Des multinationales responsables... c'est un gag ?!

Imprimer

arton5733.jpgJe reviens brièvement sur mon billet publié lors du dépôt de l'initiative pour des multinationales responsables avec plus de 120'000 signatures le 10 octobre 2016. Porté par plus de 100 associations ce texte qui tient en quelques lignes entend bien bouleverser les règles.

Si ce bel élan de solidarité semble porteur, il faudra attendre le verdict pour se réjouir car les Suisses ne sont pas connus pour leur témérité et les milieux économiques disposent de moyens considérables pour dénoncer un texte qui risque bien d'avoir un impact direct sur le porte-monnaie de chacun. Et ce n'est pas comme si nous étions des pionniers. L'assemblée nationale française a donné le ton en 2017 et entend porter sa voix au-delà par un traité onusien.

Et c'est bien là que le bât blesse car personne n'est prêt à des sacrifices pour donner le bon exemple et se racheter une conscience. L'argument le plus simple étant que, si nous serrons la vis, ces entreprises très volatiles iront s'installer sous d'autres cieux plus cléments où les autorités sont moins regardantes. Car ces sociétés ne sont pas vraiment multi, mais transnationales puisqu'elles ont un impact mondial. Elles surfent au dessus des lois et installent leurs sièges dans les pays les plus complaisants, comme le nôtre, en évaluant les critères fiscaux, la sécurité du droit, la discrétion dans les affaires et un libéralisme affiché.

La haute chambre du parlement viens d'ailleurs de nous donner un signal avec son refus à deux voix près d'entrer en matière sur un contre-projet. Ce qui nous donne la mesure de la puissance des lobbies et donc de la servilité de nos représentants.

Nous jouons gros sur ce coup. Car au delà des banques, des montres, du fromage et du chocolat, la Suisse c'est quoi ? Eh bien rien moins que le siège des droit humains où ont été signés les conventions de Genève. Notre pays est souvent sollicité pour des rôles de médiation entre des pays en conflits grâce à notre précieuse neutralité et notre longue expérience de bons offices reconnus par tous.

Récemment, cette réputation fut sérieusement entachée par les crises successives des fonds en déshérence relativement bien gérée par la commission Bergier et la sanction de la liste grise des paradis fiscaux par l'UE pour le manque de transparence dans les question de blanchiment et de secret bancaire.

Alors faudra savoir ce que nous voulons. Nous ne pourrons pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Allons-nous céder aux sirènes des milieux économiques qui pilotent nos élus par un travail intensif de lobbying, ou serons-nous capables de faire preuve d'indépendance d'esprit, de cohérence et de notre prudence proverbiale, non pas pour donner l'exemple mais pour sauver ce qui peut encore l'être de ce qui semble constituer l'ADN de notre pays.

Ce scrutin sera un véritable test de l'état de notre démocratie semi-directe si souvent prise en exemple partout. Nous allons pouvoir vérifier le niveau culturel des Suisses, leur indépendance et leurs motivations. Un succès redonnerait un élan au "moins mauvais des systèmes" et un coup de frein à tous ceux qui considèrent les démocraties comme moribondes et qui appellent des hommes forts aux manettes pour guider le troupeau. Il nous inciterait aussi à corriger les dérives des trafics d'influence au parlement et dans les diverses commissions, voire à nous diriger enfin vers une véritable démocratie directe et liquide qui signerait la fin de la représentation et la remise en question des partis et leurs idéologies aussi illisibles qu'anachroniques.

 

Commentaires

  • Je suis sidéré par l'arrogance manifestée par le Conseil des Etats qui refuse d'entrer en matière sur un contre-projet. Ils semblent bien sûrs que cette initiative ne passera pas malgré des sondages qui la donnent gagnante à 77%.

  • Pour une résistance efficace contre les abus des multinationales, il faudrait une cohésion au-moins européenne sur le sujet. Aujourd`hui, dans l`espace Shengen vous avez au-moins deux pays (Hongrie et Pologne) ou les multinationales font la pluie et le beau temps sans meme pratiquement payer d`impots. Ainsi, les multinationales peuvent transporter leurs pénates n`importe quand dans ces endroits sans meme avoir a quitter l`espace Shengen. L`Europe entiere et pas seulement la Suisse est malade de ses multinationales et ca commence sérieusement a puer la gangrene.

  • Oui, Jean, mais...
    La Suisse ne peut pas se payer le luxe de faire comme tout le monde si elle veut garder sa crédibilité et continuer à offrir ses bons offices.
    Ce n'est rien moins que la neutralité qui est questionnée.

  • C`est clair mais, avec des Trump, Netanyahu, Putin, Erdogan, Bolsonaro, Xi et tutti quanti, on est dans une période ou les bons offices de la Suisse ne sont guere demandés. Ces grands seigneurs s`arrangent parfaitement entre eux.

  • Je vous encourage à cliquer sur les liens (mots en gris clair) pour vérifier que la France est déjà active sur le sujet et qu'elle propose une résolution à l'ONU.

  • Cela dit, vous avez raison de pointer l`arrogance du CE car il semble se dessiner depuis quelque temps une sorte de méfiance des politiques (tous partis confondus) envers la démocratie directe.

  • Trump n'est qu'un reflet très provisoire de la mentalité américaine. Cette jeune société demande du spectacle et elle est servie. Sauf que, pour assurer le show, il faut remplacer les acteurs régulièrement.

  • Je suis parfaitement d accord avec vous, @Pierre Jenni, quand vous dites le 27 mars 2019:"Trump n'est qu'un reflet très provisoire de la mentalité américaine. Cette jeune société demande du spectacle et elle est servie. Sauf que, pour assurer le show, il faut remplacer les acteurs régulièrement."

    Trump n est pas un acteur mais un clown. Ce n est pas lui qui gouverne mais on le laisse gouverner et c est ainsi que cela fonctionne aux USA. Ces tweets dits débiles sont délibérémment chaotiques. Chaque jour il raconte en moyenne une vingtaine de débilités voire des mensonges. Le lendemain, il dit oui je confirme que j ai dit ceci ou cela mais je n ai pas dit que je vais le faire ou pas.

    En tout état de cause, les USA sont des voleurs-spolieurs des richesses des autres et la guerre ils ne savent faire que cela. Depuis sa création il y a 250 ans, ils ont fait 217 guerres extra territoriales donc à une moyenne d une grande guerre par année de leur existence. Ils avaient commencé ce butin "glorieux" par faire la peau aux peaux rouges ( 1 million d Indiens génocidés et massacrés, rien que ça...) . Ils ne vont pas hésiter à rêver voire faire la guerre contre l Iran, la Corée du Nord et même la Russie et la Chine. C est carrément au fanatisme qu ils puisent leurs ressources.

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Oui, Charles 05, c'est bien de le rappeler. Mais je ne pense pas que les autres fassent mieux. Même nous, les Suisses qui nous prenons pour des modèles, ne sommes que les valets de ces puissants.
    Et c'est là que se trouve la différence. L'échelle, l'ampleur des dégâts, les moyens considérables et la part impressionnante du budget consacrée à l'armement qui implique presque de facto la logique guerrière pour le retour sur investissement.

  • Oui M. Pierre Jenni, les multi-nationales surtout celles des armements sont les moteurs de ces guerres.

    Regardons que les USA dépassent 600 milliards pour son budget militaire et l Otan 500 milliards. Le font-ils pour se protéger mais nom d une pipe contre qui? Qui osera étatiquement-parlant agresser les USA ou les Etats européens?.

    Je vois aussi que quelques contradicteurs vont nous sortir une réplique que la Russie ou la Corée du Nord ou l Iran vont agresser l UE ou les USA, foutaises car celui qui dépense le plus pour le militaire n est pas ni la Russie ni l Iran ni la Corée du Nord mais bel et bien l Otan et les USA!

    Quant aux Djihadistes, ça ne vaut pas la peine de dépenser les 600 et 500 milliards pour les éradiquer! Il faudrait arrêter de les fabriquer par les USA comme Al Qayda qui a été créée par Washington, même Hillary Clinton l avait dit il y a une dizaine d années. Quant à Daech/ISIS tout le monde sait que la Saoudie en est responsable avec l accord des USA puisque les Rois/Emirs là bas ne peuvent pas aller faire pipi sans l autorisation de Washington.

    Par ailleurs ce dernier, Daech, n a t il pas été aidé et soigné même médicalement parlant en Turquie et en Israel...? Tout le monde le sait... Fabius n a t il pas déclaré urbi et orbi en septembre 2012 à Marakech que :"Al Nosra/branche principale d Al Qayda en Syrie et en Iraq fait du bon boulot en Syrie", dixit? Et comment a t il été "réprimé" pour cette déclaration pro-Islamiste et pro-terroriste? Il a été nommé, à vie, comme Président de la plus haute instance juridique en France dite le Conseil Constitutionnel, comme quoi...!

    In fine, les USA adressent leurs doléances aux pays pas encore serpillières des USA comme ceci: " Si tu n obéis pas, je ne te protège pas contre les Djihadistes et si tu t entêtes trop, je te les envoie moi-même". Comme quoi-bis!

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Tout est provisoire, Pierre. Meme le provisoire. Les multinationales sont provisoires aussi, mais elles feront encore du dégat avant de claquer.

  • Une de mes connaissances ici est le directeur marketing d`une grande boite pharmaceutique européenne. Selon lui, toutes les multinationales occidentales se sont entendues pour influencer les politiques dans la meme direction générales qui est de maintenir un environnement économique apte a constamment affaiblir les PME afin d`augmenter le nombre des précaires dans les populations. L`objectif est de faire en sorte que les populations perdent toute confiance dans la politique et que, de ce fait, les pays deviennent d`autant plus ingouvernables que les caisses des États seront vides. Alors, si j`ai bien compris, les grands conglomérats financiers qui controlent les multinationales n`auront meme plus besoin de se cacher pour controler également la politique puisqu`ils seront les seules sources de financement a disposition pour les tout projet gouvernemental. On y croit ou pas mais celui qui me l`a dit n`est pas un fumiste.

  • Non seulement ce scénario est plausible, mais il est déjà une réalité.
    Comme le relève Mauro Poggia dans son blog, http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2015/12/21/corruption-swiss-made-suite-et-pas-fin-272780.html ce ne sont pas moins de 16 Conseillers nationaux, majorité absolue, qui sont liés soit à des acteurs du domaine de la santé, soit à des partis directement impliqués auprès des assureurs-maladie suisses.
    Certes on ne parle pas ici de multinationales, mais d'un fonctionnement qui suggère que les grands groupes économiques ne se contentent plus de faire du lobbying dans la salle des pas perdus, mais se font élire dans les diverses commissions parlementaires.
    Alors oui, on perd confiance dans le système, les institutions et le fonctionnement politique général ce qui est grave car cela peut mener loin.
    http://jncuenod.blog.tdg.ch/archive/2019/03/27/quatre-francais-sur-dix-esperent-la-revolution-298026.html

  • Ce billet de M. Poggia faisait suite à un précédent de la même veine :
    http://poggia.blog.tdg.ch/archive/2015/11/06/corruption-swiss-made-271537.html

  • Vu le niveau de lucidité du quidam moyen, on est mal barré. D`un coté, des con-sommateurs abrutis, de l`autre des "élites" financieres amorales sachant (ou croyant savoir) ce qu`elles veulent et s`en donnant les moyens.

