqtumbhut Tariq | 17 mars 2018

Il suffit de faire allusion aux 25 milliards d'arafat dans une banque genevoise, et la meute débarque, du moins, une collection de pseudos s'affiche !

Comme par hasard !

Un auteur et 25 pseudos, ils n'ont pas d'autre issue !!

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Le corps de tarik va être rapatrier en terre protestante pour y être inhumé !

A coté des 25 milliards laissés par arafat !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Ce blog n’est pas destiné à être utilisé par des personnes (y compris des enfants) aux capacités physiques, sensorielles ou mentales réduites, ou qui manquent
d’expérience et de connaissances, sauf sous surveillance ou après formation à
l’utilisation de ce blog par une personne responsable de leur sécurité. Les enfants
doivent être surveillés pour s’assurer qu’ils ne jouent pas avec le blog. Pour des performances optimales, videz le bac à Corto, lavez le filtre à Jelominis et nettoyez la brosse à Patoucha après chaque utilisation.

Écrit par : un ami qui vous veut du bien | 17 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Les 25 milliards de dollars laissés par arafat à Genève dérange au plus haut point !

Un procès à huis clos qui dure depuis presque 12 ans, des héritiers qui s'entrebattent comme des chiffonniers, oui arafat faisait des promesses à tous petits garçons qu'il mettait dans ses lits, il a pratiqué la pédophilie avec des garçonnets à Genève pendant 15 ans, cela en totale impunité !

A chacune de ses victimes, il signait des documents dans lesquels il promettait la totalité de son héritage, il y a aussi abbas et sa bande qui revendiquent leurs "droits" sur cet énorme magot, abbas était le trésorier d'arafat, (c'est la raison pour laquelle il est devenu président) et il y a l'épouse et la fille qui tiennent le haut du pavé, un bordel mêlant droit islamique, droit suisse et menaces terroristes, voilà ce qu'il se passe dans le dos des genevois, pas un mot concernant la "succession" des milliards octroyés à la population de Ramallah et de Gaza et qui a finit sur un compte perso dans une banque genevoise !

Pas un mot dans la presse et maintenant ils effacent mes commentaires !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Le blagueur couvert de psoriasis a violé une gamine de 13 ans, il a été viré du DIP sans autre forme de jugement, à part quelques mois à Champs Dollons, depuis il est à l'hospice général, bastion socialiste !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Une embarcation avec une vingtaine de migrants a chaviré. Parmi les nombreuses victimes, il y a des enfants et des femmes!!!!!!!!! Toute cette souffrance d`innocents me rend malade adieu monde cruel!!!!!!!

Écrit par : Mariolle Jelminolli | 17 mars 2018

Et de ça Mariolle, tu ne veux pas en parler ?

vendredi 16 mars 2018 :

Nouveau carnage à Afrin : 47 civils dont 16 enfants et 14 femmes tués par les turcs !


Avec le soutient de l'armée russe !!!

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

J`ai trahi ma patrie je l`ai trainé dans la boue et ca me rend malade je n`en peux plus que faire pour me racheter docteur aidez-moi!!!!!

Écrit par : Crotto | 17 mars 2018

En effet:

"En Hongrie ou je vis actuellement il y a un premier sinistre (le président, lui, n`a qu`un pouvoir symbolique) grand admirateur de Trump ainsi que de Poutine. Lui-meme gouverne a la Trump depuis six ans qu`il est au pouvoir, c`est a dire de maniere absolument élitiste, nationaliste, macho et anti-immigrés. Il loue aussi les vertus du protectionnisme mais ne peut guere l`appliquer car la Hongrie ne fabrique presque plus rien, les usines sur place étant celles des multinationales venus profiter des tres bas salaires, de la dérégulation (protection du travailleur et de l`environnement au point zéro) et d`un impot sur le bénéfice des grandes entreprises quasi symbolique. Le résultat de cette politique est une pauvreté endémique ainsi qu`une criminalité chronique (cambriolages, assassinats, corruption...). Les services publiques (surtout santé et éducation) sont a l`état de ruine. Avec Trump a a la barre, qu`est-ce qui va épargner une pareille destinée aux USA? La carte du protectionnisme économique? Le trumpisme, c`est le degré zéro de la justice sociale et un poker économique qui risque fort de ne profiter qu`aux milliardaires et aux accrocs du boursicotage mais il semble que les américains doivent en passer par la pour comprendre que recette miracle en politique = au mieux escroquerie, au pire dictature."

Écrit par : jean jarogh | 05/02/2017

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/02/05/humour-politique-en-reponse-aux-tweeteries-trumpesques-281881.html

"Je suis d`autant moins influencé par les médias occidentaux, comme vous dites, que je vis en Hongrie, pays dont le gvt et les médias sont tout a fait a la botte de Poutine. J`essaie de n`etre influencé ni par les uns, ni par les autres et de ne voir que les faits. Je pense qu`en ce moment, malheureusement, tant la Russie de Poutine que les USA de Trump ont intéret a une Europe faible."

Écrit par : jean jarogh | 10/02/2017

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/09/macron-le-kremlin-l-epouvantail-russe-retrouve-ses-couleurs.html

"Je suis genevois, ne vous en déplaise. Actuellement et pour des raisons familiales, résidant dans un pays qui a un gouvernement quasi d`extreme-droite qui vous plairait certainement bien plus qu`il ne me plait."

PS: Il n’est pas Genevois!

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/06/15/createur-creation-n-est-ce-pas-tout-un.html

Ne soyez donc pas plus anti-suisse que le pape, Pierre. Moi qui vis en ce moment dans une république bananiere a a peine dix heures de route de la Suisse, je l`aime de plus en plus, l`Helvétie.
Écrit par : JJ | 26 octobre 2017

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html

Ses insultes vulgaires et grossières à remplir plusieurs pages sous tous les Dr Zinzin..Tintin.. etc

Si c`est ... Ne le gaspillez pas a répondre aux commentaires alzheimeresques de mémé-doberman-au-dentier-qui-pue-le-gefilte-fish avarié hehe..
Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 21 octobre 2017 (JEAN JAROGH/JJ)

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html?« «

Ses incursions de ces derniers mois:

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/03/05/oxfam-par-edouard-cuendet-290398.html?c

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/02/06/ma-liste-favorite-pour-le-conseil-d-etat-2018-289470.html

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/10/29/oups-287416.html

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/09/26/le-mythe-helvetique-d-un-parlement-de-milice-286598.html

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

Euh... en clair ça veut dire quoi ce galimatias Géo ?
Essayez-vous de nous dire que vous êtes acquis à nos institutions et à la politique frileuse du CF qui doit jongler pour permettre à la Suisse de rester compétitive dans un monde de brutes et afficher patte blanche dans les pratiques.
Faudra bien un jour choisir entre la nation qui est à l'origine des droits humains (bon, cette concession me fait mal je l'avoue. Je préférais les droits de l'homme.) et l'accueil à bras ouverts de toutes ces sociétés transnationales qui les violent systématiquement et impunément.
Etes-vous un suppôt des banques et validez-vous leur modèle ?
Dites-nous en un peu plus Géo. Je suis curieux.

Écrit par : Pierre Jenni | 05 mars 2018

Répondre à ce commentaire
Tout ce que je sais sur l'humeur me vient des dernières découvertes des neurosciences qui semblent confirmer les théories fumeuses de la méthode Coué.
Je vous encourage vivement à vérifier par vous même les principes qui suggèrent que le positivisme est plus productif que son opposé. Rien à voir avec les bisounours qui demandent des verges pour se faire fouetter.

Écrit par : Pierre Jenni | 05 mars 2018

Répondre à ce commentaire
J`ai de la peine moi aussi, avec mr. Cuendet, a prendre au sérieux la mise en cause morale de la Suisse par une ONG dont certains honorables représentants ont été pris la main dans le sac ou plutot la culotte de celles qu`ils sont censés aider.

Écrit par : JJ | 05 mars 2018

Répondre à ce commentaire
Effectivement M. Edouard Cuendet a vraiment perdu une occasion de se taire. Il nous fait des grandes leçons mais se refuse à dialoguer étant donné qu'il ferme son blog à tous commentaires. Il a raison tout seul. Je lui en ai faire part par un courriel qui est resté sans réponse. Ca démontre un grand respect et une belle ouverture d'esprit. Voilà quelqu'un à tracer de la liste des votations.

Écrit par : Boccard | 05 mars 2018

Répondre à ce commentaire
"les principes qui suggèrent que le positivisme est plus productif que son opposé." Il se trouve que je suis parfaitement positif. C'est juste qu'on va droit dans le mur et pas pour les raisons généralement admises, ce qui pourrait vous faire croire que cela me met de mauvaise humeur. En fait, je m'en fous : je n'ai pas d'enfants et je suis sur la pente descendante, à un moment où on se dit que les humains n'ont qu'à se débrouiller...

"Euh... en clair ça veut dire quoi ce galimatias Géo ?" Cherchez la fable des abeilles, de Mandeville, sur le blog de MR Hayoun.
Vous y avez déposé un commentaire, en citant votre père...

Écrit par : Géo | 05 mars 2018

Répondre à ce commentaire
Ayant lu attentivement le billet en question, je suis d'avis que l'on peut dire que son auteur mélange deux sujets qui n'ont rien à voir l'un avec l'autre. Il raison d'affirmer que la Suisse fait ce qu'elle doit en matière de lutte contre la fraude et l'évasion fiscales. Cela a été long pour y arriver, au demeurant.

Pour le reste, l'amalgamme auquel il procède est tout simplement nul et non avenu. Car si tous les donneurs de leçons étaient irréprochables, cela se saurait.

Écrit par : Déblogueur | 05 mars 2018

Écrit par : Pétoucha | 17 mars 2018

ZERO + ZERO! Cela ne veut rien dire!

Il faut être à la hauteur pour imiter JJ/JEAN JAROGH! Même en me plagiant, comme vos amitiés, vous restez nul!

Pourquoi pas MES COMMENTAIRES... qui ne sont qu'un retour des vôtres pour vous mettre le nez dans l'ambiance louche, sordide et sinistre, dans laquelle vous avez mis les billets de Pierre Jenni, de vos commentaires: Une ambiance glauque .... mot que vous semblez affectionner pour qualifier le Judaïsme! Il a fallu des analphabètes mal intentionnés comme vous pour en changer le vrai sens et en faire usage tant vous y évoluez!

Écrit par : Patoucha | 23 mars 2018

Les 25 milliards de dollars laissés par arafat à Genève dérange au plus haut point !

Un procès à huis clos qui dure depuis presque 12 ans, des héritiers qui s'entrebattent comme des chiffonniers, oui arafat faisait des promesses à tous petits garçons qu'il mettait dans ses lits, il a pratiqué la pédophilie avec des garçonnets à Genève pendant 15 ans, cela en totale impunité !

A chacune de ses victimes, il signait des documents dans lesquels il promettait la totalité de son héritage, il y a aussi abbas et sa bande qui revendiquent leurs "droits" sur cet énorme magot, abbas était le trésorier d'arafat, (c'est la raison pour laquelle il est devenu président) et il y a l'épouse et la fille qui tiennent le haut du pavé, un bordel mêlant droit islamique, droit suisse et menaces terroristes, voilà ce qu'il se passe dans le dos des genevois, pas un mot concernant la "succession" des milliards octroyés à la population de Ramallah et de Gaza et qui a finit sur un compte perso dans une banque genevoise !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

On s'en fout d'Arafat, son fric est bloqué ? pas grave c'est bon pour notre trésorerie, on va se gêner.
UBS number one, Leumi au lit, coucouche panier.

Écrit par : ubs | 17 mars 2018

Les 25 milliards de dollars laissés par arafat à Genève dérange au plus haut point !

Un procès à huis clos qui dure depuis presque 12 ans, des héritiers qui s'entrebattent comme des chiffonniers, oui arafat faisait des promesses à tous petits garçons qu'il mettait dans ses lits, il a pratiqué la pédophilie avec des garçonnets à Genève pendant 15 ans, cela en totale impunité !

A chacune de ses victimes, il signait des documents dans lesquels il promettait la totalité de son héritage, il y a aussi abbas et sa bande qui revendiquent leurs "droits" sur cet énorme magot, abbas était le trésorier d'arafat, (c'est la raison pour laquelle il est devenu président) et il y a l'épouse et la fille qui tiennent le haut du pavé, un bordel mêlant droit islamique, droit suisse et menaces terroristes, voilà ce qu'il se passe dans le dos des genevois, pas un mot concernant la "succession" des milliards octroyés à la population de Ramallah et de Gaza et qui a finit sur un compte perso dans une banque genevoise !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

C`est décidé Mariolle Jelmiloni et moi consacrerons désormais le restant de nos jours a soulager la misere et la souffrance des victimes de la connerie humaine!!!!!!!! Nous commencons demain en allant visiter les réfugiés malades et nous allons marrainer et parrainer tous les enfants réfugiés dont les parents ont péri dans les guerres, surtout les orphelins palestiniens pour commencer. Je suis enfin heureuse car je sais que j`ai retrouvé le bon chemin apres m`etre si longtemps égaré dans les vapeurs toxiques de l`égoisme et de la méchanceté qui menent a la damnation éternelle!

Écrit par : Pétachou | 17 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Imbu de lui-même, il pense réellement avoir de l'esprit!?

Nous sommes chez des gens d`esprit.

Écrit par : Tartempion | 11 mars 2018

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Istvan Nagy!

PS: Il a fait effacer cette insulte par hommelibre! Ils ont fait "ami-ami"!?

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 23 mars 2018

J'ai lu dans le Yverdon Post que Zuckerberg avait les mains moites.. beuhhhh

Écrit par : ubs | 17 mars 2018

C`est donc pour ca que les touches de mon clavier poissent quand je vais sur feces-book...

Écrit par : poilamazout | 17 mars 2018

Les 25 milliards de dollars laissés par arafat à Genève dérange au plus haut point !

Un procès à huis clos qui dure depuis presque 12 ans, des héritiers qui s'entrebattent comme des chiffonniers, oui arafat faisait des promesses à tous petits garçons qu'il mettait dans ses lits, il a pratiqué la pédophilie avec des garçonnets à Genève pendant 15 ans, cela en totale impunité !

A chacune de ses victimes, il signait des documents dans lesquels il promettait la totalité de son héritage, il y a aussi abbas et sa bande qui revendiquent leurs "droits" sur cet énorme magot, abbas était le trésorier d'arafat, (c'est la raison pour laquelle il est devenu président) et il y a l'épouse et la fille qui tiennent le haut du pavé, un bordel mêlant droit islamique, droit suisse et menaces terroristes, voilà ce qu'il se passe dans le dos des genevois, pas un mot concernant la "succession" des milliards octroyés à la population de Ramallah et de Gaza et qui a finit sur un compte perso dans une banque genevoise !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Free Tariq!

Écrit par : Free Tariq | 17 mars 2018

Pfff... quel dépotoir, ce blog! Pas moyen de le lire sans masque a gaz.

Écrit par : poilamazout | 17 mars 2018

Faites-vous nettoyer! Vous avez des fuites... Vous êtes bon pour un rv avec la voirie et bon débarras!

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Les 25 milliards de dollars laissés par arafat à Genève dérange au plus haut point !

Un procès à huis clos qui dure depuis presque 12 ans, des héritiers qui s'entrebattent comme des chiffonniers, oui arafat faisait des promesses à tous petits garçons qu'il mettait dans ses lits, il a pratiqué la pédophilie avec des garçonnets à Genève pendant 15 ans, cela en totale impunité !

A chacune de ses victimes, il signait des documents dans lesquels il promettait la totalité de son héritage, il y a aussi abbas et sa bande qui revendiquent leurs "droits" sur cet énorme magot, abbas était le trésorier d'arafat, (c'est la raison pour laquelle il est devenu président) et il y a l'épouse et la fille qui tiennent le haut du pavé, un bordel mêlant droit islamique, droit suisse et menaces terroristes, voilà ce qu'il se passe dans le dos des genevois, pas un mot concernant la "succession" des milliards octroyés à la population de Ramallah et de Gaza et qui a finit sur un compte perso dans une banque genevoise !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

L'onu et autres unrwa et états versent leurs "subventions", "donations" sur les comptes d'abbas et anciennement d'arafat sur des comptes genevois, puis les rétrocommissions sont partagées au sein de la même banque !

Un seul compte laissé par arafat à Genève contient 25 milliards de dollars !

Déjà 12 ans de bagarres juridiques à huis-clos pour la succession !

Bravo Genève !!


A tous les peuples arabes, votre argent est à Genève, le seul moyen de récupérer ce fric est de venir à Genève !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Moi je sais ou il sont enterrés a Geneve, les milliards d`Arafat. Tout le monde les cherche, c`est pour ca qu`ils ont imaginé de faire le CEVA pour faire des trous partout sans éveiller les soupcons. Ils ont meme creusé sous la cathédrale ces sales taupes, comme si un mahométan aurait pu enterrer son or sous une cathédrale hiark hiark hiark. Trouveront rien car le pognon il est enterré la ou ils penseront jamais a creuser et moi je vous dirai rien nananereuuu hiark hiark hiark.

Écrit par : Crotto | 17 mars 2018

Arafat, rends-moi mes oeuuuuufs!
https://youtu.be/HpuIjsxO2Cw

Écrit par : poil au noeud | 17 mars 2018

Courage osez sauter le mur, tous à Jérusalem, terre d'accueil.
https://www.youtube.com/watch?v=Gf_uHyTMp2Y

Écrit par : welcome | 17 mars 2018

Du rance!

2018:

JÉRUSALEM CAPITALE D’ISRAËL UNE ET INDIVISIBLE

http://www.israelvivra.com/bulletin32.htm

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Courage osez sauter le mur, tous à Jérusalem, terre d'accueil.
https://www.youtube.com/watch?v=Gf_uHyTMp2Y

Écrit par : welcome | 17 mars 2018

Du rance!

2018:

JÉRUSALEM CAPITALE D’ISRAËL UNE ET INDIVISIBLE

http://www.israelvivra.com/bulletin32.htm

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

PIERREJENNI, si vous bannissez l’IP de JJ/JEANJAROGH et tous ses idiots avatars de lâche, et son émule activiste 05, il ne restera que 4 personnes, dont vous, Votre blog gagnerait en respect et sera indemne de pollution. Quant à Corto, comme le dit si bien Gislebert: « Il fait partie du paysage » depuis le temps qu’il nous passe le même disque il semblerait qu’il ne soit pas plus rayé que cela!

Réveillez-vous PJ! Ce jaloux malfaisant aux XXL pseudos, Il s’est inquiété de savoir si vous aviez des nouvelles de Mabut..... Depuis, il se lâche doublement pour accélérer sa fermeture, pensant à tort que ma plante pénale vous viserait!

Ce n’est qu’un aperçu de mes commentaires concernant cet individu des plus infréquentables.

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Donald Trump effectue une visite d'État en Israël.

Alors qu'il est à Jérusalem, il meurt d'une crise cardiaque.
Les Israéliens disent aux diplomates américains qui l'accompagnent : «Vous pouvez le rapatrier chez vous pour 50.000 $, ou vous pouvez l'enterrer ici pour 100 $.
Les diplomates américains en discutent en aparté pendant quelques minutes. Ils répondent aux Israéliens qu'ils veulent rapatrier Donald à la maison.

Les Israéliens, surpris, questionnent : «Pourquoi voulez-vous dépenser 50.000 $ pour le rapatrier alors qu'avec seulement 100 $ il pourrait être enterré ici en terre sainte ?"
Les diplomates américains répondent: "Jadis, un homme est mort chez vous, a été enterré, et trois jours plus tard, il est ressuscité ! Nous ne pouvons pas prendre un tel risque !"

Écrit par : Mario Jelmini | 17 mars 2018

PIERRE JENNI, ce commentaire est le premier d’aujourd’hui! Vous êtes donc prié soit de mettre l’IP et Coordonnées de ce malotru - dont il n’est pas bien difficile de deviner le pseudo - soit de l’EFFACE, car c’est une USURPATION de pseudo. Je vous en remercie!

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

A bas les zusurpateurs de pseudos! Qu`on les crucifie debleu debleu!

Écrit par : Pétouchat | 17 mars 2018

"Pétouchat/JJ:

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Lire " soit de l’EFFACER!

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Les 25 milliards de dollars laissés par arafat à Genève dérange au plus haut point !

Un procès à huis clos qui dure depuis presque 12 ans, des héritiers qui s'entrebattent comme des chiffonniers, oui arafat faisait des promesses à tous petits garçons qu'il mettait dans ses lits, il a pratiqué la pédophilie avec des garçonnets à Genève pendant 15 ans, cela en totale impunité !

A chacune de ses victimes, il signait des documents dans lesquels il promettait la totalité de son héritage, il y a aussi abbas et sa bande qui revendiquent leurs "droits" sur cet énorme magot, abbas était le trésorier d'arafat, (c'est la raison pour laquelle il est devenu président) et il y a l'épouse et la fille qui tiennent le haut du pavé, un bordel mêlant droit islamique, droit suisse et menaces terroristes, voilà ce qu'il se passe dans le dos des genevois, pas un mot concernant la "succession" des milliards octroyés à la population de Ramallah et de Gaza et qui a finit sur un compte perso dans une banque genevoise !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Mario, pas mal, si ce n'est que cette histoire de "Jésus" a été inventée plus de siècle après sa supposée existence, encore un mythe créé par les romains !

Trump ferait mieux de faire attention en se rendant à Rome, si toutefois il ait l'intention de s'y rendre !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Je n'en revient pas en voyant la tronche de ce Edouard Cuendet !!!

Difficile de faire mieux !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

https://youtu.be/HpuIjsxO2Cw
Ces ignobles osent usurper le pseudo de notre excellllente Patoucha meme sur youtube!!! PIERRE JENNI vous etes compliiiiice!!!!! Vous finirez tous au baaagne!!!!!!!!!!!!

Écrit par : poil au nez | 17 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Et il ose:

Nous sommes chez des gens d`esprit.

Écrit par : Tartempion | 11 mars 2018

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Istvan Nagy!

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

AVIS!!! Cette fois c`en est trop, sur les conseils de tous mes avocats j`ai décidé de traduire en justice l`usurpatrice de pseudo PATOUCHA! Mes avocats réclameront la perpétuité!!!!!

Écrit par : Pétouchat | 17 mars 2018

"Pétouchat/JJ:

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Corto,

Les évangiles transmettent un enseignement.

Trois évangiles relativement ressemblants, les synoptiques.
Un autre évangile un peu plus tardif assez remonté contre les Juifs, le peuple, écrit par Jean.

Un évangile dont on recommande la lecture celui de Thomas
et d'autres évangiles apocryphes.

Un jeune homme a dit un jour à la radio que les évangiles l'avaient remis debout et que peu lui importait de savoir si Jésus, historiquement, avait vécu, existé ou non.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 mars 2018

Myriam Belakovsky a écrit:
"Un autre évangile un peu plus tardif assez remonté contre les Juifs, le peuple, écrit par Jean."

Myriam, n'essayez pas de faire croire à Corto n'importe quoi. Nous sommes ici sur un blog sérieux (pas comme ceux de Hélène Richard-Favre ou Marie-France de Meuron, par exemple).

Tout d'abord l'évangile en question, à savoir le "selon Jean" (c'est son titre officiel), n'a pas été écrit par l'apôtre Jean.

“L’Évangile selon Jean (...) est le dernier des quatre évangiles canoniques du Nouveau Testament et il a été attribué traditionnellement à l'un des disciples de Jésus, l'apôtre Jean, fils de Zébédée. Cette attribution (...) est aujourd'hui rejetée par la plupart des historiens, qui l'attribuent à une communauté johannique au sein de laquelle il aurait été composé à la fin du premier siècle; les théologiens, eux, sont divisés sur le sujet” («http://fr.wikipedia.org/wiki/Évangile_selon_Jean»; pour davantage de précisions, lire «http://fr.wikipedia.org/wiki/Évangile_selon_Jean#La_communauté_johannique»).

S’appuyant sur Marie-Émile Boismard et Arnaud Lamouille (Synopse des quatre Évangiles, tome III, Cerf, Paris 1977), Pierre Mestdagh écrit: “L’étude de l’École biblique de Jérusalem concernant la genèse des évangiles (...) révèle les multiples influences et adaptations réciproques qui ont marqué l’évolution de ces écrits. Ainsi elle discerne dans l’évolution de l’évangile de Jean quatre niveaux distincts attribués à trois auteurs différents. Durant son évolution, le texte original aurait été quasiment décuplé”.

"Il est facile de voir que le badigeon actuel du quatrième Évangile, le texte recrépi, est postérieur aux trois synoptiques. Il n'en est pas de même de l'édifice lui-même. Nous croyons que l'on peut assembler un faisceau de preuves pour démontrer que le fond primitif de Jean est antérieur aux synoptiques” (Paul- Louis Couchoud et Robert Stahl, Jésus Barabbas, in Premiers écrits du christianisme , F. Rieder, Paris 1930, pages, page 459, consultable sur «http://www.radikalkritik.de/Barabbas.htm»).

À ce jour, aucun texte ou manuscrit original des Évangiles n’a été découvert (cela est d’ailleurs valable pour tous les livres entrant dans la composition de la Bible). Qui plus est, les manuscrits ou fragments de manuscrits dont on dispose ont été eux-mêmes produits à partir de copies et non pas de textes originaux. Au fil des rédactions successives et des copies, nombre d’adjonctions sont venues boursoufler et dénaturer la rédaction originelle.

Comme l’a écrit Jacques Duquesne (Jésus, Flammarion 1994, page 305), “les manuscrits les plus anciens (...) sont du IVe siècle. L’écriture des Évangiles et les copies entières dont nous disposons (...) sont donc séparées (...) de trois bons siècles”. En effet: le Codex sinaïticus et le Codex vaticanus, tous deux rédigés en langue grecque, datent du milieu du quatrième siècle.

“Plus un texte est copié et recopié, plus il risque de subir altérations et déformations” (Jacques Duquesne, op. cit., page 305).

À titre d’exemples, les versets suivants sont absents, en totalité ou en partie, des plus anciens manuscrits: • Matthieu 6:13 (le verset s’arrête aussitôt après “délivre- nous du mal”), 12:47, 16:2-3, 17:21, 18:11 (“Car le Fils de l'homme est venu sauver ce qui était perdu”) et 23:14; • Marc 7:16, 11:26 (“Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses”), 15:28 (“Ainsi fut accompli ce que dit l’Écriture: «Il a été mis au nombre des malfaiteurs»”) et 16:9-20 (le récit des diverses apparitions de Jésus après la découverte du tombeau vide, y compris l’Ascension de Jésus au ciel); • Luc 9:55, 17:36, 22:43-44 (“Alors un ange lui apparut du ciel pour le fortifier. Saisi d'angoisse, Jésus priait avec plus d'insistance et sa sueur devint comme de grosses gouttes de sang qui tombaient par terre”) et 23:17 (“Or, à chaque fête, Pilate était obligé de leur relâcher un prisonnier”); • Jean 7:53 à 8-11 (tout le récit de la femme adultère, avec la fameuse phrase: “Que celui de vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre”) et 21:25.

Écrit par : Mario Jelmini | 17 mars 2018

Les évangiles ne disent rien, ils se contredisent tous et tous ont été confectionnés par les dégénérés de Rome !

Par contre leurs disciples ont donnés plus de 800 milliards de dollars en 50 ans à un terroriste qui a laissé 25 milliards de dollars dans un compte genevois, c'est tout ce que je vois !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Patoucha, elle nous fait trop rigoler hihihihihi...
https://youtu.be/1FQCVfKLUDQ

Écrit par : hihihihi | 17 mars 2018

JJ : "@Pierre La responsabilité du blogueur c`est, par exemple, quand un commentateur utilisant son vrai nom se fait traiter de facho, islamiste, pédophile, violeur ou je ne sais quoi par un autre commentateur un peu allumé du bulbe et qu`un crétin de passage lisant ca aille trouver le "méchant" ainsi désigné pour lui faire un sort. Il y a aussi une responsabilité quand on laisse des commentaires incitant a la haine raciale, nationale, ethnique ou religieuse car, quand une graine de haine est ainsi plantée, on ne sait jamais ce qu`elle deviendra plus tard en germant. Il y a aussi les commentaires de provocation (par exemple on calomnie un pays, une nation) qui visent a susciter en retour des commentaires agressifs pouvant vite dégénérer, au grand bonheur du provocateur pervers."

Écrit par : JJ | 27 octobre 2017

En effet:

"En Hongrie ou je vis actuellement il y a un premier sinistre (le président, lui, n`a qu`un pouvoir symbolique) grand admirateur de Trump ainsi que de Poutine. Lui-meme gouverne a la Trump depuis six ans qu`il est au pouvoir, c`est a dire de maniere absolument élitiste, nationaliste, macho et anti-immigrés. Il loue aussi les vertus du protectionnisme mais ne peut guere l`appliquer car la Hongrie ne fabrique presque plus rien, les usines sur place étant celles des multinationales venus profiter des tres bas salaires, de la dérégulation (protection du travailleur et de l`environnement au point zéro) et d`un impot sur le bénéfice des grandes entreprises quasi symbolique. Le résultat de cette politique est une pauvreté endémique ainsi qu`une criminalité chronique (cambriolages, assassinats, corruption...). Les services publiques (surtout santé et éducation) sont a l`état de ruine. Avec Trump a a la barre, qu`est-ce qui va épargner une pareille destinée aux USA? La carte du protectionnisme économique? Le trumpisme, c`est le degré zéro de la justice sociale et un poker économique qui risque fort de ne profiter qu`aux milliardaires et aux accrocs du boursicotage mais il semble que les américains doivent en passer par la pour comprendre que recette miracle en politique = au mieux escroquerie, au pire dictature."

Écrit par : jean jarogh | 05/02/2017

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/02/05/humour-politique-en-reponse-aux-tweeteries-trumpesques-281881.html

"Je suis d`autant moins influencé par les médias occidentaux, comme vous dites, que je vis en Hongrie, pays dont le gvt et les médias sont tout a fait a la botte de Poutine. J`essaie de n`etre influencé ni par les uns, ni par les autres et de ne voir que les faits. Je pense qu`en ce moment, malheureusement, tant la Russie de Poutine que les USA de Trump ont intéret a une Europe faible."

Écrit par : jean jarogh | 10/02/2017

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/09/macron-le-kremlin-l-epouvantail-russe-retrouve-ses-couleurs.html

"Je suis genevois, ne vous en déplaise. Actuellement et pour des raisons familiales, résidant dans un pays qui a un gouvernement quasi d`extreme-droite qui vous plairait certainement bien plus qu`il ne me plait."

PS: Il n’est pas Genevois!

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/06/15/createur-creation-n-est-ce-pas-tout-un.html

Ne soyez donc pas plus anti-suisse que le pape, Pierre. Moi qui vis en ce moment dans une république bananiere a a peine dix heures de route de la Suisse, je l`aime de plus en plus, l`Helvétie.
Écrit par : JJ | 26 octobre 2017

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html

Ses insultes vulgaires et grossières à remplir plusieurs pages sous tous les Dr Zinzin..Tintin.. etc

Si c`est ... Ne le gaspillez pas a répondre aux commentaires alzheimeresques de mémé-doberman-au-dentier-qui-pue-le-gefilte-fish avarié hehe..
Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 21 octobre 2017 (JEAN JAROGH/JJ)

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html?« «

Ses incursions de ces derniers mois:

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/03/05/oxfam-par-edouard-cuendet-290398.html?c

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/02/06/ma-liste-favorite-pour-le-conseil-d-etat-2018-289470.html

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/10/29/oups-287416.html

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/09/26/le-mythe-helvetique-d-un-parlement-de-milice-286598.html

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Corto,

Il ne faut jamais dire "Fontaine, je ne boirai pas de ton eau"!

La lecture de Jésus et Israël, aux éditions Fasquelle, rédigé par un Juif, Jules Isaac, dont la parenté a passé par les camps de concentration n'a pas vocation à vous convertir, certes, mais cet historien, non de pacotille, est on ne peut plus autorisé et réserve à ses lecteurs toutes multiples références indiscutables.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 mars 2018

Corto,

Il ne faut jamais dire "Fontaine, je ne boirai pas de ton eau"!

La lecture de Jésus et Israël, aux éditions Fasquelle, rédigé par un Juif, Jules Isaac, dont la parenté a passé par les camps de concentration n'a pas vocation à vous convertir, certes, mais cet historien, non de pacotille, est on ne peut plus autorisé et réserve à ses lecteurs toutes multiples références indiscutables.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 mars 2018

@Pierre La responsabilité du blogueur c`est, par exemple, quand un commentateur utilisant son vrai nom se fait traiter de facho, islamiste, pédophile, violeur ou je ne sais quoi par un autre commentateur un peu allumé du bulbe et qu`un crétin de passage lisant ca aille trouver le "méchant" ainsi désigné pour lui faire un sort. Il y a aussi une responsabilité quand on laisse des commentaires incitant a la haine raciale, nationale, ethnique ou religieuse car, quand une graine de haine est ainsi plantée, on ne sait jamais ce qu`elle deviendra plus tard en germant. Il y a aussi les commentaires de provocation (par exemple on calomnie un pays, une nation) qui visent a susciter en retour des commentaires agressifs pouvant vite dégénérer, au grand bonheur du provocateur pervers.

