Genève

  • Le roi est mort, vive le roi !

    Imprimer

    Après les taxis, et tous ceux qui vont encore venir, voici les complaintes de la presse. Ce billet est une introduction au thème de la disruption numérique qui permet de se passer des intermédiaires et de s'improviser journaliste.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Blogs, Genève 231 commentaires
  • Des multinationales responsables... c'est un gag ?!

    Imprimer

    arton5733.jpgJe reviens brièvement sur mon billet publié lors du dépôt de l'initiative pour des multinationales responsables avec plus de 120'000 signatures le 10 octobre 2016. Porté par plus de 100 associations ce texte qui tient en quelques lignes entend bien bouleverser les règles.

    Lire la suite

  • Mais qui est donc Rodolphe Weibel ?

    Imprimer

    Capture d’écran 2018-06-04 à 12.16.39.pngPour beaucoup un emmerdeur. Certains diront; un empêcheur de tourner en rond, ou un grain de sable dans les rouages pas trop bien huilés d'un système douteux.

    Peu semblent connaitre cet ingénieur vaudois à la retraite et pour cause. D'abord il est discret et il détestera que je publie sa photo. Ensuite il est modeste et il cherche à promouvoir ses projets, non pas sa personne. Mais surtout, les médias l'ignorent royalement.

    Lire la suite

  • Nidegger au Conseil d'Etat

    Imprimer

    IMG_5106.JPGJe ne sais si ce billet l'aidera à accéder enfin au CE, mais c'est pour moi une question d'honnêteté. J'ai besoin de dire à quel point et pourquoi je voudrais que Yves Nidegger accède au Conseil d'Etat genevois.

    Lire la suite

  • Oxfam, par Edouard Cuendet

    Imprimer

    66042034.jpgJuste quelques mots sur le dernier billet de M. Cuendet qui n'est pas ouvert aux commentaires.

    Lire la suite

  • Ma liste favorite pour le Conseil d'Etat 2018

    Imprimer

    J'ai ouvert ce blog lors de ma candidature en tant qu'indépendant au Conseil d'Etat 2013. J'ai fait preuve d'une conviction à la hauteur de la naïveté d'une telle démarche. Mais j'ai appris, en accéléré.

    Aujourd'hui que nous connaissons tous les prétendants, je ne résiste pas à balancer mes favoris. Mais pas seulement. Je choisis en fonction des équilibres entre les forces en présence et leur chances objectives de gagner. Disons que je pratique l'art du consensus avec moi-même par pragmatisme. Je tente l'approche réaliste et vous les propose par ordre de préférence.

    Lire la suite

  • Je me suis fait violer

    Imprimer

    Aucune photo ne peut traduire valablement l'histoire que je vais vous raconter.

    Elle fut ma première cliente ce dimanche 12 novembre 2017.

    Je vais tenter de reproduire la scène.

    Et je vous laisse en tirer les conclusions qui vous semblent les plus pertinentes.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Genève, Viol 223 commentaires
  • Bodyworlds

    Imprimer

    -1.jpg- Dis papa, tu m'accompagnerais à l'exposition sur les corps plastifiés ?

    - Mouais... pourquoi pas. Je suis curieux.

     

    Lire la suite

  • Genève, ville de paix ?

    Imprimer

    topelement.jpgNous apprenons à l'instant dans notre journal local que l'initiative pour des multinationales responsables a été déposée à la chancellerie avec 120'000 signatures validées. Le souverain aura donc son mot à dire.

    Les premiers commentaires des lecteurs relèvent, à raison, le caractère très risqué de cette mesure dans notre constitution. Nous pourrions payer cher notre besoin de vertu et notre souci de bonne conscience.

    Car ailleurs dans le monde, on ne s'encombre pas de ce genre de préoccupation et nombreux seront les Etats qui se réjouiront d'un vote positif pour récupérer cette manne.

    Seulement voilà, Genève est à la fois le siège des conventions des droits de l'homme et le centre névralgique, avec Zoug, des plus grands groupes transnationaux pour l'Europe. Une schizophrénie qu'elle a su gérer jusqu'à aujourd'hui sans trop de remous.

    Mais cette fois il faudra décider de quel bord nous voulons nous placer car nous ne pourrons pas défendre indéfiniment tout et son contraire sous prétexte d'être neutres.  Car violer systématiquement les droits que nous avons permis de valider risque bien de nous péter à la figure comme lors des dernières crises qui ont agité notre pays sur les questions des fonds en déshérence et sur nos activités bancaires de blanchiment ou de fraude fiscale dont on a pu mesurer les conséquences.

    Le pragmatisme a aussi ses limites et il fleure ici un réalisme opportuniste et mesquin qui consiste à dire que si nous ne le faisons pas, d'autres en profiteront. C'est petit et surtout c'est extrêmement dangereux. Car c'est toute l'aura de notre pays qui risque de payer le prix fort de son incohérence.

    Je fais donc le voeux que nos concitoyens valideront ce dispositif plein de bon sens qui nous permettra de continuer à oeuvrer pour la paix dans le monde, en toute impartialité.  Car, au final, ces multinationales devront bien se résoudre à redorer leur blason si elles veulent rester compétitives dans un monde de plus en plus exigeant et qui fait la part belle à ceux qui montrent patte blanche. Nous les accueillerons à bras ouverts.

     

  • Traverser le lac de Genève. A quel prix et pour qui ?

    Imprimer

    ob_5e3fdd_img-6730-1280x768.JPGJe ne voulais pas, mais je me sens obligé.

    La traversée de la Rade était mon cheval de bataille dans ma candidature au CE en 2013.

    Le 5 juin nous devrons nous prononcer sur la variante PLR d'une traversée autoroutière du lac, dans la logique qui explique le manque de soutien de la droite au projet de l'UDC.

    C'est donc pour des bagarres de politique politicienne que les électeurs sont pris en otage pour se prononcer sur une variante qui ne règlera rien à nos problèmes de mobilité dans le canton.

    Aucun automobiliste sensé ne fera le détour par la Pallanterie et le Vengeron pour passer d'une rive à l'autre. Cette traversée ne concerne donc que les quelques rares automobilistes privilégiés qui habitent entre Vésenaz et Hermance, ou les frontaliers du secteur, et le trafic international de transit, pour autant qu'ils estiment que le montant du péage en vaille la peine.

    Ainsi, nous nous apprêtons à valider un principe à plusieurs milliards alors que nous dépensons déjà presque un million par jour pour couvrir les intérêts d'une dette non maîtrisée qui risque bien de mettre l'Etat de Genève en faillite lorsque les taux d'intérêts reprendront un cours normal.

    Je suis un défenseur des libertés et je soutiens la mobilité individuelle qui devient de moins en moins polluante et qui reste beaucoup plus économique que toutes les alternatives proposées à ce jour.  Mais je ne peux cautionner l'autisme de nos autorités exécutives qui font l'impasse sur des alternatives autrement plus efficaces comme le projet Weibel, Genève, route et rail. http://mobilite.blog.tdg.ch/archive/2014/05/15/geneve-route-rail-14-route-et-rail-qui-s-ignorent-255965.html

    Mais au final, je me marre sous cape. Comme d'hab' on brasse de l'air. Et lorsque viendront les véritables décisions, tout sera balayé comme c'est le cas depuis plus de 100 ans.

    Pascal Hollenweg nous décrit le scénario avec son humour pince-sans-rire qui me régale. http://causetoujours.blog.tdg.ch/archive/2016/05/12/traversee-routiere-du-petit-lac-meme-anerie-meme-refus-276097.html