  • Je ne crois pas une seconde à ce scénario, JJ. Les grands groupes ne veulent pas être en 1ère ligne, trop risqué. Beaucoup plus pratique de rester couvert derrière les idiots utiles...
    Lafarge en Syrie, Areva au Niger, Glencore au Brésil, sous les feux des salopards des ONG, Nestlé tötet babies, idem...
    Non, non. Il leur faut des leaders forts et populaires...

  • Peut-etre Géo, peut-etre. Mais il faut reconnaitre que les foules commencent a soupconner les politiques d`etre a la botte des multinationales. D`apres celui qui m`en a parlé, cette prise de conscience est voulue a la fois pour isoler les élus des électeurs et pour habituer ces derniers a la pensée que les vrais maitres du jeu sont les entreprises planétaires (en fait leurs actionnaires ppaux). On passerait ainsi d`un systeme prétendument démocratique a un systeme franchement oligarchique qui semble mieux convenir a ces élites. Perso, je ne sais trop qu`en penser.

  • Il se peut que les élites financieres occidentales se sentent menacées par la montée irrésistible de la puissance économique chinoise et qu`elles pensent etre plus a meme d`y résister en se débarrassant de tout semblant démocratique. En Chine, c`et la meme poignée d`individus qui controle les entreprises géantes dites d`État et l`État lui-meme. Ces individus puissants vivent d`ailleurs comme les multimilliardaires occidentaux, dans le luxe et séparé du reste de la société. A la différence des multimilliardaires occidentaux cependant, les super élites chinoises disposent d`un pouvoir qui ne s`embarrasse pas de falbalas démocratiques. Nos super élites occidentales pensent peut-etre pouvoir eux aussi disposer d`un pouvoir direct sur la société mais, a la différence de leurs équivalents chinois, elles ne peuvent évidemment pas le faire au nom de l`État.

  • Et dans ce cas, qui s'opposera au sac des sièges des multinationales par les gilets jaunes ou assimilés ? Il ne fera pas bon faire partie de ces multinationales dans votre scénario. Le Fouquet's a brûlé, vous ne le saviez pas ?

  • Le GJ, Géo? Les violents ne sont que quelques centaines et il n`y en aurait aucun si les principes démocratiques ne retenaient la répression policiere. Or, une fois en oligarchie, plus de principes démocratiques...

  • Les violents et les ennemis de la France ne sont pas les gilets jaunes. Primo, les ennemis de la France sont ceux qui sont au pouvoir aujourd hui, hier (Hollande l Otaniste) et avant hier (Sarkosy le "Libyen"). Secundo et comme disait Voltaire, sauf erreur, "Pour savoir qui vous gouvernent, regardez ceux que vous ne pouvez pas critiquer".Suivez mon regard...

    Bien à vous.
    Charles 05

  • Je doute que ces grands groupes n'aient pas assuré leurs sièges contre le vandalisme. Une petite flambée est l'occasion de rafraichir le bâtiment à bon compte avec un petit coup de pub victimaire au passage.

  • Bah, on verra bien (comme disait l`aveugle). De toute maniere, on n`y peut que pouic nous le bon peuple.

  • Oui et non. Si nous devons valider le constat de notre impuissance alors je me demande pourquoi on s'accrocherait encore à notre système démocratique.
    Je préfère envisager, peut-être un peu naïvement, la possibilité de défendre et sauver ce qui peut l'être plutôt que renoncer et baisser les bras en déprimant dans mon coin.
    Je pense que le salut viendra de la technologie, et même de l'IA qui prendra du grade au fil des ans pour devenir un consultant incontournable, voire un arbitre entre nos prises de positions aussi contradictoires que rédhibitoires.
    Car, à un moment, il faut trancher. Pour le meilleur et pour le pire.
    Personnellement je préfère que cela se fasse sur des arguments vérifiables que sur des émotions du moment.

  • Pas de déprime pour moi, Pierre. Ne serait-ce que parce que je ne serai plus la pour jouir du nouveau féodalisme d`ici un relativement petit nombre d`années. Ignaz le moyne des sables qui est aussi le portier stagiaire de l`enfer m`attend déja avec un bon café irlandais. Évidemment, si j`avais vingt ans, ca serait un peu différent.

  • Vous ne déprimez pas parce que vous vous battez. Et même sous vos airs détachés on sent l'engagement. C'est porteur.
    Mon job consiste à tenter de vous convaincre sur mon autre blog que "mon" projet tient la route et qu'il permettrait véritablement de pacifier les fronts.
    Ici, je viens très rarement. Mais je considère ce scrutin comme important car il va déterminer la suite de mon engagement civique. Si les Suisses refusent cette initiative, je tournerai très vraisemblablement cette page pour me consacrer à l'alimentation des canards gonflables de la mare de derrière.

  • Les canards gonflables se réjouissent a l`avance, Pierre. L`époque n`est pas aux grands projets qui coutent la peau des fesses. Ce machin aurait pu passer il y a encore cinq ou dix ans.

  • Je ne sais franchement pas comment on peut accepter de voir les quais transformés en autoroute pour les décennies à venir et continuer à défendre la mobilité douce. Il y a un moment où il faut accepter les faits qui viennent, preuve à l'appui, confirmer l'augmentation encore plus importante que projetée des TIM et donc la paralysie totale programmée à court terme. Mais je propose de continuer cette discussion sur l'autre blog si vous voulez bien Jean.

  • Rapide remarque, mais ce ne sont que mes doutes.

    On l'a vu avec Bopal.
    Nous savons que d'une manière ou l'autre (rachat Bayer de Monsanto, VW, etc etc), les transnationales n'ont aucun état d'âme à trouver les solutions juridiques leur permettant d'échapper à.. et les solutions ils les trouvent plus vite que ce que permet le fonctionnement de n'importe lequel de nos cadres légaux.

  • Oui, c'est pourquoi les mesures doivent être prises dans une instance supérieure comme l'ONU, même si ce gros machin dysfonctionne. Car c'est tout ce dont nous disposons. Quoi qu'il en soit j'éprouve une certaine honte à voir que les Français se sont doté d'un outil de contrôle et que nous on profite.
    Reste à voir si cet outil fonctionne et si, comme vous le suggérez, il n'est pas facile de le contourner.

  • Rappelez-moi de quel outil de contrôle français il s'agit?

  • Il faut se balader avec la souris sur le texte du billet pour que les hyperliens deviennent visibles par un soulignement. Sinon le gris est à peine un ton plus clair.

  • Que penser du gvt Macron? Un homme venu du sérail de la banque Rothschild peut-il etre du coté du peuple? On sait que chez les Rothschild, la préservation de la nature est importante et c`est tout a l`honneur de cette dynastie mais on sait aussi qu`ils sont la quintessence de la haute finance. J`imagine que la vision du monde dont participe Macron est tres proche de la vie mais ne se fait pas d`illusions sur la capacité des foules a se gouverner. Un élitisme bienveillant donc, a moins que je fasse completement fausse route.

  • Je fais partie de ceux qui disaient " n'importe qui mais pas lui".
    Il semble que les Français aient cédés aux sirènes et l'ont élu par défaut.
    Ils réalisent aujourd'hui les conséquences.
    Mais la véritable prise de conscience devrait venir plus tard, lorsque les effets de la blockchain se feront véritablement sentir. Car cette évolution technologique semble aussi importante que la découverte du net et l'arrivée des applications décentralisées risque bien de bouleverser de fond en comble le monde de la finance. Faut demander à Corto, c'est un de ses sujets de prédilection.

  • C`est clair et d`ailleurs les puissances financieres européennes -qui paraissent etre plus éclairées et concernées par l`avenir de notre espece que les Picsous américains- sont déja en perte d`influence quant a la marche du monde.

  • Que les "Picsous" américains, Jean, vous plaisantez ?

    Voulez-vous de chiffres, qui a racheter Monsanto ????

    Et Nestlé, c'est américain ?

    Disons que lorsqu'une multinationale américaine se prend un procès aux USA, elle doit déboursé quelques milliards et que lorsqu'un européen fait un procès à une multinationale, elles déboursent le quart des frais d'avocats dépensés par le plaignant !

  • De toute manière, avez-vous vu une seule fois l'une de ces "justices" européennes donner raison à un plaignant contre une multinationale ????

  • Oui, il y a un précédent Corto. C'est peut-être l'exception mais c'est à relever.
    http://www.journalduvapoteur.com/2018/07/au-canada-un-geant-du-tabac-essuie-un-revers-en-cour-supreme-sur-des-donnees-medicales.html
    http://reflets-mag.blogspot.com/2009/05/cigarettes-legeres-lindustrie-du-tabac.html

  • L`environnement est nettement mieux protégé en Europe qu`aux USA. Il est vrai qu`une bonne partie des nuisances environnementales dues aux multinationales sont reportées sur les pays d`Europe Centrale dont les dirigeants politiques sont traditionnellement a vendre au plus offrant.

  • Je suis tout de même étonné de voir que l'initiative de contrôle vienne en première mondiale de la France. Et je suis curieux de savoir ce que la proposition de résolution onusienne a donné. Quelqu'un a-t-il une idée ?
    https://ethique-sur-etiquette.org/Stop-a-l-impunite-des-multinationales

  • En fait, je découvre que nous sommes en retard sur le sujet puisque de nombreux pays ont déjà pris des mesures. Nous apparaissons comme des profiteurs et risquons l'isolement.
    https://www.publiceye.ch/fr/thematiques/initiative-multinationales-responsables/le-contexte-international-de-linitiative

  • En Europe, ils se couchent comme des chiennes en chaleur à la vue des multinationales, on vit dans un monde de putes !

  • Ouais toute des puttes sauf ma mère!!!

  • En fait, l'Europe n'est rien d'autre qu'un couchage en commun !

    Il suffit de dire que c'est une décision européenne pour que tout le monde se sente écrasé par un "machin" informe et abstrait, relisez Carl Gustav Jung, il explique très bien le phénomène !!

  • Ouais ce Gustave fait toujour le tapin en bas de ché moi il doit surman conaitre la musique!!!

  • Ca par exemple, c'est du Géo qui se plaint sur les pseudos !

  • Tu joues à quoi Corto ? Tu fais les questions et les réponses ?
    Je doute que cela contribue à inciter Géo à venir causer...

  • en fait il semble que je me soit planté, c'est plutôt Dr. Zinzin alias X, disons Mickey plutôt que Pluto !

    Concernant Géo, c'est plus compliqué, je n'ai jamais compris son virage à 180° envers "Corto", depuis 2 ans, il ne décroche pas, je ne vois pas comment Géo referait marche arrière en 2 jours !

  • Géo n'a pas à faire marche arrière. Il a dit son propos qui consiste à demander à ce qu'on se tienne à un seul pseudo. Si tu t'y tiens, je pense qu'il sera prêt à reprendre la discussion. Il a le mérite d'être clair.