Écrit par : JJ | 27 octobre 2017

En effet:

"En Hongrie ou je vis actuellement il y a un premier sinistre (le président, lui, n`a qu`un pouvoir symbolique) grand admirateur de Trump ainsi que de Poutine. Lui-meme gouverne a la Trump depuis six ans qu`il est au pouvoir, c`est a dire de maniere absolument élitiste, nationaliste, macho et anti-immigrés. Il loue aussi les vertus du protectionnisme mais ne peut guere l`appliquer car la Hongrie ne fabrique presque plus rien, les usines sur place étant celles des multinationales venus profiter des tres bas salaires, de la dérégulation (protection du travailleur et de l`environnement au point zéro) et d`un impot sur le bénéfice des grandes entreprises quasi symbolique. Le résultat de cette politique est une pauvreté endémique ainsi qu`une criminalité chronique (cambriolages, assassinats, corruption...). Les services publiques (surtout santé et éducation) sont a l`état de ruine. Avec Trump a a la barre, qu`est-ce qui va épargner une pareille destinée aux USA? La carte du protectionnisme économique? Le trumpisme, c`est le degré zéro de la justice sociale et un poker économique qui risque fort de ne profiter qu`aux milliardaires et aux accrocs du boursicotage mais il semble que les américains doivent en passer par la pour comprendre que recette miracle en politique = au mieux escroquerie, au pire dictature."
Écrit par : jean jarogh | 05/02/2017

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/02/05/humour-politique-en-reponse-aux-tweeteries-trumpesques-281881.html
"Je suis d`autant moins influencé par les médias occidentaux, comme vous dites, que je vis en Hongrie, pays dont le gvt et les médias sont tout a fait a la botte de Poutine. J`essaie de n`etre influencé ni par les uns, ni par les autres et de ne voir que les faits. Je pense qu`en ce moment, malheureusement, tant la Russie de Poutine que les USA de Trump ont intéret a une Europe faible."

Écrit par : jean jarogh | 10/02/2017

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/09/macron-le-kremlin-l-epouvantail-russe-retrouve-ses-couleurs.html

"Je suis genevois, ne vous en déplaise. Actuellement et pour des raisons familiales, résidant dans un pays qui a un gouvernement quasi d`extreme-droite qui vous plairait certainement bien plus qu`il ne me plait."

PS: Il n’est pas Genevois!

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/06/15/createur-creation-n-est-ce-pas-tout-un.html

Ne soyez donc pas plus anti-suisse que le pape, Pierre. Moi qui vis en ce moment dans une république bananiere a a peine dix heures de route de la Suisse, je l`aime de plus en plus, l`Helvétie.
Écrit par : JJ | 26 octobre 2017

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html

Ses insultes vulgaires et grossières à remplir plusieurs pages sous tous les Dr Zinzin..Tintin.. etc

"Si c`est ... Ne le gaspillez pas a répondre aux commentaires alzheimeresques de mémé-doberman-au-dentier-qui-pue-le-gefilte-fish avarié hehe.."
Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 21 octobre 2017 (JEAN JAROGH/JJ)

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html?« «

Ses intrusions ces derniers temps:
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/03/05/oxfam-par-edouard-cuendet-290398.html?c
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/02/06/ma-liste-favorite-pour-le-conseil-d-etat-2018-289470.html
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/10/29/oups-287416.html

La suite demain!

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Ce "bis" est involontaire!

Corto,

En en revenant à l'article de notre hôte on lit l'expression "balayer devant sa porte" expression qui est en mesure de nous tourner vers les évangiles par l'histoire de "La paille et de la poutre"!

Quelque érudit de passage s'empressera de nous faire passer de la paille et de la poutre à une autre citation de même ordre.

Et pourquoi, pour quelle raison?

ce qui nous permettrait, s'il était moins tard, de passer des évangiles à la PSYCHOLOGIE DE LA MOTIVATION écrit par Paul Diel, Petite Bibliothèque Payot.

Une question, en prenant les textes: comment Marie annonça-t-elle à Jésus qu'il n'était pas le fils de Joseph

lui parla-t-elle de l'ange Gabriel (encore une fois, en prenant les textes à la lettre)

si oui, qu'en pensa ou pensait Jésus?

Que Marie disait la vérité... ou qu'elle mentait?

La situation des enfants qui doutent de leurs parents, le choc d'un jeune enfant qui entend sa mère dire un gros mensonge... hier comme aujourd'hui... n'est pas anodine aux yeux de l'enfant elle risque d'avoir basculé du piédestal sur lequel son amour d'enfant l'avait juchée

ce n'est pas forcément si bête que cela... les évangiles

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 mars 2018

Celui-ci est aussi involontaire!

@Pierre La responsabilité du blogueur c`est, par exemple, quand un commentateur utilisant son vrai nom se fait traiter de facho, islamiste, pédophile, violeur ou je ne sais quoi par un autre commentateur un peu allumé du bulbe et qu`un crétin de passage lisant ca aille trouver le "méchant" ainsi désigné pour lui faire un sort. Il y a aussi une responsabilité quand on laisse des commentaires incitant a la haine raciale, nationale, ethnique ou religieuse car, quand une graine de haine est ainsi plantée, on ne sait jamais ce qu`elle deviendra plus tard en germant. Il y a aussi les commentaires de provocation (par exemple on calomnie un pays, une nation) qui visent a susciter en retour des commentaires agressifs pouvant vite dégénérer, au grand bonheur du provocateur pervers.

Écrit par : JJ | 27 octobre 2017

En effet:

"En Hongrie ou je vis actuellement il y a un premier sinistre (le président, lui, n`a qu`un pouvoir symbolique) grand admirateur de Trump ainsi que de Poutine. Lui-meme gouverne a la Trump depuis six ans qu`il est au pouvoir, c`est a dire de maniere absolument élitiste, nationaliste, macho et anti-immigrés. Il loue aussi les vertus du protectionnisme mais ne peut guere l`appliquer car la Hongrie ne fabrique presque plus rien, les usines sur place étant celles des multinationales venus profiter des tres bas salaires, de la dérégulation (protection du travailleur et de l`environnement au point zéro) et d`un impot sur le bénéfice des grandes entreprises quasi symbolique. Le résultat de cette politique est une pauvreté endémique ainsi qu`une criminalité chronique (cambriolages, assassinats, corruption...). Les services publiques (surtout santé et éducation) sont a l`état de ruine. Avec Trump a a la barre, qu`est-ce qui va épargner une pareille destinée aux USA? La carte du protectionnisme économique? Le trumpisme, c`est le degré zéro de la justice sociale et un poker économique qui risque fort de ne profiter qu`aux milliardaires et aux accrocs du boursicotage mais il semble que les américains doivent en passer par la pour comprendre que recette miracle en politique = au mieux escroquerie, au pire dictature."
Écrit par : jean jarogh | 05/02/2017

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/02/05/humour-politique-en-reponse-aux-tweeteries-trumpesques-281881.html
"Je suis d`autant moins influencé par les médias occidentaux, comme vous dites, que je vis en Hongrie, pays dont le gvt et les médias sont tout a fait a la botte de Poutine. J`essaie de n`etre influencé ni par les uns, ni par les autres et de ne voir que les faits. Je pense qu`en ce moment, malheureusement, tant la Russie de Poutine que les USA de Trump ont intéret a une Europe faible."

Écrit par : jean jarogh | 10/02/2017

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/09/macron-le-kremlin-l-epouvantail-russe-retrouve-ses-couleurs.html

"Je suis genevois, ne vous en déplaise. Actuellement et pour des raisons familiales, résidant dans un pays qui a un gouvernement quasi d`extreme-droite qui vous plairait certainement bien plus qu`il ne me plait."

PS: Il n’est pas Genevois!

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/06/15/createur-creation-n-est-ce-pas-tout-un.html

Ne soyez donc pas plus anti-suisse que le pape, Pierre. Moi qui vis en ce moment dans une république bananiere a a peine dix heures de route de la Suisse, je l`aime de plus en plus, l`Helvétie.
Écrit par : JJ | 26 octobre 2017

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html

Ses insultes vulgaires et grossières à remplir plusieurs pages sous tous les Dr Zinzin..Tintin.. etc

"Si c`est ... Ne le gaspillez pas a répondre aux commentaires alzheimeresques de mémé-doberman-au-dentier-qui-pue-le-gefilte-fish avarié hehe.."
Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 21 octobre 2017 (JEAN JAROGH/JJ)

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html?« «

Ses intrusions ces derniers temps:
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/03/05/oxfam-par-edouard-cuendet-290398.html?c
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/02/06/ma-liste-favorite-pour-le-conseil-d-etat-2018-289470.html
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/10/29/oups-287416.html

La suite demain!

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Les 25 milliards laissés par arafat attendent preneur, veuillez vous adressez auprès du tribunal civil de Genève, qui sait, peut qu'arafat vous a mentionné sur un de ses innombrables testaments !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Barry Soetoro !

Écrit par : Corto | 17 mars 2018

Cooorrrrr-to cor-to cor-to cor-to cor-to ! Viens voir papa !

Regarde ce que papa t'as rapporté !

Fais le beau ! Allez, fais le beau !

T'es prêt ? Attrape !

https://gothamcity.ch/

Écrit par : Achille Klaxon | 17 mars 2018

Quelle sacrée projection! Les chiens c’est haram chez vous.... optez pour une hyène. C’est plus halal!

Écrit par : Patoucha | 10 avril 2018

La Suisse a tricoté avec les fascistes, avec les communistes et quelques autres corrompus clients des banques, là, avec les allumés, ce sera un peu plus compliqué, voir fatal !

En fait simplement fatal, car si ce sont avec les conneries que l'on peut lire, on voit qu'il n'y a tout simplement, plus le moindre discours !

Ce sera "allah ou akbar" point barre, et ils ne feront pas trop de compromis, ils ont déjà gagnés et ils exigeront que les montants, tous les montants soient virés sur leurs comptes, sauf si les russes débarquent avant !

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

@Pierre La responsabilité du blogueur c`est, par exemple, quand un commentateur utilisant son vrai nom se fait traiter de facho, islamiste, pédophile, violeur ou je ne sais quoi par un autre commentateur un peu allumé du bulbe et qu`un crétin de passage lisant ca aille trouver le "méchant" ainsi désigné pour lui faire un sort. Il y a aussi une responsabilité quand on laisse des commentaires incitant a la haine raciale, nationale, ethnique ou religieuse car, quand une graine de haine est ainsi plantée, on ne sait jamais ce qu`elle deviendra plus tard en germant. Il y a aussi les commentaires de provocation (par exemple on calomnie un pays, une nation) qui visent a susciter en retour des commentaires agressifs pouvant vite dégénérer, au grand bonheur du provocateur pervers.

Écrit par : JJ | 27 octobre 2017

En effet:

"En Hongrie ou je vis actuellement il y a un premier sinistre (le président, lui, n`a qu`un pouvoir symbolique) grand admirateur de Trump ainsi que de Poutine. Lui-meme gouverne a la Trump depuis six ans qu`il est au pouvoir, c`est a dire de maniere absolument élitiste, nationaliste, macho et anti-immigrés. Il loue aussi les vertus du protectionnisme mais ne peut guere l`appliquer car la Hongrie ne fabrique presque plus rien, les usines sur place étant celles des multinationales venus profiter des tres bas salaires, de la dérégulation (protection du travailleur et de l`environnement au point zéro) et d`un impot sur le bénéfice des grandes entreprises quasi symbolique. Le résultat de cette politique est une pauvreté endémique ainsi qu`une criminalité chronique (cambriolages, assassinats, corruption...). Les services publiques (surtout santé et éducation) sont a l`état de ruine. Avec Trump a a la barre, qu`est-ce qui va épargner une pareille destinée aux USA? La carte du protectionnisme économique? Le trumpisme, c`est le degré zéro de la justice sociale et un poker économique qui risque fort de ne profiter qu`aux milliardaires et aux accrocs du boursicotage mais il semble que les américains doivent en passer par la pour comprendre que recette miracle en politique = au mieux escroquerie, au pire dictature."
Écrit par : jean jarogh | 05/02/2017

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/02/05/humour-politique-en-reponse-aux-tweeteries-trumpesques-281881.html
"Je suis d`autant moins influencé par les médias occidentaux, comme vous dites, que je vis en Hongrie, pays dont le gvt et les médias sont tout a fait a la botte de Poutine. J`essaie de n`etre influencé ni par les uns, ni par les autres et de ne voir que les faits. Je pense qu`en ce moment, malheureusement, tant la Russie de Poutine que les USA de Trump ont intéret a une Europe faible."

Écrit par : jean jarogh | 10/02/2017

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/09/macron-le-kremlin-l-epouvantail-russe-retrouve-ses-couleurs.html

"Je suis genevois, ne vous en déplaise. Actuellement et pour des raisons familiales, résidant dans un pays qui a un gouvernement quasi d`extreme-droite qui vous plairait certainement bien plus qu`il ne me plait."

PS: Il n’est pas Genevois!

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/06/15/createur-creation-n-est-ce-pas-tout-un.html

Ne soyez donc pas plus anti-suisse que le pape, Pierre. Moi qui vis en ce moment dans une république bananiere a a peine dix heures de route de la Suisse, je l`aime de plus en plus, l`Helvétie.
Écrit par : JJ | 26 octobre 2017

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html

Ses insultes vulgaires et grossières à remplir plusieurs pages sous tous les Dr Zinzin..Tintin.. etc

"Si c`est ... Ne le gaspillez pas a répondre aux commentaires alzheimeresques de mémé-doberman-au-dentier-qui-pue-le-gefilte-fish avarié hehe.."
Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 21 octobre 2017 (JEAN JAROGH/JJ)

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html?« «

Ses intrusions ces derniers temps:
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/03/05/oxfam-par-edouard-cuendet-290398.html?c
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/02/06/ma-liste-favorite-pour-le-conseil-d-etat-2018-289470.html
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/10/29/oups-287416.html

La suite demain!

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Les preuves s'accumulent quant à la participation des pouvoirs publics français et d’institutions financières à l’exécution du crime.
Nos amis et partenaires des associations Ibuka, qui regroupe des rescapés tutsi et du Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) qui mène un énergique combat judiciaire ainsi que l'ONG Sherpa, portent plainte contre la banque BNP. Ils l’accusent d’avoir favorisé le génocide en finançant la livraison d’armes, malgré l’embargo décidé par l’ONU.
En même temps les mises en cause se multiplient à propos de l’implication de dirigeants français de l’époque. L’attention se concentre sur Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères et surtout à l’époque secrétaire général de l’Elysée à l'époque du génocide, déjà plusieurs fois cité.
A ce moment (1993-1995) Mitterand était président et Balladur chef d’un gouvernement de cohabitation, suite aux élections de 1993. Védrine jouait un rôle capital et bénéficiait de l’entière confiance du président.
Selon le journaliste Patrick de Saint-Exupéry, spécialiste du Rwanda, fondateur de la revue XXI et qui a dénoncé le génocide dès 1994, un haut fonctionnaire chargé d’examiner les archives de l’Elysée de 1990 à 1994 affirme que les autorités françaises ont bien donné l’ordre de réarmer les auteurs du massacre, alors que ces derniers venaient d’être mis en déroute par le Front patriotique rwandais (FPR).
Le fonctionnaire, anonyme mais manifestement très bien informé, qui a eu accès aux archives au moment de leur ouverture par François Hollande en 2015, évoque un document faisant état d’une fronde de certains militaires français contre la décision des autorités françaises de réarmer les génocidaires.
En marge de ce document et concernant le trouble de ces militaires, une note manuscrite d’Hubert Védrine insistait sur la nécessité de «s’en tenir aux directives fixées» et donc de livrer les armes.
Selon un autre spécialiste du Rwanda, Jacques Morel, cité par Libération, on retrouve la signature de Védrine en bas d’une note sur une dépêche officielle citée par l’agence Reuters et datée du 15 juillet 1994.
La dépêche était titrée: «Paris prêt à arrêter les membres du gouvernement intérimaire rwandais.» , eux qui avaient orchestré le génocide et qui s’étaient repliés dans les zones sous contrôle français.
En marge de la dépêche, Hubert Védrine avait écrit: «Lecture du Président (Mitterand): ce n’est pas ce qui a été dit chez le Premier ministre (Balladur).»
L' arrestation fut donc annulée.
A l’appui des révélations de la revue XXI, un ancien militaire engagé dans l’opération française au Rwanda raconte à RFI qu’au début du mois de juillet 1995, donc à la fin du génocide qui s’est arrêté le 17 juillet, , on lui a demandé de « distraire » des journalistes présents sur sa base militaire, le temps de laisser passer un convoi d’armes destiné au génocidaires. Le témoignage du lieutenant-colonel Guillaume Ancel est précis .
Mitterand et Védrine étaient particulièrement complaisants à l’égard des chefs Hutu, considérés comme favorables à la France car francophones, alors que les dirigeants Tutsi, qui avaient dû se réfugier en Ouganda étaient considérés comme favorables au monde anglophone. De plus Mitterrand défendait la thèse négationniste du « double génocide », selon lequel les torts étaient partagés entre génocidaires et victimes. Ainsi après le sommet franco-africain de Biarritz en 1994 , il lance à un journaliste qui l’interroge : “De quel génocide, parlez-vous, monsieur ? De celui des Hutus contre les Tutsis ou de celui des Tutsis contre les Hutus ?”
Védrine a de son côté défendu l’auteur négationniste Pierre Péan en 2008 lors du procès de ce dernier après la parution de son livre « « Noires fureurs, blancs menteurs ». Le déroulement de ce procès démontre les ressorts et arguments des négationnistes, si proches de ceux qu’on retrouve dans des cas semblables (lire ici le compte rendu qu'en fit Memorial 98)
C’est dans cette sphère du déni qu’à aussi agi le juge « anti-terroriste » Jean-Louis Bruguière chargé d’une enquête sur l’attentat qui le 6 avril 1994, toucha l’avion transportant le président du Rwanda Habyarimana, abattu par deux missiles à son approche de l’aéroport de la capitale Kigali.
Bruguière, conclut, au terme d’une enquête partiale conduite depuis Paris, sans déplacement sur les lieux de l’attentat, à la responsabilité des rebelles tutsi (FPR) ; il lança des mandats d’arrêt internationaux contre de hauts responsables du FPR au pouvoir à Kigali.
Suite aux conclusions du rapport Bruguière, les thèses négationnistes se renforcèrent et obtinrent une sorte de droit de cité dans le discours public, notamment français. L’attribution au FPR de la responsabilité de l’attentat du 6 avril a servi à protéger des questions embarrassantes les dirigeants politiques de cette époque de cohabitation : Mitterrand, Balladur, Léotard, Juppé, Roussin, Hubert Védrine, les responsables militaires et tous les officiels ayant joué un rôle dans la complicité militaire, politique, diplomatique et financière de la France dans le génocide.
Bruguière, parti à la retraite avant une carrière politique dans les rangs de l’UMP, son successeur, le magistrat anti-terroriste Marc Trévidic se rendit à Kigali en 2012 , ce que n’avait jamais fait Bruguière, et aboutit à des conclusions totalement inverses sur le déroulement de qui allait constituer le prétexte de la mise en œuvre du crime.



La vérité sur l’attentat du 6 avril est cruciale pour établir les responsabilités et définir les coupables d’un génocide qui était planifié et préparé par des campagnes de haine à l’encontre des Tutsi.
C'est en effet le lendemain, le 7 avril 1994 que débutèrent les massacres qui allaient voir la mort d'au moins 900 000 personnes jusqu'à juillet de la même année : des individus définis comme Tutsi, constituant la majorité des victimes, mais aussi des Hutu opposés aux partisans de l'idéologie raciste dite "Hutu Power"
D'une durée de cent jours, ce fut le génocide le plus bref et concentré de l'histoire et celui de la plus grande ampleur quant au nombre de morts par jour de tuerie.
Fruit d'une idéologie raciste mise en œuvre sur des décennies, ce génocide s'est appuyé, pour diffuser la haine, avant et pendant, sur une forme perverse d'humour, notamment à la Radio Télévision des Milles Collines, mais aussi sur les caricatures déshumanisantes de la propagande génocidaire .
Les habitants et les pouvoirs publics de notre pays ont un devoir particulier en ce qui concerne le Rwanda.
En effet, une partie du combat est aujourd'hui celui de la pleine reconnaissance par l’État français de ses responsabilités.
Cet État qui prétend parler en notre nom, persiste aujourd'hui à garder un silence complice sur l’implication de l’armée française dans le génocide des Tutsi.
Or le pouvoir Hutu extrémiste a reçu de manière continue et appuyée le soutien des autorités françaises tant au plan politique, militaire que financier, avant, pendant et après le génocide. Toute la vérité doit être faite au sujet de cette implication : tous les documents doivent être rendus publics.
C’est pourquoi nous soutenons et partageons pleinement le combat de nos amis et partenaires de Ibuka, du CPCR et de Survie afin que la vérité se fasse jour et que les coupables éventuels soient jugés. On notera que Védrine est toujours présent sur la scène politique et médiatique. Il semble qu’il soit écouté par le nouveau président français. Il serait même à l’origine du tournant consistant à s'allier avec Bachar El Assad sous prétexte de « lutter contre le terrorisme » alors que Assad en est le principal responsable et parrain. Vedrine a aussi beaucoup de sympathie « réaliste » envers Poutine.
Il y a quelques jours seulement, la justice des Pays-Bas a émis un verdict historique, bien qu'incomplet et frustrant. Elle juge que les autorités de son pays a laissé se dérouler le génocide de Srebrenica (un an à peine après celui des Tutsi), sans permettre le sauvetage des personnes qui tentaient de se réfugier dans l'enclave des Casques Bleus néerlandais présents sur place. C'est le résultat d'une longue bataille des victimes et de leurs avocats avec le soutien d'ONG néerlandaises et internationales, mobilisées pour la justice et contre l'impunité.
Cette reconnaissance est importante car elle trace la responsabilité des gouvernements qui laissent se dérouler des génocides et crimes contre l'humanité et n'interviennent pas pour sauver des vies humaines. C’est dans le même sens que nous devons agir afin que soit levée la chape de plomb de la dissimulation au nom de la raison d’Etat.
En effet, à l’inverse, l'impunité des auteurs des génocides et massacres représente un facteur évident de récidive et de perpétuation des actes génocidaires. On se souvient notamment du propos de Hitler trouvant un encouragement dans la manière dont le génocide arménien de 1915 était nié :
« Mais qui se souvient encore du massacre des Arméniens ? » déclarait-il dans une allocution aux commandants en chef de l'armée allemande le 22 août 1939, quelques jours avant l'invasion de la Pologne.
C'est pourquoi, plus que jamais et en permanence, la mémoire des génocides nourrit nos combats.

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Bonjour Pierre Jenni,

Le commentaire copier/coller ci dessus est une USURPATION DEPSEUDO. Prière de mettre ses coordonnées et IP et l’effacer. Même s’il s’agit de Corto qui commence à me courir quand bien même il fait partie des meubles. Il y a des limites. Je reviens plus tard.

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

À "Patoucha" l'usurpée PAR JJ/JEAN JAROGH ET SES XXXL idiots pseudos

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Imbu de lui-même, il pense réellement avoir de l'esprit!?

Nous sommes chez des gens d`esprit.

Écrit par : Tartempion | 11 mars 2018

Écrit par : Patoucha | 17 mars 2018

Istvan Nagy!

PS: Il a fait effacer cette insulte par hommelibre!

Écrit par : Patoucha | 23 mars 2018

Les preuves s'accumulent quant à la participation des pouvoirs publics français et d’institutions financières à l’exécution du crime.

Nos amis et partenaires des associations Ibuka, qui regroupe des rescapés tutsi et du Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) qui mène un énergique combat judiciaire ainsi que l'ONG Sherpa, portent plainte contre la banque BNP. Ils l’accusent d’avoir favorisé le génocide en finançant la livraison d’armes, malgré l’embargo décidé par l’ONU.



En même temps les mises en cause se multiplient à propos de l’implication de dirigeants français de l’époque. L’attention se concentre sur Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères et surtout à l’époque secrétaire général de l’Elysée à l'époque du génocide, déjà plusieurs fois cité.



A ce moment (1993-1995) Mitterand était président et Balladur chef d’un gouvernement de cohabitation, suite aux élections de 1993. Védrine jouait un rôle capital et bénéficiait de l’entière confiance du président.



Selon le journaliste Patrick de Saint-Exupéry, spécialiste du Rwanda, fondateur de la revue XXI et qui a dénoncé le génocide dès 1994, un haut fonctionnaire chargé d’examiner les archives de l’Elysée de 1990 à 1994 affirme que les autorités françaises ont bien donné l’ordre de réarmer les auteurs du massacre, alors que ces derniers venaient d’être mis en déroute par le Front patriotique rwandais (FPR).
Le fonctionnaire, anonyme mais manifestement très bien informé, qui a eu accès aux archives au moment de leur ouverture par François Hollande en 2015, évoque un document faisant état d’une fronde de certains militaires français contre la décision des autorités françaises de réarmer les génocidaires.
En marge de ce document et concernant le trouble de ces militaires, une note manuscrite d’Hubert Védrine insistait sur la nécessité de «s’en tenir aux directives fixées» et donc de livrer les armes.


Selon un autre spécialiste du Rwanda, Jacques Morel, cité par Libération, on retrouve la signature de Védrine en bas d’une note sur une dépêche officielle citée par l’agence Reuters et datée du 15 juillet 1994.
La dépêche était titrée: «Paris prêt à arrêter les membres du gouvernement intérimaire rwandais.» , eux qui avaient orchestré le génocide et qui s’étaient repliés dans les zones sous contrôle français.
En marge de la dépêche, Hubert Védrine avait écrit: «Lecture du Président (Mitterand): ce n’est pas ce qui a été dit chez le Premier ministre (Balladur).»

L' arrestation fut donc annulée.



A l’appui des révélations de la revue XXI, un ancien militaire engagé dans l’opération française au Rwanda raconte à RFI qu’au début du mois de juillet 1995, donc à la fin du génocide qui s’est arrêté le 17 juillet, , on lui a demandé de « distraire » des journalistes présents sur sa base militaire, le temps de laisser passer un convoi d’armes destiné au génocidaires. Le témoignage du lieutenant-colonel Guillaume Ancel est précis .





Mitterand et Védrine étaient particulièrement complaisants à l’égard des chefs Hutu, considérés comme favorables à la France car francophones, alors que les dirigeants Tutsi, qui avaient dû se réfugier en Ouganda étaient considérés comme favorables au monde anglophone. De plus Mitterrand défendait la thèse négationniste du « double génocide », selon lequel les torts étaient partagés entre génocidaires et victimes. Ainsi après le sommet franco-africain de Biarritz en 1994 , il lance à un journaliste qui l’interroge : “De quel génocide, parlez-vous, monsieur ? De celui des Hutus contre les Tutsis ou de celui des Tutsis contre les Hutus ?”





Védrine a de son côté défendu l’auteur négationniste Pierre Péan en 2008 lors du procès de ce dernier après la parution de son livre « « Noires fureurs, blancs menteurs ». Le déroulement de ce procès démontre les ressorts et arguments des négationnistes, si proches de ceux qu’on retrouve dans des cas semblables (lire ici le compte rendu qu'en fit Memorial 98)



C’est dans cette sphère du déni qu’à aussi agi le juge « anti-terroriste » Jean-Louis Bruguière chargé d’une enquête sur l’attentat qui le 6 avril 1994, toucha l’avion transportant le président du Rwanda Habyarimana, abattu par deux missiles à son approche de l’aéroport de la capitale Kigali.



Bruguière, conclut, au terme d’une enquête partiale conduite depuis Paris, sans déplacement sur les lieux de l’attentat, à la responsabilité des rebelles tutsi (FPR) ; il lança des mandats d’arrêt internationaux contre de hauts responsables du FPR au pouvoir à Kigali.

Suite aux conclusions du rapport Bruguière, les thèses négationnistes se renforcèrent et obtinrent une sorte de droit de cité dans le discours public, notamment français. L’attribution au FPR de la responsabilité de l’attentat du 6 avril a servi à protéger des questions embarrassantes les dirigeants politiques de cette époque de cohabitation : Mitterrand, Balladur, Léotard, Juppé, Roussin, Hubert Védrine, les responsables militaires et tous les officiels ayant joué un rôle dans la complicité militaire, politique, diplomatique et financière de la France dans le génocide.

Bruguière, parti à la retraite avant une carrière politique dans les rangs de l’UMP, son successeur, le magistrat anti-terroriste Marc Trévidic se rendit à Kigali en 2012 , ce que n’avait jamais fait Bruguière, et aboutit à des conclusions totalement inverses sur le déroulement de qui allait constituer le prétexte de la mise en œuvre du crime.



La vérité sur l’attentat du 6 avril est cruciale pour établir les responsabilités et définir les coupables d’un génocide qui était planifié et préparé par des campagnes de haine à l’encontre des Tutsi.

C'est en effet le lendemain, le 7 avril 1994 que débutèrent les massacres qui allaient voir la mort d'au moins 900 000 personnes jusqu'à juillet de la même année : des individus définis comme Tutsi, constituant la majorité des victimes, mais aussi des Hutu opposés aux partisans de l'idéologie raciste dite "Hutu Power"

D'une durée de cent jours, ce fut le génocide le plus bref et concentré de l'histoire et celui de la plus grande ampleur quant au nombre de morts par jour de tuerie.

Fruit d'une idéologie raciste mise en œuvre sur des décennies, ce génocide s'est appuyé, pour diffuser la haine, avant et pendant, sur une forme perverse d'humour, notamment à la Radio Télévision des Milles Collines, mais aussi sur les caricatures déshumanisantes de la propagande génocidaire .

Les habitants et les pouvoirs publics de notre pays ont un devoir particulier en ce qui concerne le Rwanda.

En effet, une partie du combat est aujourd'hui celui de la pleine reconnaissance par l’État français de ses responsabilités.

Cet État qui prétend parler en notre nom, persiste aujourd'hui à garder un silence complice sur l’implication de l’armée française dans le génocide des Tutsi.



Or le pouvoir Hutu extrémiste a reçu de manière continue et appuyée le soutien des autorités françaises tant au plan politique, militaire que financier, avant, pendant et après le génocide. Toute la vérité doit être faite au sujet de cette implication : tous les documents doivent être rendus publics.





C’est pourquoi nous soutenons et partageons pleinement le combat de nos amis et partenaires de Ibuka, du CPCR et de Survie afin que la vérité se fasse jour et que les coupables éventuels soient jugés. On notera que Védrine est toujours présent sur la scène politique et médiatique. Il semble qu’il soit écouté par le nouveau président français. Il serait même à l’origine du tournant consistant à s'allier avec Bachar El Assad sous prétexte de « lutter contre le terrorisme » alors que Assad en est le principal responsable et parrain. Vedrine a aussi beaucoup de sympathie « réaliste » envers Poutine.



Il y a quelques jours seulement, la justice des Pays-Bas a émis un verdict historique, bien qu'incomplet et frustrant. Elle juge que les autorités de son pays a laissé se dérouler le génocide de Srebrenica (un an à peine après celui des Tutsi), sans permettre le sauvetage des personnes qui tentaient de se réfugier dans l'enclave des Casques Bleus néerlandais présents sur place. C'est le résultat d'une longue bataille des victimes et de leurs avocats avec le soutien d'ONG néerlandaises et internationales, mobilisées pour la justice et contre l'impunité.

Cette reconnaissance est importante car elle trace la responsabilité des gouvernements qui laissent se dérouler des génocides et crimes contre l'humanité et n'interviennent pas pour sauver des vies humaines. C’est dans le même sens que nous devons agir afin que soit levée la chape de plomb de la dissimulation au nom de la raison d’Etat.



En effet, à l’inverse, l'impunité des auteurs des génocides et massacres représente un facteur évident de récidive et de perpétuation des actes génocidaires. On se souvient notamment du propos de Hitler trouvant un encouragement dans la manière dont le génocide arménien de 1915 était nié :
« Mais qui se souvient encore du massacre des Arméniens ? » déclarait-il dans une allocution aux commandants en chef de l'armée allemande le 22 août 1939, quelques jours avant l'invasion de la Pologne.




C'est pourquoi, plus que jamais et en permanence, la mémoire des génocides nourrit nos combats.

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Bonjour Pierre Jenni,

Le commentaire copier/coller ci dessous est une USURPATION DE PSEUDO. Prière de mettre ses coordonnées et IP et l’effacer. Même s’il s’agit de Corto qui commence à me courir quand bien même il fait partie des meubles. Il y a des limites.

Pierre Jenni! Relevez les IP! Merci

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

La Suisse a tricoté avec les fascistes, avec les communistes et quelques autres corrompus clients des banques, là, avec les allumés, ce sera un peu plus compliqué, voir fatal !

En fait simplement fatal, car si ce sont avec les conneries que l'on peut lire, on voit qu'il n'y a tout simplement, plus le moindre discours !

Ce sera "allah ou akbar" point barre, et ils ne feront pas trop de compromis, ils ont déjà gagnés et ils exigeront que les montants, tous les montants soient virés sur leurs comptes, sauf si les russes débarquent avant !

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Corto,


Crucifié Jésus remet Marie à Jean et dit à Jean: "Voici ta mère"!

Or, le coran donne à croire que Jésus n'a pas été crucifié.

Au moment où Simon de Cyrène saisit le bois de la croix, déchargé, Jésus prend la fuite et, toujours en suivant le coran, ses notes, c'est Simon de Cyrène qui aurait été crucifié à sa place.

Il serait intéressant de connaître à ce sujet, le pont de vue de Monsieur MARIO JELMINI citations et références à l'appui.

Suite à quoi, Corto, vous pourriez vous entendre appelé à revoir sous la loupe l'ensemble de vos accusations concernant la Suisse

payée que je suis pour savoir à quel point, je parle de vos accusations de pédophilie me concernant, vous errez en égarant les lecteurs des blogs de la TDG plus particulièrement les lecteurs du blog de Monsieur Pierre Jenni.