  • Pierre, tu disais que Post Tenebras n'était pas modéré ????

  • Je suis contraint de modérer sans quoi la Tdg ferme mes blogs. Mais je ne vois pas en quoi ça te dérange. Je continue à publier tes délires tant que tu ne diffames pas et que tu évites les attaques ad hominem. Est-ce trop demander ?

  • Si tu arrêtais un peu de t'en prendre qu'à "Corto", ça foutrait un peu moins la merde !

    Egalement sur le même ton, si nous parlions un peu de ces personnes qui utilisent leurs positions assermentées pour balancer des infos confidentielles sur les blogs, ce serait plus constructif que de faire sans arrêt la morale à "Corto" !

  • Parce qu'il y a automatiquement un flic ou quelque chose de ressemblant pour balancer ce genre d'infos !!

  • Je ne te fais pas la morale. Et je me fous de ce que font les autres sur les blogs. Ce n'est pas ma tasse de thé.
    Je viens ici défendre un idée de mobilité et dénoncer les dérives du politique en règle générale.
    Post Tenebras Lux était certes une aventure un peu plus ambitieuse, puisque j'étais candidat à l'exécutif. J'ai donc touché à tout. Aujourd'hui je n'interviens que sur des sujets qui me tiennent à coeur, comme justement cette initiative pour des multinationales responsables.

  • En fait tu fais tout à l'envers !

    Ce ne sont pas les multinationales qui doivent être responsables, ce sont les gouvernement, tu fais comme l'église catholique avec leurs pédophiles, ce n'est pas à l'église de juger ou de régler ces monstres, c'est encore la tâche des gouvernements habitués depuis trop longtemps à la corruption de l'âme et de l'économie !

    A te lire, tu voudrais que les multinationales contrôlent également les lois en directe, c'est de la folie, en fait d'apparence tu fais mine de lutter contre un phénomène alors qu'en réalité, tu fais le contraire !

  • Arrête de jouer au con Corto.
    Si tu lisais un peu mieux le billet et les liens tu comprendrais que ce que tu appelles le gouvernement, soit le CF, est tenu de mettre en oeuvre les décisions du parlement. Or, la chambre des cantons a refusé à deux voix près l'idée d'un contre-projet à l'initiative en suggérant justement que les multinationales devaient elles-mêmes faire preuve de diligence sans que l'Etat intervienne. Je considère ça comme du foutage de gueule.

  • Le problème, c'est qu'ils ont tellement pris l'habitude de couvrir les salopards que ça ne va pas changer de si-tôt !

    En fait, y en un qui pleure et l'autre qui coupe les onions !!

  • "En fait, je découvre que nous sommes en retard sur le sujet puisque de nombreux pays ont déjà pris des mesures. Nous apparaissons comme des profiteurs et risquons l'isolement"

    Aucune auto culpabilisation nécessaire ni utile Pierre Jenni!

    Les textes français dont vous citez les liens ne sont que du pipo, absolument pas contraignant (aucune resp. civile par ex); (sans contrôle possible des responsabilités des fautifs, etc). Ne sont que de la poudre aux yeux. Trop long à développer ici. Mais j'ai qq détails pour fonder ça.

    D'ailleurs vous relevez par la suite que d'autres pays ont auparavant décidé et appliqué qq mesures, également non contrôlables, déjà contournées (trop exhaustif à développer). Mais j'ai qq détails détaillant ça.

    En bref, d'une le gouv français ne fait que se profiler sur la scène européenne (à l'instar de leur position s/roundup, départ de Hulot, etc).

    De l'autre, l'essentiel se retrouve sur le traitement, sur la scène juridique internationale, à savoir pour la Suisse, non seulement ses contrats bilatéraux, mais la question du contrat-cadre de l'EU, la question de la primauté des juges étrangers sur la Suisse via recours à tribunaux privés.

    Il y a une liste de sociétés transnationales dans le viseur.
    Agro alimentaire, leurs distributeurs.
    Domaines: surtout tout ce qui touche à la déforestation de masse, et ce, si et dès lors qu'atteinte à la santé des populations en terres exploitées (visées: le Brésil, un peu l'Amérique du Sud, l'Afrique, la Malaysie, l'Indonésie).
    Produits: le colza, l'huile de palme, le cuir.
    Problèmes: impossibilité de suivi, de contrôle, d'application des mesures; par absence de cadastre entre autres, dans les pays exploités. Les stés transnationales contractent avec sous-distributeurs, se défont de leurs resp.


    La loi française que vous citez limite son action à des seuils d'importance. Ne prévoit aucune mesure contraignante. D'autant que le gov français devrait mettre à l'index son TOTAL, l'un de ses principaux importateurs d'huile de palme, l'un des gros importateurs de gaz de shistes etc etc.

    En gros, même les textes onusiens sont incapables, impuissants contre les recours aux tribunaux d'arbitrage (privés, etc etc). Même incapacité de la Suisse, engluée dans ses tractations contrat-cadre avec l'EU & ses accords bilatéraux dont avec la Chine.

    Désolée, je fais un commentaire à la louche. Ces lois, textes & exemples en réserve, mais serait fastidieux à lire ici.

  • Je vous remercie infiniment de votre commentaire divergente, qui ne fait que confirmer mes craintes sur ces effets d'annonce qui ne sont que de la poudre aux yeux.
    Une petite lueur d'espoir cependant avec ceci : https://www.bmf.ch/fr/news/une-revolution-energetique-est-elle-en-cours-en-malaisie

    J'avais mentionné mes craintes dans un précédent billet avec ces accords comme le TTIP que la Suisse, comme à son habitude, prendrait à son compte dans son intention affichée de reprise automatique du droit européen, ce cheval de Troye, pour nous faire adhérer sans en avoir le nom. Micheline Calmy Rey nous l'avait promis. Nous entrerons dans la CE sans même nous en rendre compte.
    Car ces accords prévoient la prédominance des tribunaux arbitraires privés sur les instances publiques. Plus grave, ils empêchent la remise en question d'éventuelles privatisations. Je doute que ces textes soient accessibles ou compréhensibles pour le commun des mortels et je mesure le danger de notre démocratie représentative puisque nous déléguons notre voix à des valets peu scrupuleux dont les intentions m'échappent.

  • "Car ces accords prévoient la prédominance des tribunaux arbitraires privés sur les instances publiques. Plus grave, ils empêchent la remise en question d'éventuelles privatisations"

    Ai eu l'occasion prof de connaître de l'intérieur les rouages de tels tribunaux d'arbitrage international, Genève étant l'un des sites affiliés.
    Si je vous cite cet arbitrage, domaine énergie en l'occurrence, c'est qu'il est typique: il s'agissait de parts de marché entre la France et la Belgique. Le plus gros payeur, la France, a gagné. Le plus faible, la Belgique, a du payer ce que le français demandait.

    Quant aux juges de ce tribunal d'arbitrage soit-disant int'l : nommés par les intéressés et payés par eux.
    Arbitrage international: Genève est un site, Paris en est un autre.

    Il y eu la même chose avec d'autres distributeurs d'énergies dont en Roumanie (sponsorisée à 200% par les contribuables UE), et autres pays de l'Est. Devinez qui finançais, sponsorisait, et qui a gagné?

  • Sommes d'accord. Ai pendant des années vainement commenté tout ce qui nous a amené là où nous en sommes, à contre-courant sur cette plateforme.

    Avant de décider de ne plus commenter chez tous auteurs donnant libre cours à la pseudo Patoucha, se donnant tous droits d'obliger à la censure de commentateurs ne lui brossant pas le poil dans le bon sens, dont quant à l'élection de Maudet, son poulain.

    En l'actuel, seule l'UDC semble vouloir défendre quelque parcelle de souveraineté quant à nos pouvoirs de décision.

  • Oui, mais pas l'UDC dans son ensemble. Car ce parti est très divisé entre son aile économique et son aile conservatrice. Et ça peut faire des dégâts en interne.
    Globalement et comme beaucoup, je ne fais plus confiance en nos élus quelles que soient leur famille politique. C'est pourquoi j'appelle à une véritable démocratie directe qui fait l'impasse sur l'échelon parlementaire.
    Toutefois, le monde se complexifie à un tel point qu'il semble improbable que le bon peuple ne soit équipé pour comprendre les sujets proposé au scrutin.
    J'observe moi-même que malgré un travail conséquent de recherches je peine à me déterminer sur nombre d'objets tant les positions se valent. Et je déplore de devoir dire oui ou non alors que chaque objet mériterait une pondération et une déclinaison en plusieurs variantes. Au contraire, on nous propose des paquets totalement indigestes.
    Et puis j'observe que nous sommes coincés, nous les petits Suisses, dans ce concert des nations où les grands donnent le ton. Nous n'avons pour ainsi dire aucune marge de manoeuvre ce qui explique que certaines décisions du souverain sont contournées, ou purement ignorées, car inapplicables ou à un prix que personne ne serait prêt à payer.

  • Nous verrons de l'impact de la cassure avec le Brexit, je ne donne pas long à l'Europe une fois que le pôle financier de la City sera coupé de l'UE !

    Premièrement, une forte croissance en Angleterre pendant que les "locomotives" européennes plongent dans les abîmes et les désobéissances civiles, il ne reste que l'Allemagne encore à moitié debout juste pour la galerie.

    Mais si nous parlions de ces "banques" centrales européennes, histoire de comprendre à quel jeu la Suisse compte tirer les marrons du feu ??

    Etonnant que le poison mortel des banques suisses, c'est à dire la transparence, incite autant les banques suisses vers les alambique financiers européens ???

  • Comme vous le dites Divergente, "seule l'UDC semble vouloir défendre " !!!

    Mais à peu de chose près, du moins au niveau local et palpable, ils ont le même programme que le PS !!

  • Corto, pour ma part: j'analyse les volontés des partis en lice, je cherche à connaître les objectifs de nos politiques et les y confronte, je critique leurs programmes respectifs en contradiction avec leurs objectifs, et je combats ce qui est non conforme.

    Ma démarche découle du postulat d'un citoyen suisse de vieille souche, qui non binational, a constaté, avant de la subir, la dégringolade de son pays depuis les années 1990,

    et qui reste responsable du futur de sa progéniture qui elle, n'a aucune escapade.

  • Quid demain des conséquences, de la méthode planche à billets de la BCE - taux négatifs, emprunts accordés aux Etats membres etc.

    vs taux, dettes & emprise US dont via son fisc sur l'international, vs route de la soie ex-China

    sur la situation des individus en Suisse, majoritairement tributaires de leur statut de locataires?

    Où les décisionnaires en Suisse se voient captifs d'un système pris en étau, me semble-t-il

    A moins que l'ingénieuse intelligence, en toute discrétion suisse, ne soit alerte et à l'oeuvre
    ?

  • "Et puis j'observe que nous sommes coincés, nous les petits Suisses, dans ce concert des nations où les grands donnent le ton. Nous n'avons pour ainsi dire aucune marge de manoeuvre "

    OK c'est votre observation, mais votre action prouve le contraire: vous êtes le contraire de ce que vous dites, si ce n'est dire que vous êtes parmi les rares à ne pas être coincé dans ce canton.
    Vous avez été confronté à x demandes de fermeture de votre espace, avez fait face à plusieurs fermeture de vos billets, essentiellement dus à l'action de cette Patoucha, qui venue de Tunisie en Suisse, n'a jamais appris ce qu'est le débat de concitoyens, ce qu'est la Suisse, ce que sont la place de la tolérance et du consensus dans la Confédération suisse, un pays où elle a trouvé tous conforts plutôt que d'y rester pour y livrer ses batailles.

    Preuve en sont vos billets.
    C'est pourquoi je viens commenter chez vous, dernier espace de libre expression citoyenne de Suisse romande.

  • Corto, je suis suissesse, d'origine Schwyz, et lis par ailleurs tous papelards teutons (ai vécu à Berlin, y ai contribué à la naissance d'un quotidien, actuellement successful, et ai bossé à Basel & Zurich).
    De ce que je lis, les votes se font selon les objets dans les cantons alémaniques, sont largement en faveur d'une protection souverainiste de la Suisse.

    Il n'est plus question de partis, mais des objectifs qu'ils défendent.

  • "Oui, mais pas l'UDC dans son ensemble"

    Mais ils sont les seuls, et c'est déjà ça.

    Je suis l'actu en cantons alémaniques. Vous aussi?

    Ce qui ne concerne pas les migrées opportunistes Patouchas, des années après encore incapables de comprendre la Suisse, ni d'accepter et encore moins de comprendre, ce qu'est une Suisse fédérale,

    a l'instar de l'un des auteurs de blog favori de cette patoucha, André Thommann qui se voit rebouté par un commentaire de cette pseudo, lorsqu'il parle en patois carougeois

    dsl, mais il est clair que les limitations de notre liberté d'expression ayant été limitées sur cette plateforme par les demandes de cette dame, ce que Mario Jelmini n'a pu contrer,

    je n'ai pu m'empêcher de signaler le rejet indigne et humiliant de cette Patoucha sur blog AT quand cet auteur s'est exprimé en patois carougeois, dans lequel chante encore ma mère, malade en fin de vie.

    Ce que je soulève: il s'agit de contextes en enceintes d'entreprises privées dans lesquels se voient limités le libre exercice de notre expression de citoyens.

    UDC: Oskar Fr se démène encore.

  • Madame, je souscris à tous les points que vous soulevez relatifs aux espaces où nous pouvons encore nous exprimer sans être sans cesse la cible des attaques impudentes de Patouche made in Tunisia et autres enragés. Nombreux ceux sont qui sont ici pour profiter des avantages de notre pays sans chercher à connaitre la culture politique de notre pays.
    Quant au sujet de ce blog, je pense comme M. Jenni que les multinationales à Bâle, à Monthey, à Vevey et ailleurs obtiennent ce qu'elles veulent. Le CF n'est même pas en mesure de faire plier les pharmas et obtenir des prix plus abordables pour les consommateurs suisses. Tous nos politiciens se cachent derrière l'argument de la "croissance" pour justifier cette situation. De nombreux conseillers nationaux profitent directement de ce système. Hélas.

  • L'ex-ministre française et actuellement directrice du FMI Christine Lagarde a déclaré que sur les 300 milliards alloués à la Grèce lors du dernier "redressement", les 2/3 de ces milliards ont directement été versés sur des comptes privés, notamment en Suisse !

    Si sur 300 milliards versés par les banques centrales européennes à un état, 200 de ces milliards s'évaporent et finissent dans les poches des voyous, il est clair que l'Europe ne va pas allez très loin et ça expliquerait peut-être le départ de l'Angleterre !

    Si l'on observe la décision de l'Angleterre de quitter l'UE, on remarque que cela coïncide totalement aux subites décisions de l'Allemagne d'injecter des sommes astronomiques dans diverses banques privées.

  • Corto, nous en somme à un point où aucun Gouvernement national, aucun Etat, ni l'Eu ni le UK et son brexit, ne semble en mesure de faire le poids, face à. Aux intérêts de.

    Et sommes à un point où, à côté des réseaux sociaux, fake news, l'individu se noie dans une majorité fictive qui ne se nourrit de fake & que par symbiose.

    Où ne reste que le niveau individuel du citoyen qui s'investit, s'intéresse et s'informe, avant de voter,
    où je m'insère pour ma part, pour démolir ce à quoi s'accrochent ces connards et pisseuses toxiques, ce dont se nourrissent tous partis politiques tradis, histoire de prolonger leurs beaux jours en attendant leur rente.

    clin d'oeil aux actuels membres de notre CE qui n'ont pas eu les couilles de démissionner Maudet, pour qui les contribuables devront travailler plus histoire de lui payer, à ce franco-suisse qui n'a jamais bossé de sa vie dans le privé, une retraite à coups de centaines de milliers de francs/an, à vie.

  • Divergente, c'est certain qu'il faille sortir la "politique" du contexte actuel et ne pas aller sur "leur" terrain !

    Le mot d'ordre serait de se réattribuer les droits qui nous appartiennent, qui nous ont été volés !

    Et au passage retrouver un tantinet d'esprit patriotique !!

  • Grosse surprise en Ukraine, un comédien remporte largement le premier tours avec plus de 30% des votes !

    Il ne faut plus aller sur le terrain des politiques !!

  • Bof, les comédiens qui viennent au politique on en a connu. Reagan, puis Beppe Grillo. Ils sont immédiatement récupérés par le système.

  • Les politiciens sont tous des comédiens. Pour la plupart aussi chers que mauvais.

  • Et si même les comédiens les plus en vue nous disent que la démocratie ne fonctionne plus, même s'ils sont confiants que la technologie viendra corriger tout ça, il y a du souci à se faire.
    https://www.wired.com/story/al-gore-green-new-deal/?CNDID=52112216&CNDID=52112216&bxid=MjM5NjgxOTAwNDg2S0&hasha=c1db7e99976d73da0f8f74993ba3a901&hashb=84acf3d55548efb12b9ef0eb9b1ba602926a19b5&mbid=nl_033119_backchannel_list1_p2&source=BACKCHANNEL_NEWSLETTER&utm_brand=wired&utm_mailing=Backchannel%20NL%20033119%20(1)&utm_medium=email&utm_source=nl

  • C`est surtout l`ego infantile qui gate le politicien. C`était pareil du temps que l`aristocratie menait le bal. Plus il y aura de femmes en politique et mieux ca vaudra car elles mettent moins d`ego dans la conduite du ménage.

  • Bonsoir Pierre,

    Cette nouvelle mise en page nuit gravement à la lisibilité du contenu de votre blog.

    Le billet reste encore à peu près lisible, mais cet espacement augmenté, ces bandeaux tâches avec des caractères blancs, ces fonds de couleur, me font trop mal aux yeux pour que je me penche dessus.

    Un conseil, remplacez toutes ces taches de couleurs par des lignes et des cadres aux traits fins, eventuellement des traits doubles, bannisez les caractères blancs ou de couleur (comme dans le cadre de saisie de ce commentaire, et surtout pas de flash de couleurs quand on glisse le curseur de la souris dessus.

    Désolé pour le retour négatif, mais vous comprendrez que si c'est pour jouer à des jeux video, je préfère aller sur la playstation.

  • Je vous comprends bien Chuck et j'ai poussé mon petit coup de gueule auprès de M. Mabut qui est responsable des blogs car je venais d'améliorer la mise en page et la Tdg a viré tout mon travail sans m'en informer. Ainsi ce sont tous les blogs qui prennent ce visuel. J'en suis désolé mais on va s'habituer.

  • J'aimerai aussi signaler la dégradation des fontes. Je suis à l'instant sur un écran Retina et elles sont floues.

  • Je n'ai pas d'écran rétina, mais sur ma tablette tout s'affiche normalement. Personnellement j'aime bien cette fonte aérée et le fait que les réponses de l'auteur du billet soient mises en évidence aussi. L'unité de couleur est un plus.
    J'ai suggéré à M. Mabut de trouver le moyen de faire en sorte que les liens proposés dans les commentaires soient directement accessibles sans devoir faire de copier-coller.

  • Ni tamedia, ni aucun magnat de la désinformation ne souhaite vraiment donner la parole à la population, ils ne le font que pour tester leur intégration virtuelle, après cet avertissement imposé aux blogueurs, attendez-vous à la fermeture des blogs tamedia !

    Ce changement n'est rien d'autre qu'un avertissement de mal-venue !!

    Je ne sais pas si vous avez remarqué le blackout de la presse depuis 2 ans, déjà qu'avant ça frôlait le vide, maintenant c'est fini, les infos sont sont cachées derrières les conneries publiées par les enfumeurs en séries.

    La manipulation médiatique et journalistique n'a jamais atteint de tels records.

  • Bonjour a tous les scrogneugneus de service! Moi j`aime bien cette nouvelle présentation aérée. Peut-etre que le bleu foncé serait avantageusement remplacé par un simple cadre mais des gouts et des couleurs... Bravo monsieur Mabut!

  • Oui, bonne idée Jean. Le bleu foncé empêche de lire le nom de l'auteur qui est en noir pour ceux qui proposent un lien.

  • A propos Pierre, Merci pour le tuyau Rifkin. J`ai pu me procurer finalement l`avant-dernier (la troisieme rév. ind.) et c`est passionnant. Dommage que tous ces beaux projets aient pris autant de retard mais on peut espérer qu`avec le 5G a l`ordre du jour et le dossier Brexit refermé les choses vont se décoincer.

  • Tous ses ouvrages sont passionnants. Ses vidéos de conférence aussi.
    https://www.youtube.com/watch?v=XamLzcj7NQk
    Il avait annoncé la fin du travail il y a 20 ans. Aujourd'hui il a mis de l'eau dans son vin et suggère que la transition énergétique va permettre la création de nouveaux jobs. Mais du coup c'est tout le système éducatif qui est à revoir...
    https://globallearninggoals.com/

  • Merci pour ces précisions, Pierre. En tout cas, lire Rifkin redonne un peu de confiance en le futur et c`est déja ca.

  • "Cette nouvelle mise en page nuit gravement à la lisibilité du contenu de votre blog."
    Je reprends à mon compte ce jugement de Chuck Jones. J'ajoute que je fais le même constat pour la plupart des "modernisations" de questionnaires et autres auxquelles nous sommes soumis depuis quelque temps.
    Il est normal que ceux qui en sont les auteurs gagnent leur vie, mais il ne l'est pas qu'ils rendent la consultation et le retours plus difficiles.
    Je ne pense que ce jugement s'explique par le simple fait que nous sommes attachés à nos habitudes et que nous le sommes d'autant plus que nous sommes avancés en âge (logique puisque les habitudes s'acquièrent avec le temps).

  • Vous souvenez-vous de la première VW golf Mère-Grand ?
    Lorsque j'ai vu débarquer le nouveau modèle qui diminuait la taille de la vitre arrière je fus horrifié.
    Puis je me suis tant habitué au nouveau look que j'ai fini par considérer que l'ancien était vraiment ringard.
    Depuis ce jour, je fais l'effort de temporiser mon jugement.
    Une des solutions, si vous éprouvez de la peine à lire ces notes, consiste à utiliser les outils d'affichage de votre navigateur qui vous permettent de zoomer pour agrandir la fonte.