Si Jésus s'est enfui, c'est qu'il avait peur, il y avait de quoi.
Et en admettant "impartialement à la recherche de la vérité" que Marie aurait menti à propos de la visitation de l'ange Gabriel, c'est qu'elle avait peur, elle aussi.

L'Eglise n'a pas enseigné à l'ensemble de ses fidèles, au "commun des mortels", au... menu fretin... qu'à l'époque en question une femme juive fiancée tout en entretenant une liaison amoureuse avec un autre homme que son fiancé était déjà coupable d'adultère et, coupable, risquait d'être châtiée selon la loi.

Si Jésus n'a pas été crucifié... deux-mille ans durant l'Eglise a injecté en l'esprit de ses fidèles l'idée, la certitude que le peuple d?Israêl et ses descendants ("Prions aussi pour ces Juifs perfides", à l'office du Vendredi-Saint) sont coupables de déicide

mise à mort d'un Dieu éternel: qui ne naît ni ne meurt

Corto, en vos accusations contre la Suisse, qu'a priori vous n'habitez pas ou plus vous commettez une invraisemblable démarche d'accusation

et, de la part de Pierre Jenni, responsable de ce qui s'écrit sur son blog, quelle inconséquence...

Aux yeux de la loi, ce qui a été écrit, l'est.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18 mars 2018

Le fric d'Arafat si ça se trouve a été déposé dans une banque Suisse, protégé par un montage genre trust américain domicilié aux Bahamas investi en Private equity sur le marché chinois et géré par un gestionnaire juif.

"Que tous les montants soient virés sur leurs comptes " ----- mais qu'est ce que tu racontes baltringue ?

Écrit par : ubs | 18 mars 2018

Myriam, le Corto habite Genève,
Hélas il a raté son petit business d'import export, sinon il ne perdrait pas son temps sur les blogs, il aurait mieux à faire. Est la risée de la communauté mais toléré et apprécié pour son humour, il finira sa route dans une piaule au Marronniers payée par le contribuable Suisse. Personne n'est parfait.

Plus préoccupante est sa fixation sur la pédophilie. Victime ou bourreau repenti ? Dans un cas il mérite notre compassion dans l'autre....joker.
Oui je sais mon put.. de troisième oeil.

Écrit par : msf | 18 mars 2018

Corto est un pov`mickey, c`est évident. Il semble qu`il ne lui reste que ce blog pour se sentir exister. Honnetement, on aimerait pouvoir l`aider a se remettre dans ses pompes (non, pas les funebres) mais comment? Meme le docteur Zinzin quand je lui parle de Corto et qui en a pourtant vu des vertes et des pas mures, meme lui ne fait que secouer la tete avec un sourire impuissant. Finalement, exister a travers ce blog vaut encore mieux que de ne plus exister du tout et, en ce sens, Jenni est un bien saint homme. Amen.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 18 mars 2018

Chere Patoucha, a voir le zele que vous mettez a copié-coller mes commentaires relatifs a la démocratie et a l`économie en général, dois-je en penser que vous etes d`accord avec moi mais que, faute de vocabulaire suffisant, vous doutez de pouvoir bien exprimer vos pensées propres? En tout cas, je suis confus de l`honneur que vous me faites a passer vos nuits insomniaques a immortaliser mes commentaires. Si je puis me permettre et sans vouloir vous blesser, a votre age toutes les secondes comptent et vous auriez plutot intéret a les employer a répandre votre bonté naturelle autour de vous comme, j`en suis certain, vous brulez d`envie de faire? Allez, chere Patoucha, quoi qu`il en coute a mon amour-propre, je vous libere de l`obligation morale d`historienne, que dis-je, d`hagiographe de mes pensées immortelles ainsi bien-sur que de celles de mon alter-égo le brave Ignaz, moyne des sables. Au plaisir etc etc..

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

Vous n’êtes pas assez futé pour le comprendre, imbu que vous êtes de vous même. Vous allez devoir répondre de toutes vos insultes et pernicieuses allusions à la religion juive sous vos pseudos hébraïques.

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Cher "msf", vous qui semblez bien informé sur les affaires de notre petite République qui a helas parfois des airs de royaume, comment expliquez-vous que les galipettes de ballet rose imputées a Tariq Ramadan aient pu si longtmps passer sous le radar administratif si galipettes il y eut? Ce n`est qu`une supposition gratuite évidemment mais trop d`importance accordée aux intérets diplomatiques avec certains royaumes dorés a l`or noir auraient-ils pu momentanément troubler la pureté de l`air ambiante?

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

Pour ma part, j`ai peine a croire que lesdites galipettes aient pu avoir lieu sans que cela se sache dans le département et j`ai encore plus de peine a croire qu`elles aient alors pu bénéficier de l`impunité. Il me parait donc plus vraisemblable que ballet rose il n`y eut point ou alors qu`il y ait eu une relation isolée comme il arrive parfois entre professeurs et éleves dont on voudrait autant que faire se peut exagérer les proportions. En tout cas, il serait dommage que certains politicards genevois exploitent cette affaire pour essayer de trainer dans la boue des gens hautement honorables et respectables.

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

@Patoucha "Répondre de toutes mes insultes et pernicieuses allusions à la religion juive"? Vous avez beaucoup d`imagination la vieille mais j`espere au-moins que vous viendrez a mon exécution, que je puisse rigoler une derniere fois a vous voir baver de plaisir devant mon échafaud.

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

maf,


Corto, bourreau ou premièrement victime de pédophilie?
Manque d'amour maternel, présence active paternelle d'accompagnement..?

Manque de suivi de soin/s ou d'attention/s?

Corto enfant fut-il placé?

Je reprends un instant l'hypothèse d'une Marie, mère de Jésus, qui, par peur d'un châtiment pour cause d'adultère, comme expliqué commentaire plus haut, aurait menti.

Deux-mille ans durant les Juifs ont été victimes de judéophobie (les Arabes étant également des Sémites)

et, d'autre part, victimes (les Juifs, toujours) dénoncés par le christianisme ("racisme religieux"): prétendus coupables d'avoir soi-disant crucifié Jésus en réalité condamné par la justice romaine.

Accusés, les Juifs, également, toujours par là christianisme, de ne pas s'être convertis "à Christ"! lequel Jésus en l'ensemble des évangiles - et c'est écrit clair et net - précise qu'il ne vient pas pour les croyants Juifs obéissant à la Loi mais pour les autres qu'il déclare "malades" lui-même pensant avoir pour vocation d'être leur médecin.

Lâchement, selon les évangiles, les Docteurs de la loi du Temple de Jérusalem, se seraient acharnés à faire condamner celui qu'ils voulaient éliminer, Jésus, par Ponce-Pilate.

Hypothèse, j'insiste: toute cette ignominie parce qu'à la source, traquée, une femme, Marie, mère de Jésus, par peur, aurait menti (visitation de l'ange Gabriel)!

De quoi, à force de lois "en veux-tu, en voilà" donner à réfléchir aux décideurs et dominants de France et de Navarre comme du monde entier.



JESUS ET ISRAEL par Jules Isaac Fasquelle

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18 mars 2018

UNE ENTREVUE AVEC L’EXPERT DE CONTRE-TERRORISME GLOBAL, FIAMMA NIRENSTEIN
Dans une discussion avec l'Institut Gatestone, Nirenstein parle d'Israël, de l'Europe, des Etats-Unis et de leurs relations avec la montée du terrorisme et la situation au Moyen-Orient.
17 mars 2018 16:57
En tant qu'expert du terrorisme mondial, de l'antisémitisme, des guerres au Moyen-Orient et de la politique européenne, Fiamma Nirenstein a suivi avec un intérêt particulier le soulèvement populaire en Iran. Nirenstein - un journaliste primé, un auteur à succès, un ancien député du Parlement italien et un membre du JCPA - dit que, tout comme l'élection et la politique étrangère de l'ancien président américain Ronald Reagan ont contribué à la chute de l'Union soviétique en 1991, Le président Donald Trump est probablement responsable des manifestations de rue à travers l'Iran qui pourraient conduire à la chute de la République islamique dirigée par l'ayatollah.
Nirenstein dit que l'Europe, qui a gardé le silence sur les soulèvements en Iran, ne peut pas davantage se féliciter de cette tournure des événements que de la défaite de l'URSS - ou même du Troisième Reich d'Hitler. C'est l'Amérique, affirme-t-elle, qui a toujours été à la pointe de la lutte pour la libération de l'esclavage des dictateurs ; c'est l'Amérique qui sauve toujours l'Europe.
Gatestone : Pourquoi n'est-ce pas l'inverse ? L'Europe, après tout, est géographiquement plus proche de ces luttes que l'Amérique.
Fiamma Nirenstein : L'approche clé de l'Europe a toujours été celle de l'apaisement, parce que quand vous êtes faible, vous essayez de ne pas trop interférer, de ne pas dire ce que vous pensez. Au fond de son cœur, l'Europe aurait probablement voulu arrêter Hitler dès le début, et voir l'Union soviétique s'effondrer plus tôt, mais elle n'avait pas le courage d'exprimer cette opinion avec force ou insistance. La même chose s'applique à la situation avec l'Iran aujourd'hui.
Gatestone : Mais l'Europe n'a-t-elle pas exprimé, haut et fort, son antipathie pour le fascisme? Et l'Amérique n'a-t-elle pas exposé ce que vous appelez «faiblesse»?
Nirenstein : L'Europe est divisée. Elle a été à la fois fasciste et communiste, et a également lutté contre le fascisme et le communisme - si pas assez tôt. Elle pourrait donc souffrir de la culpabilité et de l'humiliation liées à son passé. Les États-Unis, eux aussi, semblent avoir la culpabilité et l'humiliation liées au racisme dans son histoire. Mais il y a une différence entre l'Europe et l'Amérique : comme c'est le cas pour les individus, les nations doivent affronter et dénouer leurs sentiments. Quand une personne fait cela, elle devient un adulte. On pourrait dire que pendant que l'Amérique a mûri dans l'âge adulte, l'Europe n'a jamais fait.
Gatestone : L'Europe n'a-t-elle pas radicalement changé au cours des dernières décennies ?
Nirenstein : Seulement cosmétiquement. Prenons l'exemple du président français Emmanuel Macron. Tout le monde pensait qu'il allait devenir le nouveau leader de l'Europe. Il était le candidat qui a vaincu l'extrême droite en France, sous la bannière de l'Union européenne. Tout le monde pensait que sa présidence marquait la renaissance de l'UE sous la direction de ce très jeune, très fort, très occidental, un leader qui n'était ni anti-américain ni anti-israélien.
Mais regardez ce qui s'est passé depuis son élection. Face aux réalités mondiales, y compris l'impérialisme iranien et la course aux armes nucléaires, Macron a non seulement échoué à réaliser ce fantasme ; tout ce qu'il a pu faire, c'est représenter l'héritage de la même vieille Europe qu'il a toujours été.
Quand Washington, Jérusalem et Riyad ont répondu aux protestations iraniennes contre le régime, Macron a déclaré : "La ligne officielle poursuivie par les Etats-Unis, Israël et l'Arabie Saoudite, qui sont nos alliés à bien des égards, est presque celle qui nous mènerait à la guerre. "
Pendant ce temps, l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre, a déclaré honteusement au Conseil de sécurité que les événements en Iran "ne constituent pas une menace pour la paix et la sécurité internationales" et que la crise ne doit pas être "exploitée à des fins personnelles".
Macron a appelé à la même vieille politique d'apaisement : maintenir un «dialogue permanent» ouvert avec l'Iran, afin de ne pas risquer d'engendrer un «conflit d'extrême brutalité» et de «reconstruire un« axe du mal ». Qui s'opposent aux ayatollahs sont susceptibles de provoquer une guerre. C'est scandaleux. C'est Téhéran qui répand le terrorisme, construit une capacité nucléaire et fomente des guerres dans le monde entier. C'est Téhéran qui a provoqué l'immense nombre de réfugiés d'États sunnites ou semi-sunnites, tels que l'Irak, le Yémen, le Liban, la Syrie et d'autres lieux, qui fuient vers l'Europe pour échapper aux Chiites qui tentent de prendre leur pays. Il n'est tout simplement pas vrai que l'Europe n'a aucun intérêt dans cette situation ; le degré extrême auquel il est terrifié par la courageuse révolution qui se déroule en Iran contre ce régime islamiste répressif est surprenant. Sur le papier, une telle crise pour le régime de Téhéran devrait être un accomplissement de souhait pour l'Europe, elle pourrait même bénéficier d'une réduction de l'immigration.
En outre, l'Europe se vante de favoriser les droits humains et civils, tandis que l'Iran est un endroit où les femmes sont lapidées, les homosexuels sont pendus et les dissidents sont emprisonnés, torturés et exécutés.
L'Europe a créé en 1959 une cour entière à Strasbourg pour la protection des droits de l'homme. L'Europe devrait être très heureuse du soulèvement contre le régime iranien. Mais ce n'est pas comme ça que ça se passe.
Au contraire, Federica Mogherini, Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a utilisé le langage de l'apaisement et de la fausse équivalence morale dans sa déclaration à la presse sur les manifestations. Elle a dit : "Nous avons été en contact avec les autorités iraniennes. Dans l'esprit de franchise et de respect qui est à la base de notre relation, nous attendons de toutes les parties concernées qu'elles s'abstiennent de toute violence. "
Gatestone : Si, comme vous le dites, l'Europe n'a pas intérêt à permettre à l'impérialisme chiite soutenu par l'Iran, parce qu'elle a provoqué un flot de réfugiés sunnites, pourquoi la chancelière allemande Angela Merkel a-t-elle réagi à l'afflux de migrants et de demandeurs d'asile ? vantant la politique de "Wir schaffen das" - "Nous pouvons le faire" - une phrase qu'elle a dit l'année dernière qu'elle a décidé d'arrêter d'utiliser, en raison du barrage de la critique qu'elle a généré ?
Nirenstein : L'Allemagne a probablement plus de culpabilité que n'importe quel autre pays de l'UE, et à juste titre, à cause de sa responsabilité de commettre le pire massacre de l'histoire de l'homme. Ce n'est pas un hasard si Mme Merkel se rapproche du slogan «Oui, nous pouvons» rendu célèbre par l'ancien président américain Barack Obama en 2008, car Obama n'était pas seulement un leader européen, mais il a même poussé l'Europe à être plus Europe que l'Europe.
Lui-même agissait parfois comme s'il aurait préféré être européen. Il était anti-américain et anti-israélien, comme l'a toujours été l'Europe. Plus important encore, Obama a soulagé l'Europe du fardeau d'avoir à remercier les États-Unis - le pays qui l'a sauvé pendant la Seconde Guerre mondiale. En outre, son message fondamental était que l'Amérique doit cesser de se sentir supérieure aux autres pays.
Gatestone : Comment les Européens réagissent-ils à Trump ?
Nirenstein : Ils sont horrifiés par lui.
Gatestone : Sont-ils horrifiés parce qu'il a exigé que les membres de l'OTAN respectent leurs obligations financières ?
Nirenstein : Ça va beaucoup plus loin que ça, c'est presque de nature anthropologique.
En Europe, il y a une sorte de snobisme aristocratique qui ne peut tolérer ce qu'il voit comme la vulgarité de Trump. Quand Trump a dit à l'ONU qu'elle ne pouvait pas continuer à prendre de l'argent américain et ensuite «voter contre nous au Conseil de sécurité», les Européens ont hoché la tête et ont dit: «Oh, l'argent, quel mot dégoûtant.
C'est tellement horrible d'entendre cet homme d'affaires, qui n'est pas un politicien, réduire tout à l'argent. C'est tout simplement hypocrite, car l'argent joue un rôle clé dans toutes les attitudes et politiques de l'Europe - en particulier dans sa préférence apparente pour continuer à traiter avec le régime iranien pour entendre les appels à la liberté du peuple iranien. Les Européens prétendent mépriser les politiciens qu'ils considèrent corrompus, ignorants et inefficaces. Chaque fois que des élections sont organisées en Europe, chaque parti politique tente de recruter autant de candidats que possible dans le monde des affaires, car ils sont perçus comme des personnes qui s'intéressent sérieusement à la société civile et savent ce qu'elles font professionnellement.
Le snobisme anti-Trump - comme le comportement de Macron - fait partie d'un état d'esprit réactionnaire caractéristique à la fois de la vieille Europe et de la nouvelle Europe.
Gatestone : Comment cet état d'esprit est-il évident dans l'attitude de l'Europe vis-à-vis du Moyen-Orient ?
Nirenstein : Le syndrome du "Lawrence d'Arabie" remonte à la vieille Europe. C'est le snobisme des gens qui se passionnent pour les cultures exotiques. Il y a un romantisme entourant le Moyen-Orient, associé à des tapis magiques et des lampes Aladdin. Mais avec ce romantisme vient aussi la peur - la peur de ce que le grand historien Bernard Lewis a appelé les «premiers assassins», envahissant les islamistes qui égorgent les gens. Il y a une expression commune en italien qui décrit le mieux cette peur : "Mamma, li Turchi" - "Maman, les Turcs arrivent" - qui se réfère aux Ottomans, mais il est encore utilisé aujourd'hui pour dénoter la peur des "barbares" arrivant à commettre des meurtres brutaux. Cette crainte a conduit les Etats européens à essayer de faire des affaires avec des groupes terroristes. Au début des années 1980, par exemple, les autorités italiennes ont conclu un accord secret avec des terroristes palestiniens, qui a abouti non pas à une coopération, mais à une série d'attaques meurtrières : l'attaque de 1982 contre la Grande Synagogue de Rome ; le détournement du navire de croisière italien Achille Lauro en 1985; et, également en 1985, les attaques simultanées contre les aéroports de Rome et de Vienne.
En plus du snobisme et de la peur, les Européens ont des intérêts, en particulier en ce qui concerne le pétrole. Ce problème date d'une centaine d'années seulement, lorsque le pétrole est devenu une denrée mondiale cruciale et que les pays du Moyen-Orient en possédaient de grandes quantités.
Ensuite, il y a la question du nombre de musulmans. Quand les nations islamiques se regroupent dans une assemblée internationale, telle que l'UNESCO, elles ont une majorité automatique avec les pays du "Mouvement des pays non alignés". L'Union Soviétique a compris qu'en unissant ainsi le Tiers Monde sous ses auspices, elle aurait un pouvoir encore plus grand. Dans le passé, l'Europe était paralysée face à cette majorité. Il en reste ainsi, malgré la chute de l'Union soviétique il y a près de trois décennies.
Gatestone : Est-ce la raison pour laquelle l'Europe a voté avec l'UNESCO en rejetant le lien historique entre les Juifs et Jérusalem ?
Nirenstein : Oui, mais il y a une tendance encore plus inquiétante responsable de cela.
Il n'y a pas de problème plus important - autre que l'hostilité envers Israël - autour duquel l'UE est capable de s'unir. Ils ne sont pas d'accord sur l'économie ; ils ne sont pas d'accord sur la migration ; ils ne sont pas d'accord sur la nature de l'Islam. Mais ils votent tous ensemble pour condamner Israël. C'est un théâtre de la même haine qu'ils prétendent maintenant regretter. Heureusement, à cause de l'Europe de l'Est, cela commence peut-être à changer.
Gatestone : Qu'est-ce qui différencie l'Europe de l'Est ?
Nirenstein : L'Europe de l'Est a vécu et souffert sous l'empire ottoman pendant des centaines d'années et le communisme. Il est donc à la fois moins naïf et sans culpabilité ; Les Européens de l'Est ne ressentent pas le «fardeau de l'homme blanc». Tout ce qu'ils veulent, c'est vivre une vie libre et bonne. Ils ne veulent pas que les migrants importent une culture patriarcale et souvent fondamentaliste, ainsi que le terrorisme. Beaucoup d'Européens de l'Ouest ne peuvent même pas admettre que de nombreux migrants importent du terrorisme.
L'Europe occidentale est également en train de nier le concept de droits de l'homme et de valeurs. C'est ainsi que Paris est aujourd'hui une ville où des centaines de milliers de ses habitants vivent dans des familles polygames. En tant qu'Européen, pouvez-vous admettre que vous avez des familles polygames ? Non tu ne peux pas. Pouvez-vous admettre que les femmes ne sont pas en sécurité dans les rues du Danemark, de la Hollande et de la Suède ? Non tu ne peux pas. Les seules personnes qui le reconnaissent, et que son origine est l'Islam, sont à droite, et c'est pourquoi la droite grandit en Europe.
C'est délicat, car il y a des antisémites parmi ces hommes de droite, et de tels éléments doivent être condamnés. D'un autre côté, la plupart des partis de droite ne détestent pas les Juifs, au contraire, la majorité d'entre eux aiment et soutiennent les Juifs et Israël. Le fait est que l'antisémitisme le plus dangereux aujourd'hui provient de la gauche, et que l'antisémitisme le plus dangereux est celui qui est dirigé contre Israël.
La gauche pense que la pire violation des droits de l'homme est d'imposer la culture occidentale à d'autres personnes - quelque chose qu'ils associent au colonialisme. Ils disent qu'il est mauvais de battre les femmes, par exemple, et ils soutiennent l'application de la loi contre ceux qui la violent. Mais, quand vous permettez à une culture qui ségrége et persécute les femmes de s'épanouir, vous avez nécessairement beaucoup de crimes d'honneur et d'autres comportements qui sont inacceptables en Occident et qui devraient être inacceptables n'importe où.
Gatestone : Trump a été qualifié de raciste pour avoir interdit aux États-Unis de voyager sans entraves à partir de huit pays musulmans, à moins qu'il y ait un moyen de contrôle les gens qui entrent dans le pays. Que pensez-vous de ses politiques ?
Nirenstein : Je pense que sa politique est saine, mais il est souvent impossible de faire la distinction entre les victimes innocentes du terrorisme et les terroristes venant des pays du Moyen-Orient. Beaucoup de gens viennent en Europe sur des bateaux, fuyant la persécution et le terrorisme. Ceux qui le font sans se noyer en mer sont ramenés à terre à moitié nus et enveloppés dans des couvertures. Ils n'ont pas de documents à leur disposition pour que les autorités les examinent. Mais qu'allez-vous faire ? Laissez-les se noyer ? Le problème est qu'en 2015, lorsque ces migrants ont commencé à arriver en masse, l'Europe a de nouveau fermé les yeux et n'a pas considéré la nécessité de fournir une aide pour leur permettre de rester dans leur pays d'origine.
Il y a maintenant une tentative pour inverser la tendance des Européens à simplement ouvrir les bras aux réfugiés, mais c'est un processus trop lent et très tardif pour le commencer.
Gatestone : Comment l'Europe voit-elle les immigrés légaux ou leurs enfants, qui retournent au Moyen-Orient pour recevoir une formation de l'EI et d'autres groupes terroristes, afin de commettre des attentats en Europe ?
Nirenstein : Le problème ici est l'Islam, pas l'immigration. "L'Islam" est le mot que les Européens doivent apprendre à prononcer s'ils ont l'intention de faire face aux problèmes difficiles posés par une immigration sans entrave, à la fois légale et illégale.
Gatestone : De retour en Iran, le régime de Téhéran accuse des "ennemis étrangers" - impliquant l'Amérique, l'Arabie Saoudite et Israël - d'être derrière les manifestations actuelles.
Nirenstein : C'est aussi faux que ridicule.
Ces pays transmettent simplement des messages de soutien au peuple iranien.
C'est exactement le contraire de la façon dont l'administration Obama a réagi à la «révolution verte» de 2009, qui a été rapidement annulée par le régime.
Gatestone : Quelles sont les chances que le soulèvement actuel renversera le régime ?
Nirenstein : Une révolution réussit lorsque les leaders et les forces de sécurité d'un pays sont brisés de l'intérieur, et que ses membres commencent à faire défection. C'est ainsi que l'Union soviétique est tombée.
Gatestone : Comment expliquez-vous alors la récente coopération de certains pays arabes et musulmans avec Israël ? L'islam politique peut-il être classé dans une seule catégorie ? Les différents pays islamiques n'ont-ils pas des intérêts différents ?
Nirenstein : Actuellement, il existe une forte alliance sunnite contre l'impérialisme chiite rampant de l'Iran, qui fait des États sunnites des alliés naturels de l'Amérique et d'Israël. Mais les alliances au Moyen-Orient fluctuent. Aujourd'hui, l'Egypte a un intérêt à être un allié fort avec l'Occident. Cependant, juste avant l'arrivée au pouvoir du président Abdel Fattah el-Sissi, il y avait un gouvernement des Frères musulmans au Caire, et qui sait qui ou quoi viendra ensuite ?
Gatestone : On pourrait faire le même argument à propos des États-Unis. Avant que Trump ne devienne président, Obama était au pouvoir pendant huit ans, et personne ne sait combien de temps durera l'administration actuelle.
Nirenstein : Les deux ne sont pas comparables.
En Amérique, les règles restent les mêmes, peu importe qui devient président. En Égypte et dans le reste du Moyen-Orient, les règles changent à chaque changement de pouvoir.
Gatestone : Pourquoi, alors, le changement de régime en Iran ferait-il vraiment une différence ? Après tout, la Russie est aujourd'hui dirigée par Vladimir Poutine, un officier du KGB et membre éminent de l'ancien régime soviétique.
Nirenstein : Habituellement, quand un régime est renversé, il baisse avec les valeurs principales qu'il représente. Ceci est particulièrement pertinent quand on parle de l'Iran, qui est musulman, mais pas arabe, et qui a une riche tradition historique perse, qui comprend le zoroastrisme.
Gatestone : Quel scénario envisagez-vous pour l'Iran ?
Nirenstein : En général, ce dont le monde a besoin aujourd'hui, c'est une diplomatie de la vérité. C'est ce que Netanyahu a été si habile à s'engager, en mettant courageusement en garde le Congrès américain et l'ONU contre l'accord nucléaire avec l'Iran, malgré la colère d'Obama.
Trop de mensonges ont été la base des relations internationales. Ceux-ci incluent le «dialogue» entre les religions pour contrer le terrorisme islamiste; la fausse notion des "aspirations pacifiques" des Palestiniens; l'opinion que la Turquie est un "pont" vers le monde musulman; la vision ridicule du président iranien Hassan Rouhani en tant que "modéré"; la croyance en une «Europe unie» comme futur du vieux continent; et la foi dans l'ONU en tant qu'arbitre juridique pour les affaires internationales. Les politiques basées sur ces mensonges ne sont pas seulement stériles, elles sont dangereuses. La diplomatie de la vérité, adoptée par Trump et son ambassadeur à l'ONU, Nikki Haley, est le seul espoir de stabilité et de paix.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

UNE ENTREVUE AVEC L’EXPERT DE CONTRE-TERRORISME GLOBAL, FIAMMA NIRENSTEIN
Dans une discussion avec l'Institut Gatestone, Nirenstein parle d'Israël, de l'Europe, des Etats-Unis et de leurs relations avec la montée du terrorisme et la situation au Moyen-Orient.
17 mars 2018 16:57
En tant qu'expert du terrorisme mondial, de l'antisémitisme, des guerres au Moyen-Orient et de la politique européenne, Fiamma Nirenstein a suivi avec un intérêt particulier le soulèvement populaire en Iran. Nirenstein - un journaliste primé, un auteur à succès, un ancien député du Parlement italien et un membre du JCPA - dit que, tout comme l'élection et la politique étrangère de l'ancien président américain Ronald Reagan ont contribué à la chute de l'Union soviétique en 1991, Le président Donald Trump est probablement responsable des manifestations de rue à travers l'Iran qui pourraient conduire à la chute de la République islamique dirigée par l'ayatollah.
Nirenstein dit que l'Europe, qui a gardé le silence sur les soulèvements en Iran, ne peut pas davantage se féliciter de cette tournure des événements que de la défaite de l'URSS - ou même du Troisième Reich d'Hitler. C'est l'Amérique, affirme-t-elle, qui a toujours été à la pointe de la lutte pour la libération de l'esclavage des dictateurs ; c'est l'Amérique qui sauve toujours l'Europe.
Gatestone : Pourquoi n'est-ce pas l'inverse ? L'Europe, après tout, est géographiquement plus proche de ces luttes que l'Amérique.
Fiamma Nirenstein : L'approche clé de l'Europe a toujours été celle de l'apaisement, parce que quand vous êtes faible, vous essayez de ne pas trop interférer, de ne pas dire ce que vous pensez. Au fond de son cœur, l'Europe aurait probablement voulu arrêter Hitler dès le début, et voir l'Union soviétique s'effondrer plus tôt, mais elle n'avait pas le courage d'exprimer cette opinion avec force ou insistance. La même chose s'applique à la situation avec l'Iran aujourd'hui.
Gatestone : Mais l'Europe n'a-t-elle pas exprimé, haut et fort, son antipathie pour le fascisme? Et l'Amérique n'a-t-elle pas exposé ce que vous appelez «faiblesse»?