  • @Pierre Jenni
    Je connais le processus que vous évoquez: il est illustré de manière spectaculaire par le fait que nous sommes généralement très attachés à la musique de notre adolescence. Très souvent notre capacité à évoluer avec le temps qui passe dans ce domaine, est généralement limité. Assez rares sont les gens qui apprécient le rap chez les jeunes qui ont passé les 45 ans.
    Pour ce qui est de votre conseil de lecture, la seule difficulté que j'ai c'est de déchiffrer votre nom à la fin de votre réponse. Le reste, est de nature plus générale: j'ai trouvé la nouvelle mouture des blogs rébarbative (sous une apparence plus moderne) dès qu'elle est apparue et j'ai toujours dû me forcer à intervenir sur le blog de J.F. Mabut, dès qu'elle est apparue.

  • " Assez rares sont les gens qui apprécient le rap chez les jeunes qui ont passé les 45 ans."
    On peut aussi ne pas apprécier le rap avant 45 ans...

    Sauf quand ça déchire grave la société de consommation et d'exploitation.

  • Pour être honnête, je vous avoue volontiers que je n'ai pas fait l'effort avec le rap. Je considère cet art comme de la poésie engagée qui s'appuie sur un beat et un son, mais je n'arrive pas à le considérer comme de la musique.
    Je pense que la tdg va corriger la signature des commentaires en noir que vous relevez. Mais nous sommes peu à avoir notre nom qui disparait ainsi parce que programmé en hyperlien vers un site, une page ou un réseau social. Et mes commentaires apparaissent tous sur un fond bleu.
    Sur le blog de M. Mabut c'est encore pire et j'ai eu les mêmes réticences que vous.

  • Bonne idée d`avoir un peu fait le ménage sur la fin de la page. Mots clé, calendrier et tutti quanti... On s`approche de la perfection.

  • https://www.nature.com/articles/s41467-019-09380-x

    Encore 1 point !!

  • Essaie au moins de rester sur le bon blog Corto.
    La technologie de détection radar pour les véhicules autonomes aurait plutôt sa place sur le blog Hey taxi ! où je traite de mobilité. Bien que nous ayons déjà largement fait le tour de ces questions...

  • Ecoute, j'ai posté plusieurs comm sur post, et rien ??

  • Cher Monsieur Jenni,

    Un bon conseil à partager avec tous vos amis:

    Si vous en avez assez de vous faire espionner par Google (etc.) qui garde en mémoire tous les termes que que vous utilisez dans vos recherches, utilisez Startpage.com, vous ne le regretterez pas:

    https://www.startpage.com

    Ils ont aussi un compte email crypté mais payant,

    Bien à vous,

    Un ami

  • Merci pour ce conseil. Je ne souffre pas trop de l'invasion publicitaire des moteurs de recherche. D'une part parce que j'utilise Duckduckgo.com et surtout parce que je consomme modérément et je sais ce dont j'ai besoin/envie. La pub est pour moi plutôt une distraction et je trouve que les clips sont souvent bien foutus. Je pense aussi que le fait d'utiliser un mac nous expose un peu moins.

  • @PJ
    "Je suis sidéré par l'arrogance manifestée par le Conseil des Etats qui refuse d'entrer en matière sur un contre-projet."
    je trouve au contraire que c'est plutôt une bonne nouvelle. Les contre-projets sont mis sur pied pour saboter une initiative.

  • Oui, on peut le voir ainsi. Mais vous savez comme moi Daniel que les initiatives ne passent que rarement et que le souverain suit en principe les mots d'ordres des partis.
    Sur ce coup, je sens qu'il est possible de l'emporter malgré les moyens conséquents dont disposent les grands groupes visés. Ce sera en tous cas un véritable test de notre démocratie.
    Mais je persiste à penser que le Conseil des Etats nous offre une image peu reluisante de notre politique fédérale.

  • En prenant connaissance du dernier billet de Jean Martin sur les blogs de 24h, je réalise soudain que les banques sont des multinationales. http://jeanmartin.blog.24heures.ch/archive/2019/08/07/desobeissance-civile-et-usage-de-la-force-publique-867798.html
    Raison de plus pour poser un OUI bien senti dans les urnes cet automne.

  • Je découvre une vidéo qui n'esquive pas les questions embarrassantes autour de l'initiative.
    https://www.cnnmoney.ch/shows/international-geneva/videos/swiss-ngo-public-eye-responsible-business-initiative?fbclid=IwAR07HUJykJDzOgAslHRCNhpCM1lZ9BW2DWWorCbVheHWm5rumJCNK7ew--8

    C'est plutôt marrant de voir deux Suisse-allemands causer en anglais. Ce qui est moins drôle c'est d'apprendre que cette initiative ne sera pas soumise au peuple avant 2020. Je soupçonne le CF de temporiser pour mettre à terre le comité d'initiative qui n'aura pas les moyens de subsister devant la puissance économique des puissants sur le long terme.

  • L'un des Vice-Présidents du Comité d'initiative est le Tessinois Dick Marty. S'il en est un qui ne se laissera pas "mettre à terre", c'est bien cet ancien Procureur, puis Conseiller d'État, puis Conseiller aux États, puis membre de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. Si vous n'avez pas lu son livre «Une certaine idée de la justice», paru l'automne dernier aux Éditions Favre, je vous le recommande vivement. Ses critiques contre les multinationales sont explosives.

    Ne serait-ce que par respect pour Dick Marty (que j'ai connu personnellement lorsque je travaillais comme juriste au DFJP, Division de l'entraide judiciaire internationale), pour la probité et l'incorruptibilité de cet homme intègre, je voterai OUI à l'initiative pour des multinationales responsables.
    Un OUI dont on pourrait penser qu'il demande un certain courage. En fait, il n'en est rien. Car ce OUI sera parfaitement inutile.
    Pourquoi "inutile" ?
    Parce que - c'est un secret de Polichinelle - une crise économique et financière d'une envergure inimaginable est programmée à l'échelle planétaire et devrait éclater prochainement - disons: d'ici cinq ans, dix ans au plus. Toutes les banques tomberont en faillite et l'argent n'aura plus aucune valeur - même la part de huit à neuf pour cent de la masse monétaire qui n'est pas virtuelle, ou fictive, ne vaudra rapidement plus rien (à ce sujet, il est regrettable que l'initiative «Monnaie Pleine» n'ait pas été acceptée). Après la chute du communisme, on assistera à celle du capitalisme (merci à la politique de croissance économique à tous crins).

    Et il faudra repartir de zéro, dans un monde sans foi ni lois (il n'y aura plus de tribunaux pour appliquer celles-ci). Une fois que tous les magasins d'alimentation auront été pillés et que tous les chats, les chiens et autres animaux de compagnie auront été dévorés, la terre sera peuplée d'affamés hagards mourant par myriades. Car il faut avoir ceci bien présent à l'esprit: plus rien ne fonctionnera. Les salaires ne pourront plus être versés faute d'argent (l'argent virtuel aura vécu) et il n'y aura plus ni électricité [*] (il faudra recommencer à cuisiner et à se chauffer au bois, recommencer à s'éclairer à la bougie), ni eau courante (il faudra retourner puiser au puits).

    Et les États dans tout ça? Ils n'auront pas été en mesure de rembourser les dettes colossales qu'ils avaient contractées en empruntant à tous vents. Et ils ne disposeront plus d'aucun revenu, les contribuables étant dans l'incapacité de leur verser quoi que ce soit. Cela étant, ils seront devenus incapables d'assumer les tâches qui leur avaient été confiées: justice, police (en particulier: maintien de l'ordre), etc. Bref, il n'y aura plus de gouvernements dignes de ce nom, plus d'États en état de fonctionner, plus de démocratie. Ce sera la lutte pour la survie et les neuf dixièmes de l'humanité périront dans une compétition sans merci où vols et meurtres seront monnaie courante. Ce sera: chacun pour soi. Ce sera: sauve qui peut. Ce sera: la loi de la jungle. Autrement dit: la loi du plus fort.

    Les multinationales, dans ce chaos? Balayées par la crise.

    Mais il y aura tout de même un aspect positif: les émissions de CO2 diminueront au-delà de toute espérance et les écologistes seront satisfaits, puisque c'est là une de leurs priorités.
    Et Greta Thunberg pourra cesser son combat contre le réchauffement climatique - sans doute pour le remplacer par un autre (syndrome d'Asperger oblige).

    [*] Fini l'aspirateur à poussière, fini les machines à laver, fini l'éclairage avec des ampoules, fini la TV, fini internet (et par la même occasion, fini les GAFAM). Et panique dans les hôpitaux, malgré les groupes électrogènes. Car pour les alimenter, il faut du combustible. Or le combustible ne sera pas simplement hors de prix: il n'y aura plus de livraisons puisque plus personne n'aura de quoi payer la facture. Ce sera la fin de tout ce qui fonctionne avec du charbon ou du pétrole: fini les véhicules à moteur, fini les transports maritimes, fini la navigation aérienne...

  • ...fini l'éclairage avec les ampoules...
    Voilà qui me permet de rebondir sur le billet de Sormani qui m'a censuré lorsque j'ai évoqué la pollution lumineuse qui nous empêche de voir les étoiles.
    Il nous offre une démonstration éclatante de l'inutilité crasse de cette caste d'intermittents du spectacle occupés à brasser de l'air au frais de la princesse.

  • Un grand merci Mario pour ce commentaire qui me confirme dans mon sentiment d'être un frère en esprit. Je vois à peu près le même scénario se dérouler sauf que je suis un indécrottable optimiste qui considère que la nature trouve toujours un moyen de s'en sortir par le chemin le plus court. Il est fort probable que cela implique l'éradication de l'homme mais ce ne sera que pour mieux rebondir avec le suivant selon la logique de l'évolution des espèces.
    Nous vivons une époque complètement originale. Les bouleversements sont tellement spectaculaires et rapides que nous sommes tout simplement incapable de suivre. Soyons reconnaissants et bouffons la vie à pleine dents.

  • "Après la chute du communisme,"
    Correction:
    Après la chute d'un pays où le système économique en vigueur était la capitalisme monopolistique d'Etat.

    Qui était selon Lénine l'anti-chambre du socialisme. Donc ni l'un (le communisme, malgré le nom du pC), ni l'autre (le socialisme, malgré le nom urSs).

    Sacré Mario!
    Maintenant il verse dans la prophétie apocalyptique, bref une révélation!
    Cela fait plus de 20 ans que j'attends le big crash. J'ai l'impression d'attendre Godot.
    Je garde précieusement ce commentaire de Mario et sa prévision pour pouvoir le lui ressortir dans... 10 ans.

    Seriez pas un peu survivaliste, Mario?
    Donc faire comme la Russie: acheter de l'or, disposer d'un jardin et s'armer au maximum. Charmant.

    Et si c'est la loi du plus fort, ce sont les multinationales qui seront le mieux... armées.