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Nirenstein : L'Europe est divisée. Elle a été à la fois fasciste et communiste, et a également lutté contre le fascisme et le communisme - si pas assez tôt. Elle pourrait donc souffrir de la culpabilité et de l'humiliation liées à son passé. Les États-Unis, eux aussi, semblent avoir la culpabilité et l'humiliation liées au racisme dans son histoire. Mais il y a une différence entre l'Europe et l'Amérique : comme c'est le cas pour les individus, les nations doivent affronter et dénouer leurs sentiments. Quand une personne fait cela, elle devient un adulte. On pourrait dire que pendant que l'Amérique a mûri dans l'âge adulte, l'Europe n'a jamais fait.
Gatestone : L'Europe n'a-t-elle pas radicalement changé au cours des dernières décennies ?
Nirenstein : Seulement cosmétiquement. Prenons l'exemple du président français Emmanuel Macron. Tout le monde pensait qu'il allait devenir le nouveau leader de l'Europe. Il était le candidat qui a vaincu l'extrême droite en France, sous la bannière de l'Union européenne. Tout le monde pensait que sa présidence marquait la renaissance de l'UE sous la direction de ce très jeune, très fort, très occidental, un leader qui n'était ni anti-américain ni anti-israélien.
Mais regardez ce qui s'est passé depuis son élection. Face aux réalités mondiales, y compris l'impérialisme iranien et la course aux armes nucléaires, Macron a non seulement échoué à réaliser ce fantasme ; tout ce qu'il a pu faire, c'est représenter l'héritage de la même vieille Europe qu'il a toujours été.
Quand Washington, Jérusalem et Riyad ont répondu aux protestations iraniennes contre le régime, Macron a déclaré : "La ligne officielle poursuivie par les Etats-Unis, Israël et l'Arabie Saoudite, qui sont nos alliés à bien des égards, est presque celle qui nous mènerait à la guerre. "

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Pendant ce temps, l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre, a déclaré honteusement au Conseil de sécurité que les événements en Iran "ne constituent pas une menace pour la paix et la sécurité internationales" et que la crise ne doit pas être "exploitée à des fins personnelles".
Macron a appelé à la même vieille politique d'apaisement : maintenir un «dialogue permanent» ouvert avec l'Iran, afin de ne pas risquer d'engendrer un «conflit d'extrême brutalité» et de «reconstruire un« axe du mal ». Qui s'opposent aux ayatollahs sont susceptibles de provoquer une guerre. C'est scandaleux. C'est Téhéran qui répand le terrorisme, construit une capacité nucléaire et fomente des guerres dans le monde entier. C'est Téhéran qui a provoqué l'immense nombre de réfugiés d'États sunnites ou semi-sunnites, tels que l'Irak, le Yémen, le Liban, la Syrie et d'autres lieux, qui fuient vers l'Europe pour échapper aux Chiites qui tentent de prendre leur pays. Il n'est tout simplement pas vrai que l'Europe n'a aucun intérêt dans cette situation ; le degré extrême auquel il est terrifié par la courageuse révolution qui se déroule en Iran contre ce régime islamiste répressif est surprenant. Sur le papier, une telle crise pour le régime de Téhéran devrait être un accomplissement de souhait pour l'Europe, elle pourrait même bénéficier d'une réduction de l'immigration.
En outre, l'Europe se vante de favoriser les droits humains et civils, tandis que l'Iran est un endroit où les femmes sont lapidées, les homosexuels sont pendus et les dissidents sont emprisonnés, torturés et exécutés.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Pendant ce temps, l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre, a déclaré honteusement au Conseil de sécurité que les événements en Iran "ne constituent pas une menace pour la paix et la sécurité internationales" et que la crise ne doit pas être "exploitée à des fins personnelles".
Macron a appelé à la même vieille politique d'apaisement : maintenir un «dialogue permanent» ouvert avec l'Iran, afin de ne pas risquer d'engendrer un «conflit d'extrême brutalité» et de «reconstruire un« axe du mal ». Qui s'opposent aux ayatollahs sont susceptibles de provoquer une guerre. C'est scandaleux. C'est Téhéran qui répand le terrorisme, construit une capacité nucléaire et fomente des guerres dans le monde entier. C'est Téhéran qui a provoqué l'immense nombre de réfugiés d'États sunnites ou semi-sunnites, tels que l'Irak, le Yémen, le Liban, la Syrie et d'autres lieux, qui fuient vers l'Europe pour échapper aux Chiites qui tentent de prendre leur pays. Il n'est tout simplement pas vrai que l'Europe n'a aucun intérêt dans cette situation ; le degré extrême auquel il est terrifié par la courageuse révolution qui se déroule en Iran contre ce régime islamiste répressif est surprenant. Sur le papier, une telle crise pour le régime de Téhéran devrait être un accomplissement de souhait pour l'Europe, elle pourrait même bénéficier d'une réduction de l'immigration.
En outre, l'Europe se vante de favoriser les droits humains et civils, tandis que l'Iran est un endroit où les femmes sont lapidées, les homosexuels sont pendus et les dissidents sont emprisonnés, torturés et exécutés.
L'Europe a créé en 1959 une cour entière à Strasbourg pour la protection des droits de l'homme. L'Europe devrait être très heureuse du soulèvement contre le régime iranien. Mais ce n'est pas comme ça que ça se passe.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Pendant ce temps, l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre, a déclaré honteusement au Conseil de sécurité que les événements en Iran "ne constituent pas une menace pour la paix et la sécurité internationales" et que la crise ne doit pas être "exploitée à des fins personnelles".
Macron a appelé à la même vieille politique d'apaisement : maintenir un «dialogue permanent» ouvert avec l'Iran, afin de ne pas risquer d'engendrer un «conflit d'extrême brutalité» et de «reconstruire un« axe du mal ». Qui s'opposent aux ayatollahs sont susceptibles de provoquer une guerre. C'est scandaleux. C'est Téhéran qui répand le terrorisme, construit une capacité nucléaire et fomente des guerres dans le monde entier. C'est Téhéran qui a provoqué l'immense nombre de réfugiés d'États sunnites ou semi-sunnites, tels que l'Irak, le Yémen, le Liban, la Syrie et d'autres lieux, qui fuient vers l'Europe pour échapper aux Chiites qui tentent de prendre leur pays. Il n'est tout simplement pas vrai que l'Europe n'a aucun intérêt dans cette situation ; le degré extrême auquel il est terrifié par la courageuse révolution qui se déroule en Iran contre ce régime islamiste répressif est surprenant. Sur le papier, une telle crise pour le régime de Téhéran devrait être un accomplissement de souhait pour l'Europe, elle pourrait même bénéficier d'une réduction de l'immigration.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Pendant ce temps, l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre, a déclaré honteusement au Conseil de sécurité que les événements en Iran "ne constituent pas une menace pour la paix et la sécurité internationales" et que la crise ne doit pas être "exploitée à des fins personnelles".
Macron a appelé à la même vieille politique d'apaisement : maintenir un «dialogue permanent» ouvert avec l'Iran, afin de ne pas risquer d'engendrer un «conflit d'extrême brutalité» et de «reconstruire un« axe du mal ». Qui s'opposent aux ayatollahs sont susceptibles de provoquer une guerre. C'est scandaleux. C'est Téhéran qui répand le terrorisme, construit une capacité nucléaire et fomente des guerres dans le monde entier. C'est Téhéran qui a provoqué l'immense nombre de réfugiés d'États sunnites ou semi-sunnites, tels que l'Irak, le Yémen, le Liban, la Syrie et d'autres lieux, qui fuient vers l'Europe pour échapper aux Chiites qui tentent de prendre leur pays. Il n'est tout simplement pas vrai que l'Europe n'a aucun intérêt dans cette situation ;

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

le degré extrême auquel il est terrifié par la courageuse révolution qui se déroule en Iran contre ce régime islamiste répressif est surprenant. Sur le papier, une telle crise pour le régime de Téhéran devrait être un accomplissement de souhait pour l'Europe, elle pourrait même bénéficier d'une réduction de l'immigration.
En outre, l'Europe se vante de favoriser les droits humains et civils, tandis que l'Iran est un endroit où les femmes sont lapidées, les homosexuels sont pendus et les dissidents sont emprisonnés, torturés et exécutés.
L'Europe a créé en 1959 une cour entière à Strasbourg pour la protection des droits de l'homme. L'Europe devrait être très heureuse du soulèvement contre le régime iranien. Mais ce n'est pas comme ça que ça se passe.
Au contraire, Federica Mogherini, Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a utilisé le langage de l'apaisement et de la fausse équivalence morale dans sa déclaration à la presse sur les manifestations. Elle a dit : "Nous avons été en contact avec les autorités iraniennes. Dans l'esprit de franchise et de respect qui est à la base de notre relation, nous attendons de toutes les parties concernées qu'elles s'abstiennent de toute violence. "

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Gatestone : Si, comme vous le dites, l'Europe n'a pas intérêt à permettre à l'impérialisme chiite soutenu par l'Iran, parce qu'elle a provoqué un flot de réfugiés sunnites, pourquoi la chancelière allemande Angela Merkel a-t-elle réagi à l'afflux de migrants et de demandeurs d'asile ? vantant la politique de "Wir schaffen das" - "Nous pouvons le faire" - une phrase qu'elle a dit l'année dernière qu'elle a décidé d'arrêter d'utiliser, en raison du barrage de la critique qu'elle a généré ?
Nirenstein : L'Allemagne a probablement plus de culpabilité que n'importe quel autre pays de l'UE, et à juste titre, à cause de sa responsabilité de commettre le pire massacre de l'histoire de l'homme. Ce n'est pas un hasard si Mme Merkel se rapproche du slogan «Oui, nous pouvons» rendu célèbre par l'ancien président américain Barack Obama en 2008, car Obama n'était pas seulement un leader européen, mais il a même poussé l'Europe à être plus Europe que l'Europe.
Lui-même agissait parfois comme s'il aurait préféré être européen. Il était anti-américain et anti-israélien, comme l'a toujours été l'Europe. Plus important encore, Obama a soulagé l'Europe du fardeau d'avoir à remercier les États-Unis - le pays qui l'a sauvé pendant la Seconde Guerre mondiale. En outre, son message fondamental était que l'Amérique doit cesser de se sentir supérieure aux autres pays.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Gatestone : Comment les Européens réagissent-ils à Trump ?
Nirenstein : Ils sont horrifiés par lui.
Gatestone : Sont-ils horrifiés parce qu'il a exigé que les membres de l'OTAN respectent leurs obligations financières ?
Nirenstein : Ça va beaucoup plus loin que ça, c'est presque de nature anthropologique.
En Europe, il y a une sorte de snobisme aristocratique qui ne peut tolérer ce qu'il voit comme la vulgarité de Trump. Quand Trump a dit à l'ONU qu'elle ne pouvait pas continuer à prendre de l'argent américain et ensuite «voter contre nous au Conseil de sécurité», les Européens ont hoché la tête et ont dit: «Oh, l'argent, quel mot dégoûtant.
C'est tellement horrible d'entendre cet homme d'affaires, qui n'est pas un politicien, réduire tout à l'argent. C'est tout simplement hypocrite, car l'argent joue un rôle clé dans toutes les attitudes et politiques de l'Europe - en particulier dans sa préférence apparente pour continuer à traiter avec le régime iranien pour entendre les appels à la liberté du peuple iranien. Les Européens prétendent mépriser les politiciens qu'ils considèrent corrompus, ignorants et inefficaces. Chaque fois que des élections sont organisées en Europe, chaque parti politique tente de recruter autant de candidats que possible dans le monde des affaires, car ils sont perçus comme des personnes qui s'intéressent sérieusement à la société civile et savent ce qu'elles font professionnellement.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Le snobisme anti-Trump - comme le comportement de Macron - fait partie d'un état d'esprit réactionnaire caractéristique à la fois de la vieille Europe et de la nouvelle Europe.
Gatestone : Comment cet état d'esprit est-il évident dans l'attitude de l'Europe vis-à-vis du Moyen-Orient ?
Nirenstein : Le syndrome du "Lawrence d'Arabie" remonte à la vieille Europe. C'est le snobisme des gens qui se passionnent pour les cultures exotiques. Il y a un romantisme entourant le Moyen-Orient, associé à des tapis magiques et des lampes Aladdin. Mais avec ce romantisme vient aussi la peur - la peur de ce que le grand historien Bernard Lewis a appelé les «premiers assassins», envahissant les islamistes qui égorgent les gens. Il y a une expression commune en italien qui décrit le mieux cette peur : "Mamma, li Turchi" - "Maman, les Turcs arrivent" - qui se réfère aux Ottomans, mais il est encore utilisé aujourd'hui pour dénoter la peur des "barbares" arrivant à commettre des meurtres brutaux. Cette crainte a conduit les Etats européens à essayer de faire des affaires avec des groupes terroristes. Au début des années 1980, par exemple, les autorités italiennes ont conclu un accord secret avec des terroristes palestiniens, qui a abouti non pas à une coopération, mais à une série d'attaques meurtrières : l'attaque de 1982 contre la Grande Synagogue de Rome ; le détournement du navire de croisière italien Achille Lauro en 1985; et, également en 1985, les attaques simultanées contre les aéroports de Rome et de Vienne.
En plus du snobisme et de la peur, les Européens ont des intérêts, en particulier en ce qui concerne le pétrole. Ce problème date d'une centaine d'années seulement, lorsque le pétrole est devenu une denrée mondiale cruciale et que les pays du Moyen-Orient en possédaient de grandes quantités.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Le snobisme anti-Trump - comme le comportement de Macron - fait partie d'un état d'esprit réactionnaire caractéristique à la fois de la vieille Europe et de la nouvelle Europe.
Gatestone : Comment cet état d'esprit est-il évident dans l'attitude de l'Europe vis-à-vis du Moyen-Orient ?
Nirenstein : Le syndrome du "Lawrence d'Arabie" remonte à la vieille Europe. C'est le snobisme des gens qui se passionnent pour les cultures exotiques. Il y a un romantisme entourant le Moyen-Orient, associé à des tapis magiques et des lampes Aladdin. Mais avec ce romantisme vient aussi la peur - la peur de ce que le grand historien Bernard Lewis a appelé les «premiers assassins», envahissant les islamistes qui égorgent les gens. Il y a une expression commune en italien qui décrit le mieux cette peur : "Mamma, li Turchi" - "Maman, les Turcs arrivent" - qui se réfère aux Ottomans, mais il est encore utilisé aujourd'hui pour dénoter la peur des "barbares" arrivant à commettre des meurtres brutaux. Cette crainte a conduit les Etats européens à essayer de faire des affaires avec des groupes terroristes. Au début des années 1980, par exemple, les autorités italiennes ont conclu un accord secret avec des terroristes palestiniens, qui a abouti non pas à une coopération, mais à une série d'attaques meurtrières : l'attaque de 1982 contre la Grande Synagogue de Rome ; le détournement du navire de croisière italien Achille Lauro en 1985; et, également en 1985, les attaques simultanées contre les aéroports de Rome et de Vienne.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Le snobisme anti-Trump - comme le comportement de Macron - fait partie d'un état d'esprit réactionnaire caractéristique à la fois de la vieille Europe et de la nouvelle Europe.
Gatestone : Comment cet état d'esprit est-il évident dans l'attitude de l'Europe vis-à-vis du Moyen-Orient ?
Nirenstein : Le syndrome du "Lawrence d'Arabie" remonte à la vieille Europe. C'est le snobisme des gens qui se passionnent pour les cultures exotiques. Il y a un romantisme entourant le Moyen-Orient, associé à des tapis magiques et des lampes Aladdin. Mais avec ce romantisme vient aussi la peur - la peur de ce que le grand historien Bernard Lewis a appelé les «premiers assassins», envahissant les islamistes qui égorgent les gens. Il y a une expression commune en italien qui décrit le mieux cette peur : "Mamma, li Turchi" - "Maman, les Turcs arrivent" - qui se réfère aux Ottomans, mais il est encore utilisé aujourd'hui pour dénoter la peur des "barbares" arrivant à commettre des meurtres brutaux.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Cette crainte a conduit les Etats européens à essayer de faire des affaires avec des groupes terroristes. Au début des années 1980, par exemple, les autorités italiennes ont conclu un accord secret avec des terroristes palestiniens, qui a abouti non pas à une coopération, mais à une série d'attaques meurtrières : l'attaque de 1982 contre la Grande Synagogue de Rome ; le détournement du navire de croisière italien Achille Lauro en 1985; et, également en 1985, les attaques simultanées contre les aéroports de Rome et de Vienne.
En plus du snobisme et de la peur, les Européens ont des intérêts, en particulier en ce qui concerne le pétrole. Ce problème date d'une centaine d'années seulement, lorsque le pétrole est devenu une denrée mondiale cruciale et que les pays du Moyen-Orient en possédaient de grandes quantités.
Ensuite, il y a la question du nombre de musulmans. Quand les nations islamiques se regroupent dans une assemblée internationale, telle que l'UNESCO, elles ont une majorité automatique avec les pays du "Mouvement des pays non alignés". L'Union Soviétique a compris qu'en unissant ainsi le Tiers Monde sous ses auspices, elle aurait un pouvoir encore plus grand. Dans le passé, l'Europe était paralysée face à cette majorité. Il en reste ainsi, malgré la chute de l'Union soviétique il y a près de trois décennies.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Gatestone : Est-ce la raison pour laquelle l'Europe a voté avec l'UNESCO en rejetant le lien historique entre les Juifs et Jérusalem ?
Nirenstein : Oui, mais il y a une tendance encore plus inquiétante responsable de cela.
Il n'y a pas de problème plus important - autre que l'hostilité envers Israël - autour duquel l'UE est capable de s'unir. Ils ne sont pas d'accord sur l'économie ; ils ne sont pas d'accord sur la migration ; ils ne sont pas d'accord sur la nature de l'Islam. Mais ils votent tous ensemble pour condamner Israël. C'est un théâtre de la même haine qu'ils prétendent maintenant regretter. Heureusement, à cause de l'Europe de l'Est, cela commence peut-être à changer.
Gatestone : Qu'est-ce qui différencie l'Europe de l'Est ?
Nirenstein : L'Europe de l'Est a vécu et souffert sous l'empire ottoman pendant des centaines d'années et le communisme. Il est donc à la fois moins naïf et sans culpabilité ; Les Européens de l'Est ne ressentent pas le «fardeau de l'homme blanc». Tout ce qu'ils veulent, c'est vivre une vie libre et bonne. Ils ne veulent pas que les migrants importent une culture patriarcale et souvent fondamentaliste, ainsi que le terrorisme. Beaucoup d'Européens de l'Ouest ne peuvent même pas admettre que de nombreux migrants importent du terrorisme.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

L'Europe occidentale est également en train de nier le concept de droits de l'homme et de valeurs. C'est ainsi que Paris est aujourd'hui une ville où des centaines de milliers de ses habitants vivent dans des familles polygames. En tant qu'Européen, pouvez-vous admettre que vous avez des familles polygames ? Non tu ne peux pas. Pouvez-vous admettre que les femmes ne sont pas en sécurité dans les rues du Danemark, de la Hollande et de la Suède ? Non tu ne peux pas. Les seules personnes qui le reconnaissent, et que son origine est l'Islam, sont à droite, et c'est pourquoi la droite grandit en Europe.
C'est délicat, car il y a des antisémites parmi ces hommes de droite, et de tels éléments doivent être condamnés. D'un autre côté, la plupart des partis de droite ne détestent pas les Juifs, au contraire, la majorité d'entre eux aiment et soutiennent les Juifs et Israël. Le fait est que l'antisémitisme le plus dangereux aujourd'hui provient de la gauche, et que l'antisémitisme le plus dangereux est celui qui est dirigé contre Israël.
La gauche pense que la pire violation des droits de l'homme est d'imposer la culture occidentale à d'autres personnes - quelque chose qu'ils associent au colonialisme. Ils disent qu'il est mauvais de battre les femmes, par exemple, et ils soutiennent l'application de la loi contre ceux qui la violent. Mais, quand vous permettez à une culture qui ségrége et persécute les femmes de s'épanouir, vous avez nécessairement beaucoup de crimes d'honneur et d'autres comportements qui sont inacceptables en Occident et qui devraient être inacceptables n'importe où.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Gatestone : Trump a été qualifié de raciste pour avoir interdit aux États-Unis de voyager sans entraves à partir de huit pays musulmans, à moins qu'il y ait un moyen de contrôle les gens qui entrent dans le pays. Que pensez-vous de ses politiques ?
Nirenstein : Je pense que sa politique est saine, mais il est souvent impossible de faire la distinction entre les victimes innocentes du terrorisme et les terroristes venant des pays du Moyen-Orient. Beaucoup de gens viennent en Europe sur des bateaux, fuyant la persécution et le terrorisme. Ceux qui le font sans se noyer en mer sont ramenés à terre à moitié nus et enveloppés dans des couvertures. Ils n'ont pas de documents à leur disposition pour que les autorités les examinent. Mais qu'allez-vous faire ? Laissez-les se noyer ? Le problème est qu'en 2015, lorsque ces migrants ont commencé à arriver en masse, l'Europe a de nouveau fermé les yeux et n'a pas considéré la nécessité de fournir une aide pour leur permettre de rester dans leur pays d'origine.
Il y a maintenant une tentative pour inverser la tendance des Européens à simplement ouvrir les bras aux réfugiés, mais c'est un processus trop lent et très tardif pour le commencer.
Gatestone : Comment l'Europe voit-elle les immigrés légaux ou leurs enfants, qui retournent au Moyen-Orient pour recevoir une formation de l'EI et d'autres groupes terroristes, afin de commettre des attentats en Europe ?

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Nirenstein : Le problème ici est l'Islam, pas l'immigration. "L'Islam" est le mot que les Européens doivent apprendre à prononcer s'ils ont l'intention de faire face aux problèmes difficiles posés par une immigration sans entrave, à la fois légale et illégale.
Gatestone : De retour en Iran, le régime de Téhéran accuse des "ennemis étrangers" - impliquant l'Amérique, l'Arabie Saoudite et Israël - d'être derrière les manifestations actuelles.
Nirenstein : C'est aussi faux que ridicule.
Ces pays transmettent simplement des messages de soutien au peuple iranien.
C'est exactement le contraire de la façon dont l'administration Obama a réagi à la «révolution verte» de 2009, qui a été rapidement annulée par le régime.
Gatestone : Quelles sont les chances que le soulèvement actuel renversera le régime ?
Nirenstein : Une révolution réussit lorsque les leaders et les forces de sécurité d'un pays sont brisés de l'intérieur, et que ses membres commencent à faire défection. C'est ainsi que l'Union soviétique est tombée.
Gatestone : Comment expliquez-vous alors la récente coopération de certains pays arabes et musulmans avec Israël ? L'islam politique peut-il être classé dans une seule catégorie ? Les différents pays islamiques n'ont-ils pas des intérêts différents ?

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Nirenstein : Actuellement, il existe une forte alliance sunnite contre l'impérialisme chiite rampant de l'Iran, qui fait des États sunnites des alliés naturels de l'Amérique et d'Israël. Mais les alliances au Moyen-Orient fluctuent. Aujourd'hui, l'Egypte a un intérêt à être un allié fort avec l'Occident. Cependant, juste avant l'arrivée au pouvoir du président Abdel Fattah el-Sissi, il y avait un gouvernement des Frères musulmans au Caire, et qui sait qui ou quoi viendra ensuite ?
Gatestone : On pourrait faire le même argument à propos des États-Unis. Avant que Trump ne devienne président, Obama était au pouvoir pendant huit ans, et personne ne sait combien de temps durera l'administration actuelle.
Nirenstein : Les deux ne sont pas comparables.
En Amérique, les règles restent les mêmes, peu importe qui devient président. En Égypte et dans le reste du Moyen-Orient, les règles changent à chaque changement de pouvoir.
Gatestone : Pourquoi, alors, le changement de régime en Iran ferait-il vraiment une différence ? Après tout, la Russie est aujourd'hui dirigée par Vladimir Poutine, un officier du KGB et membre éminent de l'ancien régime soviétique.
Nirenstein : Habituellement, quand un régime est renversé, il baisse avec les valeurs principales qu'il représente. Ceci est particulièrement pertinent quand on parle de l'Iran, qui est musulman, mais pas arabe, et qui a une riche tradition historique perse, qui comprend le zoroastrisme.
Gatestone : Quel scénario envisagez-vous pour l'Iran ?
Nirenstein : En général, ce dont le monde a besoin aujourd'hui, c'est une diplomatie de la vérité. C'est ce que Netanyahu a été si habile à s'engager, en mettant courageusement en garde le Congrès américain et l'ONU contre l'accord nucléaire avec l'Iran, malgré la colère d'Obama.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Trop de mensonges ont été la base des relations internationales. Ceux-ci incluent le «dialogue» entre les religions pour contrer le terrorisme islamiste; la fausse notion des "aspirations pacifiques" des Palestiniens; l'opinion que la Turquie est un "pont" vers le monde musulman; la vision ridicule du président iranien Hassan Rouhani en tant que "modéré"; la croyance en une «Europe unie» comme futur du vieux continent; et la foi dans l'ONU en tant qu'arbitre juridique pour les affaires internationales. Les politiques basées sur ces mensonges ne sont pas seulement stériles, elles sont dangereuses. La diplomatie de la vérité, adoptée par Trump et son ambassadeur à l'ONU, Nikki Haley, est le seul espoir de stabilité et de paix.

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

C'est quoi ces pavés de "démolition" Corto!? Qui n'ont aucun rapport avec
mes commentaires, à moins de vouloir les camoufler! Vous prenez par là la relève des malfaisants!

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

On dirait que le copié-collé a été inventé expres pour que les faibles d`esprit puissent aussi se sentir intelligent(e)s. C`est quand-meme beau la science.

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

Les preuves de vos insultes qui vous reviennent au visage comme un boomerang!

C'est pas très joli joli de se relire... n'est-ce pas JJ/Jean Jarogh!

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

JJ, je suppose que dans cette affaire l'intérêt sécuritaire a primé et il n'y a pas eu plainte.
Autre exemple, dans l'absolu, Je ne suis pas convaincu que la TdG est ravie d'héberger le blog de H. Seulement voilà la partie d'échec est subtile et dangereuse la petite Suisse joue la neutralité mais a-t-elle le choix ?

Écrit par : msf | 18 mars 2018

Vous avez peut-etre raison mais, pour ce qui est du souci de neutralité si cela a pu jouer un role, il faudra essayer de tirer les lecons de tout ce petschis. Pratiquer la neutralité en laissant ses arrieres vulnérables est assez naif quand on a des ennemis et l`on sait que la neutralité suisse agace certains dans le vaste monde (surtout en ce moment), qui y voient un manque d`adhésion a leurs turpitudes politiques.

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

Peut-on parler de neutralité lorsque certains pays bénéficient de l'échange de données bancaires avec la Suisse et d'autres, non ?

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Quelqu'un a-t-il vu la Suisse procéder à des échanges de données bancaires avec un pays du tiers-monde, ou plutôt, une dictatures sanguinaire du tiers-monde, bien-sûr que non, le dictateur en question a été mis au pouvoir par une banque suisse, des mercenaires payés par une banque suisse et tous les milliards pillés à ce pays sont également en Suisse !

Pendant que les russes les inondent avec des armes, en conclusion, le fric obtenu grâce au pillage des matières premières ou autres sont planqués en Suisse et en échange ces pays sont fournis en armes légères ou moins légères par le partenaire suisse dans cette "politique" basée sur la voyoucratie, la Russie !

C'est aussi une des raison que tants d'oligarques russes sont établis en Suisse !

Et le service public suisse continue de déclarer qu'il y aurait eu 350'000 victimes en Syrie depuis 2011, alors que même el assad déclare plus de 700'000 victimes !!

C'est ça, la pire des pourriture, de la putréfaction !

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Merdogan qui possède de nombreux comptes en Suisse se comportent comme des nazis et Berlin lui fournit des équipements militaires, tous les vieux schémas se répètent !

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

msf,


L'hypothèse de Marie qui aurait menti se referme... une femme qui obtient une IVG avec quelques jours pour être certaine de la décision qu'elle prend peut avoir un rêve la secouant de manière telle qu'au réveil elle a changé d'avis.

Il faut savoir que pour le judaïsme est un ange aussi bien une pensée, un rêve qu'une rencontre et qu'à l'époque, misère en Galilée de par les impôts levés notamment par les gens du Temple, maladies on parlait des interventions rapprochées de l'ange Gabriel... sans oublier l'annonce de la fin du monde à cause de séismes d'une violence telle qu'ils descellaient les pierres tombales.

Les pauvres gens ont besoin de croire en un autre monde "(...) Emmenez-moi au pays des merveille... a chanté, de leur part, Aznavour sachant que "la misère est moins dure au soleil" au pays des cigales

Les hommes en blanc auprès du tombeau vide de Jésus s'expliquent sans doute par le fait que Jésus ayant été un essénien, et pas n'importe lequel! (documents occultés par l'Eglise: Evangile essénien de Jésus, Bordeaux Szekely) ces hommes en blanc étaient sans doute précisément des esséniens porteurs de leur magnifique tenue blanche couleur neige sans couture...

Par temps durs certains esséniens quittaient leurs demeures venaient dans les villes soigner et réconforter les habitants, Ils s'habillaient et vivaient comme tout le monde.

Jésus était peut-être l'un d'eux.


J'insiste sur le rêve: mère de deux enfants il ne me semblait pas possible d'en attendre un troisième.
J'obtins sans problème l'accord de mon gynéco pour une IVG avec, comme écrit, quelques jours pour réfléchir.

P... évitez, me concernant, vos habituels "on s'en tape"!

Le soir de la rencontre avec le médecin en dormant je fis un rêve: une voix cristalline, comme des petites perles ou notes de musique me demandait de pouvoir vivre et je vis le visage d'un poupon.
Au réveil réalisant que je ne prendrais pas dans mon bras ce petit amour je sanglotai.
Mon mari se réveille, me demande ce qu'il y a.
Je dis le rêve.
Dans ces condition, dit-il, on garde le bébé.

A la naissance on me présenta le bébé.
Le visage était celui entrevu du bébé aux yeux bleus.
Pas miraculeux ressemblance avec son frère aîné et sa sœur.

En revanche, la grossesse en étant environ à un mois le bébé ne pouvait pas plus raisonner que verbaliser.

Non pour parler de moi, encore une fois, mais pour n'avoir en rien voulu ébranler la foi, l'espérance des croyants ou autres êtres en recherche.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18 mars 2018

Myriam, cherchez-vous à recouvrir la pédophilie incestueuse de kaiser avec des tonnes de psalmodies bigotes ?

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Corto,

Une naissance, entre autres, quoi de bigot?

Toujours l'insulte au coin du bec!

Corto, cherchez à savoir ce que recouvrent vos commentaires stressés au point de presser plusieurs fois sur Envoyer

ce qui nous arrive à tous, une fois ou l'autre, mais pas en de telles fréquences.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18 mars 2018

L'une provoque, pour remettre sur le tapis ses problèmes familiaux, l'autre, qui veut avoir le dernier mot de ses bullshit qui portent préjudice aux suisses de confession juive. CELA COMMENCE À BIEN FAIRE!

On peut encourager Pierre Jenni dans sa vision de faire le contrepied de la modération mais il y a des limites qwuand il s'agit d'usurper les pseudos et de traîner la Suisse dans la boue et de nous traiter d'assassins et de voleurs!

Je m'insurge de la même façon quand des gauchistes israéliens tiennent des propos haineux et déplacés contre Israël! Je me et demande même ce qu'attendent les autorités pour les destituer de leurs nationalités! C'est valable aussi pour vous Corto! Il y a quelques années j'ai signalé aux autorités "Le Lyonnais du 69" qui a été aussi loin que vous! Vous devenez dangereux Corto!
J'ai voté pour la liberté d'expression et non celle d'insulter et de dépasser la ligne rouge en son nom!

PS: Les plaintes ne finissent pas toujours classées quand on présente les bons arguments et les preuves!

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Bonjour Pierre Jenni,

Le commentaire copier/coller ci dessus est une USURPATION DEPSEUDO. Prière de mettre ses coordonnées et IP et l’effacer. Même s’il s’agit de Corto qui commence à me courir quand bien même il fait partie des meubles. Il y a des limites. Je reviens plus tard.

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

@Patoucha "Répondre de toutes mes insultes et pernicieuses allusions à la religion juive"? Vous avez beaucoup d`imagination la vieille mais j`espere au-moins que vous viendrez a mon exécution, que je puisse rigoler une derniere fois a vous voir baver de plaisir devant mon échafaud."

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

Vous voulez encore une série de vos commentaires!? C'est déjà prêt... car j'y veille! Ceux qui me connaissent savent que je ne plaisante pas avec la diffamation et les insultes,"le pas vieux", surtout quand c'est gratuit!

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Bonjour Pierre Jenni,

Le commentaire copier/coller ci dessus est une USURPATION DEPSEUDO. Prière de mettre ses coordonnées et IP et l’effacer. Même s’il s’agit de Corto qui commence à me courir quand bien même il fait partie des meubles. Il y a des limites. Je reviens plus tard.

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Lire "Il y a des limites quand.....

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Euh... pourriez traduire votre méchant charabia en language cohérent?

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

Patoucha, ma chere enfant, connaissez-vous la tisane de passiflore, cette plante dont le nom latin passiflora signifie fleur de la Passion en référence a celle du Christ? Je vous recommande chaudement les vertus calmantes de cette sainte tisane.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables, | 18 mars 2018

C'est fou comme, plus ils violent des enfants et plis ils prêchent la "bonne foi" !!

C'est automatique !

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Ne vous faites pas de bile Corto, vous etes pénalement irresponsable. Enfin, il y a quand meme Curabilis... Allez, je vous apporterai des oranges... de Jaffa of course :))

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

Quelqu'un a-t-il vu la Suisse procéder à des échanges de données bancaires avec un pays du tiers-monde, ou plutôt, une dictatures sanguinaire du tiers-monde, bien-sûr que non, le dictateur en question a été mis au pouvoir par une banque suisse, des mercenaires payés par une banque suisse et tous les milliards pillés à ce pays sont également en Suisse !

Pendant que les russes les inondent avec des armes, en conclusion, le fric obtenu grâce au pillage des matières premières ou autres sont planqués en Suisse et en échange ces pays sont fournis en armes légères ou moins légères par le partenaire suisse dans cette "politique" basée sur la voyoucratie, la Russie !

C'est aussi une des raison que tants d'oligarques russes sont établis en Suisse !

Et le service public suisse continue de déclarer qu'il y aurait eu 350'000 victimes en Syrie depuis 2011, alors que même el assad déclare plus de 700'000 victimes !!

C'est ça, la pire des pourriture, de la putréfaction !

Bis

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

Toutes ces "bonnes âmes" qui s'évertuent à vouloir changer de sujet, ce, à longueurs de vies, à peine on leur met leur caca sous le nez !

Écrit par : Corto | 18 mars 2018

https://www.youtube.com/watch?v=m2xxCah0qWw

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

https://www.youtube.com/watch?v=FZs-vaeq8rE

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

JJ/JEAN JAROGH usurpateur de patoucha, je laisse la parole à hl pour vous qualifier comme il se doit:

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

@Patoucha "Répondre de toutes mes insultes et pernicieuses allusions à la religion juive"? Vous avez beaucoup d`imagination la vieille mais j`espere au-moins que vous viendrez a mon exécution, que je puisse rigoler une derniere fois a vous voir baver de plaisir devant mon échafaud."

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

Vous voulez encore une série de vos commentaires!? C'est déjà prêt... car j'y veille! Ceux qui me connaissent savent que je ne plaisante pas avec la diffamation et les insultes,"le pas vieux", surtout quand c'est gratuit!

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Corto est un pov`mickey, c`est évident. Il semble qu`il ne lui reste que ce blog pour se sentir exister. Honnetement, on aimerait pouvoir l`aider a se remettre dans ses pompes (non, pas les funebres) mais comment? Meme le docteur Zinzin quand je lui parle de Corto et qui en a pourtant vu des vertes et des pas mures, meme lui ne fait que secouer la tete avec un sourire impuissant. Finalement, exister a travers ce blog vaut encore mieux que de ne plus exister du tout et, en ce sens, Jenni est un bien saint homme. Amen.

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 18 mars 2018

Vous n’êtes pas assez futé pour le comprendre, imbu que vous êtes de vous même. Vous allez devoir répondre de toutes vos insultes et pernicieuses allusions à la religion juive sous vos pseudos hébraïques.

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Les preuves s'accumulent quant à la participation des pouvoirs publics français et d’institutions financières à l’exécution du crime.

Nos amis et partenaires des associations Ibuka, qui regroupe des rescapés tutsi et du Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) qui mène un énergique combat judiciaire ainsi que l'ONG Sherpa, portent plainte contre la banque BNP. Ils l’accusent d’avoir favorisé le génocide en finançant la livraison d’armes, malgré l’embargo décidé par l’ONU.



En même temps les mises en cause se multiplient à propos de l’implication de dirigeants français de l’époque. L’attention se concentre sur Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères et surtout à l’époque secrétaire général de l’Elysée à l'époque du génocide, déjà plusieurs fois cité.



A ce moment (1993-1995) Mitterand était président et Balladur chef d’un gouvernement de cohabitation, suite aux élections de 1993. Védrine jouait un rôle capital et bénéficiait de l’entière confiance du président.



Selon le journaliste Patrick de Saint-Exupéry, spécialiste du Rwanda, fondateur de la revue XXI et qui a dénoncé le génocide dès 1994, un haut fonctionnaire chargé d’examiner les archives de l’Elysée de 1990 à 1994 affirme que les autorités françaises ont bien donné l’ordre de réarmer les auteurs du massacre, alors que ces derniers venaient d’être mis en déroute par le Front patriotique rwandais (FPR).
Le fonctionnaire, anonyme mais manifestement très bien informé, qui a eu accès aux archives au moment de leur ouverture par François Hollande en 2015, évoque un document faisant état d’une fronde de certains militaires français contre la décision des autorités françaises de réarmer les génocidaires.
En marge de ce document et concernant le trouble de ces militaires, une note manuscrite d’Hubert Védrine insistait sur la nécessité de «s’en tenir aux directives fixées» et donc de livrer les armes.


Selon un autre spécialiste du Rwanda, Jacques Morel, cité par Libération, on retrouve la signature de Védrine en bas d’une note sur une dépêche officielle citée par l’agence Reuters et datée du 15 juillet 1994.
La dépêche était titrée: «Paris prêt à arrêter les membres du gouvernement intérimaire rwandais.» , eux qui avaient orchestré le génocide et qui s’étaient repliés dans les zones sous contrôle français.
En marge de la dépêche, Hubert Védrine avait écrit: «Lecture du Président (Mitterand): ce n’est pas ce qui a été dit chez le Premier ministre (Balladur).»

L' arrestation fut donc annulée.



A l’appui des révélations de la revue XXI, un ancien militaire engagé dans l’opération française au Rwanda raconte à RFI qu’au début du mois de juillet 1995, donc à la fin du génocide qui s’est arrêté le 17 juillet, , on lui a demandé de « distraire » des journalistes présents sur sa base militaire, le temps de laisser passer un convoi d’armes destiné au génocidaires. Le témoignage du lieutenant-colonel Guillaume Ancel est précis .





Mitterand et Védrine étaient particulièrement complaisants à l’égard des chefs Hutu, considérés comme favorables à la France car francophones, alors que les dirigeants Tutsi, qui avaient dû se réfugier en Ouganda étaient considérés comme favorables au monde anglophone. De plus Mitterrand défendait la thèse négationniste du « double génocide », selon lequel les torts étaient partagés entre génocidaires et victimes. Ainsi après le sommet franco-africain de Biarritz en 1994 , il lance à un journaliste qui l’interroge : “De quel génocide, parlez-vous, monsieur ? De celui des Hutus contre les Tutsis ou de celui des Tutsis contre les Hutus ?”





Védrine a de son côté défendu l’auteur négationniste Pierre Péan en 2008 lors du procès de ce dernier après la parution de son livre « « Noires fureurs, blancs menteurs ». Le déroulement de ce procès démontre les ressorts et arguments des négationnistes, si proches de ceux qu’on retrouve dans des cas semblables (lire ici le compte rendu qu'en fit Memorial 98)



C’est dans cette sphère du déni qu’à aussi agi le juge « anti-terroriste » Jean-Louis Bruguière chargé d’une enquête sur l’attentat qui le 6 avril 1994, toucha l’avion transportant le président du Rwanda Habyarimana, abattu par deux missiles à son approche de l’aéroport de la capitale Kigali.



Bruguière, conclut, au terme d’une enquête partiale conduite depuis Paris, sans déplacement sur les lieux de l’attentat, à la responsabilité des rebelles tutsi (FPR) ; il lança des mandats d’arrêt internationaux contre de hauts responsables du FPR au pouvoir à Kigali.

Suite aux conclusions du rapport Bruguière, les thèses négationnistes se renforcèrent et obtinrent une sorte de droit de cité dans le discours public, notamment français. L’attribution au FPR de la responsabilité de l’attentat du 6 avril a servi à protéger des questions embarrassantes les dirigeants politiques de cette époque de cohabitation : Mitterrand, Balladur, Léotard, Juppé, Roussin, Hubert Védrine, les responsables militaires et tous les officiels ayant joué un rôle dans la complicité militaire, politique, diplomatique et financière de la France dans le génocide.

Bruguière, parti à la retraite avant une carrière politique dans les rangs de l’UMP, son successeur, le magistrat anti-terroriste Marc Trévidic se rendit à Kigali en 2012 , ce que n’avait jamais fait Bruguière, et aboutit à des conclusions totalement inverses sur le déroulement de qui allait constituer le prétexte de la mise en œuvre du crime.



La vérité sur l’attentat du 6 avril est cruciale pour établir les responsabilités et définir les coupables d’un génocide qui était planifié et préparé par des campagnes de haine à l’encontre des Tutsi.

C'est en effet le lendemain, le 7 avril 1994 que débutèrent les massacres qui allaient voir la mort d'au moins 900 000 personnes jusqu'à juillet de la même année : des individus définis comme Tutsi, constituant la majorité des victimes, mais aussi des Hutu opposés aux partisans de l'idéologie raciste dite "Hutu Power"

D'une durée de cent jours, ce fut le génocide le plus bref et concentré de l'histoire et celui de la plus grande ampleur quant au nombre de morts par jour de tuerie.

Fruit d'une idéologie raciste mise en œuvre sur des décennies, ce génocide s'est appuyé, pour diffuser la haine, avant et pendant, sur une forme perverse d'humour, notamment à la Radio Télévision des Milles Collines, mais aussi sur les caricatures déshumanisantes de la propagande génocidaire .

Les habitants et les pouvoirs publics de notre pays ont un devoir particulier en ce qui concerne le Rwanda.

En effet, une partie du combat est aujourd'hui celui de la pleine reconnaissance par l’État français de ses responsabilités.

Cet État qui prétend parler en notre nom, persiste aujourd'hui à garder un silence complice sur l’implication de l’armée française dans le génocide des Tutsi.



Or le pouvoir Hutu extrémiste a reçu de manière continue et appuyée le soutien des autorités françaises tant au plan politique, militaire que financier, avant, pendant et après le génocide. Toute la vérité doit être faite au sujet de cette implication : tous les documents doivent être rendus publics.





C’est pourquoi nous soutenons et partageons pleinement le combat de nos amis et partenaires de Ibuka, du CPCR et de Survie afin que la vérité se fasse jour et que les coupables éventuels soient jugés. On notera que Védrine est toujours présent sur la scène politique et médiatique. Il semble qu’il soit écouté par le nouveau président français. Il serait même à l’origine du tournant consistant à s'allier avec Bachar El Assad sous prétexte de « lutter contre le terrorisme » alors que Assad en est le principal responsable et parrain. Vedrine a aussi beaucoup de sympathie « réaliste » envers Poutine.



Il y a quelques jours seulement, la justice des Pays-Bas a émis un verdict historique, bien qu'incomplet et frustrant. Elle juge que les autorités de son pays a laissé se dérouler le génocide de Srebrenica (un an à peine après celui des Tutsi), sans permettre le sauvetage des personnes qui tentaient de se réfugier dans l'enclave des Casques Bleus néerlandais présents sur place. C'est le résultat d'une longue bataille des victimes et de leurs avocats avec le soutien d'ONG néerlandaises et internationales, mobilisées pour la justice et contre l'impunité.

Cette reconnaissance est importante car elle trace la responsabilité des gouvernements qui laissent se dérouler des génocides et crimes contre l'humanité et n'interviennent pas pour sauver des vies humaines. C’est dans le même sens que nous devons agir afin que soit levée la chape de plomb de la dissimulation au nom de la raison d’Etat.



En effet, à l’inverse, l'impunité des auteurs des génocides et massacres représente un facteur évident de récidive et de perpétuation des actes génocidaires. On se souvient notamment du propos de Hitler trouvant un encouragement dans la manière dont le génocide arménien de 1915 était nié :
« Mais qui se souvient encore du massacre des Arméniens ? » déclarait-il dans une allocution aux commandants en chef de l'armée allemande le 22 août 1939, quelques jours avant l'invasion de la Pologne.




C'est pourquoi, plus que jamais et en permanence, la mémoire des génocides nourrit nos combats.

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

@Patoucha "Répondre de toutes mes insultes et pernicieuses allusions à la religion juive"? Vous avez beaucoup d`imagination la vieille mais j`espere au-moins que vous viendrez a mon exécution, que je puisse rigoler une derniere fois a vous voir baver de plaisir devant mon échafaud."

Écrit par : JJ | 18 mars 2018

Vous voulez encore une série de vos commentaires!? C'est déjà prêt... car j'y veille! Ceux qui me connaissent savent que je ne plaisante pas avec la diffamation et les insultes,"le pas vieux", surtout quand c'est gratuit!

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

JJ/JEANJAROGH USURPATEUR DE PATOUCHA - CI DESSUS:

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.
Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

"Corto est un pov`mickey, c`est évident. Il semble qu`il ne lui reste que ce blog pour se sentir exister. "

"Écrit par JJ/JEAN JAROGH: Ignaz, le moyne des sables | 18 mars 2018"

Incroyable culot pour une incroyable PROJECTION!

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

Il y avait une fois une jeune fille qui, pour certaines raisons, cherchait un ami de cœur.
Pas forcément pour rien d'autre, peut-être bien, mais avant tout autre chose... un ami de cœur
Pensant l'avoir rencontré la jeune fille accepta une invitation chez la personne concernée qui se dirigea vers la cuisine préparer un petit repas.
Dans la salle de séjour la jeune fille regardait avec étonnement au mur une immense photo de son hôte... lequel revint... tout nu

la jeune fille ne broncha pas mais dès que l'homme retourna dans la cuisine elle saisit ses souliers à hauts talons qui l'auraient empêchée de tracer dans les rues de l'endroit en question jusqu'à la gare.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 18 mars 2018

@Pierre La responsabilité du blogueur c`est, par exemple, quand un commentateur utilisant son vrai nom se fait traiter de facho, islamiste, pédophile, violeur ou je ne sais quoi par un autre commentateur un peu allumé du bulbe et qu`un crétin de passage lisant ca aille trouver le "méchant" ainsi désigné pour lui faire un sort. Il y a aussi une responsabilité quand on laisse des commentaires incitant a la haine raciale, nationale, ethnique ou religieuse car, quand une graine de haine est ainsi plantée, on ne sait jamais ce qu`elle deviendra plus tard en germant. Il y a aussi les commentaires de provocation (par exemple on calomnie un pays, une nation) qui visent a susciter en retour des commentaires agressifs pouvant vite dégénérer, au grand bonheur du provocateur pervers.

Écrit par : JJ | 27 octobre 2017

En effet:

"En Hongrie ou je vis actuellement il y a un premier sinistre (le président, lui, n`a qu`un pouvoir symbolique) grand admirateur de Trump ainsi que de Poutine. Lui-meme gouverne a la Trump depuis six ans qu`il est au pouvoir, c`est a dire de maniere absolument élitiste, nationaliste, macho et anti-immigrés. Il loue aussi les vertus du protectionnisme mais ne peut guere l`appliquer car la Hongrie ne fabrique presque plus rien, les usines sur place étant celles des multinationales venus profiter des tres bas salaires, de la dérégulation (protection du travailleur et de l`environnement au point zéro) et d`un impot sur le bénéfice des grandes entreprises quasi symbolique. Le résultat de cette politique est une pauvreté endémique ainsi qu`une criminalité chronique (cambriolages, assassinats, corruption...). Les services publiques (surtout santé et éducation) sont a l`état de ruine. Avec Trump a a la barre, qu`est-ce qui va épargner une pareille destinée aux USA? La carte du protectionnisme économique? Le trumpisme, c`est le degré zéro de la justice sociale et un poker économique qui risque fort de ne profiter qu`aux milliardaires et aux accrocs du boursicotage mais il semble que les américains doivent en passer par la pour comprendre que recette miracle en politique = au mieux escroquerie, au pire dictature."
Écrit par : jean jarogh | 05/02/2017

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/02/05/humour-politique-en-reponse-aux-tweeteries-trumpesques-281881.html
"Je suis d`autant moins influencé par les médias occidentaux, comme vous dites, que je vis en Hongrie, pays dont le gvt et les médias sont tout a fait a la botte de Poutine. J`essaie de n`etre influencé ni par les uns, ni par les autres et de ne voir que les faits. Je pense qu`en ce moment, malheureusement, tant la Russie de Poutine que les USA de Trump ont intéret a une Europe faible."

Écrit par : jean jarogh | 10/02/2017

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/09/macron-le-kremlin-l-epouvantail-russe-retrouve-ses-couleurs.html

"Je suis genevois, ne vous en déplaise. Actuellement et pour des raisons familiales, résidant dans un pays qui a un gouvernement quasi d`extreme-droite qui vous plairait certainement bien plus qu`il ne me plait."

PS: Il n’est pas Genevois!

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/06/15/createur-creation-n-est-ce-pas-tout-un.html

Ne soyez donc pas plus anti-suisse que le pape, Pierre. Moi qui vis en ce moment dans une république bananiere a a peine dix heures de route de la Suisse, je l`aime de plus en plus, l`Helvétie.
Écrit par : JJ | 26 octobre 2017

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html

Ses insultes vulgaires et grossières à remplir plusieurs pages sous tous les Dr Zinzin..Tintin.. etc

"Si c`est ... Ne le gaspillez pas a répondre aux commentaires alzheimeresques de mémé-doberman-au-dentier-qui-pue-le-gefilte-fish avarié hehe.."
Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 21 octobre 2017 (JEAN JAROGH/JJ)

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html?« «

Ses intrusions ces derniers temps:
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/03/05/oxfam-par-edouard-cuendet-290398.html?c
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/02/06/ma-liste-favorite-pour-le-conseil-d-etat-2018-289470.html
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/10/29/oups-287416.html

Écrit par : Patoucha | 18 mars 2018

Bonjour Pierre Jenni,

Le commentaire copier/coller ci dessus est une USURPATION DE PSEUDO. Prière de mettre ses coordonnées et IP et l’effacer. Même s’il s’agit de Corto qui commence à me courir quand bien même il fait partie des meubles. Il y a des limites. Je reviens plus tard.

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

Quelqu'un a-t-il vu la Suisse procéder à des échanges de données bancaires avec un pays du tiers-monde, ou plutôt, une dictatures sanguinaire du tiers-monde, bien-sûr que non, le dictateur en question a été mis au pouvoir par une banque suisse, des mercenaires payés par une banque suisse et tous les milliards pillés à ce pays sont également en Suisse !

Pendant que les russes les inondent avec des armes, en conclusion, le fric obtenu grâce au pillage des matières premières ou autres sont planqués en Suisse et en échange ces pays sont fournis en armes légères ou moins légères par le partenaire suisse dans cette "politique" basée sur la voyoucratie, la Russie !

C'est aussi une des raison que tants d'oligarques russes sont établis en Suisse !

Et le service public suisse continue de déclarer qu'il y aurait eu 350'000 victimes en Syrie depuis 2011, alors que même el assad déclare plus de 700'000 victimes !!

C'est ça, la pire des pourriture, de la putréfaction !

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

Merdogan qui possède de nombreux comptes en Suisse se comportent comme des nazis et Berlin lui fournit des équipements militaires, tous les vieux schémas se répètent !

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

UNE ENTREVUE AVEC L’EXPERT DE CONTRE-TERRORISME GLOBAL, FIAMMA NIRENSTEIN
Dans une discussion avec l'Institut Gatestone, Nirenstein parle d'Israël, de l'Europe, des Etats-Unis et de leurs relations avec la montée du terrorisme et la situation au Moyen-Orient.
17 mars 2018 16:57
En tant qu'expert du terrorisme mondial, de l'antisémitisme, des guerres au Moyen-Orient et de la politique européenne, Fiamma Nirenstein a suivi avec un intérêt particulier le soulèvement populaire en Iran. Nirenstein - un journaliste primé, un auteur à succès, un ancien député du Parlement italien et un membre du JCPA - dit que, tout comme l'élection et la politique étrangère de l'ancien président américain Ronald Reagan ont contribué à la chute de l'Union soviétique en 1991, Le président Donald Trump est probablement responsable des manifestations de rue à travers l'Iran qui pourraient conduire à la chute de la République islamique dirigée par l'ayatollah.
Nirenstein dit que l'Europe, qui a gardé le silence sur les soulèvements en Iran, ne peut pas davantage se féliciter de cette tournure des événements que de la défaite de l'URSS - ou même du Troisième Reich d'Hitler. C'est l'Amérique, affirme-t-elle, qui a toujours été à la pointe de la lutte pour la libération de l'esclavage des dictateurs ; c'est l'Amérique qui sauve toujours l'Europe.
Gatestone : Pourquoi n'est-ce pas l'inverse ? L'Europe, après tout, est géographiquement plus proche de ces luttes que l'Amérique.
Fiamma Nirenstein : L'approche clé de l'Europe a toujours été celle de l'apaisement, parce que quand vous êtes faible, vous essayez de ne pas trop interférer, de ne pas dire ce que vous pensez. Au fond de son cœur, l'Europe aurait probablement voulu arrêter Hitler dès le début, et voir l'Union soviétique s'effondrer plus tôt, mais elle n'avait pas le courage d'exprimer cette opinion avec force ou insistance. La même chose s'applique à la situation avec l'Iran aujourd'hui.
Gatestone : Mais l'Europe n'a-t-elle pas exprimé, haut et fort, son antipathie pour le fascisme? Et l'Amérique n'a-t-elle pas exposé ce que vous appelez «faiblesse»?
Nirenstein : L'Europe est divisée. Elle a été à la fois fasciste et communiste, et a également lutté contre le fascisme et le communisme - si pas assez tôt. Elle pourrait donc souffrir de la culpabilité et de l'humiliation liées à son passé. Les États-Unis, eux aussi, semblent avoir la culpabilité et l'humiliation liées au racisme dans son histoire. Mais il y a une différence entre l'Europe et l'Amérique : comme c'est le cas pour les individus, les nations doivent affronter et dénouer leurs sentiments. Quand une personne fait cela, elle devient un adulte. On pourrait dire que pendant que l'Amérique a mûri dans l'âge adulte, l'Europe n'a jamais fait.
Gatestone : L'Europe n'a-t-elle pas radicalement changé au cours des dernières décennies ?
Nirenstein : Seulement cosmétiquement. Prenons l'exemple du président français Emmanuel Macron. Tout le monde pensait qu'il allait devenir le nouveau leader de l'Europe. Il était le candidat qui a vaincu l'extrême droite en France, sous la bannière de l'Union européenne. Tout le monde pensait que sa présidence marquait la renaissance de l'UE sous la direction de ce très jeune, très fort, très occidental, un leader qui n'était ni anti-américain ni anti-israélien.
Mais regardez ce qui s'est passé depuis son élection. Face aux réalités mondiales, y compris l'impérialisme iranien et la course aux armes nucléaires, Macron a non seulement échoué à réaliser ce fantasme ; tout ce qu'il a pu faire, c'est représenter l'héritage de la même vieille Europe qu'il a toujours été.
Quand Washington, Jérusalem et Riyad ont répondu aux protestations iraniennes contre le régime, Macron a déclaré : "La ligne officielle poursuivie par les Etats-Unis, Israël et l'Arabie Saoudite, qui sont nos alliés à bien des égards, est presque celle qui nous mènerait à la guerre. "
Pendant ce temps, l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre, a déclaré honteusement au Conseil de sécurité que les événements en Iran "ne constituent pas une menace pour la paix et la sécurité internationales" et que la crise ne doit pas être "exploitée à des fins personnelles".
Macron a appelé à la même vieille politique d'apaisement : maintenir un «dialogue permanent» ouvert avec l'Iran, afin de ne pas risquer d'engendrer un «conflit d'extrême brutalité» et de «reconstruire un« axe du mal ». Qui s'opposent aux ayatollahs sont susceptibles de provoquer une guerre. C'est scandaleux. C'est Téhéran qui répand le terrorisme, construit une capacité nucléaire et fomente des guerres dans le monde entier. C'est Téhéran qui a provoqué l'immense nombre de réfugiés d'États sunnites ou semi-sunnites, tels que l'Irak, le Yémen, le Liban, la Syrie et d'autres lieux, qui fuient vers l'Europe pour échapper aux Chiites qui tentent de prendre leur pays. Il n'est tout simplement pas vrai que l'Europe n'a aucun intérêt dans cette situation ; le degré extrême auquel il est terrifié par la courageuse révolution qui se déroule en Iran contre ce régime islamiste répressif est surprenant. Sur le papier, une telle crise pour le régime de Téhéran devrait être un accomplissement de souhait pour l'Europe, elle pourrait même bénéficier d'une réduction de l'immigration.
En outre, l'Europe se vante de favoriser les droits humains et civils, tandis que l'Iran est un endroit où les femmes sont lapidées, les homosexuels sont pendus et les dissidents sont emprisonnés, torturés et exécutés.
L'Europe a créé en 1959 une cour entière à Strasbourg pour la protection des droits de l'homme. L'Europe devrait être très heureuse du soulèvement contre le régime iranien. Mais ce n'est pas comme ça que ça se passe.
Au contraire, Federica Mogherini, Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a utilisé le langage de l'apaisement et de la fausse équivalence morale dans sa déclaration à la presse sur les manifestations. Elle a dit : "Nous avons été en contact avec les autorités iraniennes. Dans l'esprit de franchise et de respect qui est à la base de notre relation, nous attendons de toutes les parties concernées qu'elles s'abstiennent de toute violence. "
Gatestone : Si, comme vous le dites, l'Europe n'a pas intérêt à permettre à l'impérialisme chiite soutenu par l'Iran, parce qu'elle a provoqué un flot de réfugiés sunnites, pourquoi la chancelière allemande Angela Merkel a-t-elle réagi à l'afflux de migrants et de demandeurs d'asile ? vantant la politique de "Wir schaffen das" - "Nous pouvons le faire" - une phrase qu'elle a dit l'année dernière qu'elle a décidé d'arrêter d'utiliser, en raison du barrage de la critique qu'elle a généré ?
Nirenstein : L'Allemagne a probablement plus de culpabilité que n'importe quel autre pays de l'UE, et à juste titre, à cause de sa responsabilité de commettre le pire massacre de l'histoire de l'homme. Ce n'est pas un hasard si Mme Merkel se rapproche du slogan «Oui, nous pouvons» rendu célèbre par l'ancien président américain Barack Obama en 2008, car Obama n'était pas seulement un leader européen, mais il a même poussé l'Europe à être plus Europe que l'Europe.
Lui-même agissait parfois comme s'il aurait préféré être européen. Il était anti-américain et anti-israélien, comme l'a toujours été l'Europe. Plus important encore, Obama a soulagé l'Europe du fardeau d'avoir à remercier les États-Unis - le pays qui l'a sauvé pendant la Seconde Guerre mondiale. En outre, son message fondamental était que l'Amérique doit cesser de se sentir supérieure aux autres pays.
Gatestone : Comment les Européens réagissent-ils à Trump ?
Nirenstein : Ils sont horrifiés par lui.
Gatestone : Sont-ils horrifiés parce qu'il a exigé que les membres de l'OTAN respectent leurs obligations financières ?
Nirenstein : Ça va beaucoup plus loin que ça, c'est presque de nature anthropologique.
En Europe, il y a une sorte de snobisme aristocratique qui ne peut tolérer ce qu'il voit comme la vulgarité de Trump. Quand Trump a dit à l'ONU qu'elle ne pouvait pas continuer à prendre de l'argent américain et ensuite «voter contre nous au Conseil de sécurité», les Européens ont hoché la tête et ont dit: «Oh, l'argent, quel mot dégoûtant.
C'est tellement horrible d'entendre cet homme d'affaires, qui n'est pas un politicien, réduire tout à l'argent. C'est tout simplement hypocrite, car l'argent joue un rôle clé dans toutes les attitudes et politiques de l'Europe - en particulier dans sa préférence apparente pour continuer à traiter avec le régime iranien pour entendre les appels à la liberté du peuple iranien. Les Européens prétendent mépriser les politiciens qu'ils considèrent corrompus, ignorants et inefficaces. Chaque fois que des élections sont organisées en Europe, chaque parti politique tente de recruter autant de candidats que possible dans le monde des affaires, car ils sont perçus comme des personnes qui s'intéressent sérieusement à la société civile et savent ce qu'elles font professionnellement.
Le snobisme anti-Trump - comme le comportement de Macron - fait partie d'un état d'esprit réactionnaire caractéristique à la fois de la vieille Europe et de la nouvelle Europe.
Gatestone : Comment cet état d'esprit est-il évident dans l'attitude de l'Europe vis-à-vis du Moyen-Orient ?
Nirenstein : Le syndrome du "Lawrence d'Arabie" remonte à la vieille Europe. C'est le snobisme des gens qui se passionnent pour les cultures exotiques. Il y a un romantisme entourant le Moyen-Orient, associé à des tapis magiques et des lampes Aladdin. Mais avec ce romantisme vient aussi la peur - la peur de ce que le grand historien Bernard Lewis a appelé les «premiers assassins», envahissant les islamistes qui égorgent les gens. Il y a une expression commune en italien qui décrit le mieux cette peur : "Mamma, li Turchi" - "Maman, les Turcs arrivent" - qui se réfère aux Ottomans, mais il est encore utilisé aujourd'hui pour dénoter la peur des "barbares" arrivant à commettre des meurtres brutaux. Cette crainte a conduit les Etats européens à essayer de faire des affaires avec des groupes terroristes. Au début des années 1980, par exemple, les autorités italiennes ont conclu un accord secret avec des terroristes palestiniens, qui a abouti non pas à une coopération, mais à une série d'attaques meurtrières : l'attaque de 1982 contre la Grande Synagogue de Rome ; le détournement du navire de croisière italien Achille Lauro en 1985; et, également en 1985, les attaques simultanées contre les aéroports de Rome et de Vienne.
En plus du snobisme et de la peur, les Européens ont des intérêts, en particulier en ce qui concerne le pétrole. Ce problème date d'une centaine d'années seulement, lorsque le pétrole est devenu une denrée mondiale cruciale et que les pays du Moyen-Orient en possédaient de grandes quantités.
Ensuite, il y a la question du nombre de musulmans. Quand les nations islamiques se regroupent dans une assemblée internationale, telle que l'UNESCO, elles ont une majorité automatique avec les pays du "Mouvement des pays non alignés". L'Union Soviétique a compris qu'en unissant ainsi le Tiers Monde sous ses auspices, elle aurait un pouvoir encore plus grand. Dans le passé, l'Europe était paralysée face à cette majorité. Il en reste ainsi, malgré la chute de l'Union soviétique il y a près de trois décennies.
Gatestone : Est-ce la raison pour laquelle l'Europe a voté avec l'UNESCO en rejetant le lien historique entre les Juifs et Jérusalem ?
Nirenstein : Oui, mais il y a une tendance encore plus inquiétante responsable de cela.
Il n'y a pas de problème plus important - autre que l'hostilité envers Israël - autour duquel l'UE est capable de s'unir. Ils ne sont pas d'accord sur l'économie ; ils ne sont pas d'accord sur la migration ; ils ne sont pas d'accord sur la nature de l'Islam. Mais ils votent tous ensemble pour condamner Israël. C'est un théâtre de la même haine qu'ils prétendent maintenant regretter. Heureusement, à cause de l'Europe de l'Est, cela commence peut-être à changer.
Gatestone : Qu'est-ce qui différencie l'Europe de l'Est ?
Nirenstein : L'Europe de l'Est a vécu et souffert sous l'empire ottoman pendant des centaines d'années et le communisme. Il est donc à la fois moins naïf et sans culpabilité ; Les Européens de l'Est ne ressentent pas le «fardeau de l'homme blanc». Tout ce qu'ils veulent, c'est vivre une vie libre et bonne. Ils ne veulent pas que les migrants importent une culture patriarcale et souvent fondamentaliste, ainsi que le terrorisme. Beaucoup d'Européens de l'Ouest ne peuvent même pas admettre que de nombreux migrants importent du terrorisme.
L'Europe occidentale est également en train de nier le concept de droits de l'homme et de valeurs. C'est ainsi que Paris est aujourd'hui une ville où des centaines de milliers de ses habitants vivent dans des familles polygames. En tant qu'Européen, pouvez-vous admettre que vous avez des familles polygames ? Non tu ne peux pas. Pouvez-vous admettre que les femmes ne sont pas en sécurité dans les rues du Danemark, de la Hollande et de la Suède ? Non tu ne peux pas. Les seules personnes qui le reconnaissent, et que son origine est l'Islam, sont à droite, et c'est pourquoi la droite grandit en Europe.
C'est délicat, car il y a des antisémites parmi ces hommes de droite, et de tels éléments doivent être condamnés. D'un autre côté, la plupart des partis de droite ne détestent pas les Juifs, au contraire, la majorité d'entre eux aiment et soutiennent les Juifs et Israël. Le fait est que l'antisémitisme le plus dangereux aujourd'hui provient de la gauche, et que l'antisémitisme le plus dangereux est celui qui est dirigé contre Israël.
La gauche pense que la pire violation des droits de l'homme est d'imposer la culture occidentale à d'autres personnes - quelque chose qu'ils associent au colonialisme. Ils disent qu'il est mauvais de battre les femmes, par exemple, et ils soutiennent l'application de la loi contre ceux qui la violent. Mais, quand vous permettez à une culture qui ségrége et persécute les femmes de s'épanouir, vous avez nécessairement beaucoup de crimes d'honneur et d'autres comportements qui sont inacceptables en Occident et qui devraient être inacceptables n'importe où.
Gatestone : Trump a été qualifié de raciste pour avoir interdit aux États-Unis de voyager sans entraves à partir de huit pays musulmans, à moins qu'il y ait un moyen de contrôle les gens qui entrent dans le pays. Que pensez-vous de ses politiques ?
Nirenstein : Je pense que sa politique est saine, mais il est souvent impossible de faire la distinction entre les victimes innocentes du terrorisme et les terroristes venant des pays du Moyen-Orient. Beaucoup de gens viennent en Europe sur des bateaux, fuyant la persécution et le terrorisme. Ceux qui le font sans se noyer en mer sont ramenés à terre à moitié nus et enveloppés dans des couvertures. Ils n'ont pas de documents à leur disposition pour que les autorités les examinent. Mais qu'allez-vous faire ? Laissez-les se noyer ? Le problème est qu'en 2015, lorsque ces migrants ont commencé à arriver en masse, l'Europe a de nouveau fermé les yeux et n'a pas considéré la nécessité de fournir une aide pour leur permettre de rester dans leur pays d'origine.
Il y a maintenant une tentative pour inverser la tendance des Européens à simplement ouvrir les bras aux réfugiés, mais c'est un processus trop lent et très tardif pour le commencer.
Gatestone : Comment l'Europe voit-elle les immigrés légaux ou leurs enfants, qui retournent au Moyen-Orient pour recevoir une formation de l'EI et d'autres groupes terroristes, afin de commettre des attentats en Europe ?
Nirenstein : Le problème ici est l'Islam, pas l'immigration. "L'Islam" est le mot que les Européens doivent apprendre à prononcer s'ils ont l'intention de faire face aux problèmes difficiles posés par une immigration sans entrave, à la fois légale et illégale.
Gatestone : De retour en Iran, le régime de Téhéran accuse des "ennemis étrangers" - impliquant l'Amérique, l'Arabie Saoudite et Israël - d'être derrière les manifestations actuelles.
Nirenstein : C'est aussi faux que ridicule.
Ces pays transmettent simplement des messages de soutien au peuple iranien.
C'est exactement le contraire de la façon dont l'administration Obama a réagi à la «révolution verte» de 2009, qui a été rapidement annulée par le régime.
Gatestone : Quelles sont les chances que le soulèvement actuel renversera le régime ?
Nirenstein : Une révolution réussit lorsque les leaders et les forces de sécurité d'un pays sont brisés de l'intérieur, et que ses membres commencent à faire défection. C'est ainsi que l'Union soviétique est tombée.
Gatestone : Comment expliquez-vous alors la récente coopération de certains pays arabes et musulmans avec Israël ? L'islam politique peut-il être classé dans une seule catégorie ? Les différents pays islamiques n'ont-ils pas des intérêts différents ?
Nirenstein : Actuellement, il existe une forte alliance sunnite contre l'impérialisme chiite rampant de l'Iran, qui fait des États sunnites des alliés naturels de l'Amérique et d'Israël. Mais les alliances au Moyen-Orient fluctuent. Aujourd'hui, l'Egypte a un intérêt à être un allié fort avec l'Occident. Cependant, juste avant l'arrivée au pouvoir du président Abdel Fattah el-Sissi, il y avait un gouvernement des Frères musulmans au Caire, et qui sait qui ou quoi viendra ensuite ?
Gatestone : On pourrait faire le même argument à propos des États-Unis. Avant que Trump ne devienne président, Obama était au pouvoir pendant huit ans, et personne ne sait combien de temps durera l'administration actuelle.
Nirenstein : Les deux ne sont pas comparables.
En Amérique, les règles restent les mêmes, peu importe qui devient président. En Égypte et dans le reste du Moyen-Orient, les règles changent à chaque changement de pouvoir.
Gatestone : Pourquoi, alors, le changement de régime en Iran ferait-il vraiment une différence ? Après tout, la Russie est aujourd'hui dirigée par Vladimir Poutine, un officier du KGB et membre éminent de l'ancien régime soviétique.
Nirenstein : Habituellement, quand un régime est renversé, il baisse avec les valeurs principales qu'il représente. Ceci est particulièrement pertinent quand on parle de l'Iran, qui est musulman, mais pas arabe, et qui a une riche tradition historique perse, qui comprend le zoroastrisme.
Gatestone : Quel scénario envisagez-vous pour l'Iran ?
Nirenstein : En général, ce dont le monde a besoin aujourd'hui, c'est une diplomatie de la vérité. C'est ce que Netanyahu a été si habile à s'engager, en mettant courageusement en garde le Congrès américain et l'ONU contre l'accord nucléaire avec l'Iran, malgré la colère d'Obama.
Trop de mensonges ont été la base des relations internationales. Ceux-ci incluent le «dialogue» entre les religions pour contrer le terrorisme islamiste; la fausse notion des "aspirations pacifiques" des Palestiniens; l'opinion que la Turquie est un "pont" vers le monde musulman; la vision ridicule du président iranien Hassan Rouhani en tant que "modéré"; la croyance en une «Europe unie» comme futur du vieux continent; et la foi dans l'ONU en tant qu'arbitre juridique pour les affaires internationales. Les politiques basées sur ces mensonges ne sont pas seulement stériles, elles sont dangereuses. La diplomatie de la vérité, adoptée par Trump et son ambassadeur à l'ONU, Nikki Haley, est le seul espoir de stabilité et de paix.