    @PJ
    " Il est fort probable que cela implique l'éradication de l'homme mais ce ne sera que pour mieux rebondir avec le suivant selon la logique de l'évolution des espèces."

    Aucune chance. Même en cas de guerre nucléaire il y aura des survivants. Il y a une évolution des espèces, mais il n'y a aucune "logique". Vous avez trop regardé la "Planète des Singes".

  • Je ne sais s'il y a une logique naturelle de l'évolution des espèces, mais ce qui nous pend au nez risque bien d'être pire. Le cyborg est déjà une réalité. Couplé à l'IA nous assisterons prochainement à l'avènement d'un surhomme bien différent que celui qu'évoquaient Aurobindo et Nietsche. Les survivants se planqueront dans les forêts s'il reste des arbres.
    Et oui, je suis très friand de SF mais pas grand fan de la planète des singes.

  • Daniel a écrit: "Je garde précieusement ce commentaire de Mario et sa prévision pour pouvoir le lui ressortir dans... 10 ans."

    Très exactement, j'ai écrit: "une crise économique et financière d'une envergure inimaginable est programmée à l'échelle planétaire et devrait éclater prochainement - disons: d'ici cinq ans, dix ans au plus."

    Je précise: d'ici cinq ans si Trump est réélu.

    Dans dix ans, Daniel, si nous avons survécu, nous arpenterons la forêt à la recherche de baies et de champignons comestibles, vêtus de peaux de bêtes.

    Poilus, barbus, vêtus de peaux de bêtes
    Ils bravaient la tempête
    Tue-le, tue-la
    C'était la loi des Gaulois!
    https://greatsong.net/PAROLES-RICET-BARRIER,LA-JAVA-DES-GAULOIS,108277119.html

  • Bonjour

    Monsieur Jelmini, de ce côté me voici :-)

    En phase avec votre dernier commentaire quoique je pense qu'il reste un peu plus de temps. Je vois les années réellement méchantes aux alentours de 2040...Car:

    "Ils ne sauront plus que faire"

  • Bien le bonjour, absolom.
    "Ils ne sauront plus que faire", concluez-vous.

    En effet. Car "ils" (les survivants, s'il y en a) devront tout réapprendre. Et ils auront moultes difficultés car ils sont mal préparés à résoudre les problèmes qui se poseront à eux.
    https://www.youtube.com/watch?v=h17n8XCuXD8
    (...)
    Ils ne savent plus le cri de la chaine
    Aux portes des puits à la mérienne
    (...)
    Ils ne savent plus le feu qui s'éveille
    Les matins blottis dans la gelée blanche
    (...)
    Ils ne savent plus marcher sur la terre
    D'un pas rassuré aux temps des labours

    Réapprendre à faire un feu...; à traire à la main...; à laver le linge à la fontaine...; à égorger, plumer et vider un poulet (ou un canard)... https://www.youtube.com/watch?v=zWrNmnnNBsU

  • Le retour de Bernie. https://www.youtube.com/watch?time_continue=39&v=2O-iLk1G_ng

    "Les lobbies de la pharma ont dépensé 4,5 milliards de dollars en vingt ans pour passer des lois qui protègent les brevets aux dépens de la santé des citoyens US."

    "Les médicaments contre le diabète type 2 coutent dix fois moins au Canada qu'aux US."

    La campagne de dénigrement va s'annoncer féroce. Nous en aurons un infime aperçu chez nous lorsque l'initiative pour des multinationales responsables sera enfin au calendrier.

  • « En prenant connaissance du dernier billet de Jean Martin sur les blogs de 24h [...] »

    ... je réalise que son auteur semble courir après un prix nobel (let. minuscules volontaires), comme l'avait fait auparavant Dubochet, l'inventeur de l'eau froide, suivi maintenant de la petite Greta qui perçoit le carbone à l'oeil nu... ... hélas je pense que pour lui c'est peine perdue... faudrait qu'il paillassonne avec davantage de charisme...

  • "Je précise: d'ici cinq ans si Trump est réélu.
    Dans dix ans, Daniel, si nous avons survécu, nous arpenterons la forêt à la recherche de baies et de champignons comestibles, vêtus de peaux de bêtes."

    Je vous avais bien lu et j'avais choisi 10 ans pour vous laisser une chance supplémentaire, mais si vous insistez pour 5 ans, soit, je vous reservirait votre prophétie dans 5 ans, soit en été 2024. Dans votre scénario, je plains les gens des villes qui ne sauront pas faire la différence entre une amanite et une coulemelle.

    Sacré Mario!

    @PJ
    "l'avènement d'un surhomme bien différent que celui qu'évoquaient Aurobindo et Nietsche"
    Le malheur, c'est que la prophétie de Nietzsche semble devenir autoréalisatrice. Pas pour le surhomme, mais pour ses idées politiques et sa société de castes. Il a inspiré le nazisme, et l'idéologie dominante reproduit ses idées, en fait les idées d'un type atteint de psychose. Oui, il a été fou toute sa vie avant de devenir dément. C'était un nationaliste européen, un raciste, un colonialiste, pour l'élimination des malades et des mal formés, entre autres. Il traitait le peuple de bétail, était férocement anti-démocrate et vomissait l'éducation pour le bétail.

  • "Les gens des villes (...) ne sauront pas faire la différence entre une amanite et une coulemelle".
    C'est bien vrai, Daniel.
    Dans la lutte pour la survie, les gens des champs partent avec un gros avantage sur les gens des villes.

    Le Risoud sera mon refuge.
    https://www.myvalleedejoux.ch/fr/P20218/foret-du-risoud
    J'y connais une grotte qui ne demande qu'à être aménagée...

  • Lorsque je dis Monsieur Jelmini "ils ne sauront plus quoi faire", je parle de l'humain en général, vous, moi...les dirigeants, la science etc...et ce juste avant que ça saute.

    Parce que tant qu'on saura quoi faire, ça n'explosera pas...

  • @ Daniel et @ absolom, qui a écrit: "Je vois les années réellement méchantes aux alentours de 2040..."

    Il ne m'était pas possible de miser sur une date aussi éloignée.
    Je m'explique.
    Greta Thunberg et sa clique estiment que si l'on n'atteint pas la neutralité carbone (= zéro émissions nettes) d'ici 2050, le réchauffement climatique sera irréversible et la race humaine sera en voie d'extinction [*].

    Mon objectif étant de ravir la vedette à Greta et à son minois de poupée en provoquant un buzz planétaire éclipsant celui suscité par ses déclarations fracassantes sur le dérèglement climatique ("I want you to panic"), il me fallait pronostiquer la fin des haricots dans un délai sensiblement plus court que trente ans, de sorte que:
    1) l'extinction de la race humaine survienne nettement plus tôt avec mon baratin qu'avec le sien;
    2) la panique déclenchée par ma  soit à la fois prioritaire et plus irrésistible que celle que la sibylle [**] suédoise s'ingénie à provoquer.

    Ainsi, comme je l'ai expliqué, si la catastrophe économico-politico-financière annoncée survient à brève échéance, elle rendra complètement surannées les revendications de Gretchen visant à réduire drastiquement les rejets dans l'atmosphère de gaz à effet de serre liés à l'activité humaine.

    Pardon? Vous dites? Moi, jaloux de Greta?
    Euhhh... Bin... oui, je l'avoue: je suis jaloux [***] d'elle. Mieux que ça: j'ambitionne de la détrôner.
    Mes handicaps? Ce sont en même temps mes atouts:
    1) je n'ai plus la beauté de la jeunesse ("des ans l'irréparable outrage");
    2) je ne suis plus vierge (je vous salue Greta, pleine de grâce; vous êtes bénie entre toutes les femmes);
    3) je suis un homme (je vous salue Mario, plein de graisse; vous êtes honni entre tous les hommes);
    4) je ne suis pas atteint d'autisme (quoique, il faudrait vérifier; par contre, je suis atteint de polyneuropathie démyélinisante, ce qui devrait suffire à faire entrer en transe les foules en délire).

    [*] Ne pas confondre avec une extinction de voix.

    [**] "Une sibylle est une prophétesse, une femme qui fait œuvre de divination. (...) la sibylle parle à la première personne, revendique l'originalité de sa prophétie et le caractère indépendant de ses réponses." (https://fr.wikipedia.org/wiki/Sibylle).

    [***] Pour ma défense: j'ai de qui tenir, puisqu'il m'a fait à sa ressemblance:
    "Car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux" (Exode 20:5).

  • "Parce que tant qu'on saura quoi faire, ça n'explosera pas..."
    Ohohohoh, en voici une qui a défaut d'exploser, a cramé vite fait bien fait.
    https://www.zerohedge.com/news/2019-08-11/watch-tesla-autopilot-moscow-slams-tow-truck-explodes-flames
    Et à propos d'intelligence artificielle, il y a un mot de trop, et ce n'est pas artificielle, n'est-ce pas PJ?

  • Absolom, pour le peu de temps qu'il nous reste à vivre, faites-moi plaisir: appelez-moi Mario.

    À part ça, je vous suis parfaitement.

    Prenons le cas d'une météorite géante qui foncerait droit sur la terre: que pourrions-nous faire? Cela s'est déjà produit, avec les conséquences décrites dans cet article:
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2019/01/11/01008-20190111ARTFIG00223-la-meteorite-qui-a-tue-les-dinosaures-a-forme-une-vague-de-1500-metres-de-haut.php.
    Si une même situation devait se prédenter dans les années à venir, les hommes seraient dans l'incapacité d'éviter une répétition de la catastrophe.

    La crise économico-politico-financière qui se prépare sera sans précédent. Sans commune mesure avec les crisettes de 1929 ou 2008.
    Ayant choisi la fuite en avant, les hommes, dans leur soif aveugle de profit et d'enrichissement, n'ont fait que repousser l'échéance, qui est maintenant proche. N'ayant pas pris les mesures qui s'imposaient pour prévenir la catastrophe qu'ils auront eux-mêmes déclenchée, ils seront incapables de la déjouer.
    D'où la fable:
    Le financier ayant amassé sans compter se trouva fort dépourvu quand le krach fut venu.

    Il suffira d'un rien pour mettre le feu aux poudres (un faux pas dans la guerre commerciale entre Trump et la Chine, par exemple, pourrait suffire). Et alors rien ni personne ne pourra empêcher le séisme.

  • "Il suffira d'un rien pour mettre le feu aux poudres (un faux pas dans la guerre commerciale entre Trump et la Chine, par exemple, pourrait suffire). Et alors rien ni personne ne pourra empêcher le séisme."

    C'est compter sans le retour de Bernie qui pourrait bien avoir ses chances ce coup-ci. Le petit rien pourrait bien venir du pari protectionniste de Trump qui sera décisif pour sa réélection.
    https://www.inverse.com/article/58365-has-bernie-sanders-met-aliens-yet?link_uid=4&utm_campaign=most-read-2019-08-09&utm_medium=most-read&utm_source=newsletter

  • Inverse joue un peu trop dans le registre sensationnel à mon goût. D'ailleurs je déplore la reprise de cette anecdote sur les extra-terrestres qui clôturait un débat d'une bonne heure sur une plaisanterie alors que l'interview donnait une image autrement plus sérieuse de ce candidat.