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

PIERREJENNI, si vous bannissez l’IP de JJ/JEANJAROGH et tous ses idiots avatars de lâche, et son émule activiste 05, il ne restera que 4 personnes, dont vous, Votre blog gagnerait en respect et sera indemne de pollution. Quant à Corto, comme le dit si bien Gislebert: « Il fait partie du paysage » depuis le temps qu’il nous passe le même disque il semblerait qu’il ne soit pas plus rayé que cela!

Réveillez-vous PJ! Ce jaloux malfaisant aux XXL pseudos, Il s’est inquiété de savoir si vous aviez des nouvelles de Mabut..... Depuis, il se lâche doublement pour accélérer sa fermeture, pensant à tort que ma plante pénale vous viserait!

Ce n’est qu’un aperçu de mes commentaires concernant cet individu des plus infréquentables.

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

UNE ENTREVUE AVEC L’EXPERT DE CONTRE-TERRORISME GLOBAL, FIAMMA NIRENSTEIN
Dans une discussion avec l'Institut Gatestone, Nirenstein parle d'Israël, de l'Europe, des Etats-Unis et de leurs relations avec la montée du terrorisme et la situation au Moyen-Orient.
17 mars 2018 16:57
En tant qu'expert du terrorisme mondial, de l'antisémitisme, des guerres au Moyen-Orient et de la politique européenne, Fiamma Nirenstein a suivi avec un intérêt particulier le soulèvement populaire en Iran. Nirenstein - un journaliste primé, un auteur à succès, un ancien député du Parlement italien et un membre du JCPA - dit que, tout comme l'élection et la politique étrangère de l'ancien président américain Ronald Reagan ont contribué à la chute de l'Union soviétique en 1991, Le président Donald Trump est probablement responsable des manifestations de rue à travers l'Iran qui pourraient conduire à la chute de la République islamique dirigée par l'ayatollah.
Nirenstein dit que l'Europe, qui a gardé le silence sur les soulèvements en Iran, ne peut pas davantage se féliciter de cette tournure des événements que de la défaite de l'URSS - ou même du Troisième Reich d'Hitler. C'est l'Amérique, affirme-t-elle, qui a toujours été à la pointe de la lutte pour la libération de l'esclavage des dictateurs ; c'est l'Amérique qui sauve toujours l'Europe.
Gatestone : Pourquoi n'est-ce pas l'inverse ? L'Europe, après tout, est géographiquement plus proche de ces luttes que l'Amérique.
Fiamma Nirenstein : L'approche clé de l'Europe a toujours été celle de l'apaisement, parce que quand vous êtes faible, vous essayez de ne pas trop interférer, de ne pas dire ce que vous pensez. Au fond de son cœur, l'Europe aurait probablement voulu arrêter Hitler dès le début, et voir l'Union soviétique s'effondrer plus tôt, mais elle n'avait pas le courage d'exprimer cette opinion avec force ou insistance. La même chose s'applique à la situation avec l'Iran aujourd'hui.
Gatestone : Mais l'Europe n'a-t-elle pas exprimé, haut et fort, son antipathie pour le fascisme? Et l'Amérique n'a-t-elle pas exposé ce que vous appelez «faiblesse»?
Nirenstein : L'Europe est divisée. Elle a été à la fois fasciste et communiste, et a également lutté contre le fascisme et le communisme - si pas assez tôt. Elle pourrait donc souffrir de la culpabilité et de l'humiliation liées à son passé. Les États-Unis, eux aussi, semblent avoir la culpabilité et l'humiliation liées au racisme dans son histoire. Mais il y a une différence entre l'Europe et l'Amérique : comme c'est le cas pour les individus, les nations doivent affronter et dénouer leurs sentiments. Quand une personne fait cela, elle devient un adulte. On pourrait dire que pendant que l'Amérique a mûri dans l'âge adulte, l'Europe n'a jamais fait.
Gatestone : L'Europe n'a-t-elle pas radicalement changé au cours des dernières décennies ?
Nirenstein : Seulement cosmétiquement. Prenons l'exemple du président français Emmanuel Macron. Tout le monde pensait qu'il allait devenir le nouveau leader de l'Europe. Il était le candidat qui a vaincu l'extrême droite en France, sous la bannière de l'Union européenne. Tout le monde pensait que sa présidence marquait la renaissance de l'UE sous la direction de ce très jeune, très fort, très occidental, un leader qui n'était ni anti-américain ni anti-israélien.
Mais regardez ce qui s'est passé depuis son élection. Face aux réalités mondiales, y compris l'impérialisme iranien et la course aux armes nucléaires, Macron a non seulement échoué à réaliser ce fantasme ; tout ce qu'il a pu faire, c'est représenter l'héritage de la même vieille Europe qu'il a toujours été.
Quand Washington, Jérusalem et Riyad ont répondu aux protestations iraniennes contre le régime, Macron a déclaré : "La ligne officielle poursuivie par les Etats-Unis, Israël et l'Arabie Saoudite, qui sont nos alliés à bien des égards, est presque celle qui nous mènerait à la guerre. "
Pendant ce temps, l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre, a déclaré honteusement au Conseil de sécurité que les événements en Iran "ne constituent pas une menace pour la paix et la sécurité internationales" et que la crise ne doit pas être "exploitée à des fins personnelles".
Macron a appelé à la même vieille politique d'apaisement : maintenir un «dialogue permanent» ouvert avec l'Iran, afin de ne pas risquer d'engendrer un «conflit d'extrême brutalité» et de «reconstruire un« axe du mal ». Qui s'opposent aux ayatollahs sont susceptibles de provoquer une guerre. C'est scandaleux. C'est Téhéran qui répand le terrorisme, construit une capacité nucléaire et fomente des guerres dans le monde entier. C'est Téhéran qui a provoqué l'immense nombre de réfugiés d'États sunnites ou semi-sunnites, tels que l'Irak, le Yémen, le Liban, la Syrie et d'autres lieux, qui fuient vers l'Europe pour échapper aux Chiites qui tentent de prendre leur pays. Il n'est tout simplement pas vrai que l'Europe n'a aucun intérêt dans cette situation ; le degré extrême auquel il est terrifié par la courageuse révolution qui se déroule en Iran contre ce régime islamiste répressif est surprenant. Sur le papier, une telle crise pour le régime de Téhéran devrait être un accomplissement de souhait pour l'Europe, elle pourrait même bénéficier d'une réduction de l'immigration.
En outre, l'Europe se vante de favoriser les droits humains et civils, tandis que l'Iran est un endroit où les femmes sont lapidées, les homosexuels sont pendus et les dissidents sont emprisonnés, torturés et exécutés.
L'Europe a créé en 1959 une cour entière à Strasbourg pour la protection des droits de l'homme. L'Europe devrait être très heureuse du soulèvement contre le régime iranien. Mais ce n'est pas comme ça que ça se passe.
Au contraire, Federica Mogherini, Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a utilisé le langage de l'apaisement et de la fausse équivalence morale dans sa déclaration à la presse sur les manifestations. Elle a dit : "Nous avons été en contact avec les autorités iraniennes. Dans l'esprit de franchise et de respect qui est à la base de notre relation, nous attendons de toutes les parties concernées qu'elles s'abstiennent de toute violence. "
Gatestone : Si, comme vous le dites, l'Europe n'a pas intérêt à permettre à l'impérialisme chiite soutenu par l'Iran, parce qu'elle a provoqué un flot de réfugiés sunnites, pourquoi la chancelière allemande Angela Merkel a-t-elle réagi à l'afflux de migrants et de demandeurs d'asile ? vantant la politique de "Wir schaffen das" - "Nous pouvons le faire" - une phrase qu'elle a dit l'année dernière qu'elle a décidé d'arrêter d'utiliser, en raison du barrage de la critique qu'elle a généré ?
Nirenstein : L'Allemagne a probablement plus de culpabilité que n'importe quel autre pays de l'UE, et à juste titre, à cause de sa responsabilité de commettre le pire massacre de l'histoire de l'homme. Ce n'est pas un hasard si Mme Merkel se rapproche du slogan «Oui, nous pouvons» rendu célèbre par l'ancien président américain Barack Obama en 2008, car Obama n'était pas seulement un leader européen, mais il a même poussé l'Europe à être plus Europe que l'Europe.
Lui-même agissait parfois comme s'il aurait préféré être européen. Il était anti-américain et anti-israélien, comme l'a toujours été l'Europe. Plus important encore, Obama a soulagé l'Europe du fardeau d'avoir à remercier les États-Unis - le pays qui l'a sauvé pendant la Seconde Guerre mondiale. En outre, son message fondamental était que l'Amérique doit cesser de se sentir supérieure aux autres pays.
Gatestone : Comment les Européens réagissent-ils à Trump ?
Nirenstein : Ils sont horrifiés par lui.
Gatestone : Sont-ils horrifiés parce qu'il a exigé que les membres de l'OTAN respectent leurs obligations financières ?
Nirenstein : Ça va beaucoup plus loin que ça, c'est presque de nature anthropologique.
En Europe, il y a une sorte de snobisme aristocratique qui ne peut tolérer ce qu'il voit comme la vulgarité de Trump. Quand Trump a dit à l'ONU qu'elle ne pouvait pas continuer à prendre de l'argent américain et ensuite «voter contre nous au Conseil de sécurité», les Européens ont hoché la tête et ont dit: «Oh, l'argent, quel mot dégoûtant.
C'est tellement horrible d'entendre cet homme d'affaires, qui n'est pas un politicien, réduire tout à l'argent. C'est tout simplement hypocrite, car l'argent joue un rôle clé dans toutes les attitudes et politiques de l'Europe - en particulier dans sa préférence apparente pour continuer à traiter avec le régime iranien pour entendre les appels à la liberté du peuple iranien. Les Européens prétendent mépriser les politiciens qu'ils considèrent corrompus, ignorants et inefficaces. Chaque fois que des élections sont organisées en Europe, chaque parti politique tente de recruter autant de candidats que possible dans le monde des affaires, car ils sont perçus comme des personnes qui s'intéressent sérieusement à la société civile et savent ce qu'elles font professionnellement.
Le snobisme anti-Trump - comme le comportement de Macron - fait partie d'un état d'esprit réactionnaire caractéristique à la fois de la vieille Europe et de la nouvelle Europe.
Gatestone : Comment cet état d'esprit est-il évident dans l'attitude de l'Europe vis-à-vis du Moyen-Orient ?
Nirenstein : Le syndrome du "Lawrence d'Arabie" remonte à la vieille Europe. C'est le snobisme des gens qui se passionnent pour les cultures exotiques. Il y a un romantisme entourant le Moyen-Orient, associé à des tapis magiques et des lampes Aladdin. Mais avec ce romantisme vient aussi la peur - la peur de ce que le grand historien Bernard Lewis a appelé les «premiers assassins», envahissant les islamistes qui égorgent les gens. Il y a une expression commune en italien qui décrit le mieux cette peur : "Mamma, li Turchi" - "Maman, les Turcs arrivent" - qui se réfère aux Ottomans, mais il est encore utilisé aujourd'hui pour dénoter la peur des "barbares" arrivant à commettre des meurtres brutaux. Cette crainte a conduit les Etats européens à essayer de faire des affaires avec des groupes terroristes. Au début des années 1980, par exemple, les autorités italiennes ont conclu un accord secret avec des terroristes palestiniens, qui a abouti non pas à une coopération, mais à une série d'attaques meurtrières : l'attaque de 1982 contre la Grande Synagogue de Rome ; le détournement du navire de croisière italien Achille Lauro en 1985; et, également en 1985, les attaques simultanées contre les aéroports de Rome et de Vienne.
En plus du snobisme et de la peur, les Européens ont des intérêts, en particulier en ce qui concerne le pétrole. Ce problème date d'une centaine d'années seulement, lorsque le pétrole est devenu une denrée mondiale cruciale et que les pays du Moyen-Orient en possédaient de grandes quantités.
Ensuite, il y a la question du nombre de musulmans. Quand les nations islamiques se regroupent dans une assemblée internationale, telle que l'UNESCO, elles ont une majorité automatique avec les pays du "Mouvement des pays non alignés". L'Union Soviétique a compris qu'en unissant ainsi le Tiers Monde sous ses auspices, elle aurait un pouvoir encore plus grand. Dans le passé, l'Europe était paralysée face à cette majorité. Il en reste ainsi, malgré la chute de l'Union soviétique il y a près de trois décennies.
Gatestone : Est-ce la raison pour laquelle l'Europe a voté avec l'UNESCO en rejetant le lien historique entre les Juifs et Jérusalem ?
Nirenstein : Oui, mais il y a une tendance encore plus inquiétante responsable de cela.
Il n'y a pas de problème plus important - autre que l'hostilité envers Israël - autour duquel l'UE est capable de s'unir. Ils ne sont pas d'accord sur l'économie ; ils ne sont pas d'accord sur la migration ; ils ne sont pas d'accord sur la nature de l'Islam. Mais ils votent tous ensemble pour condamner Israël. C'est un théâtre de la même haine qu'ils prétendent maintenant regretter. Heureusement, à cause de l'Europe de l'Est, cela commence peut-être à changer.
Gatestone : Qu'est-ce qui différencie l'Europe de l'Est ?
Nirenstein : L'Europe de l'Est a vécu et souffert sous l'empire ottoman pendant des centaines d'années et le communisme. Il est donc à la fois moins naïf et sans culpabilité ; Les Européens de l'Est ne ressentent pas le «fardeau de l'homme blanc». Tout ce qu'ils veulent, c'est vivre une vie libre et bonne. Ils ne veulent pas que les migrants importent une culture patriarcale et souvent fondamentaliste, ainsi que le terrorisme. Beaucoup d'Européens de l'Ouest ne peuvent même pas admettre que de nombreux migrants importent du terrorisme.
L'Europe occidentale est également en train de nier le concept de droits de l'homme et de valeurs. C'est ainsi que Paris est aujourd'hui une ville où des centaines de milliers de ses habitants vivent dans des familles polygames. En tant qu'Européen, pouvez-vous admettre que vous avez des familles polygames ? Non tu ne peux pas. Pouvez-vous admettre que les femmes ne sont pas en sécurité dans les rues du Danemark, de la Hollande et de la Suède ? Non tu ne peux pas. Les seules personnes qui le reconnaissent, et que son origine est l'Islam, sont à droite, et c'est pourquoi la droite grandit en Europe.
C'est délicat, car il y a des antisémites parmi ces hommes de droite, et de tels éléments doivent être condamnés. D'un autre côté, la plupart des partis de droite ne détestent pas les Juifs, au contraire, la majorité d'entre eux aiment et soutiennent les Juifs et Israël. Le fait est que l'antisémitisme le plus dangereux aujourd'hui provient de la gauche, et que l'antisémitisme le plus dangereux est celui qui est dirigé contre Israël.
La gauche pense que la pire violation des droits de l'homme est d'imposer la culture occidentale à d'autres personnes - quelque chose qu'ils associent au colonialisme. Ils disent qu'il est mauvais de battre les femmes, par exemple, et ils soutiennent l'application de la loi contre ceux qui la violent. Mais, quand vous permettez à une culture qui ségrége et persécute les femmes de s'épanouir, vous avez nécessairement beaucoup de crimes d'honneur et d'autres comportements qui sont inacceptables en Occident et qui devraient être inacceptables n'importe où.
Gatestone : Trump a été qualifié de raciste pour avoir interdit aux États-Unis de voyager sans entraves à partir de huit pays musulmans, à moins qu'il y ait un moyen de contrôle les gens qui entrent dans le pays. Que pensez-vous de ses politiques ?
Nirenstein : Je pense que sa politique est saine, mais il est souvent impossible de faire la distinction entre les victimes innocentes du terrorisme et les terroristes venant des pays du Moyen-Orient. Beaucoup de gens viennent en Europe sur des bateaux, fuyant la persécution et le terrorisme. Ceux qui le font sans se noyer en mer sont ramenés à terre à moitié nus et enveloppés dans des couvertures. Ils n'ont pas de documents à leur disposition pour que les autorités les examinent. Mais qu'allez-vous faire ? Laissez-les se noyer ? Le problème est qu'en 2015, lorsque ces migrants ont commencé à arriver en masse, l'Europe a de nouveau fermé les yeux et n'a pas considéré la nécessité de fournir une aide pour leur permettre de rester dans leur pays d'origine.
Il y a maintenant une tentative pour inverser la tendance des Européens à simplement ouvrir les bras aux réfugiés, mais c'est un processus trop lent et très tardif pour le commencer.
Gatestone : Comment l'Europe voit-elle les immigrés légaux ou leurs enfants, qui retournent au Moyen-Orient pour recevoir une formation de l'EI et d'autres groupes terroristes, afin de commettre des attentats en Europe ?
Nirenstein : Le problème ici est l'Islam, pas l'immigration. "L'Islam" est le mot que les Européens doivent apprendre à prononcer s'ils ont l'intention de faire face aux problèmes difficiles posés par une immigration sans entrave, à la fois légale et illégale.
Gatestone : De retour en Iran, le régime de Téhéran accuse des "ennemis étrangers" - impliquant l'Amérique, l'Arabie Saoudite et Israël - d'être derrière les manifestations actuelles.
Nirenstein : C'est aussi faux que ridicule.
Ces pays transmettent simplement des messages de soutien au peuple iranien.
C'est exactement le contraire de la façon dont l'administration Obama a réagi à la «révolution verte» de 2009, qui a été rapidement annulée par le régime.
Gatestone : Quelles sont les chances que le soulèvement actuel renversera le régime ?
Nirenstein : Une révolution réussit lorsque les leaders et les forces de sécurité d'un pays sont brisés de l'intérieur, et que ses membres commencent à faire défection. C'est ainsi que l'Union soviétique est tombée.
Gatestone : Comment expliquez-vous alors la récente coopération de certains pays arabes et musulmans avec Israël ? L'islam politique peut-il être classé dans une seule catégorie ? Les différents pays islamiques n'ont-ils pas des intérêts différents ?
Nirenstein : Actuellement, il existe une forte alliance sunnite contre l'impérialisme chiite rampant de l'Iran, qui fait des États sunnites des alliés naturels de l'Amérique et d'Israël. Mais les alliances au Moyen-Orient fluctuent. Aujourd'hui, l'Egypte a un intérêt à être un allié fort avec l'Occident. Cependant, juste avant l'arrivée au pouvoir du président Abdel Fattah el-Sissi, il y avait un gouvernement des Frères musulmans au Caire, et qui sait qui ou quoi viendra ensuite ?
Gatestone : On pourrait faire le même argument à propos des États-Unis. Avant que Trump ne devienne président, Obama était au pouvoir pendant huit ans, et personne ne sait combien de temps durera l'administration actuelle.
Nirenstein : Les deux ne sont pas comparables.
En Amérique, les règles restent les mêmes, peu importe qui devient président. En Égypte et dans le reste du Moyen-Orient, les règles changent à chaque changement de pouvoir.
Gatestone : Pourquoi, alors, le changement de régime en Iran ferait-il vraiment une différence ? Après tout, la Russie est aujourd'hui dirigée par Vladimir Poutine, un officier du KGB et membre éminent de l'ancien régime soviétique.
Nirenstein : Habituellement, quand un régime est renversé, il baisse avec les valeurs principales qu'il représente. Ceci est particulièrement pertinent quand on parle de l'Iran, qui est musulman, mais pas arabe, et qui a une riche tradition historique perse, qui comprend le zoroastrisme.
Gatestone : Quel scénario envisagez-vous pour l'Iran ?
Nirenstein : En général, ce dont le monde a besoin aujourd'hui, c'est une diplomatie de la vérité. C'est ce que Netanyahu a été si habile à s'engager, en mettant courageusement en garde le Congrès américain et l'ONU contre l'accord nucléaire avec l'Iran, malgré la colère d'Obama.
Trop de mensonges ont été la base des relations internationales. Ceux-ci incluent le «dialogue» entre les religions pour contrer le terrorisme islamiste; la fausse notion des "aspirations pacifiques" des Palestiniens; l'opinion que la Turquie est un "pont" vers le monde musulman; la vision ridicule du président iranien Hassan Rouhani en tant que "modéré"; la croyance en une «Europe unie» comme futur du vieux continent; et la foi dans l'ONU en tant qu'arbitre juridique pour les affaires internationales. Les politiques basées sur ces mensonges ne sont pas seulement stériles, elles sont dangereuses. La diplomatie de la vérité, adoptée par Trump et son ambassadeur à l'ONU, Nikki Haley, est le seul espoir de stabilité et de paix.

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

UNE ENTREVUE AVEC L’EXPERT DE CONTRE-TERRORISME GLOBAL, FIAMMA NIRENSTEIN
Dans une discussion avec l'Institut Gatestone, Nirenstein parle d'Israël, de l'Europe, des Etats-Unis et de leurs relations avec la montée du terrorisme et la situation au Moyen-Orient.
17 mars 2018 16:57
En tant qu'expert du terrorisme mondial, de l'antisémitisme, des guerres au Moyen-Orient et de la politique européenne, Fiamma Nirenstein a suivi avec un intérêt particulier le soulèvement populaire en Iran. Nirenstein - un journaliste primé, un auteur à succès, un ancien député du Parlement italien et un membre du JCPA - dit que, tout comme l'élection et la politique étrangère de l'ancien président américain Ronald Reagan ont contribué à la chute de l'Union soviétique en 1991, Le président Donald Trump est probablement responsable des manifestations de rue à travers l'Iran qui pourraient conduire à la chute de la République islamique dirigée par l'ayatollah.
Nirenstein dit que l'Europe, qui a gardé le silence sur les soulèvements en Iran, ne peut pas davantage se féliciter de cette tournure des événements que de la défaite de l'URSS - ou même du Troisième Reich d'Hitler. C'est l'Amérique, affirme-t-elle, qui a toujours été à la pointe de la lutte pour la libération de l'esclavage des dictateurs ; c'est l'Amérique qui sauve toujours l'Europe.
Gatestone : Pourquoi n'est-ce pas l'inverse ? L'Europe, après tout, est géographiquement plus proche de ces luttes que l'Amérique.
Fiamma Nirenstein : L'approche clé de l'Europe a toujours été celle de l'apaisement, parce que quand vous êtes faible, vous essayez de ne pas trop interférer, de ne pas dire ce que vous pensez. Au fond de son cœur, l'Europe aurait probablement voulu arrêter Hitler dès le début, et voir l'Union soviétique s'effondrer plus tôt, mais elle n'avait pas le courage d'exprimer cette opinion avec force ou insistance. La même chose s'applique à la situation avec l'Iran aujourd'hui.
Gatestone : Mais l'Europe n'a-t-elle pas exprimé, haut et fort, son antipathie pour le fascisme? Et l'Amérique n'a-t-elle pas exposé ce que vous appelez «faiblesse»?
Nirenstein : L'Europe est divisée. Elle a été à la fois fasciste et communiste, et a également lutté contre le fascisme et le communisme - si pas assez tôt. Elle pourrait donc souffrir de la culpabilité et de l'humiliation liées à son passé. Les États-Unis, eux aussi, semblent avoir la culpabilité et l'humiliation liées au racisme dans son histoire. Mais il y a une différence entre l'Europe et l'Amérique : comme c'est le cas pour les individus, les nations doivent affronter et dénouer leurs sentiments. Quand une personne fait cela, elle devient un adulte. On pourrait dire que pendant que l'Amérique a mûri dans l'âge adulte, l'Europe n'a jamais fait.
Gatestone : L'Europe n'a-t-elle pas radicalement changé au cours des dernières décennies ?
Nirenstein : Seulement cosmétiquement. Prenons l'exemple du président français Emmanuel Macron. Tout le monde pensait qu'il allait devenir le nouveau leader de l'Europe. Il était le candidat qui a vaincu l'extrême droite en France, sous la bannière de l'Union européenne. Tout le monde pensait que sa présidence marquait la renaissance de l'UE sous la direction de ce très jeune, très fort, très occidental, un leader qui n'était ni anti-américain ni anti-israélien.
Mais regardez ce qui s'est passé depuis son élection. Face aux réalités mondiales, y compris l'impérialisme iranien et la course aux armes nucléaires, Macron a non seulement échoué à réaliser ce fantasme ; tout ce qu'il a pu faire, c'est représenter l'héritage de la même vieille Europe qu'il a toujours été.
Quand Washington, Jérusalem et Riyad ont répondu aux protestations iraniennes contre le régime, Macron a déclaré : "La ligne officielle poursuivie par les Etats-Unis, Israël et l'Arabie Saoudite, qui sont nos alliés à bien des égards, est presque celle qui nous mènerait à la guerre. "
Pendant ce temps, l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre, a déclaré honteusement au Conseil de sécurité que les événements en Iran "ne constituent pas une menace pour la paix et la sécurité internationales" et que la crise ne doit pas être "exploitée à des fins personnelles".
Macron a appelé à la même vieille politique d'apaisement : maintenir un «dialogue permanent» ouvert avec l'Iran, afin de ne pas risquer d'engendrer un «conflit d'extrême brutalité» et de «reconstruire un« axe du mal ». Qui s'opposent aux ayatollahs sont susceptibles de provoquer une guerre. C'est scandaleux. C'est Téhéran qui répand le terrorisme, construit une capacité nucléaire et fomente des guerres dans le monde entier. C'est Téhéran qui a provoqué l'immense nombre de réfugiés d'États sunnites ou semi-sunnites, tels que l'Irak, le Yémen, le Liban, la Syrie et d'autres lieux, qui fuient vers l'Europe pour échapper aux Chiites qui tentent de prendre leur pays. Il n'est tout simplement pas vrai que l'Europe n'a aucun intérêt dans cette situation ; le degré extrême auquel il est terrifié par la courageuse révolution qui se déroule en Iran contre ce régime islamiste répressif est surprenant. Sur le papier, une telle crise pour le régime de Téhéran devrait être un accomplissement de souhait pour l'Europe, elle pourrait même bénéficier d'une réduction de l'immigration.
En outre, l'Europe se vante de favoriser les droits humains et civils, tandis que l'Iran est un endroit où les femmes sont lapidées, les homosexuels sont pendus et les dissidents sont emprisonnés, torturés et exécutés.
L'Europe a créé en 1959 une cour entière à Strasbourg pour la protection des droits de l'homme. L'Europe devrait être très heureuse du soulèvement contre le régime iranien. Mais ce n'est pas comme ça que ça se passe.
Au contraire, Federica Mogherini, Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a utilisé le langage de l'apaisement et de la fausse équivalence morale dans sa déclaration à la presse sur les manifestations. Elle a dit : "Nous avons été en contact avec les autorités iraniennes. Dans l'esprit de franchise et de respect qui est à la base de notre relation, nous attendons de toutes les parties concernées qu'elles s'abstiennent de toute violence. "
Gatestone : Si, comme vous le dites, l'Europe n'a pas intérêt à permettre à l'impérialisme chiite soutenu par l'Iran, parce qu'elle a provoqué un flot de réfugiés sunnites, pourquoi la chancelière allemande Angela Merkel a-t-elle réagi à l'afflux de migrants et de demandeurs d'asile ? vantant la politique de "Wir schaffen das" - "Nous pouvons le faire" - une phrase qu'elle a dit l'année dernière qu'elle a décidé d'arrêter d'utiliser, en raison du barrage de la critique qu'elle a généré ?
Nirenstein : L'Allemagne a probablement plus de culpabilité que n'importe quel autre pays de l'UE, et à juste titre, à cause de sa responsabilité de commettre le pire massacre de l'histoire de l'homme. Ce n'est pas un hasard si Mme Merkel se rapproche du slogan «Oui, nous pouvons» rendu célèbre par l'ancien président américain Barack Obama en 2008, car Obama n'était pas seulement un leader européen, mais il a même poussé l'Europe à être plus Europe que l'Europe.
Lui-même agissait parfois comme s'il aurait préféré être européen. Il était anti-américain et anti-israélien, comme l'a toujours été l'Europe. Plus important encore, Obama a soulagé l'Europe du fardeau d'avoir à remercier les États-Unis - le pays qui l'a sauvé pendant la Seconde Guerre mondiale. En outre, son message fondamental était que l'Amérique doit cesser de se sentir supérieure aux autres pays.
Gatestone : Comment les Européens réagissent-ils à Trump ?
Nirenstein : Ils sont horrifiés par lui.
Gatestone : Sont-ils horrifiés parce qu'il a exigé que les membres de l'OTAN respectent leurs obligations financières ?
Nirenstein : Ça va beaucoup plus loin que ça, c'est presque de nature anthropologique.
En Europe, il y a une sorte de snobisme aristocratique qui ne peut tolérer ce qu'il voit comme la vulgarité de Trump. Quand Trump a dit à l'ONU qu'elle ne pouvait pas continuer à prendre de l'argent américain et ensuite «voter contre nous au Conseil de sécurité», les Européens ont hoché la tête et ont dit: «Oh, l'argent, quel mot dégoûtant.
C'est tellement horrible d'entendre cet homme d'affaires, qui n'est pas un politicien, réduire tout à l'argent. C'est tout simplement hypocrite, car l'argent joue un rôle clé dans toutes les attitudes et politiques de l'Europe - en particulier dans sa préférence apparente pour continuer à traiter avec le régime iranien pour entendre les appels à la liberté du peuple iranien. Les Européens prétendent mépriser les politiciens qu'ils considèrent corrompus, ignorants et inefficaces. Chaque fois que des élections sont organisées en Europe, chaque parti politique tente de recruter autant de candidats que possible dans le monde des affaires, car ils sont perçus comme des personnes qui s'intéressent sérieusement à la société civile et savent ce qu'elles font professionnellement.
Le snobisme anti-Trump - comme le comportement de Macron - fait partie d'un état d'esprit réactionnaire caractéristique à la fois de la vieille Europe et de la nouvelle Europe.
Gatestone : Comment cet état d'esprit est-il évident dans l'attitude de l'Europe vis-à-vis du Moyen-Orient ?
Nirenstein : Le syndrome du "Lawrence d'Arabie" remonte à la vieille Europe. C'est le snobisme des gens qui se passionnent pour les cultures exotiques. Il y a un romantisme entourant le Moyen-Orient, associé à des tapis magiques et des lampes Aladdin. Mais avec ce romantisme vient aussi la peur - la peur de ce que le grand historien Bernard Lewis a appelé les «premiers assassins», envahissant les islamistes qui égorgent les gens. Il y a une expression commune en italien qui décrit le mieux cette peur : "Mamma, li Turchi" - "Maman, les Turcs arrivent" - qui se réfère aux Ottomans, mais il est encore utilisé aujourd'hui pour dénoter la peur des "barbares" arrivant à commettre des meurtres brutaux. Cette crainte a conduit les Etats européens à essayer de faire des affaires avec des groupes terroristes. Au début des années 1980, par exemple, les autorités italiennes ont conclu un accord secret avec des terroristes palestiniens, qui a abouti non pas à une coopération, mais à une série d'attaques meurtrières : l'attaque de 1982 contre la Grande Synagogue de Rome ; le détournement du navire de croisière italien Achille Lauro en 1985; et, également en 1985, les attaques simultanées contre les aéroports de Rome et de Vienne.
En plus du snobisme et de la peur, les Européens ont des intérêts, en particulier en ce qui concerne le pétrole. Ce problème date d'une centaine d'années seulement, lorsque le pétrole est devenu une denrée mondiale cruciale et que les pays du Moyen-Orient en possédaient de grandes quantités.
Ensuite, il y a la question du nombre de musulmans. Quand les nations islamiques se regroupent dans une assemblée internationale, telle que l'UNESCO, elles ont une majorité automatique avec les pays du "Mouvement des pays non alignés". L'Union Soviétique a compris qu'en unissant ainsi le Tiers Monde sous ses auspices, elle aurait un pouvoir encore plus grand. Dans le passé, l'Europe était paralysée face à cette majorité. Il en reste ainsi, malgré la chute de l'Union soviétique il y a près de trois décennies.
Gatestone : Est-ce la raison pour laquelle l'Europe a voté avec l'UNESCO en rejetant le lien historique entre les Juifs et Jérusalem ?
Nirenstein : Oui, mais il y a une tendance encore plus inquiétante responsable de cela.
Il n'y a pas de problème plus important - autre que l'hostilité envers Israël - autour duquel l'UE est capable de s'unir. Ils ne sont pas d'accord sur l'économie ; ils ne sont pas d'accord sur la migration ; ils ne sont pas d'accord sur la nature de l'Islam. Mais ils votent tous ensemble pour condamner Israël. C'est un théâtre de la même haine qu'ils prétendent maintenant regretter. Heureusement, à cause de l'Europe de l'Est, cela commence peut-être à changer.
Gatestone : Qu'est-ce qui différencie l'Europe de l'Est ?
Nirenstein : L'Europe de l'Est a vécu et souffert sous l'empire ottoman pendant des centaines d'années et le communisme. Il est donc à la fois moins naïf et sans culpabilité ; Les Européens de l'Est ne ressentent pas le «fardeau de l'homme blanc». Tout ce qu'ils veulent, c'est vivre une vie libre et bonne. Ils ne veulent pas que les migrants importent une culture patriarcale et souvent fondamentaliste, ainsi que le terrorisme. Beaucoup d'Européens de l'Ouest ne peuvent même pas admettre que de nombreux migrants importent du terrorisme.
L'Europe occidentale est également en train de nier le concept de droits de l'homme et de valeurs. C'est ainsi que Paris est aujourd'hui une ville où des centaines de milliers de ses habitants vivent dans des familles polygames. En tant qu'Européen, pouvez-vous admettre que vous avez des familles polygames ? Non tu ne peux pas. Pouvez-vous admettre que les femmes ne sont pas en sécurité dans les rues du Danemark, de la Hollande et de la Suède ? Non tu ne peux pas. Les seules personnes qui le reconnaissent, et que son origine est l'Islam, sont à droite, et c'est pourquoi la droite grandit en Europe.
C'est délicat, car il y a des antisémites parmi ces hommes de droite, et de tels éléments doivent être condamnés. D'un autre côté, la plupart des partis de droite ne détestent pas les Juifs, au contraire, la majorité d'entre eux aiment et soutiennent les Juifs et Israël. Le fait est que l'antisémitisme le plus dangereux aujourd'hui provient de la gauche, et que l'antisémitisme le plus dangereux est celui qui est dirigé contre Israël.
La gauche pense que la pire violation des droits de l'homme est d'imposer la culture occidentale à d'autres personnes - quelque chose qu'ils associent au colonialisme. Ils disent qu'il est mauvais de battre les femmes, par exemple, et ils soutiennent l'application de la loi contre ceux qui la violent. Mais, quand vous permettez à une culture qui ségrége et persécute les femmes de s'épanouir, vous avez nécessairement beaucoup de crimes d'honneur et d'autres comportements qui sont inacceptables en Occident et qui devraient être inacceptables n'importe où.
Gatestone : Trump a été qualifié de raciste pour avoir interdit aux États-Unis de voyager sans entraves à partir de huit pays musulmans, à moins qu'il y ait un moyen de contrôle les gens qui entrent dans le pays. Que pensez-vous de ses politiques ?
Nirenstein : Je pense que sa politique est saine, mais il est souvent impossible de faire la distinction entre les victimes innocentes du terrorisme et les terroristes venant des pays du Moyen-Orient. Beaucoup de gens viennent en Europe sur des bateaux, fuyant la persécution et le terrorisme. Ceux qui le font sans se noyer en mer sont ramenés à terre à moitié nus et enveloppés dans des couvertures. Ils n'ont pas de documents à leur disposition pour que les autorités les examinent. Mais qu'allez-vous faire ? Laissez-les se noyer ? Le problème est qu'en 2015, lorsque ces migrants ont commencé à arriver en masse, l'Europe a de nouveau fermé les yeux et n'a pas considéré la nécessité de fournir une aide pour leur permettre de rester dans leur pays d'origine.
Il y a maintenant une tentative pour inverser la tendance des Européens à simplement ouvrir les bras aux réfugiés, mais c'est un processus trop lent et très tardif pour le commencer.
Gatestone : Comment l'Europe voit-elle les immigrés légaux ou leurs enfants, qui retournent au Moyen-Orient pour recevoir une formation de l'EI et d'autres groupes terroristes, afin de commettre des attentats en Europe ?
Nirenstein : Le problème ici est l'Islam, pas l'immigration. "L'Islam" est le mot que les Européens doivent apprendre à prononcer s'ils ont l'intention de faire face aux problèmes difficiles posés par une immigration sans entrave, à la fois légale et illégale.
Gatestone : De retour en Iran, le régime de Téhéran accuse des "ennemis étrangers" - impliquant l'Amérique, l'Arabie Saoudite et Israël - d'être derrière les manifestations actuelles.
Nirenstein : C'est aussi faux que ridicule.
Ces pays transmettent simplement des messages de soutien au peuple iranien.
C'est exactement le contraire de la façon dont l'administration Obama a réagi à la «révolution verte» de 2009, qui a été rapidement annulée par le régime.
Gatestone : Quelles sont les chances que le soulèvement actuel renversera le régime ?
Nirenstein : Une révolution réussit lorsque les leaders et les forces de sécurité d'un pays sont brisés de l'intérieur, et que ses membres commencent à faire défection. C'est ainsi que l'Union soviétique est tombée.
Gatestone : Comment expliquez-vous alors la récente coopération de certains pays arabes et musulmans avec Israël ? L'islam politique peut-il être classé dans une seule catégorie ? Les différents pays islamiques n'ont-ils pas des intérêts différents ?
Nirenstein : Actuellement, il existe une forte alliance sunnite contre l'impérialisme chiite rampant de l'Iran, qui fait des États sunnites des alliés naturels de l'Amérique et d'Israël. Mais les alliances au Moyen-Orient fluctuent. Aujourd'hui, l'Egypte a un intérêt à être un allié fort avec l'Occident. Cependant, juste avant l'arrivée au pouvoir du président Abdel Fattah el-Sissi, il y avait un gouvernement des Frères musulmans au Caire, et qui sait qui ou quoi viendra ensuite ?
Gatestone : On pourrait faire le même argument à propos des États-Unis. Avant que Trump ne devienne président, Obama était au pouvoir pendant huit ans, et personne ne sait combien de temps durera l'administration actuelle.
Nirenstein : Les deux ne sont pas comparables.
En Amérique, les règles restent les mêmes, peu importe qui devient président. En Égypte et dans le reste du Moyen-Orient, les règles changent à chaque changement de pouvoir.
Gatestone : Pourquoi, alors, le changement de régime en Iran ferait-il vraiment une différence ? Après tout, la Russie est aujourd'hui dirigée par Vladimir Poutine, un officier du KGB et membre éminent de l'ancien régime soviétique.
Nirenstein : Habituellement, quand un régime est renversé, il baisse avec les valeurs principales qu'il représente. Ceci est particulièrement pertinent quand on parle de l'Iran, qui est musulman, mais pas arabe, et qui a une riche tradition historique perse, qui comprend le zoroastrisme.
Gatestone : Quel scénario envisagez-vous pour l'Iran ?
Nirenstein : En général, ce dont le monde a besoin aujourd'hui, c'est une diplomatie de la vérité. C'est ce que Netanyahu a été si habile à s'engager, en mettant courageusement en garde le Congrès américain et l'ONU contre l'accord nucléaire avec l'Iran, malgré la colère d'Obama.
Trop de mensonges ont été la base des relations internationales. Ceux-ci incluent le «dialogue» entre les religions pour contrer le terrorisme islamiste; la fausse notion des "aspirations pacifiques" des Palestiniens; l'opinion que la Turquie est un "pont" vers le monde musulman; la vision ridicule du président iranien Hassan Rouhani en tant que "modéré"; la croyance en une «Europe unie» comme futur du vieux continent; et la foi dans l'ONU en tant qu'arbitre juridique pour les affaires internationales. Les politiques basées sur ces mensonges ne sont pas seulement stériles, elles sont dangereuses. La diplomatie de la vérité, adoptée par Trump et son ambassadeur à l'ONU, Nikki Haley, est le seul espoir de stabilité et de paix.

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

UNE ENTREVUE AVEC L’EXPERT DE CONTRE-TERRORISME GLOBAL, FIAMMA NIRENSTEIN
Dans une discussion avec l'Institut Gatestone, Nirenstein parle d'Israël, de l'Europe, des Etats-Unis et de leurs relations avec la montée du terrorisme et la situation au Moyen-Orient.
17 mars 2018 16:57
En tant qu'expert du terrorisme mondial, de l'antisémitisme, des guerres au Moyen-Orient et de la politique européenne, Fiamma Nirenstein a suivi avec un intérêt particulier le soulèvement populaire en Iran. Nirenstein - un journaliste primé, un auteur à succès, un ancien député du Parlement italien et un membre du JCPA - dit que, tout comme l'élection et la politique étrangère de l'ancien président américain Ronald Reagan ont contribué à la chute de l'Union soviétique en 1991, Le président Donald Trump est probablement responsable des manifestations de rue à travers l'Iran qui pourraient conduire à la chute de la République islamique dirigée par l'ayatollah.
Nirenstein dit que l'Europe, qui a gardé le silence sur les soulèvements en Iran, ne peut pas davantage se féliciter de cette tournure des événements que de la défaite de l'URSS - ou même du Troisième Reich d'Hitler. C'est l'Amérique, affirme-t-elle, qui a toujours été à la pointe de la lutte pour la libération de l'esclavage des dictateurs ; c'est l'Amérique qui sauve toujours l'Europe.
Gatestone : Pourquoi n'est-ce pas l'inverse ? L'Europe, après tout, est géographiquement plus proche de ces luttes que l'Amérique.
Fiamma Nirenstein : L'approche clé de l'Europe a toujours été celle de l'apaisement, parce que quand vous êtes faible, vous essayez de ne pas trop interférer, de ne pas dire ce que vous pensez. Au fond de son cœur, l'Europe aurait probablement voulu arrêter Hitler dès le début, et voir l'Union soviétique s'effondrer plus tôt, mais elle n'avait pas le courage d'exprimer cette opinion avec force ou insistance. La même chose s'applique à la situation avec l'Iran aujourd'hui.
Gatestone : Mais l'Europe n'a-t-elle pas exprimé, haut et fort, son antipathie pour le fascisme? Et l'Amérique n'a-t-elle pas exposé ce que vous appelez «faiblesse»?
Nirenstein : L'Europe est divisée. Elle a été à la fois fasciste et communiste, et a également lutté contre le fascisme et le communisme - si pas assez tôt. Elle pourrait donc souffrir de la culpabilité et de l'humiliation liées à son passé. Les États-Unis, eux aussi, semblent avoir la culpabilité et l'humiliation liées au racisme dans son histoire. Mais il y a une différence entre l'Europe et l'Amérique : comme c'est le cas pour les individus, les nations doivent affronter et dénouer leurs sentiments. Quand une personne fait cela, elle devient un adulte. On pourrait dire que pendant que l'Amérique a mûri dans l'âge adulte, l'Europe n'a jamais fait.
Gatestone : L'Europe n'a-t-elle pas radicalement changé au cours des dernières décennies ?
Nirenstein : Seulement cosmétiquement. Prenons l'exemple du président français Emmanuel Macron. Tout le monde pensait qu'il allait devenir le nouveau leader de l'Europe. Il était le candidat qui a vaincu l'extrême droite en France, sous la bannière de l'Union européenne. Tout le monde pensait que sa présidence marquait la renaissance de l'UE sous la direction de ce très jeune, très fort, très occidental, un leader qui n'était ni anti-américain ni anti-israélien.
Mais regardez ce qui s'est passé depuis son élection. Face aux réalités mondiales, y compris l'impérialisme iranien et la course aux armes nucléaires, Macron a non seulement échoué à réaliser ce fantasme ; tout ce qu'il a pu faire, c'est représenter l'héritage de la même vieille Europe qu'il a toujours été.
Quand Washington, Jérusalem et Riyad ont répondu aux protestations iraniennes contre le régime, Macron a déclaré : "La ligne officielle poursuivie par les Etats-Unis, Israël et l'Arabie Saoudite, qui sont nos alliés à bien des égards, est presque celle qui nous mènerait à la guerre. "
Pendant ce temps, l'ambassadeur français à l'ONU, François Delattre, a déclaré honteusement au Conseil de sécurité que les événements en Iran "ne constituent pas une menace pour la paix et la sécurité internationales" et que la crise ne doit pas être "exploitée à des fins personnelles".
Macron a appelé à la même vieille politique d'apaisement : maintenir un «dialogue permanent» ouvert avec l'Iran, afin de ne pas risquer d'engendrer un «conflit d'extrême brutalité» et de «reconstruire un« axe du mal ». Qui s'opposent aux ayatollahs sont susceptibles de provoquer une guerre. C'est scandaleux. C'est Téhéran qui répand le terrorisme, construit une capacité nucléaire et fomente des guerres dans le monde entier. C'est Téhéran qui a provoqué l'immense nombre de réfugiés d'États sunnites ou semi-sunnites, tels que l'Irak, le Yémen, le Liban, la Syrie et d'autres lieux, qui fuient vers l'Europe pour échapper aux Chiites qui tentent de prendre leur pays. Il n'est tout simplement pas vrai que l'Europe n'a aucun intérêt dans cette situation ; le degré extrême auquel il est terrifié par la courageuse révolution qui se déroule en Iran contre ce régime islamiste répressif est surprenant. Sur le papier, une telle crise pour le régime de Téhéran devrait être un accomplissement de souhait pour l'Europe, elle pourrait même bénéficier d'une réduction de l'immigration.
En outre, l'Europe se vante de favoriser les droits humains et civils, tandis que l'Iran est un endroit où les femmes sont lapidées, les homosexuels sont pendus et les dissidents sont emprisonnés, torturés et exécutés.
L'Europe a créé en 1959 une cour entière à Strasbourg pour la protection des droits de l'homme. L'Europe devrait être très heureuse du soulèvement contre le régime iranien. Mais ce n'est pas comme ça que ça se passe.
Au contraire, Federica Mogherini, Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a utilisé le langage de l'apaisement et de la fausse équivalence morale dans sa déclaration à la presse sur les manifestations. Elle a dit : "Nous avons été en contact avec les autorités iraniennes. Dans l'esprit de franchise et de respect qui est à la base de notre relation, nous attendons de toutes les parties concernées qu'elles s'abstiennent de toute violence. "
Gatestone : Si, comme vous le dites, l'Europe n'a pas intérêt à permettre à l'impérialisme chiite soutenu par l'Iran, parce qu'elle a provoqué un flot de réfugiés sunnites, pourquoi la chancelière allemande Angela Merkel a-t-elle réagi à l'afflux de migrants et de demandeurs d'asile ? vantant la politique de "Wir schaffen das" - "Nous pouvons le faire" - une phrase qu'elle a dit l'année dernière qu'elle a décidé d'arrêter d'utiliser, en raison du barrage de la critique qu'elle a généré ?
Nirenstein : L'Allemagne a probablement plus de culpabilité que n'importe quel autre pays de l'UE, et à juste titre, à cause de sa responsabilité de commettre le pire massacre de l'histoire de l'homme. Ce n'est pas un hasard si Mme Merkel se rapproche du slogan «Oui, nous pouvons» rendu célèbre par l'ancien président américain Barack Obama en 2008, car Obama n'était pas seulement un leader européen, mais il a même poussé l'Europe à être plus Europe que l'Europe.
Lui-même agissait parfois comme s'il aurait préféré être européen. Il était anti-américain et anti-israélien, comme l'a toujours été l'Europe. Plus important encore, Obama a soulagé l'Europe du fardeau d'avoir à remercier les États-Unis - le pays qui l'a sauvé pendant la Seconde Guerre mondiale. En outre, son message fondamental était que l'Amérique doit cesser de se sentir supérieure aux autres pays.
Gatestone : Comment les Européens réagissent-ils à Trump ?
Nirenstein : Ils sont horrifiés par lui.
Gatestone : Sont-ils horrifiés parce qu'il a exigé que les membres de l'OTAN respectent leurs obligations financières ?
Nirenstein : Ça va beaucoup plus loin que ça, c'est presque de nature anthropologique.
En Europe, il y a une sorte de snobisme aristocratique qui ne peut tolérer ce qu'il voit comme la vulgarité de Trump. Quand Trump a dit à l'ONU qu'elle ne pouvait pas continuer à prendre de l'argent américain et ensuite «voter contre nous au Conseil de sécurité», les Européens ont hoché la tête et ont dit: «Oh, l'argent, quel mot dégoûtant.
C'est tellement horrible d'entendre cet homme d'affaires, qui n'est pas un politicien, réduire tout à l'argent. C'est tout simplement hypocrite, car l'argent joue un rôle clé dans toutes les attitudes et politiques de l'Europe - en particulier dans sa préférence apparente pour continuer à traiter avec le régime iranien pour entendre les appels à la liberté du peuple iranien. Les Européens prétendent mépriser les politiciens qu'ils considèrent corrompus, ignorants et inefficaces. Chaque fois que des élections sont organisées en Europe, chaque parti politique tente de recruter autant de candidats que possible dans le monde des affaires, car ils sont perçus comme des personnes qui s'intéressent sérieusement à la société civile et savent ce qu'elles font professionnellement.
Le snobisme anti-Trump - comme le comportement de Macron - fait partie d'un état d'esprit réactionnaire caractéristique à la fois de la vieille Europe et de la nouvelle Europe.
Gatestone : Comment cet état d'esprit est-il évident dans l'attitude de l'Europe vis-à-vis du Moyen-Orient ?
Nirenstein : Le syndrome du "Lawrence d'Arabie" remonte à la vieille Europe. C'est le snobisme des gens qui se passionnent pour les cultures exotiques. Il y a un romantisme entourant le Moyen-Orient, associé à des tapis magiques et des lampes Aladdin. Mais avec ce romantisme vient aussi la peur - la peur de ce que le grand historien Bernard Lewis a appelé les «premiers assassins», envahissant les islamistes qui égorgent les gens. Il y a une expression commune en italien qui décrit le mieux cette peur : "Mamma, li Turchi" - "Maman, les Turcs arrivent" - qui se réfère aux Ottomans, mais il est encore utilisé aujourd'hui pour dénoter la peur des "barbares" arrivant à commettre des meurtres brutaux. Cette crainte a conduit les Etats européens à essayer de faire des affaires avec des groupes terroristes. Au début des années 1980, par exemple, les autorités italiennes ont conclu un accord secret avec des terroristes palestiniens, qui a abouti non pas à une coopération, mais à une série d'attaques meurtrières : l'attaque de 1982 contre la Grande Synagogue de Rome ; le détournement du navire de croisière italien Achille Lauro en 1985; et, également en 1985, les attaques simultanées contre les aéroports de Rome et de Vienne.
En plus du snobisme et de la peur, les Européens ont des intérêts, en particulier en ce qui concerne le pétrole. Ce problème date d'une centaine d'années seulement, lorsque le pétrole est devenu une denrée mondiale cruciale et que les pays du Moyen-Orient en possédaient de grandes quantités.
Ensuite, il y a la question du nombre de musulmans. Quand les nations islamiques se regroupent dans une assemblée internationale, telle que l'UNESCO, elles ont une majorité automatique avec les pays du "Mouvement des pays non alignés". L'Union Soviétique a compris qu'en unissant ainsi le Tiers Monde sous ses auspices, elle aurait un pouvoir encore plus grand. Dans le passé, l'Europe était paralysée face à cette majorité. Il en reste ainsi, malgré la chute de l'Union soviétique il y a près de trois décennies.
Gatestone : Est-ce la raison pour laquelle l'Europe a voté avec l'UNESCO en rejetant le lien historique entre les Juifs et Jérusalem ?
Nirenstein : Oui, mais il y a une tendance encore plus inquiétante responsable de cela.
Il n'y a pas de problème plus important - autre que l'hostilité envers Israël - autour duquel l'UE est capable de s'unir. Ils ne sont pas d'accord sur l'économie ; ils ne sont pas d'accord sur la migration ; ils ne sont pas d'accord sur la nature de l'Islam. Mais ils votent tous ensemble pour condamner Israël. C'est un théâtre de la même haine qu'ils prétendent maintenant regretter. Heureusement, à cause de l'Europe de l'Est, cela commence peut-être à changer.
Gatestone : Qu'est-ce qui différencie l'Europe de l'Est ?
Nirenstein : L'Europe de l'Est a vécu et souffert sous l'empire ottoman pendant des centaines d'années et le communisme. Il est donc à la fois moins naïf et sans culpabilité ; Les Européens de l'Est ne ressentent pas le «fardeau de l'homme blanc». Tout ce qu'ils veulent, c'est vivre une vie libre et bonne. Ils ne veulent pas que les migrants importent une culture patriarcale et souvent fondamentaliste, ainsi que le terrorisme. Beaucoup d'Européens de l'Ouest ne peuvent même pas admettre que de nombreux migrants importent du terrorisme.
L'Europe occidentale est également en train de nier le concept de droits de l'homme et de valeurs. C'est ainsi que Paris est aujourd'hui une ville où des centaines de milliers de ses habitants vivent dans des familles polygames. En tant qu'Européen, pouvez-vous admettre que vous avez des familles polygames ? Non tu ne peux pas. Pouvez-vous admettre que les femmes ne sont pas en sécurité dans les rues du Danemark, de la Hollande et de la Suède ? Non tu ne peux pas. Les seules personnes qui le reconnaissent, et que son origine est l'Islam, sont à droite, et c'est pourquoi la droite grandit en Europe.
C'est délicat, car il y a des antisémites parmi ces hommes de droite, et de tels éléments doivent être condamnés. D'un autre côté, la plupart des partis de droite ne détestent pas les Juifs, au contraire, la majorité d'entre eux aiment et soutiennent les Juifs et Israël. Le fait est que l'antisémitisme le plus dangereux aujourd'hui provient de la gauche, et que l'antisémitisme le plus dangereux est celui qui est dirigé contre Israël.
La gauche pense que la pire violation des droits de l'homme est d'imposer la culture occidentale à d'autres personnes - quelque chose qu'ils associent au colonialisme. Ils disent qu'il est mauvais de battre les femmes, par exemple, et ils soutiennent l'application de la loi contre ceux qui la violent. Mais, quand vous permettez à une culture qui ségrége et persécute les femmes de s'épanouir, vous avez nécessairement beaucoup de crimes d'honneur et d'autres comportements qui sont inacceptables en Occident et qui devraient être inacceptables n'importe où.
Gatestone : Trump a été qualifié de raciste pour avoir interdit aux États-Unis de voyager sans entraves à partir de huit pays musulmans, à moins qu'il y ait un moyen de contrôle les gens qui entrent dans le pays. Que pensez-vous de ses politiques ?
Nirenstein : Je pense que sa politique est saine, mais il est souvent impossible de faire la distinction entre les victimes innocentes du terrorisme et les terroristes venant des pays du Moyen-Orient. Beaucoup de gens viennent en Europe sur des bateaux, fuyant la persécution et le terrorisme. Ceux qui le font sans se noyer en mer sont ramenés à terre à moitié nus et enveloppés dans des couvertures. Ils n'ont pas de documents à leur disposition pour que les autorités les examinent. Mais qu'allez-vous faire ? Laissez-les se noyer ? Le problème est qu'en 2015, lorsque ces migrants ont commencé à arriver en masse, l'Europe a de nouveau fermé les yeux et n'a pas considéré la nécessité de fournir une aide pour leur permettre de rester dans leur pays d'origine.
Il y a maintenant une tentative pour inverser la tendance des Européens à simplement ouvrir les bras aux réfugiés, mais c'est un processus trop lent et très tardif pour le commencer.
Gatestone : Comment l'Europe voit-elle les immigrés légaux ou leurs enfants, qui retournent au Moyen-Orient pour recevoir une formation de l'EI et d'autres groupes terroristes, afin de commettre des attentats en Europe ?
Nirenstein : Le problème ici est l'Islam, pas l'immigration. "L'Islam" est le mot que les Européens doivent apprendre à prononcer s'ils ont l'intention de faire face aux problèmes difficiles posés par une immigration sans entrave, à la fois légale et illégale.
Gatestone : De retour en Iran, le régime de Téhéran accuse des "ennemis étrangers" - impliquant l'Amérique, l'Arabie Saoudite et Israël - d'être derrière les manifestations actuelles.
Nirenstein : C'est aussi faux que ridicule.
Ces pays transmettent simplement des messages de soutien au peuple iranien.
C'est exactement le contraire de la façon dont l'administration Obama a réagi à la «révolution verte» de 2009, qui a été rapidement annulée par le régime.
Gatestone : Quelles sont les chances que le soulèvement actuel renversera le régime ?
Nirenstein : Une révolution réussit lorsque les leaders et les forces de sécurité d'un pays sont brisés de l'intérieur, et que ses membres commencent à faire défection. C'est ainsi que l'Union soviétique est tombée.
Gatestone : Comment expliquez-vous alors la récente coopération de certains pays arabes et musulmans avec Israël ? L'islam politique peut-il être classé dans une seule catégorie ? Les différents pays islamiques n'ont-ils pas des intérêts différents ?
Nirenstein : Actuellement, il existe une forte alliance sunnite contre l'impérialisme chiite rampant de l'Iran, qui fait des États sunnites des alliés naturels de l'Amérique et d'Israël. Mais les alliances au Moyen-Orient fluctuent. Aujourd'hui, l'Egypte a un intérêt à être un allié fort avec l'Occident. Cependant, juste avant l'arrivée au pouvoir du président Abdel Fattah el-Sissi, il y avait un gouvernement des Frères musulmans au Caire, et qui sait qui ou quoi viendra ensuite ?
Gatestone : On pourrait faire le même argument à propos des États-Unis. Avant que Trump ne devienne président, Obama était au pouvoir pendant huit ans, et personne ne sait combien de temps durera l'administration actuelle.
Nirenstein : Les deux ne sont pas comparables.
En Amérique, les règles restent les mêmes, peu importe qui devient président. En Égypte et dans le reste du Moyen-Orient, les règles changent à chaque changement de pouvoir.
Gatestone : Pourquoi, alors, le changement de régime en Iran ferait-il vraiment une différence ? Après tout, la Russie est aujourd'hui dirigée par Vladimir Poutine, un officier du KGB et membre éminent de l'ancien régime soviétique.
Nirenstein : Habituellement, quand un régime est renversé, il baisse avec les valeurs principales qu'il représente. Ceci est particulièrement pertinent quand on parle de l'Iran, qui est musulman, mais pas arabe, et qui a une riche tradition historique perse, qui comprend le zoroastrisme.
Gatestone : Quel scénario envisagez-vous pour l'Iran ?
Nirenstein : En général, ce dont le monde a besoin aujourd'hui, c'est une diplomatie de la vérité. C'est ce que Netanyahu a été si habile à s'engager, en mettant courageusement en garde le Congrès américain et l'ONU contre l'accord nucléaire avec l'Iran, malgré la colère d'Obama.
Trop de mensonges ont été la base des relations internationales. Ceux-ci incluent le «dialogue» entre les religions pour contrer le terrorisme islamiste; la fausse notion des "aspirations pacifiques" des Palestiniens; l'opinion que la Turquie est un "pont" vers le monde musulman; la vision ridicule du président iranien Hassan Rouhani en tant que "modéré"; la croyance en une «Europe unie» comme futur du vieux continent; et la foi dans l'ONU en tant qu'arbitre juridique pour les affaires internationales. Les politiques basées sur ces mensonges ne sont pas seulement stériles, elles sont dangereuses. La diplomatie de la vérité, adoptée par Trump et son ambassadeur à l'ONU, Nikki Haley, est le seul espoir de stabilité et de paix.

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

Tous ces copier/coller de "n'importe quoi" signés Patoucha seraient l'oeuvre soit de Chuck Jones, soit de MB! On le saura bientôt!

Écrit par : Patoucha | 04 avril 2018

On arrête donc pas à usurper mon pseudo! Que la fête continue!

@Pierre La responsabilité du blogueur c`est, par exemple, quand un commentateur utilisant son vrai nom se fait traiter de facho, islamiste, pédophile, violeur ou je ne sais quoi par un autre commentateur un peu allumé du bulbe et qu`un crétin de passage lisant ca aille trouver le "méchant" ainsi désigné pour lui faire un sort. Il y a aussi une responsabilité quand on laisse des commentaires incitant a la haine raciale, nationale, ethnique ou religieuse car, quand une graine de haine est ainsi plantée, on ne sait jamais ce qu`elle deviendra plus tard en germant. Il y a aussi les commentaires de provocation (par exemple on calomnie un pays, une nation) qui visent a susciter en retour des commentaires agressifs pouvant vite dégénérer, au grand bonheur du provocateur pervers.

Écrit par : JJ | 27 octobre 2017

En effet:

"En Hongrie ou je vis actuellement il y a un premier sinistre (le président, lui, n`a qu`un pouvoir symbolique) grand admirateur de Trump ainsi que de Poutine. Lui-meme gouverne a la Trump depuis six ans qu`il est au pouvoir, c`est a dire de maniere absolument élitiste, nationaliste, macho et anti-immigrés. Il loue aussi les vertus du protectionnisme mais ne peut guere l`appliquer car la Hongrie ne fabrique presque plus rien, les usines sur place étant celles des multinationales venus profiter des tres bas salaires, de la dérégulation (protection du travailleur et de l`environnement au point zéro) et d`un impot sur le bénéfice des grandes entreprises quasi symbolique. Le résultat de cette politique est une pauvreté endémique ainsi qu`une criminalité chronique (cambriolages, assassinats, corruption...). Les services publiques (surtout santé et éducation) sont a l`état de ruine. Avec Trump a a la barre, qu`est-ce qui va épargner une pareille destinée aux USA? La carte du protectionnisme économique? Le trumpisme, c`est le degré zéro de la justice sociale et un poker économique qui risque fort de ne profiter qu`aux milliardaires et aux accrocs du boursicotage mais il semble que les américains doivent en passer par la pour comprendre que recette miracle en politique = au mieux escroquerie, au pire dictature."
Écrit par : jean jarogh | 05/02/2017

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/02/05/humour-politique-en-reponse-aux-tweeteries-trumpesques-281881.html
"Je suis d`autant moins influencé par les médias occidentaux, comme vous dites, que je vis en Hongrie, pays dont le gvt et les médias sont tout a fait a la botte de Poutine. J`essaie de n`etre influencé ni par les uns, ni par les autres et de ne voir que les faits. Je pense qu`en ce moment, malheureusement, tant la Russie de Poutine que les USA de Trump ont intéret a une Europe faible."

Écrit par : jean jarogh | 10/02/2017

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/09/macron-le-kremlin-l-epouvantail-russe-retrouve-ses-couleurs.html

"Je suis genevois, ne vous en déplaise. Actuellement et pour des raisons familiales, résidant dans un pays qui a un gouvernement quasi d`extreme-droite qui vous plairait certainement bien plus qu`il ne me plait."

PS: Il n’est pas Genevois!

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/06/15/createur-creation-n-est-ce-pas-tout-un.html

Ne soyez donc pas plus anti-suisse que le pape, Pierre. Moi qui vis en ce moment dans une république bananiere a a peine dix heures de route de la Suisse, je l`aime de plus en plus, l`Helvétie.
Écrit par : JJ | 26 octobre 2017

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html

Ses insultes vulgaires et grossières à remplir plusieurs pages sous tous les Dr Zinzin..Tintin.. etc

"Si c`est ... Ne le gaspillez pas a répondre aux commentaires alzheimeresques de mémé-doberman-au-dentier-qui-pue-le-gefilte-fish avarié hehe.."
Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 21 octobre 2017 (JEAN JAROGH/JJ)

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html?« «

Ses intrusions ces derniers temps:
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/03/05/oxfam-par-edouard-cuendet-290398.html?c
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2018/02/06/ma-liste-favorite-pour-le-conseil-d-etat-2018-289470.html
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/11/14/je-me-suis-fait-violer-287750.html
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/10/29/oups-287416.html

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

Bien le bonjour, chere Patoucha, vieille branche murie au soleil des solariums cinq étoiles! Je suis certain que vous pourriez etre presque charmante si vous cessiez de vouloir terroriser tout le monde, pourquoi n`essayez-vous pas? Vous verrez, etre humain peut avoir ses bons cotés. A part ca, comment vont les dobermans chéris? Ont-ils recu leur bifteck quotidien? Si d`aventure ils en ont laissé un peu, pensez aux affamés a deux pattes qui sont en train de se les geler dans la rue, ca vous dégelera peut-etre le coeur et peut-etre arriverez-vous meme a comprendre pourquoi pourquoi je préfere la démocratie helvétique aux autocraties et autres systemes organisés d`injustice sociale.

Écrit par : JJ | 19 mars 2018

Terre des hommes, organisation dans les mains de pédophiles, raison certainement pourquoi kaiser a fuit en Inde !!

Quant au répétitions signées "Patoucha", rien d'anormal lorsque l'on révèle certaines réalités helvétiques, que certains cherchent à recouvrir !

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.

Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

Ben, Corto, ces précédents pavés sont signés Corto!? Est-ce vous ou bien l'usurpateur de Patoucha: deux liens de vidéos et par trois fois un même article - supra aéré - pour les deux derniers afin de prendre le plus d' espace et sans doute pour qu'il puisse mieux lire... lunettes obligent!
Et ce naïf pense que je vais m'y intéresser!? lolllll

Inutile d'essayer de mettre un nom. Je laisse ce soin à qui de droit: Un choix entre 5 personnes....

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

Terre des hommes, organisation dans les mains de pédophiles, raison certainement pourquoi kaiser a fuit en Inde !!

Quant au répétitions signées "Patoucha", rien d'anormal lorsque l'on révèle certaines réalités helvétiques, que certains cherchent à recouvrir !

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

"Il est des coutumes qu'il est plus honorable d'enfreindre que de suivre."

William Shakespeare

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

Corto,

Etant donné votre répertoire archiconnu à propos d'Edmond Kaiser il est gratiné de votre part à propos de Patoucha de parler de "répétitions"!

Décédé en 2OOO d'un cancer aux poumons Edmond Kaiser, malgré l'avis de ses proches, était parti pour sa dernière mission en Inde: trouver des familles d'accueil pour des fillettes en péril de vie parce que de "sexe féminin"!

Le dernier téléphone qu'il me fit la veille de son départ en Inde fut un adieu.

Une ou deux de ses collaboratrices de Sentinelles (non Terre des Hommes dont il était depuis longtemps président d'honneur en tant que fondateur) l'accompagnaient.

Ces personnes témoins de la mort d'Edmond Kaiser hospitalisé en Inde sont revenues avec un tournage concernant le travail accompli, les contacts et rencontres... de ses derniers jours.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19 mars 2018

Aucun doute que de son coté, kaiser préférait les fillettes, vous en êtes le plus désastreux exemple, si l'on ajoute à la pédophilie des notions d'inceste, mais en ce qui concerne sa "clientèle", il donnait le change à de nombreux curés en fuites à cause d'affaires dont ils étaient visés en Europe pour continuer leurs monstruosités dans des pays plus facilement corruptibles !