  • "Inverse joue un peu trop dans le registre sensationnel à mon goût."
    Ne vous en faites pas pour moi. Je crois savoir faire la différence d'avec une revue strictement scientifique.

  • Je serais plutot de l`avis de Mario. Le protectionnisme, il aurait fallu l`appliquer lorsque les économies occidentales n`étaient pas encore dépendantes de l`industrie et du marché chinois. La Chine a bien manoeuvré en introduisant ses matieres premieres (métaux rares) et surtout ses constituants de toute sorte dans les produits occidentaux, en continuant quasiment seul a fabriquer des antibiotiques et dieu sait quoi encore parce que ca ne valait plus le coup pour les industries occidentales. L`industrie chinoise, de son coté, s`est peu a peu libéré de la dépendance par rapport aux produits occidentaux et s`est fait un marché intérieur immense. La Chine s`entend bien aussi a jouer l`un contre l`autre les marchés et les fournisseurs européens et us. Je pense donc comme Mario, a la différence que la grande cacade a venir va surtout frapper les économies occidentales, la Chine sautant sur l`occasion pour mettre la main sur toutes les entreprises occidentales et surtout européennes qui l`intéressent. Comment on dit en mandarin "bienvenu sur la planete Chine"?

  • On dirait du Jean Christophe Schwaab et pourtant ça vient de Pierre Jenni, allez comprendre...

  • "le réchauffement climatique sera irréversible et la race humaine sera en voie d'extinction"
    Sérieux? C'est quoi cette connerie?

    "polyneuropathie démyélinisante"
    Dites-nous que ce n'est pas vrai!!!

    "Si une même situation devait se prédenter dans les années à venir, les hommes seraient dans l'incapacité d'éviter une répétition de la catastrophe."
    Du moment que la météorite tombe au bon endroit, je ne vois pas d'objection si c'est la volonté de la divinité auquelles croient certains. Ensuite ce n'est pas tous les jours qu'une grosse météorite percute la Terre, et pour la vague de 1,5 km de haut, wouaf wouaf, y avait donc des reporters sur place... Et les dinosaures sont toujours parmi nous. Et la cause de l'extinction de nombreuses espèces n'est pas la météorite...

    "Presidential hopeful Bernie Sanders shocked the world this week, promising Joe Rogan that he would tell the American people the truth about aliens if he is elected president in 2020."
    Plié de rire! Les seuls extraterrestres sont dans des asiles psychiatriques ou devraient y être. Pauvre Bernie. Un certain Robert Steele prétend qu'"ils" se sont même établis sous certaines villes US. Au fou! Et ceux qui doutent sont traités de crétins. Il y aurait même plusieurs sortes d'et: certains seraient même des sortes de plasma!

    A part ça:
    https://www.ickonic.com/product/everything-you-need-to-know-but-have-never-been-told-by-david-icke/

    Et encore plus sérieux:
    https://www.youtube.com/watch?v=1vSvU4Bt5RM

  • Voilà bien la réaction que je craignais et je ne suis pas surpris qu'elle vienne de Daniel à qui je recommande vivement de visionner l'interview pour comprendre à quel point cette histoire d'aliens est récupérée pour ridiculiser le candidat. Mère-grand n'est pas dupe et il sait trier, ma remarque ne s'adressait pas à lui en particulier mais à tous ceux qui se font avoir comme le dénonce d'ailleurs Icke.
    Ceci dit, ces liens sont tellement médiocres au niveau de la réalisation que je zappe. Icke cause avec un trafic permanent en fond et l'autre nous inflige la camera son de l'ordi de l'invité.

  • De toute maniere il faut vraiment etre du niveau de Icke pour croire que des visiteurs ET s`abaisseraient a se meler de la politique chez les merdophages purée de nous autres. Est-ce que les ethnologues se melent des élections de chef de village au fond des cambrousses qu`ils observent? Cela dit, Sanders a a peu pres autant de chances de l`emporter -meme contre un Trump et c`est tout dire- que moi dedevenir pape.

  • "Cela dit, Sanders a a peu pres autant de chances de l`emporter -meme contre un Trump et c`est tout dire- que moi dedevenir pape."

    Bon, d'abord il faut de la motivation. Et je doute que la fonction de pape vous titille Jean. Ensuite, si vous prenez le temps de visionner cet interview, vous comprendrez que Bernie parle au plus grand nombre. C'est un fin renard conscient qu'en s'adressant souvent aux "vieux", il touche l'électorat majoritaire. Les jeunes ne votent presque pas. Mais surtout il dit ce que tout le monde sait mais n'ose trop relever. Beaucoup d'eau va passer sous les ponts d'ici l'investiture.

  • Jeunes ou pas, les ricains ne votent jamais en masse pour un vieillard. Ca fait partie de la "culture" us tres centré sur les apparences (paraitre ou ne pas etre). Je pense que cett fois beaucoup dejeunes voteront car le Donald est vraiment too much.

  • Bernie a la cote auprès des jeunes et il est extrêmement vif d'esprit et sain de corps. Je le verrais bien avec un ticket pour Maryann Williamson à la vice-présidence. A 67 balais elle a le look d'une quarantenaire et il ne semble pas qu'elle ait abusé du bistouri.

  • Sanders populaire chez les djeunnes? Ouaip, chez les étudiants en sciences-po qui votent démocrate.

  • Pierre Jenni vire marxiste-léniniste, ou il va répondre: 1) qu'il ne sait pas ce que c'est, 2) que le populisme ambiant n'a que faire des étiquettes et des cours académiques, ce qui compte c'est l'ivresse du geste.

  • Oui, je pourrais bien répondre ainsi. J'ai une vague idée du marxisme qui semble revenir à la mode de nos jours. Lénine, euh... Les cours académique, au secours. Le populisme ambiant y'aurait trop à dire mais en gros, on n'a que ce qu'on mérite. L'ivresse du geste je serais presque en phase mais je pense qu'il y a de meilleures défonces.
    Alors non, je passe. Et puis je l'aime bien moi ce Christophe Schwaab, même si je suis rarement sur la même longueur d'onde. Disons plus simplement que pour moi, aujourd'hui, se dire de droite ou de gauche signifie qu'on vit à une autre époque et qu'on ne mesure pas le changement en cours.
    Je ne le dirai jamais assez, nous vivons un moment charnière et nous avons une chance inouïe d'être né au milieu du siècle dernier.

  • Le changement n'est rien d'autre qu'une manifestation de l'entropie et il y a une foule de synonymes pour qualifier ce processus au sein de la société : déliquescence, décomposition, régression, abâtardissement, dégénérescence, avilissement et j'en passe. Le changement se mesure en pertes, c'est ce que les utopistes nomment progrès. On lâche du lest pour avoir le sentiment de voler plus haut. Il ne faut pas déprimer pour autant, c'est comme ça depuis toujours. Ce qui est flippant, par contre, c'est de voir des amateurs sans aucune notion de macroéconomie ou de droit, et sans avoir jamais suivi un cours d'économie politique, se présenter aux élections dans le but de rendre le monde meilleur: c'est une église qu'il leur faudrait.

  • Euh des candidats cultivés au profil que vous évoquez, vous en connaissez beaucoup ?
    Heureusement que nous sommes différents et complémentaires. Un élu de l'exécutif peut heureusement compter sur une kyrielle de conseillers pour pallier ses manques.
    Lors de mon aventure pour le CE, j'ai clairement annoncé la couleur. Je suis parfaitement ignare de ces questions économiques et j'observe que les économistes eux-mêmes ne sont pas foutus de se mettre d'accord. En revanche j'ai su mener ma barque tant à la tête de mon entreprise de taxis qu'à la présidence de Taxiphone où j'ai pris les mesures qui nous ont permis pour la première fois en cinquante ans de faire du bénéfice tout en diminuant la redevance des chauffeurs. Je n'en suis pas peu fier. Mais ce qui m'intéressait, et m'intéresse toujours, c'est la mobilité. Et je prétends sans fausse modestie en comprendre les subtilités afin d'apporter les solutions pour retrouver de la fluidité à Genève, tous modes confondus. Mais c'est un autre sujet que je développe avec passion sur mon blog Hey taxi !

    Ceci dit, n'allez surtout pas penser que je me sente visé par votre charge qui pourrait concerner la plupart des candidats à un exécutif. Selon mon expérience et les contacts avec une bonne dizaine de Conseillers d'Etat je considère que la politique en général est une activité pour les nuls en mal de reconnaissance. Notre système de milice permet à n'importe qui d'être élu pour autant qu'il y consacre sa vie en grimpant lentement les échelons jusqu'à que son tour vienne. Et en principe, lorsqu'il accède enfin à un exécutif, il a fait tant de courbettes pour répondre aux exigences de ses soutiens qu'il a perdu de vue sa première intention qui était, peut-être et dans le meilleur des cas, de servir.

  • Jean Jarogh a écrit:
    "Cela dit, Sanders a a peu pres autant de chances de l`emporter - meme contre un Trump et c`est tout dire - que moi de devenir pape."

    OUI, NOUS VOULONS JEAN JAROGH POUR PAPE !
    Cliquez sur
    https://www.change.org/p/au-grand-maître-de-la-dimension-poznave-pour-le-démission-de-françois-et-la-désignation-de-jean-jarogh-comme-nouveau-pape/share_for_starters?just_created=true
    et signez la pétition
    «Pour la désignation de Jean Jarogh comme nouveau pape».

    En route vers un monde meilleur!

  • C`est beaucoup trop d`honneur Mario, je suis indigne de la sainte mitre et d`ailleurs la derniere fois que j`ai mis les pieds dans une église c`était quand je faisais le croque-mort pour un boulot d`étudiant. C`est la que j`ai compris qu`on est ptete peu de chose mais alors `tain que c`est lourd a porter une fois emballé-pesé dans une boite en sapin.

  • Ne vous faites pas prier, Jean!
    Une fois assis sur le Saint-Siège, vous pourriez proclamer la dissolution du Vatican et la distribution de ses richesses aux pauvres, comme le prévoit l’Évangile [*]. Ne serait-ce pas là un merveilleux programme?

    [*]
    • “Tout ce que tu as, donne-le aux pauvres” (Matthieu 19:21, Marc 10:21 et Luc 18:22; voir aussi Matthieu 26:9, Marc 14:5, Jean 12:5 et Jean 13:29 in fine );
    • “Vendez ce que vous possédez, et distribuez-en le produit aux pauvres” (Luc 12:33, traduction Bible du Semeur; dans le même sens: Matthieu 19:21) [**].
    À propos des trésors amassés par le Vatican et par ses banques, la Bible avait averti: “Vous qui êtes riches, pleurez et gémissez à cause des malheurs qui vont s’abattre sur vous! Vos richesses sont pourries” (Jacques 5:1-2; selon certains, cette prophétie serait à l’origine de l’adage “Pleurera bien qui pleurera le dernier”).
    Toutefois, les banquiers pontificaux se sont défendus en opposant à la position décadente adoptée par cette fripouille de Jacouille un texte beaucoup plus ancien et manifestement plus sacré: “«C’est à moi qu’appartient tout l’argent et tout l’or», dit l’Éternel des armées” (Aggée 2:8).
    “Pourquoi «manifestement plus sacré», ce texte?”, n’ont pas manqué de demander certains révisionnistes.
    Parce qu’à devoir choisir entre la parole du Père et des propos tenus par le Fils ou par des disciples du Fils (qui plus est: des disciples notoirement indisciplinés), l’hésitation n’est pas possible: la préséance revient au Père.
    Et “pourquoi la parole du Père devrait-elle l’emporter sur celle du Fils?”, ont encore demandé ces mêmes révisionnistes.
    Jésus s’est chargé de répondre lui-même à cette question: “Parce que le Père est plus grand que moi” (Jean 14:28).