Ce qui est complètement taré dans cette affaire, c'est que c'est vous, sa fille, qui avez déclaré le comportements anormaux de kaiser vous concernant et maintenant c'est vous qui le défendez bec et ongles, syndrome de Stockholm ou quelque chose de malsain !

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

Mais le point que je soulève est que :

Kaiser n'a pas choisit la Suisse après avoir fuit la France sans raison !

Il savait très bien que la Suisse offrait une protection particulière aux collabos et autres pédophiles de son acabit !

Vous aviez également parler du mépris qu'il avait envers votre mère !

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

Vous n'allez pas remettre ça vous deux ou bien!?

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

Encore la Suisse au coeur des pillages :

mais là ça commence à bouger ::

Debout contre les traders de matières premières

Manif à Lausanne

Avant le sommet des négociants cette semaine, des militants demandent de la transparence et le respect des droits fondamentaux.

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

Comme quoi des suisses sont dégoûtés de ce qu'il se passe en Suisse par une très petite minorités ayant corrompu tous les échelons du pouvoir avec du fric sale !

C'est ça, être un bon suisse !!!

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

Patoucha,

Le responsable du blog, Pierre Jenni, est, seul, appelé aux arbitrages.


Corto

Edmond Kaiser bien que divorcé et remarié veilla sur sa première épouse jusqu'à son dernier souffle.

A la télévision on lui demanda alors qu'il était déjà très âgé s'il souhaitait laisser un message.

Après avoir hésité il prononça un mot: RESPONSABILITE

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19 mars 2018

C'est un peu chaque fois la même lorsqu'un violeur ou un tueur en série passe aux aveux, son entourage s'acharne à révélé que le violeur était charmant, serviable, et "jamais on aurait penser que..."

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

Corto,

Pensez-vous que les blogs sont à la disposition du public en tant que cuvettes à vomir?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19 mars 2018

De la part de protecteur de violeurs d'enfants, c'est très touchant !

Écrit par : Corto | 19 mars 2018

La chiasse est passée ?

On pourra peut être parler de ce qu'il se passe dans le coin, parce qu'il y a pas mal de changement et on dirait que la CIA est en plein exercice de serrage du petit milieu banquier helvétique, est-ce que tout va péter en l'air d'ici quelques jours ?

Rien de moins sûr !!!

Écrit par : Corto | 20 mars 2018

"Pensez-vous que les blogs sont à la disposition du public en tant que cuvettes à vomir?"

hommelibre en a fait l'expérience:

"Je vous ai soutenue dans votre récente passe-d’armes avec Patoucha, je vous ai toujours témoigné beaucoup d’écoute. Là je décroche."

"– Le « Ouf » que vous anticipez vient aujourd’hui de moi. Je suis au point de ne plus avoir envie de vous lire."

"Je vois en tous cas que vous pouvez être aussi teigneuse que ceux à qui vous reprochez de l'être. Tant mieux pour vous, c'est une forme d'immunité. Pour moi je décroche, je vous laisse. Merci d'en faire autant à mon égard.

Écrit par : hommelibre | 19 novembre 2017

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/11/13/cop-23-en-realite-le-climat-se-refroidit-depuis-8-000-ans-287726.html

Je reviendrai plus longuement sur ce billet demain!

Écrit par : Patoucha | 20 mars 2018

@Pierre Jenni - À lire très attentivement:

Si j'étais vous, après lecture de ces lignes que je viens de relever, j'aurais banni cette personne de mon blog malgré toutes mes résolutions de ne modérer aucun commentaire. C'est grave! et pour ma part j'en prend bonne note!

"Celui qui crucifie régulièrement Myriam ne le fait qu'avec le concours de celui qui le publie et c'est ce qu'ont fait remarquer plus d'un lecteur... ce qui revient à dire que si procès il y avait l'accusé principal serait l'auteur du blog en question sourd aux "rares"! demandes d'en terminer (à part quelqu'un/e qui lui a même indiqué comment s'y prendre sur son ordinateur...

mais

ce teneur de blog qui buvait du petit lait pour rien au monde ne se serait laissé convaincre.

Si vous parlez crucifixion ce teneur de blog, toujours, se retrouve dans le camp de ceux qui avaient décidé d'éliminer le Seigneur: ces "Juifs perfides" ainsi nommés à chaque Vendredi-Saint vingt siècles de chrétienté romaine durant."

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 novembre 2017

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/11/13/cop-23-en-realite-le-climat-se-refroidit-depuis-8-000-ans-287726.html

Écrit par : Patoucha | 20 mars 2018

Patoucha,

A votre habitude ressortant des lignes hors de leur contexte, comme relevé par une autre personne responsable d'un blog, vous semez le trouble... en attendant la division.

Je ne reviens pas sur les attaques de Corto.

Puisque nous en avions la possibilité sur ce blog j'en ai profité pour évoquer le problème de la chrétienté qui vingt siècles durant a traité les Juifs de peuple déicide et, notamment, en cours d'office du Vendredi-Saint, invitait à prier aussi pour ces "Juifs perfides"! en citant à plusieurs reprises par Jules Isaac son ouvrage JESUS ET ISRAEL en précisant que c'était à la demande d'Edmond Kaiser que je présentais le titre de ce livre partout où possible.

Il n'était pas question de Pierre Jenni.

En revanche, avec d'autres commentateurs, rares, j'ai demandé sans succès que Pierre Jenni cesse d'accepter de publier les attaques contre Edmond Kaiser.
Sans être entendue.

J'ai précisé, contrairement à vous, Patoucha, pour d'autres motifs, que ne ferai aucun procès contre quiconque mais que si je le faisais Pierre Jenni (je pense également à Madame de Meuron attaquée, mise en doute... vous ne l'aurez pas oublié) le premier accusé serait en effet l'auteur de ce blog...laissant passer tout et n'importe quoi.

Il n'y a de ma part aucun changement d'intention et vous aurez remarqué que je réponds à Corto avec courtoisie.

Les personnes qui ont connu personnellement Edmond Kaiser ne sont plus très nombreuses mais j'attire l'attention de Monsieur Jenni sur le fait que Jean Ziegler, traité sur ce blog comme on sait, si je ne me trompe pas de blog/s, éventuellement hommelibre... admirait Edmond Kaiser.

Bien qu'ayant reçu il y a trois mois un livre dédicacé par Jean Ziegler je n'ai absolument pas l'intention de prendre contact avec lui pour lui demander d'intervenir mais il m'est arrivé de me demander ce qui se passerait si Jean Ziegler apprenait, non par moi, les attaques concernant Edmond Kaiser ou si, par hasard, il tombait sur les attaques en question publiées sur ce blog?!

A bon entendeur...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20 mars 2018

"Patoucha, - Ecrit près d'une vingtaine de fois! Elle en est obsédé!

A votre habitude ressortant des lignes hors de leur contexte, comme relevé par une autre personne responsable d'un blog, vous semez le trouble... en attendant la division.

Serait- une allusion à hommelibre qui a conclu son commentaire par:

Je vois en tous cas que vous pouvez être aussi teigneuse que ceux à qui vous reprochez de l'être. Tant mieux pour vous, c'est une forme d'immunité. Pour moi je décroche, je vous laisse. Merci d'en faire autant à mon égard.

Écrit par : hommelibre | 19 novembre 2017

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/11/13/cop-23-en-realite-le-climat-se-refroidit-depuis-8-000-ans-287726.html?c

Écrit par : Patoucha | 23 mars 2018

Il est des etres fondamentalement toxiques qui ne se complaisent que dans la méchanceté gratuite. Les éviter s`impose mais, quand ce n`est pas possible, autant en rire.

Écrit par : JJ | 20 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.

Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Plagiaire, culotté et fabulateur!

Écrit par : Patoucha | 20 mars 2018

Commencer par cesser de nourrir la bête, ne pas céder à la provocation. A l'injure opposer/ faire mépris.

Écrit par : boycott | 20 mars 2018

C'est vous Myriam qui avait déclaré que votre père edmond kaiser avait tenté d'atteindre à votre pudeur alors que vous étiez une petite fille, la plus grande attaque vient de votre clavier Myriam, en ce qui me concerne, j'ai retrouvé des articles de presse impliquant kaiser dans des affaires de pédophilie, je ne suis dans cette "affaire" qu'un témoin, mais je sais que la mafia pédophile cherche à intimider les témoins et faire des pressions sur la presse !

Quand aux complices de ce drame, ils ne manquent pas, normal, la Suisse a toujours octroyé une place d'honneur aux pédophiles, qu'ils soient de l'église catholique ou depuis quelques décennies, d'ong comme "terre des hommes" (rien que le nom dit beaucoup) ou dans le contexte de ce blog, d'oxfam qui avec l'argent de la confédération organise des réseaux de prostitution infantile !

Et après, c'est "Corto" (qui provoque ou qui injure), ben voyons !!!

Écrit par : Corto | 20 mars 2018

nb.

Certains insinue que je m'en prendrait à Myriam, facile comme posture, c'est tout le contraire, je ne fais que m'en prendre à ce kaiser qui n'a fait que de tourner autour de fillettes toute sa vie !

Écrit par : Corto | 20 mars 2018

Corto,

A tort ou à raison, après vous avoir lu, avec stupeur... j'ai présenté mon père tel que je l'ai connu: troublé, certes, par une fillette grandissant au point de vouloir la voir déshabillée... tout en maîtrisant parfaitement ses pulsions, ne l'approchant pas, ne la touchant pas puis quittant la chambre.

A plusieurs reprises vous n'avez pas respecté mes lignes et parlé, écrit viol.

Je croyais que ma bonne foi vous éclairerait, Corto.

Hélas!

Il serait intéressant pour vous, Corto, d'observer ce qui déclenche ces retours à Edmond Kaiser: "nazi en fuite", etc.
Ce que vous lisez sur les blogs, ce que vous vivez?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20 mars 2018

Nocive et jalouse depuis l'enfance! Parler de vous en privé!? LOL Mais pour qui vous prenez-vous!? En revanche, j'ignore pourquoi les personnes qui ont connu Edmond Kaiser, ses amis, ceux qui - soi-disant - "vous ont empêchée d'assister à son enterrement" vous laissent débiter toutes ces saletés sur lui et ses épouses! Les Lausannois ne lisent donc pas le site de la TdG!?


"Aucun blog, à part M. Jenni et, hélas, désormais, non sans les services par mail (vous avez écrit avoir correspondance avec Patoucha par mail) de cette dame aux trois chiens me concernant dans mon dos et sans que je puisse démentir... ne pratique quelque chose de pareil"

"– Patoucha ne m’a pas écrit sur vous, dans votre dos;"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/11/13/cop-23-en-realite-le-climat-se-refroidit-depuis-8-000-ans-287726.html

Écrit par : Patoucha | 20 mars 2018

Myriam, il s'agit d'un viol !

Maintenant vous ajoutez qu'il n'y avait pas eu d'attouchements, ce n'est pas ce que vous aviez déclaré jadis !

Mais lorsque je parle de viols, ce n'et pas envers vous, sa fille, mais de fillettes "prisonnières" dans les camps organisés par kaiser, des milliers d'enfants ont été violés par la bande à kaiser et kaiser, tout comme c'était un collabo et c'est la raison pour laquelle il a fuit la France !

Écrit par : Corto | 20 mars 2018

Diable ! ou devrais-je dire Seigneur, consultez juges et psychiatres, finissez-en une bonne fois pour votre bien (et le notre), le printemps est à la porte il n'est jamais trop tard pour se purger et renaitre. Tournez la roue. La respiration peut recharger vos batteries. Amicalement votre.

Écrit par : pote | 20 mars 2018

Vous n'allez pas remettre ça vous deux ou bien!?

Écrit par : Patoucha | 19 mars 2018

Peine perdue!

Mais lisez ce qu'elle dit sur son père!? et sur d'autres commentaires elle ajoute: Comme tous les pères....!? C'est tout de même incroyable! Je vais faire toute une compilation de tout ce qu'elle a vomi sans aucun respect sur ses parents décédés dont la "vie" n'a pas été de tout repos avec elle (sic) Cette femme est un vrai fléau! Apparemment elle ne peut vivre sans provoquer ni enquiquiner son monde!

Rappel:

"Je vois en tous cas que vous pouvez être aussi teigneuse que ceux à qui vous reprochez de l'être. Tant mieux pour vous, c'est une forme d'immunité. Pour moi je décroche, je vous laisse. Merci d'en faire autant à mon égard.

Écrit par : hommelibre | 19 novembre 2017

Écrit par : Patoucha | 21 mars 2018

Corto,

Tout ce déballage sur la vie privée d'autrui est sordide.

Edmond Kaiser n'a jamais fui la France.

Libéré, à leur demande instante il a rejoint ses parents en Suisse (ma mère elle-même étant suissesse) pour trouver du travail chez un ami décorateur dont il fut secrétaire

Le non lieu est arrivé plus tard.

Mon père étant Français sans doute la Suisse ne reçut-elle pas copie de ce document.

Aux lecteurs, une ultime précision.
Rédigeant un commentaire social sur jene sais plus quel blog je fis référence à mon père pour que l'on prenne au sérieux ce que j'écrivais-
Et pour préciser que j'étais bien placée pour donner cette référence j'ajoutai mon nom de jeune fille à l'habituel.

Ce qui provoqua un premier commentaire... effarant de Corto.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 20 mars 2018

Kaiser a choisi une vie publique et c'est vous Myriam qui déballé, kaiser a fui la France, c'est "Corto" qui vous le confirme !


"Ce qui provoqua un premier commentaire... effarant de Corto"

Excusez le peu, mais apprendre qu'un célèbre "bienfaiteur" qui ponctionnait le fric des naïfs ait même essayé de s'en prendre à sa fille alors qu'elle était encore pubère, ça devrait faire le buz sur toutes les chaines d'actualité, mais comme kaiser a toujours pu compter sur le silence coupable des suisses, c'est à "Corto" de lancer l'alerte, car n'oublions pas, les ong crées par kaiser ont eu plusieurs affaires de pédophilie et sans doute continue dans cette voie en toute impunité et avec l'argent des crédules et de la confédération !

En fait les contribuables suisses ont financer des entreprises pédophiles, comme nous le voyons à nouveau avec oxfam dans la présente note !!!

Je ne sais plus quoi dire pour vous convaincre, mais en ce qui me concerne, c'est clair !

Écrit par : Corto | 20 mars 2018

@ Myriam B. Ne seriez-vous pas un brin masochiste? Si vous croyez que non et vous ne voulez pas que ces deux malades continuent de trainer votre pere dans la boue vous n`avez qu`a arreter de leur donner ce plaisir glauque en changeant de crémerie ou alors déposer plainte pour diffamation. Pour la tranquillité de votre esprit, je vous conseillerais la premiere solution.

Écrit par : JJ | 21 mars 2018

"JJ: vous êtes un parfait connard. On le savait, vous le confirmez.

Et "chiennes a cul" c'est votre propos sur les femmes, pas le mien...

Écrit par : hommelibre | 11 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Commentaire digne d'un voyou des bas-fonds:

Devriez renommer votre blog "Toutes des chiennes a cul", ce serait plus proche de son esprit.

Écrit par : JJ | 11 mars 2018"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/09/monica-l-victime-apres-coup-ou-notshetoo-290512.html

Écrit par : Patoucha | 21 mars 2018

JJ,

En date du 2O mars vous écriviez qu'il faut traiter par le rire les lignes de ces deux commentateurs.

Mettez-vous à ma place.
Vous n'êtes pas un commentateur étranger à Edmond Kaiser mais l'une de ses filles.
Votre ressenti est-il le même: les lignes de ces deux commentateurs vous donnent-elles envie de rire?

De ces deux commentateurs Edmond Kaiser lui-même aurait dit que "les gens comme cela n'existent pas".
Moi je crois que le mépris peut être une méprise.

La commentatrice est méchante, l'autre éventuellement de ou par son enfance à commencer par la grossesse de sa mère éventuellement marqué... or ne pas répondre (pas question de le soigner sans en avoir l'ai: je ne suis ni médecin ni psychanalyste) risque de l'atteindre plus encore au fin fond de son inconscient.

La mesure, la mienne, serait de ne jamais lire une ligne des blogs de Pierre Jenni mais si en prenant connaissance de la présentation de l'ensemble des commentaires des blogs de la TDG vous découvrez votre nom, celui de votre père... alors que vous-même en l'occurrence n'avez rien écrit?

sans oublier les offenses comme affronts, atteintes à l'honneur me concernant entre autres "mouche à merde"! de Monsieur Jelmini qui donne raison à l'adage bien connu "Jamais deux sans trois"!

J'avais prévenu que dans l'impuissance, Pierre Jenni ne réagissant, n'intervenant pas, j'avais prié et je crois que ces personnes ont bénéficié d'une seconde chance parce que nous avons recommencé, avec la semblable démarche de Pierre Jenni, la même meule.

Pour ma part, pas le moins du monde "masochiste"... j'ai, comme pour la première fois, répondu courtoisement aux attaques

Patoucha tentant d'intimider, "récidivant" en promettant aux lecteurs prochaines "révélations" de sa part... selon son habitude.

Bonne journée, JJ

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21 mars 2018

"arreter de leur donner ce plaisir glauque en changeant de crémerie ou alors déposer plainte pour diffamation."

Une troisième solution consiste à écrire à Tamédia, en leur fournissant une copie des messages incriminés et en leur expliquant que vous envisagez une plainte en Justice. Je m'étonne que d'autres personnes liées à Edmond Kaiser ne l'aient pas déjà fait.

N'oubliez pas aussi de réaliser des backups de tous les messages sous forme de copies d'écran et de sauvegarde des fichiers HTML et fichiers associés. Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez évidemment vous rapprocher d'un avocat et l'en charger.

Écrit par : Conseil | 21 mars 2018

@Myriam Rire quand un(e) imbécile vous traite de connard, c`est facile et meme amusant mais tout-a-fait déplacé dans le cas ou c`est un pere décédé qui est constamment insulté.

Écrit par : JJ | 21 mars 2018

Moi, je salue l Oeuvre humanitaire d Edmond Kaiser RIP, autant pour Terre Des Hommes que de Sentinelles et je l avais témoigné à Mme Myriam Belakowsky à quelques reprises il y a un certain moment.

A toute fin utile ou des dons:

https://www.tdh.ch/fr/contact

Écrit par : Charles 05 | 21 mars 2018

Non très cher, cela est de hommelibre - Et le fait d'avoir fait effacer le commentaire, cela ne change rien!

Diffamation encore! Diffamation toujours!

Je suis gâtée ces temps! Merci pour cette aide précieuse!

Écrit par : Patoucha | 22 mars 2018

Et la Suisse va aussi déposer plainte ou agir comme le fait Putin avec des poisons lorsque je déclare que ce pays est construit sur le pillage des pays corrompus et des corruptions internationales, une tumeur planétaire qui possède à elle seule l'équivalent du PIB mondial ?

JJ, laissez la justice s'occuper des milliers ou millions d'immigrés qui envahissent les rues de Suisse avec des boulettes de coke, d'héro et de drogues chimiques !

Quant à kaiser, je ne fais que de me référer aux articles de presse bien recouverts par les propagandes des ong pédophiles et le silence des marchands de la mort établis dans les banques suisses !

Écrit par : Corto | 21 mars 2018

JJ écrit :

"je ne suis ni médecin ni psychanalyste", il n'est même pas capable de se moucher, encore un crevards qui accoure pour défendre les pédo-criminels !

La Suisse est le pays le plus présent dans le tourisme pédophile et cela malgré le fait qu'il est 10 fois plus petit que l'Allemagne qui passe au deuxième rang !

Écrit par : Corto | 21 mars 2018

Corto,

Vous lisez faux. ce n'est pas JJ qui a écrit qu'il n'est ni médecin ni psychanalyste: c'est moi.

Invitation à vous adressée à revoir et relire attentivement non seulement le fondement de vos données mais l'ensemble de votre documentation... qu'il s'agisse de personnes comme de pays.

Pour moi, cette fantastique confusion que vous venez de commettre est une première réponse à ma prière.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21 mars 2018

Durant ces 12 dernières années, Sarkozy a ouvert 5 compte dans 5 banques genevoises !

Le nom de ces banques a déjà été transmis à la répression des fraudes française !

*"Corto"

Écrit par : Corto | 21 mars 2018

Selon plusieurs participants à ce blog, Corto est un personnage certes un peu difficile mais amusant et sympathique dont ils ne sauraient se passer. Et les Genevois s'étonnent de passer pour des cinglés en Suisse (et ailleurs...)
Mais que fait la direction de la TdG ?

Écrit par : Géo | 21 mars 2018

"Mais que fait la direction de la TdG ?"

C'est vrai ça: "Mais que fait la direction de la TdG à laisser un anti-juif - ne pas confondre, d'après Géo, avec antisémitisme :)).... - vomir encore et encore sa haine des juifs!?

" Et les Genevois s'étonnent de passer pour des cinglés en Suisse (et ailleurs...)"

Ah! Parce que c'est à cause de Corto!? Pas à cause de vous Géo!?

Écrit par : Patoucha | 21 mars 2018

Re! Attendez là vais me concentrer sur les derniers commentaires de ceux qui ont sorti leu mouchoirs pour pleurer les larmes de leurs corps, soutenant la "OUI! OMAR(I) M'A BLESSER"... qui font office ici des antisémites qui dénonçaient les juifs aux nazis et qui se sont retrouvés crâne rasé pour les femmes et ou pendus pour les hommes!

Le « CONSEILLEUR » qui semble être passé par la case judiciaire…..

Mario Jelmini est-il dans le lot des deux juifs!?

Est-ce que vous vous rendez compte que vous allez la plonger encore plus avec ce que vous lui conseillez!? :)) Tenez, vais vous laisser les liens pour plonger dans ses délires pour l’aider …. ou plutôt l’enfoncer!
Mais voyez-vous, j’ai encore fait une sacrée découverte: Son antisémitisme avéré dans ces lignes commentaire commencé par du plagiat de Pierre Jenni: MB a un culot à toutes épreuve. Elle est de la même trempe que JJ/JEAN JAROGH .

" je n'ai pas vécu une crucifixion chez Jenni, indignation, certes, parce que j'avais l'impression qu'il y avait de "la souffrance, d'une part, et des frustrations, de l’autre."

"Quelqu'un m'a dit que deux de ces personnes étaient très probablement sionistes-
Plus toutes jeunes et savaient que le fondateur de TDH était allé jusqu'à Jérusalem, reçu comme un chien parce que plaidant alors en faveur des Palestiniens."

Depuis, m'a dit cette personne, EK par eux fut littéralement vomi avec menaces de mort.
Mais, pour comprendre, il faut savoir, être au courant.

Écrit par : MB | 15 novembre 2017

"Celui qui crucifie régulièrement Myriam ne le fait qu'avec le concours de celui qui le publie et c'est ce qu'ont fait remarquer plus d'un lecteur... ce qui revient à dire que si procès il y avait l'accusé principal serait l'auteur du blog en question sourd aux "rares"! demandes d'en terminer (à part quelqu'un/e qui lui a même indiqué comment s'y prendre sur son ordinateur...
mais

ce teneur de blog qui buvait du petit lait pour rien au monde ne se serait laissé convaincre.

Si vous parlez crucifixion ce teneur de blog, toujours, se retrouve dans le camp de ceux qui avaient décidé d'éliminer le Seigneur: ces "Juifs perfides" ainsi nommés à chaque Vendredi-Saint vingt siècles de chrétienté romaine durant.
-

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 novembre 2017

Il y a dans quelques pays une sorte de vénération concernant EK qui alarme certains qui ne voudraient pas qu'EK risque de contrarier une sorte de cérémonie du souvenir à propos des martyrs juifs des nazis (dénoncé par Dieudonné).

Vous allez rendre des comptes pour ce que vous avez écrit qui relève du Code pénal contre le racisme et l'antisémitisme! Bientôt antisionisme en fera partie!
Attention les "conseilleurs" islamophobes, dont commentaires font foi.. MB y compris.. celle qui a laissé ce commentaire chez HL:

"D'après ce que je viens de lire la présidente des femmes musulmanes de Suisse, Nadia Karmous, extrêmement écoutée, estime que "plus les accusations sur Tariq Ramadan tombent plus elle le croit innocent" et juge "fragiles" ses accusatrices.

Je suis certaine que les articles et commentaires des blogs sont non seulement lus mais épluchés parce que plus un pouvoir, quel qu'il soit, se sent menacé plus il se durcit... sans parler du fait que Tariq Ramadan est musulman et victime, comme on sait, d'islamophobie."

Il semblerait que le "Conseilleur" ait déjà eu affaire avec la justice....... Je vais vous aider "Conseilleur" pour l'"épauler" en allant sur les liens ci-dessous..... Et chez HL où s'avère son antisémitisme:

et que ce laxisme invraisemblable concernant les commentaires de Corto comme de Patoucha qui excelle à ressortir un ancien commentaire, en sortir une phrase ou deux du contexte afin de faire dire à son auteur le contraire de sa pensée... votre publication directe des commentaires l'a permis.

Il y a dans quelques pays une sorte de vénération concernant EK qui alarme certains qui ne voudraient pas qu'EK risque de contrarier une sorte de cérémonie du souvenir à propos des martyrs juifs des nazis (dénoncé par Dieudonné).

nt l'un des seuls témoins du vécu d'EK j'ai développé quelques aspects de sa vie auxquels j'ajoute qu'EK avait en commun avec Jésus une attention extrême aux yeux des femmes avec quelques considérations qui fâchèrent contre lui le théologien qui était chargé de sa formation rabbinique et qui le "renvoya des deux mains" (Talmud).

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/11/13/cop-23-en-realite-le-climat-se-refroidit-depuis-8-000-ans-287726.html

-
Oxfam, par Edouard Cuendet
Ma liste favorite pour le Conseil d'Etat 2018
L'idée de vérité
Je me suis fait violer
Oups !...
Bodyworlds
Le mythe helvétique d'un Parlement de milice
La vérité même si je mens
Les gens du voyage
DIEU L'innommable…
http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/05/31/y-a-t-il-dans-la-nature-une-loi-sans-exception-284392.html
Soit les archives depuis 2017-04

La suite demain!

Écrit par : Patoucha | 22 mars 2018

Edmond Kaiser étaient honni par les Sionistes parce qu'il défendait publiquement la cause des Palestiniens.

Écrit par : indigo | 22 mars 2018

C'est qu'elle remet ses mensonges, pour s'allier les pro-"palestiniens" par antisémitisme!

EK Ne s'est jamais rendu à Jérusalem!

Écrit par : Patoucha | 23 mars 2018

Il défendait le pédophile arafat, celui qui a laissé 25 milliards et qui s'est promené pendant plus de 15 ans à Genève avec des garçons de 12-13 ans en toute impunité, évidement que des collabos comme kaiser étaient attirés par des pédophiles corrompus de l'acabit de l'égyptien arafat !

Kaiser comme tous les responsables d'ong impliqués dans des affaires de pédophilie et se gardant jusqu'à 99,9% des montants généreusement octroyés dans leurs poches comme c'est le cas de pratiquement toutes les ong que je connais (à part la Croix-Rouge qui déclare fièrement que 1% finit sur le terrain lors d'une action et qui bouffe 99% en frais divers), dans le cas de terre des hommes impliqué dans de nombreux scandales pédophiles avec des prêtres recherchés dans les pays occidentaux et recyclés dans "l'humanitaire" réservés aux petits enfants, c'est ça vouloir défendre les "palestiniens" ?

Pour rappel "Indigo" qui n'ose même pas afficher son vrai pseudo, car maintenant sur les blogs de la TdG, certains pseudos n^osent même plus afficher leurs vrais pseudos, c'est juste pour expliquer à quel point c'est pourri, donc pour rappel "Indigo" :

Le terme "palestinien" est hébreu, 100% hébreu !

Vous ne trouvez pas pourri que des arabes déplacés à 80% de force dès la fin du 19ème siècle pour contrecarré l'arrivée des juifs sionistes et cela seulement depuis 1968 prennent un terme hébraïque pour tenter de se faire passer pour un "peuple" dont l'unique aspiration est basée sur l'antisémitisme ?

Écrit par : Corto | 22 mars 2018

J'avais oublié "banque genevoise" dans :

"Il défendait le pédophile arafat, celui qui a laissé 25 milliards"

c'est :

"Il défendait le pédophile arafat, celui qui a laissé 25 milliards DANS UNE BANQUE GENEVOISE" !!!!

(plus le reste) !!!

Écrit par : Corto | 22 mars 2018

"Vous ne trouvez pas pourri que des arabes déplacés à 80% de force dès la fin du 19ème siècle pour contrecarré l'arrivée des juifs sionistes et cela seulement depuis 1968"
C'est curieux, Arthur Koestler, dans "la Tour d'Ezra", ne fait aucune mention de ces déplacements forcés. Et on peut être sûr qu'il l'aurait fait si cela avait le moindre fondement historique...

Écrit par : Géo | 22 mars 2018

Géo, n'allez pas chercher où ça n'est pas (Arthur Koestler), mais regardez plutôt la démographie des musulmans en "Palestine de 1870 à 1948 et expliquez moi comment c'est possible ?

Écrit par : Corto | 22 mars 2018

@Corto vous détournez l'attention. Kaiser était haï par les Sionistes parce qu'il défendait la cause des Palestiniens n'a rien à voir avec le plaid que vous utilisez pour masquer ce qui vous arrange en vos obsessions dénoncées par les commentateurs. La pédophilie, les banques et le fric.

Écrit par : indigo | 22 mars 2018

Population arabe en Palestine de 1882 à 1945

1882 276 000

1922 589 177

1931 821 580

1945 1 206 640


En 63 ans, la population arabe musulmane de Palestine augmenté de 930 640 individus, c'est à dire de 83% en 63 ans !!!!




https://blogs.mediapart.fr/berjac/blog/010712/la-palestine-au-xixe-siecle

La population palestinienne passe de 340 000 à 460 000 habitants entre 1850 et 1880 soit 36% d'augmentation alimentée principalement par les chrétiens (+ 60%) et les musulmans (+ 35%) tandis que le nombre des Juifs progresse de 15%.

Source :

https://blogs.mediapart.fr/berjac/blog/010712/la-palestine-au-xixe-siecle

Écrit par : Corto | 22 mars 2018

@Corto

Vous êtes mal placé pour parler pseudos vous qui attaquez lâchement, comme quelques autres, masqué.

Les pseudos, on le rappelle ce tantôt, sous lesquels les commentateurs s'abritent n'ont pas à être révélés.

Responsables en cas d'indiscrétions les auteurs des blogs.

Écrit par : indigo | 22 mars 2018

Excusez, c'est vrai que le pseudo "indigo" n'est pas une de ces étoile filante qui n'apparaît qu'une fois pour se transformer !

Désolé

Mais certains n'ont même pas le courage de leur pseudo tellement ils sont médiocres !

Écrit par : Corto | 22 mars 2018

Indigo alias Myriam Belakovsky, patientez, car l’eglise sera mise au milieu du village, concernant vos délires sur EK! Copies seront envoyées à ceux qui ont assisté à son enterrement dont vous avez été exclue! (dixit MB) DU JAMAIS VU!

Et ce n’est pas ce que vous inventez encore sur son voyage en « oú ça déjà ?- que cela atténuera la gravité de votre commentaire du 17 novembre 2017 chez hl.

De passage!

Corr précédent message, lire: leurs corps

Écrit par : Patoucha | 22 mars 2018

Patoucha, lorsque l'on parle de EK, ne jamais oublier de mentionner :

EK le collabo pédophile protégé par la Suisse !

Les Suisse savaient qu'ils pouvaient le tenir en le faisant chanter, comme d'hab avec certains banquiers et leurs conseillés fédéraux !

Écrit par : Corto | 22 mars 2018

Patoucha, Corto,

Je n'ai pas été invitée à l'enterrement d'Edmond Kaiser pour des raisons que j'ignore.

Toutefois, mère de famille sans personnel de maison il ne m'aurait pas été possible de me rendre en Inde.

Ce que j'ai écrit je l'ai écrit avec une absolue méconnaissance de la forme d'esprit que, selon les responsables des blogs, on y laisse régner.

Mais, en parlant avec les miens, j'ai admis avoir pour raisons de brusques et trop grands nombreux deuils et autres départs d'amis non pas raconté des histoires ou déliré mais trop écrit en un moment qui ne regarde que moi.

A quelques proches: la preuve est faite, comme je vous l'ai affirmé, que je ne puis prendre un pseudonyme.

Je ne répondrai pas à vos démarches ce qui ne signifie en aucun cas acquiescement.
Nous connaissons, Patoucha, le talent particulier avec lequel vous ressortez d'anciens commentaires en les présentant à votre façon.

J'ai la certitude que quelques personnes ont apprécié de lire mes lignes concernant mon père que j'ai présenté tel qu'il était: un homme connaissant la tentation, certes, mais parfaitement capable de se maîtriser.

La prière selon laquelle le croyant prie Dieu de ne pas le laisser succomber à la tentation illustre parfaitement les quelques minutes en question.

L'évêque Genou disait ne pas accepter au séminaire des hommes prétendant ne jamais avoir été troublés par de beaucoup plus jeunes êtres qu'eux car soit ces hommes mentaient soit il y avait problème quelque part.

Patoucha, Corto,Salissez tout, selon votre habitude.
Personne ne vous en saura gré sinon de bien tristes et laides personnes.

Merci JJ

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22 mars 2018