    [**]
    Si jusqu’ici les riches se sont abstenus d’abandonner leurs biens aux pauvres, c’est en vertu du raisonnement suivant: “Supposons que je donne tous mes biens à un pauvre: le pauvre en question deviendra riche et moi je deviendrai pauvre. Par conséquent, le pauvre devenu riche sera tenu à son tour de me donner tous ses biens puisque je serai devenu pauvre. De sorte que je récupérerai ma fortune”. Et de faire valoir qu’il faudrait recommencer ce manège jusqu’à la mort de l’un des deux, ce qui ne leur laisserait pratiquement aucun temps pour se livrer à des activités plus constructives, telles que faire le ménage, s’occuper des enfants, prier le Seigneur, tromper son conjoint, prêter à usure, etc. C’est là que l’Évangile extra-canonique de Thomas entre en jeu, coupant court à toute hypocrisie: “Jésus a dit: «Si vous avez de l’argent ne le prêtez pas mais donnez-le à celui qui ne vous le rendra pas»” (logion 95). Au Jésus de Thomas, on ne la fait pas. La nature humaine, il connaît.

  • La fin de mon dernier commentaire est mal passée. La voici rectifiée:

    (...) coupant court à toute hypocrisie: “Jésus a dit: «Si vous avez de l’argent ne le prêtez pas mais donnez-le à celui qui ne vous le rendra pas»” (logion 95). Au Jésus de Thomas, on ne la fait pas. La nature humaine, il connaît.

  • Bill Gates and Co aussi connaissent bien ces principes économiques dont parle rabbit. Ils optimisent au travers de fondations tout en se rachetant une conscience et des actions pour le paradis.

  • La pétition a démarré sur les chapeaux de roue: déjà une signature!
    Voici le lien exact (il semble qu'il y ait eu une bulle [pontificale?]):

    https://www.change.org/p/au-grand-maître-de-la-dimension-poznave-pour-le-démission-de-françois-et-la-désignation-de-jean-jarogh-comme-nouveau-pape

    Tous avec Jean Jarogh, en route vers un monde meilleur !

  • Ma foi si on a de l'argent (en trop s'entend), autant le donner. Ca permettra au suivant d'en avoir et qui sait...de répliquer le geste

  • @ absolom: malheureusement (ce ne serait pas la première fois que cela arrive), le début de mon message semble ne pas être parvenu à Pierre Jenni.
    @ Pierre Jenni: pourriez-vous vérifier dans son centre de pilotage (utiliser la dernier envoi qui vous est parvenu). Si négatif, me faire savoir et je vous l'envoie par email.

  • Voilà, absolom: Pierre a réussi à mettre la main sur mon commentaire et vous le trouverez ci-dessus dans son intégralité portant l'indication 20h40.

  • Je ne sais pas ce qui se passe avec ces blogs mais depuis que la mise en page a été modifiée j'ai très souvent des commentaires qui restent en attente sans que j'en sois averti.
    Ce n'est que lorsque j'ouvre la gestion que je découvre ces commentaires non publiés. J'ai alors l'option de les mettre en ligne mais ils ne figurent pas dans la liste des derniers commentaires publiés.
    Et comme Mabut n'a pas l'air d'avoir envie de s'en occuper malgré plusieurs messages à ce sujet et d'autres problèmes de mise en page, il faudra nous y faire. Mais rassurez-vous, je veille au grain et je ne censure pour ainsi dire jamais. Enfin... je me comprends.

  • "Voilà bien la réaction que je craignais et je ne suis pas surpris qu'elle vienne de Daniel à qui je recommande vivement de visionner l'interview pour comprendre à quel point cette histoire d'aliens est récupérée pour ridiculiser le candidat."
    Sanders se ridiculise tout seul. Poutine un dictateur. Et puis quoi encore? Réélu avec plus de 70% des voix au premier tour. Le gouvernement chinois avec le soutien de plus de 80% du peuple. Oui, des dictateurs du peuple. Pas des dictateurs de la nomenklatura au profit des millardaires. Sanders ne vaut pas mieux que Clinton. et de toute façon comme on le voit avec Trump, tout dissident subirait le sort de JFK et de RFK. Cette histoire d'aliens montre la débilité des politiciens yankees de quelque façon qu'on l'envisage.

  • Je ne tiens aucun homme ou femme politique en haute estime mais je m'abstiens de les critiquer tant je suis conscient des limites du système. En fait un élu est, ou devrait être, le serviteur suprême. Idéalement du plus grand nombre, mais là c'est du rêve.
    En visite à Novosibirsk en 2014 pour donner une présentation sur le fonctionnement des taxis en Suisse lors du forum international des transports, j'ai pu prendre la mesure de la popularité du président Russe dont la légitimité est incontestable, contrairement à celle d'un Trump par exemple. Je pense qu'il faut avoir une sérieuse culture générale pour comprendre les tendances politiques dans les diverses régions du globe. Décaillet en est un parfait exemple pour l'Europe et la Suisse. Il y a consacré sa vie et pourtant il fait encore des bourdes lorsqu'il vient y mêler ses convictions.
    Mais est-ce suffisant pour s'abstenir de dénoncer l'absence totale d'opposition et de débat dans certains pays qui pratiquent une répression systématique de tous ceux qui pensent différemment ?
    Pour moi, Sanders est un cadeau à l'humanité. Il fut pris au dépourvu avec cette question idiote et s'en est relativement bien sorti par une pirouette en suggérant que sa femme exigerait de lui qu'il diffuse toute info disponible sur le sujet des aliens. Tout le reste de l'interview montre ses qualités exceptionnelles de concentration, de vivacité d'esprit, d'humour et surtout un discours très franc qui tranche avec l'habituelle langue de bois du milieu.
    Et comme les Américains ont l'art du spectacle et de la surprise, ils pourraient bien porter Sanders à la présidence à la condition qu'il n'utilise plus jamais le mot "socialiste" dans ses discours.

  • @PJ
    Je ne suis pas sûr que vous ayez écouté l'entretien jusqu'à la fin. Ce type est très dangereux. Non seulement il dit une connerie grosse comme une maison, mais il se comporte comme un fasciste. Très dangereux, parce qu'il n'est pas le seul, mais heureusement il ne sera pas élu.

  • Je pense que vous n'avez pas écouté Sanders attentivement.

    Pour le moment Trump n'a pas agressé l'Iran, il veut le retrait des troupes de Syrie, il ne veut pas être le gendarme du monde. Mais visiblement quelqu'un lui tient le couteau sous la gorge et il y a des forces qui le dépassent: il a promis de rendre publics les derniers éléments du dossier de JFK, de mettre Killary en prison, de faire une enquête sérieuse sur le 911, mais tout est bloqué. Et maintenant Epstein. Trump avait tout avantage au témoignage d'Epstein.

  • @PJ
    "Tout le reste de l'interview montre ses qualités exceptionnelles de concentration, de vivacité d'esprit,"
    Ô misère! Faut-il que je vous transcrive le passage où il annonce une politique hégémonique sans partage et au service du complexe militato-industriel, tout juste s'il n'annonce pas une nouvelle guerre mondiale. Compétent? N'avez-vous pas relevé la connerie monumentale qu'il a proféré? Mais quel crétin!

  • Bon Daniel, soyons clairs. Je n'entends pas entrer dans un tel débat. Nos pensées, les vôtres et les miennes ne sont que des hallucinations passagères qui s'inspirent d'illusions pour fabriquer une réalité relativement supportable.

  • C'est ça, gardez donc vos illusions. Mais parlez seulement pour vous, je vous prie.
    Réalité supportable? Vous en êtes là?

    "In 1941 after Pearl Harbour we were faced with a war in the East with China a war in the West in Europe with Hitler, within two years the USA had transformed its economy to address and win the war basically in two or three years by re-industrialisating, we can do it, we can lead the world and that is what we have to do."
    Ce crétin ne sait même pas que la guerre était contre le Japon, que les USA ne sont entrés en guerre en Europe qu'en juin 44, que la guerre en Europe a été gagnée par les Soviétiques, et il veut diriger le monde. Comme tout prétendant dictateur.

  • Oui, j'ai relevé cette bourde avec le Japon que j'attribue à l'omniprésence médiatique de la Chine en ce moment. Pour le reste il faut être capable, si c'est possible, de se mettre dans la peau d'un américain pour comprendre. Près de la moitié d'entre-eux ne connaissent rien du monde extérieur.
    D'abord je vous signale que les Européens n'ont pas non plus conscience du rôle de l'union Soviétique dans cette guerre.
    Ensuite, ne vous en déplaise, les US ont toujours donné l'impulsion par leur génie créatif et leurs façons décomplexées de risquer des trucs. Le monde entier les copie. Alors quitte à avoir un modèle, vous ne m'en voudrez pas de préférer infiniment celui de Sanders à celui de Trump.
    Je vous concède cependant que Trump ne semble pas un va-t-en-guerre comme Hillary Clinton qui aurait vraisemblablement mis la planète à feu et à sang si elle avait été élue. Rien à voir avec Sanders.

  • Vous en connaissez beaucoup qui s'expriment de manière aussi claire et fluide, sans la moindre hésitation et pourtant très calmement, en laissant toujours son interlocuteur terminer ses phrases interminables. Pas le moindre euh... pour chercher ses mots. Vous n'avez rien d'autre que Chine et Japon en plus d'une heure d'interview. Moi je n'ai encore jamais vu ça. Maudet peut-être...et en allemand !

  • Oui, j'en connais un autre (dans un autre pays), qui s'exprime de manière aussi claire et fluide que Sanders, sans la moindre hésitation et sans le moindre euh... pour chercher ses mots.
    Et il a été élu!
    Regardez et surtout écoutez ce morceau d'anthologie:
    https://www.letemps.ch/images/video/suisse/guy-parmelin-createur-propre-langue
    MORT DE RIRE !!!

  • Géo, t'es salaud, quand même !
    Je m'amusais bien ici avec des gens sympa et drôles dont tu pourrais faire partie si tu ne te prenais pas tant au sérieux.
    Et tu me poses un autre problème. Décider de s'éclipser, quelle que soit la motivation, est une autre manière de donner le pouvoir à l'ego.
    Mais je suis d'accord que cette omniprésence est aussi indécente qu'artificielle puisqu'elle n'est alimentée que par quelques allumés qui viennent se distraire.
    Allez, fais pas la gueule, et viens rigoler avec nous.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel